11 novembre 1918

Aller en bas

11 novembre 1918

Message par Invité le Lun 30 Oct - 15:01

Quelques anecdotes:
Henri Deledicq, secrétaire particulier du maréchal Foch, est chargé par celui-ci, le 7 novembre 1918, de taper sous sa dictée le texte de l'armistice dans le wagon de Rethondes. Il a placé les carbones à l'envers si bien que les doubles, signés par les chefs de guerre en ce jour historique, sont illisibles. Mais personne n'y fait attention !

Le traité de Versailles qui s'ensuivra comportera quelques bizarreries .
Par exemple, la ville de Teschen est partagée en deux, une partie en Tchécoslovaquie  et l'autre en Pologne, l'usine d'électricité d'un côté et celle de gaz de l'autre.
Ou encore l'Autriche, qui en est réduite à la portion congrue, au centre de l'Europe, sans façade maritime, se voit interdire d'avoir des sous-marins .

De toute façon, le Traité de Versailles a été bâclé et contenait en germe la Seconde Guerre Mondiale.
Par exemple, le dimanche 4 mai 1919, le Conseil des Quatre puissances ( France, Etats-Unis, Royaume-Uni et Italie ) dicte quelques modifications de dernière minute puis ordonne de mettre le tout à l'impression. Une séance plénière de tous les Alliés est convoquée pour voter les clauses du traité, mais l'impression n'est pas achevée et c'est André Tardiau, un collaborateur de Clémenceau, qui résume en français les différents points.MAIS on a oublié les traducteurs et les délégués anglophones finissent par s'endormir  !
Et on demande aux Allemands 123 milliards de marks ( 33 milliards de dollars ) d'indemnités - ce qu'ils sont bien incapables de verser - et la perte de leurs colonies. Et, rappelons-le, le peuple allemand n'a pas le sentiment d'avoir été vaincu puisque l'Allemagne n'a pas été envahie. La crise économique qui suivra en Allemagne et l'esprit de revanche profiteront au parti nazi et à Hitler.

Clémenceau, qui n'était pas toujours bien inspiré, dira : " Les Boches paieront". Eh bien, non, les "Boches" ne paieront pas !

P.S : je n'ai jamais vraiment compris pour quelle(s) raison(s) Foch ne poursuivit pas son offensive sur le territoire allemand, ce qui aurait fait comprendre aux Allemands qu'ils étaient vaincus. On a évoqué son manque d'informations fiables sur l'état économique de ce pays, sur l'épuisement de son armée, sur le propre épuisement des armées alliées...Peut-être Est-ce vrai, mais il est assez invraisemblable qu'un personnage de l'envergure de Foch ait ignoré à quel point de délabrement en était arrivée l'Allemagne .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 11 novembre 1918

Message par Athos13 le Lun 30 Oct - 17:47

On peut imaginer que ce sont le politiques qui ont exigé de Foch qu'il arrête toute offensive militaire en territoire allemand, puisque l'Alsace et la Lorraine étaient récupérées. Et puis parce que le France était saignée à blanc, pas au niveau financier, mais au niveau humain. N'oublions pas que la France de 1918 était avant tout une France agricole et que l'agriculture manquait terriblement de bras...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum