Serment d'Hippocrate

Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Serment d'Hippocrate

Message par Aetius le Mar 8 Jan - 17:11

Les médecins français prêtent-ils toujours cette version actualisée du célèbre Serment d'Hippocrate ?




« Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.
Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.
Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.
J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.
Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.
Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.
Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.
Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.
J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité.
Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque. »


Gratuité éventuelle des soins ?
Secret professionnel absolu ?
Euthanasie ( voire bientot suicide assisté ), Ivg ?
Indépendance totale par rapport aux différents lobbies ?

Aetius

Messages : 210
Date d'inscription : 23/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par Aetius le Mar 12 Mar - 12:21

Je suis ( modérément ) surpris que personne ne réponde aux questions suivantes, relatives au Serment d'Hippocrate :
Que pensez-vous de l'euthanasie active, à l'heure où l'on parle de plus en plus du suicide assisté  : est-t-elle compatible avec le Serment d'Hippocrate ?
Le secret médical, à l'heure où l'on parle des pandémies : est-il toujours compatible avec le Serment dHippocrate ?
A vous de donner votre avis !

Aetius

Messages : 210
Date d'inscription : 23/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par magicfly le Mar 12 Mar - 13:37

Aetius a écrit:Je suis ( modérément ) surpris que personne ne réponde aux questions suivantes, relatives au Serment d'Hippocrate :
Que pensez-vous de l'euthanasie activessisté :est-t-elle compatible avec le Serment d'Hippocrate ?
Le secret médical, à l'heure où l'on parle des pandémies : est-il toujours compatible avec le Serment dHippocrate ?
A vous de donner votre avis !
Salut Aetius, je viens rarement dans divers, je n'avais pas vu ta question.



Je pense que le serment d'Hyppocrate devrait être remis au goût du jour: Je suis pour l'euthanasie, je pense que le médecin doit prendre en compte en priorité la souffrance extrême plutôt que la mort qui n'est dans ce cas qu'un soulagement, une libération.
magicfly
magicfly

Messages : 7882
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par Nadou le Mar 12 Mar - 15:22

Pas vu non plus ...  Embarassed




Je suis pour le respect de la personne à demander une assistance à la fin de vie, aidée en cela par une équipe médicale.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24415
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par Aetius le Mar 12 Mar - 16:25

Nadou a écrit:Pas vu non plus ...  Embarassed




Je suis pour le respect de la personne à demander une assistance à la fin de vie, aidée en cela par une équipe médicale.
Disons que c'est en contradiction avec le Serment d'Hippocrate . Le respect absolu de la vie. Ne jamais provoquer la mort volontairement.
Peut-être que ce Serment d'Hippocrate a besoin d'être actualisé ?

Aetius

Messages : 210
Date d'inscription : 23/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par Lili-Rose le Mar 12 Mar - 21:22

magicfly a écrit:
Aetius a écrit:Je suis ( modérément ) surpris que personne ne réponde aux questions suivantes, relatives au Serment d'Hippocrate :
Que pensez-vous de l'euthanasie activessisté :est-t-elle compatible avec le Serment d'Hippocrate ?
Le secret médical, à l'heure où l'on parle des pandémies : est-il toujours compatible avec le Serment dHippocrate ?
A vous de donner votre avis !
Salut Aetius, je viens rarement dans divers, je n'avais pas vu ta question.



Je pense que le serment d'Hyppocrate devrait être remis au goût du jour: Je suis pour l'euthanasie, je pense que le médecin doit prendre en compte en priorité la souffrance extrême plutôt que la mort qui n'est dans ce cas qu'un soulagement, une libération.


Donc tu devrais pouvoir nous expliquer pourquoi la décision de l'euthanasie devrait venir d'un médecin et à lui de la pratiquer.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 4807
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par la montagne le Mer 13 Mar - 9:44

Je pense qu'il faut revoir le serment d'Hippocrate.
Et pour la loi Leonetti : bien  incomplète :



Il y a exactement un an ma ma mère chute à l'hôpital où elle était soigné pour un cancer. Conclusion : double fractures du bassin.
Le médecin m'appelle. 
Ma mère souffrait terriblement, et avait gardé toute sa tête.
En commun accord : le médecin, ma mère et moi avons laissé ma mère prendre, seule, sa décision. Elle voulait mourir.
Elle a donc été mise en sédation longue et profonde ( loi Léonetti ).
Elle n'était plus nourrie ; ne pouvait plus boire....
Le médecin m'a assuré qu'elle ne souffrait pas. J'ai toujours ce doute, mais c'était la volonté de ma mère.

Alors, cette loi Léonetti n'était-elle pas en contradiction avec le serment d'Hippocrate ?
la montagne
la montagne

Messages : 364
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : sud

Revenir en haut Aller en bas

Serment d'Hippocrate Empty Re: Serment d'Hippocrate

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum