Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Viva Draghi!

Aller en bas

rigolo Viva Draghi!

Message par N'Magicfly Mer 4 Mai - 9:51

Vivement une Europe fédérale ! Une diplomatie fédérale, une armée fédérale, une économie fédérale, seul solution aux grands défis du monde d'aujourd'hui
Mais attendons un peu avant de faire entrer des nouveaux qui sont encore trop éloignés de nous ; ils y viendront sûrement, mais plus tard.

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer, commençons par qqes pays, de l'ouest : les autres suivront.




Mario Draghi défend « un fédéralisme pragmatique et idéal »

[size=30]Invité à Strasbourg, le président du Conseil italien a déployé une vision européenne… encore plus ambitieuse que celle du président Macron ![/size]


Viva Draghi! 23152106lpw-23153088-article-jpg_8732842_660x287
Mario Draghi pendant son discours du 3 mai devant le Parlement européen.:copyright: ABDESSLAM MIRDASS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Viva Draghi! Emmanuel-berretta_50x50Par Emmanuel Berretta
Publié le 04/05/2022 à 07h00









[size=40]Après une pandémie ravageuse en Italie et en pleine guerre en Ukraine, la parole de Mario Draghi était attendue. Sur la scène européenne, ses mots et sa fameuse formule « wathever it takes » ont sauvé l'euro d'une spéculation mortelle le 26 juillet 2012. Près de dix ans plus tard, l'ancien président de la Banque centrale européenne s'exprime cette fois en tant que chef de l'exécutif italien et son discours demeure profondément celui d'un Européen ardent, affirmant sa foi en un « fédéralisme pragmatique et idéal ». Un fédéralisme capable de prendre en compte « tous les domaines frappés par les transformations en cours, qu'il s'agisse de l'économie, de l'énergie, de la sécurité », précise-t-il.
Pour lui, cela passe aussi par un changement des traités, de manière à abolir la règle de l'unanimité dans le domaine de la politique étrangère commune au profit d'un vote à la majorité qualifiée. Il va plus loin encore que le président Macron qui ne se dit pas « fédéraliste ». Mario Draghi dépasse le président français par exemple quand il préconise d'accélérer le processus d'élargissement de l'UE. Il se prononce en faveur de l'ouverture de négociations avec l'Albanie et la Macédoine du Nord, pour l'accélération avec la Serbie et le Monténégro. Il est également favorable à ce que l'UE se penche sur les cas du Kosovo et de la Bosnie-Herzégovine et confirme la perspective européenne de l'Ukraine.



[/size]

Des institutions européennes « inadaptées » aux crises


Quand la pandémie a éclaté, rien dans les traités ne conférait à l'Union européenne les compétences. Et cependant, Draghi souligne que la réponse européenne a été « unitaire, courageuse, efficace ». En quelques mois, l'UE a été capable d'organiser la « campagne de vaccination la plus imposante de l'histoire récente », a « sauvé des vies » et permis le redémarrage de l'économie et l'adoption du plan de relance européen exprimant la solidarité des Européens.Cependant, Draghi constate que les institutions européennes sont « inadaptées » aux crises d'aujourd'hui. « Nous devons bouger, agir avec une célérité plus importante, insiste-t-il. Et nous devons nous assurer que la gestion des crises que nous vivons ne nous ramène pas au point de départ et nous permette plutôt une transition vers un modèle économique et social qui soit plus juste, plus durable. »

L'Italie prête à se passer du gaz russe


À son « fédéralisme pragmatique », il adjoint un autre aspect : un « fédéralisme idéal », celui par lequel il défend les « valeurs européennes », dont le retour à la paix, le bien le plus précieux de l'Europe qui se trouve aujourd'hui sérieusement menacé par la guerre de Poutine. Pour Draghi, le soutien à l'Ukraine et la réponse aux appels à l'aide du président Zelensky ne peuvent se discuter. « Il n'y a pas d'équivalence entre la situation de celui qui est l'envahisseur et celui qui est envahi », ajoute-t-il, en direction des pro-Poutine qui cherchent encore à minimiser le soutien à l'Ukraine. Or, il s'en trouve au Parlement européen, aussi bien à l'extrême droite qu'à l'extrême gauche. « L'Europe doit favoriser le dialogue », affirme-t-il, et l'Italie est « prête à s'engager pour que soit trouvée une solution diplomatique ».
Son pays est dépendant à 40 % du gaz russe. En dépit de cette situation complexe, « Super Mario » a réitéré le fait qu'il était prêt à soutenir un embargo total sur les hydrocarbures russes si le Conseil en décidait ainsi. Il se prépare à cette échéance en dressant un « pont » vers l'Afrique et ses énergies renouvelables. Pour l'instant, l'embargo sur le gaz russe est repoussé par l'Allemagne, la Hongrie, l'Autriche. Le 6e paquet de sanctions présenté par la Commission cette semaine inclura un embargo limité au pétrole russe.




Réformer le marché européen de l'électricité


Dans son discours, le président du Conseil italien égrène les désastres en cours : 5,3 millions de personnes déplacées hors d'Ukraine, soit plus du double des réfugiés déjà présents dans les pays de l'UE (2,5 millions), une instabilité dans les chaînes d'approvisionnement et une volatilité des prix dangereuse. Environ 50 pays dans le monde sont dépendants de l'Ukraine pour 30 % de leurs importations de blé. La crise alimentaire qui menace peut aggraver la faim dans le monde en touchant 13 millions de personnes supplémentaires. Les prix de l'énergie qui s'envolent provoquent une inflation de 7,5 % dans la zone euro en avril sur un an. Aussi, a-t-il plaidé pour une réforme du marché européen de l'électricité dont les prix sont, pour l'heure, alignés sur le prix de l'énergie la plus chère, en l'occurrence le gaz. Par conséquent, il plaide, comme la France, pour décorréler le prix de l'électricité de celui du gaz, ne serait-ce que pour tirer avantage des prix plus abordables générés par les énergies renouvelables vers lesquelles l'UE doit tendre plus rapidement.




Draghi propose un chèque énergie de l'UE pour les ménages modestes


Draghi propose d'élargir la portée de l'instrument SURE qui avait soutenu les États membres dans l'indemnisation du chômage partiel au moment de la pandémie. Il souhaite que SURE puisse aussi atténuer la hausse des prix de l'énergie pour les foyers modestes, une manière, selon lui, d'éviter que les États s'endettent sur les marchés financiers et soient sujets à l'instabilité financière. En somme, Draghi se prononce pour alourdir la dette de l'Union européenne en lieu et place. Une proposition qui se heurtera sans doute à la forte opposition des États dits « frugaux »… D'ailleurs, Manfred Werber, le président du groupe PPE, lui a répondu qu'il n'était pas favorable à une « Union des dettes ». Draghi a, par la suite, tenté de rassurer son interlocuteur en indiquant que l'Italie était très soucieuse de la bonne utilisation des fonds européens récupérés via le plan de relance européen dit « Next Generation UE » (dont elle est la première bénéficiaire).Sur la défense européenne, le président du Conseil italien est aussi convaincu qu'il faut hâter le pas, investir bien davantage et cesser les doublons. Il souligne à ce propos que l'UE possède 136 systèmes de défense contre 34 pour les États-Unis. « C'est une répartition de ressources qui n'est pas efficace, qui fait entrave à la construction d'une véritable défense européenne », lance-t-il, sans mésestimer le rôle parallèle de l'Otan. Il appelle d'ailleurs la convocation d'une conférence européenne sur la défense, comme s'il anticipait l'insuffisance du sommet européen des 30 et 31 mai prochains.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Francelibre Mer 4 Mai - 10:40

Allez, je vais faire plaisir à la mouche


Vive le Fédéralisme ......................................................................américains


Viva Draghi! Images95
Francelibre
Francelibre

Messages : 960
Date d'inscription : 14/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Snub 36 Mer 4 Mai - 11:34

N'Magicfly a écrit:Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer, commençons par qqes pays, de l'ouest : les autres suivront.


Ben voyons, et ça ose prétendre que les frontistes aurait une forme de dictature  Smile


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles. Les hommes faibles créent les temps difficiles.»

Viva Draghi! 17127111
Snub 36
Snub 36

Messages : 1428
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 62
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Diviciac Jeu 5 Mai - 0:20

N'Magicfly a écrit:Vivement une Europe fédérale ! Une diplomatie fédérale, une armée fédérale, une économie fédérale, seul solution aux grands défis du monde d'aujourd'hui
Mais attendons un peu avant de faire entrer des nouveaux qui sont encore trop éloignés de nous ; ils y viendront sûrement, mais plus tard.

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer, commençons par qqes pays, de l'ouest : les autres suivront.




Mario Draghi défend « un fédéralisme pragmatique et idéal »

[size=30]Invité à Strasbourg, le président du Conseil italien a déployé une vision européenne… encore plus ambitieuse que celle du président Macron ![/size]


Viva Draghi! 23152106lpw-23153088-article-jpg_8732842_660x287
Mario Draghi pendant son discours du 3 mai devant le Parlement européen.:copyright: ABDESSLAM MIRDASS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Viva Draghi! Emmanuel-berretta_50x50Par Emmanuel Berretta
Publié le 04/05/2022 à 07h00









[size=40]Après une pandémie ravageuse en Italie et en pleine guerre en Ukraine, la parole de Mario Draghi était attendue. Sur la scène européenne, ses mots et sa fameuse formule « wathever it takes » ont sauvé l'euro d'une spéculation mortelle le 26 juillet 2012. Près de dix ans plus tard, l'ancien président de la Banque centrale européenne s'exprime cette fois en tant que chef de l'exécutif italien et son discours demeure profondément celui d'un Européen ardent, affirmant sa foi en un « fédéralisme pragmatique et idéal ». Un fédéralisme capable de prendre en compte « tous les domaines frappés par les transformations en cours, qu'il s'agisse de l'économie, de l'énergie, de la sécurité », précise-t-il.
Pour lui, cela passe aussi par un changement des traités, de manière à abolir la règle de l'unanimité dans le domaine de la politique étrangère commune au profit d'un vote à la majorité qualifiée. Il va plus loin encore que le président Macron qui ne se dit pas « fédéraliste ». Mario Draghi dépasse le président français par exemple quand il préconise d'accélérer le processus d'élargissement de l'UE. Il se prononce en faveur de l'ouverture de négociations avec l'Albanie et la Macédoine du Nord, pour l'accélération avec la Serbie et le Monténégro. Il est également favorable à ce que l'UE se penche sur les cas du Kosovo et de la Bosnie-Herzégovine et confirme la perspective européenne de l'Ukraine./.../ 

[/size]




Il est complétement con,  Draghi, avec son élargissement : on n'arrive déjà pas à s'entendre à 27 et il croit que ça ira mieux à 34. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37289
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Snub 36 Jeu 5 Mai - 0:29

Diviciac a écrit:

Il est complétement con,  Draghi, avec son élargissement : on n'arrive déjà pas à s'entendre à 27 et il croit que ça ira mieux à 34. 


N'Magicfly a dit " qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer"  Suspect


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles. Les hommes faibles créent les temps difficiles.»

Viva Draghi! 17127111
Snub 36
Snub 36

Messages : 1428
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 62
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Fontsestian Jeu 5 Mai - 6:30

N'Magicfly a écrit:Vivement une Europe fédérale ! Une diplomatie fédérale, une armée fédérale, une économie fédérale, seul solution aux grands défis du monde d'aujourd'hui
Mais attendons un peu avant de faire entrer des nouveaux qui sont encore trop éloignés de nous ; ils y viendront sûrement, mais plus tard.

Je crois qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer, commençons par qqes pays, de l'ouest : les autres suivront.




Mario Draghi défend « un fédéralisme pragmatique et idéal »

[size=30]Invité à Strasbourg, le président du Conseil italien a déployé une vision européenne… encore plus ambitieuse que celle du président Macron ![/size]


Viva Draghi! 23152106lpw-23153088-article-jpg_8732842_660x287
Mario Draghi pendant son discours du 3 mai devant le Parlement européen.:copyright: ABDESSLAM MIRDASS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Viva Draghi! Emmanuel-berretta_50x50Par Emmanuel Berretta
Publié le 04/05/2022 à 07h00









[size=40]Après une pandémie ravageuse en Italie et en pleine guerre en Ukraine, la parole de Mario Draghi était attendue. Sur la scène européenne, ses mots et sa fameuse formule « wathever it takes » ont sauvé l'euro d'une spéculation mortelle le 26 juillet 2012. Près de dix ans plus tard, l'ancien président de la Banque centrale européenne s'exprime cette fois en tant que chef de l'exécutif italien et son discours demeure profondément celui d'un Européen ardent, affirmant sa foi en un « fédéralisme pragmatique et idéal ». Un fédéralisme capable de prendre en compte « tous les domaines frappés par les transformations en cours, qu'il s'agisse de l'économie, de l'énergie, de la sécurité », précise-t-il.
Pour lui, cela passe aussi par un changement des traités, de manière à abolir la règle de l'unanimité dans le domaine de la politique étrangère commune au profit d'un vote à la majorité qualifiée. Il va plus loin encore que le président Macron qui ne se dit pas « fédéraliste ». Mario Draghi dépasse le président français par exemple quand il préconise d'accélérer le processus d'élargissement de l'UE. Il se prononce en faveur de l'ouverture de négociations avec l'Albanie et la Macédoine du Nord, pour l'accélération avec la Serbie et le Monténégro. Il est également favorable à ce que l'UE se penche sur les cas du Kosovo et de la Bosnie-Herzégovine et confirme la perspective européenne de l'Ukraine.



[/size]

Des institutions européennes « inadaptées » aux crises


Quand la pandémie a éclaté, rien dans les traités ne conférait à l'Union européenne les compétences. Et cependant, Draghi souligne que la réponse européenne a été « unitaire, courageuse, efficace ». En quelques mois, l'UE a été capable d'organiser la « campagne de vaccination la plus imposante de l'histoire récente », a « sauvé des vies » et permis le redémarrage de l'économie et l'adoption du plan de relance européen exprimant la solidarité des Européens.Cependant, Draghi constate que les institutions européennes sont « inadaptées » aux crises d'aujourd'hui. « Nous devons bouger, agir avec une célérité plus importante, insiste-t-il. Et nous devons nous assurer que la gestion des crises que nous vivons ne nous ramène pas au point de départ et nous permette plutôt une transition vers un modèle économique et social qui soit plus juste, plus durable. »

L'Italie prête à se passer du gaz russe


À son « fédéralisme pragmatique », il adjoint un autre aspect : un « fédéralisme idéal », celui par lequel il défend les « valeurs européennes », dont le retour à la paix, le bien le plus précieux de l'Europe qui se trouve aujourd'hui sérieusement menacé par la guerre de Poutine. Pour Draghi, le soutien à l'Ukraine et la réponse aux appels à l'aide du président Zelensky ne peuvent se discuter. « Il n'y a pas d'équivalence entre la situation de celui qui est l'envahisseur et celui qui est envahi », ajoute-t-il, en direction des pro-Poutine qui cherchent encore à minimiser le soutien à l'Ukraine. Or, il s'en trouve au Parlement européen, aussi bien à l'extrême droite qu'à l'extrême gauche. « L'Europe doit favoriser le dialogue », affirme-t-il, et l'Italie est « prête à s'engager pour que soit trouvée une solution diplomatique ».
Son pays est dépendant à 40 % du gaz russe. En dépit de cette situation complexe, « Super Mario » a réitéré le fait qu'il était prêt à soutenir un embargo total sur les hydrocarbures russes si le Conseil en décidait ainsi. Il se prépare à cette échéance en dressant un « pont » vers l'Afrique et ses énergies renouvelables. Pour l'instant, l'embargo sur le gaz russe est repoussé par l'Allemagne, la Hongrie, l'Autriche. Le 6e paquet de sanctions présenté par la Commission cette semaine inclura un embargo limité au pétrole russe.




Réformer le marché européen de l'électricité


Dans son discours, le président du Conseil italien égrène les désastres en cours : 5,3 millions de personnes déplacées hors d'Ukraine, soit plus du double des réfugiés déjà présents dans les pays de l'UE (2,5 millions), une instabilité dans les chaînes d'approvisionnement et une volatilité des prix dangereuse. Environ 50 pays dans le monde sont dépendants de l'Ukraine pour 30 % de leurs importations de blé. La crise alimentaire qui menace peut aggraver la faim dans le monde en touchant 13 millions de personnes supplémentaires. Les prix de l'énergie qui s'envolent provoquent une inflation de 7,5 % dans la zone euro en avril sur un an. Aussi, a-t-il plaidé pour une réforme du marché européen de l'électricité dont les prix sont, pour l'heure, alignés sur le prix de l'énergie la plus chère, en l'occurrence le gaz. Par conséquent, il plaide, comme la France, pour décorréler le prix de l'électricité de celui du gaz, ne serait-ce que pour tirer avantage des prix plus abordables générés par les énergies renouvelables vers lesquelles l'UE doit tendre plus rapidement.




Draghi propose un chèque énergie de l'UE pour les ménages modestes


Draghi propose d'élargir la portée de l'instrument SURE qui avait soutenu les États membres dans l'indemnisation du chômage partiel au moment de la pandémie. Il souhaite que SURE puisse aussi atténuer la hausse des prix de l'énergie pour les foyers modestes, une manière, selon lui, d'éviter que les États s'endettent sur les marchés financiers et soient sujets à l'instabilité financière. En somme, Draghi se prononce pour alourdir la dette de l'Union européenne en lieu et place. Une proposition qui se heurtera sans doute à la forte opposition des États dits « frugaux »… D'ailleurs, Manfred Werber, le président du groupe PPE, lui a répondu qu'il n'était pas favorable à une « Union des dettes ». Draghi a, par la suite, tenté de rassurer son interlocuteur en indiquant que l'Italie était très soucieuse de la bonne utilisation des fonds européens récupérés via le plan de relance européen dit « Next Generation UE » (dont elle est la première bénéficiaire).Sur la défense européenne, le président du Conseil italien est aussi convaincu qu'il faut hâter le pas, investir bien davantage et cesser les doublons. Il souligne à ce propos que l'UE possède 136 systèmes de défense contre 34 pour les États-Unis. « C'est une répartition de ressources qui n'est pas efficace, qui fait entrave à la construction d'une véritable défense européenne », lance-t-il, sans mésestimer le rôle parallèle de l'Otan. Il appelle d'ailleurs la convocation d'une conférence européenne sur la défense, comme s'il anticipait l'insuffisance du sommet européen des 30 et 31 mai prochains.
Même avec un nombre réduit de pays il faudra des années pour y parvenir aussi il faut y aller tout de suite.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 7342
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par N'Magicfly Jeu 5 Mai - 8:43

Snub 36 a écrit:
Diviciac a écrit:

Il est complétement con,  Draghi, avec son élargissement : on n'arrive déjà pas à s'entendre à 27 et il croit que ça ira mieux à 34. 


N'Magicfly a dit " qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer"  Suspect
Ben oui, il n'est pas nécessaire de fédérer les 27: comme pour l'Euro (19 pays sur 27) ou Schengen (4 pays n'en font pas partie), on peut commencer par qqes pays proches par ex les 6 fondateurs. Cette fédé pour les critères régaliens retenus (diplomatie, armée, économie...) parlerait d'une seule voix.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Diviciac Jeu 5 Mai - 9:46

N'Magicfly a écrit:
Snub 36 a écrit:


N'Magicfly a dit " qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que les 27 soient tous d'accord pour se fédérer"  Suspect
Ben oui, il n'est pas nécessaire de fédérer les 27: comme pour l'Euro (19 pays sur 27) ou Schengen (4 pays n'en font pas partie), on peut commencer par qqes pays proches par ex les 6 fondateurs. Cette fédé pour les critères régaliens retenus (diplomatie, armée, économie...) parlerait d'une seule voix.



Commencez donc déjà à vous fédérer avec Nadou,  Tiote,  Horiel et Fontsestian et faites bourse commune. On verra ce que ça donne avant de nous engager . Very Happy



Pour info les "six pays fondateurs " sont Belgique, France, Allemagne, Italie, Luxembourg et Pays-Bas et  il y en a au moins deux qui ont rejeté le TCE par référendum, ce n'est pas pour s'engager dans votre fédération de mes deux . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37289
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par N'Magicfly Jeu 5 Mai - 11:49

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Ben oui, il n'est pas nécessaire de fédérer les 27: comme pour l'Euro (19 pays sur 27) ou Schengen (4 pays n'en font pas partie), on peut commencer par qqes pays proches par ex les 6 fondateurs. Cette fédé pour les critères régaliens retenus (diplomatie, armée, économie...) parlerait d'une seule voix.



Commencez donc déjà à vous fédérer avec Nadou,  Tiote,  Horiel et Fontsestian et faites bourse commune. On verra ce que ça donne avant de nous engager . Very Happy



Pour info les "six pays fondateurs " sont Belgique, France, Allemagne, Italie, Luxembourg et Pays-Bas et  il y en a au moins deux qui ont rejeté le TCE par référendum, ce n'est pas pour s'engager dans votre fédération de mes deux . 
Effectivement "tes deux" sont bien molles! Tu viens de de m'accuser de conservatisme; qui est le conservateur? moi qui veut aller de l'avant en s'unissant ou toi qui veux rester cloîtré dans un hexagone cadenassé? 

Tout ce que tu dis être est contraire à ce que tu es réellement.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Diviciac Jeu 5 Mai - 11:55

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:



Commencez donc déjà à vous fédérer avec Nadou,  Tiote,  Horiel et Fontsestian et faites bourse commune. On verra ce que ça donne avant de nous engager . Very Happy



Pour info les "six pays fondateurs " sont Belgique, France, Allemagne, Italie, Luxembourg et Pays-Bas et  il y en a au moins deux qui ont rejeté le TCE par référendum, ce n'est pas pour s'engager dans votre fédération de mes deux . 
Effectivement "tes deux" sont bien molles! Tu viens de de m'accuser de conservatisme; qui est le conservateur? moi qui veut aller de l'avant en s'unissant ou toi qui veux rester cloîtré dans un hexagone cadenassé? 

Tout ce que tu dis être est contraire à ce que tu es réellement.
 
C'est de la dialectique de comptoir à la Fontsestian,  votre truc "Aller de l'avant " ça peut aussi bien vouloir dire changer de société et adopter le projet de Le Pen ou de Mélenchon . Ce n'est que du verbiage.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 37289
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Viva Draghi!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum