Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -30%
ROWENTA Compact Power XXL – Aspirateur sans sac ...
Voir le deal
69.99 €
Le Deal du moment :
Coffrets Pokémon Collection Premium EV4.5 ...
Voir le deal
59.90 €

La honte internationale se confirme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty La honte internationale se confirme

Message par Diviciac Dim 26 Mar - 13:31

Manifestations en France : le Conseil de l’Europe s’alarme d’un « usage excessif de la force »


FRANCE - La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, s’est alarmée vendredi 24 mars d’un « usage excessif de la force » envers les manifestants contre la réforme des retraites, appelant la France à respecter le droit de manifester.
« Des incidents violents ont eu lieu, parmi lesquels certains ont visé les forces de l’ordre », a déclaré la Commissaire dans un communiqué. « Mais les actes de violence sporadiques de certains manifestants ou d’autres actes répréhensibles commis par d’autres personnes au cours d’une manifestation ne sauraient justifier l’usage excessif de la force par les agents de l’État », a-t-elle appuyé.
« Ces actes ne suffisent pas non plus à priver les manifestants pacifiques de la jouissance du droit à la liberté de réunion », a-t-elle poursuivi.

« Il appartient aux autorités de permettre l’exercice effectif de ces libertés, en protégeant les manifestants pacifiques et les journalistes couvrant ces manifestations contre les violences policières et contre les individus violents agissant dans ou en marge des cortèges », a-t-elle insisté.

Des violences dénoncées par de multiples organisations

Ces derniers jours, des syndicats d’avocats, de magistrats et des politiques de gauche ont dénoncé des violences policières lors des manifestations contre la réforme des retraites. L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a appelé vendredi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à « mettre fin aux violences policières contre les journalistes ».
Dunja Mijatovic s’est par ailleurs inquiétée de l’interpellation et du placement en garde à vue de certains manifestants et de personnes se trouvant aux abords des manifestations, s’interrogeant sur « la nécessité et la proportionnalité des mesures dont elles ont fait l’objet ».
« Le défaut de déclaration d’une manifestation n’est pas suffisant en soi pour justifier une atteinte au droit à la liberté de réunion pacifique des manifestants, ni une sanction pénale infligée aux participants à une telle manifestation », a-t-elle relevé, en référence aux propos de Gérald Darmanin.
Diviciac
Diviciac

Messages : 43126
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Dim 26 Mar - 14:15

C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Dim 26 Mar - 15:11

Horiel a écrit:C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)
C'était le 24 mars, c'est écrit.
Etre un pays membre de l'UE implique certaines règles à respecter.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Dim 26 Mar - 15:12

Diviciac a écrit:Manifestations en France : le Conseil de l’Europe s’alarme d’un « usage excessif de la force »


FRANCE - La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, s’est alarmée vendredi 24 mars d’un « usage excessif de la force » envers les manifestants contre la réforme des retraites, appelant la France à respecter le droit de manifester.
« Des incidents violents ont eu lieu, parmi lesquels certains ont visé les forces de l’ordre », a déclaré la Commissaire dans un communiqué. « Mais les actes de violence sporadiques de certains manifestants ou d’autres actes répréhensibles commis par d’autres personnes au cours d’une manifestation ne sauraient justifier l’usage excessif de la force par les agents de l’État », a-t-elle appuyé.
« Ces actes ne suffisent pas non plus à priver les manifestants pacifiques de la jouissance du droit à la liberté de réunion », a-t-elle poursuivi.

« Il appartient aux autorités de permettre l’exercice effectif de ces libertés, en protégeant les manifestants pacifiques et les journalistes couvrant ces manifestations contre les violences policières et contre les individus violents agissant dans ou en marge des cortèges », a-t-elle insisté.

Des violences dénoncées par de multiples organisations

Ces derniers jours, des syndicats d’avocats, de magistrats et des politiques de gauche ont dénoncé des violences policières lors des manifestations contre la réforme des retraites. L’ONG Reporters sans frontières (RSF) a appelé vendredi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à « mettre fin aux violences policières contre les journalistes ».
Dunja Mijatovic s’est par ailleurs inquiétée de l’interpellation et du placement en garde à vue de certains manifestants et de personnes se trouvant aux abords des manifestations, s’interrogeant sur « la nécessité et la proportionnalité des mesures dont elles ont fait l’objet ».
« Le défaut de déclaration d’une manifestation n’est pas suffisant en soi pour justifier une atteinte au droit à la liberté de réunion pacifique des manifestants, ni une sanction pénale infligée aux participants à une telle manifestation », a-t-elle relevé, en référence aux propos de Gérald Darmanin.


Quelle erreur que d'avoir élu Marine!
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Diviciac Dim 26 Mar - 15:30

Horiel a écrit:C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)

Vous n'avez pas à vous plaindre : votre foutriquet n'est même pas obligé d'aller s'expliquer avec son Darmanin devant le conseil de l'Europe sous peine de révocation. 
A propos de Sainte-Soline vous êtes pour ou contre les méga bassines , vous ? 
Diviciac
Diviciac

Messages : 43126
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Dim 26 Mar - 17:07

Diviciac a écrit:
Horiel a écrit:C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)

Vous n'avez pas à vous plaindre : votre foutriquet n'est même pas obligé d'aller s'expliquer avec son Darmanin devant le conseil de l'Europe sous peine de révocation. 
A propos de Sainte-Soline vous êtes pour ou contre les méga bassines , vous ? 

« Mégabassines » : autopsie d’une « mégadésinformation »

Des milliers d’opposants convergent ce vendredi vers les Deux-Sèvres contre les retenues d’eau. Pourtant, leur efficacité est saluée dans la Vendée voisine… par les écolos !
Par Géraldine Woessner
La honte internationale se confirme  24312000lpw-24312723-article-jpg_9414148_660x287
Des militants protestent contre la construction d'une nouvelle réserve d'eau pour l'irrigation agricole, à Sainte-Soline (Deux-Sèvres), le 29 octobre 2022.:copyright: Pascal Lachenaud/AFP



00:00/14:46






Est-ce parce qu'ils redoutent de se faire à leur tour vandaliser qu'ils se font si discrets ? Alors que 7 000 à 10 000 militants « anti-bassines » s'apprêtent à manifester une nouvelle fois, à partir de ce vendredi et jusqu'à dimanche, dans les Deux-Sèvres, sur deux sites – Sainte-Soline et Mauzé-sur-le-Mignon – devenus emblématiques de la lutte contre ces vastes réservoirs destinés à stocker, pendant l'hiver, de l'eau à usage agricole, leurs voisins du sud de la Vendée rasent les murs.
Dans leur département, assis sur le même Marais poitevin et limitrophe des Deux-Sèvres, vingt-cinq « mégabassines » ont été construites entre 2007 et 2019… sans que cela soulève de protestations, et avec des résultats unanimement salués : « L'effet positif sur les nappes phréatiques est indéniable », confie au Point Yves Le Quellec, président du bureau local de France nature environnement (FNE), qui a suivi les ouvrages depuis le premier jour. « J'étais moi-même réticent, au début… Avec le recul, je dois reconnaître que je me suis trompé », dit-il.


Réduire les prélèvements de 60 % en été



Au début des années 2000, les autorités locales sont affolées. L'explosion du tourisme et de l'irrigation, après la grande sécheresse de 1976, a sérieusement abîmé la nappe phréatique dans cette plaine calcaire, à égale distance du Marais poitevin et du bocage. Au point que les agriculteurs ont « pompé » jusqu'à faire craindre une intrusion d'eau salée dans l'eau douce. Les mesures d'économie et de restriction d'irrigation, imposées à la fin des années 1990, n'ont pas suffi. Les études commandées sont formelles : il faut réduire de 60 % les prélèvements sur la nappe en été.
Toutes les parties – ONG environnementales, agriculteurs, municipalités, entreprises… – se rassemblent pour élaborer un schéma d'action et « un compromis a été trouvé », se souvient Arnaud Charpentier, président du Syndicat mixte Vendée Sèvre Autize. « Nous avons convenu qu'un tiers des économies viendrait de mesures de sobriété, les deux autres tiers des retenues de substitutions que nous allions construire, pour permettre l'irrigation agricole. »


ÀMais le processus, qu'imposent alors l'État – qui financera jusqu'à 70 % des projets – et les organisations écolos, doit être strictement encadré. D'abord, ces réserves, essentiellement remplies par pompage de la nappe – et résiduellement des cours d'eau –, ne pourront l'être que pendant l'hiver, quand le niveau de la nappe déborde ou dépasse un certain seuil, fixé pour préserver les écosystèmes.
Ensuite, le contrat s'accompagne d'engagements de la part des agriculteurs, qui devront économiser l'eau, replanter des haies, adopter des cultures plus résilientes, réduire leur consommation de produits phytosanitaires… « Il a fallu tordre le bras à certains », se souvient Yves Le Quellec. « Beaucoup d'agriculteurs considéraient qu'ils avaient un droit inaliénable à l'eau. Les faire basculer dans un mode de gestion collective, avec une sorte de contrôle de leurs pratiques, c'était une révolution. »
Un « changement radical » d'approche que saluera, à l'époque, la ministre EELV de l'Écologie Delphine Batho. Entre 2007 et 2019, quelque vingt-cinq retenues sont construites – pour un volume total de 11 millions de m3, qui desservent aujourd'hui 1 500 agriculteurs – un quart des agriculteurs vendéens.




Un effet positif sur la nappe phréatique



Évaluées par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne en 2021, ces « bassines » ont globalement rempli l'objectif, comme le montre également l'analyse des données des piézomètres installés sur le territoire : par rapport aux années 2000, le niveau de la nappe en été a augmenté d'un à deux mètres.
En contrepartie, les irrigants ont amélioré leurs pratiques – aide au pilotage, sondes capacitives… –, la surface de maïs cultivé a fortement diminué (de 13 %) autour des bassines, de nouvelles cultures se sont développées : betteraves, pois chiche, haricots, plantes médicinales…
« Nous avons aussi pu pérenniser l'élevage, ce qui permet de garder les dernières prairies naturelles du marais », précise Arnaud Charpentier. « L'alternative, c'était la désirrigation, donc l'arrêt des cultures locales puisque toutes les plantes ont besoin d'eau, et la montée en flèche des importations… » Des progrès importants restent à accomplir, nuance Yves Le Quellec, « sur les systèmes d'irrigation, la réduction des pesticides… Mais la mutation est engagée, elle doit pouvoir s'accélérer », pense-t-il.


À LIRE AUSSIMilitants anti-bassines : le choix de la violenceComment perçoit-il le mouvement national de rejet de ces constructions, désignées comme béquilles d'un « modèle d'agriculture intensive moribond ? » « Je ne comprends pas de quoi ils parlent, l'agriculture est familiale ici, je ne comprends pas les “anti-bassines”. Ils s'improvisent experts de la gestion de l'eau sans rien connaître au milieu. Le véritable juge de paix d'une politique, ce sont les résultats. Et ils sont incontestablement positifs », soupire celui qui, aujourd'hui, se sent marginalisé au sein de son propre mouvement.
Que s'est-il passé, en à peine quelques mois, pour que les discussions sur ces fameuses retenues deviennent à ce point éruptives, et que les données et les faits mesurables soient exclus, voire totalement niés, dans le débat public ?
« À l'heure où la sécheresse sévit et où le réchauffement climatique au niveau planétaire fait craindre une élévation des températures, en France, de 3,6 degrés d'ici la fin du siècle, la raréfaction de la ressource en eau génère de nombreux conflits d'usage, en même temps qu'elle nourrit l'angoisse de la population », analyse l'hydrologue Éric Servat, directeur du Centre international Unesco de l'eau de Montpellier. « Le système médiatique, dans ce contexte, aime appuyer les paniques en donnant la parole aux plus radicaux. » Et les politiques se sont engouffrés dans la brèche, apportant davantage de conflits… que de solutions.


Un combat politique contre « l'agro-industrie »



C'est l'un des meilleurs coups marketing de la décennie. En inventant, en septembre 2021, le terme « mégabassines » pour désigner ces grands réservoirs destinés au stockage de l'eau, que les anciens zadistes de Notre-Dame-Des-Landes venaient de choisir comme nouveau terrain de lutte, le média en ligne Mediapart a réussi un coup de maître : rien de tel, pour cliver les positions et nourrir un combat, que d'affubler son objet d'un nom infamant.
En deux ans, ces « réservoirs de substitution » sont devenus le symbole national d'un combat acharné contre « l'accaparement de l'eau par l'agro-industrie », selon les termes du collectif Les Soulèvements de la Terre, créé en janvier 2021 par d'anciens opposants au projet d'aéroport dans le Pays de la Loire, en quête d'un nouveau front.
Des slogans repris, et amplifiés, grâce au formidable écho médiatique donné à chaque action violente du collectif, adepte assumé du sabotage et du coup de poing. En août dernier, deux réservoirs sont éventrés en Vendée – il y en a pour 1 million d'euros de dégâts. En octobre, 61 gendarmes sont blessés en marge d'une manifestation qui rassemble plus de 4 000 personnes dans les Deux-Sèvres, près des bassines honnies…
Ce week-end, le mouvement devrait rassembler de 7 000 à 10 000 personnes, signe d'un réel élargissement. Rejoints par une foule d'organisations militantes, les « ultras » des Soulèvements de la Terre se sont assurés de bénéficier d'une vitrine « vertueuse », la Fondation Danièle-Mitterrand ayant même payé le voyage de « conférenciers militants de l'eau » venus du monde entier.
« Leur mouvement est en train de se structurer, en suivant le modèle prôné par le militant suédois Andreas Malm, avec lequel Les Soulèvements de la Terre entretiennent des liens étroits », décrypte Olivier Vial, en charge des radicalités au Ceru, le laboratoire d'idées universitaire. « Malm a théorisé le fait qu'il faut un front violent pour permettre aux non-violents de faire avancer leurs idées. »
Il cite volontiers l'exemple de Martin Luther King – le modéré –, avec lequel les pouvoirs publics ont été obligés de négocier sous la pression entretenue par Malcolm X – le radical. « La vraie question, écrit Andreas Malm, n'est pas de savoir si les gens ont le droit moral de détruire les biens qui font planer la mort sur le globe. Il s'agit de savoir pourquoi ils n'ont pas encore commencé. »


Intimidations et… décroissance



Les « mégabassines » feraient donc planer la mort ? « Ce qui est sidérant, c'est la rapidité avec laquelle tout débat rationnel sur les retenues d'eau est devenu impossible », hallucine un hydrologue ayant travaillé sur plusieurs projets locaux, insistant pour que son anonymat soit préservé. « Je ne suis qu'un simple hydrogéologue de terrain… je ne veux pas de problèmes. »
Comme lui, les agriculteurs – dont certains ont porté plainte, mi-mars, pour « harcèlement moral » – racontent des mois d'insultes, d'intimidations, de pression médiatique les désignant aux yeux du grand public comme des quasi-criminels. « Aucun de nous n'a le profil de l'agrobusiness », racontent à La Nouvelle République Ludovic Vassaux et Guillaume Raynaud, qui élèvent des vaches maraîchines en agriculture bio. Et pourtant saccagés, comme les autres.
Les hydrologues spécialistes de la région, redoutant les attaques, se murent dans le silence – laissant le champ libre à une poignée de militants, qui squattent les plateaux de télévision. « Le discours des radicaux est devenu dominant, car il a un point commun avec les mouvements écolonaturalistes et anticapitalistes modérés : la décroissance », décrypte Olivier Vial. « Ce mouvement est aussi porté par une galaxie d'universitaires engagés depuis longtemps dans un courant de déconstruction et de remise en cause des valeurs occidentales », qui le portent depuis des années.
« De plus en plus d'universitaires, dans la lignée de Sandra Harding, qui a créé le concept d'“objectivité forte”, considèrent que la vérité en elle-même ne se suffit pas et que les personnes concernées ou engagées dans un combat seront plus objectives, puisqu'il existe une morale supérieure qui détermine leurs prises de position publiques », explique le chercheur.
« Beaucoup d'hydrologues interrogés dans les médias reconnaissent, dans leurs écrits, l'intérêt des retenues de substitution, mais redoutent, en public, que leur construction retarde la réflexion vers la transition et la sobriété. Ils rencontrent un mouvement antiprogrès technologique et anti-innovation très présent dans l'opinion », résume-t-il.
D'où l'extrême confusion qui imprègne aujourd'hui le débat public, qui voit s'entrechoquer des positions radicales. Les bassines constitueraient « des réponses purement curatives, qui enferment […] l'agriculture dans des pratiques d'irrigation de plus en plus inadaptées au climat qui change », affirment ainsi – les très médiatiques – Florence Habets et Magali Reghezza, respectivement hydrogéologue et géographe.


Que dit la science ?



Sur le plan technique, pourtant, les arguments avancés manquent de précision. Les bassines artificialiseraient les sols ? Dans les Deux-Sèvres, elles ne représenteront que 0,74 % de la superficie des terres concernées par l'irrigation, a calculé Stéphane V., enseignant agrégé en sciences de la vie et de la terre, et auteur du blog Terre à Terre.
Jusqu'à « 30 % de l'eau » des bassines pourraient être évaporée ? « C'est largement surévalué », estime un hydrologue au Bureau de recherche géologique et minières (BRGM), qui évalue plutôt l'évaporation « entre 3 % et 6 % », se basant sur des réservoirs en exploitation à l'étranger.
Dans les Deux-Sèvres, le projet de construction de seize bassines contesté par les opposants s'appuie sur un rapport du BRGM de Nouvelle-Aquitaine, rendu public à l'été 2022 : le projet aurait un « impact négligeable » en hiver sur les nappes et débits des cours d'eau, selon les spécialistes, et permettrait, au contraire, « un effet positif en printemps-été, de l'ordre de + 6 % de gain de débit en sortie du bassin pour le mois de juillet ».
Le niveau du Marais poitevin augmenterait aussi en été, préservant les écosystèmes… « Ce rapport ne prend pas en compte les effets du réchauffement climatique », ont aussitôt objecté les opposants, qui ont commandé leur propre contre-rapport… Rédigé par une postdoctorante en géomorphologie côtière, spécialisée dans les récifs coralliens, et travaillant… dans une université allemande !
« Ce débat tourne à la farce, on malmène et on instrumentalise la science », s'étrangle un hydrologue local, redoutant – lui aussi ! –, s'il s'exprime publiquement, les représailles professionnelles.


Pas de « solution miracle »



Au-delà des expressions radicales, une majorité silencieuse de chercheurs contemple la foire d'empoigne avec inquiétude et un soupçon de résignation, consciente qu'il n'existe, en la matière, aucune « solution miracle », mais un panel de réponses, plus ou moins adaptées à chaque territoire.
« Le modèle, industriel ou non, n'a rien à voir dans l'affaire : absolument toutes les cultures ont besoin d'eau, y compris en bio, et les solutions pour réduire leurs prélèvements sont les mêmes pour tous », rappelle Arnaud Charpentier. « Globalement, 2022 a fait prendre conscience à de nombreuses personnes que la ressource en eau n'était pas aussi durable qu'on pouvait le penser », positive Thierry Caquet, directeur scientifique Environnement de l'Inrae, qui travaille aux bouleversements – « indispensables », souligne-t-il – que devra consentir le monde agricole.
Car les marges d'amélioration existent : sélection variétale, recherche d'espèces plus résilientes, couverture et moindre travail du sol, efficience de l'irrigation, ombrage, diversification des cultures, voire… des abandons. Mais la complexité du sujet l'incite à l'humilité, quand on le presse d'apporter des réponses.
« On irrigue aujourd'hui 6,8 % de la surface agricole utile », la moyenne mondiale s'établissant à 18 %, rappelle-t-il. « Là où les cultures d'été seront menacées, il est improbable que cela n'augmente pas », même si de profondes adaptations sont engagées. « Réapprendre à gérer la diversité, en multipliant les assolements [le nombre de variétés cultivées, NDLR] va demander plus de main-d'œuvre. Et un changement de culture ne se décrète pas. »
Alors qu'on parle beaucoup du sorgho pour remplacer le maïs, « toutes les chaînes de valeur devront être réorganisées. Il faudra des gens qui fournissent les semences aux agriculteurs, d'autres qui collectent la production, la transforment en produits finis, des distributeurs… et des consommateurs qui achètent ces produits. Un système alimentaire, ce n'est pas que l'agriculteur ! » Des enjeux à mille lieues des discours manichéens qui déchirent la société, et qui exigeront, pour être relevés, beaucoup d'humilité, d'esprit de compromis, et d'intelligence collective.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Dim 26 Mar - 17:22

Diviciac a écrit:
Horiel a écrit:C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)

Vous n'avez pas à vous plaindre : votre foutriquet n'est même pas obligé d'aller s'expliquer avec son Darmanin devant le conseil de l'Europe sous peine de révocation. 
A propos de Sainte-Soline vous êtes pour ou contre les méga bassines , vous ? 


Je suis pour ce qui fonctionne.

La honte internationale se confirme  Fsfuwn10

La honte internationale se confirme  Captu461

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Le K Keltys Dim 26 Mar - 17:32

Il y a une différence entre les bassines de Vendée et celles des deux Sévres , en Vendée il y a une concertation entre tous les acteurs qui a emmené à un partages de l'eau ce qui ne semble pas être le cas à sainte Soline....


Et puis, la Vendée , c'est le coin à De Villiers donc ça ne pouvait que bien se passer Very Happy
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 3291
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Diviciac Dim 26 Mar - 18:05

Horiel a écrit:
Diviciac a écrit:

Vous n'avez pas à vous plaindre : votre foutriquet n'est même pas obligé d'aller s'expliquer avec son Darmanin devant le conseil de l'Europe sous peine de révocation. 
A propos de Sainte-Soline vous êtes pour ou contre les méga bassines , vous ? 


Je suis pour ce qui fonctionne.


 Euh non , vous êtes,  comme Magic, pour ce qui est écrit dans Le Point, canard néolibéral de centre droit  appartenant au milliardaire François Pinault qui doit beaucoup à Macron en matière de ristournes  fiscales .   
Diviciac
Diviciac

Messages : 43126
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Forcheville Dim 26 Mar - 18:16

Lili-Rose a écrit:
Horiel a écrit:C'était avant ou après Ste Soline ?  ongles
Vous savez, le rassemblement interdit ? Soutenu par les délinquants de la Nupes (dont l'agitateur Mélenchon, qui prétend que ce n'était qu'une marche pacifique, mouarf) ?
(Sur le coup, pas très visionnaire, le Conseil de l'Europe... Il devrait se contenter de constater...)
C'était le 24 mars, c'est écrit.
Etre un pays membre de l'UE implique certaines règles à respecter.

Les  mêmes règles précisent de respecter les personnes mais aussi les biens.
Que dit de Conseil de l'Europe quand il a vu les images de manifestants casser délibérément les vitrines de magasins, que fait-il du droit des commerçants à pouvoir travailler tranquillement ?
Que dit le Conseil de l'Europe sur l'incendie de la porte de la mairie de Bordeaux datant du XVIII ème siècle?

La honte internationale se confirme  641ffb406eb5d_uts-bord-bord-4-2023-03-25-14-10-43-00-00-03-20


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2681
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Dim 26 Mar - 18:36

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
C'était le 24 mars, c'est écrit.
Etre un pays membre de l'UE implique certaines règles à respecter.

Les  mêmes règles précisent de respecter les personnes mais aussi les biens.
Que dit de Conseil de l'Europe quand il a vu les images de manifestants casser délibérément les vitrines de magasins, que fait-il du droit des commerçants à pouvoir travailler tranquillement ?
Que dit le Conseil de l'Europe sur l'incendie de la porte de la mairie de Bordeaux datant du XVIII ème siècle?

La honte internationale se confirme  641ffb406eb5d_uts-bord-bord-4-2023-03-25-14-10-43-00-00-03-20


Ce serait plutôt au conseil de l'Europe qu'il faudrait poser la question.
Concernant joli président, j'ai envie de dire "qui sème la misère, récolte la tempête". Il fait de la merde depuis le départ, il est arrogant, méprisant et n'affiche AUCUN bilan positif.
Afin d'éviter les dérives dans les délires de certains ici présents, je n'ai pas été GJ et je ne suis pas gréviste.
Par contre joli président m'a maintenant convaincu de voter extrême droite à la prochaine présidentielle suite à ses abus avec le 49.3, chose que j'avais toujours refusé de faire jusqu'à maintenant.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Diviciac Dim 26 Mar - 18:38

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
C'était le 24 mars, c'est écrit.
Etre un pays membre de l'UE implique certaines règles à respecter.

Les  mêmes règles précisent de respecter les personnes mais aussi les biens.
Que dit de Conseil de l'Europe quand il a vu les images de manifestants casser délibérément les vitrines de magasins, que fait-il du droit des commerçants à pouvoir travailler tranquillement ?
Que dit le Conseil de l'Europe sur l'incendie de la porte de la mairie de Bordeaux datant du XVIII ème siècle?

La honte internationale se confirme  641ffb406eb5d_uts-bord-bord-4-2023-03-25-14-10-43-00-00-03-20
" Le conseil de l'Europe est une organisation internationale qui rassemble environ 675 millions2 de ressortissants de 46 États membres, par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l'homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe  " 


Et pas spécialement de la protection des portes, fussent-elles du XVIII ème siècle . .
Diviciac
Diviciac

Messages : 43126
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Forcheville Dim 26 Mar - 19:32

Lili-Rose a écrit:
Forcheville a écrit:

Les  mêmes règles précisent de respecter les personnes mais aussi les biens.
Que dit de Conseil de l'Europe quand il a vu les images de manifestants casser délibérément les vitrines de magasins, que fait-il du droit des commerçants à pouvoir travailler tranquillement ?
Que dit le Conseil de l'Europe sur l'incendie de la porte de la mairie de Bordeaux datant du XVIII ème siècle?

La honte internationale se confirme  641ffb406eb5d_uts-bord-bord-4-2023-03-25-14-10-43-00-00-03-20


Ce serait plutôt au conseil de l'Europe qu'il faudrait poser la question.
Concernant joli président, j'ai envie de dire "qui sème la misère, récolte la tempête". Il fait de la merde depuis le départ, il est arrogant, méprisant et n'affiche AUCUN bilan positif.
Afin d'éviter les dérives dans les délires de certains ici présents, je n'ai pas été GJ et je ne suis pas gréviste.
Par contre joli président m'a maintenant convaincu de voter extrême droite à la prochaine présidentielle suite à ses abus avec le 49.3, chose que j'avais toujours refusé de faire jusqu'à maintenant.
"Etre un pays membre de l'UE implique certaines règles à respecter"


 Pourtant vous le faites bien parler le Conseil de l'Europe en écrivant la phrase ci-dessus.


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2681
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Forcheville Dim 26 Mar - 19:43

Diviciac a écrit:
Forcheville a écrit:

Les  mêmes règles précisent de respecter les personnes mais aussi les biens.
Que dit de Conseil de l'Europe quand il a vu les images de manifestants casser délibérément les vitrines de magasins, que fait-il du droit des commerçants à pouvoir travailler tranquillement ?
Que dit le Conseil de l'Europe sur l'incendie de la porte de la mairie de Bordeaux datant du XVIII ème siècle?

La honte internationale se confirme  641ffb406eb5d_uts-bord-bord-4-2023-03-25-14-10-43-00-00-03-20
" Le conseil de l'Europe est une organisation internationale qui rassemble environ 675 millions2 de ressortissants de 46 États membres, par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l'homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe  " 


Et pas spécialement de la protection des portes, fussent-elles du XVIII ème siècle . .

La protection des droits de l'homme inclut selon moi le droit essentiel de pouvoir travailler tranquillement en vivant de son commerce, rattaché au droit de propriété qui est un droit constitutionnel(aussi important sinon plus que le droit de grève).
On a les images répétitives des casseurs de vitrine  qui n'ont pas l'air d'émouvoir grand monde.
Les policiers à terre inanimés qu'il faut brancarder pour les évacuer font-ils partie de la race humaine, les "droits de l'homme" s'appliquent-ils également à eux ou en sont-ils exclus ?


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2681
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Dim 26 Mar - 20:35

Forcheville a écrit:
Diviciac a écrit:
" Le conseil de l'Europe est une organisation internationale qui rassemble environ 675 millions2 de ressortissants de 46 États membres, par le biais des normes juridiques dans les domaines de la protection des droits de l'homme, du renforcement de la démocratie et de la prééminence du droit en Europe  " 


Et pas spécialement de la protection des portes, fussent-elles du XVIII ème siècle . .

La protection des droits de l'homme inclut selon moi le droit essentiel de pouvoir travailler tranquillement en vivant de son commerce, rattaché au droit de propriété qui est un droit constitutionnel(aussi important sinon plus que le droit de grève).
On a les images répétitives des casseurs de vitrine  qui n'ont pas l'air d'émouvoir grand monde.
Les policiers à terre inanimés qu'il faut brancarder pour les évacuer font-ils partie de la race humaine, les "droits de l'homme" s'appliquent-ils également à eux ou en sont-ils exclus ?
Malheureusement, ton interprétation du rôle du conseil des droits de l'homme n'est pas bonne.
Ce conseil n'a pas à reconnaître la constitution française, ce n'est pas dans son champ d'attribution.
C'est un peu comme Horiel qui mélange des lois sur la laïcité et sur le statut des assoc.
Une des fonctions de ce conseil est de développer la stabilité démocratique en Europe, voilà pourquoi il a montré la France du doigt. 
Depuis l'arrivée de joli président, il y a comme une odeur permanente de guerre civile. Ca avait commencé avec son ami intime et colonel âgé de 28 ans qui sorti de nulle part, qui avait préséance sur la Police.
Pour terminer et afin d'éviter toute dérive des personnes ici présentes, je ne cautionne en aucun cas la casse, d'un bien privé ou d'un bien public.
Je remarque quand même que la France de Joli président est de plus en plus souvent montrée du doigt par les instances internationales par rapport aux atteintes aux droits de l'Homme.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Antichrist Dim 26 Mar - 21:12

Very Happy ...en tout cas
tout ce bordel est percu à l'etranger comme extremement negative

info ou intox...
il y a maintenant des chansons pour se moquer de la france

donc...
grosse bassines vs ecolos...
comme quoi meme l'eau est un pb en france
Antichrist
Antichrist

Messages : 4012
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Dim 26 Mar - 21:27

La honte internationale se confirme  33692010
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Forcheville Dim 26 Mar - 21:46

Lili-Rose a écrit:
Forcheville a écrit:

La protection des droits de l'homme inclut selon moi le droit essentiel de pouvoir travailler tranquillement en vivant de son commerce, rattaché au droit de propriété qui est un droit constitutionnel(aussi important sinon plus que le droit de grève).
On a les images répétitives des casseurs de vitrine  qui n'ont pas l'air d'émouvoir grand monde.
Les policiers à terre inanimés qu'il faut brancarder pour les évacuer font-ils partie de la race humaine, les "droits de l'homme" s'appliquent-ils également à eux ou en sont-ils exclus ?
Malheureusement, ton interprétation du rôle du conseil des droits de l'homme n'est pas bonne.
Ce conseil n'a pas à reconnaître la constitution française, ce n'est pas dans son champ d'attribution.
C'est un peu comme Horiel qui mélange des lois sur la laïcité et sur le statut des assoc.
Une des fonctions de ce conseil est de développer la stabilité démocratique en Europe, voilà pourquoi il a montré la France du doigt. 
Depuis l'arrivée de joli président, il y a comme une odeur permanente de guerre civile. Ca avait commencé avec son ami intime et colonel âgé de 28 ans qui sorti de nulle part, qui avait préséance sur la Police.
Pour terminer et afin d'éviter toute dérive des personnes ici présentes, je ne cautionne en aucun cas la casse, d'un bien privé ou d'un bien public.
Je remarque quand même que la France de Joli président est de plus en plus souvent montrée du doigt par les instances internationales par rapport aux atteintes aux droits de l'Homme.
Mais c’est la mienne. Basé sur la stricte compréhension du vocabulaire « droits de l’homme »
Maintenant si effectivement c’est seulement pour l’application de la « démocratie », le terme « droit de l’homme » est inadapté, et relève de l’abus de langage. Ceci est mon interprétation qui n’a rien à voir avec ce que pense ou interpréte Horiel.


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2681
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Lun 27 Mar - 9:25

Lili-Rose a écrit:Malheureusement, ton interprétation du rôle du conseil des droits de l'homme n'est pas bonne.
Ce conseil n'a pas à reconnaître la constitution française, ce n'est pas dans son champ d'attribution.
C'est un peu comme Horiel qui mélange des lois sur la laïcité et sur le statut des assoc.
Une des fonctions de ce conseil est de développer la stabilité démocratique en Europe, voilà pourquoi il a montré la France du doigt. 
Depuis l'arrivée de joli président, il y a comme une odeur permanente de guerre civile. Ca avait commencé avec son ami intime et colonel âgé de 28 ans qui sorti de nulle part, qui avait préséance sur la Police.
Pour terminer et afin d'éviter toute dérive des personnes ici présentes, je ne cautionne en aucun cas la casse, d'un bien privé ou d'un bien public.
Je remarque quand même que la France de Joli président est de plus en plus souvent montrée du doigt par les instances internationales par rapport aux atteintes aux droits de l'Homme.


Comme d'ordinaire, tu survoles vaguement et tu réponds des sottises à côté du sujet et tu fais débuter les violences en 2017.
Cette fois, pas d'anecdotes de la belle-soeur à ton boulanger; chuis déçue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Lun 27 Mar - 9:33

Forcheville a écrit:Mais c’est la mienne. Basé sur la stricte compréhension du vocabulaire « droits de l’homme »
Maintenant si effectivement c’est seulement pour l’application de la « démocratie », le terme « droit de l’homme » est inadapté, et relève de l’abus de langage. Ceci est mon interprétation qui n’a rien à voir avec ce que pense ou interpréte Horiel.


Non, c'est celle des Droits de l'Homme.
La liberté, l'égalité, la sûreté des personnes, des biens, le droit de circuler, de s'exprimer, la satisfaction des droits économiques, sociaux, culturels... et les devoirs envers notre communauté, dans la morale, le bien-être et l'ordre public.

Mais oui, c'est écrit noir sur blanc  Smile
(Mais que voulez-vous, Lili-Rose, y lit pas...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Lili-Rose Lun 27 Mar - 9:45

Horiel a écrit:
Forcheville a écrit:Mais c’est la mienne. Basé sur la stricte compréhension du vocabulaire « droits de l’homme »
Maintenant si effectivement c’est seulement pour l’application de la « démocratie », le terme « droit de l’homme » est inadapté, et relève de l’abus de langage. Ceci est mon interprétation qui n’a rien à voir avec ce que pense ou interpréte Horiel.


Non, c'est celle des Droits de l'Homme.
La liberté, l'égalité, la sûreté des personnes, des biens, le droit de circuler, de s'exprimer, la satisfaction des droits économiques, sociaux, culturels... et les devoirs envers notre communauté, dans la morale, le bien-être et l'ordre public.

Mais oui, c'est écrit noir sur blanc  Smile
(Mais que voulez-vous, Lili-Rose, y lit pas...).
Selon quelle source?
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 14522
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Lun 27 Mar - 13:43

Lili-Rose a écrit:
Horiel a écrit:


Non, c'est celle des Droits de l'Homme.
La liberté, l'égalité, la sûreté des personnes, des biens, le droit de circuler, de s'exprimer, la satisfaction des droits économiques, sociaux, culturels... et les devoirs envers notre communauté, dans la morale, le bien-être et l'ordre public.

Mais oui, c'est écrit noir sur blanc  Smile
(Mais que voulez-vous, Lili-Rose, y lit pas...).
Selon quelle source?



Concentre-toi 30 secondes : nous parlons du Conseil de l'Europe.
Qui se réfère à la Convention Européenne des Droits de l'Homme (... Dont je ne saurais trop te recommander l'article 10).
Laquelle découle directement de ?...  De ? ...
De la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Mutain c'était compliqué, hein !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Diviciac Lun 27 Mar - 14:01

Horiel a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Selon quelle source?



Concentre-toi 30 secondes : nous parlons du Conseil de l'Europe.
Qui se réfère à la Convention Européenne des Droits de l'Homme (... Dont je ne saurais trop te recommander l'article 10).
Laquelle découle directement de ?...  De ? ...
De la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Mutain c'était compliqué, hein !



Ouais enfin mettre sur le même plan une porte cramée et sept manifestants gravement blessés dont un toujours dans le comas, il fallait oser .  
Diviciac
Diviciac

Messages : 43126
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Forcheville Lun 27 Mar - 14:35

Diviciac a écrit:
Horiel a écrit:



Concentre-toi 30 secondes : nous parlons du Conseil de l'Europe.
Qui se réfère à la Convention Européenne des Droits de l'Homme (... Dont je ne saurais trop te recommander l'article 10).
Laquelle découle directement de ?...  De ? ...
De la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Mutain c'était compliqué, hein !



Ouais enfin mettre sur le même plan une porte cramée et sept manifestants gravement blessés dont un toujours dans le comas, il fallait oser .  
Manifestement j’avais bon , ce qui est le plus important et ceci sans lire la DUDH dans son édition complète.
Au débit des manifestants on peut ajouter en plus de la porte de la mairie quelques dizaines de CRS envoyés au tapis. Sauf à considérer qu’ils ne font pas partie de l’espèce humaine , j’attends l’avis éclairé du Conseil de l’Europe sur le sujet.


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2681
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Invité Lun 27 Mar - 14:36

Diviciac a écrit:
Horiel a écrit:



Concentre-toi 30 secondes : nous parlons du Conseil de l'Europe.
Qui se réfère à la Convention Européenne des Droits de l'Homme (... Dont je ne saurais trop te recommander l'article 10).
Laquelle découle directement de ?...  De ? ...
De la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Mutain c'était compliqué, hein !



Ouais enfin mettre sur le même plan une porte cramée et sept manifestants gravement blessés dont un toujours dans le comas, il fallait oser .  


C'est tragique pour eux et leurs familles.
Reconnaissez néanmoins qu'ils ne pouvaient pas ignorer que ce rassemblement était interdit.
Ils ne faisaient pas tranquillement leurs courses.
Personne ne les a obligé à défier la loi, et ils auraient bien été les seuls à ne pas savoir ce qui risquait de se passer.

On parle des flics blessés ?
Des deux hospitalisés en urgence absolue ?
Eux faisaient leur devoir, ils n'étaient pas là pour tout conflictualiser, comme l'ordonne Papi Braillard à ses élus anti-démocratie.

De Delphine Batho, l'amnésique qui avait signé pour ces bassines et qui a tourné casaque ?
On parle des délinquants qui ont organisé cette manifestation interdite ? Les mêmes qu'à Notre Dame des Landes ?
On parle des élus qui se sont cramés à ce rassemblement, s'opposant à la loi et aux forces de l'ordre ?

Cessez de prendre les gens pour des cons, Diviciac : ceux qui sont allés sur place SAVAIENT que ce rassemblement était un nid de blacks blocs, que ça dégénèrerait !
Tout le monde savait !
Même les journalistes péteux qui parlent de "militants radicaux"; non, des criminels. Quand on balance du coquetèle molotov sur les flics, c'est pour tuer et c'est criminel.

Mélenchon et sa clique de braillards ont assez surfé sur l'indulgence coupable des media, maintenant, il faut nommer les choses : en France, il existe des gens dangereux autant à l'extrême-droite qu'à l'extrême-gauche, et se planquer derrière "l'écologie en danger" pour casser et blesser n'est pas plus justifiable que derrière sa "culture en danger".

NOM DE LUI.


*Terme utilisé par Méluche. Tiens, en voilà un qu'il faudrait mettre à la retraite d'office...






Ci-dessous, comme si vous y étiez, depuis un fourgon de police, face aux braves militants et leurs marche pacifique.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La honte internationale se confirme  Empty Re: La honte internationale se confirme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum