Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

La Primaire de la gauche

Aller en bas

rigolo La Primaire de la gauche

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 10:02

MDR! Tellement qu'ils sont nuls que le chantre de la candidature unique de la gauche, notre estimé Divi n'en dise pas un mot! Il préfère baver sur Macron et la gestion de l'épidémie. Very Happy 
Moi je dis: Quand on n'est pas capable de s'entendre au sein du même camp, je ne vois pas comment la gauche pourrait mieux gérer cette épidémie, autrement plus complexe, pour prendre des décisions!


La primaire populaire, beaucoup de bruit pour rien ?

Près de 500 000 citoyens vont désigner leur meilleur candidat à gauche pour la présidentielle. Mais aucun des principaux concernés n’y prête attention.

[size=62]Même Christiane Taubira n'a pas fait le déplacement. C'est peu dire que l'unique débat entre les candidats de la primaire populaire, organisé lundi 24 janvier sur France Info, n'a pas eu un retentissement à la hauteur au nombre d'inscrits au vote – trois fois plus que pour le choix du candidat des Républicains ou celui des écologistes.[/size]
Si l'on n'attendait pas Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon ou Anne Hidalgo – les trois têtes d'affiche ayant tourné le dos à l'initiative –, l'absence de l'ex-garde des Sceaux, qui s'est engagée à prendre part au processus, a été remarquée. Résultat, en plateau, seuls les trois candidats les moins connus ont débattu avec le porte-parole de Christiane Taubira, Daniel Goldberg.






Un débat morose à l'image de cette primaire populaire, initiative inédite portée par des citoyens rêvant de réunir la gauche et fossoyée au fil des mois par les multiples candidats d'une famille politique morcelée. À partir de ce jeudi 27 janvier, et jusqu'à dimanche, les 467 000 inscrits à la primaire populaire vont toutefois devoir départager les sept noms qui leur sont soumis – Anna Agueb-Porterie, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira – en attribuant une mention à chacun d'entre eux, de « très bien » à « insuffisant ». Malgré le succès de participation, l'aventure risque bien de n'être qu'un coup d'épée dans l'eau.


« Quand c'est non, c'est non ! »

Les organisateurs y ont pourtant cru quand la candidate socialiste a rouvert la porte – qu'elle avait pourtant claquée quelques mois plus tôt – de la primaire. Le 8 décembre, sur le plateau du 20 heures de TF1, Anne Hidalgo fait le constat d'une « gauche fracturée » qui « désespère beaucoup de nos concitoyens ». « Ma responsabilité, je la prends ce soir : organisons une primaire de la gauche ! » Le lendemain matin, elle rencontre les équipes de la Primaire populaire pour leur confirmer qu'elle veut travailler avec eux.
Un nouveau souffle pour cette initiative citoyenne lancée par les militants Mathilde Imer et Samuel Grzybowski, qui ne parvenait pas à s'imposer dans une gauche morcelée par sept candidatures irréconciliables. Mais les concurrents de la maire de Paris raillent une « manœuvre politicienne » pour sauver une campagne catastrophique – à peine 3 % des intentions de vote – et se précipitent pour prendre leurs distances avec ce processus. « Une machine à perdre », tacle l'entourage de Jean-Luc Mélenchon ; une sélection « pas sérieuse, à moins de quatre mois de la présidentielle », pour les proches de Yannick Jadot.


Les militants de la Primaire populaire tentent de mettre la pression sur les deux réfractaires, en organisant des sit-in devant leurs QG de campagne. En vain. « Quand c'est non, c'est non ! » martèle le candidat écologiste, qui s'agace dès qu'on évoque cette « primaire dépressive ». « Mon sujet, ce n'est pas de sauver le Parti socialiste, mais de sauver le climat. »

Une candidature de plus

Pire, au lieu de convaincre ses adversaires de rejoindre l'union, la socialiste fait émerger une huitième candidature à gauche. L'ombre de Christiane Taubira planait depuis quelques semaines déjà sur la campagne quand, le 17 décembre, elle sort du bois. « J'envisage d'être candidate », lâche-t-elle dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, promettant de ne pas être « une candidate de plus ». Un mois plus tard, elle officialise depuis Lyon son lancement dans la course à la présidentielle, mais confirme qu'elle se soumettra au résultat de la primaire populaire. « Si elle n'est pas retenue dimanche, elle retirera sa candidature », confirme Guillaume Lacroix, le président du PRG, qui la soutient.
Un mois, c'est le temps qu'il a fallu à Anne Hidalgo pour finalement renoncer à participer à la primaire, qu'elle a définitivement enterrée dans son meeting d'Aubervilliers le 22 janvier. « Sans la participation des Verts, la primaire de la gauche a perdu tout son sens », estime la socialiste, déclarant « la page tournée ». Quelques jours plus tôt, en meeting à Strasbourg, Yannick Jadot invitait les militants « à dépasser leur déception » et à se tourner vers sa candidature, derrière laquelle il espère toujours rassembler une partie de la gauche.


Une vidéo qui sème le doute

Ouverture du vote, c'est une vidéo, datant d'octobre, de l'un des fondateurs de la Primaire populaire qui sème le doute sur ses intentions. « Notre but c'est d'essayer d'empêcher […] qu'Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Arnaud Montebourg [qui a depuis retiré sa candidature, NDLR] et Yannick Jadot puissent avoir les 500 signatures », lance Samuel Grzybowski. Les organisateurs dénoncent une « vidéo à usage interne sortie de son contexte », mais certains la brandissent comme la preuve que la primaire ne serait qu'un instrument au service d'une candidature de Christiane Taubira.



À une semaine de l'o« Au départ, il n'y avait personne du PRG ni de son entourage dans cette affaire, se défend Guillaume Lacroix. L'opération qu'on mène avec Taubira, c'est uniquement pour œuvrer au rassemblement. » La primaire populaire est « loin d'être un système parfait » pour le président du PRG, mais « 467 000 citoyens qui s'expriment, ça n'est pas anecdotique et il faut le prendre en compte ».
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4136
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par ledevois Jeu 27 Jan - 10:17

N'Magicfly a écrit:MDR! Tellement qu'ils sont nuls que le chantre de la candidature unique de la gauche, notre estimé Divi n'en dise pas un mot! Il préfère baver sur Macron et la gestion de l'épidémie. Very Happy 
Moi je dis: Quand on n'est pas capable de s'entendre au sein du même camp, je ne vois pas comment la gauche pourrait mieux gérer cette épidémie, autrement plus complexe, pour prendre des décisions!


La primaire populaire, beaucoup de bruit pour rien ?

Près de 500 000 citoyens vont désigner leur meilleur candidat à gauche pour la présidentielle. Mais aucun des principaux concernés n’y prête attention.

[size=62]Même Christiane Taubira n'a pas fait le déplacement. C'est peu dire que l'unique débat entre les candidats de la primaire populaire, organisé lundi 24 janvier sur France Info, n'a pas eu un retentissement à la hauteur au nombre d'inscrits au vote – trois fois plus que pour le choix du candidat des Républicains ou celui des écologistes.[/size]
Si l'on n'attendait pas Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon ou Anne Hidalgo – les trois têtes d'affiche ayant tourné le dos à l'initiative –, l'absence de l'ex-garde des Sceaux, qui s'est engagée à prendre part au processus, a été remarquée. Résultat, en plateau, seuls les trois candidats les moins connus ont débattu avec le porte-parole de Christiane Taubira, Daniel Goldberg.






Un débat morose à l'image de cette primaire populaire, initiative inédite portée par des citoyens rêvant de réunir la gauche et fossoyée au fil des mois par les multiples candidats d'une famille politique morcelée. À partir de ce jeudi 27 janvier, et jusqu'à dimanche, les 467 000 inscrits à la primaire populaire vont toutefois devoir départager les sept noms qui leur sont soumis – Anna Agueb-Porterie, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira – en attribuant une mention à chacun d'entre eux, de « très bien » à « insuffisant ». Malgré le succès de participation, l'aventure risque bien de n'être qu'un coup d'épée dans l'eau.


« Quand c'est non, c'est non ! »

Les organisateurs y ont pourtant cru quand la candidate socialiste a rouvert la porte – qu'elle avait pourtant claquée quelques mois plus tôt – de la primaire. Le 8 décembre, sur le plateau du 20 heures de TF1, Anne Hidalgo fait le constat d'une « gauche fracturée » qui « désespère beaucoup de nos concitoyens ». « Ma responsabilité, je la prends ce soir : organisons une primaire de la gauche ! » Le lendemain matin, elle rencontre les équipes de la Primaire populaire pour leur confirmer qu'elle veut travailler avec eux.
Un nouveau souffle pour cette initiative citoyenne lancée par les militants Mathilde Imer et Samuel Grzybowski, qui ne parvenait pas à s'imposer dans une gauche morcelée par sept candidatures irréconciliables. Mais les concurrents de la maire de Paris raillent une « manœuvre politicienne » pour sauver une campagne catastrophique – à peine 3 % des intentions de vote – et se précipitent pour prendre leurs distances avec ce processus. « Une machine à perdre », tacle l'entourage de Jean-Luc Mélenchon ; une sélection « pas sérieuse, à moins de quatre mois de la présidentielle », pour les proches de Yannick Jadot.


Les militants de la Primaire populaire tentent de mettre la pression sur les deux réfractaires, en organisant des sit-in devant leurs QG de campagne. En vain. « Quand c'est non, c'est non ! » martèle le candidat écologiste, qui s'agace dès qu'on évoque cette « primaire dépressive ». « Mon sujet, ce n'est pas de sauver le Parti socialiste, mais de sauver le climat. »

Une candidature de plus

Pire, au lieu de convaincre ses adversaires de rejoindre l'union, la socialiste fait émerger une huitième candidature à gauche. L'ombre de Christiane Taubira planait depuis quelques semaines déjà sur la campagne quand, le 17 décembre, elle sort du bois. « J'envisage d'être candidate », lâche-t-elle dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, promettant de ne pas être « une candidate de plus ». Un mois plus tard, elle officialise depuis Lyon son lancement dans la course à la présidentielle, mais confirme qu'elle se soumettra au résultat de la primaire populaire. « Si elle n'est pas retenue dimanche, elle retirera sa candidature », confirme Guillaume Lacroix, le président du PRG, qui la soutient.
Un mois, c'est le temps qu'il a fallu à Anne Hidalgo pour finalement renoncer à participer à la primaire, qu'elle a définitivement enterrée dans son meeting d'Aubervilliers le 22 janvier. « Sans la participation des Verts, la primaire de la gauche a perdu tout son sens », estime la socialiste, déclarant « la page tournée ». Quelques jours plus tôt, en meeting à Strasbourg, Yannick Jadot invitait les militants « à dépasser leur déception » et à se tourner vers sa candidature, derrière laquelle il espère toujours rassembler une partie de la gauche.


Une vidéo qui sème le doute

Ouverture du vote, c'est une vidéo, datant d'octobre, de l'un des fondateurs de la Primaire populaire qui sème le doute sur ses intentions. « Notre but c'est d'essayer d'empêcher […] qu'Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Arnaud Montebourg [qui a depuis retiré sa candidature, NDLR] et Yannick Jadot puissent avoir les 500 signatures », lance Samuel Grzybowski. Les organisateurs dénoncent une « vidéo à usage interne sortie de son contexte », mais certains la brandissent comme la preuve que la primaire ne serait qu'un instrument au service d'une candidature de Christiane Taubira.



À une semaine de l'o« Au départ, il n'y avait personne du PRG ni de son entourage dans cette affaire, se défend Guillaume Lacroix. L'opération qu'on mène avec Taubira, c'est uniquement pour œuvrer au rassemblement. » La primaire populaire est « loin d'être un système parfait » pour le président du PRG, mais « 467 000 citoyens qui s'expriment, ça n'est pas anecdotique et il faut le prendre en compte ».

 Sont trop divisé à gauche pour gérer la France -- ça sera Macron qui sera réélu -- sans problème - alors qu'il n'est pas majoritaire --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Horiel Jeu 27 Jan - 10:26

Qu'on l'aime ou pas, qu'on soit d'accord avec elle ou pas, Taubira est effectivement, elle, une candidate qui aurait pu réunir une partie de la gauche (pas celle de Méluche, trop porche des ses siamois fachos). Une gauche un peu crouteuse, mais une gauche quand même, ne serait-ce que parce-que c'est une femme intelligente et cultivée et que ces deux points de détails sont essentiels chez une dirigeante.

Mais quel mépris dans son comportement, envoyer son porte-parole... Je n'ai pas tout suivi, mais ce n'est pas elle qui a déboulé toutes voiles dehors en bramant "Primaire primaire", il y a quelques semaines ?
C'est un peu se payer la tête des gens. Je me demande comment les élus de terrain vivent ce genre de chose.
Horiel
Horiel

Messages : 2740
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par ledevois Jeu 27 Jan - 10:32

Horiel a écrit:Qu'on l'aime ou pas, qu'on soit d'accord avec elle ou pas, Taubira est effectivement, elle, une candidate qui aurait pu réunir une partie de la gauche (pas celle de Méluche, trop porche des ses siamois fachos). Une gauche un peu crouteuse, mais une gauche quand même, ne serait-ce que parce-que c'est une femme intelligente et cultivée et que ces deux points de détails sont essentiels chez une dirigeante.

Mais quel mépris dans son comportement, envoyer son porte-parole... Je n'ai pas tout suivi, mais ce n'est pas elle qui a déboulé toutes voiles dehors en bramant "Primaire primaire", il y a quelques semaines ?
C'est un peu se payer la tête des gens. Je me demande comment les élus de terrain vivent ce genre de chose.

 Faudrait qu'elle aime la France Taubira pour réunir la gauche --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 11:26

N'Magicfly a écrit:MDR! Tellement qu'ils sont nuls que le chantre de la candidature unique de la gauche, notre estimé Divi n'en dise pas un mot! Il préfère baver sur Macron et la gestion de l'épidémie. Very Happy 
Moi je dis: Quand on n'est pas capable de s'entendre au sein du même camp, je ne vois pas comment la gauche pourrait mieux gérer cette épidémie, autrement plus complexe, pour prendre des décisions!


 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 11:33

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:MDR! Tellement qu'ils sont nuls que le chantre de la candidature unique de la gauche, notre estimé Divi n'en dise pas un mot! Il préfère baver sur Macron et la gestion de l'épidémie. Very Happy 
Moi je dis: Quand on n'est pas capable de s'entendre au sein du même camp, je ne vois pas comment la gauche pourrait mieux gérer cette épidémie, autrement plus complexe, pour prendre des décisions!


 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 
Certainement! Very Happy
Mais ce n'est pas de ton inscription que je voulais parler, mais de ton silence sur le sujet. D'habitude, tu as un avis éclairé (plus ou moins) sur tout Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4136
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par ledevois Jeu 27 Jan - 12:00

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 
Certainement! Very Happy
Mais ce n'est pas de ton inscription que je voulais parler, mais de ton silence sur le sujet. D'habitude, tu as un avis éclairé (plus ou moins) sur tout Very Happy

 Divi désirerait la disparitIon de Macron -- ce qui n'est pas possible -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 12:04

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 
Certainement! Very Happy
Mais ce n'est pas de ton inscription que je voulais parler, mais de ton silence sur le sujet. D'habitude, tu as un avis éclairé (plus ou moins) sur tout Very Happy
 
Puisque  vous sollicitez mon avis, je dirais que c'est assez anecdotique. Souvenez-vous:  quand vous avez hissé Hollande sur le pavois à la primaire  de la gauche nous étions plus de deux millions de votants , là ils sont à peine un quart . C'est une initiative trop tardive à laquelle les principaux leaders déjà choisi par leurs partis refusent de participer.
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 12:13

ledevois a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Certainement! Very Happy
Mais ce n'est pas de ton inscription que je voulais parler, mais de ton silence sur le sujet. D'habitude, tu as un avis éclairé (plus ou moins) sur tout Very Happy

 Divi désirerait la disparitIon de Macron -- ce qui n'est pas possible -
 
Eh ben,  en cas de réélection,  je me consolerai par des ristournes fiscales: j'investirai une partie du magot sur le marché asiatique porteur et j'échapperai à l'ISF  que j'aurais payé sans lui . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Invité Jeu 27 Jan - 13:34

Je ferai pareil si j'avais des thunes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 13:53

Plume a écrit:Je ferai pareil si j'avais des thunes

Devinez ce qui compte le plus dans un système qui s'appelle CAPITALisme 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 14:09

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Certainement! Very Happy
Mais ce n'est pas de ton inscription que je voulais parler, mais de ton silence sur le sujet. D'habitude, tu as un avis éclairé (plus ou moins) sur tout Very Happy
 
Puisque  vous sollicitez mon avis, je dirais que c'est assez anecdotique. Souvenez-vous:  quand vous avez hissé Hollande sur le pavois à la primaire  de la gauche nous étions plus de deux millions de votants , là ils sont à peine un quart . C'est une initiative trop tardive à laquelle les principaux leaders déjà choisi par leurs partis refusent de participer.
Je l'ai fait afin que le PS se prenne une rouste. Ok c'était raté.   ....quoique, à long terme c'est un immense succès auquel je ne m'attendais pas: Bidochon a coulé le PS corps et bien Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4136
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 14:14

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Puisque  vous sollicitez mon avis, je dirais que c'est assez anecdotique. Souvenez-vous:  quand vous avez hissé Hollande sur le pavois à la primaire  de la gauche nous étions plus de deux millions de votants , là ils sont à peine un quart . C'est une initiative trop tardive à laquelle les principaux leaders déjà choisi par leurs partis refusent de participer.
Je l'ai fait afin que le PS se prenne une rouste. Ok c'était raté.   ....quoique, à long terme c'est un immense succès auquel je ne m'attendais pas: Bidochon a coulé le PS corps et bien Very Happy




Pour faire plaisir à Horiel 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Snub 36 Jeu 27 Jan - 15:13

Diviciac a écrit:



 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 

C'est actée, noté et gravé dans le marbre, voir frappé dans l'acier le plus pur produit par les forges de la Ruhr.
Tu est de Gauche  Cool  yka, fôkon, sufiré de , bref des gens de gauche ... avec l'argent des "autres", car dès qu'il s'agit de "toucher ses privilèges" (genre carte bleue) Y a plus .


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles. Les hommes faibles créent les temps difficiles.»

La Primaire de la gauche 17127111
Snub 36
Snub 36

Messages : 1409
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 62
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par ledevois Jeu 27 Jan - 15:49

Snub 36 a écrit:
Diviciac a écrit:



 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 

C'est actée, noté et gravé dans le marbre, voir frappé dans l'acier le plus pur produit par les forges de la Ruhr.
Tu est de Gauche  Cool  yka, fôkon, sufiré de , bref des gens de gauche ... avec l'argent des "autres", car dès qu'il s'agit de "toucher ses privilèges" (genre carte bleue) Y a plus .

 Ca été toujours l'argent des autres la gauche -- l'urss qui était soi-disante l'oie blanche la bien prouvé -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 16:38

Snub 36 a écrit:
Diviciac a écrit:



 
Si, j'en ai déjà parlé de la primaire de la gauche ....  j'ai essayé de m'inscrire mais quand on m'a précisé "veuillez vous munir d'une pièce d'identité et  d'une carte bleue" j'ai renoncé .Je crois que si on vous avait demandé la même chose quand vous avez voté Hollande à la primaire de la gauche, vous auriez fait pareil . 

C'est actée, noté et gravé dans le marbre, voir frappé dans l'acier le plus pur produit par les forges de la Ruhr.
Tu est de Gauche  Cool  yka, fôkon, sufiré de , bref des gens de gauche ... avec l'argent des "autres", car dès qu'il s'agit de "toucher ses privilèges" (genre carte bleue) Y a plus .



Il doit y avoir une centaine de millions de cartes de crédit en France, il est osé d'appeler ça un "privilège".  
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 16:46

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Je l'ai fait afin que le PS se prenne une rouste. Ok c'était raté.   ....quoique, à long terme c'est un immense succès auquel je ne m'attendais pas: Bidochon a coulé le PS corps et bien Very Happy




Pour faire plaisir à Horiel 
 J'aime quand tu admets  .. même par intermédiaire et double négation Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4136
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 16:48

ledevois a écrit:
Snub 36 a écrit:

C'est actée, noté et gravé dans le marbre, voir frappé dans l'acier le plus pur produit par les forges de la Ruhr.
Tu est de Gauche  Cool  yka, fôkon, sufiré de , bref des gens de gauche ... avec l'argent des "autres", car dès qu'il s'agit de "toucher ses privilèges" (genre carte bleue) Y a plus .

 Ca été toujours l'argent des autres la gauche -- l'urss qui était soi-disante l'oie blanche la bien prouvé -
 
Et vous croyez que les 600 milliards de trou creusé par sarko ou les  211 milliards de Manu l'année dernière leur appartenaient personnellement ? 
C'est toujours avec l'argent des autres ... un peu moins sous la gauche qui ne pulvérise pas tous les records de gabegie.
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 16:54

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:




Pour faire plaisir à Horiel 
 J'aime quand tu admets  .. même par intermédiaire et double négation Very Happy



Je suis obligé: Il faudrait une mauvaise foi de macroniste pour trouver que le PS se porte mieux qu'avant le quinquennat de Hollande.
Diviciac
Diviciac

Messages : 37208
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: La Primaire de la gauche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum