Ségo, pourquoi tu mens ?

Aller en bas

etonnant Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par Nadou le Lun 17 Juin - 15:35

Ce n’est pas « à cause de la France » que le glyphosate a été réautorisé en Europe






L’ex-ministre de l’environnement, Ségolène Royal, a accusé le gouvernement d’Edouard Philippe d’avoir changé son « vote » sur l’herbicide controversé. C’est faux.





Est-ce la faute de la France si le glyphosate est toujours autorisé en Europe ? C’est ce qu’a affirmé Ségolène Royal sur France Inter, lundi 17 juin, évoquant un « recul ». La position du gouvernement d’Edouard Philippe au sujet de l’herbicide peut se discuter, notamment du fait d’ambitions revues à la baisse. Mais il faut tout de même rappeler que la France a bien voté « contre » sa réautorisation en 2017. Explications.


Ce qu’elle a dit

« C’est à cause du changement du vote de la France que l’Europe a redonné une réautorisation » du glyphosate, a estimé Ségolène Royal. Le gouvernement français a « reconduit [le glyphosate] pour trois ans alors que la position de la France, avant l’arrivée de ce gouvernement [alors que Mme Royal était encore ministre], c’était non au renouvellement puisque Mosanto avait déjà eu dix ans pour se mettre aux normes ».

POURQUOI C’EST FAUX

La France a voté contre la réautorisation du glyphosate en 2017


Les vingt-huit Etats membres de l’Union européenne (UE) devaient se prononcer en novembre 2017 sur la prolongation de l’utilisation du glyphosate pour cinq ans. Pour qu’une telle décision soit prise, elle devait réunir une majorité qualifiée, c’est-à-dire au moins 55 % des Etats membres représentant au moins 65 % de la population de l’UE.



Ce seuil n’a été dépassé que de justesse, puisque les dix-huit Etats qui ont voté en faveur de la réautorisation de l’herbicide ne représentaient que 65,71 % de la population. Le résultat de ce vote, considéré à l’époque comme inattendu par bon nombre d’observateurs, s’expliquait par les revirements de dernière minutede la Pologne et de l’Allemagne, qui ont voté « pour » alors qu’ils s’étaient abstenus lors d’un vote précédent.

Contrairement à ce qu’a affirmé Ségolène Royal, la France d’Emmanuel Macron a, quant à elle, bien voté « contre » la prolongation de la licence du glyphosate pour cinq ans et réclamé une interdiction immédiate. On ne peut donc pas attribuer au gouvernement français la responsabilité de cette situation, tout en déplorant qu’il n’ait pas obtenu gain de cause.


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/17/ce-n-est-pas-a-cause-de-la-france-que-le-glyphosate-a-ete-reautorise-en-europe_5477379_4355770.html


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25160
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par Fontsestian le Lun 17 Juin - 17:14

Bof elle n'en est pas à sa première "adaptation" de la vérité tant elle est désespérée de ne pas avoir obtenu le ministère convoité.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par le.k le Lun 17 Juin - 19:21

du ségo pur jus
le.k
le.k

Messages : 605
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par jeanpil le Mar 18 Juin - 10:55

Vous tenez encore compte de la présence de cette imbécile sur Terre ? Cool 

"Mr le Président, je pourrais avoir une circonscription ?"  Intronisation de François Mitterrand à l'Elysée - Mai 1981.


"Cette histoire se passait il y a bien longtemps. Ses protagonistes ne sont que poussière à présent".
jeanpil
jeanpil

Messages : 331
Date d'inscription : 13/03/2019
Age : 59
Localisation : Bretagne Occidentale

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par Diviciac le Jeu 20 Juin - 16:37

Nadou a écrit:Ce n’est pas « à cause de la France » que le glyphosate a été réautorisé en Europe






L’ex-ministre de l’environnement, Ségolène Royal, a accusé le gouvernement d’Edouard Philippe d’avoir changé son « vote » sur l’herbicide controversé. C’est faux.





Est-ce la faute de la France si le glyphosate est toujours autorisé en Europe ? C’est ce qu’a affirmé Ségolène Royal sur France Inter, lundi 17 juin, évoquant un « recul ». La position du gouvernement d’Edouard Philippe au sujet de l’herbicide peut se discuter, notamment du fait d’ambitions revues à la baisse. Mais il faut tout de même rappeler que la France a bien voté « contre » sa réautorisation en 2017. Explications.


Ce qu’elle a dit

« C’est à cause du changement du vote de la France que l’Europe a redonné une réautorisation » du glyphosate, a estimé Ségolène Royal. Le gouvernement français a « reconduit [le glyphosate] pour trois ans alors que la position de la France, avant l’arrivée de ce gouvernement [alors que Mme Royal était encore ministre], c’était non au renouvellement puisque Mosanto avait déjà eu dix ans pour se mettre aux normes ».

POURQUOI C’EST FAUX

La France a voté contre la réautorisation du glyphosate en 2017



Les vingt-huit Etats membres de l’Union européenne (UE) devaient se prononcer en novembre 2017 sur la prolongation de l’utilisation du glyphosate pour cinq ans. Pour qu’une telle décision soit prise, elle devait réunir une majorité qualifiée, c’est-à-dire au moins 55 % des Etats membres représentant au moins 65 % de la population de l’UE.



Ce seuil n’a été dépassé que de justesse, puisque les dix-huit Etats qui ont voté en faveur de la réautorisation de l’herbicide ne représentaient que 65,71 % de la population. Le résultat de ce vote, considéré à l’époque comme inattendu par bon nombre d’observateurs, s’expliquait par les revirements de dernière minutede la Pologne et de l’Allemagne, qui ont voté « pour » alors qu’ils s’étaient abstenus lors d’un vote précédent.

Contrairement à ce qu’a affirmé Ségolène Royal, la France d’Emmanuel Macron a, quant à elle, bien voté « contre » la prolongation de la licence du glyphosate pour cinq ans et réclamé une interdiction immédiate. On ne peut donc pas attribuer au gouvernement français la responsabilité de cette situation, tout en déplorant qu’il n’ait pas obtenu gain de cause.


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/17/ce-n-est-pas-a-cause-de-la-france-que-le-glyphosate-a-ete-reautorise-en-europe_5477379_4355770.html

Tu vas nous faire pleurer Tiote : en 2007, Ségo , c'était son idole .


Diviciac
Diviciac

Messages : 19642
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par Nadou le Jeu 20 Juin - 17:25

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:Ce n’est pas « à cause de la France » que le glyphosate a été réautorisé en Europe






L’ex-ministre de l’environnement, Ségolène Royal, a accusé le gouvernement d’Edouard Philippe d’avoir changé son « vote » sur l’herbicide controversé. C’est faux.





Est-ce la faute de la France si le glyphosate est toujours autorisé en Europe ? C’est ce qu’a affirmé Ségolène Royal sur France Inter, lundi 17 juin, évoquant un « recul ». La position du gouvernement d’Edouard Philippe au sujet de l’herbicide peut se discuter, notamment du fait d’ambitions revues à la baisse. Mais il faut tout de même rappeler que la France a bien voté « contre » sa réautorisation en 2017. Explications.


Ce qu’elle a dit

« C’est à cause du changement du vote de la France que l’Europe a redonné une réautorisation » du glyphosate, a estimé Ségolène Royal. Le gouvernement français a « reconduit [le glyphosate] pour trois ans alors que la position de la France, avant l’arrivée de ce gouvernement [alors que Mme Royal était encore ministre], c’était non au renouvellement puisque Mosanto avait déjà eu dix ans pour se mettre aux normes ».

POURQUOI C’EST FAUX

La France a voté contre la réautorisation du glyphosate en 2017





Les vingt-huit Etats membres de l’Union européenne (UE) devaient se prononcer en novembre 2017 sur la prolongation de l’utilisation du glyphosate pour cinq ans. Pour qu’une telle décision soit prise, elle devait réunir une majorité qualifiée, c’est-à-dire au moins 55 % des Etats membres représentant au moins 65 % de la population de l’UE.



Ce seuil n’a été dépassé que de justesse, puisque les dix-huit Etats qui ont voté en faveur de la réautorisation de l’herbicide ne représentaient que 65,71 % de la population. Le résultat de ce vote, considéré à l’époque comme inattendu par bon nombre d’observateurs, s’expliquait par les revirements de dernière minutede la Pologne et de l’Allemagne, qui ont voté « pour » alors qu’ils s’étaient abstenus lors d’un vote précédent.

Contrairement à ce qu’a affirmé Ségolène Royal, la France d’Emmanuel Macron a, quant à elle, bien voté « contre » la prolongation de la licence du glyphosate pour cinq ans et réclamé une interdiction immédiate. On ne peut donc pas attribuer au gouvernement français la responsabilité de cette situation, tout en déplorant qu’il n’ait pas obtenu gain de cause.


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/17/ce-n-est-pas-a-cause-de-la-france-que-le-glyphosate-a-ete-reautorise-en-europe_5477379_4355770.html

Tu vas nous faire pleurer Tiote : en 2007, Ségo , c'était son idole .



J'ai voté pour elle et sans doute toi aussi en 2007.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25160
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

etonnant Re: Ségo, pourquoi tu mens ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum