Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya ...
Voir le deal

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Nadou Mer 6 Avr - 17:49

Après sa guerre, Moscou voulait effacer l’Ukraine : le plan glaçant de « dénazification » dévoilé






L’agence de presse russe RIA-Novosti a publié dimanche le plan glaçant de l’idéologue pro-Kremlin Timofei Sergeitsev pour une soi-disant « dénazification » de l’Ukraine : exécutions, travaux forcés, rééducation des masses pendant une génération… La résistance ukrainienne, qui a repoussé l’armée russe devant Kiev, a fait échouer ce scénario glaçant.


Découper l’Ukraine en cinq morceaux privés de souveraineté. Interdire à jamais le nom même du pays, puisqu’il s’agirait d’une construction artificielle antirusse qui n’a pas de contenu civilisationnel propre.
Éliminer (sic !) ses élites en exécutant les uns, à l’issue d’un procès de type Nuremberg, et en condamnant les autres aux travaux forcés pour la reconstruction des infrastructures.
Trier la population dans un processus de lustration », faire expier ceux qui ont soutenu activement et passivement le régime. Parquer les réfractaires à l’Ouest dans une province catholique qui vivrait séparée du reste du pays par un cordon sanitaire et dans la terreur d’une reprise de la guerre.
Rééduquer massivement les autres en plaquant sur le pays un espace d’information russe et tapissant le paysage de mémoriaux et de monuments aux victimes du nazisme ukrainien…


Vingt-cinq ans d’expiation

Non, il ne s’agit pas d’une fiction orwellienne, mais du plan d’action pour une période de 25 ans recommandé par Timofei Sergeitsev, un philosophe associé à l’Université d’État de Moscou. Et, non, il ne s’agit pas du délire d’un égaré : ce plaidoyer intitulé Ce que la Russie doit faire de l’Ukraine a été publié, dimanche, par l’agence de presse RIA-Novosti, un organe de propagande placé sous tutelle directe du ministère de l’Information. Autant dire, rien de ce qui s’y écrit ne dévie de la pensée du Kremlin.

Un objectif identique à celui de Poutine

L’objectif de Sergeitsev est en tout point identique à celui affiché par Vladimir Poutine lorsqu’il a déclenché la guerre, le 24 février : la dénazification de l’Ukraine, un terme obsessionnel qui revient en boucle tant dans la bouche du maître du Kremlin que dans la prose de son idéologue – à 13 reprises en six feuillets. C’est dire la vision paranoïaque qui règne à Moscou.


Et les Ukrainiens ? Déshumanisés, réduits à une tourbe sociale sur laquelle aurait prospéré l’ukronazisme : une telle logorrhée, digne de la Radio Mille Collines rwandaise lors du génocide rwandais de 1994, apportera de l’eau au moulin de ceux qui voient dans le déchaînement meurtrier de l’armée russe en Ukraine non pas de « simples » crimes de guerre, mais bien une intention génocidaire.


[url=https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/apres-sa-guerre-moscou-voulait-effacer-l-ukraine-6c0199aa-b4ec-11ec-af07-9a1e7d385411#:~:text=Guerre en Ukraine-,Apr%C3%A8s sa guerre%2C Moscou voulait effacer l'Ukraine %3A le,plan gla%C3%A7ant de %C2%AB d%C3%A9nazification %C2%BB d%C3%A9voil%C3%A9]https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/apres-sa-guerre-moscou-voulait-effacer-l-ukraine-6c0199aa-b4ec-11ec-af07-9a1e7d385411#:~:text=Guerre%20en%20Ukraine-,Apr%C3%A8s%20sa%20guerre%2C%20Moscou%20voulait%20effacer%20l'Ukraine%20%3A%20le,plan%20gla%C3%A7ant%20de%20%C2%AB%20d%C3%A9nazification%20%C2%BB%20d%C3%A9voil%C3%A9[/url]


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32334
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Re: Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Nadou Mer 6 Avr - 18:06

«LA RUSSIE VEUT L’EURASIE DE LISBONNE À VLADIVOSTOK»: LES DÉCLARATIONS DE MEDVEDEV QUI INQUIÈTENT


Dmitri Medvedev, ancien président russe, a également qualifié le massacre de Boutcha de « fake news », accusant l’Ukraine de mise en scène.

Jeudi dernier, il précisait auprès du Guardian les quatre cas de figure qui amèneraient la Russie à utiliser l’arme nucléaire. Lundi, il promettait aux pays occidentaux une réponse « symétrique » après les nouvelles expulsions de diplomates russes. Ce mardi matin, Dmitri Medvedev, ancien président russe et fidèle allié de Vladimir Poutine, a posté un inquiétant message rendu public sur Telegram, relayé par le quotidien La Libre Belgique citant Het Laatste Nieuwssur.


“Construire enfin une Eurasie ouverte”


Selon l’ancien résident du Kremlin, Moscou ne compte pas s’arrêter à l’invasion de l’Ukraine. « L’objectif est la paix des générations futures d’Ukrainiens eux-mêmes et la possibilité de construire enfin une Eurasie ouverte - de Lisbonne à Vladivostok ». Pour rappel, Lisbonne est la grande ville la plus occidentale d’Europe continentale, Vladivostok est située à l’extrême est de la Russie et est l’endroit où arrive le chemin de fer transsibérien.



Les troupes ukrainiennes seraient même prêtes à tuer leurs propres civils.


Les déclarations Dmitri Medvedev ont rapidement suscité l’inquiétude de la communauté internationale même si elles ne sont pas encore publiquement confirmées, précise La Libre Belgique. L’ancien président russe a également fait écho aux affirmations du Kremlin concernant les nazis en Ukraine : « La partie passionnée de la population ukrainienne prie pour un Troisième Reich (l’Allemagne sous Hitler, ndlr) depuis trente ans ». Avant de qualifier le massacre de Boutcha de « fake news », mis en scène par l’Ukraine « pour donner une mauvaise image de la Russie », sans fournir de preuve. Selon lui, « les troupes ukrainiennes seraient même prêtes à tuer leurs propres civils pour donner cette impression ».




https://www.lalibre.be/international/europe/2022/04/05/la-russie-veut-construire-une-eurasie-de-lisbonne-a-vladivostok-les-declarations-inquietantes-de-dmitri-medvedev-NWEX6ASNVJAFZMCRJNDF5PJPFE/



A suivre ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32334
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Re: Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Francelibre Mer 6 Avr - 18:15

 les troupes ukrainiennes seraient même prêtes à tuer leurs propres civils pour donner cette impression ».


Encore une impression, mais celle là ,elle n'est pas de Darmanin
Francelibre
Francelibre

Messages : 1614
Date d'inscription : 14/03/2022

Revenir en haut Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Re: Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Horiel Mer 6 Avr - 18:18

Et les Méluche, Le Pen et Zemmour qui bavent d'extase sur les godasses des menteurs professionnels du Kremlin...
Horiel
Horiel

Messages : 2829
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Re: Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Diviciac Mer 6 Avr - 18:35

Nadou a écrit:
«LA RUSSIE VEUT L’EURASIE DE LISBONNE À VLADIVOSTOK»: LES DÉCLARATIONS DE MEDVEDEV QUI INQUIÈTENT


Dmitri Medvedev, ancien président russe, a également qualifié le massacre de Boutcha de « fake news », accusant l’Ukraine de mise en scène.

Jeudi dernier, il précisait auprès du Guardian les quatre cas de figure qui amèneraient la Russie à utiliser l’arme nucléaire. Lundi, il promettait aux pays occidentaux une réponse « symétrique » après les nouvelles expulsions de diplomates russes. Ce mardi matin, Dmitri Medvedev, ancien président russe et fidèle allié de Vladimir Poutine, a posté un inquiétant message rendu public sur Telegram, relayé par le quotidien La Libre Belgique citant Het Laatste Nieuwssur.


“Construire enfin une Eurasie ouverte”


Selon l’ancien résident du Kremlin, Moscou ne compte pas s’arrêter à l’invasion de l’Ukraine. « L’objectif est la paix des générations futures d’Ukrainiens eux-mêmes et la possibilité de construire enfin une Eurasie ouverte - de Lisbonne à Vladivostok ». Pour rappel, Lisbonne est la grande ville la plus occidentale d’Europe continentale, Vladivostok est située à l’extrême est de la Russie et est l’endroit où arrive le chemin de fer transsibérien.




A suivre ...



Une sorte d'Europe fédérale incluant la Russie, donc  ...   ça devrait plaire à Fontsestian .
Diviciac
Diviciac

Messages : 38295
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié Empty Re: Nous connaissons le plan de solution finale, il est publié

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum