Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Aller en bas

Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Invité le Mer 4 Avr - 19:41

Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages.



Rarement président de la République n’a tenu aussi longtemps la dragée haute à tous ceux, en embuscade, qui n’attendent que sa chute dans l’opinion publique. C’est compter sans les instituts de sondage, amis de Macron, tel Kantar-TNS-SOFRES, dirigé par son beau-fils, à la manœuvre pour maintenir leur idole dans l’ivresse de la gloire.
Sébastien Auzière, qui n’est autre que le beau-fils du président de la République, est vice-président, depuis janvier 2016, du groupe d’instituts de sondages Kantar-TNS-Sofres, société filiale de WPP, leader mondial des études d’opinions, dont le siège est situé sur l’île anglo-normande de Jersey, réputée pour être un paradis fiscal. Âgé de 42 ans, c’est le fils aîné de Brigitte Trogneux, épouse Macron.
Les Instituts de sondage en de bonnes mains
En juillet 2008, le groupe Bolloré a mis la main sur l’institut de sondages CSA
qui est un des leaders sur le marché français.
BVA, autre institut français important, est entre les mains de Bolloré, Drahi et Rothschild.
L’IFOP appartient à Laurence Parisot, ex-patronne du Medef, qui détient la majorité du capital.
IPSOS est sous la coupe de François Pinault et Fidelity, un fond d’investissement étatsunien.
La SOFRES est détenue par Fidelity.
Ce rapide passage en revue des principaux instituts de sondages français montre que ceux-ci sont détenus ou dirigés par des chefs d’entreprise qui tous ont soutenu Macron à l’élection présidentielle de 2017 et continuent, bien évidemment, à être des soutiens fervents du président ultralibéral français, grand protecteur des riches et des privilégiés.
Les medias relaient en boucle la réussite de leur idole
Avec ces précieux outils, dont nul n’oserait mettre en cause l’impartialité et la rigueur scientifique des enquêtes d’opinion, les médias aux ordres, LCI, BFMTV, etc. mettent en scène, en boucle, la gloire du prince régnant, dont toutes les actions (ou presque) seraient positivement appréciées par les Français.
Sa cote de popularité, fait exceptionnel, sous la 5ème République, demeure haute, en dépit de quelques fluctuations mineures et conjoncturelles. Odoxa lui attribue encore près de 50 % d’opinions favorables, ces derniers jours, après dix mois de règne absolu.
Ce sémillant président des riches, atypique, franchit les obstacles avec une aisance déconcertante. Il semble déjouer tous les pièges et éviter toutes les chausse-trappes. Tout (lui) réussit, en apparence, au grand dam de ses opposants, surtout de droite, qui ne savent plus, à l’image de Wauquiez, comment se positionner pour le contrer et porter l’estocade qui fera chuter Jupiter de son actuel piédestal.
Une chose est sûre, l’état de grâce, décrit, enquêtes à l’appui, par les instituts des riches (ceux cités en début d’article), entretenu à l’envi par les communicants serviles des médias aux ordres de la finance (90 % d’entre eux), ne risque pas de fléchir de sitôt !
Attention néanmoins à la surdose de désinformations !
Source : Agoravox

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Nadou le Mer 4 Avr - 19:47

Ah mince ! Je croyais que pour tous ces organismes que vous citiez toutes les semaines, Macron dégringolait.
Cela aurait-il changé que vous leur jetiez désormais la pierre ?  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 13484
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Horiel le Jeu 5 Avr - 9:46

Nadou a écrit:Ah mince ! Je croyais que pour tous ces organismes que vous citiez toutes les semaines, Macron dégringolait.
Cela aurait-il changé que vous leur jetiez désormais la pierre ?  Very Happy


Mon Dieu, si seulement monsieur Kristobal pouvait jeter l'éponge et causer par lui-même ! 
avatar
Horiel

Messages : 2332
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : Aquitaine Seconde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Invité le Dim 8 Avr - 20:14

Horiel a écrit:
Nadou a écrit:Ah mince ! Je croyais que pour tous ces organismes que vous citiez toutes les semaines, Macron dégringolait.
Cela aurait-il changé que vous leur jetiez désormais la pierre ?  Very Happy


Mon Dieu, si seulement monsieur Kristobal pouvait jeter l'éponge et causer par lui-même ! 







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Nadou le Dim 8 Avr - 20:16

SNCF : 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien


En outre, 56% des Français interrogés jugent le mouvement de grève "pas justifié", selon ce sondage Ifop.

Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril*. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.
La fermeté de l'exécutif. Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux : 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER. Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars.
Des réformes au pas de charge. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".
*Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 13484
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Invité le Dim 8 Avr - 20:26

Nadou a écrit:SNCF : 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien


En outre, 56% des Français interrogés jugent le mouvement de grève "pas justifié", selon ce sondage Ifop.



Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril*. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.
La fermeté de l'exécutif. Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux : 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER. Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars.
Des réformes au pas de charge. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".
*Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.



Pour l'instant grâce au rouleau compresseur du battage médiatique organisé par le pouvoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Diviciac le Dim 8 Avr - 20:31

Kristobal a écrit:
Nadou a écrit:SNCF : 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien


En outre, 56% des Français interrogés jugent le mouvement de grève "pas justifié", selon ce sondage Ifop.





Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril*. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.
La fermeté de l'exécutif. Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux : 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER. Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars.
Des réformes au pas de charge. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".
*Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.



Pour l'instant grâce au rouleau compresseur du battage médiatique organisé par le pouvoir.
 
Même ici on voit la Propaganda Staffel à l'ouvrage avec les macronistes qui racontent que les billets sont trop chers, qu'il y trop de cheminots etc. Ces conneries,  il a bien fallu qu'ils les entendent quelque part avant de les régurgiter .
avatar
Diviciac

Messages : 7828
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Nadou le Dim 8 Avr - 20:57

Diviciac a écrit:
Kristobal a écrit:
Nadou a écrit:SNCF : 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien


En outre, 56% des Français interrogés jugent le mouvement de grève "pas justifié", selon ce sondage Ifop.







Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril*. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.
La fermeté de l'exécutif. Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux : 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER. Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars.
Des réformes au pas de charge. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".
*Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.



Pour l'instant grâce au rouleau compresseur du battage médiatique organisé par le pouvoir.
 
Même ici on voit la Propaganda Staffel à l'ouvrage avec les macronistes qui racontent que les billets sont trop chers, qu'il y trop de cheminots etc. Ces conneries,  il a bien fallu qu'ils les entendent quelque part avant de les régurgiter .


Ici ?... on lit plutôt que les parents, les beaux parents de cheminots devraient payer leurs billets ( bon rien n'a changé, on laisse ) On lit que la dette va nous coûter 750€ par Français, bébé et grabataires compris, on lit que le fret se case la figure et que tout ça nous coûtera du déficit public, que des salariés mettent des heures pour aller bosser, que des malades ne pourront pas se rendre à leur rendez-vous ... Que Macron essaie de sauver une boite qui perd chaque jour 1 million d'euros à cause de la grève ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 13484
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Nadou le Dim 8 Avr - 22:37

Diviciac a écrit:
Kristobal a écrit:
Nadou a écrit:SNCF : 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien


En outre, 56% des Français interrogés jugent le mouvement de grève "pas justifié", selon ce sondage Ifop.







Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril*. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.
La fermeté de l'exécutif. Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux : 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER. Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars.
Des réformes au pas de charge. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".
*Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.



Pour l'instant grâce au rouleau compresseur du battage médiatique organisé par le pouvoir.
 
Même ici on voit la Propaganda Staffel à l'ouvrage avec les macronistes qui racontent que les billets sont trop chers, qu'il y trop de cheminots etc. Ces conneries,  il a bien fallu qu'ils les entendent quelque part avant de les régurgiter .

Cette grève ne peut pas être populaire.
Imagine-toi les écoles fermées 2 jours sur 5. Même avec toute la bonne volonté du monde, chacun s'interrogerait sur comment faire garder ses enfants et les heures perdues. On n'aurait jamais pu annoncer qu'on ferait grève jusqu'à fin juin. 


Qu'ils défendent leur beefsteak, c'est humain mais tu ne peux pas demander à ceux qui en pâtissent d'approuver.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 13484
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum