Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

La belle amérique

Aller en bas

La belle amérique Empty La belle amérique

Message par Francelibre Mer 29 Juin - 16:40

Deux crimes contre l’humanité… pour intimider les Soviétiques
Le 6 août 1945, un bombardier américain largue une bombe nucléaire sur la ville d’Hiroshima2. On estime à 140 000 le nombre de morts. Le Japon ne comprend pas directement ce qu’il se passe et la guerre continue. Le 8 août, comme convenu, l’URSS déclare la guerre au Japon. Truman décidé alors de lancer une seconde bombe nucléaire le 9 août, sur la ville portuaire de Nagasaki et tue 75 000 personnes.. Le 15 août, l'empereur Hirohito annonce via la radio la la reddition du Japon.

Si le Japon allait de toute façon capituler, pourquoi de tels crimes contre l’humanité ont-ils été commis ? Le témoignage du physicien nucléaire Joseph Roblat - qui reçut le Prix Nobel de la Paix en 1995 - est éclairant3. Celui-ci participait à la mise au point de la première bombe nucléaire à Los Alamos (États-Unis). En mars 1944, à l’occasion d’un dîner, il entend le général Leslie Groves (responsable militaire du Projet « Manhattan » qui visait le développement des premières bombes atomiques) affirme que le but réel de la bombe est de soumettre les Soviétiques. À cette époque, les Soviétiques étaient les alliés des Américains et ils consentaient d’énormes sacrifices en vue de vaincre l’ennemi commun. Un peu plus tard, au cours de cette même année 1944, il devint évident, pour reprendre les paroles de Rotblat, que « la guerre en Europe serait terminée avant que soit mené à bien le projet de la bombe », ce qui rendait « inutile sa propre participation au projet ». Une fois l’Allemagne vaincue, Rotblat estima que poursuivre le projet de bombe est immoral et il ne prolonge pas sa collaboration. Il fut le seul parmi les nombreux scientifiques qui travaillaient au projet de la bombe.

A Hiroshima et Nagasaki, deux crimes contre l’humanité ont été commis. Non pas pour terminer la Seconde Guerre mondiale, comme le prétend l’histoire officielle, mais avant tout pour montrer aux Soviétiques et au reste du monde la supériorité militaire des États-Unis.
Francelibre
Francelibre

Messages : 2141
Date d'inscription : 14/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum