Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle ...
Voir le deal
29.99 €

Lettre d'un médecin indigné

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Lettre d'un médecin indigné

Message par Nadou Sam 7 Jan - 19:41

Ce jeudi 5 janvier, les médecins généralistes du collectif « Médecins pour demain » se sont donné rendez-vous à Paris pour manifester et faire entendre leurs revendications, dont l'augmentation du tarif de la consultation à 50 euros. Une « grève de riches » pour Serge Alliod, médecin de Besançon, qui souhaite exprimer son désaccord.




C’est une grève à laquelle il ne participera pas, une grève qu’il a du mal à accepter. Serge Alliod, médecin généraliste depuis quinze ans, souhaite exprimer publiquement son désaccord face au mouvement « Médecins pour demain ».
« J’ai décidé de parler à force d'entendre dans les médias des médecins se plaindre de leurs conditions d'exercice », commence-t-il. Ses déclarations, il les fait en son nom, sans porter la parole d’autres confrères, mais en souhaitant les « faire réagir ». Il a transmis une lettre, dont il prend l’entière responsabilité, que nous avons jointe à la fin de cet article.

« Regardez nos revenus ! »

Dans son texte, le médecin dénonce une « grève de riches »« Regardez nos revenus ! », s’exclame-t-il. Ce médecin de 46 ans indique gagner 15 euros sur les 25 euros, toutes charges déduites. D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel. Cette mesure pourrait, d’après ce collectif, améliorer la prise en charge des patients et se libérer de la charge administrative, avec l’embauche d’un secrétariat. En outre, ce changement tarifaire rendrait la profession plus attractive : la médecine générale étant mal-aimée par les étudiants de la filière.

« L’argent serait bien plus utile ailleurs »

C'est cette demande en particulier qui crispe le médecin bisontin. « 50 euros n'est qu'un chiffre, mais c'est surtout 100% d'augmentation demandée ! Avez-vous déjà vu une profession oser demander une telle augmentation ? s’interroge-t-il. Et je vous rappelle que nous parlons là de professionnels libéraux, censés se débrouiller le moins possible avec l'aide de l’Etat ! »
L’époque semble d’autant mal choisie pour de telles demandes, d’après Serge Alliod. « Les médecins, jeunes ou moins jeunes, n'ont pas choisi une période de prospérité de notre pays pour revendiquer leurs augmentations. La France n'a pas ces moyens-là, tance-t-il. Faire payer à la société 50 euros pour tout acte médical, non. L’argent serait bien plus utile ailleurs, et pas que pour la santé. » 

D'autres mesures possibles ?

D’aucuns brandissent que le métier est plus difficile à exercer aujourd’hui qu’hier. Des justifications qui ne semblent pas convaincre Serge Alliod. « Les conditions de travail sont les mêmes qu'à mes débuts », note-t-il. Avant de concéder : « mais nous voyons de plus en plus de patients, le numerus clausus est difficile à manœuvrer. »
Près d’un quart du temps de travail d’un médecin libéral est dédié à la charge administrative. Si le médecin généraliste bisontin considère que « ces tâches font partie du boulot et que rares sont les médecins à ne pas avoir de secrétariat », il présente quelques solutions : « Pour ceux qui auraient des difficultés, pourquoi ne pas envisager des aides financières pour un secrétariat ? » De même pour un changement de tarif pour une meilleure prise en charge médicale : « Un tarif majoré pour une consultation longue pourrait être une réponse aux revendications médicales »

« Faisons notre boulot sans demander plus »

Serge Allirod confie avoir choisi la médecine parce qu’ « il aime son prochain ». Et particulièrement la spécialité générale « parce qu'on soigne les patients dans leur globalité, le bien-être physique, mental et social ». Et de reprendre : « c’est sur cet aspect social que s'appuie essentiellement ma colère : le bien-être social nécessite un peu plus de justice et d'égalité entre les français, quel que soit leur profession. Alors à mes amis médecins, avocats, architectes, directeurs de toutes sortes, faisons notre boulot sans demander plus. Laissons l'argent à ceux qui en ont vraiment besoin. »


« Grève de riches » : la lettre transmise par Serge Alliod 

« Fier d’être médecin généraliste à Besançon depuis plus de 15 ans, au service de ma population, au service de vrais femmes, hommes, enfants. Je soigne, j’écoute, je rassure les patients qui me font confiance. Beaucoup d’entre eux ont aussi des difficultés financières à l’origine de leurs maux.  
Je ne connais par contre, aucun médecin ayant des difficultés financières. Les médecins peuvent se loger, se soigner, manger à leur faim, payer des études à leurs enfants, se divertir, et plus encore, car leur revenu moyen en France est d’environ 100 000 euros par an. Oui diront-ils, mais nous avons fait de longues études… grâce au milieu dont nous sommes sortis, oui ; à la faculté de médecine il y a 20 ans, 2/3 avaient des parents médecins, 1/3 des parents professeurs, et il ne restait plus grand-chose pour les autres. Nous sommes privilégiés depuis notre naissance ! 
Alors aujourd’hui je suis Indigné par cette grève de mes collègues libéraux généralistes. Non satisfaits de leur statut privilégié, ils se répandent en plaintes injustifiées sur la toile et dans la rue, de plus au moment ou les malades ont le plus besoin d’eux, en pleine épidémie. J’ai honte de ma profession, quand elle privilégie son portefeuille à ses patients. 
Le médecin généraliste libéral gagne 4 fois ce que gagne la moyenne des Français, 3 fois le revenu d’un professeur !!! Nous faisons partie de cette caste des 1% les plus riches !!! A quoi sert-il de dévaliser les caisses de l’état déjà vides, quand il y a tant à faire pour réduire les inégalités ! 
La France vit déjà à crédit depuis de nombreuses décennies, et ces dernières années accentuent cette crise (inflation, Ukraine, changement climatique, crise des démocraties, de la dette …). Je demande aux riches, dont je fais partie et vous aussi, mes collègues médecins, un peu d’humilité, comme Hippocrate nous l’a soufflé il y a quelques siècles. L’argent n’est pas le but de notre engagement professionnel. Nous avons tous une maison (ou plus), une voiture (ou plus), et de quoi assurer notre quotidien, celui de nos enfants, et celui de nos vieux jours. 
Je conseille à mes collègues d’arrêter de lorgner sur les revenus de leurs collègues allemands, anglais, ou américains, et de plutôt se demander s’ils ne sont pas déjà les plus aisés de leur quartier ! Et à ceux qui n’entendent pas ces phrases, de se demander si leur vocation a disparue sous leurs divers investissements. Nous devons être replacés aux côtés de ceux que nous soignons, pour une société plus juste et égalitaire. »


C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32424
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par N'Magicfly Sam 7 Jan - 21:01

Nadou a écrit:Ce jeudi 5 janvier, les médecins généralistes du collectif « Médecins pour demain » se sont donné rendez-vous à Paris pour manifester et faire entendre leurs revendications, dont l'augmentation du tarif de la consultation à 50 euros. Une « grève de riches » pour Serge Alliod, médecin de Besançon, qui souhaite exprimer son désaccord.




C’est une grève à laquelle il ne participera pas, une grève qu’il a du mal à accepter. Serge Alliod, médecin généraliste depuis quinze ans, souhaite exprimer publiquement son désaccord face au mouvement « Médecins pour demain ».
« J’ai décidé de parler à force d'entendre dans les médias des médecins se plaindre de leurs conditions d'exercice », commence-t-il. Ses déclarations, il les fait en son nom, sans porter la parole d’autres confrères, mais en souhaitant les « faire réagir ». Il a transmis une lettre, dont il prend l’entière responsabilité, que nous avons jointe à la fin de cet article.

« Regardez nos revenus ! »

Dans son texte, le médecin dénonce une « grève de riches »« Regardez nos revenus ! », s’exclame-t-il. Ce médecin de 46 ans indique gagner 15 euros sur les 25 euros, toutes charges déduites. D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel. Cette mesure pourrait, d’après ce collectif, améliorer la prise en charge des patients et se libérer de la charge administrative, avec l’embauche d’un secrétariat. En outre, ce changement tarifaire rendrait la profession plus attractive : la médecine générale étant mal-aimée par les étudiants de la filière.

« L’argent serait bien plus utile ailleurs »

C'est cette demande en particulier qui crispe le médecin bisontin. « 50 euros n'est qu'un chiffre, mais c'est surtout 100% d'augmentation demandée ! Avez-vous déjà vu une profession oser demander une telle augmentation ? s’interroge-t-il. Et je vous rappelle que nous parlons là de professionnels libéraux, censés se débrouiller le moins possible avec l'aide de l’Etat ! »
L’époque semble d’autant mal choisie pour de telles demandes, d’après Serge Alliod. « Les médecins, jeunes ou moins jeunes, n'ont pas choisi une période de prospérité de notre pays pour revendiquer leurs augmentations. La France n'a pas ces moyens-là, tance-t-il. Faire payer à la société 50 euros pour tout acte médical, non. L’argent serait bien plus utile ailleurs, et pas que pour la santé. » 

D'autres mesures possibles ?

D’aucuns brandissent que le métier est plus difficile à exercer aujourd’hui qu’hier. Des justifications qui ne semblent pas convaincre Serge Alliod. « Les conditions de travail sont les mêmes qu'à mes débuts », note-t-il. Avant de concéder : « mais nous voyons de plus en plus de patients, le numerus clausus est difficile à manœuvrer. »
Près d’un quart du temps de travail d’un médecin libéral est dédié à la charge administrative. Si le médecin généraliste bisontin considère que « ces tâches font partie du boulot et que rares sont les médecins à ne pas avoir de secrétariat », il présente quelques solutions : « Pour ceux qui auraient des difficultés, pourquoi ne pas envisager des aides financières pour un secrétariat ? » De même pour un changement de tarif pour une meilleure prise en charge médicale : « Un tarif majoré pour une consultation longue pourrait être une réponse aux revendications médicales »

« Faisons notre boulot sans demander plus »

Serge Allirod confie avoir choisi la médecine parce qu’ « il aime son prochain ». Et particulièrement la spécialité générale « parce qu'on soigne les patients dans leur globalité, le bien-être physique, mental et social ». Et de reprendre : « c’est sur cet aspect social que s'appuie essentiellement ma colère : le bien-être social nécessite un peu plus de justice et d'égalité entre les français, quel que soit leur profession. Alors à mes amis médecins, avocats, architectes, directeurs de toutes sortes, faisons notre boulot sans demander plus. Laissons l'argent à ceux qui en ont vraiment besoin. »


« Grève de riches » : la lettre transmise par Serge Alliod 

« Fier d’être médecin généraliste à Besançon depuis plus de 15 ans, au service de ma population, au service de vrais femmes, hommes, enfants. Je soigne, j’écoute, je rassure les patients qui me font confiance. Beaucoup d’entre eux ont aussi des difficultés financières à l’origine de leurs maux.  
Je ne connais par contre, aucun médecin ayant des difficultés financières. Les médecins peuvent se loger, se soigner, manger à leur faim, payer des études à leurs enfants, se divertir, et plus encore, car leur revenu moyen en France est d’environ 100 000 euros par an. Oui diront-ils, mais nous avons fait de longues études… grâce au milieu dont nous sommes sortis, oui ; à la faculté de médecine il y a 20 ans, 2/3 avaient des parents médecins, 1/3 des parents professeurs, et il ne restait plus grand-chose pour les autres. Nous sommes privilégiés depuis notre naissance ! 
Alors aujourd’hui je suis Indigné par cette grève de mes collègues libéraux généralistes. Non satisfaits de leur statut privilégié, ils se répandent en plaintes injustifiées sur la toile et dans la rue, de plus au moment ou les malades ont le plus besoin d’eux, en pleine épidémie. J’ai honte de ma profession, quand elle privilégie son portefeuille à ses patients. 
Le médecin généraliste libéral gagne 4 fois ce que gagne la moyenne des Français, 3 fois le revenu d’un professeur !!! Nous faisons partie de cette caste des 1% les plus riches !!! A quoi sert-il de dévaliser les caisses de l’état déjà vides, quand il y a tant à faire pour réduire les inégalités ! 
La France vit déjà à crédit depuis de nombreuses décennies, et ces dernières années accentuent cette crise (inflation, Ukraine, changement climatique, crise des démocraties, de la dette …). Je demande aux riches, dont je fais partie et vous aussi, mes collègues médecins, un peu d’humilité, comme Hippocrate nous l’a soufflé il y a quelques siècles. L’argent n’est pas le but de notre engagement professionnel. Nous avons tous une maison (ou plus), une voiture (ou plus), et de quoi assurer notre quotidien, celui de nos enfants, et celui de nos vieux jours. 
Je conseille à mes collègues d’arrêter de lorgner sur les revenus de leurs collègues allemands, anglais, ou américains, et de plutôt se demander s’ils ne sont pas déjà les plus aisés de leur quartier ! Et à ceux qui n’entendent pas ces phrases, de se demander si leur vocation a disparue sous leurs divers investissements. Nous devons être replacés aux côtés de ceux que nous soignons, pour une société plus juste et égalitaire. »


C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...
Merci Nadou de nous faire partager la lettre de ce toubib.
Je revendique mon attachement au libéralisme, mais ces médecins qui se disent "libéraux", en réalité ne le sont pas, ils vivent accrochés à notre système de santé la Sécu. S'ils veulent 50 balles par consulte, qu'ils quittent les secteurs conventionnés 1 ou 2 et passent en secteur 3; ils seront LIBRE de leurs honoraires, on pourra les classer dans professions libérales.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 5703
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Antichrist Sam 7 Jan - 21:27

N'Magicfly a écrit:
Nadou a écrit:Ce jeudi 5 janvier, les médecins généralistes du collectif « Médecins pour demain » se sont donné rendez-vous à Paris pour manifester et faire entendre leurs revendications, dont l'augmentation du tarif de la consultation à 50 euros. Une « grève de riches » pour Serge Alliod, médecin de Besançon, qui souhaite exprimer son désaccord.




C’est une grève à laquelle il ne participera pas, une grève qu’il a du mal à accepter. Serge Alliod, médecin généraliste depuis quinze ans, souhaite exprimer publiquement son désaccord face au mouvement « Médecins pour demain ».
« J’ai décidé de parler à force d'entendre dans les médias des médecins se plaindre de leurs conditions d'exercice », commence-t-il. Ses déclarations, il les fait en son nom, sans porter la parole d’autres confrères, mais en souhaitant les « faire réagir ». Il a transmis une lettre, dont il prend l’entière responsabilité, que nous avons jointe à la fin de cet article.

« Regardez nos revenus ! »

Dans son texte, le médecin dénonce une « grève de riches »« Regardez nos revenus ! », s’exclame-t-il. Ce médecin de 46 ans indique gagner 15 euros sur les 25 euros, toutes charges déduites. D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel. Cette mesure pourrait, d’après ce collectif, améliorer la prise en charge des patients et se libérer de la charge administrative, avec l’embauche d’un secrétariat. En outre, ce changement tarifaire rendrait la profession plus attractive : la médecine générale étant mal-aimée par les étudiants de la filière.

« L’argent serait bien plus utile ailleurs »

C'est cette demande en particulier qui crispe le médecin bisontin. « 50 euros n'est qu'un chiffre, mais c'est surtout 100% d'augmentation demandée ! Avez-vous déjà vu une profession oser demander une telle augmentation ? s’interroge-t-il. Et je vous rappelle que nous parlons là de professionnels libéraux, censés se débrouiller le moins possible avec l'aide de l’Etat ! »
L’époque semble d’autant mal choisie pour de telles demandes, d’après Serge Alliod. « Les médecins, jeunes ou moins jeunes, n'ont pas choisi une période de prospérité de notre pays pour revendiquer leurs augmentations. La France n'a pas ces moyens-là, tance-t-il. Faire payer à la société 50 euros pour tout acte médical, non. L’argent serait bien plus utile ailleurs, et pas que pour la santé. » 

D'autres mesures possibles ?

D’aucuns brandissent que le métier est plus difficile à exercer aujourd’hui qu’hier. Des justifications qui ne semblent pas convaincre Serge Alliod. « Les conditions de travail sont les mêmes qu'à mes débuts », note-t-il. Avant de concéder : « mais nous voyons de plus en plus de patients, le numerus clausus est difficile à manœuvrer. »
Près d’un quart du temps de travail d’un médecin libéral est dédié à la charge administrative. Si le médecin généraliste bisontin considère que « ces tâches font partie du boulot et que rares sont les médecins à ne pas avoir de secrétariat », il présente quelques solutions : « Pour ceux qui auraient des difficultés, pourquoi ne pas envisager des aides financières pour un secrétariat ? » De même pour un changement de tarif pour une meilleure prise en charge médicale : « Un tarif majoré pour une consultation longue pourrait être une réponse aux revendications médicales »

« Faisons notre boulot sans demander plus »

Serge Allirod confie avoir choisi la médecine parce qu’ « il aime son prochain ». Et particulièrement la spécialité générale « parce qu'on soigne les patients dans leur globalité, le bien-être physique, mental et social ». Et de reprendre : « c’est sur cet aspect social que s'appuie essentiellement ma colère : le bien-être social nécessite un peu plus de justice et d'égalité entre les français, quel que soit leur profession. Alors à mes amis médecins, avocats, architectes, directeurs de toutes sortes, faisons notre boulot sans demander plus. Laissons l'argent à ceux qui en ont vraiment besoin. »


« Grève de riches » : la lettre transmise par Serge Alliod 

« Fier d’être médecin généraliste à Besançon depuis plus de 15 ans, au service de ma population, au service de vrais femmes, hommes, enfants. Je soigne, j’écoute, je rassure les patients qui me font confiance. Beaucoup d’entre eux ont aussi des difficultés financières à l’origine de leurs maux.  
Je ne connais par contre, aucun médecin ayant des difficultés financières. Les médecins peuvent se loger, se soigner, manger à leur faim, payer des études à leurs enfants, se divertir, et plus encore, car leur revenu moyen en France est d’environ 100 000 euros par an. Oui diront-ils, mais nous avons fait de longues études… grâce au milieu dont nous sommes sortis, oui ; à la faculté de médecine il y a 20 ans, 2/3 avaient des parents médecins, 1/3 des parents professeurs, et il ne restait plus grand-chose pour les autres. Nous sommes privilégiés depuis notre naissance ! 
Alors aujourd’hui je suis Indigné par cette grève de mes collègues libéraux généralistes. Non satisfaits de leur statut privilégié, ils se répandent en plaintes injustifiées sur la toile et dans la rue, de plus au moment ou les malades ont le plus besoin d’eux, en pleine épidémie. J’ai honte de ma profession, quand elle privilégie son portefeuille à ses patients. 
Le médecin généraliste libéral gagne 4 fois ce que gagne la moyenne des Français, 3 fois le revenu d’un professeur !!! Nous faisons partie de cette caste des 1% les plus riches !!! A quoi sert-il de dévaliser les caisses de l’état déjà vides, quand il y a tant à faire pour réduire les inégalités ! 
La France vit déjà à crédit depuis de nombreuses décennies, et ces dernières années accentuent cette crise (inflation, Ukraine, changement climatique, crise des démocraties, de la dette …). Je demande aux riches, dont je fais partie et vous aussi, mes collègues médecins, un peu d’humilité, comme Hippocrate nous l’a soufflé il y a quelques siècles. L’argent n’est pas le but de notre engagement professionnel. Nous avons tous une maison (ou plus), une voiture (ou plus), et de quoi assurer notre quotidien, celui de nos enfants, et celui de nos vieux jours. 
Je conseille à mes collègues d’arrêter de lorgner sur les revenus de leurs collègues allemands, anglais, ou américains, et de plutôt se demander s’ils ne sont pas déjà les plus aisés de leur quartier ! Et à ceux qui n’entendent pas ces phrases, de se demander si leur vocation a disparue sous leurs divers investissements. Nous devons être replacés aux côtés de ceux que nous soignons, pour une société plus juste et égalitaire. »


C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...
Merci Nadou de nous faire partager la lettre de ce toubib.
Je revendique mon attachement au libéralisme, mais ces médecins qui se disent "libéraux", en réalité ne le sont pas, ils vivent accrochés à notre système de santé la Sécu. S'ils veulent 50 balles par consulte, qu'ils quittent les secteurs conventionnés 1 ou 2 et passent en secteur 3; ils seront LIBRE de leurs honoraires, on pourra les classer dans professions libérales.
+1

leve pouce
Antichrist
Antichrist

Messages : 3385
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Horiel Dim 8 Jan - 9:49

Hé oui...
Horiel
Horiel

Messages : 4479
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Fontsestian Dim 8 Jan - 10:05

25 euros pour une vraie consultation c'est peu, compte de la responsabilité qu'engagent les médecins dans leurs prescriptions. Peut être en effet que dans certains cas une rémunération supérieure serait justifiée mais lorsqu'il s'agit de renouveler une ordonnance en moins de 10 minutes c'est bien payé. Les jeunes médecins ne travaillent plus comme leurs aînés, ils ne se déplacent qu'exceptionnellement, réduisent leurs horaires de travail, prennent des vacances régulièrement mais pour autant ils semblent vivre correctement. Notre jeune médecin de famille installée depuis deux ans roule en Volvo toute neuve et vient d'acheter sa maison en travaillant quatre jours par semaine. Tant mieux pour elle, mais ça me semble démontrer un certain confort d'existence.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 9667
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 77
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Diviciac Dim 8 Jan - 10:52

Fontsestian a écrit:25 euros pour une vraie consultation c'est peu, compte de la responsabilité qu'engagent les médecins dans leurs prescriptions. Peut être en effet que dans certains cas une rémunération supérieure serait justifiée mais lorsqu'il s'agit de renouveler une ordonnance en moins de 10 minutes c'est bien payé. Les jeunes médecins ne travaillent plus comme leurs aînés, ils ne se déplacent qu'exceptionnellement, réduisent leurs horaires de travail, prennent des vacances régulièrement mais pour autant ils semblent vivre correctement. Notre jeune médecin de famille installée depuis deux ans roule en Volvo toute neuve et vient d'acheter sa maison en travaillant quatre jours par semaine. Tant mieux pour elle, mais ça me semble démontrer un certain confort d'existence.
 
Comme l'a  signalé judicieusement Horiel, ça, c'est quand vous n'avez pas d'ami médecin sinon  ça se fait par internet gratos . Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 41363
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Fontsestian Dim 8 Jan - 12:46

Diviciac a écrit:
Fontsestian a écrit:25 euros pour une vraie consultation c'est peu, compte de la responsabilité qu'engagent les médecins dans leurs prescriptions. Peut être en effet que dans certains cas une rémunération supérieure serait justifiée mais lorsqu'il s'agit de renouveler une ordonnance en moins de 10 minutes c'est bien payé. Les jeunes médecins ne travaillent plus comme leurs aînés, ils ne se déplacent qu'exceptionnellement, réduisent leurs horaires de travail, prennent des vacances régulièrement mais pour autant ils semblent vivre correctement. Notre jeune médecin de famille installée depuis deux ans roule en Volvo toute neuve et vient d'acheter sa maison en travaillant quatre jours par semaine. Tant mieux pour elle, mais ça me semble démontrer un certain confort d'existence.
 
Comme l'a  signalé judicieusement Horiel, ça, c'est quand vous n'avez pas d'ami médecin sinon  ça se fait par internet gratos . Very Happy
De toute manière c'est toujours gratos pour le patient puisque la Sécu prend en charge, moi je considère que rédiger une ordonnance est un acte médical et doit donc être rémunéré.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 9667
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 77
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par N'Magicfly Dim 8 Jan - 12:47

Diviciac a écrit:
Fontsestian a écrit:25 euros pour une vraie consultation c'est peu, compte de la responsabilité qu'engagent les médecins dans leurs prescriptions. Peut être en effet que dans certains cas une rémunération supérieure serait justifiée mais lorsqu'il s'agit de renouveler une ordonnance en moins de 10 minutes c'est bien payé. Les jeunes médecins ne travaillent plus comme leurs aînés, ils ne se déplacent qu'exceptionnellement, réduisent leurs horaires de travail, prennent des vacances régulièrement mais pour autant ils semblent vivre correctement. Notre jeune médecin de famille installée depuis deux ans roule en Volvo toute neuve et vient d'acheter sa maison en travaillant quatre jours par semaine. Tant mieux pour elle, mais ça me semble démontrer un certain confort d'existence.
 
Comme l'a  signalé judicieusement Horiel, ça, c'est quand vous n'avez pas d'ami médecin sinon  ça se fait par internet gratos . Very Happy
Donc on ne verra pas lili approuver l'avis général: son pote médecin étant en grève Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 5703
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Diviciac Dim 8 Jan - 14:18

Fontsestian a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Comme l'a  signalé judicieusement Horiel, ça, c'est quand vous n'avez pas d'ami médecin sinon  ça se fait par internet gratos . Very Happy
De toute manière c'est toujours gratos pour le patient puisque la Sécu prend en charge, moi je considère que rédiger une ordonnance est un acte médical et doit donc être rémunéré.


Certes mais un médecin qui se trouve déjà assez payé peut très bien le faire gratuitement au lieu de pérorer en gerbant sur ses confrères comme Serge Alliod qui a aussi eu une autre activité : 


Société ALLIOD SERGE : Chiffre d'affaires, statuts, Kbis (pappers.fr)
Diviciac
Diviciac

Messages : 41363
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Lili-Rose Dim 8 Jan - 14:27

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Comme l'a  signalé judicieusement Horiel, ça, c'est quand vous n'avez pas d'ami médecin sinon  ça se fait par internet gratos . Very Happy
Donc on ne verra pas lili approuver l'avis général: son pote médecin étant en grève Very Happy
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 12360
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Antichrist Dim 8 Jan - 14:52

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Donc on ne verra pas lili approuver l'avis général: son pote médecin étant en grève Very Happy
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.
bonjour lili rose

ok...
mais dans ce cas mettons la consultation à 50 euros...comme ils le reclament
25 prix en charge par la secu...et les 25 autres par le patient
Antichrist
Antichrist

Messages : 3385
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Snub 36 Dim 8 Jan - 14:56

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Donc on ne verra pas lili approuver l'avis général: son pote médecin étant en grève Very Happy
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.

Parfaitement, voire en Allemagne ou Suisse ou les médicaments (Pharmacies) sont carrément au double du prix en France et le remboursement bien moindre.


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles.
Snub 36
Snub 36

Messages : 3187
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 63
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Antichrist Dim 8 Jan - 15:07

Snub 36 a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.

Parfaitement, voire en Allemagne ou Suisse ou les médicaments (Pharmacies) sont carrément au double du prix en France et le remboursement bien moindre.
bonjour snub36

+1
arretez de me faire phantasmer....  cyclops 
des pays qui adopte de la responsabilité individuel...... tongue
Antichrist
Antichrist

Messages : 3385
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Lili-Rose Dim 8 Jan - 15:53

Antichrist a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.
bonjour lili rose

ok...
mais dans ce cas mettons la consultation à 50 euros...comme ils le reclament
25 prix en charge par la secu...et les 25 autres par le patient


Je ne suis pas expert en la matière pour juger, ni décideur.
Par contre je maintiens le fait que je pense que le généraliste est mal payé, n'oublions pas non plus qu'il passe 10 ans (en gros) à étudier, alors que cette période fait partie des plus belles années.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 12360
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Lili-Rose Dim 8 Jan - 15:54

Snub 36 a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.

Parfaitement, voire en Allemagne ou Suisse ou les médicaments (Pharmacies) sont carrément au double du prix en France et le remboursement bien moindre.


Les macronistes veulent toujours "aligner sur les autres" quand ça les arrange.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 12360
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par elaine Dim 8 Jan - 15:59

.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 12844
Date d'inscription : 19/01/2021
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Diviciac Dim 8 Jan - 16:02

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Donc on ne verra pas lili approuver l'avis général: son pote médecin étant en grève Very Happy
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.
"Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste."  Very Happy  Ce n'est pas impossible vu la façon dot il interprète à sa sauce exemple : 
"D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel.  


Curieusement il passe des "médecins libéraux" (incluant donc les spécialistes) aux seuls généralistes 
Diviciac
Diviciac

Messages : 41363
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Lili-Rose Dim 8 Jan - 16:08

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste. Very Happy
Certains médecins gagnent très bien leur vie, en principe, les spécialistes.
Par contre, j'estime qu'un généraliste gagne mal sa vie. Il a commencé par se faire grosso modo une dizaine d'années d'études, puis seulement il va pouvoir démarrer une carrière, alors que pour d'autres métiers, certains ont déjà pu acquérir de l'immobilier.
Puis il va se taper des nuits de garde toute sa vie et pourra prendre sa retraite à 68 ans.
Il est au régime des indépendants, donc par salarié, hein.
S'il veut gagner correctement sa vie, il va se taper 70 heures par semaine à respirer en permanence des microbes.
Pour finir, il ne gagne pas 100 000 euros pas an, c'est complètement faux.
Sinon, pour les macronistes avides de l'alignement sur nos voisins, regardez le montant d'une consultation, en Suisse par exemple.

Petit PS: une généraliste "facture" moins de l'heure qu'un chauffagiste, qui lui doit avoir un simple CAP.
"Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste."  Very Happy  Ce n'est pas impossible vu la façon dot il interprète à sa sauce exemple : 
"D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel.  


Curieusement il passe des "médecins libéraux" (incluant donc les spécialistes) aux seuls généralistes 


Faites gaffe, on va se faire traiter de complotistes par les par les macronistes qui répètent sans cesse qu'ils sont intelligents. Very Happy
On sent bien entendu que ce texte est puant. A se demander même si le médecin existe vraiment.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 12360
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Horiel Dim 8 Jan - 16:17

Diviciac a écrit: Ce n'est pas impossible vu la façon dot il interprète à sa sauce exemple


Vous ne pouvez pas vous empêcher de tout rapporter au pognon, hein  Very Happy
Horiel
Horiel

Messages : 4479
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Horiel Dim 8 Jan - 16:19

Antichrist a écrit:mais dans ce cas mettons la consultation à 50 euros...comme ils le reclament
25 prix en charge par la secu...et les 25 autres par le patient


Antichrist, si une consult était à la charge du patient à hauteur de 25 euros, beaucoup de gens ne se soigneraient plus.
Et je ne parle pas de grosses faignasses qui pondent des anathèmes sur toutes les politiques depuis 40 ans, le derrière bien au chaud dans un fauteuil râpé, non, je parle de gens modestes et de retraités.
Horiel
Horiel

Messages : 4479
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Snub 36 Dim 8 Jan - 16:24

Lili-Rose a écrit:
Diviciac a écrit:
"Je pense que l'auteur de cet article est un sous-marin macroniste."  Very Happy  Ce n'est pas impossible vu la façon dot il interprète à sa sauce exemple : 
"D’après les chiffres de la Caisse de retraite des médecins libéraux (Carmf), publiés en décembre, le revenu moyen des médecins libéraux s’élève à 80 844 euros en 2021 - les salaires diffèrent en fonction de l’âge et du genre.
Les généralistes du mouvement « Médecins pour demain » dénoncent des conditions de travail dégradées et demandent une augmentation de la consultation à 50 euros, soit le double du tarif actuel.  


Curieusement il passe des "médecins libéraux" (incluant donc les spécialistes) aux seuls généralistes 


Faites gaffe, on va se faire traiter de complotistes par les par les macronistes qui répètent sans cesse qu'ils sont intelligents. Very Happy
On sent bien entendu que ce texte est puant. A se demander même si le médecin existe vraiment.
Pas très loin de chez toi 


Horaires d'ouverture

Le cabinet du docteur Serge Alliod à Besançon est :

    Activité du cabinet
  • Fermée le Lundi
  • Ouverte le Mardi : 18h00 à 23h55
  • Ouverte le Mercredi : 18h00 à 23h55
  • Ouverte le Jeudi : 18h00 à 23h55
  • Ouverte le Vendredi : 18h00 à 23h55
  • Ouverte le Samedi : 13h00 à 23h55
  • Ouverte le Dimanche : 09h00 à 23h55


    Consultation
  • Ouverte le Lundi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Mardi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Mercredi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Jeudi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Vendredi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Samedi : 00h00 à 23h55 à domicile
  • Ouverte le Dimanche : 00h00 à 23h55 à domicile


https://www.bilancoronavirus.fr/medecins-generalistes/besancon-25000/serge-alliod-s-o-s-medecins-doubs/horaires

Même les nones du couvent on font moins  Shocked


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles.
Snub 36
Snub 36

Messages : 3187
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 63
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Forcheville Dim 8 Jan - 16:35

Grève de "riches"
Il y a comme une faille dans le raisonnement:
Y-a-t-il pléthore ou pénurie de médecins aujourd'hui ?
Des divers échos qui nous parviennent, il semble que ce soit plutôt une pénurie, aussi bien de généralistes que de spécialistes.
Donc il faudrait en conclure qu'il y a peu de volontaires en France pour devenir "riches".
Et là c'est à désespérer.

C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...
Certes non, mais comme dirait l'autre, mieux vaut faire envie que pitié.



smoke


La stratégie consiste à continuer à tirer pour faire croire à l'ennemi qu'on a encore des munitions
Forcheville
Forcheville

Messages : 2249
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Antichrist Dim 8 Jan - 16:38

Horiel a écrit:
Antichrist a écrit:mais dans ce cas mettons la consultation à 50 euros...comme ils le reclament
25 prix en charge par la secu...et les 25 autres par le patient


Antichrist, si une consult était à la charge du patient à hauteur de 25 euros, beaucoup de gens ne se soigneraient plus.
Et je ne parle pas de grosses faignasses qui pondent des anathèmes sur toutes les politiques depuis 40 ans, le derrière bien au chaud dans un fauteuil râpé, non, je parle de gens modestes et de retraités.
bonjour horiel

et bien alors..
tant pis pour les pauvres et les retraités...
faut faire des choix dans la vie...et surtout en ce moment.

medecins vs pauvres et retraités...

la secu c'est maintenant aux environ de 500 milliards par an...et les soins ne sont pas pres de baisser avec une population qui vieilli et qui a pris l'habitude d'aller chez le medecins (gratuit) pour obtenir arret maladie et medocs (là aussi "gratuit")

alors on fait quoi pour financer tout ce merdier?

1-on augmente les prelevements ?
2-on fait de la dette ?
3-on baisse les prestations ?

pour le 1...je pense quon est au max des prelevements...et autres impots
et personne ne veut remettre à plat le systeme fiscale;
ou alors multilier par 2 la CSG pour les retraités (car ceux ont eux qui coute le plus cher)

pour le 2...c'est une folie qui nous amenera tot ou tard au shutdown français

reste la 3...ineluctable surtout si le français ne veut pas se discipliner

donc avant de reflechir a tous cela...il faut repondre à la 1ere questions.
qui sauve t on budgetairement ?
les pauvres et les retaités...ou les medecins ?

pour lili rose c'est a priori les medecins...pour moi aussi

et peut etre avec ce genre de mesure "traitement de cheval"...les français comprendront enfin que rien n'est gratuit.
Antichrist
Antichrist

Messages : 3385
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Antichrist Dim 8 Jan - 16:43

Forcheville a écrit:Grève de "riches"
Il y a comme une faille dans le raisonnement:
Y-a-t-il pléthore ou pénurie de médecins aujourd'hui ?
Des divers échos qui nous parviennent, il semble que ce soit plutôt une pénurie, aussi bien de généralistes que de spécialistes.
Donc il faudrait en conclure qu'il y a peu de volontaires en France pour devenir "riches".
Et là c'est à désespérer.

C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...
Certes non, mais comme dirait l'autre, mieux vaut faire envie que pitié.



smoke
bonjour forcheville

le pb...plus il y a de medecins...
plus le cout des depenses de santé augmente

on en revient toujours aux fondamentaux..."comment on finance"
qui paye ?...le contribuable ou le patient ?

un mix des 2 serait l'idéal...
et pour l'instant seul le contribuable paye
Antichrist
Antichrist

Messages : 3385
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Snub 36 Dim 8 Jan - 16:44

Forcheville a écrit:Grève de "riches"
Il y a comme une faille dans le raisonnement:
Y-a-t-il pléthore ou pénurie de médecins aujourd'hui ?
Des divers échos qui nous parviennent, il semble que ce soit plutôt une pénurie, aussi bien de généralistes que de spécialistes.
Donc il faudrait en conclure qu'il y a peu de volontaires en France pour devenir "riches".
Et là c'est à désespérer.

C'est vrai qu'environ 100 000€ par an, ça n'incline pas à la pitié ...
Certes non, mais comme dirait l'autre, mieux vaut faire envie que pitié.



smoke

Il est de fait et indéniablement, si grève, il y a des "sachants" qui trouverons des salaires mirobolants à toutes professions 
La réalité, étant inintéressante pour le lambda, on ne vas retenir que le chiffre le plus putaclic. Rolling Eyes


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles.
Snub 36
Snub 36

Messages : 3187
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 63
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Lettre d'un médecin indigné Empty Re: Lettre d'un médecin indigné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum