Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Jeu ...
Voir le deal
46.34 €

29%

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

29%  Empty 29%

Message par Diviciac le Ven 16 Oct - 9:22

29%, c'est le pourcentage de Français qui répondent positivement à la question:


 
 "Faites-vous tout à fait confiance ou plutôt confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement ? »


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=macron

Pour Castex, c'est pire : 28% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=castex



Véran est à 20% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=2&code_nom=veran
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Ven 16 Oct - 9:44

Diviciac a écrit:29%, c'est le pourcentage de Français qui répondent positivement à la question:


 
 "Faites-vous tout à fait confiance ou plutôt confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement ? »


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=macron

Pour Castex, c'est pire : 28% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=castex



Véran est à 20% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=2&code_nom=veran

 Rien n'est cohérent dans ce qu'ils racontent --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Ven 16 Oct - 9:54

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:29%, c'est le pourcentage de Français qui répondent positivement à la question:


 
 "Faites-vous tout à fait confiance ou plutôt confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement ? »


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=macron

Pour Castex, c'est pire : 28% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=castex



Véran est à 20% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=2&code_nom=veran

 Rien n'est cohérent dans ce qu'ils racontent --
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Ven 16 Oct - 10:08

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:29%, c'est le pourcentage de Français qui répondent positivement à la question:


 
 "Faites-vous tout à fait confiance ou plutôt confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement ? »


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=macron

Pour Castex, c'est pire : 28% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=1&code_nom=castex



Véran est à 20% 


https://www.tns-sofres.com/dataviz?type=2&code_nom=veran

 Rien n'est cohérent dans ce qu'ils racontent --
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Ven 16 Oct - 10:29

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Rien n'est cohérent dans ce qu'ils racontent --
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Ven 16 Oct - 10:50

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.

 Quand il n'y a plus d'autorité c'est que le pays est à la dérive --- les policiers sont incapables de se défendre sans autorisation de tirer pour ne pas risquer sa vie -- 


 Il est clair qu'à Champiny les zonards désiraient mettre le feu au commisariat --


 D'ailleur un fait qui n'est pas que dans cette zone -- à Saint Christol les Alès ils ne s'en sont pas privé les mafieux -


 personne en parle - , pourtant j'ai vu de mes yeux -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Le K Keltys le Ven 16 Oct - 20:09

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.
Ah si le gouvernement en place au début des années 80 avait fait son boulot quand les premières cités ont commencé à brûler, nous n'en serions peut être pas là mais bon on ne va pas refaire l'histoire

Le K Keltys

Messages : 67
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Ven 16 Oct - 20:26

Le K Keltys a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.
Ah si le gouvernement en place au début des années 80 avait fait son boulot quand les premières cités ont commencé à brûler, nous n'en serions peut être pas là mais bon on ne va pas refaire l'histoire
 
Perdu ! 
"En 1979, la première émeute urbaine française considérée comme telle a lieu à la Grappinière, près de Lyon. La première couverte par des médias d'envergure nationale se déroule en 1990, toujours en banlieue lyonnaise, et marque le début des émeutes dans le reste de la France, et en particulier en Île-de-France. Les plus médiatisées à ce jour sont les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises, exceptionnelles par leur durée et leur ampleur.
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Le K Keltys le Ven 16 Oct - 20:43

Diviciac a écrit:
Le K Keltys a écrit:
Diviciac a écrit:

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.
Ah si le gouvernement en place au début des années 80 avait fait son boulot quand les premières cités ont commencé à brûler, nous n'en serions peut être pas là mais bon on ne va pas refaire l'histoire
 
Perdu ! 
"En 1979, la première émeute urbaine française considérée comme telle a lieu à la Grappinière, près de Lyon. La première couverte par des médias d'envergure nationale se déroule en 1990, toujours en banlieue lyonnaise, et marque le début des émeutes dans le reste de la France, et en particulier en Île-de-France. Les plus médiatisées à ce jour sont les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises, exceptionnelles par leur durée et leur ampleur.
Les années 80 restent les années du laisser faire, mais il faut reconnaitre que les gouvernements précédents avaient bien savonné la planche

Le K Keltys

Messages : 67
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Ven 16 Oct - 23:13

Le K Keltys a écrit:
Diviciac a écrit:
Le K Keltys a écrit:
Ah si le gouvernement en place au début des années 80 avait fait son boulot quand les premières cités ont commencé à brûler, nous n'en serions peut être pas là mais bon on ne va pas refaire l'histoire
 
Perdu ! 
"En 1979, la première émeute urbaine française considérée comme telle a lieu à la Grappinière, près de Lyon. La première couverte par des médias d'envergure nationale se déroule en 1990, toujours en banlieue lyonnaise, et marque le début des émeutes dans le reste de la France, et en particulier en Île-de-France. Les plus médiatisées à ce jour sont les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises, exceptionnelles par leur durée et leur ampleur.
Les années 80 restent les années du laisser faire, mais il faut reconnaitre que les gouvernements précédents avaient bien savonné la planche



Voici le bilan dressé par Marchais en janvier 1981, après sept années de Giscard, preuve que les problèmes graves n'ont pas attendu la gauche: 

"Quand la concentration devient très importante — ce qui n’a rien à voir, soit dit au passage, avec la notion non scientifique et raciste d’un prétendu « seuil de tolérance » dont nous ne parlons jamais — la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés. L’enseignement est incapable de faire face et les retards scolaires augmentent chez les enfants, tant immigrés que français. Les dépenses de santé s’élèvent.
Les élus communistes, dans le cadre de leurs droits et de leurs moyens, multiplient les efforts pour résoudre ces problèmes difficiles au bénéfice de tous. Mais la cote d’alerte est atteinte : il n’est plus possible de trouver des solutions suffisantes si on ne met pas fin à la situation intolérable que la politique raciste du patronat et du gouvernement a créée. C’est pourquoi nous exigeons une répartition équitable des travailleurs immigrés entre toutes les communes.
Parler à ce propos d’électoralisme, c’est nous faire injure. Notre position ne date pas d’aujourd’hui. Dès octobre 1969, quand j’étais chargé de l’immigration à la direction du Parti communiste français, les maires communistes de la région parisienne et les élus communistes de Paris ont adopté, sur ma proposition, une déclaration dénonçant la concentration des travailleurs immigrés dans certaines villes et demandant une répartition équilibrée. Si elles avaient été appliquées par le pouvoir, ces mesures, pour lesquelles nous n’avons cessé de lutter, auraient permis d’éviter les difficultés actuelles."   
Mais, comme vous le dites "Nous n'allons pas refaire l'histoire" 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Sam 17 Oct - 9:52

Diviciac a écrit:
Le K Keltys a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Perdu ! 
"En 1979, la première émeute urbaine française considérée comme telle a lieu à la Grappinière, près de Lyon. La première couverte par des médias d'envergure nationale se déroule en 1990, toujours en banlieue lyonnaise, et marque le début des émeutes dans le reste de la France, et en particulier en Île-de-France. Les plus médiatisées à ce jour sont les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises, exceptionnelles par leur durée et leur ampleur.
Les années 80 restent les années du laisser faire, mais il faut reconnaitre que les gouvernements précédents avaient bien savonné la planche



Voici le bilan dressé par Marchais en janvier 1981, après sept années de Giscard, preuve que les problèmes graves n'ont pas attendu la gauche: 

"Quand la concentration devient très importante — ce qui n’a rien à voir, soit dit au passage, avec la notion non scientifique et raciste d’un prétendu « seuil de tolérance » dont nous ne parlons jamais — la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés. L’enseignement est incapable de faire face et les retards scolaires augmentent chez les enfants, tant immigrés que français. Les dépenses de santé s’élèvent.
Les élus communistes, dans le cadre de leurs droits et de leurs moyens, multiplient les efforts pour résoudre ces problèmes difficiles au bénéfice de tous. Mais la cote d’alerte est atteinte : il n’est plus possible de trouver des solutions suffisantes si on ne met pas fin à la situation intolérable que la politique raciste du patronat et du gouvernement a créée. C’est pourquoi nous exigeons une répartition équitable des travailleurs immigrés entre toutes les communes.
Parler à ce propos d’électoralisme, c’est nous faire injure. Notre position ne date pas d’aujourd’hui. Dès octobre 1969, quand j’étais chargé de l’immigration à la direction du Parti communiste français, les maires communistes de la région parisienne et les élus communistes de Paris ont adopté, sur ma proposition, une déclaration dénonçant la concentration des travailleurs immigrés dans certaines villes et demandant une répartition équilibrée. Si elles avaient été appliquées par le pouvoir, ces mesures, pour lesquelles nous n’avons cessé de lutter, auraient permis d’éviter les difficultés actuelles."   
Mais, comme vous le dites "Nous n'allons pas refaire l'histoire" 


 C'était chaud les minguettes pres de Lyon --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Sam 17 Oct - 10:18

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
Le K Keltys a écrit:
Les années 80 restent les années du laisser faire, mais il faut reconnaitre que les gouvernements précédents avaient bien savonné la planche



Voici le bilan dressé par Marchais en janvier 1981, après sept années de Giscard, preuve que les problèmes graves n'ont pas attendu la gauche: 

"Quand la concentration devient très importante — ce qui n’a rien à voir, soit dit au passage, avec la notion non scientifique et raciste d’un prétendu « seuil de tolérance » dont nous ne parlons jamais — la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés. L’enseignement est incapable de faire face et les retards scolaires augmentent chez les enfants, tant immigrés que français. Les dépenses de santé s’élèvent.
Les élus communistes, dans le cadre de leurs droits et de leurs moyens, multiplient les efforts pour résoudre ces problèmes difficiles au bénéfice de tous. Mais la cote d’alerte est atteinte : il n’est plus possible de trouver des solutions suffisantes si on ne met pas fin à la situation intolérable que la politique raciste du patronat et du gouvernement a créée. C’est pourquoi nous exigeons une répartition équitable des travailleurs immigrés entre toutes les communes.
Parler à ce propos d’électoralisme, c’est nous faire injure. Notre position ne date pas d’aujourd’hui. Dès octobre 1969, quand j’étais chargé de l’immigration à la direction du Parti communiste français, les maires communistes de la région parisienne et les élus communistes de Paris ont adopté, sur ma proposition, une déclaration dénonçant la concentration des travailleurs immigrés dans certaines villes et demandant une répartition équilibrée. Si elles avaient été appliquées par le pouvoir, ces mesures, pour lesquelles nous n’avons cessé de lutter, auraient permis d’éviter les difficultés actuelles."   
Mais, comme vous le dites "Nous n'allons pas refaire l'histoire" 


 C'était chaud les minguettes pres de Lyon --
 
C'est en 1972 que les "cités de transit" ensembles de cages à lapins structurellement invivables ont été inventées. Ghettos sociaux devenus au fil des ans des ghettos ethniques et religieux désertés par les commerces et les services publics où une pègre violente dont les flics ne viennent pas à bout fait la loi .  



Seule solution : 



Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Sam 17 Oct - 10:28

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:



Voici le bilan dressé par Marchais en janvier 1981, après sept années de Giscard, preuve que les problèmes graves n'ont pas attendu la gauche: 

"Quand la concentration devient très importante — ce qui n’a rien à voir, soit dit au passage, avec la notion non scientifique et raciste d’un prétendu « seuil de tolérance » dont nous ne parlons jamais — la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère deviennent insupportables pour les budgets des communes peuplées d’ouvriers et d’employés. L’enseignement est incapable de faire face et les retards scolaires augmentent chez les enfants, tant immigrés que français. Les dépenses de santé s’élèvent.
Les élus communistes, dans le cadre de leurs droits et de leurs moyens, multiplient les efforts pour résoudre ces problèmes difficiles au bénéfice de tous. Mais la cote d’alerte est atteinte : il n’est plus possible de trouver des solutions suffisantes si on ne met pas fin à la situation intolérable que la politique raciste du patronat et du gouvernement a créée. C’est pourquoi nous exigeons une répartition équitable des travailleurs immigrés entre toutes les communes.
Parler à ce propos d’électoralisme, c’est nous faire injure. Notre position ne date pas d’aujourd’hui. Dès octobre 1969, quand j’étais chargé de l’immigration à la direction du Parti communiste français, les maires communistes de la région parisienne et les élus communistes de Paris ont adopté, sur ma proposition, une déclaration dénonçant la concentration des travailleurs immigrés dans certaines villes et demandant une répartition équilibrée. Si elles avaient été appliquées par le pouvoir, ces mesures, pour lesquelles nous n’avons cessé de lutter, auraient permis d’éviter les difficultés actuelles."   
Mais, comme vous le dites "Nous n'allons pas refaire l'histoire" 


 C'était chaud les minguettes pres de Lyon --
 
C'est en 1972 que les "cités de transit" ensembles de cages à lapins structurellement invivables ont été inventées. Ghettos sociaux devenus au fil des ans des ghettos ethniques et religieux désertés par les commerces et les services publics où une pègre violente dont les flics ne viennent pas à bout fait la loi .  



Seule solution : 




 J'en ai le souvenir -- j'avais de la famille là-bas -- 


  C'était maghrébins contre asiatiques -- c'était très chaud -


 oui c'était vraiment des cages à lapins -- chauffage par le sol -- dégueulasse -!


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Le K Keltys le Sam 17 Oct - 10:54

Ces fameuses cité de transit que les élus communistes rêvaient d'avoir dans leurs villes du 93-94-95 pour toucher les subsides qui allaient avec mais qui oubliaient de redistribuer le fric, ils en rêvaient voyant en cette masse ouvrière de futurs électeurs.
J'ai vécu à côté de ces cités et j'ai vu la misère qui y régnait et quand les jeunes que nous étions interpellions nos élus, ceux ci nous répondaient invariablement que c'était la faute de l'Etat mais eux continuaient à faire pousser les cités champignons en carton pâte sans la moindre vergogne. 
Oui l'Etat français a fait le jeu des grands patrons pour attirer de ouvriers corvéables à merci mais le patronnât a une fois de plus trouver un allié de circonstance avec les communistes qui aimaient bien caser dans des cages à lapin ces pauvres gens.

Mais le maitre en la matière n'était pas communiste mais un grand patron qui avait su faire la même chose dans sa ville de Corbeil Essone, il avait réussi ce tour de force de faire croire qu'il était un patron social et avait même réussi à mettre dans sa poche les communistes (grassement remercié il va sans dire )

Le K Keltys

Messages : 67
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Sam 17 Oct - 10:58

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:


 C'était chaud les minguettes pres de Lyon --
 
C'est en 1972 que les "cités de transit" ensembles de cages à lapins structurellement invivables ont été inventées. Ghettos sociaux devenus au fil des ans des ghettos ethniques et religieux désertés par les commerces et les services publics où une pègre violente dont les flics ne viennent pas à bout fait la loi .  



Seule solution : 




 J'en ai le souvenir -- j'avais de la famille là-bas -- 


  C'était maghrébins contre asiatiques -- c'était très chaud -


 oui c'était vraiment des cages à lapins -- chauffage par le sol -- dégueulasse -!
 
Et dire que pour nous, gamins de la zone, c'était le grand luxe parce que les habitants des cages à lapin avaient "l'eau au robinet" et n'étaient pas obligés comme nous d'aller la chercher à la fontaine. Puis j'ai connu ces cités quand j'allais porter ma fille chez la nourrice: les ascenseurs qui puent la pisse quand ils ne sont pas en panne, les cris des malades mentaux en liberté, l'insupportable promiscuité qui fait que quand un couple s'engueule ou copule tout l'immeuble est au courant , les tags, les dégradations, les trafics en tous genres: drogues, bagnoles volées   "affaires" tombées du camion, racket des ultimes commerçants, règlements de comptes et toute une économie parallèle de subsistance. 
Ceux qui s'en sortent (et j'en ai connu beaucoup) sont des héros. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Sam 17 Oct - 11:24

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 
C'est en 1972 que les "cités de transit" ensembles de cages à lapins structurellement invivables ont été inventées. Ghettos sociaux devenus au fil des ans des ghettos ethniques et religieux désertés par les commerces et les services publics où une pègre violente dont les flics ne viennent pas à bout fait la loi .  



Seule solution : 




 J'en ai le souvenir -- j'avais de la famille là-bas -- 


  C'était maghrébins contre asiatiques -- c'était très chaud -


 oui c'était vraiment des cages à lapins -- chauffage par le sol -- dégueulasse -!
 
Et dire que pour nous, gamins de la zone, c'était le grand luxe parce que les habitants des cages à lapin avaient "l'eau au robinet" et n'étaient pas obligés comme nous d'aller la chercher à la fontaine. Puis j'ai connu ces cités quand j'allais porter ma fille chez la nourrice: les ascenseurs qui puent la pisse quand ils ne sont pas en panne, les cris des malades mentaux en liberté, l'insupportable promiscuité qui fait que quand un couple s'engueule ou copule tout l'immeuble est au courant , les tags, les dégradations, les trafics en tous genres: drogues, bagnoles volées   "affaires" tombées du camion, racket des ultimes commerçants, règlements de comptes et toute une économie parallèle de subsistance. 
Ceux qui s'en sortent (et j'en ai connu beaucoup) sont des héros. 

 J'ai le souvenir de la pisse dans les ascenseurs et des pannes consécutives ---


 J'ai le souvenir d'un routier qui vendait la viande congelé qu'il transportait puis déclaré volé -- 


 on voit de tout dans ce milieu -- 


 Pour moi c'était une éducation à la dure -- fallait pas faire le con avec le beau-père -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Nadou le Sam 17 Oct - 14:17

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Rien n'est cohérent dans ce qu'ils racontent --
 
Le drame est qu'avec une si faible approbation, il sera bien difficile à ce gouvernement de faire respecter le couvre-feu. Sur les réseaux sociaux, en Ile-de-France, de nombreux jeunes et pas seulement des cités affirment déjà qu'ils n'ont pas la moindre intention d'obéir. 

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.


Sérieux ? t'es encore de gauche ? Assume.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28070
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Magicfly le Sam 17 Oct - 16:28

Salut tout le monde: euh le monde ici, ça fait 4 ou 5; ici on respecte les consignes du gouvernement: 6 max, alors il reste une place Very Happy


29%! Pour ceux que ça arrange LOL! Remarquez qu'on poste les sondages qui vont dans le bon sens, moi j'ai du bon sens, le mien:


Baromètre Ipsos-« Le Point » : un Français sur deux boude apprécie le duo Macron-Castex
 
Jean Castex dégringole, dans le sillage d'Emmanuel Macron.
 
Mais le président recueille davantage d'avis positifs que Sarkozy et Hollande à pareil stade du mandat.
 Par Jérôme Cordelier
Décidément, quel sale temps pour Jean Castex ! Trois mois après son installation à Matignon, en pleine crise de Covid, le Premier ministre dégringole dans notre baromètre. S'il ne perd que 2 points d'opinions favorables (35 %), il prend 8 points de plus d'avis défavorables (49 %) en un mois. «  Ceux qui ne le connaissaient pas basculent dans le négatif », constate Mathieu Gallard, d'Ipsos. 22 % en plus depuis juillet !
Selon l'historique de notre baromètre Ipsos/Le PointJean Castex est le chef de gouvernement le plus impopulaire trois mois après son entrée en fonction depuis Lionel Jospin, qui était à 30 % d'opinions défavorables – et Édouard Philippe à 36 %. Un facteur personnel joue sans conteste : Jean Castex était un parfait inconnu lors de sa nomination. Mais il y a aussi des données structurelles : «  Un Premier ministre qui entre en cours de mandat est de toute façon moins populaire, note Mathieu Gallard. Il s'aligne sur le président. »
 
 
Et si la courbe d'Emmanuel Macron reste stable, les opinions défavorables l'emportent largement (54 %) sur les favorables (40 %). 27 % des sondés ont un avis «  très défavorable » de son action (18 % pour l'hôte de Matignon). Le recul est net chez les 18-35 ans (- 8 %) et les 60 ans et plus (- 4 %), en raison sans doute de la crise du Covid et de sa gestion. «  Au sein de l'exécutif, c'est avant tout Macron qui clive », souligne Mathieu Gallard. Le chef de l'État peut se rasséréner avec les chiffres de ses prédécesseurs à pareil stade de leur mandat : Nicolas Sarkozy recueillait 32 % d'opinions favorables en octobre 2010, et François Hollande, 24 % en octobre 2015. Quand on se compare, on se console…
 
Roselyne Bachelot, sur les traces de Jack Lang
Le prédécesseur de Jean Castex à Matignon, Édouard Philippe, ne décroche pas de son firmament sondagier, restant en tête de notre palmarès des leaders politiques avec 54 % d'avis favorables, loin devant le second Nicolas Hulot (48 %) et une étonnante troisième, Roselyne Bachelot, sur les traces de Jack Lang. On peut être ministre et populaire ! Bruno Le Maire à l'Économie et Olivier Véran à la Santé confortent leurs positions.
Mais si la « philippostagie » bat son plein chez les Français, les sympathisants LR préfèrent encore au maire du Havre l'ancien président Nicolas Sarkozy, qui gagne encore des points chez eux pour engranger un capital confiance de… 90 % d'avis favorables ! Les présidentiables sont à la peine : - 14 % pour Valérie Pécresse, qui avait progressé d'autant le mois dernier et retrouve donc son niveau initial, mais en 5e position, talonnée par Xavier Bertrand qui baisse, lui, de 5 % chez les LR – formation à laquelle il n'appartient plus, comme Valérie Pécresse, depuis 2017 – quand Bruno Retailleau perd cinq places pour se situer au 22e rang (- 4 %). Mieux vaut être avare de sa parole, vieil adage : François Baroin, juste après son renoncement à la présidentielle, prend 8 points d'opinions favorables (68 %) et passe de la 5e à la 3e place dans le cœur des LR. Gardez-vous à droite : la jeune Marion Maréchal s'invite chez les barons et baronnes de la droite. La benjamine des Le Pen, qui prône l'« union des droites », grimpe de 10 points auprès des sympathisants LR, bondissant de la 16e à la 9e place, davantage que sa tante Marine Le Pen, qui gagne tout de même 8 points et 4 places, mais émarge au 21e rang. À noter que, très présents sur le terrain après la catastrophe tragique de la Vésubie, Christian Estrosi et Éric Ciotti engrangent aussi à droite : + 19 % pour l'un, + 12 % pour l'autre. L'un est « macron-compatible », l'autre pas. On n'a pas fini de jouer au chamboule-tout sur l'échiquier politique.
 
 
 
 
40% d'opinions positives, après 41 mois d'exercice et deux crises majeures, je trouve que c'est plus qu'honorable. Et dans tous ces opposants, (qui ne savent que critiquer sans rien proposer) sans aucune responsabilité, pas un ne lui arrive à la cheville.
Magicfly
Magicfly

Messages : 78
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Sam 17 Oct - 16:44

Magicfly a écrit:Salut tout le monde: euh le monde ici, ça fait 4 ou 5; ici on respecte les consignes du gouvernement: 6 max, alors il reste une place Very Happy


29%! Pour ceux que ça arrange LOL! Remarquez qu'on poste les sondages qui vont dans le bon sens, moi j'ai du bon sens, le mien:
/.../ 

 
Salut Magic, content de vous relire ...  
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Sam 17 Oct - 16:50

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.


Sérieux ? t'es encore de gauche ? Assume.
 
???  Je ne comprends pas ce que tu veux dire. 
Pour info, depuis 1989, ta droite a été plus longtemps au pouvoir que ma gauche. Je ne vois donc pas pourquoi ta droite serait moins responsable de la situation.    
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Nadou le Sam 17 Oct - 23:52

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

Faudrait il qu'il y est une surveillance de la police ce qui n'est pas le cas -- 


 Hier je discutais avec un policier qui me disait prendre des coups pour les conneries des minitres y'en à ras le bol --


 Surtout relaché 2 heures après par la justice -- 

La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 
Où étaient   les redoutables "BRAV" ( Brigades de répression de l’action violente),  les LBD éborgneurs et les grenades mutilantes quand le commissariat de Champigny fut pris pour cible ? Ca doit être plus facile de mutiler des manifestants pacifiques que d'affronter les bandes organisées  de la pègre. 
En 1989,  le rapport Lévi identifiait  moins de 200 "zones sensibles" (dont celle où j'exerçais mon sacerdoce). Il en existe aujourd'hui plus de 1000.... On ne peut pas dire que ça s'est amélioré malgré les rodomontades des politiques.


Sérieux ? t'es encore de gauche ? Assume.
 
???  Je ne comprends pas ce que tu veux dire. 
Pour info, depuis 1989, ta droite a été plus longtemps au pouvoir que ma gauche. Je ne vois donc pas pourquoi ta droite serait moins responsable de la situation.    


J'ai voté Mitterand, Jospin, Royal et Hollande donc tes retours en arrière ... Shocked


Pour ma réflexion ... quand tu critiques la police qui ne sort pas les armes lourdes pour défendre un commissariat, tu nous sors une remarque de droite.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28070
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Dim 18 Oct - 0:24

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


Sérieux ? t'es encore de gauche ? Assume.
 
???  Je ne comprends pas ce que tu veux dire. 
Pour info, depuis 1989, ta droite a été plus longtemps au pouvoir que ma gauche. Je ne vois donc pas pourquoi ta droite serait moins responsable de la situation.    


J'ai voté Mitterand, Jospin, Royal et Hollande donc tes retours en arrière ... Shocked


Pour ma réflexion ... quand tu critiques la police qui ne sort pas les armes lourdes pour défendre un commissariat, tu nous sors une remarque de droite.
 
Quelles armes lourdes ? J'ai parlé de celles utilisées contre les gilets jaunes ... ne me dis pas que Manu a décidé de faire tirer à l'arme lourde contre des manifestants pacifiques  .... si ?
"Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends"  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Nadou le Dim 18 Oct - 0:29

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


Sérieux ? t'es encore de gauche ? Assume.
 
???  Je ne comprends pas ce que tu veux dire. 
Pour info, depuis 1989, ta droite a été plus longtemps au pouvoir que ma gauche. Je ne vois donc pas pourquoi ta droite serait moins responsable de la situation.    


J'ai voté Mitterand, Jospin, Royal et Hollande donc tes retours en arrière ... Shocked


Pour ma réflexion ... quand tu critiques la police qui ne sort pas les armes lourdes pour défendre un commissariat, tu nous sors une remarque de droite.
 
Quelles armes lourdes ? J'ai parlé de celles utilisées contre les gilets jaunes ... ne me dis pas que Manu a décidé de faire tirer à l'arme lourde contre des manifestants pacifiques  .... si ?
"Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends"  Very Happy



Tu enchaînes toujours en "oubliant" ce que tu as écrit.


La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 



La police, pour défendre un commissariat contre des tirs de mortier, n'a pas répondu. C'st exact. Pourquoi ? parce qu'en démocratie, on ne sort pas des armes lourdes, capables de tirer sur des immeubles d'où sont lancés les feux ! 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28070
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Diviciac le Dim 18 Oct - 1:25

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


J'ai voté Mitterand, Jospin, Royal et Hollande donc tes retours en arrière ... Shocked


Pour ma réflexion ... quand tu critiques la police qui ne sort pas les armes lourdes pour défendre un commissariat, tu nous sors une remarque de droite.
 
Quelles armes lourdes ? J'ai parlé de celles utilisées contre les gilets jaunes ... ne me dis pas que Manu a décidé de faire tirer à l'arme lourde contre des manifestants pacifiques  .... si ?
"Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends"  Very Happy



Tu enchaînes toujours en "oubliant" ce que tu as écrit.


La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 



La police, pour défendre un commissariat contre des tirs de mortier, n'a pas répondu. C'st exact. Pourquoi ? parce qu'en démocratie, on ne sort pas des armes lourdes, capables de tirer sur des immeubles d'où sont lancés les feux ! 
 
Eh ben ils n'ont qu'à prendre les mêmes armes que celle qui a tué une vieille dame qui fermait ses volets il paraît que ça n'a rien d'une violence policière.


PS si tu trouves que les tirs de mortier venaient des immeubles, ça te regarde. 



Diviciac
Diviciac

Messages : 26309
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par ledevois le Dim 18 Oct - 10:26

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Quelles armes lourdes ? J'ai parlé de celles utilisées contre les gilets jaunes ... ne me dis pas que Manu a décidé de faire tirer à l'arme lourde contre des manifestants pacifiques  .... si ?
"Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends"  Very Happy



Tu enchaînes toujours en "oubliant" ce que tu as écrit.


La police n'étant même pas foutue de défendre un commissariat ou de limiter les trafics de drogue, on voit mal comment elle pourrait imposer un couvre-feu dans les cités abandonnées de longue date (2005) par les forces de l'ordre. 



La police, pour défendre un commissariat contre des tirs de mortier, n'a pas répondu. C'st exact. Pourquoi ? parce qu'en démocratie, on ne sort pas des armes lourdes, capables de tirer sur des immeubles d'où sont lancés les feux ! 
 
Eh ben ils n'ont qu'à prendre les mêmes armes que celle qui a tué une vieille dame qui fermait ses volets il paraît que ça n'a rien d'une violence policière.


PS si tu trouves que les tirs de mortier venaient des immeubles, ça te regarde. 




Elle est belle notre démocratie -- d'un coté on mutile les gens à vie et de l'autre on laisse faire la racaille mettre le feu à un immeuble __ 


 C'est ça la démocratie --?


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

29%  Empty Re: 29%

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum