Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Et si on boycottait le gaz russe?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Le K Keltys Dim 6 Mar - 20:01

https://www.rtl.fr/programmes/c-est-notre-planete/7900130944-guerre-en-ukraine-peut-on-se-passer-du-gaz-russe

Depuis le début du conflit en Ukraine, des appels au "boycott du gaz russe" ont commencé à apparaître ici ou là. 

Dans ma chronique d'hier sur RTL, il a été question (une fois de plus, mais 3 minutes seulement, et probablement pour une audience qui n'est pas uniquement celle de ce réseau social Smile ) de l'importance de la Russie dans la consommation européenne de pétrole, gaz et charbon.

Cela m'a donné l'occasion de faire un petit calcul d'ordre de grandeur : le gaz importé de Russie représente (en Europe) 3 fois la consommation française. Si l'Union devait s'en passer, comme le GNL ne peut que doubler à bref délai, et que l'Algérie et la Mer du Nord sont en déclin, la moitié des importations russes serait remplacée par... rien, soit environ 15% de la consommation européenne. 

Je ne connais pas les proportions pour l'Europe dans son ensemble, mais en France plus de la moitié du gaz (importé en totalité) sert au chauffage des bâtiments. 15% du gaz en moins, s'il était imputé uniquement sur le chauffage, conduirait à 30% de surfaces chauffées en moins, ou... à 4 à 5°C de baisse du thermostat partout (on a coutume de dire que 1°C de baisse c'est 7% de consommation en moins).

Pour ne plus être dans cette situation de dépendance, une seule solution à terme : se passer de gaz presque partout. Dans le chauffage, cela veut dire isolation et pompes à chaleur ou, avec beaucoup de limites, bois.

Se passer de gaz dans le chauffage, c'est du reste exactement l'angle choisi dans le Plan de Transformation de l'Economie Française du Shift Project. En conséquence, nous proposons de supprimer progressivement le réseau de gaz presque partout (puisqu'il n'y a plus de gaz dans le chauffage !).

Cet objectif n'est pas si révolutionnaire qu'on le pense : en Suède, par exemple, il n'y a jamais eu de gaz dans le chauffage, et donc il n'y a jamais eu de réseau de gaz significatif (voir carte sur https://lnkd.in/e6H-QsAM par exemple).

Mais, bien évidemment, la mise en oeuvre d'un tel plan demande quelques décennies et non quelques jours. A très court terme, donc, se passer du gaz russe c'est se passer d'une partie du thermostat. Et pour l'Allemagne, qui dépend bien plus du gaz russe que la France (environ la moitié de sa consommation en 2020), ca serait même probablement se passer d'une partie de son électricité.
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 2265
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Fontsestian Lun 7 Mar - 8:48

Le K Keltys a écrit:https://www.rtl.fr/programmes/c-est-notre-planete/7900130944-guerre-en-ukraine-peut-on-se-passer-du-gaz-russe

Depuis le début du conflit en Ukraine, des appels au "boycott du gaz russe" ont commencé à apparaître ici ou là. 

Dans ma chronique d'hier sur RTL, il a été question (une fois de plus, mais 3 minutes seulement, et probablement pour une audience qui n'est pas uniquement celle de ce réseau social Smile ) de l'importance de la Russie dans la consommation européenne de pétrole, gaz et charbon.

Cela m'a donné l'occasion de faire un petit calcul d'ordre de grandeur : le gaz importé de Russie représente (en Europe) 3 fois la consommation française. Si l'Union devait s'en passer, comme le GNL ne peut que doubler à bref délai, et que l'Algérie et la Mer du Nord sont en déclin, la moitié des importations russes serait remplacée par... rien, soit environ 15% de la consommation européenne. 

Je ne connais pas les proportions pour l'Europe dans son ensemble, mais en France plus de la moitié du gaz (importé en totalité) sert au chauffage des bâtiments. 15% du gaz en moins, s'il était imputé uniquement sur le chauffage, conduirait à 30% de surfaces chauffées en moins, ou... à 4 à 5°C de baisse du thermostat partout (on a coutume de dire que 1°C de baisse c'est 7% de consommation en moins).

Pour ne plus être dans cette situation de dépendance, une seule solution à terme : se passer de gaz presque partout. Dans le chauffage, cela veut dire isolation et pompes à chaleur ou, avec beaucoup de limites, bois.

Se passer de gaz dans le chauffage, c'est du reste exactement l'angle choisi dans le Plan de Transformation de l'Economie Française du Shift Project. En conséquence, nous proposons de supprimer progressivement le réseau de gaz presque partout (puisqu'il n'y a plus de gaz dans le chauffage !).

Cet objectif n'est pas si révolutionnaire qu'on le pense : en Suède, par exemple, il n'y a jamais eu de gaz dans le chauffage, et donc il n'y a jamais eu de réseau de gaz significatif (voir carte sur https://lnkd.in/e6H-QsAM par exemple).

Mais, bien évidemment, la mise en oeuvre d'un tel plan demande quelques décennies et non quelques jours. A très court terme, donc, se passer du gaz russe c'est se passer d'une partie du thermostat. Et pour l'Allemagne, qui dépend bien plus du gaz russe que la France (environ la moitié de sa consommation en 2020), ca serait même probablement se passer d'une partie de son électricité.
Nous pouvons faire beaucoup mais pas en restant éparpillés, il faut construire l'Europe en tant que nation.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 7321
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par ledevois Lun 7 Mar - 10:03

Fontsestian a écrit:
Le K Keltys a écrit:https://www.rtl.fr/programmes/c-est-notre-planete/7900130944-guerre-en-ukraine-peut-on-se-passer-du-gaz-russe

Depuis le début du conflit en Ukraine, des appels au "boycott du gaz russe" ont commencé à apparaître ici ou là. 

Dans ma chronique d'hier sur RTL, il a été question (une fois de plus, mais 3 minutes seulement, et probablement pour une audience qui n'est pas uniquement celle de ce réseau social Smile ) de l'importance de la Russie dans la consommation européenne de pétrole, gaz et charbon.

Cela m'a donné l'occasion de faire un petit calcul d'ordre de grandeur : le gaz importé de Russie représente (en Europe) 3 fois la consommation française. Si l'Union devait s'en passer, comme le GNL ne peut que doubler à bref délai, et que l'Algérie et la Mer du Nord sont en déclin, la moitié des importations russes serait remplacée par... rien, soit environ 15% de la consommation européenne. 

Je ne connais pas les proportions pour l'Europe dans son ensemble, mais en France plus de la moitié du gaz (importé en totalité) sert au chauffage des bâtiments. 15% du gaz en moins, s'il était imputé uniquement sur le chauffage, conduirait à 30% de surfaces chauffées en moins, ou... à 4 à 5°C de baisse du thermostat partout (on a coutume de dire que 1°C de baisse c'est 7% de consommation en moins).

Pour ne plus être dans cette situation de dépendance, une seule solution à terme : se passer de gaz presque partout. Dans le chauffage, cela veut dire isolation et pompes à chaleur ou, avec beaucoup de limites, bois.

Se passer de gaz dans le chauffage, c'est du reste exactement l'angle choisi dans le Plan de Transformation de l'Economie Française du Shift Project. En conséquence, nous proposons de supprimer progressivement le réseau de gaz presque partout (puisqu'il n'y a plus de gaz dans le chauffage !).

Cet objectif n'est pas si révolutionnaire qu'on le pense : en Suède, par exemple, il n'y a jamais eu de gaz dans le chauffage, et donc il n'y a jamais eu de réseau de gaz significatif (voir carte sur https://lnkd.in/e6H-QsAM par exemple).

Mais, bien évidemment, la mise en oeuvre d'un tel plan demande quelques décennies et non quelques jours. A très court terme, donc, se passer du gaz russe c'est se passer d'une partie du thermostat. Et pour l'Allemagne, qui dépend bien plus du gaz russe que la France (environ la moitié de sa consommation en 2020), ca serait même probablement se passer d'une partie de son électricité.
Nous pouvons faire beaucoup mais pas en restant éparpillés, il faut construire l'Europe en tant que nation.

 Tres bonne idée --- c'est pas demain la veille - c'est vrai que Macron en parle beaucoup sans en faire plus , pas plus qu'il n'en fait pour la France --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par totau Lun 7 Mar - 10:04

on pourrait 

si on n'avait pas écouté les écolos bobos connos 

on exploiterai et on exporterait notre gaz de schiste 

comme le font les russes, américains, canadiens
totau
totau

Messages : 153
Date d'inscription : 28/12/2021
Age : 70
Localisation : tout en bas à gauche

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par ledevois Lun 7 Mar - 10:11

totau a écrit:on pourrait 

si on n'avait pas écouté les écolos bobos connos 

on exploiterai et on exporterait notre gaz de schiste 

comme le font les russes, américains, canadiens

 Ben oui  ,mais c'est ainsi que va la France --- une France vassale toujours vassale économiquement -- serai ce que notre P I B heureux que le chinois existe -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Lun 7 Mar - 10:44

totau a écrit:on pourrait 

si on n'avait pas écouté les écolos bobos connos 

on exploiterai et on exporterait notre gaz de schiste 

comme le font les russes, américains, canadiens



L'extraction des gaz de schiste par facturation est loin d'être anodine et sans conséquences environnementales. 

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis (reporterre.net)


Dans certains coins des USA le méthane est directement fourni au robinet de flotte: 

Gaz de Schiste Danger! Gasland, documentaire VOSTF - YouTube
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par ledevois Lun 7 Mar - 11:55

Diviciac a écrit:
totau a écrit:on pourrait 

si on n'avait pas écouté les écolos bobos connos 

on exploiterai et on exporterait notre gaz de schiste 

comme le font les russes, américains, canadiens



L'extraction des gaz de schiste par facturation est loin d'être anodine et sans conséquences environnementales. 

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis (reporterre.net)


Dans certains coins des USA le méthane est directement fourni au robinet de flotte: 

Gaz de Schiste Danger! Gasland, documentaire VOSTF - YouTube

 C'est tout à fait vrai , dommage pour notre souveraineté --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par totau Lun 7 Mar - 12:15

Diviciac a écrit:
totau a écrit:on pourrait 

si on n'avait pas écouté les écolos bobos connos 

on exploiterai et on exporterait notre gaz de schiste 

comme le font les russes, américains, canadiens



L'extraction des gaz de schiste par facturation est loin d'être anodine et sans conséquences environnementales. 

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis (reporterre.net)


Dans certains coins des USA le méthane est directement fourni au robinet de flotte: 

Gaz de Schiste Danger! Gasland, documentaire VOSTF - YouTube
tu oublis une chose 

le plus gros gisement ( plus de 200 ans ) 

se trouve sous nos pieds dans un terrain déjà pollué à vie 

sous les réserves de charbon du nord
totau
totau

Messages : 153
Date d'inscription : 28/12/2021
Age : 70
Localisation : tout en bas à gauche

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par ledevois Lun 7 Mar - 12:19

totau a écrit:
Diviciac a écrit:



L'extraction des gaz de schiste par facturation est loin d'être anodine et sans conséquences environnementales. 

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis (reporterre.net)


Dans certains coins des USA le méthane est directement fourni au robinet de flotte: 

Gaz de Schiste Danger! Gasland, documentaire VOSTF - YouTube
tu oublis une chose 

le plus gros gisement ( plus de 200 ans ) 

se trouve sous nos pieds dans un terrain déjà pollué à vie 

sous les réserves de charbon du nord

 Dans les Cévennes aussi il y a eu beaucoup de charbon et il y en a encore -- ça serait dommage de détruire cette beauté de paysage --
 perso j'en ai pas envie --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Lun 7 Mar - 12:39

totau a écrit:
Diviciac a écrit:



L'extraction des gaz de schiste par facturation est loin d'être anodine et sans conséquences environnementales. 

L’exploitation du gaz de schiste dévaste les États-Unis (reporterre.net)


Dans certains coins des USA le méthane est directement fourni au robinet de flotte: 

Gaz de Schiste Danger! Gasland, documentaire VOSTF - YouTube
tu oublis une chose 

le plus gros gisement ( plus de 200 ans ) 

se trouve sous nos pieds dans un terrain déjà pollué à vie 

sous les réserves de charbon du nord

Repères. En France, où se trouvent les gisements de gaz de schiste ? (republicain-lorrain.fr)
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Le K Keltys Lun 7 Mar - 16:40

Il existerait une alternative à la fracturation hydraulique, le fluopropane qui est cher à produire mais entièrement recyclable, du coup à terme ça pourrait ^tre rentable d'autant plus qu'avec l'envolée des prix du gaz, les coûts seraient plus rapidement amortis.


Mais maintenant la question qu'il faut se poser, veut on sortir rapidement du Carbonne et si c'est oui, il faut cesser d'ouvrir de nouveaux puits de matières premières fossiles.
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 2265
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par crachetonvenin4 Mar 8 Mar - 10:21

Ukraine: selon le Pentagone, la Russie a déployé la quasi-totalité de ses troupes massées à la frontière
Ukraine: selon le Pentagone, la Russie a déployé la quasi-totalité de ses troupes massées à la frontière (msn.com)
Selon les États-Unis, la Russie rencontre de multiples problèmes sur le terrain et cherche désormais à "recruter" des combattants étrangers.
 Et si on boycottait le gaz russe? 1f605 
Et si on boycottait le gaz russe? Deaa5e0_1646413265552-109169
Depuis une semaine et le début de l’invasion de l’armée russe à Kiev, Kharkiv, Marioupol et dans de nombreuses villes d’Ukraine, les balles sifflent et les missiles tombent. Un outil semble cependant absent de la panoplie de l’armée qui tente de soumettre le pays : les offensives informatiques.
Des réserves de gaz en Russie ... mais pas grand-chose d'autre dans le fond ...!  Very Happy

Une Russie capable d'exporter du gaz mais surtout importatrice de bien d'autres forces. Des forces humaines et intellectuelles voire carrément culturelles pour vaguement surnager encore un petit moment pendant que les autres Occidentaux vont avoir froid. Néanmoins un rapport de force très défavorable pour ce grand pays qui ne doit pas oublier que plusieurs fronts guerriers peuvent être ouverts simultanément à ses frontières si vastes et difficiles à défendre avec si peu "d'hommes" et d'intelligence.
La vieille rengaine mystérieuse de la force incontestable "nucléaire" russe et qui part en fumée depuis Moscou doit être clairement rejetée en France qui mérite nettement mieux que cela ...! Pour ce qui est du territoire russe à bout de souffle et enfin face à sa "propre" réalité, il va devoir s'attendre à autre chose que juste ces espèces de "relations" qui permettaient au nouveau "tsar" de faire croire à un état pour une vie obligatoirement "comme ça".
crachetonvenin4
crachetonvenin4

Messages : 2302
Date d'inscription : 09/03/2021
Localisation : Vers 1000 m d'altitude

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par ledevois Mar 8 Mar - 10:31

crachetonvenin4 a écrit:
Ukraine: selon le Pentagone, la Russie a déployé la quasi-totalité de ses troupes massées à la frontière
Ukraine: selon le Pentagone, la Russie a déployé la quasi-totalité de ses troupes massées à la frontière (msn.com)
Selon les États-Unis, la Russie rencontre de multiples problèmes sur le terrain et cherche désormais à "recruter" des combattants étrangers.
 Et si on boycottait le gaz russe? 1f605 
Et si on boycottait le gaz russe? Deaa5e0_1646413265552-109169
Depuis une semaine et le début de l’invasion de l’armée russe à Kiev, Kharkiv, Marioupol et dans de nombreuses villes d’Ukraine, les balles sifflent et les missiles tombent. Un outil semble cependant absent de la panoplie de l’armée qui tente de soumettre le pays : les offensives informatiques.
Des réserves de gaz en Russie ... mais pas grand-chose d'autre dans le fond ...!  Very Happy

Une Russie capable d'exporter du gaz mais surtout importatrice de bien d'autres forces. Des forces humaines et intellectuelles voire carrément culturelles pour vaguement surnager encore un petit moment pendant que les autres Occidentaux vont avoir froid. Néanmoins un rapport de force très défavorable pour ce grand pays qui ne doit pas oublier que plusieurs fronts guerriers peuvent être ouverts simultanément à ses frontières si vastes et difficiles à défendre avec si peu "d'hommes" et d'intelligence.
La vieille rengaine mystérieuse de la force incontestable "nucléaire" russe et qui part en fumée depuis Moscou doit être clairement rejetée en France qui mérite nettement mieux que cela ...! Pour ce qui est du territoire russe à bout de souffle et enfin face à sa "propre" réalité, il va devoir s'attendre à autre chose que juste ces espèces de "relations" qui permettaient au nouveau "tsar" de faire croire à un état pour une vie obligatoirement "comme ça".

 Nous 0ccidentaux va falloir faire de gros efforts sur notre mode de vie pour contrer la Russie -- je n'ai pas cette pensée qu'une grande majorité de Français quand je vois qu'un président est élu sous le drapeau Algérien veuille faire des efforts allant même être pour Putin le dictateur --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Antichrist Mar 8 Mar - 11:50

Le K Keltys a écrit:https://www.rtl.fr/programmes/c-est-notre-planete/7900130944-guerre-en-ukraine-peut-on-se-passer-du-gaz-russe

Depuis le début du conflit en Ukraine, des appels au "boycott du gaz russe" ont commencé à apparaître ici ou là. 

Dans ma chronique d'hier sur RTL, il a été question (une fois de plus, mais 3 minutes seulement, et probablement pour une audience qui n'est pas uniquement celle de ce réseau social Smile ) de l'importance de la Russie dans la consommation européenne de pétrole, gaz et charbon.

Cela m'a donné l'occasion de faire un petit calcul d'ordre de grandeur : le gaz importé de Russie représente (en Europe) 3 fois la consommation française. Si l'Union devait s'en passer, comme le GNL ne peut que doubler à bref délai, et que l'Algérie et la Mer du Nord sont en déclin, la moitié des importations russes serait remplacée par... rien, soit environ 15% de la consommation européenne. 

Je ne connais pas les proportions pour l'Europe dans son ensemble, mais en France plus de la moitié du gaz (importé en totalité) sert au chauffage des bâtiments. 15% du gaz en moins, s'il était imputé uniquement sur le chauffage, conduirait à 30% de surfaces chauffées en moins, ou... à 4 à 5°C de baisse du thermostat partout (on a coutume de dire que 1°C de baisse c'est 7% de consommation en moins).

Pour ne plus être dans cette situation de dépendance, une seule solution à terme : se passer de gaz presque partout. Dans le chauffage, cela veut dire isolation et pompes à chaleur ou, avec beaucoup de limites, bois.

Se passer de gaz dans le chauffage, c'est du reste exactement l'angle choisi dans le Plan de Transformation de l'Economie Française du Shift Project. En conséquence, nous proposons de supprimer progressivement le réseau de gaz presque partout (puisqu'il n'y a plus de gaz dans le chauffage !).

Cet objectif n'est pas si révolutionnaire qu'on le pense : en Suède, par exemple, il n'y a jamais eu de gaz dans le chauffage, et donc il n'y a jamais eu de réseau de gaz significatif (voir carte sur https://lnkd.in/e6H-QsAM par exemple).

Mais, bien évidemment, la mise en oeuvre d'un tel plan demande quelques décennies et non quelques jours. A très court terme, donc, se passer du gaz russe c'est se passer d'une partie du thermostat. Et pour l'Allemagne, qui dépend bien plus du gaz russe que la France (environ la moitié de sa consommation en 2020), ca serait même probablement se passer d'une partie de son électricité.
bonjour le k keltys

c'est en effet une idée...mais

mais cela veut dire augmenter notre gaz d'algerie...c'est à dire que macron devra là encore faire plaisir aux algeriens.
c'est à dire faire des discourts tres tres anticolonialiste à alger voir d'inviter a faire des proces à la france pour les 152 ans de presence

mais cela veut dire augmenter nos achats de gaz vers le qatar...c'est à dire faire aussi plaisir aux qataris
accepter encore plus un islam rigouriste dans nos banlieu...dire que finalement le qatar est une grande monarchie eclairé
et quon autorise le voile dans la sphere de l'etat

voyez...on a pas fini d'avaler non pas des couleouvres...mais des boas

on devra se renier...
Antichrist
Antichrist

Messages : 2691
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Le K Keltys Mar 8 Mar - 17:42

Antichrist a écrit:
Le K Keltys a écrit:https://www.rtl.fr/programmes/c-est-notre-planete/7900130944-guerre-en-ukraine-peut-on-se-passer-du-gaz-russe

Depuis le début du conflit en Ukraine, des appels au "boycott du gaz russe" ont commencé à apparaître ici ou là. 

Dans ma chronique d'hier sur RTL, il a été question (une fois de plus, mais 3 minutes seulement, et probablement pour une audience qui n'est pas uniquement celle de ce réseau social Smile ) de l'importance de la Russie dans la consommation européenne de pétrole, gaz et charbon.

Cela m'a donné l'occasion de faire un petit calcul d'ordre de grandeur : le gaz importé de Russie représente (en Europe) 3 fois la consommation française. Si l'Union devait s'en passer, comme le GNL ne peut que doubler à bref délai, et que l'Algérie et la Mer du Nord sont en déclin, la moitié des importations russes serait remplacée par... rien, soit environ 15% de la consommation européenne. 

Je ne connais pas les proportions pour l'Europe dans son ensemble, mais en France plus de la moitié du gaz (importé en totalité) sert au chauffage des bâtiments. 15% du gaz en moins, s'il était imputé uniquement sur le chauffage, conduirait à 30% de surfaces chauffées en moins, ou... à 4 à 5°C de baisse du thermostat partout (on a coutume de dire que 1°C de baisse c'est 7% de consommation en moins).

Pour ne plus être dans cette situation de dépendance, une seule solution à terme : se passer de gaz presque partout. Dans le chauffage, cela veut dire isolation et pompes à chaleur ou, avec beaucoup de limites, bois.

Se passer de gaz dans le chauffage, c'est du reste exactement l'angle choisi dans le Plan de Transformation de l'Economie Française du Shift Project. En conséquence, nous proposons de supprimer progressivement le réseau de gaz presque partout (puisqu'il n'y a plus de gaz dans le chauffage !).

Cet objectif n'est pas si révolutionnaire qu'on le pense : en Suède, par exemple, il n'y a jamais eu de gaz dans le chauffage, et donc il n'y a jamais eu de réseau de gaz significatif (voir carte sur https://lnkd.in/e6H-QsAM par exemple).

Mais, bien évidemment, la mise en oeuvre d'un tel plan demande quelques décennies et non quelques jours. A très court terme, donc, se passer du gaz russe c'est se passer d'une partie du thermostat. Et pour l'Allemagne, qui dépend bien plus du gaz russe que la France (environ la moitié de sa consommation en 2020), ca serait même probablement se passer d'une partie de son électricité.
bonjour le k keltys

c'est en effet une idée...mais

mais cela veut dire augmenter notre gaz d'algerie...c'est à dire que macron devra là encore faire plaisir aux algeriens.
c'est à dire faire des discourts tres tres anticolonialiste à alger voir d'inviter a faire des proces à la france pour les 152 ans de presence

mais cela veut dire augmenter nos achats de gaz vers le qatar...c'est à dire faire aussi plaisir aux qataris
accepter encore plus un islam rigouriste dans nos banlieu...dire que finalement le qatar est une grande monarchie eclairé
et quon autorise le voile dans la sphere de l'etat

voyez...on a pas fini d'avaler non pas des couleouvres...mais des boas

on devra se renier...
on peut se passer du gaz russe sans avoir à augmenter nos achats chez les algériens, il suffit que nous baissions notre consommation mais voilà, les gens sont ils capables de se priver de leur confort?
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 2265
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par N'Magicfly Mar 8 Mar - 20:26

Le K Keltys a écrit:
Antichrist a écrit:
bonjour le k keltys

c'est en effet une idée...mais

mais cela veut dire augmenter notre gaz d'algerie...c'est à dire que macron devra là encore faire plaisir aux algeriens.
c'est à dire faire des discourts tres tres anticolonialiste à alger voir d'inviter a faire des proces à la france pour les 152 ans de presence

mais cela veut dire augmenter nos achats de gaz vers le qatar...c'est à dire faire aussi plaisir aux qataris
accepter encore plus un islam rigouriste dans nos banlieu...dire que finalement le qatar est une grande monarchie eclairé
et quon autorise le voile dans la sphere de l'etat

voyez...on a pas fini d'avaler non pas des couleouvres...mais des boas

on devra se renier...
on peut se passer du gaz russe sans avoir à augmenter nos achats chez les algériens, il suffit que nous baissions notre consommation mais voilà, les gens sont ils capables de se priver de leur confort?
Tout à fait on peut se passer du gaz russe. Moi je n'ai pas le gaz, j'ai une ppe à chaleur, mais hier par solidarité, j'ai baissé  le chauffage de 2°:18°. J'ai échangé 2° contre un pull Very Happy


Je reviens sur la ppe à chaleur, l'autre jour Joseph disait qu'on ne faisait  pas d'économie; c'est faux! J'ai reçu hier ma facture, je paie un peu plus de 800€ de moins par an malgré que l'électricité a augmenté
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4134
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Antichrist Mar 8 Mar - 20:37

Le K Keltys a écrit:
Antichrist a écrit:
bonjour le k keltys

c'est en effet une idée...mais

mais cela veut dire augmenter notre gaz d'algerie...c'est à dire que macron devra là encore faire plaisir aux algeriens.
c'est à dire faire des discourts tres tres anticolonialiste à alger voir d'inviter a faire des proces à la france pour les 152 ans de presence

mais cela veut dire augmenter nos achats de gaz vers le qatar...c'est à dire faire aussi plaisir aux qataris
accepter encore plus un islam rigouriste dans nos banlieu...dire que finalement le qatar est une grande monarchie eclairé
et quon autorise le voile dans la sphere de l'etat

voyez...on a pas fini d'avaler non pas des couleouvres...mais des boas

on devra se renier...
on peut se passer du gaz russe sans avoir à augmenter nos achats chez les algériens, il suffit que nous baissions notre consommation mais voilà, les gens sont ils capables de se priver de leur confort?
bonsoir le k keltys

oui;..c'est aussi une idée que de vivre avec 16 degré dans appartement et maison

pb...ca va faire chuter l'immobilier
la valeur d'un bien immo est aussi le fait quon peut vivre à 22 degré...
sinon le bien immo ne vaut plus que le prix du materiel...brique et tuile

vous me direz...tant mieu si vous voulez acheter.
mais souvent le retraités s servent de biens immo pour leur train de vie...vente ou location
Antichrist
Antichrist

Messages : 2691
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Fontsestian Mar 8 Mar - 20:42

N'Magicfly a écrit:
Le K Keltys a écrit:
on peut se passer du gaz russe sans avoir à augmenter nos achats chez les algériens, il suffit que nous baissions notre consommation mais voilà, les gens sont ils capables de se priver de leur confort?
Tout à fait on peut se passer du gaz russe. Moi je n'ai pas le gaz, j'ai une ppe à chaleur, mais hier par solidarité, j'ai baissé  le chauffage de 2°:18°. J'ai échangé 2° contre un pull Very Happy


Je reviens sur la ppe à chaleur, l'autre jour Joseph disait qu'on ne faisait  pas d'économie; c'est faux! J'ai reçu hier ma facture, je paie un peu plus de 800€ de moins par an malgré que l'électricité a augmenté
Joseph lui n'a même pas besoin de pompe à chaleur, il a un tempérament de feu et Anna pour l'embraser (un seul s ) tu sais bien depuis qu'il nous en parle!


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 7321
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Mar 8 Mar - 20:52

N'Magicfly a écrit:
Le K Keltys a écrit:
on peut se passer du gaz russe sans avoir à augmenter nos achats chez les algériens, il suffit que nous baissions notre consommation mais voilà, les gens sont ils capables de se priver de leur confort?
Tout à fait on peut se passer du gaz russe. Moi je n'ai pas le gaz, j'ai une ppe à chaleur, mais hier par solidarité, j'ai baissé  le chauffage de 2°:18°. J'ai échangé 2° contre un pull Very Happy


Je reviens sur la ppe à chaleur, l'autre jour Joseph disait qu'on ne faisait  pas d'économie; c'est faux! J'ai reçu hier ma facture, je paie un peu plus de 800€ de moins par an malgré que l'électricité a augmenté

Avec des clims air-air, un chauffe-eau thermodynamique, des panneaux solaires  et un chauffage partiellement au bois, j'économise sensiblement plus. 
Du coup, plus le coût de l'énergie augmente, plus vite j'amortirai l'installation . 
C'est tout bénèf . Very Happy 
Bizarrement tout de même, l'électricité excédentaire produite par les panneaux m'est toujours rachetée au même prix : 10 centimes du kw/h. En revanche, je suis condamné aux bouteilles de gaz pour la cuisine : mon épouse ne veut pas autre chose. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Mar 8 Mar - 20:55

Fontsestian a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Tout à fait on peut se passer du gaz russe. Moi je n'ai pas le gaz, j'ai une ppe à chaleur, mais hier par solidarité, j'ai baissé  le chauffage de 2°:18°. J'ai échangé 2° contre un pull Very Happy


Je reviens sur la ppe à chaleur, l'autre jour Joseph disait qu'on ne faisait  pas d'économie; c'est faux! J'ai reçu hier ma facture, je paie un peu plus de 800€ de moins par an malgré que l'électricité a augmenté
Joseph lui n'a même pas besoin de pompe à chaleur, il a un tempérament de feu et Anna pour l'embraser (un seul s ) tu sais bien depuis qu'il nous en parle!
 
C'est sûr que s'il fallait compter sur votre tempérament pour réchauffer votre baraque, ça deviendrait vite un congélateur. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par N'Magicfly Mar 8 Mar - 21:13

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Tout à fait on peut se passer du gaz russe. Moi je n'ai pas le gaz, j'ai une ppe à chaleur, mais hier par solidarité, j'ai baissé  le chauffage de 2°:18°. J'ai échangé 2° contre un pull Very Happy


Je reviens sur la ppe à chaleur, l'autre jour Joseph disait qu'on ne faisait  pas d'économie; c'est faux! J'ai reçu hier ma facture, je paie un peu plus de 800€ de moins par an malgré que l'électricité a augmenté

Avec des clims air-air, un chauffe-eau thermodynamique, des panneaux solaires  et un chauffage partiellement au bois, j'économise sensiblement plus. 
Du coup, plus le coût de l'énergie augmente, plus vite j'amortirai l'installation . 
C'est tout bénèf . Very Happy 
Bizarrement tout de même, l'électricité excédentaire produite par les panneaux m'est toujours rachetée au même prix : 10 centimes du kw/h. En revanche, je suis condamné aux bouteilles de gaz pour la cuisine : mon épouse ne veut pas autre chose. 
J'ai une plaque à induction depuis longtemps. Mon épouse au début ne voulait pas en entendre parler puis quand on a acheté à coté de Tlse, il n'y avait pas le gaz dans la rue et c'était des bouteilles. Elle s'y est fait.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4134
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Mar 8 Mar - 21:26

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:

Avec des clims air-air, un chauffe-eau thermodynamique, des panneaux solaires  et un chauffage partiellement au bois, j'économise sensiblement plus. 
Du coup, plus le coût de l'énergie augmente, plus vite j'amortirai l'installation . 
C'est tout bénèf . Very Happy 
Bizarrement tout de même, l'électricité excédentaire produite par les panneaux m'est toujours rachetée au même prix : 10 centimes du kw/h. En revanche, je suis condamné aux bouteilles de gaz pour la cuisine : mon épouse ne veut pas autre chose. 
J'ai une plaque à induction depuis longtemps. Mon épouse au début ne voulait pas en entendre parler puis quand on a acheté à coté de Tlse, il n'y avait pas le gaz dans la rue et c'était des bouteilles. Elle s'y est fait.
 
Quand j'étais petit, on faisait tout avec une cuisinière alimentée au bois de récup: la bouffe, le chauffage  et l'eau chaude dans un fait-tout. Nous étions de vrais écolos sans le savoir.  J'en ai encore une dans le Morvan, une cuisinière à bois,   mais ici ma femme ne veut même pas qu'on fasse des grillades dans la cheminée: elle dit que ça pue . Enfin, si il n'y a plus de gaz , elle sera bien obligée .
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par N'Magicfly Mar 8 Mar - 22:54

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
J'ai une plaque à induction depuis longtemps. Mon épouse au début ne voulait pas en entendre parler puis quand on a acheté à coté de Tlse, il n'y avait pas le gaz dans la rue et c'était des bouteilles. Elle s'y est fait.
 
Quand j'étais petit, on faisait tout avec une cuisinière alimentée au bois de récup: la bouffe, le chauffage  et l'eau chaude dans un fait-tout. Nous étions de vrais écolos sans le savoir.  J'en ai encore une dans le Morvan, une cuisinière à bois,   mais ici ma femme ne veut même pas qu'on fasse des grillades dans la cheminée: elle dit que ça pue . Enfin, si il n'y a plus de gaz , elle sera bien obligée .
Moi aussi la cuisinière au bois je connais, le tuyau qui montait presque jusqu'au plafond, un coude  rentrait dans le mur de la cheminée et les ronds qu'on enlevait selon la taille de la casserole et l'eau chaude dans un réservoir intégré à droite avec un robinet. Entre les deux le four. Sous le foyer un cendrier qu'il fallait vider. Ma grand'mère astiquait le dessus en fonte de la cuisinière avec un produit, une sorte de pâte, je me souviens plus. Le bois on allait le ramasser dans la forêt proche avec une petite remorque à main. La cuisinière et la cheminée étaient les seules sources de chauffage. On mettait une brique chaude dans le lit.

Mouai; et y en a qui disent que c'était mieux avant! Sans doute qu'ils n'ont jamais vécus ça pour de vrai Pffff
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4134
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Le K Keltys Mar 8 Mar - 23:15

Va bien falloir qu'on commence à s'habituer à baisser notre consommation ou à baisser notre train de vie si on veut continuer à avoir 22 degrés .


Sinon, faites comme moi, un peu de bourrelets où il faut et on a moins froid  Very Happy
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 2265
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Diviciac Mar 8 Mar - 23:24

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Quand j'étais petit, on faisait tout avec une cuisinière alimentée au bois de récup: la bouffe, le chauffage  et l'eau chaude dans un fait-tout. Nous étions de vrais écolos sans le savoir.  J'en ai encore une dans le Morvan, une cuisinière à bois,   mais ici ma femme ne veut même pas qu'on fasse des grillades dans la cheminée: elle dit que ça pue . Enfin, si il n'y a plus de gaz , elle sera bien obligée .
Moi aussi la cuisinière au bois je connais, le tuyau qui montait presque jusqu'au plafond, un coude  rentrait dans le mur de la cheminée et les ronds qu'on enlevait selon la taille de la casserole et l'eau chaude dans un réservoir intégré à droite avec un robinet. Entre les deux le four. Sous le foyer un cendrier qu'il fallait vider. Ma grand'mère astiquait le dessus en fonte de la cuisinière avec un produit, une sorte de pâte, je me souviens plus. Le bois on allait le ramasser dans la forêt proche avec une petite remorque à main. La cuisinière et la cheminée étaient les seules sources de chauffage. On mettait une brique chaude dans le lit.

Mouai; et y en a qui disent que c'était mieux avant! Sans doute qu'ils n'ont jamais vécus ça pour de vrai Pffff
 
C'était du Zebracier, ça existe encore . Moi aussi, je me souviens de la brique enveloppée dans une serviette pour ne pas se brûler: la version luxe était en terre cuite émaillée avec deux trous. 
On n'était pas frileux à l'époque. Dans le Morvan, je me souviens de m'être levé un matin  et d'avoir trouvé des paillettes de glace dans un verre de pinard oublié sur la table : il faisait moins huit mais on était bien couverts et ça incite fortement aux rapprochements sous la couette en plumes.  
Il m'arrive encore d'aller récupérer du petit bois dans la forêt , inévitablement je me chante intérieurement. 
"Malgré la bise qui mord 
La pauvre vieille de somme,
 Va ramasser du bois mort 
pour chauffer Bonhomme "    Very Happy  
Diviciac
Diviciac

Messages : 37206
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si on boycottait le gaz russe? Empty Re: Et si on boycottait le gaz russe?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum