Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

mais oui, les américains sont plus forts que nous

Aller en bas

mais oui, les américains sont plus forts que nous Empty mais oui, les américains sont plus forts que nous

Message par Le K Keltys Ven 1 Juil - 22:01

Et surtout que notre président qui leur a tout donné:


Début juin, Michael Bloomberg est venu voir notre président avec sa casquette de "envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’ambition et les solutions en faveur du climat".

Que souhaitait l'ami Michael ? Convaincre Emmanuel Macron de sa rallier à son initiative de création d'un "Comité directeur sur les données liées au climat", dont l'objectif est de "(...) normaliser les données relatives à la transition vers l’objectif de zéro émission nette correspondant aux engagements pris par le secteur privé en faveur du climat".

En pratique, cette initiative se situe dans le droit fil de la TCFD (https://www.fsb-tcfd.org/ ) - présidée par Michael Bloomberg - qui "pousse" les entreprises à publier des informations relatives au climat tout en proposant la manière de faire.

Michael a été convaincant : l'Elysée a publié le 3 juin un communiqué de presse annonçant son soutien à l'initiative : https://bit.ly/3R9EoQG

Sur le papier, l'affaire semble plaidable. Si les entreprises sont poussées à publier des informations sur le climat, et que ces dernières sont pertinentes et accessibles, cela permettra assurément aux "parties prenantes" (dont le monde financier) de faire des choix plus éclairés.

Mais ... il y a un mais. Le communiqué de presse indique notamment que ce "comité directeur", chargé de "dire la loi" en quelque sorte, "réunira des organisations internationales, des organismes de régulation, des responsables politiques et des prestataires de services de données". Et pour cette dernière catégorie 4 noms seulement sont cités : Bloomberg LP, London Stock Exchange Group, Moody’s, Morningstar, MSCI et S&P Global

En clair, Michael Bloomberg envoyé spécial de l'ONU est venu demander à Macron que Michael Bloomberg fournisseur de données se fasse confier les clés du camion, à lui et à 3 autres fournisseurs dont aucun n'est européen (puisque London London Stock Exchange Group n'est plus européen depuis le Brexit ; les 3 autres sont américains), pour dire aux entreprises européennes ce qu'elles doivent publier. Le secteur privé américain vient donc demander à la France son adhésion pour normaliser la fourniture de données climat en Europe, et notre président dit oui sans même consulter les acteurs français !

Ce serait encore discutable si techniquement les américains étaient meilleurs. Mais ce n'est pas le cas. En matière de données climat, c'est la terre de naissance du bilan carbone, à savoir la France, qui a 5 ans d'avance au moins sur les USA, même si nous n'en faisons pas assez. Notre président plante donc un petit couteau dans le dos de l'écosystème français, dont il ignore probablement l'existence parce que personne n'est riche à milliards - heu pardon a fait une licorne - actuellement.

Du coup, avec mes compères Alain Grandjean et Laurent Morel, nous avons publié une tribune un peu énervée dans Le Monde pour dire que nous ne comprenions pas, et demander à ce que l'on fasse rapidement machine arrière. 
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 2428
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

mais oui, les américains sont plus forts que nous Empty Re: mais oui, les américains sont plus forts que nous

Message par Diviciac Ven 1 Juil - 22:21

Le K Keltys a écrit:Et surtout que notre président qui leur a tout donné:


Début juin, Michael Bloomberg est venu voir notre président avec sa casquette de "envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’ambition et les solutions en faveur du climat".

Que souhaitait l'ami Michael ? Convaincre Emmanuel Macron de sa rallier à son initiative de création d'un "Comité directeur sur les données liées au climat", dont l'objectif est de "(...) normaliser les données relatives à la transition vers l’objectif de zéro émission nette correspondant aux engagements pris par le secteur privé en faveur du climat".

En pratique, cette initiative se situe dans le droit fil de la TCFD (https://www.fsb-tcfd.org/ ) - présidée par Michael Bloomberg - qui "pousse" les entreprises à publier des informations relatives au climat tout en proposant la manière de faire.

Michael a été convaincant : l'Elysée a publié le 3 juin un communiqué de presse annonçant son soutien à l'initiative : https://bit.ly/3R9EoQG

Sur le papier, l'affaire semble plaidable. Si les entreprises sont poussées à publier des informations sur le climat, et que ces dernières sont pertinentes et accessibles, cela permettra assurément aux "parties prenantes" (dont le monde financier) de faire des choix plus éclairés.

Mais ... il y a un mais. Le communiqué de presse indique notamment que ce "comité directeur", chargé de "dire la loi" en quelque sorte, "réunira des organisations internationales, des organismes de régulation, des responsables politiques et des prestataires de services de données". Et pour cette dernière catégorie 4 noms seulement sont cités : Bloomberg LP, London Stock Exchange Group, Moody’s, Morningstar, MSCI et S&P Global

En clair, Michael Bloomberg envoyé spécial de l'ONU est venu demander à Macron que Michael Bloomberg fournisseur de données se fasse confier les clés du camion, à lui et à 3 autres fournisseurs dont aucun n'est européen (puisque London London Stock Exchange Group n'est plus européen depuis le Brexit ; les 3 autres sont américains), pour dire aux entreprises européennes ce qu'elles doivent publier. Le secteur privé américain vient donc demander à la France son adhésion pour normaliser la fourniture de données climat en Europe, et notre président dit oui sans même consulter les acteurs français !

Ce serait encore discutable si techniquement les américains étaient meilleurs. Mais ce n'est pas le cas. En matière de données climat, c'est la terre de naissance du bilan carbone, à savoir la France, qui a 5 ans d'avance au moins sur les USA, même si nous n'en faisons pas assez. Notre président plante donc un petit couteau dans le dos de l'écosystème français, dont il ignore probablement l'existence parce que personne n'est riche à milliards - heu pardon a fait une licorne - actuellement.

Du coup, avec mes compères Alain Grandjean et Laurent Morel, nous avons publié une tribune un peu énervée dans Le Monde pour dire que nous ne comprenions pas, et demander à ce que l'on fasse rapidement machine arrière. 



Il est le fondateur de Bloomberg LP, une société de services et d'informations financières. Il a vendu les financial-information terminals aux firmes du quartier boursier new-yorkais de Wall Street. Sa compagnie possède un réseau de radio dont la principale est « 1130 WBBR-AM » (fréquence de New York). Avant de fonder sa compagnie, il était associé dans la banque d'affaires Salomon Brothers, où il dirigeait les services de courtage d'actions et, plus tard, le développement des systèmes.


 On se demande ce que Macron lui trouve .... Ah si, bien sûr : " d'après Forbes  Michael Bloomberg compte parmi les vingt  plus importantes fortunes au monde, avec 59 milliards de dollars en 2021." .  
Quand Manu a l'occasion de cirer mes pompes (pour rester poli) d'un milliardaire,  il ne la loupe jamais.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 38967
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

mais oui, les américains sont plus forts que nous Empty Re: mais oui, les américains sont plus forts que nous

Message par crachetonvenin4 Sam 2 Juil - 15:29

Macron Emmanuel n'existe pas en France sans les USA.

La psychologie nationale française est friable lorsque les Etats-Unis apparaissent et donc ... l'Elysée qui le sait fait ce qu'il faut pour faire venir Tom Cruise et "Maverick" à Paris pour remettre "son pays" au pas ...!  mais oui, les américains sont plus forts que nous 1f606 

La France n'a pas le volume politique pour se passer des USA de Joe Biden en haut lieu.

Le premier Français à avoir le premier lien tellement important "avec les USA" ... : Macron Emmanuel ...!
crachetonvenin4
crachetonvenin4

Messages : 2648
Date d'inscription : 09/03/2021
Localisation : Vers 1000 m d'altitude

Revenir en haut Aller en bas

mais oui, les américains sont plus forts que nous Empty Re: mais oui, les américains sont plus forts que nous

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum