Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Housse de Transport Power A – Zelda pour Switch
Voir le deal
5.03 €
Le Deal du moment : -17%
Jeu Nintendo Switch : New Pokémon Snap à ...
Voir le deal
49.99 €

Ce pays de cocagne...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Ce pays de cocagne...

Message par Invité Lun 18 Jan - 18:03

...où il fait si bon vivre.
Même que Ledevois rêve d'y finir ses jours ouioui


Un pays de liberté, où on empoisonne les opposants, où on détourne un avion au dernier moment pour mieux appréhender l'opposant survivant. Quoi quoi? On l'arrête parce qu'il a violé son contrôle judiciaire de 30jrs; pour ça on détourne un avion... et quid des autres passagers? De plus il a quitté l'URSS  pardon la Russie dans le coma avec l'aval des autorités Russes et donc de Putine de con.


Incarcéré, l'opposant Navalny appelle les Russes à "sortir dans la rue" contre le pouvoir

AFP, publié le lundi 18 janvier 2021 à 16h27
Le principal opposant russe Alexeï Navalny a appelé lundi ses partisans à descendre "dans la rue" contre le pouvoir quelques minutes après son incarcération jusqu'au 15 février au moins, et au lendemain de son arrestation controversée.
"N'ayez peur de rien, descendez dans la rue. Pas pour moi, mais pour vous-mêmes et pour votre avenir", a lancé M. Navalny dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. 
"Ne vous taisez pas, résistez, sortez dans la rue", a-t-il ajouté depuis la salle d'audience. Son bras droit, Léonid Volkov a immédiatement annoncé l'organisation "de grandes manifestations dans tout le pays le 23 janvier".L'appel intervient aussi alors que le camp de l'opposant préparait une campagne active en vue des législatives prévues en septembre, sur fond d'érosion croissante de la popularité du parti du Kremlin, Russie unie. 

Charismatique militant anti-corruption et ennemi juré de l'élite politique russe, M. Navalny, 44 ans, accuse le président Vladimir Poutine d'avoir ordonné son assassinat au neurotoxique Novitchok en août, ce que la Russie nie. 
Ayant survécu à cet empoisonnement présumé, transféré dans le coma à Berlin, il a été soigné cinq mois en Allemagne. Dimanche, il est revenu à Moscou mais a été interpellé dès son arrivée, le service pénitentiaire (FSIN), lui reprochant d'avoir violé des mesures de contrôle judiciaire en allant se faire soigner à l'étranger.
M. Navalny a ironisé sur cette situation: "Nous avons essayé de te tuer, t'es pas mort, tu nous as vexés alors on t'enferme".
L'incarcération de l'opposant a été prononcée lors d'une audience improvisée au commissariat de Khimki, banlieue moscovite, où il avait passé la nuit. Des partisans de l'opposant attendaient dehors par -20°C, scandant "liberté".
M. Navalny avait dénoncé plus tôt une "parodie de justice" organisée dans "l'illégalité la plus totale".
"Pépé, dans son bunker, a tellement peur, qu'on déchire et qu'on jette le code de procédure pénale à la poubelle", a-t-il ajouté, en référence à Vladimir Poutine et au fait qu'un tribunal siège dans un commissariat.
 - "Arbitraire" -
L'arrestation a suscité un concert de condamnations en Europe et aux Etats-Unis.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé à sa libération "immédiate", tout comme la chancellerie allemande qui a dénoncé une arrestation "arbitraire". 
La France ou encore la Pologne et le Royaume uni avaient fait de même, tout comme la future administration du président élu américain Joe Biden et le chef de la diplomatie de Donald Trump.
Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a aussi réclamé de relâcher sans délai l'opposant russe.
Ce pays de cocagne... 661%2Fafp-news%2Fb19%2Fb61%2F899784f7bc8b41d184d37b1ecb%2F001_8YZ7X6-highDef
L'ONG Amnesty International a estimé que M. Navalny était désormais un "prisonnier de conscience".
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a répliqué en affirmant que les Occidentaux s'en prenaient à la Russie pour "détourner l'attention de la profonde crise qui mine le modèle de développement libéral".
Selon lui, dans l'affaire Navalny il s'agit seulement "de faire respecter la loi russe".
 - Empoisonné au Novitchok -
Le service pénitentiaire avait prévenu jeudi que l'opposant serait appréhendé à son retour pour avoir violé le contrôle judiciaire qui lui était imposé dans le cadre d'une peine de prison avec sursis pour détournements de fonds, que l'opposant juge politiquement motivée.
Il est aussi visé depuis fin décembre par une enquête pour escroquerie, car suspecté d'avoir dépensé pour son usage personnel 356 millions de roubles (3,9 millions d'euros) de dons.
A l'occasion de son retour dimanche, des dizaines de ses partisans, venus à l'accueillir à l'aéroport de Vnoukovo, ont été arrêtés par les forces anti-émeute. Puis l'avion de M. Navalny a été dérouté à la dernière minute vers un autre aéroport, Cheremetievo.
L'opposant était tombé dans le coma en août alors qu'il revenait d'une tournée électorale en Sibérie. D'abord hospitalisé à Omsk en Russie, il avait finalement été évacué vers un hôpital berlinois.
Trois laboratoires européens ont conclu à un empoisonnement par un agent innervant militaire soviétique de type Novitchok, conclusion confirmée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, malgré les dénégations de Moscou.
Largement ignoré des médias nationaux russes, Alexeï Navalny est la principale voix de l'opposition grâce à une audience très large sur les réseaux sociaux et à ses enquêtes sur la corruption des élites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mar 19 Jan - 10:12

Magicfly a écrit:...où il fait si bon vivre.
Même que Ledevois rêve d'y finir ses jours ouioui


Un pays de liberté, où on empoisonne les opposants, où on détourne un avion au dernier moment pour mieux appréhender l'opposant survivant. Quoi quoi? On l'arrête parce qu'il a violé son contrôle judiciaire de 30jrs; pour ça on détourne un avion... et quid des autres passagers? De plus il a quitté l'URSS  pardon la Russie dans le coma avec l'aval des autorités Russes et donc de Putine de con.


Incarcéré, l'opposant Navalny appelle les Russes à "sortir dans la rue" contre le pouvoir

AFP, publié le lundi 18 janvier 2021 à 16h27
Le principal opposant russe Alexeï Navalny a appelé lundi ses partisans à descendre "dans la rue" contre le pouvoir quelques minutes après son incarcération jusqu'au 15 février au moins, et au lendemain de son arrestation controversée.
"N'ayez peur de rien, descendez dans la rue. Pas pour moi, mais pour vous-mêmes et pour votre avenir", a lancé M. Navalny dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. 
"Ne vous taisez pas, résistez, sortez dans la rue", a-t-il ajouté depuis la salle d'audience. Son bras droit, Léonid Volkov a immédiatement annoncé l'organisation "de grandes manifestations dans tout le pays le 23 janvier".L'appel intervient aussi alors que le camp de l'opposant préparait une campagne active en vue des législatives prévues en septembre, sur fond d'érosion croissante de la popularité du parti du Kremlin, Russie unie. 

Charismatique militant anti-corruption et ennemi juré de l'élite politique russe, M. Navalny, 44 ans, accuse le président Vladimir Poutine d'avoir ordonné son assassinat au neurotoxique Novitchok en août, ce que la Russie nie. 
Ayant survécu à cet empoisonnement présumé, transféré dans le coma à Berlin, il a été soigné cinq mois en Allemagne. Dimanche, il est revenu à Moscou mais a été interpellé dès son arrivée, le service pénitentiaire (FSIN), lui reprochant d'avoir violé des mesures de contrôle judiciaire en allant se faire soigner à l'étranger.
M. Navalny a ironisé sur cette situation: "Nous avons essayé de te tuer, t'es pas mort, tu nous as vexés alors on t'enferme".
L'incarcération de l'opposant a été prononcée lors d'une audience improvisée au commissariat de Khimki, banlieue moscovite, où il avait passé la nuit. Des partisans de l'opposant attendaient dehors par -20°C, scandant "liberté".
M. Navalny avait dénoncé plus tôt une "parodie de justice" organisée dans "l'illégalité la plus totale".
"Pépé, dans son bunker, a tellement peur, qu'on déchire et qu'on jette le code de procédure pénale à la poubelle", a-t-il ajouté, en référence à Vladimir Poutine et au fait qu'un tribunal siège dans un commissariat.
 - "Arbitraire" -
L'arrestation a suscité un concert de condamnations en Europe et aux Etats-Unis.
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé à sa libération "immédiate", tout comme la chancellerie allemande qui a dénoncé une arrestation "arbitraire". 
La France ou encore la Pologne et le Royaume uni avaient fait de même, tout comme la future administration du président élu américain Joe Biden et le chef de la diplomatie de Donald Trump.
Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme a aussi réclamé de relâcher sans délai l'opposant russe.
Ce pays de cocagne... 661%2Fafp-news%2Fb19%2Fb61%2F899784f7bc8b41d184d37b1ecb%2F001_8YZ7X6-highDef
L'ONG Amnesty International a estimé que M. Navalny était désormais un "prisonnier de conscience".
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a répliqué en affirmant que les Occidentaux s'en prenaient à la Russie pour "détourner l'attention de la profonde crise qui mine le modèle de développement libéral".
Selon lui, dans l'affaire Navalny il s'agit seulement "de faire respecter la loi russe".
 - Empoisonné au Novitchok -
Le service pénitentiaire avait prévenu jeudi que l'opposant serait appréhendé à son retour pour avoir violé le contrôle judiciaire qui lui était imposé dans le cadre d'une peine de prison avec sursis pour détournements de fonds, que l'opposant juge politiquement motivée.
Il est aussi visé depuis fin décembre par une enquête pour escroquerie, car suspecté d'avoir dépensé pour son usage personnel 356 millions de roubles (3,9 millions d'euros) de dons.
A l'occasion de son retour dimanche, des dizaines de ses partisans, venus à l'accueillir à l'aéroport de Vnoukovo, ont été arrêtés par les forces anti-émeute. Puis l'avion de M. Navalny a été dérouté à la dernière minute vers un autre aéroport, Cheremetievo.
L'opposant était tombé dans le coma en août alors qu'il revenait d'une tournée électorale en Sibérie. D'abord hospitalisé à Omsk en Russie, il avait finalement été évacué vers un hôpital berlinois.
Trois laboratoires européens ont conclu à un empoisonnement par un agent innervant militaire soviétique de type Novitchok, conclusion confirmée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, malgré les dénégations de Moscou.
Largement ignoré des médias nationaux russes, Alexeï Navalny est la principale voix de l'opposition grâce à une audience très large sur les réseaux sociaux et à ses enquêtes sur la corruption des élites.

 Je n'ai jamais rêvé de finir mes jours en Russie même que je n'ai jamais accepter quand j'y bossais d'être considéré comme un Français Russe -- j'ai toujours fait un visa tous les 3 mois -- 


 Quand à Navalny il savait ce qu'il attendait en débarquant à Moscou pour escroquerie de l'Etat -- 


 Il sortira de prison et  je ne vois pas pourquoi l'occident doit se mêler de la justice Russe -


  C'est de l'hypocrisie et mensonge sur mensonge -


 Figure toi que je préfère la Catalogne si je dois finir quelque part , -- d'ailleur c'est préparé puisque j'ai une maison au bord de la mer à Tarragone ou j'y vais quand j'en ai envie - 
 Mais les Cévennes dont je sui né à ma préférence -- d'ailleurs c'est ici quand j'en ai les moyens que j'investi -- 


 J'ai tout ici -- oui c'est une vie onéreuse -- mais qui vaut le coup d'être vécu -- 


 Samedi je suis à Toulouse , ville que j'adore -- j'aime la France  et je ne vois pas ce que j'irais faire dans un pays qui n'est pas le mien -- 


  Par contre Poutine --- je considère que c'est le meilleur président dans le monde -- 


 Et oui  si je rêve d'un Poutine pour la France je ne rêve pas d'un Macron --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 10:28

ledevois a écrit:
 Je n'ai jamais rêvé de finir mes jours en Russie même que je n'ai jamais accepter quand j'y bossais d'être considéré comme un Français Russe -- j'ai toujours fait un visa tous les 3 mois -- 


 Quand à Navalny il savait ce qu'il attendait en débarquant à Moscou pour escroquerie de l'Etat -- 


 Il sortira de prison et  je ne vois pas pourquoi l'occident doit se mêler de la justice Russe -


  C'est de l'hypocrisie et mensonge sur mensonge -


 Figure toi que je préfère la Catalogne si je dois finir quelque part , -- d'ailleur c'est préparé puisque j'ai une maison au bord de la mer à Tarragone ou j'y vais quand j'en ai envie - 
 Mais les Cévennes dont je sui né à ma préférence -- d'ailleurs c'est ici quand j'en ai les moyens que j'investi -- 


 J'ai tout ici -- oui c'est une vie onéreuse -- mais qui vaut le coup d'être vécu -- 


 Samedi je suis à Toulouse , ville que j'adore -- j'aime la France  et je ne vois pas ce que j'irais faire dans un pays qui n'est pas le mien -- 


  Par contre Poutine --- je considère que c'est le meilleur président dans le monde -- 


 Et oui  si je rêve d'un Poutine pour la France je ne rêve pas d'un Macron --
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mar 19 Jan - 10:47

Magicfly a écrit:
ledevois a écrit:
 Je n'ai jamais rêvé de finir mes jours en Russie même que je n'ai jamais accepter quand j'y bossais d'être considéré comme un Français Russe -- j'ai toujours fait un visa tous les 3 mois -- 


 Quand à Navalny il savait ce qu'il attendait en débarquant à Moscou pour escroquerie de l'Etat -- 


 Il sortira de prison et  je ne vois pas pourquoi l'occident doit se mêler de la justice Russe -


  C'est de l'hypocrisie et mensonge sur mensonge -


 Figure toi que je préfère la Catalogne si je dois finir quelque part , -- d'ailleur c'est préparé puisque j'ai une maison au bord de la mer à Tarragone ou j'y vais quand j'en ai envie - 
 Mais les Cévennes dont je sui né à ma préférence -- d'ailleurs c'est ici quand j'en ai les moyens que j'investi -- 


 J'ai tout ici -- oui c'est une vie onéreuse -- mais qui vaut le coup d'être vécu -- 


 Samedi je suis à Toulouse , ville que j'adore -- j'aime la France  et je ne vois pas ce que j'irais faire dans un pays qui n'est pas le mien -- 


  Par contre Poutine --- je considère que c'est le meilleur président dans le monde -- 


 Et oui  si je rêve d'un Poutine pour la France je ne rêve pas d'un Macron --
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 

 Rien ne prouve que Poutine fait assassiner des opposants -- avec ma culture occidentale je ne comprends pas pourquoi il devrait faire zigouiller ;--en ayant 60 % de Russes pour lui --


 Quand à Macron ce n'est pas un problème d'idéologie mais d'efficassité -- c'est hallucinant ce qui se passe en France -


 Quand à Mélenchon je veux bien essayer -- pourquoi pas --? mais il n'y a pas que lui puisque il y en aura d'autres comme Montebourg qui désire être à la tête de l'Etat --


 Le moment venu on verra bien pour qui voter  en mon  âme et conscience  --- 


 Possible que je vais me tromper , mais ce que je sais c'est que Macron ne doit pas être reconduit à la tête de l'Etat -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 11:11

ledevois a écrit:
Magicfly a écrit:
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 

 Rien ne prouve que Poutine fait assassiner des opposants -- avec ma culture occidentale je ne comprends pas pourquoi il devrait faire zigouiller ;--en ayant 60 % de Russes pour lui --


 Quand à Macron ce n'est pas un problème d'idéologie mais d'efficassité -- c'est hallucinant ce qui se passe en France -


 Quand à Mélenchon je veux bien essayer -- pourquoi pas --? mais il n'y a pas que lui puisque il y en aura d'autres comme Montebourg qui désire être à la tête de l'Etat --


 Le moment venu on verra bien pour qui voter  en mon  âme et conscience  --- 


 Possible que je vais me tromper , mais ce que je sais c'est que Macron ne doit pas être reconduit à la tête de l'Etat -
Divi et tes copains de bistro Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 11:26

Navalny incarcéré en Russie : «C’est un aveu de faiblesse de la part du Kremlin»


Victime d’un empoisonnement au mois d’août, Alexeï Navalny a décidé de rentrer dans la capitale russe dimanche. Mais le principal opposant de Vladimir Poutine a été arrêté dès sa descente de l’avion et placé en détention.

Le 18 janvier 2021 à 15h38, modifié le 18 janvier 2021 à 19h39


« Je n'ai peur de rien et je vous appelle à n'avoir peur de rien ». En montant dans l'avion qui le ramène en Russie, aux côtés de sa femme Youlia, ce dimanche, Alexeï Navalny assurait être « très heureux » de rentrer et « n'avoir rien à craindre en Russie ». « Je suis certain que tout va bien se passer. On va m'arrêter ? Ce n'est pas possible, je suis innocent », a-t-il même lancé à des journalistes en embarquant.Pourtant, les services pénitentiaires qui menaçaient depuis jeudi de l'interpeller ont mis leur plan à exécution. Alexeï Navalny a été arrêté dès sa descente de l'avion et placé en détention ce lundi jusqu'au 15 février. Mais pourquoi, alors, avoir pris cette décision très risquée? Clémentine Fauconnier, maîtresse de conférences en sciences politiques à l'université de Haute-Alsace et spécialiste de la Russie, explique ce geste du principal opposant au Kremlin.

Pourquoi Alexeï Navalny est-il rentré en Russie, malgré les risques évidents d'arrestation ?

Alexeï Navalny savait qu'il y avait un risque assez élevé d'être arrêté à son retour. Il pouvait soit être interpellé directement à sa sortie de l'avion, ce qu'il s'est passé, soit quelques semaines après, le temps que la pression médiatique retombe et que les pouvoirs russes trouvent un prétexte pour l'arrêter. Mais s'il voulait être cohérent avec lui-même, il ne pouvait que rentrer. C'était inévitable. Il a consacré plus de 10 ans de sa vie à combattre le régime de Poutine en mettant en avant son courage, y compris son courage physique. Pour ça, il a accompli un travail de terrain sur l'ensemble du territoire russe, c'est d'ailleurs ce qui le distingue de beaucoup d'oppositions plus classiques. À moins de renoncer à son travail d'opposant, c'était logique qu'il prenne ce risque. Rester à l'étranger lui aurait coupé l'accès au terrain et aux élus locaux, mais aussi à la population qu'il essaye de toucher, en plus de la minorité très connectée qui le suit déjà sur Internet.

A-t-il finalement profité de son arrestation pour délivrer un message ?

Il met en scène cette attitude lors de son arrestation. C'était une façon de dire qu'il n'a pas peur. De mettre en avant le fait qu'il a confiance en son pays et d'inciter ses partisans et tous ceux qui sont opposés à Poutine à ne pas se laisser impressionner.

Quels motifs ont invoqué les autorités russes pour l'arrêter ?

Navalny a été condamné pour corruption en 2014 lors d'un procès jugé inéquitable par la Cour européenne des droits de l'homme et considéré comme un procès politique. Il avait alors écopé d'une peine de prison avec sursis et devait depuis pointer régulièrement auprès de l'administration pénitentiaire. La raison invoquée pour son arrestation de dimanche est qu'il ne s'est pas présenté à sa dernière convocation. Or il se faisait soigner en Allemagne après son empoisonnement qu'il attribue aux services secrets russes. Les autorités se servent de ce prétexte pour dire qu'il a violé les conditions de sa libération conditionnelle. C'est assez typique de la répression russe qui se décline avec les attaques physiques, assez rares, – même si Navalny en a été la victime présumée cet été —, mais aussi et surtout à travers du harcèlement administratif et judiciaire.

Cette arrestation ne va-t-elle pas nuire à Poutine ?

Du côté du Kremlin, c'est un risque. Ça a dû être un choix très délicat à faire puisqu'on donne une importance à Alexeï Navalny en montrant qui c'est un opposant qui compte et qui fait peur aux dirigeants. Mais il y a vraiment une nécessité de survie pour le régime : Navalny est arrivé à exploiter les failles des services secrets russes en piégeant un des officiers par téléphone et a ridiculisé cette institution, qui est normalement très crainte et très prestigieuse en Russie.

C'est aussi un très grand aveu de faiblesse de la part du Kremlin. Jusque très récemment, Vladimir Poutine et son porte-parole prétendaient que Navalny n'était pas un opposant important. Là, c'est évident qu'il compte vu l'ampleur des moyens déployés pour le museler. Il se peut que ça rehausse encore le prestige de Navalny et lui donne plus d'importance.


LIRE AUSSI > Assassinés, emprisonnés, exilés… le triste sort des opposants dans la Russie de Poutine


Quels sont désormais les risques pour Navalny ?

Il est possible que Navalny reste un moment sous les verrous, vu l'importance qu'il a prise. Il est devenu très gênant, notamment avec les législatives qui arrivent en septembre prochain. Il se peut qu'on essaie de l'isoler au maximum, en lui coupant l'accès à ses sympathisants, à Internet et à la nouvelle génération d'opposants qu'il a contribué à former.

Certains craignent aussi un risque pour sa vie. Si le Kremlin considère qu'il est trop dangereux, le pouvoir russe pourrait à nouveau porter atteinte à son intégrité physique. Les prisons sont des lieux complètement opaques et à l'abri des regards.

Quelles pourraient être les répercussions sur le plan international ?

Cela va dégrader l'image de Vladimir Poutine auprès de ses partenaires occidentaux. Mais auprès des Turcs ou des Chinois, il montre plutôt sa fermeté, sa capacité à ne pas se laisser dicter sa conduite par les États-Unis. Avec l'élection de Joe Biden aux USA, il se peut qu'il y ait une réaction du nouveau président démocrate, qui est beaucoup plus regardant sur les droits de l'homme. Et si on peut imaginer de nouveau des sanctions contre la Russie, celles-ci ont une efficacité limitée. Vladimir Poutine est dans une stratégie de fuite en avant. En 2020, il a organisé une manipulation administrative qui lui permet de rester au pouvoir jusqu'en 2036. Personne n'a été dupe. Il n'a donc plus réellement besoin de donner l'image à l'étranger d'une démocratie respectueuse des opposants ou de l'alternance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mar 19 Jan - 12:06

Magicfly a écrit:Navalny incarcéré en Russie : «C’est un aveu de faiblesse de la part du Kremlin»


Victime d’un empoisonnement au mois d’août, Alexeï Navalny a décidé de rentrer dans la capitale russe dimanche. Mais le principal opposant de Vladimir Poutine a été arrêté dès sa descente de l’avion et placé en détention.





Le 18 janvier 2021 à 15h38, modifié le 18 janvier 2021 à 19h39


« Je n'ai peur de rien et je vous appelle à n'avoir peur de rien ». En montant dans l'avion qui le ramène en Russie, aux côtés de sa femme Youlia, ce dimanche, Alexeï Navalny assurait être « très heureux » de rentrer et « n'avoir rien à craindre en Russie ». « Je suis certain que tout va bien se passer. On va m'arrêter ? Ce n'est pas possible, je suis innocent », a-t-il même lancé à des journalistes en embarquant.Pourtant, les services pénitentiaires qui menaçaient depuis jeudi de l'interpeller ont mis leur plan à exécution. Alexeï Navalny a été arrêté dès sa descente de l'avion et placé en détention ce lundi jusqu'au 15 février. Mais pourquoi, alors, avoir pris cette décision très risquée? Clémentine Fauconnier, maîtresse de conférences en sciences politiques à l'université de Haute-Alsace et spécialiste de la Russie, explique ce geste du principal opposant au Kremlin.

Pourquoi Alexeï Navalny est-il rentré en Russie, malgré les risques évidents d'arrestation ?

Alexeï Navalny savait qu'il y avait un risque assez élevé d'être arrêté à son retour. Il pouvait soit être interpellé directement à sa sortie de l'avion, ce qu'il s'est passé, soit quelques semaines après, le temps que la pression médiatique retombe et que les pouvoirs russes trouvent un prétexte pour l'arrêter. Mais s'il voulait être cohérent avec lui-même, il ne pouvait que rentrer. C'était inévitable. Il a consacré plus de 10 ans de sa vie à combattre le régime de Poutine en mettant en avant son courage, y compris son courage physique. Pour ça, il a accompli un travail de terrain sur l'ensemble du territoire russe, c'est d'ailleurs ce qui le distingue de beaucoup d'oppositions plus classiques. À moins de renoncer à son travail d'opposant, c'était logique qu'il prenne ce risque. Rester à l'étranger lui aurait coupé l'accès au terrain et aux élus locaux, mais aussi à la population qu'il essaye de toucher, en plus de la minorité très connectée qui le suit déjà sur Internet.

A-t-il finalement profité de son arrestation pour délivrer un message ?

Il met en scène cette attitude lors de son arrestation. C'était une façon de dire qu'il n'a pas peur. De mettre en avant le fait qu'il a confiance en son pays et d'inciter ses partisans et tous ceux qui sont opposés à Poutine à ne pas se laisser impressionner.

Quels motifs ont invoqué les autorités russes pour l'arrêter ?

Navalny a été condamné pour corruption en 2014 lors d'un procès jugé inéquitable par la Cour européenne des droits de l'homme et considéré comme un procès politique. Il avait alors écopé d'une peine de prison avec sursis et devait depuis pointer régulièrement auprès de l'administration pénitentiaire. La raison invoquée pour son arrestation de dimanche est qu'il ne s'est pas présenté à sa dernière convocation. Or il se faisait soigner en Allemagne après son empoisonnement qu'il attribue aux services secrets russes. Les autorités se servent de ce prétexte pour dire qu'il a violé les conditions de sa libération conditionnelle. C'est assez typique de la répression russe qui se décline avec les attaques physiques, assez rares, – même si Navalny en a été la victime présumée cet été —, mais aussi et surtout à travers du harcèlement administratif et judiciaire.

Cette arrestation ne va-t-elle pas nuire à Poutine ?

Du côté du Kremlin, c'est un risque. Ça a dû être un choix très délicat à faire puisqu'on donne une importance à Alexeï Navalny en montrant qui c'est un opposant qui compte et qui fait peur aux dirigeants. Mais il y a vraiment une nécessité de survie pour le régime : Navalny est arrivé à exploiter les failles des services secrets russes en piégeant un des officiers par téléphone et a ridiculisé cette institution, qui est normalement très crainte et très prestigieuse en Russie.

C'est aussi un très grand aveu de faiblesse de la part du Kremlin. Jusque très récemment, Vladimir Poutine et son porte-parole prétendaient que Navalny n'était pas un opposant important. Là, c'est évident qu'il compte vu l'ampleur des moyens déployés pour le museler. Il se peut que ça rehausse encore le prestige de Navalny et lui donne plus d'importance.


LIRE AUSSI > Assassinés, emprisonnés, exilés… le triste sort des opposants dans la Russie de Poutine


Quels sont désormais les risques pour Navalny ?

Il est possible que Navalny reste un moment sous les verrous, vu l'importance qu'il a prise. Il est devenu très gênant, notamment avec les législatives qui arrivent en septembre prochain. Il se peut qu'on essaie de l'isoler au maximum, en lui coupant l'accès à ses sympathisants, à Internet et à la nouvelle génération d'opposants qu'il a contribué à former.

Certains craignent aussi un risque pour sa vie. Si le Kremlin considère qu'il est trop dangereux, le pouvoir russe pourrait à nouveau porter atteinte à son intégrité physique. Les prisons sont des lieux complètement opaques et à l'abri des regards.

Quelles pourraient être les répercussions sur le plan international ?

Cela va dégrader l'image de Vladimir Poutine auprès de ses partenaires occidentaux. Mais auprès des Turcs ou des Chinois, il montre plutôt sa fermeté, sa capacité à ne pas se laisser dicter sa conduite par les États-Unis. Avec l'élection de Joe Biden aux USA, il se peut qu'il y ait une réaction du nouveau président démocrate, qui est beaucoup plus regardant sur les droits de l'homme. Et si on peut imaginer de nouveau des sanctions contre la Russie, celles-ci ont une efficacité limitée. Vladimir Poutine est dans une stratégie de fuite en avant. En 2020, il a organisé une manipulation administrative qui lui permet de rester au pouvoir jusqu'en 2036. Personne n'a été dupe. Il n'a donc plus réellement besoin de donner l'image à l'étranger d'une démocratie respectueuse des opposants ou de l'alternance.

 Ce que tu n'as pas compris c'est que Poutine en a rien à foutre de ce que peut penser l'Occident --- t'as qu'a voir la responsabilité de millions de morts causé par les Etats Unis dans le monde , et une Europe avec deux décennie de retard en politique mondiale soumis aux States l'impérialisme -- 


 La Russie est un pays qui peut vivre en autarcie , -- un pays souverain qui fait partie des grands pays émergeant ----
 Les Brics sont bien plus important que la vieille Europe ----
   Aujourd'hui,les Brics  totalisent un PIB de près de 20 000 milliards d'euros et comptent près de 3,1 milliards d'habitants, soit 42,1 % de la population mondiale.--
 Tu peux comprendre ça -- s'en parler du meilleur armement et la meilleure armée dans le monde --

 Navalny n'est rien en Russie et ce n'est certainement pas lui qui va mettre le pouvoir en difficulté avec même pas 1 % de popularité --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mar 19 Jan - 12:30

Magicfly a écrit:



 Et oui  si je rêve d'un Poutine pour la France je ne rêve pas d'un Macron --
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 
 
 En France, on se contente de les éborgner, les opposants, c'est beaucoup mieux.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mar 19 Jan - 12:39

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 
 
 En France, on se contente de les éborgner, les opposants, c'est beaucoup mieux.  

 L'opposant de Poutine c'est lui --.Sergueï Oudaltsov (en russe : Серге́й Станисла́вович Удальцо́в), né le 16 février 1977 à Moscou en URSS, est un homme politique russe engagé à l'extrême gauche.
Il est arrêté et incarcéré de nombreuses fois depuis 2011 pour ses manifestations contre Vladimir Poutine avec le Front de gauche. Il est condamné au camp et à la cellule d'isolement de 2014 à 2017 pour « préparation de troubles massifs », crime qu'il dit monté de toutes pièces.-- il doit représenter 4% de popularité --

Dans les urnes, on ne peut pas dire que c’est le principal opposant Nalvany -Ce sont les médias occidentaux qui ont inventé cette expression,--

 N'importe quoi --! peut être parce qu'il est d'extrème droite --?


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 13:00

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 
 En France, on se contente de les éborgner, les opposants, c'est beaucoup mieux.  

 L'opposant de Poutine c'est lui --.Sergueï Oudaltsov (en russe : Серге́й Станисла́вович Удальцо́в), né le 16 février 1977 à Moscou en URSS, est un homme politique russe engagé à l'extrême gauche.
Il est arrêté et incarcéré de nombreuses fois depuis 2011 pour ses manifestations contre Vladimir Poutine avec le Front de gauche. Il est condamné au camp et à la cellule d'isolement de 2014 à 2017 pour « préparation de troubles massifs », crime qu'il dit monté de toutes pièces.-- il doit représenter 4% de popularité --

Dans les urnes, on ne peut pas dire que c’est le principal opposant Nalvany -Ce sont les médias occidentaux qui ont inventé cette expression,--



 N'importe quoi --! peut être parce qu'il est d'extrème droite --?
C'est bien ce que je dis, il ne fait pas bon d'être un opposant chez le tsar putine de con!



Si Nalvany était vraiment si peu de chose pourquoi ton putine en fait autant pour le museler? La Russie est un pays de merde qui a besoin d'un dictateur pour exister!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mar 19 Jan - 13:46

Magicfly a écrit:
ledevois a écrit:

 L'opposant de Poutine c'est lui --.Sergueï Oudaltsov (en russe : Серге́й Станисла́вович Удальцо́в), né le 16 février 1977 à Moscou en URSS, est un homme politique russe engagé à l'extrême gauche.
Il est arrêté et incarcéré de nombreuses fois depuis 2011 pour ses manifestations contre Vladimir Poutine avec le Front de gauche. Il est condamné au camp et à la cellule d'isolement de 2014 à 2017 pour « préparation de troubles massifs », crime qu'il dit monté de toutes pièces.-- il doit représenter 4% de popularité --

Dans les urnes, on ne peut pas dire que c’est le principal opposant Nalvany -Ce sont les médias occidentaux qui ont inventé cette expression,--







 N'importe quoi --! peut être parce qu'il est d'extrème droite --?
C'est bien ce que je dis, il ne fait pas bon d'être un opposant chez le tsar putine de con!



Si Nalvany était vraiment si peu de chose pourquoi ton putine en fait autant pour le museler? La Russie est un pays de merde qui a besoin d'un dictateur pour exister!
 
Alors que dans vos chers USA, pays peuplé avec tous les malfrats et les parias d'Europe qui ont exterminé les habitants, c'est pratiquement le paradis .
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 16:30

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
C'est bien ce que je dis, il ne fait pas bon d'être un opposant chez le tsar putine de con!



Si Nalvany était vraiment si peu de chose pourquoi ton putine en fait autant pour le museler? La Russie est un pays de merde qui a besoin d'un dictateur pour exister!
 
Alors que dans vos chers USA, pays peuplé avec tous les malfrats et les parias d'Europe qui ont exterminé les habitants, c'est pratiquement le paradis .
Les US n'ont jamais été ma tasse de thé: Je connais suffisamment pour ne pas apprécier leur façon de vivre, mais si j'avais à choisir, je n'hésiterais pas une seconde, j'irais aux US. Et toi? Bon d'accord ils ne sont pas fans des communistes, mais si tu n'en fais pas trop, t'arriverais à survivre. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Nadou Mar 19 Jan - 19:27

On comprend pourquoi tous ceux qui auraient envie de contester Poutine, préfèrent s'abstenir. C'est tout simplement IMPOSSIBLE !


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 29643
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mar 19 Jan - 19:41

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Alors que dans vos chers USA, pays peuplé avec tous les malfrats et les parias d'Europe qui ont exterminé les habitants, c'est pratiquement le paradis .
Les US n'ont jamais été ma tasse de thé: Je connais suffisamment pour ne pas apprécier leur façon de vivre, mais si j'avais à choisir, je n'hésiterais pas une seconde, j'irais aux US. Et toi? Bon d'accord ils ne sont pas fans des communistes, mais si tu n'en fais pas trop, t'arriverais à survivre. Very Happy

Si je devais quitter la France, j'irais en Toscane ou sur la côte amalfitaine et pas en Ecosse (hélas) parce que mon épouse n'aime pas le climat, mais aux USA certainement pas ! Si vraiment il fallait choisir entre la Russie et les USA, je crois que je choisirais la Russie. C'est un pays qui, contrairement aux USA,  a une histoire de plus de   trois siècles. Mais,  là aussi , mon épouse pourrait se plaindre du climat . Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 20:49

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Les US n'ont jamais été ma tasse de thé: Je connais suffisamment pour ne pas apprécier leur façon de vivre, mais si j'avais à choisir, je n'hésiterais pas une seconde, j'irais aux US. Et toi? Bon d'accord ils ne sont pas fans des communistes, mais si tu n'en fais pas trop, t'arriverais à survivre. Very Happy

Si je devais quitter la France, j'irais en Toscane ou sur la côte amalfitaine et pas en Ecosse (hélas) parce que mon épouse n'aime pas le climat, mais aux USA certainement pas ! Si vraiment il fallait choisir entre la Russie et les USA, je crois que je choisirais la Russie. C'est un pays qui, contrairement aux USA,  a une histoire de plus de   trois siècles. Mais,  là aussi , mon épouse pourrait se plaindre du climat . Very Happy
Normal pour un bolchevique Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mar 19 Jan - 21:04

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:

Si je devais quitter la France, j'irais en Toscane ou sur la côte amalfitaine et pas en Ecosse (hélas) parce que mon épouse n'aime pas le climat, mais aux USA certainement pas ! Si vraiment il fallait choisir entre la Russie et les USA, je crois que je choisirais la Russie. C'est un pays qui, contrairement aux USA,  a une histoire de plus de   trois siècles. Mais,  là aussi , mon épouse pourrait se plaindre du climat . Very Happy
Normal pour un bolchevique Very Happy





C'est vraiment très beau,  ça évoque toute  la grandeur et la souffrance d'un peuple qui a sacrifié 20 millions des siens pour vaincre le nazisme subventionné par de nombreux riches Américains .  
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mar 19 Jan - 22:38

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Normal pour un bolchevique Very Happy





C'est vraiment très beau,  ça évoque toute  la grandeur et la souffrance d'un peuple qui a sacrifié 20 millions des siens pour vaincre le nazisme subventionné par de nombreux riches Américains .  
Et combien de dizaines de millions de sacrifiés en plus pour cette idéologie mortifère. Tu peux parler de sacrifice toi qui t'es débiné devant ton devoir civique. 
Non mais je rêve, toi l'archétype de l'individualiste; tu as passé ta vie comme un promoteur immobilier; acheter, bricoler, vendre, pour t'enrichir et tu t'émotionnes de l'hymne coco.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mar 19 Jan - 23:26

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:





C'est vraiment très beau,  ça évoque toute  la grandeur et la souffrance d'un peuple qui a sacrifié 20 millions des siens pour vaincre le nazisme subventionné par de nombreux riches Américains .  
Et combien de dizaines de millions de sacrifiés en plus pour cette idéologie mortifère. Tu peux parler de sacrifice toi qui t'es débiné devant ton devoir civique. 
Non mais je rêve, toi l'archétype de l'individualiste; tu as passé ta vie comme un promoteur immobilier; acheter, bricoler, vendre, pour t'enrichir et tu t'émotionnes de l'hymne coco.



Ne vous plaignez pas trop de mon exemption de service national : comme j'avais brillamment passé les épreuves (enfantines) me permettant de faire l'EOR  j'aurais probablement été le supérieur d'ultralibéraux dans votre genre que je me serais fait un plaisir de tyranniser . Very Happy
Et puis, vous, on ne peut pas dire que vous ayez sauvé la France non plus en allant paumer votre plus belle année pour jouer au petit soldat. 
Je crois même que c'est votre Chirac qui a mis un terme au service militaire . J'étais juste un peu en avance . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Invité Mer 20 Jan - 7:51

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Et combien de dizaines de millions de sacrifiés en plus pour cette idéologie mortifère. Tu peux parler de sacrifice toi qui t'es débiné devant ton devoir civique. 
Non mais je rêve, toi l'archétype de l'individualiste; tu as passé ta vie comme un promoteur immobilier; acheter, bricoler, vendre, pour t'enrichir et tu t'émotionnes de l'hymne coco.



Ne vous plaignez pas trop de mon exemption de service national : comme j'avais brillamment passé les épreuves (enfantines) me permettant de faire l'EOR  j'aurais probablement été le supérieur d'ultralibéraux dans votre genre que je me serais fait un plaisir de tyranniser . Very Happy
Et puis, vous, on ne peut pas dire que vous ayez sauvé la France non plus en allant paumer votre plus belle année pour jouer au petit soldat. 
Je crois même que c'est votre Chirac qui a mis un terme au service militaire . J'étais juste un peu en avance . 
Et il s'avère que ce fut une belle connerie; il fallait juste le réformer, de service militaire passer à service national  en conservant les 2 mois de classe, après, affectation à la protection civile. Autre connerie le quinquennat qui fait coïncider la présidentielle avec les législatives. Quand on enlève brique après brique un soubassement, tout l'édifice finit par s'écrouler; il en est ainsi pour la cinquième République.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mer 20 Jan - 9:32

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Les US n'ont jamais été ma tasse de thé: Je connais suffisamment pour ne pas apprécier leur façon de vivre, mais si j'avais à choisir, je n'hésiterais pas une seconde, j'irais aux US. Et toi? Bon d'accord ils ne sont pas fans des communistes, mais si tu n'en fais pas trop, t'arriverais à survivre. Very Happy

Si je devais quitter la France, j'irais en Toscane ou sur la côte amalfitaine et pas en Ecosse (hélas) parce que mon épouse n'aime pas le climat, mais aux USA certainement pas ! Si vraiment il fallait choisir entre la Russie et les USA, je crois que je choisirais la Russie. C'est un pays qui, contrairement aux USA,  a une histoire de plus de   trois siècles. Mais,  là aussi , mon épouse pourrait se plaindre du climat . Very Happy

Tout dépend ou vous habitez en Russie -- j'ai vécu 3 mois à krasnodar au bord de la mer noire ou le climat est clément -- on se croirait dans un pays exotique --et puis les femmes sont belles  c'est chouette d'y vivre --


Mais il est vrai que rien ne vaut la France pour y vivre , surtout par chez moi dans les Cévennes -- on a tout par ici -- même de belles femmes --


 Quand aux Etats Unis en toute franchise c'est un pays de merde __ 


 Moi j'adore l'Ukraine et ça façon de vivre , -- les gens même pauvres vivent heureux , et il y a des endroits idyllique --- 
 
 Bien sur -- il ne faut pas tomber malade , __ ça coûte un bras de se faire soigner -- rien n'est gratuit -
 si vous ne vous occupez opas de politique et que vous emmerdez personne --


 Le problème de la France c'est que c'est le bordel , et que la situation politique ne vaut pas un pet de lapin -- 


 Si j'aime la Russie c'est justement sa logique politique , -- je préfère cette situation ou on fait taire les gens par la prison plutôt que de les éborgner et de les déchiquer à vie -- 
.

 Je trouve qu'en France c'est plus atroce ce qui se passe en mutilant les gens qu'en Russie -
C est juste que l'œil ---!! , c est irrécupérable.-- handicapé à vie --


Là c'est vraiment l'intimidation genre , -ah bon tu veux venir pacifiquement manifester entre pote?
                          Bah non tu repars avec un oeil en moins.--


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Nadou Mer 20 Jan - 16:16

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:



 Et oui  si je rêve d'un Poutine pour la France je ne rêve pas d'un Macron --
Oui, un mec qui fait assassiner tous ces opposants! Et si Macron faisait zigouiller tous ceux qui l'emmerdent, tu voterais pour lui?
Entre méchancon et le pen ton cœur balance: je ne suis pas du tout sûr qu'ils soient à la hauteur de ton cher putine! 
 
 En France, on se contente de les éborgner, les opposants, c'est beaucoup mieux.  

Tu ne vas pas mettre l'oeil qui manque à Le Pen sur le compte de Macron !  MLP


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 29643
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Plume Mer 20 Jan - 16:42

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Et combien de dizaines de millions de sacrifiés en plus pour cette idéologie mortifère. Tu peux parler de sacrifice toi qui t'es débiné devant ton devoir civique. 
Non mais je rêve, toi l'archétype de l'individualiste; tu as passé ta vie comme un promoteur immobilier; acheter, bricoler, vendre, pour t'enrichir et tu t'émotionnes de l'hymne coco.



Ne vous plaignez pas trop de mon exemption de service national : comme j'avais brillamment passé les épreuves (enfantines) me permettant de faire l'EOR  j'aurais probablement été le supérieur d'ultralibéraux dans votre genre que je me serais fait un plaisir de tyranniser . Very Happy
Et puis, vous, on ne peut pas dire que vous ayez sauvé la France non plus en allant paumer votre plus belle année pour jouer au petit soldat. 
Je crois même que c'est votre Chirac qui a mis un terme au service militaire . J'étais juste un peu en avance . 
Ca aurait fait du bien à Nestor le service militaire
Plume
Plume

Messages : 1102
Date d'inscription : 12/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mer 20 Jan - 17:24

Plume a écrit:
Diviciac a écrit:



Ne vous plaignez pas trop de mon exemption de service national : comme j'avais brillamment passé les épreuves (enfantines) me permettant de faire l'EOR  j'aurais probablement été le supérieur d'ultralibéraux dans votre genre que je me serais fait un plaisir de tyranniser . Very Happy
Et puis, vous, on ne peut pas dire que vous ayez sauvé la France non plus en allant paumer votre plus belle année pour jouer au petit soldat. 
Je crois même que c'est votre Chirac qui a mis un terme au service militaire . J'étais juste un peu en avance . 
Ca aurait fait du bien à Nestor le service militaire
Very Happy


A lui mais pas à moi .... quand j'ai passé les trois jours, j'étais déjà "bon pour les filles" depuis sept ans ...  ça devrait être sélectif.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par ledevois Mer 20 Jan - 17:32

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
 En France, on se contente de les éborgner, les opposants, c'est beaucoup mieux.  

Tu ne vas pas mettre l'oeil qui manque à Le Pen sur le compte de Macron !  MLP

 C'est vicieux et dégueulasse les yeux crevés , et à côté de ça les casseurs sont relachés sans aucune peine -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19344
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Diviciac Mer 20 Jan - 17:42

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:



Ne vous plaignez pas trop de mon exemption de service national : comme j'avais brillamment passé les épreuves (enfantines) me permettant de faire l'EOR  j'aurais probablement été le supérieur d'ultralibéraux dans votre genre que je me serais fait un plaisir de tyranniser . Very Happy
Et puis, vous, on ne peut pas dire que vous ayez sauvé la France non plus en allant paumer votre plus belle année pour jouer au petit soldat. 
Je crois même que c'est votre Chirac qui a mis un terme au service militaire . J'étais juste un peu en avance . 
Et il s'avère que ce fut une belle connerie; il fallait juste le réformer, de service militaire passer à service national  en conservant les 2 mois de classe, après, affectation à la protection civile. Autre connerie le quinquennat qui fait coïncider la présidentielle avec les législatives. Quand on enlève brique après brique un soubassement, tout l'édifice finit par s'écrouler; il en est ainsi pour la cinquième République.
  
Sur ce point nous sommes absolument d'accord  et les trois derniers quinquennats ont prouvé que c'était effectivement une connerie antidémocratique . On vote une fois pour toutes et on doit subir pour cinq ans une politique qui n'a aucun rapport avec les promesses de campagne. 
Seul recours  pour exprimer son désaccord pendant un lustre en espérant être entendu: les manifs de plus en plus violentes ou la grève générale.


Pour ce qui concerne le service militaire, nos estimations différentes doivent venir des milieux que nous fréquentions : chez vous, faire son service devait être une preuve de virilité. Dans mon milieu, c'était une preuve de bêtise caractérisée par l'incapacité à se faire réformer. J'en connais qui ont perdu 20 kilos pour passer à travers .   
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Ce pays de cocagne... Empty Re: Ce pays de cocagne...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum