Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 9:49

Kristo a de solides convictions, on doit le reconnaître, ce qui est dommage c'est qu'il ne parle que comme un tract de la CGT.


Je voudrais attirer son attention sur la situation d'un jeune charpentier qui m'a parlé hier soir.
Je lui demandais s'il ne souffrait pas trop par ce froid. Il m'a dit que c'était terrible, pas de pause dans un endroit chaud, pas de boisson chaude, aucun aménagement. La semaine derrière, son équipe a oublié de remettre quelques tuiles sur un bâtiment, il a plu à l'intérieur, l'assurance a remboursé les dégâts. Pour les punir, on les fait travailler une demi-heure de plus tous les soirs durant un mois ! Et dans ce froid ! Pour un bon SMIC !
Alors les SDF d'accord mais que penser du courage de ces hommes qui travaillent dehors dans le grand froid pour une misère ?
J'aimerais entendre le syndicaliste sur ce sujet ! Plutôt que sur la grève, son sujet favori !


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par ledevois Jeu 1 Mar - 9:52

Nadou a écrit:Kristo a de solides convictions, on doit le reconnaître, ce qui est dommage c'est qu'il ne parle que comme un tract de la CGT.


Je voudrais attirer son attention sur la situation d'un jeune charpentier qui m'a parlé hier soir.
Je lui demandais s'il ne souffrait pas trop par ce froid. Il m'a dit que c'était terrible, pas de pause dans un endroit chaud, pas de boisson chaude, aucun aménagement. La semaine derrière, son équipe a oublié de remettre quelques tuiles sur un bâtiment, il a plu à l'intérieur, l'assurance a remboursé les dégâts. Pour les punir, on les fait travailler une demi-heure de plus tous les soirs durant un mois ! Et dans ce froid ! Pour un bon SMIC !
Alors les SDF d'accord mais que penser du courage de ces hommes qui travaillent dehors dans le grand froid pour une misère ?
J'aimerais entendre le syndicaliste sur ce sujet ! Plutôt que sur la grève, son sujet favori !

 C'est vrai que l'on en parle pas assez de ceux là --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 10:13

Vous savez,j'ai travaillé des années sur les marchés en plein air........On charge la camionnette vers 5h du mat,on décharge entre 6et7,et on s'n va vers 13h..........
On a beau mettre une grosse veste et des chaussettes,on travaille à mains nues,pour servir,couper,peser,rendre la monnaie...........
Je suppose que je fus une capitaliste............

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 10:20

Zerbinette a écrit:
Je suppose que je fus une capitaliste............


De la pire espèce, apparemment   Very Happy
Je connais un maître couvreur de 50 ans qui commence à trouver compliqués les mois d'hiver...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 10:24

Je trouve qu'on parle plus des automobilistes ( et je les plains ) coincés dans les voitures que des travailleurs d'extérieur, qui se lèvent pour travailler des jours et des jours, dans des conditions difficiles pour un petit salaire.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 12:55

Mais le malheur des uns n'allège pas la peine des autres..........
Simplement,au pire,l'automobiliste va se faire suer 12 h........
Le travailleur,lui,va se geler tout l'hiver, celui-là et les suivants!
Le mieux étant de bosser vite,et fort,pour se réchauffer.........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:06

Nadou a écrit:Kristo a de solides convictions, on doit le reconnaître, ce qui est dommage c'est qu'il ne parle que comme un tract de la CGT.


Je voudrais attirer son attention sur la situation d'un jeune charpentier qui m'a parlé hier soir.
Je lui demandais s'il ne souffrait pas trop par ce froid. Il m'a dit que c'était terrible, pas de pause dans un endroit chaud, pas de boisson chaude, aucun aménagement. La semaine derrière, son équipe a oublié de remettre quelques tuiles sur un bâtiment, il a plu à l'intérieur, l'assurance a remboursé les dégâts. Pour les punir, on les fait travailler une demi-heure de plus tous les soirs durant un mois ! Et dans ce froid ! Pour un bon SMIC !
Alors les SDF d'accord mais que penser du courage de ces hommes qui travaillent dehors dans le grand froid pour une misère ?
J'aimerais entendre le syndicaliste sur ce sujet ! Plutôt que sur la grève, son sujet favori !



Il n'y a pas que l'hiver que les conditions de travail sont difficiles.  En été aussi, et ça dure plus longtemps.  Le problème n'est pas que les syndicats et partis de gauche délaisseraient ces graves questions de la santé au travail, mais c'est que le medef fait des pressions énormes sur les gouvernements successifs.

Par exemple, la dangerosité de l'amiante était connu depuis  ...  1905, mais les patrons ont tout fait pour que rien ne remonte.  Médecins du travail corrompus, inspection du travail interdite, organisation syndicale balayée.

Et pourtant des centaines de milliers de travailleurs en sont morts, et bien d'autres le seront.

Cela aussi, nous avons lutté pour faire valoir la vérité. Si quelqu'un s'y est intéressé il verra que les procédure sont au moins de 10 ans avant que les employeurs soient reconnus coupable d'une faute inexcusable, celle d'avoir mis en danger la vie des salariés.

Que proposent les gens qui ont voté Macron, et intervenez-vous auprès de votre député pour qu'il fasse quelque chose.

Moi je vois le mien régulièrement, Loïc Prudhomme.  Demain soir, à sa permanence, nous avons une réunion sur les sans abri, avec débat, pour porter devant l'assemblée nationale, cette importante question.  LFI fera des propositions, comme elle en a déjà fait, mais qui sont toutes repoussées par le pouvoir en place.

Alors vous aussi, qui vous préoccupez des problèmes sociaux, des questions sociétales (comme on dit ...) intervenez aussi, agissez pour faire avancer le social dans notre société, moi je le fais bénévolement depuis 50 ans....  avec des échecs, mais aussi des succès retentissants.

Il ne suffit pas d'être mécontent, il faut le montrer, je dis ce que je fais, et je fais ce que je dis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:11

Pour illustrer mon propos, c'est passé inaperçu, mais tout le monde en a parlé à un moment donné, le burn out au travail.

L'Assemblée a rejeté la proposition de loi de La France insoumise pour la reconnaissance comme maladies professionnelles de pathologies psychiques liées au burn out, via une motion préalable adoptée par 86 voix contre 34 et coupant court au débat sur les articles et amendements.

Je ne fais aucune fixation contre macron, force est de constater que sur les problèmes relevant de la santé au travail, lrem est aux abonnés absents, les partisans de macron vont-ils toujours applaudir ses décisions même si elles sont contraires aux intérêts des gens ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:17

quelques explications pour nadou.
Grand froid, à quelle température les salariés ont-ils un droit de retrait ?

Pas de seuil de température en dessous duquel ceux qui travaillent en extérieur ou en intérieur pas ou peu chauffé ont un droit de retrait. Cependant, l’employeur doit prendre en compte le risque « grand froid ». Le point sur le droit des salariés et autres liens utiles en temps de grand-froid.
De nombreux travailleurs du BTP, agricoles, marins, services publics (électricité, gaz, équipement, SNCF etc.), vendeurs sur les marchés, personnels de services municipaux etc. sont exposés au grand froid du fait de leur travail en extérieur ou dans des locaux non chauffés ou peu.
D'autres peuvent travailler dans des locaux insuffisamment chauffés et se posent les questions qui suivent.
Dans tous les cas la-situation-de-travail-des-salaries-exposes-au-froid-hivernal doit être prise en compte pr les employeurs, à défaut un droit de retrait peut être exercé.
 

Quel est le cadre réglementaire du froid sur le lieu de travail ?

Les salariés concernés ont-ils un droit de retrait à une certaine température ou si le froid représente un risque ?
La réponse à ces questions se trouve dans le code du travail.
Comme pour la canicule, leur employeur a l’obligation d’assurer la sécurité et de protéger la santé de leurs salariés (quel que soit leurs contrats : CDI, CDD, Intérim, saisonnier, précaire, mission etc.). C’est ce que dit l’article L4121-1 du code du travail.
Mais celui-ci ne prévoit pas de température en-dessous duquel, il y a danger ou risque et donc droit de retrait des salariés. Il prévoit que «  l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :
- la mise en place d'une organisation et de moyens adaptés,
- l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. »
Ce qui veut dire que le risque « grand froid » doit être pris en compte dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.
L’article R4444-5-8° du code du travail dit bien que « lorsqu'il procède à l'évaluation des risques, l'employeur prend en considération… des conditions de travail particulières, comme les basses températures ». Il doit alors donner des consignes à cet effet – article R4461-3 du code du travail.
Le froid est également un des 10-facteurs-de-risques-penibilité  au titre des températures extrêmes.
 

Existe-t-il un seuil de température ?

Non ! Le code du travail ne mentionne pas de seuil de température en dessous duquel il y a risque pour les salariés. Vous l’avez lu dans l’article R4444-5 ci-dessus, il est question de basses températures qui peuvent être influencée par le vent et l’humidité. Par contre plusieurs articles du code du travail fixent les règles en rapport avec ces basses températures :
- en postes extérieurs, les salariés doivent être protégés contre les conditions atmosphériques considérant que la pluie et le vent peuvent faire baisser la température – article R4225-1du code du travail.
- les équipements et locaux de travail y compris leurs annexes doivent être adaptés afin d’éviter le risque « grand froid » - articles R4213-7-et-R4213-8 du code du travail.
- les locaux fermés affectés au travail doivent être suffisamment chauffés – article R4223-13 du code du travail.
- les locaux servant à l’hébergement des travailleurs sur les lieux de travail doivent être chauffés de façon à ce que la température ne soit pas inférieure à 18° C – article R4228-28 du code du travail.
 

Quelles mesures doit prendre l'employeur ?

L'employeur doit prendre les mesures préconisées par les Direccte (Directions régionales des entreprises,
de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) télécchargeables sur 
Grand-froid-quelles-precautions-prendre-sur-le-lieu-de-travail
Elles peuvent être spécifiques comme dans le BTP qui prévoit des mesures de prevention-btp-par-grand-froid
Ces mesures préventives peuvent servir d’exemple dans d’autres secteurs où le travail s’effectue en extérieur.
 

Quel droit de retrait pour les salariés ?

Le droit de retrait est prévu dans le code du travail aux articles L4131-1et D4132-1
Les salariés peuvent donc s'y référer, alerter leur employeur et les élus du CHSCT et, s'y rien ne bouge se retirer de leurs postes de travail.
Ainsi, malgré les mesures prises ou faute d'en avoir arrêtées, certains salariés peuvent se sentir mal (fièvre, malaise, frigorifiés etc.) ou en danger (gel, terrain glissant etc.). Ils peuvent alors faire jouer un droit de retrait. S’il existe des élus du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) dans l’entreprise, ceux-ci peuvent intervenir pour exiger ce droit d’alerte ou de retrait.
Aucune sanction, aucune retenue de salaire ne peut être prise à leur encontre. Lorsque c’est le cas notamment parce que l’employeur considère le retrait abusif, c’est au Prud’hommes de trancher.

Mais pour faire appliquer ces textes, encore faut-il des organisations syndicales dans les entreprises, des CHSCT, qui jouent leur rôle, et croyez moi, c'est semé d'embuches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:22

En parlant de nos amis syndicalistes, depuis prés de 2 ans je travaille dans une cellule commerciale appartenant à la SNCF et je me bats depuis le début pour avoir du chauffage dans un commerce très largement ouvert sur l'extérieur et dans lequel, lors de travaux dans le hall de la SNCF, la température avait du mal à dépasser les 5° en hiver, le propriétaire des lieux, la SNCF, nous a permis d'installer des ventilateurs d'air chaud mais surtout pas de rideaux d'air chaud, la température n'a guère monté.
J'ai donc signalé à la SNCF que si cet hiver je n'avais pas le chauffage que je voulais, je fermais le magasin dés que la température serait inférieure à 15° , ce qui a fait bougé les lignes vu que j'ai eu l'autorisation d'installer mes fameux rideaux d'air chaud en décembre 2017!!!!! mais alors que les ouvriers commençaient les travaux, arrive en courant un petit bonhomme qui bloque les travaux car il n'avait pas eu le papier de je ne sais quoi ou qui permettant les travaux, ce petit olibrius étant un responsable CGT de la commission sécurité de gare et connexion, entité commerciale de la SNCF, vous comprendrez plus aisément comment je BIP sur ce syndicats de salauds.
Les travaux ont pu avoir lieu 15 jours plus tard....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:28

keltys a écrit:En parlant de nos amis syndicalistes, depuis prés de 2 ans je travaille dans une cellule commerciale appartenant à la SNCF et je me bats depuis le début pour avoir du chauffage dans un commerce très largement ouvert sur l'extérieur et dans lequel, lors de travaux dans le hall de la SNCF, la température avait du mal à dépasser les 5° en hiver, le propriétaire des lieux, la SNCF, nous a permis d'installer des ventilateurs d'air chaud mais surtout pas de rideaux d'air chaud, la température n'a guère monté.
J'ai donc signalé à la SNCF que si cet hiver je n'avais pas le chauffage que je voulais, je fermais le magasin dés que la température serait inférieure à 15° , ce qui a fait bougé les lignes vu que j'ai eu l'autorisation d'installer mes fameux rideaux d'air chaud en décembre 2017!!!!! mais alors que les ouvriers commençaient les travaux, arrive en courant un petit bonhomme qui bloque les travaux car il n'avait pas eu le papier de je ne sais quoi ou qui permettant les travaux, ce petit olibrius étant un responsable CGT de la commission sécurité de gare et connexion, entité commerciale de la SNCF, vous comprendrez plus aisément comment je BIP sur ce syndicats de salauds.
Les travaux ont pu avoir lieu 15 jours plus tard....



Fait divers invérifiable, ce qui vous permets une nouvelle fois de m'insulter, et surtout vous n'allez pas sur le fond, car vous n'avez aucun d'arguments pour prouver le contraire de mes argumentations.


Si je réponds pas ça va pas, si je réponds ça va pas, faut faire quoi  ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par ledevois Jeu 1 Mar - 18:40

Kristobal a écrit:
keltys a écrit:En parlant de nos amis syndicalistes, depuis prés de 2 ans je travaille dans une cellule commerciale appartenant à la SNCF et je me bats depuis le début pour avoir du chauffage dans un commerce très largement ouvert sur l'extérieur et dans lequel, lors de travaux dans le hall de la SNCF, la température avait du mal à dépasser les 5° en hiver, le propriétaire des lieux, la SNCF, nous a permis d'installer des ventilateurs d'air chaud mais surtout pas de rideaux d'air chaud, la température n'a guère monté.
J'ai donc signalé à la SNCF que si cet hiver je n'avais pas le chauffage que je voulais, je fermais le magasin dés que la température serait inférieure à 15° , ce qui a fait bougé les lignes vu que j'ai eu l'autorisation d'installer mes fameux rideaux d'air chaud en décembre 2017!!!!! mais alors que les ouvriers commençaient les travaux, arrive en courant un petit bonhomme qui bloque les travaux car il n'avait pas eu le papier de je ne sais quoi ou qui permettant les travaux, ce petit olibrius étant un responsable CGT de la commission sécurité de gare et connexion, entité commerciale de la SNCF, vous comprendrez plus aisément comment je BIP sur ce syndicats de salauds.
Les travaux ont pu avoir lieu 15 jours plus tard....



Fait divers invérifiable, ce qui vous permets une nouvelle fois de m'insulter, et surtout vous n'allez pas sur le fond, car vous n'avez aucun d'arguments pour prouver le contraire de mes argumentations.


Si je réponds pas ça va pas, si je réponds ça va pas, faut faire quoi  ?


 Ce ne sont pas ceux la que tu cites qui sont à plaindre --les petits artisans genre plaquiste --eux ont froid et n'ont d'autres moyens que d'aller au charbon n'ayant droit à rien -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 18:48

ledevois a écrit:
Kristobal a écrit:



Fait divers invérifiable, ce qui vous permets une nouvelle fois de m'insulter, et surtout vous n'allez pas sur le fond, car vous n'avez aucun d'arguments pour prouver le contraire de mes argumentations.


Si je réponds pas ça va pas, si je réponds ça va pas, faut faire quoi  ?


 Ce ne sont pas ceux la que tu cites qui sont à plaindre --les petits artisans genre plaquiste --eux ont froid et n'ont d'autres moyens que d'aller au charbon n'ayant droit à rien -



Je respecte le sujet de nadou qui parles des conditions de travail par le froid.  Pour les plaquistes, je ne pense pas qu'ils travaillent avec des températures négatives, mais ces petits artisans font aussi travailler des salariés qui eux n'ont que le droit de se la fermer, ça je le sais, je connais ce monde patronal des pme pmi, bien réac, et qui vote extrême droite avec la mentalité qui va avec.


Réglementation :
Les comptoirs de vente à l'air libre sont un cas particulier.
En-dessous d'une température de 5°C, il est interdit à l'exploitant de magasins de vente au détail de mettre au travail du personnel à l'extérieur ou à proximité immédiate du magasin.
Lorsque la température se situe entre 5°C et 10°C, le travail aux comptoirs de vente en extérieur est autorisé pour une durée maximale de 4 heures et sous certaines conditions (entre autres, en matière de pauses et de possibilités de se réchauffer).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par frenchy35F Jeu 1 Mar - 18:51

ET les pêcheurs ? Kristo pêche dans un mauvais sens...son hameçon est un tract...
Y a-t-il des cgt qui pêchent ?


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...pas d' efforts positifs = arriérés négatifs
frenchy35F
frenchy35F

Messages : 4485
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par ledevois Jeu 1 Mar - 18:52

Kristobal a écrit:
ledevois a écrit:


 Ce ne sont pas ceux la que tu cites qui sont à plaindre --les petits artisans genre plaquiste --eux ont froid et n'ont d'autres moyens que d'aller au charbon n'ayant droit à rien -



Je respecte le sujet de nadou qui parles des conditions de travail par le froid.  Pour les plaquistes, je ne pense pas qu'ils travaillent avec des températures négatives, mais ces petits artisans font aussi travailler des salariés qui eux n'ont que le droit de se la fermer, ça je le sais, je connais ce monde patronal des pme pmi, bien réac, et qui vote extrême droite avec la mentalité qui va avec.




 Bien sur qu'ils bossent et ce n'est pas parce qu'ils votent droite ; qu'ils sont réac ---qu'ils ont chaud --- drôle de mentalité -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 19:35

Kristobal a écrit:
Nadou a écrit:Kristo a de solides convictions, on doit le reconnaître, ce qui est dommage c'est qu'il ne parle que comme un tract de la CGT.


Je voudrais attirer son attention sur la situation d'un jeune charpentier qui m'a parlé hier soir.
Je lui demandais s'il ne souffrait pas trop par ce froid. Il m'a dit que c'était terrible, pas de pause dans un endroit chaud, pas de boisson chaude, aucun aménagement. La semaine derrière, son équipe a oublié de remettre quelques tuiles sur un bâtiment, il a plu à l'intérieur, l'assurance a remboursé les dégâts. Pour les punir, on les fait travailler une demi-heure de plus tous les soirs durant un mois ! Et dans ce froid ! Pour un bon SMIC !
Alors les SDF d'accord mais que penser du courage de ces hommes qui travaillent dehors dans le grand froid pour une misère ?
J'aimerais entendre le syndicaliste sur ce sujet ! Plutôt que sur la grève, son sujet favori !



Il n'y a pas que l'hiver que les conditions de travail sont difficiles.  En été aussi, et ça dure plus longtemps.  Le problème n'est pas que les syndicats et partis de gauche délaisseraient ces graves questions de la santé au travail, mais c'est que le medef fait des pressions énormes sur les gouvernements successifs.

Par exemple, la dangerosité de l'amiante était connu depuis  ...  1905, mais les patrons ont tout fait pour que rien ne remonte.  Médecins du travail corrompus, inspection du travail interdite, organisation syndicale balayée.

Et pourtant des centaines de milliers de travailleurs en sont morts, et bien d'autres le seront.

Cela aussi, nous avons lutté pour faire valoir la vérité. Si quelqu'un s'y est intéressé il verra que les procédure sont au moins de 10 ans avant que les employeurs soient reconnus coupable d'une faute inexcusable, celle d'avoir mis en danger la vie des salariés.

Que proposent les gens qui ont voté Macron, et intervenez-vous auprès de votre député pour qu'il fasse quelque chose.

Moi je vois le mien régulièrement, Loïc Prudhomme.  Demain soir, à sa permanence, nous avons une réunion sur les sans abri, avec débat, pour porter devant l'assemblée nationale, cette importante question.  LFI fera des propositions, comme elle en a déjà fait, mais qui sont toutes repoussées par le pouvoir en place.

Alors vous aussi, qui vous préoccupez des problèmes sociaux, des questions sociétales (comme on dit ...) intervenez aussi, agissez pour faire avancer le social dans notre société, moi je le fais bénévolement depuis 50 ans....  avec des échecs, mais aussi des succès retentissants.

Il ne suffit pas d'être mécontent, il faut le montrer, je dis ce que je fais, et je fais ce que je dis.


Vous ne répondez donc pas sur la vie difficile de travailleurs du bâtiment qui souffrent pour une misère. Il n'y a pas pas de MEDEF dans cette histoire. Seulement des gars qui bossent. On dirait que les petites boîtes ne vous intéressent pas.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 19:37

Nadou a écrit:
Kristobal a écrit:



Il n'y a pas que l'hiver que les conditions de travail sont difficiles.  En été aussi, et ça dure plus longtemps.  Le problème n'est pas que les syndicats et partis de gauche délaisseraient ces graves questions de la santé au travail, mais c'est que le medef fait des pressions énormes sur les gouvernements successifs.

Par exemple, la dangerosité de l'amiante était connu depuis  ...  1905, mais les patrons ont tout fait pour que rien ne remonte.  Médecins du travail corrompus, inspection du travail interdite, organisation syndicale balayée.

Et pourtant des centaines de milliers de travailleurs en sont morts, et bien d'autres le seront.

Cela aussi, nous avons lutté pour faire valoir la vérité. Si quelqu'un s'y est intéressé il verra que les procédure sont au moins de 10 ans avant que les employeurs soient reconnus coupable d'une faute inexcusable, celle d'avoir mis en danger la vie des salariés.

Que proposent les gens qui ont voté Macron, et intervenez-vous auprès de votre député pour qu'il fasse quelque chose.

Moi je vois le mien régulièrement, Loïc Prudhomme.  Demain soir, à sa permanence, nous avons une réunion sur les sans abri, avec débat, pour porter devant l'assemblée nationale, cette importante question.  LFI fera des propositions, comme elle en a déjà fait, mais qui sont toutes repoussées par le pouvoir en place.

Alors vous aussi, qui vous préoccupez des problèmes sociaux, des questions sociétales (comme on dit ...) intervenez aussi, agissez pour faire avancer le social dans notre société, moi je le fais bénévolement depuis 50 ans....  avec des échecs, mais aussi des succès retentissants.

Il ne suffit pas d'être mécontent, il faut le montrer, je dis ce que je fais, et je fais ce que je dis.


Vous ne répondez donc pas sur la vie difficile de travailleurs du bâtiment qui souffrent pour une misère. Il n'y a pas pas de MEDEF dans cette histoire. Seulement des gars qui bossent. On dirait que les petites boîtes ne vous intéressent pas.






Mais j'ai répondu.  Si je réponds pas, ça va pas, si je réponds ça va pas    "Que faire"   comme disait Lénine.... Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Icon_biggrin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 19:40

Kristobal a écrit:quelques explications pour nadou.
Grand froid, à quelle température les salariés ont-ils un droit de retrait ?

Pas de seuil de température en dessous duquel ceux qui travaillent en extérieur ou en intérieur pas ou peu chauffé ont un droit de retrait. Cependant, l’employeur doit prendre en compte le risque « grand froid ». Le point sur le droit des salariés et autres liens utiles en temps de grand-froid.
De nombreux travailleurs du BTP, agricoles, marins, services publics (électricité, gaz, équipement, SNCF etc.), vendeurs sur les marchés, personnels de services municipaux etc. sont exposés au grand froid du fait de leur travail en extérieur ou dans des locaux non chauffés ou peu.
D'autres peuvent travailler dans des locaux insuffisamment chauffés et se posent les questions qui suivent.
Dans tous les cas la-situation-de-travail-des-salaries-exposes-au-froid-hivernal doit être prise en compte pr les employeurs, à défaut un droit de retrait peut être exercé.
 

Quel est le cadre réglementaire du froid sur le lieu de travail ?



Les salariés concernés ont-ils un droit de retrait à une certaine température ou si le froid représente un risque ?
La réponse à ces questions se trouve dans le code du travail.
Comme pour la canicule, leur employeur a l’obligation d’assurer la sécurité et de protéger la santé de leurs salariés (quel que soit leurs contrats : CDI, CDD, Intérim, saisonnier, précaire, mission etc.). C’est ce que dit l’article L4121-1 du code du travail.
Mais celui-ci ne prévoit pas de température en-dessous duquel, il y a danger ou risque et donc droit de retrait des salariés. Il prévoit que «  l'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent :
- la mise en place d'une organisation et de moyens adaptés,
- l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. »
Ce qui veut dire que le risque « grand froid » doit être pris en compte dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.
L’article R4444-5-8° du code du travail dit bien que « lorsqu'il procède à l'évaluation des risques, l'employeur prend en considération… des conditions de travail particulières, comme les basses températures ». Il doit alors donner des consignes à cet effet – article R4461-3 du code du travail.
Le froid est également un des 10-facteurs-de-risques-penibilité  au titre des températures extrêmes.
 

Existe-t-il un seuil de température ?



Non ! Le code du travail ne mentionne pas de seuil de température en dessous duquel il y a risque pour les salariés. Vous l’avez lu dans l’article R4444-5 ci-dessus, il est question de basses températures qui peuvent être influencée par le vent et l’humidité. Par contre plusieurs articles du code du travail fixent les règles en rapport avec ces basses températures :
- en postes extérieurs, les salariés doivent être protégés contre les conditions atmosphériques considérant que la pluie et le vent peuvent faire baisser la température – article R4225-1du code du travail.
- les équipements et locaux de travail y compris leurs annexes doivent être adaptés afin d’éviter le risque « grand froid » - articles R4213-7-et-R4213-8 du code du travail.
- les locaux fermés affectés au travail doivent être suffisamment chauffés – article R4223-13 du code du travail.
- les locaux servant à l’hébergement des travailleurs sur les lieux de travail doivent être chauffés de façon à ce que la température ne soit pas inférieure à 18° C – article R4228-28 du code du travail.
 

Quelles mesures doit prendre l'employeur ?



L'employeur doit prendre les mesures préconisées par les Direccte (Directions régionales des entreprises,
de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) télécchargeables sur 
Grand-froid-quelles-precautions-prendre-sur-le-lieu-de-travail
Elles peuvent être spécifiques comme dans le BTP qui prévoit des mesures de prevention-btp-par-grand-froid
Ces mesures préventives peuvent servir d’exemple dans d’autres secteurs où le travail s’effectue en extérieur.
 

Quel droit de retrait pour les salariés ?



Le droit de retrait est prévu dans le code du travail aux articles L4131-1et D4132-1
Les salariés peuvent donc s'y référer, alerter leur employeur et les élus du CHSCT et, s'y rien ne bouge se retirer de leurs postes de travail.
Ainsi, malgré les mesures prises ou faute d'en avoir arrêtées, certains salariés peuvent se sentir mal (fièvre, malaise, frigorifiés etc.) ou en danger (gel, terrain glissant etc.). Ils peuvent alors faire jouer un droit de retrait. S’il existe des élus du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) dans l’entreprise, ceux-ci peuvent intervenir pour exiger ce droit d’alerte ou de retrait.
Aucune sanction, aucune retenue de salaire ne peut être prise à leur encontre. Lorsque c’est le cas notamment parce que l’employeur considère le retrait abusif, c’est au Prud’hommes de trancher.

Mais pour faire appliquer ces textes, encore faut-il des organisations syndicales dans les entreprises, des CHSCT, qui jouent leur rôle, et croyez moi, c'est semé d'embuches.


Merci pour la réponse. Dans une petite entreprise personne n'est syndiqué.


Je vais sans doute vous étonner mais je suis pour l'inscription OBLIGATOIRE à un syndicat. Ça changerait tout pour tous les acteurs.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 19:41




Mais j'ai répondu.  Si je réponds pas, ça va pas, si je réponds ça va pas    "Que faire"   comme disait Lénine.... Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Icon_biggrin

Je n'avais pas encore lu.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Jeu 1 Mar - 19:44

Nadou a écrit:



Mais j'ai répondu.  Si je réponds pas, ça va pas, si je réponds ça va pas    "Que faire"   comme disait Lénine.... Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Icon_biggrin

Je n'avais pas encore lu.



C'est comme ça qu'on se fait des jugements à l'emporte pièce ....  Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? 2946558145

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Nadou Jeu 1 Mar - 19:51



Mais pour faire appliquer ces textes, encore faut-il des organisations syndicales dans les entreprises, des CHSCT, qui jouent leur rôle, et croyez moi, c'est semé d'embuches.


Merci pour la réponse. Dans une petite entreprise personne n'est syndiqué.


Je vais sans doute vous étonner mais je suis pour l'inscription OBLIGATOIRE à un syndicat. Ça changerait tout pour tous les acteurs.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32354
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par ledevois Jeu 1 Mar - 20:11

Nadou a écrit:



Merci pour la réponse. Dans une petite entreprise personne n'est syndiqué.


Je vais sans doute vous étonner mais je suis pour l'inscription OBLIGATOIRE à un syndicat. Ça changerait tout pour tous les acteurs.

 Faut aider les petites entreprises ---c'est grâce à eux que la France peut vivre ---


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Invité Ven 2 Mar - 18:02

Kristobal a écrit:
keltys a écrit:En parlant de nos amis syndicalistes, depuis prés de 2 ans je travaille dans une cellule commerciale appartenant à la SNCF et je me bats depuis le début pour avoir du chauffage dans un commerce très largement ouvert sur l'extérieur et dans lequel, lors de travaux dans le hall de la SNCF, la température avait du mal à dépasser les 5° en hiver, le propriétaire des lieux, la SNCF, nous a permis d'installer des ventilateurs d'air chaud mais surtout pas de rideaux d'air chaud, la température n'a guère monté.
J'ai donc signalé à la SNCF que si cet hiver je n'avais pas le chauffage que je voulais, je fermais le magasin dés que la température serait inférieure à 15° , ce qui a fait bougé les lignes vu que j'ai eu l'autorisation d'installer mes fameux rideaux d'air chaud en décembre 2017!!!!! mais alors que les ouvriers commençaient les travaux, arrive en courant un petit bonhomme qui bloque les travaux car il n'avait pas eu le papier de je ne sais quoi ou qui permettant les travaux, ce petit olibrius étant un responsable CGT de la commission sécurité de gare et connexion, entité commerciale de la SNCF, vous comprendrez plus aisément comment je BIP sur ce syndicats de salauds.
Les travaux ont pu avoir lieu 15 jours plus tard....



Fait divers invérifiable, ce qui vous permets une nouvelle fois de m'insulter, et surtout vous n'allez pas sur le fond, car vous n'avez aucun d'arguments pour prouver le contraire de mes argumentations.


Si je réponds pas ça va pas, si je réponds ça va pas, faut faire quoi  ?
Ha bon, vous avez été aussi cadre hygiène et sécurité chez Gare et Connexion....
Hé bé vous en avez fait des boulots....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Francelibre Jeu 4 Aoû - 10:36

Nadou a écrit:



Merci pour la réponse. Dans une petite entreprise personne n'est syndiqué.


Je vais sans doute vous étonner mais je suis pour l'inscription OBLIGATOIRE à un syndicat. Ça changerait tout pour tous les acteurs.

surtout avec la suppression possible des 35 h de la divine Martine.
mais c'est un véritable scandale.....ce sale patron qui va vous racheter vos heures de glandage.....
Francelibre
Francelibre

Messages : 2141
Date d'inscription : 14/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Francelibre Jeu 4 Aoû - 10:38

J'ai relancé ce vieux post, pour ma nostalgique petit papillon,en mal des Nadoumeurs et des Nadoumeuses d'antan...
merci qui ?
Francelibre
Francelibre

Messages : 2141
Date d'inscription : 14/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ? Empty Re: Et les travailleurs qui souffrent dans le grand froid ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum