Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 12:00

Nous en avons tous rencontré.
Lorsqu'il fait partie intégrante du cercle familial, c'est une vie de torture pour l'entourage; jusqu'à ce qu'il y ait rupture.

Il est réputé pour ses ravages dans les relations amoureuses, qui reste son aire de référence, mais il exerce dans tous les domaines : professionnel, amical, virtuel... 
C'est le couteau suisse des connards, en somme.

Lorsqu'il n'est pas de la famille ou du premier cercle, il existe des parades pour le tenir à distance, des contre-manipulations qui ne mettront pas le malade (car ç'en est un...) de très bonne humeur mais vous protégera, vous, de son harcèlement néfaste si vous êtes tendre, empathique, ou tout bêtement normalement sensible à vos frères humains.

Car oui, le manipulateur harcèle, pourchasse, dans le but d'âbimer, et tient absolument à ce que sa domination se sache et soit reconnue, c'est même sa marque de fabrique.
Il détournera un sujet lorsque la conversation commencera à lui échapper, il exigera des droits, il se plaindra de n'être pas traiter aussi bien que les "autres" (ah, les autres, pour lesquels il n'éprouve aucune empathie mais un besoin obsessionnel de les écraser !...), et quoiqu'il en soit, ne pourra s'empêcher de souligner à quel point il a raison et combien vous êtes méprisable.
Reconnaître ses torts ? Uniquement lorsque cela ne prête pas à conséquences dans ce qu'il imagine être "son image", ou bien si cela le sert.

Ce qu'il n'aime pas ? 
Comme les rats, la lumière.

Donc, ne pas hésiter à la braquer sur son comportement... et son flou.
Car oui, la manipulateur pervers adore le flou; au mensonge cru et direct -mais ça arrive parfois !- il préfère l'allusion, le sous-entendu. Il ira jusqu'à s'exprimer en termes volontairement abscons pour vous donner le sentiment que vous n'y comprenez rien et pouvoir au besoin réinterprèter à sa sauce, genre "Ah j'ai pas dit ça".
On n'a pas dit non plus c'était une race courageuse  Wink

Si vous avez le sentiment qu'on évoque là le pervers narcissique, dites-vous que ce n'est pas un sentiment; c'est l'autre nom du "manipulateur pervers"  Cool

/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 12:01

Et comment qu'on fait pour s'en défendre, de c't'animal nuisible, un fois détecté ?

1) on baraque la torche sur le flou : signaler ce qui relève du sous-entendu malsain. Demander une explication claire. Revenir systématiquement au sujet initial et lui faire remarquer qu'il en dévie.

2) relever ses obsessions, souligner ses incohérences, pour lui signifier que l'on n'est pas dupe -et donc pas sous sa coupe, quoiqu'il essaie de vous faire croire.

3) ne pas se justifier. Sauf à donner une "gifle" publique, ce qu'on ne fait pas lorsque le malade est de son cercle proche  Wink 
Vous n'êtes pas d'office coupable de quoi que ce soit, il n'a pas à se déresponsabiliser de ses actes ou paroles indignes en exigeant de vous une repentance ou des attitudes spécifiques, et surtout pas une justification à votre opposition à ses idées, son comportement ou ses prétentions.
Car le pervers du genre réclame, demande, signifie sa place à chacun et se conserve souvent le droit d'agir à sa guise et de revoir les règles en onction de ses propres saisons.
Donc le moins de justifications possibles, de toutes façons, la vérité, il s'en fout...

4) réagir en public.
Ne jamais, jamais tenter de dialogue privé, ou alors rester en surface.
Les échanges, même pénibles (et ils le sont souvent avec ce genre de personnage qui tâchera systématiquement de vous diminuer, de vous faire mal paraître et vous culpabiliser), doivent être publics, afin, même si vous ne recevez aucun soutien direct, que les choses soit toujours dites devant témoin.
S'il y a un lien affectif, dialoguer sur la pluie et le beau temps. Pas de conversation intime, jamais, jamais, jamais. C'est là que le pervers narcissique se repait de la souffrance, en saccageant l'estime de soi de son interlocuteur(trice).

5) ne pas hésiter à dire ce qu'il se passe; ce n'est pas à vous d'avoir honte. C'est également un bon moyen de conserver de l'assurance, que de verbaliser une situation anormale et déplaisante. Il faut dénoncer les relations toxiques, même si cela dérange le petit confort de l'entourage; les martyrs, c'est démodé.

6/ rappelez-vous que ce n'est pas votre ami et qu'il ne le sera jamais.
C'est ici que l'estime de soi entre en jeu : vous ne devez rien à cet individu que vous ne côtoyez qu'au boulot, par le biais d'une asso ou sur le net, vous ne lui apporterez rien et réciproquement. 
La pluie et le beau temps sont décidément des sujets parfaits.
Gardez les vrais échanges et les relations nouées pour ceux qui en ont réellement envie.


/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 12:01

Je vais faire les spaghetti et je reviens.

/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 13:08

Ca y est, les italiennes sont prêtes.
Revenons à nos bolognese.


-----------

Isabelle Nazare-Aga (dont le CV long comme mon bras, qui n'est pas court, est trouvable en 2 clics sur le ouaib) a répertorié en 30 points les comportements du pervers cochonnasse.
Je pourrais vous sortir des études de psychiatres, mais ça fait plusse peur et c'est moins lapidaire  Very Happy
Selon elle, on se sort de ce relations malsaines avec ce genre de malade si on sait les détecter.
Où je cause de comportement, elle, plus érudite, parle de pathologie.

Voici quelques caractéristiques qu'elle a listé pour repérer un zinzin manipulateur :
- il culpabilise ceux sur lesquels il peut avoir une influence au nom de l'amour, l'amitié, le pro, la famille.
- il dévalorise, juge et critique sans discontinuer (ni grâce ni trêve pour ses victimes),
- il reporte sa responsabilité sur les autres : c'est jamais lui, m'dame ! Y fait rien qu'se defendre, alors que...
- il créée la suspicion, les tensions, tenant à chacun en privé des discours différents,
- il invoque des raisons logiques pour justifier ses exigences renouvelées,
- il intime aux autres le devoir d'être parfaits, celui de ne jamais changer d'avis,
- il mise sur l'ignorance des autres et pose sa supériorité comme acquise,
- il ment et se montre jaloux de l'intérêt porté à d'autres,
- il nie les évidences et change de sujet quand le terrain devient glissant,
- il ne tient aucun compte des droits et désirs des autres,
- il menace de manière déguisée ou pratique un chantage ouvert.

Vous en avez peut-être croisés, ou même vous en connaissez ?
Non, on n'a pas le droit de les noyer, c'est mal vu.

Et il y a également des erreurs à ne pas commettre, avec ce genre de pèlerin pas très catholique.

/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 13:28

La toute première des bêtises à éviter avec un pervers narcissique est déjà abordée :

1) pas de lien affectif !
C'est le cercle dans lequel il abuse. Quitte à prétendre agir pour votre bien ou celui de la collectivité, il fera paraître vos faiblesses, vous inventera des tares et se posera en sauveur -celui qui sait, qui comprend, faut le laisser faire...

2) pas d'aveu de faiblesse ou de demande d'aide à ce genre de personnage.
Sachant son besoin de domination et de reconnaissance, ne pas s'étonner qu'il révèle en public des infos privées ou qu'il s'autorise des privautés qu'il justifie par des "liens" privilégiés ! Dans le cadre familial, ça peut prendre l'allure d'un lynchage sous couvert d'indulgence, et ailleurs, l'usage d'informations que la décence, la dignité ou la bonté garderaient privées (y compris de manière pseudo-humoristique) est un indice révélateur de la pathologie.

3) pas de croisade pour sauver le tombeau du Creux !
Il est indécrottable; sauf à décider de se soigner, il restera le même jusqu'à la fin. Vous y perdrez votre enthousiasme et votre énergie.
Et surtout votre temps.

4) ne pas lui trouver des excuses.
Il usera de ce qu'il considère comme une faiblesse - rappelez-vous que c'est un malade qui est capable de raisonnement, uniquement à son profit - pour perpétuer ses jeux de pouvoir alakon.

5) ne pas espérer un miracle.
Bon, j'y mets un bémol. Il paraît que ça existe.
Mais comme Sainte Tomate, et malgré un christianisme galopant, tant que je n'ai pas de preuve, hein, moi...
Franchement ? N'espérez pas, il ne changera pas.

Mais vous, alors, dans ce magma dégueu, vous en êtes où ?
Eh bien enfin une bonne nouvelle, vous, vous pouvez échapper au couteau suisse des connards.

/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 14:10

Subir souvent (ou en continu) une communication négative et péjorative abîme, même si l'on n'est pas partie prenante dans une relation.
Il faut savoir qu'une des techniques les plus éprouvées des manipulateurs pervers est de pousser à la colère et au pétage de plombs, pour avoir le plaisir de traiter l'interlocuteur d'hyper-sensible, de susceptible ou de parano. La colère n'est pas une expression bénéfique (même si elle est chaleureuse, comme dit un de mes bons amis  Razz )
On ne parle pas là de simples chamailleries ou de coups de gueule -et justement, ne pas confondre les genres... on en reparlera !-, mais de techniques éprouvées sur la durée.
Je n'imagine même pas ce que peuvent ressentir ceux dont les conjoints usent de telles saletés...

Quand vous en aurez assez de supporter le langage déformé et la division qu'impose le pervers tragique, vous couperez le cordon qu'il a tissé et qui vous étrangle.
Ou pas.

Si on n'y parvient pas seul, on peut se faire aider. Pardon, il faut.
Et pas chez un coach en comportement (!), non, chez un psy, un vrai; qui vous donnera les clés pour reconstruire petit à petit l'indispensable estime que vous devez vous porter.
Il est également nécessaire d'assumer ce qui s'est produit, à savoir qu'on est entré dans un jeu malsain; ce n'est pas une faute, tout au pus une erreur, que l'expérience corrige. Et puis, en parler aux proches, ne pas en avoir honte.

L'hypnose peut également être d'un grand secours dans le stress que génère les relations toxiques; il permet d'adopter des... contre-poisons, disons. 


Cela dit, pour en revenir à une réflexion plus haut, il ne faut tout confondre et hurler au pervers aquatique dès qu'on se dispute... 



/...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Invité Lun 11 Juin - 14:31

Ce n'est pas parce-qu'on se dispute qu'on s'accroche avec un pervers narcissique (ou qu'on en est un soi-même  Very Happy).

Dans une dispute normale interviennent des étapes qui ne peuvent pas exister avec le malade sus-cité :
- il y a un sujet clairement identifié au conflit,
- celui qui a initié la bagarre ne le nie pas,
- les deux s'énervent,
- ça ne dure pas.

Options : il y a des excuses réciproques.

Les quatre points et l'option ne peuvent pas être quand un pervers tabagique s'en prend à quelqu'un. L'origine du conflit est floue et change au gré de la vindicte de celui qui y trouve du plaisir. Le conflit ne peut pas s'arrêter puisque tout est prétexte à le relancer. Celui qui en jouit ne parvient jamais à cacher tout à fait sa satisfaction et il est hors de question qu'il y reconnaisse la moindre responsabilité, c'est au-dessus de ses capacités.

En revanche, quand on se bouffe le nez avec un emmerdeur, un agacé, un ronchon ou parce-qu'on est soi-même soupe-au-lait ou d'une humeur massacrante, les choses sont claires : ça fuse, ça clashe, mais ça ne s'éternise pas et les rancunes qui peuvent demeurer sont des braises (sur lesquelles les bonnes volontés ne souffleront pas).

Ah, autre indice et pas des moindres, que vous n'êtes pas un tordu : vous souffrez des disputes, elle ne vous font pas "rien" et les réconciliations vous font du bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles. Empty Re: Manipulateurs pervers, petit manuel à l'usage des victimes potentielles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum