Une enquête des services du procureur de Pennsylvanie publiée mardi 14 août a mis au jour des abus sexuels perpétrés par plus de 300 « prêtres prédateurs »et couverts par l’église catholique de cet Etat, dont ont été victimes au moins 1 000 enfants.