Refrains d´hier

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Une chanson douce

Message par elaine le Sam 6 Avr - 21:44



Une chanson douce

Refrain 1
Une chanson douce que me chantait ma maman
En suçant mon pouce j'écoutais en m'endormant
Cette chanson douce je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce comme la mousse des bois.

- 1 -
La petite biche est aux abois
Dans le bois se cache le loup, hou hou hou hou
Mais le brave chevalier passa
Il prit la biche dans ses bras, la la la la

Refrain 2
La petite biche ce sera toi si tu veux
Le loup on s'en fiche contre lui nous serons deux.
Une chanson douce pour tous les petits enfants
Une chanson douce que me chantait ma maman.

- 2 -
Oh! le joli conte que voilà
La biche en femme se changea, la la la la
Et dans les bras du beau chevalier
Belle princesse elle est restée à tout jamais.
........................................
Paroles: Maurice Pon
Musique: Henri Salvador, 1950
Interprète: Henri Salvador



elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Tout va tres bien Madame la Marquise

Message par elaine le Jeu 11 Avr - 22:00




1 - Allô ?
Allô, allô, James ? Quelle nouvelle ?
Absente depuis quinze jours
Au bout du fil je vous appelle
Que trouverai-je à mon retour ?

Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

- 2 -
Allô, allô, Martin ? Quelle nouvelle ?
Ma jument grise morte aujourd'hui ?
Expliquez-moi, cocher fidèle,
Comment cela s'est-il produit ?

Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l'on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Elle a péri dans l'incendie
Qui détruisit vos écuries
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.
...................................
Misraki - Pasquier - Allum (1936)
Ray Ventura et ses Collégiens


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Re: Refrains d´hier

Message par plume06 le Mar 16 Avr - 16:36



Refrains d´hier  - Page 9 45108110













 
plume06
plume06

Messages : 999
Date d'inscription : 15/12/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Re: Refrains d´hier

Message par elaine le Lun 22 Avr - 22:27



Les oiseaux dans le soir

Lorsque la nuit descend
Les oiseaux tout tremblants
Voient venir tristement
L'ombre troublante
Guettant au ciel vermeil
Le retour du soleil
Les oiseau dans le soir
Chantent, chantent l'espoir.

- 2 -
Mais, nous voyant passer
Tendrement enlacés
Goûtant sans nous lasser
L'ivresse ardente
Témoins de nos baisers
Éperdus et grisés
Les oiseaux jusqu'au jour
Chantent, chantent l'amour !

Les oiseaux jusqu'au jour
Chantent, chantent l'amour !

Paroles: Louis Hennevé
Musique: R. Barrie et E. Coates
Interprète: Georges Thill (1926)




«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Jacques Hélian et son Orchestre - Je te le le

Message par elaine le Mar 30 Avr - 21:38




Je te le le
- 1 -
C'est un refrain de Provence
La chanson de mon enfance
Mon coeur n'oubliera jamais
La joie qu'il me donnait
Lorsque je le chantais:

Refrain
Je te le le l'avais lais lais bien dit li li
Que tu lu lu serais lais lais bientôt lo lo ma femme.
Je te le le l'avais lais lais bien dit li li
Que tu lu lu serais lais lais bientôt lo lo ma femme
- 2 -
Quand vient l'âge des romances
Un amour sérieux commence
On trouve un gentil mari
Qui devant la mairie
En bégayant vous dit:

- 3 -
Mais après le mariage
Finis les enfantillages
On s'énerve un peu parfois
Et Monsieur quelquefois
Vous fait la grosse voix.
................................
P. Havet / José Cana (1953)



«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Réda Caire - Je voudrais un joli bateau (1934)

Message par elaine le Dim 5 Mai - 21:18




Je voudrais un joli bateau

- 1 -
C'est bien souvent qu'on dit au cours de l'existence
Des mots auxquels on n'attache aucune importance
Des mots pourtant qui sont remplis d'extravagance
Ainsi pourquoi ai-je dit moi-même autrefois:

Refrain
Je voudrais un joli bateau
Pour m'amuser les pieds nus dans l'eau
Ou bien alors s'il était grand
Pour y monter avec maman
Je voudrais ainsi qu'un marin
Seul avec elle en pays lointain
Faire un voyage ou bien dodo
Dans mon joli bateau.

- 2 -
Ce mot d'enfant je l'ai repris avec tendresse
Lorsque plus tard j'ai de l'amour connu l'ivresse
Fidèle au voeu formé dans ma prime jeunesse
J'ai murmuré dans les bras de l'être adoré...

Refrain
Je voudrais un joli bateau
Pour m'en aller avec toi sur l'eau
Qu'importe alors où nous irions
J'aurais tes yeux comme horizon
Nous ferions, guidés par l'amour,
Un merveilleux voyage au long cours
Qui finirait toujours trop tôt
Dans mon joli bateau.
......................................
R. Valaire - A. Parera
Interprète: Reda Caire


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty L'Angélus de la mer

Message par elaine le Sam 18 Mai - 21:55



L'Angélus de la mer

- 1 -
À l'horizon se lève et rit l'aube vermeille
Marins perdus en mer
Voici l'heure où là-bas le vieux clocher s'éveille
Et chante au matin clair
Entendez-vous dans la brise qui jase
Tinte l'écho des cloches du pays
Les flots joyeux que la lumière embrase
Ondulent plus blonds que les blonds épis.

Refrain
Au loin c'est l'Angélus
C'est l'Angélus qui sonne
À genoux donc sous le ciel bleu
À genoux donc et priez Dieu
Laboureurs de la mer
Et que le jour rayonne
C'est l'Angélus! (ter)

- 2 -   (Non chanté ici)
Sur nos mâts triomphants le soleil plane et brille
Marins perdus en mer
Voici l'heure où là-bas s'incline la faucille
Qui fauche le blé clair
Entendez-vous dans la brise hautaine
Dans l'air poudreux où flambent des rayons
Vibre l'appel d'une cloche lointaine
Comme pour bénir nos fiers pavillons.
...................................................
Paroles: L. Durocher (1894)
Adaptation: M. Hermite (1938)
Musique: Gustave Goublier
Interprète: Armand Mestral


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Léo Marjane - La Chapelle au clair de Lune, 1937

Message par elaine le Mar 28 Mai - 16:38



La chapelle au clair de lune


Refrain
La chapelle au clair de lune
Où j'ai tant rêvé de vous
Attendant l'heure opportune
De nos rendez-vous
Garde nos amours encloses
Et je reviens tendrement
Près d'elle parmi les roses
Inlassablement.
Quand les fleurs seront fanées
Et quand l'orgue sera sourd
La chapelle abandonnée
Moi je reviendrai toujours
La chapelle au clair de lune
Inspirant votre retour
Verra-t-elle en la nuit brune
Bénir notre amour.

- 1 -
L'amour vint émouvoir
Nos coeurs pleins d'espoir
Devant la chapelle un beau soir
Nous avons prononcé
Tous deux enlacés
Des serments jamais effacés.

H. Varna-L. Lelièvre / Billy Hill
Interprète: Léo Marjane


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Mes Jeunes Annees - Les Compagnons de la Chanson

Message par elaine le Mer 5 Juin - 21:53




Mes jeunes années

Mes jeunes années courent dans la montagne
Courent dans les sentiers pleins d'oiseaux et de fleurs
Et les Pyrénées chantent au vent d'Espagne
Chantent la mélodie qui berça mon coeur
Chantent les souvenirs de ma tendre enfance
Chantent tous les beaux jours à jamais enfuis
Et comme les bergers des montagnes de France
Chantent la nostalgie de mon beau pays.

Parfois loin des ruisseaux
Loin des sources vagabondes
Loin des fraîches chansons des eaux
Loin des cascades qui grondent
Je songe et c'est là ma chanson
Au temps béni des premières saisons.

Mes jeunes années courent dans la montagne
Courent dans les sentiers pleins d'oiseaux et de fleurs
Et les Pyrénées chantent au vent d'Espagne
Chantent la mélodie qui berça mon coeur.
Chantent les souvenirs de ma tendre enfance
Chantent tous les beaux jours à jamais enfuis
Et comme les bergers des montagnes de France
Chantent le ciel d'été de mon beau pays.

Paroles et musique:Trenet / Trenet - Errand
Les Compagnons de la Chanson


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Près de Naples la jolie

Message par elaine le Sam 15 Juin - 17:20




Près de Naples la jolie

- 1 -
Sur le sable d'or de la grève
C'est l'heure où s'en vont les amants
Dans les chemins fleuris du rêve
Auprès du golfe étincelant
Des airs troublants de mandoline
Montent lentement dans le soir
Comme une musique divine
Qui nous berce d'un doux espoir.

Refrain
Près de Naples la jolie
Sur les flots berceurs
Nous irons l'âme ravie
Au rythme de nos deux coeurs
Sur nous plane dans ses voiles
La nuit de velours
Et les premières étoiles
Souriront à nos amours.

- 2 -
Poussant notre barque sur l'onde
Au gré des souffles du zéphyr
Nous voguerons bien loin du monde
Vers les beaux pays du désir
Au loin des accents de guitare
S'élèvent dans le soir tremblant
La lune blême ainsi qu'un phare
Guidera nos pas hésitants.

Vaysse - Parmeline - Alix
Interprète: Rina Ketty (1936)


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty La vieille église

Message par elaine le Sam 22 Juin - 22:46




- 1 -
La vieille église du village
Semble n'avoir plus aucun âge
Ses pierres grises, ses vitraux brisés
D'un lierre très vieux sont tapissés
Sa cloche qui sonne dans le coeur résonne
Elle évoque tout notre passé
Déjà par le temps presque effacé.

- 2 -
L'odeur d'encens encore parfume
Les saints de bois aux vieux costumes
Ils ont toujours un air de majesté
Malgré leur antique pauvreté
Sous les blanches roses les aïeux reposent
Autour des vieux murs dans le champ clos
Rien ne peut troubler ce grand repos.

- 3 -
Ne touchez pas à cette église
Que son grand âge poétise
Laissez-la vivre et finir ses vieux ans
Elle n'en a plus pour bien longtemps
Cette pauvre aïeule un jour toute seule
Tombera comme un oiseau blessé
Sur les ruines de notre passé.

Paroles et musique: Albert Larrieu
Interprète: Albert Marier (1935)


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty La Mer

Message par elaine le Lun 15 Juil - 21:15



La mer

La mer qu'on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d'argent
La mer, des reflets changeants
Sous la pluie.

La mer au ciel d'été
Confond ses blancs moutons
Avec les anges si purs
La mer, bergère d'azur
Infinie.

Voyez près des étangs
Ces grands roseaux mouillés
Voyez ces oiseaux blancs
Et ces maisons rouillées.

La mer les a bercés
Le long des golfes clairs
Et d'une chanson d'amour
La mer a bercé mon coeur
Pour la vie.

Voyez près des étangs
Ces grands roseaux mouillés
Voyez ces oiseaux blancs
Et ces maisons rouillées.

La mer les a bercés
Le long des golfes clairs
Et d'une chanson d'amour
La mer a bercé mon coeur
Pour la vie.

Charles Trenet / Albert Lasry (1945)





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15094
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Re: Refrains d´hier

Message par jeanpil le Mar 16 Juil - 10:34

Ma grand-mère est allée le voir lors d'une prestation dans Brest en ruines, en 1945. Il a chanté "La mer".

Très beau aussi :



"Cette histoire se passait il y a bien longtemps. Ses protagonistes ne sont que poussière à présent".
jeanpil
jeanpil

Messages : 291
Date d'inscription : 13/03/2019
Age : 59
Localisation : Bretagne Occidentale

Revenir en haut Aller en bas

Refrains d´hier  - Page 9 Empty Re: Refrains d´hier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum