le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par Nadou le Mar 12 Fév - 11:46

plume06 a écrit:Le représentant peut dire ce qu'il veut , on ne me fera pas croire qu'un seul type malfaisant, repéré depuis l'assemblée nationale et suivi sur son parcours où les violences se sont enchaînées n'ait pas pu être interpellé avant.


le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Mon-oeil-6680_185x185

Il me semblait sincère ( C dans l'air hier ) et bien triste d'être impuissant.


Certains reprochent au gouvernement de protéger les ultra-gauches au détriment des ultra-droites. Leur plus grand souci c'est de ne pas pouvoir les reconnaître avec leur cagoule.

Nadou
Admin

Messages : 24415
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par elaine le Mar 12 Fév - 12:11

Moi c´est ça  qui m´interpelle :

À plus de 20 reprises, l'homme et son groupe de casseurs sévissent dans plusieurs arrondissements de Paris. Suivis et filmés par des policiers, ils prennent pour cibles des voitures, des banques, des commerces.

De plus, on incendie pas une voiture avec une allumette, il faut du matériel spécial. Alors comme a t-il fait pour le transporter dans son sac à dos. ???


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15147
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par plume06 le Mar 12 Fév - 12:25

L'homme interpellé samedi en marge de l'acte 13 de la mobilisation des "gilets jaunes" à Paris après l'incendie d'un véhicule de la mission antiterroriste Sentinelle va être présenté mardi à un juge d'instruction en vue d'une éventuelle mise en examen.


Il aurait commis une trentaine de méfaits en un seul après-midi de manifestation. Le jeune homme soupçonné notamment d'avoir incendié un véhicule Vigipirate samedi lors de la mobilisation des "gilets jaunes" a été déféré devant le parquet de Paris lundi soir après 48 heures de garde à vue. Il doit être présenté dans la matinée à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen.



Le manifestant n'a fait aucune déclaration. Au départ, le suspect a même tenté de donner une fausse identité. Âgé de 25 ans, le jeune homme fait l'objet d'une fiche S comme membre de la mouvance anarcho-autonome. Né à Montréal, il a vécu en Gironde et résiderait actuellement en Ile-de-France. Il n'a pas d'adresse certaine, précise une source proche du dossier.



Déjà condamné pour fabrication de stupéfiants



D'après nos informations, il vit dans un squat en Seine-Saint-Denis. Il a déjà été condamné par le passé pour fabrication de stupéfiants en bande organisée et vol en réunion. Samedi, il est soupçonné de s'être livré à plusieurs méfaits. L'incendie d'un véhicule de l'opération sentinelle, des dégradations de caméras de vidéosurveillance, de vitrines, de véhicules, des jets de projectiles sur les forces de l'ordre: la plupart de ces délits ont été filmés. Marteau, pied de biche, pavés… Le suspect disposait d'un véritable arsenal.


Et ce parcours était déclaré ! quid des contrôles ?


le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 45108110













 
plume06
plume06

Messages : 1006
Date d'inscription : 15/12/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par Diviciac le Mar 12 Fév - 12:29

Nadou a écrit:Le représentant d'un syndicat de police expliquait hier, que les CRS ne sont pas assez nombreux sur Paris

Pas assez nombreux alors que,  selon les comptes de Castaner,  ils sont plus nombreux que les manifestants ...    
C'est du foutage de gueule ! 


pour protéger les monuments, surveiller les parcours parce que la majorité des points de RDV sont des manifs non déclarées. Ils s'éparpillent donc partout, incapables de deviner si tel groupe part à droite, se scinde ou part à gauche donc ils multiplient les points à protéger. Ainsi, ils ne peuvent pas mettre 4 gars en danger en entrant dans un groupe de 10 extrémistes aidés par 50 GJ , au risque de se faire tabasser, comme le commissaire qui prend un coup de poing et a pris le risque de se faire lyncher en courant après son agresseur.

Donc ils attendent qu'ils soient plus isolé.


Si les manifestants n'étaient pas masqués, les CRS  pourraient les repérer plus vite. Et s'ils avaient l'autorisation de les arrêter, après les avoir reconnus, avant qu'ils ne détruisent tout, ça serait plus simple.


On a 4000 personnes à Paris, dont 1000 ultra-violentes, qui se répartissent en petits groupes dans le but de casser du flic et de détruire les symboles républicains et les banques. Et en plus, il faut faire attention de ne pas les blesser, même quand on reçoit de l'acide.


Ben mince alors !  Toujours  selon Castaner, au début du mouvement ils étaient à tout casser 400 blacks blocs et 200 activistes d'extrême droite sur toute la France et après 10 000 interpellations on en retouve 1000 rien qu'à Paris. 
Le nombre des ultra-violents augmente encore plus vite que le déficit public sous Manu  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 18306
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par elaine le Mar 12 Fév - 12:33

Diviciac a écrit:Ben mince alors !  Toujours  selon Castaner, au début du mouvement ils étaient à tout casser 400 blacks bolcs et 200 activistes d'extrême droite sur toute la France et après 10 000 interpellations on en retouve 1000 rien qu'à Paris. 
Le nombre des ultra-violents augmente encore plus vite que le déficit public sous Manu  
Quelle importance qu´ils soient 400 ou 1000. Le résultat est là, de la casse partout par des co....rds qui se défoulent en profitant des manifs.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15147
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par Diviciac le Mar 12 Fév - 12:38

elaine a écrit:
Diviciac a écrit:Ben mince alors !  Toujours  selon Castaner, au début du mouvement ils étaient à tout casser 400 blacks bolcs et 200 activistes d'extrême droite sur toute la France et après 10 000 interpellations on en retouve 1000 rien qu'à Paris. 
Le nombre des ultra-violents augmente encore plus vite que le déficit public sous Manu  
Quelle importance qu´ils soient 400 ou 1000. Le résultat est là, de la casse partout par des co....rds qui se défoulent en profitant des manifs.


Donc soit Castaner est un bon à rien incapable de maintenir l'ordre après treize  manifs,  10 000 interpellations et des centaines de blessés ,  soit il laisse faire. 


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 18306
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév - 11:46

Nadou a écrit:Véhicule Sentinelle et Porsche incendiés : le périple ultra-violent du jeune casseur




Placé en garde à vue, le jeune homme de 25 ans a multiplié les actes très violents entre les 6e et 8e arrondissements, lors de l'acte XIII des Gilets jaunes.







https://www.lepoint.fr/societe/vehicule-sentinelle-et-porsche-incendies-le-periple-ultra-violent-du-jeune-casseur-10-02-2019-2292409_23.php






Samedi 9 février, pour l'acte XIII des Gilets jaunes, un individu particulièrement virulent est repéré dans la foule massée sur le boulevard Saint-Michel (75006) en début d'après-midi. Son périple destructeur commence au 88, boulevard Saint-Michel. Il s'approche de la banque de la Bred et sort de son sac à dos un marteau et porte de nombreux coups sur les vitres, qui se brisent. Dès lors, les policiers ne le lâchent plus. Nicolas V., 25 ans, né à Montauban, a le visage masqué. Il est entièrement vêtu de noir. Il porte un Gilet jaune, un sac à dos noir et un masque de protection aux élastiques rouges. Après avoir saccagé la Bred, aux alentours de 14 h 30, il réintègre le cortège. Arrivé devant la MatMut, il casse le marbre de l'agence à coups de marteau pour en faire des projectiles. Il jette ensuite les cailloux sur des policiers dans la rue Edmond-Rostand.

Il emprunte ensuite la rue de Vaugirard, ramasse une chaise en métal et la jette sur les forces de l'ordre. Arrivé au n° 26, il casse à coups de marteau une caméra de surveillance de la Banque postale. Il en brise aussi les vitres et les façades afin d'utiliser les gravats comme projectiles. Il est 14 h 41. Avec plusieurs autres individus, il entreprend alors d'édifier une barricade au 140, rue de Vaugirard. Il la tient jusqu'à 15 h 20. Il se rend alors devant l'agence d'assurances MMA, dont il brise les vitres à coups de marteau. Le cortège auquel il appartient est repéré par les autorités comme particulièrement hostile, virulent à l'encontre des forces de l'ordre et du gouvernement. Le jeune casseur est en permanence en tête de cortège.





Porsche noire et véhicule Sentinelle






Arrivé à l'angle des rues de Vaugirard et de Pasteur, il brise les vitres de la Banque populaire. Après chaque attaque, il range son marteau dans son sac à dos. Avec d'autres casseurs, il repère une Golf, véhicule de patrouille de la police, qui passe rue des Volontaires. Le petit groupe l'encercle, lance des barrières de chantier. Il prend alors la tête d'un groupe de casseurs et investit l'agence d'assurances Allianz. Il en ressort avec un ordinateur, qu'il jette et saccage sous les vivas de la foule. Il est 15 h 43.



En arrivant rue du Dr Roux, il s'en prend à une agence de la BNP. D'autres casseurs viennent lui prêter main-forte. Rue François-Bonvin, ils s'attaquent à des véhicules stationnés, et notamment à ceux de la concession Renault, dont il casse les vitres en lançant une trottinette. Il s'en prend alors à une Porsche noire, stationnée au 12, rue François-Bonvin, qui appartient à Christian Etchebest, le chef cuisinier de La Plus Belle Région de France sur France3. Le casseur ramasse un carton en flamme dans une poubelle et le jette à l'intérieur de l'habitacle de la voiture, qui s'embrase. Plus loin, il brise la vitre d'une BMW, s'empare d'une sacoche noire qui se trouvait à l'intérieur et la vide sur la chaussée.





Pied-de-biche et marteau





Désormais équipé d'un pied-de-biche, il tente de forcer une cabane de chantier située rue du Laos. En vain. À l'angle de la rue saint-Dominique et de l'avenue de la Bourdonnais (7e), il caillasse les forces de l'ordre, avant de poursuivre son chemin et de s'en prendre à deux véhicules. Il desserre le frein à main de l'un des deux, qu'il pousse sur le suivant. À 16 h 45, il saccage le marbre d'une résidence à coups de marteau, et lance les morceaux sur les policiers. Au fur et à mesure qu'il progresse en direction de la tour Eiffel, il détruit les caméras de surveillance. Avenue Octave-Gréard, il passe devant deux véhicules Sentinelle dont les vitres étaient déjà brisées. Il pénètre dans l'un des deux. Lorsqu'il ressort, la voiture s'embrasse immédiatement.

Plus loin, le jeune casseur et son groupe entreprennent de dépaver une rue, et lancent leurs projectiles sur un véhicule de l'administration pénitentiaire dont ils brisent la vitre arrière. En atteignant la rue Georges-V (8e), une charge de police contraint les groupes de casseurs à se disperser. Il part en courant, abandonnant sur place son sac à dos. Il se retrouve seul rue Christophe-Collomb, où il est finalement interpellé, il se débat en vain.


J'espère qu'il n'y aura pas de cagnotte ...






Il est très mystérieux,  ce casseur:  Tantôt  Nicolas de Mautauban , tantôt Thomas de Montréal ...  curieuses référence aux Tontons flingueurs .  


"Teddy de Montréal , un fondu qui travaillait qu'à la dynamite"  (à deux minutes 40) 





La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 18306
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune - Page 2 Empty Re: le périple ultra-violent du jeune casseur en gilet jaune

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum