Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Aller en bas

Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Diviciac le Ven 8 Juin - 19:50

Macron : un sondage pointe un risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche


LE SCAN POLITIQUE - Pour Bernard Sananès, président de l'institut de sondage Elabe, le président de la République pourrait être perçu durablement comme un président de droite.
Derrière l'apparente stabilité d'Emmanuel Macron dans l'opinion se cache un risque de décrochage «définitif» dans l'électorat de gauche. Cette observation émane du dernier baromètre Elabe réalisé pour Les Échos et Radio Classique. En regardant les nouvelles mesures de près, on note une progression de 4 points chez les sympathisants de François Fillon - ceux qui avaient voté pour lui en 2017- mais une chute de 5 points dans l'électorat de gauche et de 12 points chez les sympathisants socialistes et radicaux.
Bernard Sananès, président d'Elabe, évoque un risque de décrochage «définitif» du chef de l'État dans l'électorat de gauche en s'appuyant sur deux observations. D'abord, il qualifie de «spectaculaire» le recul d'Emmanuel Macron sur cette catégorie d'électeurs depuis six mois. Les chiffres montrent également que le chef de l'État progresse dans une seule catégorie et celle-ci se situe à droite, dans l'électorat de François Fillon. «Partout ailleurs, il baisse», souligne l'analyste. Parallèlement, Sananès relève que les différents sujets occupant l'actualité, du conflit social à la SNCF à la problématique des aides sociales, sont «clivants à gauche». «A force d'accumuler les signaux soutenant une image de président de droite, vous prenez le risque de ne plus pouvoir changer votre image. C'est un peu comme l'image de président des riches», estime le patron d'Elabe.

Selon lui, il existe une autre source de fragilité pour Emmanuel Macron: alors que le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a perdu 19 points en un an, il n'y a plus beaucoup au sein du gouvernement de personnalités capables d'incarner la gauche. Concernant l'effondrement de Nicolas Hulot, Elabe souligne son recul dans l'électorat de gauche (- 5 points en un mois, -12 points en quatre mois). «Les Français attendaient qu'il soit plus dans l'action que sous son statut d'icône médiatique», observe enfin Bernard Sananès.
avatar
Diviciac

Messages : 10589
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Nadou le Ven 8 Juin - 20:52

D'après un sondage Ipsos réalisé pour le cabinet Comfluence, les Français ont assez peu foi dans les syndicats pour révéler les scandales en entreprises. Ils préfèrent croire leurs pairs, les lanceurs d'alerte ou encore les journalistes.
La confiance des Français dans les syndicats s'amenuise. C'est ce que révèle un sondage Ipsos réalisé en mars 2018 pour le cabinet de conseils en stratégie de communication Comfluence «Les Français, les scandales des entreprises et les médias». Il en ressort que pour surveiller les pratiques des entreprises, les Français font à 84% confiance à leurs pairs (consommateurs et associations de consommateurs), à 69% aux salariés, à 68% aux experts, à 57% aux lanceurs d'alerte et aux autorités administratives de contrôle (Cour des comptes, etc.), à 38% aux médias et seulement à 33% aux syndicats.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17190
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Diviciac le Ven 8 Juin - 20:58

Nadou a écrit:D'après un sondage Ipsos réalisé pour le cabinet Comfluence, les Français ont assez peu foi dans les syndicats pour révéler les scandales en entreprises. Ils préfèrent croire leurs pairs, les lanceurs d'alerte ou encore les journalistes.
La confiance des Français dans les syndicats s'amenuise. C'est ce que révèle un sondage Ipsos réalisé en mars 2018 pour le cabinet de conseils en stratégie de communication Comfluence «Les Français, les scandales des entreprises et les médias». Il en ressort que pour surveiller les pratiques des entreprises, les Français font à 84% confiance à leurs pairs (consommateurs et associations de consommateurs), à 69% aux salariés, à 68% aux experts, à 57% aux lanceurs d'alerte et aux autorités administratives de contrôle (Cour des comptes, etc.), à 38% aux médias et seulement à 33% aux syndicats.

C'est très fiable ..


Comfluence | LinkedIn

https://fr.linkedin.com/company/comfluence
Cabinet de conseil en stratégie et agence intégrée, Comfluence accompagne ses clients - dirigeants, entreprises, organisations professionnelles et institutions ...


Comfluence est un cabinet de conseil en stratégie et une agence de communication. Comfluence est née d’une double exigence : conjuguer les expertises de la communication et celles des affaires publiques ; élaborer des stratégies d’influence qui placent les entreprises et les organisations au cœur des enjeux de société afin de renforcer leur légitimité.
Organisée en 4 pôles métiers intégrés, elle conçoit et déploie des stratégies d’influence adaptées à chaque organisation. – Communication stratégique – Affaires publiques – Relations Médias et Publics – Éditorial, Digital et Design
avatar
Diviciac

Messages : 10589
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Nadou le Ven 8 Juin - 21:03

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:D'après un sondage Ipsos réalisé pour le cabinet Comfluence, les Français ont assez peu foi dans les syndicats pour révéler les scandales en entreprises. Ils préfèrent croire leurs pairs, les lanceurs d'alerte ou encore les journalistes.
La confiance des Français dans les syndicats s'amenuise. C'est ce que révèle un sondage Ipsos réalisé en mars 2018 pour le cabinet de conseils en stratégie de communication Comfluence «Les Français, les scandales des entreprises et les médias». Il en ressort que pour surveiller les pratiques des entreprises, les Français font à 84% confiance à leurs pairs (consommateurs et associations de consommateurs), à 69% aux salariés, à 68% aux experts, à 57% aux lanceurs d'alerte et aux autorités administratives de contrôle (Cour des comptes, etc.), à 38% aux médias et seulement à 33% aux syndicats.

C'est très fiable ..


Comfluence | LinkedIn



https://fr.linkedin.com/company/comfluence
Cabinet de conseil en stratégie et agence intégrée, Comfluence accompagne ses clients - dirigeants, entreprises, organisations professionnelles et institutions ...


Comfluence est un cabinet de conseil en stratégie et une agence de communication. Comfluence est née d’une double exigence : conjuguer les expertises de la communication et celles des affaires publiques ; élaborer des stratégies d’influence qui placent les entreprises et les organisations au cœur des enjeux de société afin de renforcer leur légitimité.
Organisée en 4 pôles métiers intégrés, elle conçoit et déploie des stratégies d’influence adaptées à chaque organisation. – Communication stratégique – Affaires publiques – Relations Médias et Publics – Éditorial, Digital et Design


C'est un sondage comme les autres ... c'est à dire sujet à caution ...  Very Happy Je ne vérifie même pas les tiens ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17190
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Nadou le Ven 8 Juin - 21:05

Donc d'après tes critères Elabe c'est bien, Ipsos c'est pas bien ... faut qu'on note ça ... scratch


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17190
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Diviciac le Ven 8 Juin - 23:05

Nadou a écrit:Donc d'après tes critères Elabe c'est bien, Ipsos c'est pas bien ... faut qu'on note ça ... scratch

C'est pas ça mais ça dépend de qui commande le sondage. A mon avis si Colgate  commande un "sondage " à une boite de marketing,  il y a de fortes chances que 98,9%  des dentistes recommandent leur dentifrice. 
avatar
Diviciac

Messages : 10589
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque de coupure «définitive» avec l'électorat de gauche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum