Refrains d´hier

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Re: Refrains d´hier

Message par Sapeur Lipopète le Jeu 8 Nov - 18:13

Zerbinette a écrit:Moi,j'aimais beaucoup les Compagnons,et plus Fred Mella........
Ma jeunesse,époque gamine,c'était Claveau,Guéthary,Tino Rossi,Dassary,et puis sont arrivés les "B"........
Brassens Brel  Bécaud,en attendant les "yéyés"  âgés eux aussi!

Fred Mella est toujours vivant. 94 ans... !

Sapeur Lipopète

Messages : 1592
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Rina Ketty - Prière à la Madone

Message par elaine le Jeu 8 Nov - 18:18




Prière à la Madone
- 1 -
Pour ceux qui sur les mers lointaines
Ont pris la grande route incertaine
J'ai bien souvent fait des neuvaines
Et la Vierge a su m'exaucer
Aujourd'hui dans cette chapelle
Animée de ferveur nouvelle
Je viens à la Vierge fidèle
Prier pour mon amour blessé.

Refrain
Madone écoutez ma prière
C'est en vous seule que j'espère
Comprenez ma douleur extrême
Ramenez-moi celui que j'aime
Il est mon seul but sur la terre
J'ai mis en lui tout mon bonheur
Madone écoutez ma prière
Et venez consoler mon coeur.
........................................
Vaissade / Lemarchand - Chanty
Interprète: Rina Ketty (1938)


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'Âme des poètes

Message par elaine le Ven 16 Nov - 19:10




L'Âme des poètes

Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
La foule les chante un peu distraite
En ignorant le nom de l'auteur
Sans savoir pour qui battait son coeur
Parfois on change un mot, une phrase
Et quand on est à court d'idées
On fait la la la la la la
La la la la la lé

Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues
Un jour, peut-être, bien après moi
Un jour on chantera
Cet air pour bercer un chagrin
Ou quelqu'heureux destin
Fera-t-il vivre un vieux mendiant
Ou dormir un enfant
Tournera-t-il au bord de l'eau
Au printemps sur un phono

Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leur âme légère, c'est leurs chansons
Qui rendent gais, qui rendent tristes
Filles et garçons
Bourgeois, artistes
Ou vagabonds.

Paroles et Musique: Charles Trenet 1951




«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

J'ai tant pleuré

Message par elaine le Mer 21 Nov - 21:21




J'ai tant pleuré

Refrain
J'ai tant pleuré pour toi
Tant prié, sans t'attendrir, méchante
J'ai passé tant de jours
Tant de nuits à ne songer qu'à toi
J'ai tout au fond de moi
Dû cacher tant de larmes brûlantes
Que j'ai lassé mon coeur
À tant souffrir pour toi.
- 1 -
En ma folie
Je croyais, poète ennuyeux
Que notre vie
Serait un roman merveilleux
Le coeur plus sage
Sans voir se troubler mes yeux
J'ai lu la dernière page
La page où l'on parle d'adieu.

G. Millandy - Joseph Rico (1907)
Interprète: Anton Valery


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Fleur de Paris - Maurice Chevalier

Message par elaine le Lun 26 Nov - 14:17



Fleur de Paris
- 1 -
Mon épicier l'avait gardée dans son comptoir
Le percepteur la conservait dans son tiroir
La fleur si belle de notre espoir
Le pharmacien la dorlotait dans un bocal
L'ex-caporal en parlait à l'ex-général
Car c'était elle, notre idéal.

Refrain 1
C'est une fleur de Paris
Du vieux Paris qui sourit
Car c'est la fleur du retour
Du retour des beaux jours
Pendant quatre ans dans nos coeurs
Elle a gardé ses couleurs
Bleu, blanc, rouge, avec l'espoir elle a fleuri
Fleur de Paris.
...........................................
Maurice Vandair - Henri Bourtayre (1944)
Interprète: Maurice Chevalier


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Hymne a l'amour

Message par elaine le Dim 2 Déc - 21:52



Hymne à l'amour

Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu m'aimes
Je me fous du monde entier
Tant que l'amour inondera mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m'importent les problèmes
Mon amour puisque tu m'aimes.

J'irais jusqu'au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais
J'irais décrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais.

(musique)
Dieu réunit ceux qui s'aiment.

Paroles: Édith Piaf
Musique: M. Monnot (1950)
Interprète: Édith Piaf



«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

la chanson des blés d'or

Message par elaine le Mar 11 Déc - 20:39




La chanson des blés d'or
- 1 -
Mignonne, quand la lune éclaire
La plaine aux bruits mélodieux
Lorsque l'étoile du mystère
Revient sourire aux amoureux
As-tu parfois sur la colline
Parmi les souffles caressants
Entendu la chanson divine
Que chantent les blés frémissants ?

Refrain
Mignonne, quand le soir descendra sur la terre
Et que le rossignol viendra chanter encore
Quand le vent soufflera sur la verte bruyère
Nous irons écouter la chanson des blés d'or. (bis)

- 2 -
As-tu parfois sous la ramure
À l'heure où chantent les épis
Écouté leur joyeux murmure
Au bord des vallons assoupis ?
Connais-tu cette voix profonde
Qui revient au déclin du jour
Chanter parmi la moisson blonde
Des refrains palpitants d'amour ?
......................................
Paroles: Camille Soubise et L. Le Maître
Musique: Frédéric Doria (1882)
Interprète: Armand Mestral


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Joséphine Baker - J'ai Deux Amours

Message par elaine le Lun 17 Déc - 17:05




J'ai Deux Amours

On dit qu'au delà des mers
Là-bas sous le ciel clair
Il existe une cité
Au séjour enchanté
Et sous les grands arbres noirs
Chaque soir
Vers elle s'en va tout mon espoir

J'ai deux amours
Mon pays et Paris
Par eux toujours
Mon c oeur est ravi
Ma savane est belle
Mais à quoi bon le nier
Ce qui m'ensorcelle
C'est Paris, Paris tout entier
Le voir un jour
C'est mon rêve joli
J'ai deux amours
Mon pays et Paris
........................................
Paroles de Géo Koger et Henri Varna
musique de Vincent Scotto.
Interprète: Joséphine Baker (1930)


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mistinguett " Mon homme "

Message par elaine le Jeu 27 Déc - 20:59




Mon Homme

Sur cette terr', ma seul' joie, mon seul bonheur
C'est Mon Homme.
J'ai donné tout c'que j'ai, mon amour et tout mon cœour À
Mon Homme
Et même la nuit, Quand je rêve, c'est de lui, De Mon
Homme.
Ce n'est pas qu'il est beau, qu'il est riche ni costaud
Mais je l'aime, c'est idiot, I'm'fout des coups
I'm'prend mes sous, Je suis à bout
Mais malgré tout
Que voulez-vous
Je l'ai tell'ment dans la peau
Qu'j'en d'viens marteau, Dès qu'il s'approch' c'est fini
Je suis à lui
Quand ses yeux sur moi se posent Ça me rend tout' chose
Je l'ai tell'ment dans la peau
Qu'au moindre mot
I'm'f'rait faire n'importe quoi
J'tuerais, ma foi
J'sens qu'il me rendrait infâme
Mais je n'suis qu'un' femme
Et, j'l'ai tell'ment dans la peau ...
Pour le quitter c'est fou ce que m'ont offert
D'autres hommes.
.........................................
Paroles d'A. Willemetz et de J. Charles
musique de M. Yvain.
Interprète: Mistinguett - version 1938


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mayol - Viens Poupoule

Message par elaine le Dim 30 Déc - 22:42



Viens Poupoule

Le sam'di soir, après l'turbin l'ouvrier parisien
Dit à sa femm' : comme dessert,
J'te pai' l'café concert ; on va filer,
Bras d'ssus, bras d'ssous aux gal'ries à vingt sous
Mets vite un' rob' faut t'dépêcher pour être bien placé
Car il faut mon coco entendre tous les cabots

REFRAIN
Viens poupoule, viens poupoule, viens !
Quand j'entends des chansons ça m'rend tout polisson
Ah ! viens poupoule, viens poupoule, viens !
Souviens-toi qu'c'est comm'ça que j'suis dev'nu toi.
Un p'tit tableau bien épatant
Quand arriv' le printemps
C'est d'observer l'charivari
Des environs d'Paris
Dans le guinguett's au bord de l'eau
Au son d'un vieux piano
On voit danser les p'tits joyeux
Craiant a qui mieux mieux
Hé l'piano!
Tu jou's faux!
Ca n'fait rien mon p'tit coco
.............................................
Paroliers : Henri Christine / Adolf Spahn / Alex Trebitsch
Interprète:  Félix Mayol  1902


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Edith Piaf - La Vie En Rose

Message par elaine le Lun 7 Jan - 21:31

Edith Piaf - La Vie En Rose

Piaf allait l'enregistrer elle-même en novembre 1946. - Depuis, elle a fait le tour du monde et, à moins d'avoir vécu les cinquante-cinq dernières années enfoui sous terre ou dans une des régions encore inexplorées de l'Antarctique, il est plus que probable que vous ayez l'entendu régulièrement, chantée par Piaf, par Armstrong, par Diane Dufresne et par une foule de chanteurs et chanteuses ; à la radio, à la télé, dans les bars, dans les bals, bref : partout. - Elle est de celles que l'on n'oublie pas.

Qui n'a pas dansé joue-contre-joue au moins une fois sur son "Quand il me prend dans ses bras..."





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Que reste t-il de nos amours ?

Message par elaine le Ven 11 Jan - 21:29

Que reste t-il de nos amours ?

En '42, Trenet n'a pas 30 ans et il hésite beaucoup à enregistrer cette chanson, car son tour de chant à l'époque est celui du jeune fou chantant. Il la refile à son ami Roland Gerbeau (qui lui n'en a que 23 !) et, devant le succès qu'elle remporte, il n'hésite pas à endisquer sa version, l'année suivante. - Marlene Dietrich allait la reprendre sous le titre de "I Wish You Love". - Au répertoire des crooners depuis toujours.





Ce soir le vent qui frappe à ma porte
Me parle des amours mortes
Devant le feu qui s'éteint
Ce soir c'est une chanson d'automne
Dans la maison qui frissonne
Et je pense aux jours lointains
Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d'avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse
.................................................
Paroles et musique de Charles Trenet 1942


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Seule ce soir

Message par elaine le Mer 16 Jan - 22:59

Seule ce soir

Les grands succès des débuts de cette période-là sont plutôt tristes et parmi ceux-là, il y a cet incomparable "Seul ce soir", créé par Léo Marjane, qui allait devenir, comme le souligne Jean-Claude Klein (voir bibliographie), une chanson qui socialise l'intime. - Combien sont-elles, celles qui attendent leurs maris, leurs amis, leurs fiancés prisonniers de guerre retenus en Allemagne ? - Des centaines de milliers. - Elles sont seules et, par cette chanson, elles renouvellent leurs serments d'amour.

Cette chanson sera reprise après la guerre, débarrassée de sa signification historique et restera un classique car, qui que l'on soit, on est toujours seul, un soir.





Refrain :
Je suis seul ce soir avec mes rêves,
Je suis seul ce soir sans ton amour.
Le jour tombe, ma joie s'achève,
Tout se brise dans mon coeur lourd.
Je suis seul ce soir avec ma peine,
J'ai perdu l'espoir de ton retour,
Et pourtant je t'aime encor et pour toujours
Ne me laisse pas seul sans ton amour .
Je viens de fermer ma fenêtre,
Le brouillard qui tombe est glacé ;
Jusque dans ma chambre il pénètre,
Notre chambre où meurt le passé.
Refrain
Dans la cheminée, le vent pleure,
les roses s'effeuillent sans bruit,
L'horloge, en marquant les quarts d'heure,
D'un son grêle berce l'ennui
...........
Paroles de Rose Noël et Jean Casanova
Musique de Paul Durant
Interprète: Léo Marjane


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 11792
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Refrains d´hier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum