Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Ven 21 Jan - 17:13

Macron Président
Le


Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Tzolz112
Francelibre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Snub 36 Sam 22 Jan - 1:34

Présidentielle 2022 : Arnaud Montebourg va annoncer son retrait d'ici quarante-huit heures
INFO « 20 MINUTES » Parti en campagne début septembre sans le soutien d’un grand parti, Arnaud Montebourg devrait acter l’échec de sa campagne dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux

https://www.20minutes.fr/politique/3219083-20220118-presidentielle-2022-arnaud-montebourg-va-annoncer-retrait-quarante-huit-heures


Il va y avoir un candidat de moins à gauche. Le conseil politique d’Arnaud Montebourg a acté lundi soir que la campagne de l’ancien ministre du Redressement productif allait s’arrêter. Le futur ex-candidat – que les sondages n’ont crédité que de 1 à 3 % maximum des intentions de vote – devrait l’annoncer lui-même une vidéo publiée sur les réseaux sociaux « d’ici quarante-huit heures », indique une source proche du candidat. Arnaud Montebourg ne devrait annoncer ni de ralliement à Christiane Taubira, comme cela a été un temps envisagé, ni au candidat communiste Fabien Roussel.


Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles. Les hommes faibles créent les temps difficiles.»

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 17127111
Snub 36
Snub 36

Messages : 1428
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 62
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Jeu 27 Jan - 17:34

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 244757514_197879629062718_8261831228583978056_n.jpg?_nc_cat=107&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=gJuJjbPHttIAX9UkYTa&_nc_ht=scontent-cdg2-1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Jeu 27 Jan - 17:51

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 271298912_10220619449058608_447942240191618703_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=lxJk4IphLCUAX_0P8UI&_nc_oc=AQmyeArLVcn70oJHkZLDBWvK9tTRw0fw_toTFRcicUACY4AZ33v-i9MsoHHlfcQfv_RTrADSz7y0zj4CpGArxWPX&tn=UfsDWde8JRDrKDvq&_nc_ht=scontent-cdt1-1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Jeu 27 Jan - 17:58

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 272536116_1308599712974695_899394701448888196_n.jpg?_nc_cat=102&ccb=1-5&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=CO8TaxFDDIIAX-W4-g_&_nc_ht=scontent-cdg2-1



Le candidat écologiste à la présidentielle, a une vision pour la planète :baisser la vitesse sur les autoroutes françaises. 


C’est une "responsabilité collective", annonce-t-il doctement et une mesure efficace pour réduire les émissions polluantes et lutter contre le réchauffement climatique. 10 km/h de moins sur 11 000 kilomètres de réseau, dans un pays qui représente à la fois, moins de 1 % de la population et moins de 1 % également, de la pollution. Il est sûr que les bagnoles de quelques professionnels et vacanciers, vont changer la face du monde et combler les panaches chinois et indiens, pour ne citer qu’eux. Et Jadot de croire aux balivernes qu’il raconte, dans un pays en voie de sous-développement. Bien heureux, si dans quelques années, il restera au quidam, suffisamment de pouvoir d’achat pour descendre l’A7 jusqu’aux plages. On se demande sur quelle planète vit cet énergumène 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Jeu 27 Jan - 18:11

La traitresse veut plaire au patronat !
Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k


[size=47]Hausse des salaires : Valérie Pécresse revoit sa copie pour complaire au patronat[/size]





 
www.nouvelobs.com
 
Il y a 7 minutes







Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcZ5l



Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATd3Wu
Enorme coup de tonnerre au Barça !


Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAQAAAC1HAwCAAAAC0lEQVR42mNkYAAAAAYAAjCB0C8AAAAASUVORK5CYII=Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k:copyright: Copyright 2022, L'Obs
D’aucuns y verront un recul face aux pressions patronales. D’autres, une preuve que la candidate de la droite sait écouter. Toujours est-il que Valérie Pécresse a préféré revoir sa copie sur un point central de son programme à l’élection présidentielle : la promesse d’augmenter de 10 % les salaires du privé, pour les salariés payés jusqu’à 2,2 smic (environ 2 790 euros net).
« Souvent Valérie varie » : du centre à la droite extrême, que pense vraiment Pécresse ?
La proposition est maintenue, mais elle est « revue de fond en comble », annonce le quotidien « les Echos » ce jeudi 27 janvier. Le quotidien économique explique que la mesure a « fait grincer les dents des chefs d’entreprise ». Et de citer une source patronale :

« Cela revenait à augmenter le coût du travail, nous avons fait passer le message à son équipe que cela posait un vrai problème. »




[size=36]Pour les entreprises, une simple incitation[/size]



L’équipe de Valérie Pécresse a confirmé de nouvelles « modalités » de mise en œuvre. « L’objectif reste le même, il peut y avoir des ajustements qui s’opèrent sur les modalités » mais « nous assumons toujours intégralement notre objectif d’augmentation de 10 % des salaires nets hors inflation d’ici les cinq prochaines années », a affirmé Geoffroy Didier, responsable de la communication de la candidate des Républicains, lors d’une conférence de presse.

Pour ce faire l’« Etat prendra ses responsabilités » en finançant à l’été une baisse de 2,4 points des cotisations vieillesse des salariés, ce qui devrait entraîner une hausse des salaires nets de 3 %, a-t-il dit.
La droite au risque du déshonneur
Mais 3 %, ce n’est pas 10 %… Il serait donc aussi demandé aux entreprises « un effort de revalorisation salariale », a affirmé un des porte-parole de la candidate, Othman Nasrou, « eu égard à toutes les possibilités proposées notamment sur l’assouplissement du temps de travail ».

Les entreprises accepteront-elles des augmentations de salaires généralisées, si elles n’y sont pas contraintes ? « Je refuse de me mettre dans le scénario du pire où les entreprises refuseraient de jouer le jeu », a repris Geoffroy Didier. « On ne sera pas dans un match patrons contre salariés, ce temps est partiellement révolu. »


[size=36]Les salariés aisés en bénéficieraient aussi[/size]



Valérie Pécresse prévoyait initialement de transférer aux entreprises les cotisations vieillesse des salariés, l’Etat prenant en charge les deux tiers du coût de cette mesure. « Restait cependant à la charge des entreprises environ 8 milliards » d’euros, selon « les Echos ».
Zemmour et sa bande, Ménard et Pécresse, Blanquer et la « boule puante »… Les coulisses de la présidentielle
Les nouvelles modalités de mise en œuvre ont un effet indirect non négligeable, puis qu’une simple baisse des cotisations salariales s’appliquerait à tous les salariés, y compris ceux au-dessus de 2,2 smic.

En outre, elle aurait « un coût net de 7 milliards pour les comptes publics », selon « les Echos ».

Dans l’équipe de campagne, on dément que le Medef ait cherché à faire pression. « On n’a pas été informés d’une pression particulière », a assuré Othman Nasrou, selon qui « il y a un dialogue constant » et « une discussion sur les modalités techniques » qui n’impliquent « pas un gros changement de braquet ».

Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 19:04

Plume a écrit:La traitresse veut plaire au patronat !
Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k


[size=47]Hausse des salaires : Valérie Pécresse revoit sa copie pour complaire au patronat[/size]





 
www.nouvelobs.com
 
Il y a 7 minutes







Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcZ5l



Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATd3Wu
Enorme coup de tonnerre au Barça !


Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAQAAAC1HAwCAAAAC0lEQVR42mNkYAAAAAYAAjCB0C8AAAAASUVORK5CYII=Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k:copyright: Copyright 2022, L'Obs
D’aucuns y verront un recul face aux pressions patronales. D’autres, une preuve que la candidate de la droite sait écouter. Toujours est-il que Valérie Pécresse a préféré revoir sa copie sur un point central de son programme à l’élection présidentielle : la promesse d’augmenter de 10 % les salaires du privé, pour les salariés payés jusqu’à 2,2 smic (environ 2 790 euros net).
« Souvent Valérie varie » : du centre à la droite extrême, que pense vraiment Pécresse ?
La proposition est maintenue, mais elle est « revue de fond en comble », annonce le quotidien « les Echos » ce jeudi 27 janvier. Le quotidien économique explique que la mesure a « fait grincer les dents des chefs d’entreprise ». Et de citer une source patronale :

« Cela revenait à augmenter le coût du travail, nous avons fait passer le message à son équipe que cela posait un vrai problème. »




[size=36]Pour les entreprises, une simple incitation[/size]



L’équipe de Valérie Pécresse a confirmé de nouvelles « modalités » de mise en œuvre. « L’objectif reste le même, il peut y avoir des ajustements qui s’opèrent sur les modalités » mais « nous assumons toujours intégralement notre objectif d’augmentation de 10 % des salaires nets hors inflation d’ici les cinq prochaines années », a affirmé Geoffroy Didier, responsable de la communication de la candidate des Républicains, lors d’une conférence de presse.

Pour ce faire l’« Etat prendra ses responsabilités » en finançant à l’été une baisse de 2,4 points des cotisations vieillesse des salariés, ce qui devrait entraîner une hausse des salaires nets de 3 %, a-t-il dit.
La droite au risque du déshonneur
Mais 3 %, ce n’est pas 10 %… Il serait donc aussi demandé aux entreprises « un effort de revalorisation salariale », a affirmé un des porte-parole de la candidate, Othman Nasrou, « eu égard à toutes les possibilités proposées notamment sur l’assouplissement du temps de travail ».

Les entreprises accepteront-elles des augmentations de salaires généralisées, si elles n’y sont pas contraintes ? « Je refuse de me mettre dans le scénario du pire où les entreprises refuseraient de jouer le jeu », a repris Geoffroy Didier. « On ne sera pas dans un match patrons contre salariés, ce temps est partiellement révolu. »


[size=36]Les salariés aisés en bénéficieraient aussi[/size]



Valérie Pécresse prévoyait initialement de transférer aux entreprises les cotisations vieillesse des salariés, l’Etat prenant en charge les deux tiers du coût de cette mesure. « Restait cependant à la charge des entreprises environ 8 milliards » d’euros, selon « les Echos ».
Zemmour et sa bande, Ménard et Pécresse, Blanquer et la « boule puante »… Les coulisses de la présidentielle
Les nouvelles modalités de mise en œuvre ont un effet indirect non négligeable, puis qu’une simple baisse des cotisations salariales s’appliquerait à tous les salariés, y compris ceux au-dessus de 2,2 smic.

En outre, elle aurait « un coût net de 7 milliards pour les comptes publics », selon « les Echos ».

Dans l’équipe de campagne, on dément que le Medef ait cherché à faire pression. « On n’a pas été informés d’une pression particulière », a assuré Othman Nasrou, selon qui « il y a un dialogue constant » et « une discussion sur les modalités techniques » qui n’impliquent « pas un gros changement de braquet ».

Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.
D'abord tu pourrais te fendre d'un nettoyage pour rendre plus lisible ce que tu postes.


C'est notre Joseph qui ne va pas être content, parce que si on baisse les cotisations retraite des entreprises, ce sont à terme, les retraités qui en feront les frais. Joseph tu vas voter pour elle alors que tu râles pour 100 balle. Very Happy
D'autre part, augmenter les salaires aura comme conséquence immédiate d'augmenter les prix donc l'inflation. Il y a des tas d'entreprises qui ne pourront pas suivre et feront faillites donc des licenciements en masse. Conséquence il faudra augmenter les cotises chômage; l'Etat viendra en aide, donc augmentation du déficit public et augmentation de la dette.
Voilà quand on fait de la démago!
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Diviciac Jeu 27 Jan - 19:54

N'Magicfly a écrit:
Plume a écrit:La traitresse veut plaire au patronat !






Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.
D'abord tu pourrais te fendre d'un nettoyage pour rendre plus lisible ce que tu postes.


C'est notre Joseph qui ne va pas être content, parce que si on baisse les cotisations retraite des entreprises, ce sont à terme, les retraités qui en feront les frais. Joseph tu vas voter pour elle alors que tu râles pour 100 balle. Very Happy
D'autre part, augmenter les salaires aura comme conséquence immédiate d'augmenter les prix donc l'inflation. Il y a des tas d'entreprises qui ne pourront pas suivre et feront faillites donc des licenciements en masse. Conséquence il faudra augmenter les cotises chômage; l'Etat viendra en aide, donc augmentation du déficit public et augmentation de la dette.
Voilà quand on fait de la démago!



 C'est curieux,  quand Sarkoy et Fillon ont défiscalisé les heures supplémentaires, vous  trouviez ça formidable et quand Castex racontait "Le président de la République est le président du pouvoir d'achat",  vous  trouviez ça formidable aussi .
 Vous ne trouviez pas ça "démago" du tout.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 37288
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par N'Magicfly Jeu 27 Jan - 20:37

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
D'abord tu pourrais te fendre d'un nettoyage pour rendre plus lisible ce que tu postes.


C'est notre Joseph qui ne va pas être content, parce que si on baisse les cotisations retraite des entreprises, ce sont à terme, les retraités qui en feront les frais. Joseph tu vas voter pour elle alors que tu râles pour 100 balle. Very Happy
D'autre part, augmenter les salaires aura comme conséquence immédiate d'augmenter les prix donc l'inflation. Il y a des tas d'entreprises qui ne pourront pas suivre et feront faillites donc des licenciements en masse. Conséquence il faudra augmenter les cotises chômage; l'Etat viendra en aide, donc augmentation du déficit public et augmentation de la dette.
Voilà quand on fait de la démago!



 C'est curieux,  quand Sarkoy et Fillon ont défiscalisé les heures supplémentaires, vous  trouviez ça formidable et quand Castex racontait "Le président de la République est le président du pouvoir d'achat",  vous  trouviez ça formidable aussi .
 Vous ne trouviez pas ça "démago" du tout.  
Oui rigolo, parce que défiscaliser les heures sup préserve les entreprises au lieu de les assassiner. De plus ça favorisait le travail que les 35 h avaient cassé!
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Ven 28 Jan - 9:34

Le problème avec Pécresse c'est qu'elle ait "revue sa copie" !!!Cette petite bourge carriériste, opportuniste, femme politique de pacotille sans aucune conviction profonde, cette macaron au féminin ! boutons la hors du champ politique !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Ven 28 Jan - 9:47

AVEC NOUS ! 


Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcBaC

 L’élection de 2017 a été volée aux Français. 


Une opération politique, médiatique et judiciaire savamment orchestrée sans doute à partir du cabinet de l’Elysée et des amis socialistes de M. Macron, lui-même issu du PS, tendance caviar, et arrivé près de Hollande par la filière Attali-Jouyet, a éliminé le candidat le plus à même de redresser la France. La mise en examen puis la condamnation de François Fillon à partir d’une cellule judiciaire créée par Hollande à cause de l’affaire Cahuzac sont disproportionnées à l’égard d’une affaire qui n’aurait jamais dû quitter l’Assemblée Nationale, pour des faits qui n’étaient pas rares et n’ont été montés en épingle que pour une seule personne dans une stratégie politicienne et non judiciaire. 


Cette origine douteuse laisse planer sur le “mandat” de M. Macron un sentiment d’usurpation. Comment un énarque passé par la Banque Rothschild et dénué de véritable expérience politique a-t-il pu s’emparer du pouvoir après un bref séjour au ministère de l’économie qui lui a permis de brader des entreprises nationales, notamment Alstom, essentiel à la filière nucléaire française ?
Récemment, un site du candidat Macron a été ouvert. Mais il tarde à annoncer sa candidature afin de profiter au maximum et le plus tard possible des moyens et du statut de président. 


Or, il n’est désormais qu’un candidat parmi les autres, qui veut une nouvelle fois voler son élection aux électeurs français. Les fautes, les échecs, les méandres et les contradictions qui remplissent ces cinq années sont tellement nombreux qu’il souhaite éviter leur rappel comme autant d’écueils à traverser lors de débats pour parvenir jusqu’au second tour où avec la complicité habituelle de “journalistes” complaisants, tout ne pourra être dit par son seul adversaire. M. Macron veut revivre le combat facile de 2017. Il n’y avait alors que les fautes lourdes du ministre à lui reprocher, et Marine Le Pen n’a même pas su les exploiter et s’est retrouvée comme d’habitude, victime du cordon sanitaire.
En dehors de cette tactique d’évitement qui devrait révulser tous les Français épris de démocratie, le sortant à nouveau candidat s’appuie sur quatre faux-semblants qui ne résistent à aucune analyse et sont tambourinés ad nauseam par les médias complices dont les propriétaires sont ses amis milliardaires ravis d’avoir échappé à l’ISF mobilier, et qui se moquent totalement de la disparition de la France ou de la décadence des moeurs dans notre pays. 


L’arrivée massive d’immigrés opère une pression salutaire sur les salaires, fournit une armée de nouveaux consommateurs dopés à coups d’aides sociales qui endettent l’Etat, mais ne touchent guère des gens dont l’activité et les richesses tiennent peu compte des frontières, entre travailleurs pauvres de l’Asie du Sud, bourgeoisie chinoise enrichie, et paradis fiscaux dans les îles.
Le premier faux semblant est bien sûr la “guerre” contre le virus. Celle-ci serait gagnée grâce au “grand protecteur” qui a décidé l’instauration du “passe sanitaire”, après avoir promis qu’il n’y recourrait pas. Cette mesure présentée soit comme générale dans le monde, soit comme spécifique à l’intelligence et à la volonté présidentielles, n’est ni l’une, ni l’autre. Les stratégies nationales sont différentes. Tous les pays n’y ont pas recours, et il est paradoxal que, fort du succès apparent de sa décision et de la ruée sur les vaccins qui a suivi, le génial conducteur ait voulu un passe vaccinal plus contraignant alors que la dernière vague du virus est manifestement moins mortelle, même si elle est plus contagieuse.


 Les atteintes sérieuses aux libertés fondamentales semblent désormais s’inscrire dans la normalité, la banalité. Ne plus pouvoir circuler à sa guise, être obligé de subir un traitement avec un seul produit proposé, ne plus pouvoir prescrire en conscience pour un médecin, et être “EMMERDE” selon le mot tellement présidentiel, si on ne soumet pas : ce n’est plus le décor d’une démocratie libérale. Le contrôle au nom de la santé publique, c’est quand même du contrôle, et une voie dangereuse qui est ouverte. Mais cette apparence de dévouement au bien public cache mal les nombreuses défaillances de l’Etat face à la crise : la disparition initiale des stocks de masques, l’absence de tests avant l’arrivée des vaccins étrangers, puisque la France a été le seul pays doté d’un système de santé réputé solide à ne pas en produire, et enfin la suppression de lits d’hôpitaux notamment depuis 2017, la véritable cause de la panique gouvernementale transmise à l’opinion publique afin qu’elle s’enlise davantage dans l’obsession covidienne au lieu de penser à se défaire de Macron. 


Les résultats sont-ils probants ? En pourcentage, le nombre de décès n’a pas été considérable et explique mal de degré d’angoisse collective entretenue. En revanche, 130 000 morts cela fait peur : mais la France n’enregistre un record ni dans un sens, ni dans un autre. Avec 1950 morts par million d’habitants, la France fait mieux que le Royaume-Uni mais moins bien que l’Allemagne. On peut penser que ces différences tiennent davantage à des causes structurelles propres à chaque nation, sa démographie, sa répartition géographique, son système de santé qu’à l’action d’un pouvoir se prenant pour le coq qui fait monter le soleil dans le ciel.
 La réponse à l’épidémie a davantage révélé une détérioration de notre système de soins auparavant considéré comme exemplaire au niveau mondial qu’elle n’a démontré l’efficacité douteuse du génie élyséen. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Ven 28 Jan - 10:01

LES LOIS SCELERATES DE MACRON


Le 19 janvier, Emmanuel Macron s’est érigé en pourfendeur de l’État de droit devant les parlementaires européens. C’est pourtant bien en France, que, sous son quinquennat, ont été votées des lois que l’on peut qualifier de scélérates, en ce qu’elles étendent le règne du soupçon, donnent des pouvoirs extraordinaires aux juges de tous genres et détruisent les protections accordées à la liberté d’expression, voire comment Éric Zemmour est traité par les médias).

Emmanuel Macron est un mondialiste et un européiste. Il prétend défendre la libre entreprise et la souplesse de l’activité économique contre l’État et ses réglementations tatillonnes. On pourrait donc se dire, tant qu’à défendre le citoyen contre l’État, que Macron serait aussi pointilleux dans sa défense des libertés civiles et de l’État de droit contre les abus de l’autorité.

Il n’en est rien.

Il est vrai que le mythe du libéralisme mondialiste, garantie contre l’arbitraire et résultat de la liberté d’action des agents sur un marché libre et concurrentiel, a depuis longtemps été écorné.

Grégoire Chamayou a montré comment le néolibéralisme en mode Macron a pu être pensé et se construire grâce à un pouvoir fort, imposant d’en haut une illusoire liberté. Il utilise cette expression en apparence oxymorique de « libéralisme autoritaire ».


Cela peut donc nous inciter à nous méfier du discours des mondialistes et du premier d’entre eux, Emmanuel Macron. Dès lors, comment comprendre l’éloge de l’État de droit qu’il a fait devant le Parlement européen le 19 janvier ?


« Nous sommes cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques. (…) Combat pour l’État de droit, pour cette idée simple qu’il y ait des droits universels de l’homme qui doivent être protégés des fièvres de l’histoire et de leurs dirigeants. (…) La fin de l’État de droit, c’est le règne de l’arbitraire. La fin de l’État de droit, c’est le signe du retour aux régimes autoritaires, au bégaiement de notre histoire.

Oui, derrière tout cela, il y a un combat idéologique. Ce combat est d’ailleurs porté par plusieurs puissances autoritaires à nos frontières et il revient chez plusieurs de nos pays. »


De quels pays parle Emmanuel Macron dans son discours ? Il ne le dit pas, mais la seule question qui compte ici est de savoir si ses réflexions peuvent s’appliquer à la France et à son propre bilan.

Le Président français se raconte l’histoire d’un quinquennat de libertés et de défense de l’État de droit, majestueusement conclu par des leçons de démocratie libérale délivrées aux peuples européens.

2017-2022 : il est temps de faire le bilan des libertés fondamentales et de l’État de droit sous Emmanuel Macron.

En cinq ans, les alertes n’ont pas cessé et elles sont venues de partout : des citoyens bien sûr – mais on dira que c’est facile –, d’associations de défense des droits de la famille, d’institutions indépendantes. Force est de constater que ces critiques n’ont pas été entendues, ni même prises en compte par le pouvoir.

Au contraire, Emmanuel Macron, ses ministres et sa majorité parlementaire n’ont cessé de torpiller savamment ce qui fait l’État de droit et les libertés. Il s’agit donc ici de faire un bilan, de lire et d’étudier les lois votées pendant ce quinquennat et de voir ce qu’elles font aux droits des citoyens.

La conclusion s’impose : sous l’autorité d’Emmanuel Macron, des lois ont été votées qui peuvent être qualifiées de scélérates, en ce qu’elles étendent le règne du soupçon, qu’elles détruisent les protections accordées à la liberté d’expression.

Deux axes, donc, se dégagent de ces cinq années : le soupçon, et la parole. Le plus frappant – sinon le plus symptomatique – c’est l’inscription des règles imposées au nom de la crise sanitaire dans ce triptyque. Il ne faut en effet pas voir les lois prises pour lutter contre le coronavirus comme un accident de l’histoire, qui auraient leur propre autonomie, mais comme liées à un schéma préalable, comme la manifestation d’un rapport entre l’État et les citoyens. Comme on le verra, les lois du Covid expriment le mépris du pouvoir de Macron à l’endroit des libertés et ce, à l’image de ses autres initiatives dans le domaine.

L’extension du domaine du soupçon.

Lorsque Macron arrive à l’Élysée, la France est en état d’urgence, régulièrement renouvelé depuis le 13 novembre 2015. Ce régime d’exception suspend les garanties offertes par l’État de droit aux citoyens : il permet en effet à la police et à l’administration de prendre des mesures de contraintes sur la base de simples soupçons.
Le règne du soupçon, la toute puissance et de l’aveuglement des juges envers ces notes blanches : tout cela méritait qu’un libéral s’en inquiète. Macron, pourtant, plutôt que de mettre à bas ce régime promis comme temporaire, a fait le choix de le prolonger et même – selon la logique des lois scélérates – de le normaliser.

Qu’adviendrait-il si un homme comme Mélenchon disposait des mêmes pouvoirs ?
Quelques semaines à peine après l’installation de sa majorité parlementaire, voilà qu’une loi proroge comme si de rien n’était l’état d’urgence.
Nous sommes en juillet 2017 et à l’automne, le 30 octobre 2017, sera adoptée la fameuse loi « SILT » (sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme) qui a fait passer dans le droit commun nombre des mesures exceptionnelles prévues par l’état d’urgence.
En vertu d’un schéma désormais classique, les thuriféraires de cette loi SILT promettent un temps d’adaptation et de réflexion : elle n’est prévue pour s’appliquer que pendant trois ans. Et après ? Après, tout le monde aura oublié les critiques formulées à l’époque et le législateur pourra, sans débat ou presque, prolonger cette période prétendument transitoire avant de supprimer toute limite de temps. C’est la loi du 30 juillet 2021.
Lorsque l’état d’urgence avait été proclamé en 2015, les juristes encore soucieux des libertés dans ce pays, s’étaient inquiétés de l’irruption de la logique du soupçon et de l’adaptation – trop rapide et trop facile – des institutions (administration, comme justice administrative et judiciaire) à cette logique paresseuse qui dispense de la recherche de la preuve. Nous espérions alors que cette période ne serait que temporaire. Mais voilà le mondialiste Macron qui ancre durablement dans notre droit cette idée qu’un citoyen peut être contraint dans ses gestes et dans ses actes.


Des citoyens devenus suspects sans avoir violé aucune loi : voilà un programme que ne renieraient pas les régimes autoritaires dénoncés par le président devant les députés européens.

Votée rapidement, la loi d’avril 2019 a autoriser les juges à priver des prévenus présumés innocents de leur liberté de manifester. Elle a créé un nouveau délit punissant le fait de se masquer le visage pendant une manifestation, permettant ainsi aux forces de l’ordre d’arrêter et de placer en garde à vue tout manifestant qui aurait remonté son écharpe sur le nez pour se protéger des gaz lacrymogènes.
Enfin, cette loi a supprimé d’un trait de plume un principe juridique existant dans notre droit depuis au moins 1863 : celui selon lequel on ne juge pas en flagrant délit les infractions politiques liées à un attroupement.
Les parlementaires macronistes ignoraient manifestement l’histoire des délits politiques dans notre législation et ce renoncement à un vieux principe juridique n’a pu qu’inquiéter les juristes dignes de ce nom.

À partir de mars 2020, le pouvoir macroniste a fait voter des lois visant à lutter contre l’épidémie de Covid-19. Ces différentes lois s’inscrivent dans une logique d’aggravation des pouvoirs arbitraires donnés à la police.

Le recours à la logique de l’état d’urgence, qualifié ici de « sanitaire », pouvait se comprendre de la part d’un pouvoir biberonné à l’exception. Ainsi la loi du 23 mars 2020 a créé l’état d’urgence sanitaire, mais aussi un délit pouvant envoyer en prison (certains en ont effectivement fait les frais) des personnes violant de façon réitérée (au moins quatre fois) les règles du confinement.


La France a donc connu une situation inédite : il était désormais interdit de sortir de chez soi sauf motif légitime dûment expliqué au moyen d’une auto-attestation de déplacement dérogatoire.

Comme si cela ne suffisait pas, le gouvernement a fait le choix de faire voter un passe sanitaire en mai 2021, généralisé au mois d’août 2021 avant de le transformer en janvier 2022 en passe vaccinal assorti de la possibilité pour les patrons de bistrot de contrôler l’identité de leurs clients à l’égard desquels ils ont des doutes.

Le libéral Macron a donc fait le choix de confier des pouvoirs policiers très étendus à des millions de personnes. Il est sûrement trop tôt pour dresser un bilan définitif de l’usage de la loi pour gérer l’épidémie de Covid, mais ces quelques lois votées sous la pression de l’urgence et de l’émotion sanitaires ont ravivé un réflexe répressif qui forme manifestement l’essence même de ce pouvoir dans son rapport aux libertés.

Il existe en effet en France depuis 1881 un dispositif légal de protection de la parole et de l’écrit qui fait partie des valeurs de la République :

Il s’agit de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse qui, contrairement à ce qu’indique son nom, s’applique à tous les locuteurs de la parole dans ce pays, qu’ils soient ou non journalistes, qu’ils s’expriment ou non dans des journaux ou dans les médias.

L’idée du législateur de 1881 était d’éviter que la justice soit instrumentalisée pour permettre à un pouvoir de faire emprisonner des adversaires politiques pour les propos désobligeants qu’ils auraient tenus.

Cette grande loi était donc protectrice de la liberté d’expression sans laisser impunis les abus. Elle était à ce point importante que les lois scélérates de 1893-1894 se sont attaquées prioritairement à la loi de 1881, ce qui à l’époque avait déclenché la colère légitime d’un Léon Blum.

Le soupçon, la parole : voilà les deux axes de déploiement des lois scélérates d’Emmanuel Macron. Il aurait pu aller bien plus loin s’il n’avait été arrêté, à la marge, par le Conseil constitutionnel et un mouvement social d’ampleur contre la loi « sécurité globale ».

Cette juridiction a sanctionné les abus les plus flagrants. Mais ce que dessinent en creux ces timides censures constitutionnelles, c’est le projet macroniste de mépris des libertés et de l’État de droit. Ce qu’il a voulu faire, en en étant empêché, en dit long sur la cohérence de ce projet : il a voulu donner à des opérateurs privés un pouvoir de censure des propos tenus sur les réseaux sociaux.

Ce quinquennat s’est attaqué au jury populaire des cours d’assises, haut lieu de construction de la confiance entre le peuple et l’institution judiciaire, mais aussi garantie fondamentale pour les accusés.

Le champ de la liberté s’est donc réduit en cinq ans, l’œuvre législative du pouvoir macroniste permet aisément nous compter parmi « cette génération qui redécouvre la précarité de l’État de droit et des valeurs démocratiques », pour reprendre ses propos devant le Parlement européen. Il apparaît pourtant que c’est bien en France que l’inquiétude se fait jour et que la « fièvre » de ses dirigeants conduit à déconstruire patiemment le fragile édifice des libertés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Sam 29 Jan - 19:07

N'Magicfly a écrit:
Plume a écrit:La traitresse veut plaire au patronat !
Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k


[size=47]Hausse des salaires : Valérie Pécresse revoit sa copie pour complaire au patronat[/size]





 
www.nouvelobs.com
 
Il y a 7 minutes







Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcZ5l



Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATd3Wu
Enorme coup de tonnerre au Barça !


Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAAAEAAAABCAQAAAC1HAwCAAAAC0lEQVR42mNkYAAAAAYAAjCB0C8AAAAASUVORK5CYII=Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 AATcV1k:copyright: Copyright 2022, L'Obs
D’aucuns y verront un recul face aux pressions patronales. D’autres, une preuve que la candidate de la droite sait écouter. Toujours est-il que Valérie Pécresse a préféré revoir sa copie sur un point central de son programme à l’élection présidentielle : la promesse d’augmenter de 10 % les salaires du privé, pour les salariés payés jusqu’à 2,2 smic (environ 2 790 euros net).
« Souvent Valérie varie » : du centre à la droite extrême, que pense vraiment Pécresse ?
La proposition est maintenue, mais elle est « revue de fond en comble », annonce le quotidien « les Echos » ce jeudi 27 janvier. Le quotidien économique explique que la mesure a « fait grincer les dents des chefs d’entreprise ». Et de citer une source patronale :

« Cela revenait à augmenter le coût du travail, nous avons fait passer le message à son équipe que cela posait un vrai problème. »




[size=36]Pour les entreprises, une simple incitation[/size]



L’équipe de Valérie Pécresse a confirmé de nouvelles « modalités » de mise en œuvre. « L’objectif reste le même, il peut y avoir des ajustements qui s’opèrent sur les modalités » mais « nous assumons toujours intégralement notre objectif d’augmentation de 10 % des salaires nets hors inflation d’ici les cinq prochaines années », a affirmé Geoffroy Didier, responsable de la communication de la candidate des Républicains, lors d’une conférence de presse.

Pour ce faire l’« Etat prendra ses responsabilités » en finançant à l’été une baisse de 2,4 points des cotisations vieillesse des salariés, ce qui devrait entraîner une hausse des salaires nets de 3 %, a-t-il dit.
La droite au risque du déshonneur
Mais 3 %, ce n’est pas 10 %… Il serait donc aussi demandé aux entreprises « un effort de revalorisation salariale », a affirmé un des porte-parole de la candidate, Othman Nasrou, « eu égard à toutes les possibilités proposées notamment sur l’assouplissement du temps de travail ».

Les entreprises accepteront-elles des augmentations de salaires généralisées, si elles n’y sont pas contraintes ? « Je refuse de me mettre dans le scénario du pire où les entreprises refuseraient de jouer le jeu », a repris Geoffroy Didier. « On ne sera pas dans un match patrons contre salariés, ce temps est partiellement révolu. »


[size=36]Les salariés aisés en bénéficieraient aussi[/size]



Valérie Pécresse prévoyait initialement de transférer aux entreprises les cotisations vieillesse des salariés, l’Etat prenant en charge les deux tiers du coût de cette mesure. « Restait cependant à la charge des entreprises environ 8 milliards » d’euros, selon « les Echos ».
Zemmour et sa bande, Ménard et Pécresse, Blanquer et la « boule puante »… Les coulisses de la présidentielle
Les nouvelles modalités de mise en œuvre ont un effet indirect non négligeable, puis qu’une simple baisse des cotisations salariales s’appliquerait à tous les salariés, y compris ceux au-dessus de 2,2 smic.

En outre, elle aurait « un coût net de 7 milliards pour les comptes publics », selon « les Echos ».

Dans l’équipe de campagne, on dément que le Medef ait cherché à faire pression. « On n’a pas été informés d’une pression particulière », a assuré Othman Nasrou, selon qui « il y a un dialogue constant » et « une discussion sur les modalités techniques » qui n’impliquent « pas un gros changement de braquet ».

Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.
D'abord tu pourrais te fendre d'un nettoyage pour rendre plus lisible ce que tu postes.


C'est notre Joseph qui ne va pas être content, parce que si on baisse les cotisations retraite des entreprises, ce sont à terme, les retraités qui en feront les frais. Joseph tu vas voter pour elle alors que tu râles pour 100 balle. Very Happy
D'autre part, augmenter les salaires aura comme conséquence immédiate d'augmenter les prix donc l'inflation. Il y a des tas d'entreprises qui ne pourront pas suivre et feront faillites donc des licenciements en masse. Conséquence il faudra augmenter les cotises chômage; l'Etat viendra en aide, donc augmentation du déficit public et augmentation de la dette.
Voilà quand on fait de la démago!
LE TRAVAIL DOIT PAYER ! AUGMENTER LES SALAIRES SANS PÉNALISER LES ENTREPRISES : Marine Le Pen s’engage à proposer aux entreprises, pour toute hausse de salaire de 10% accordée à l’ensemble des salariés gagnant jusqu’à trois fois le SMIC, une exonération de cotisations patronales sur cette augmentation. Cette mesure sera mise en œuvre dans le cadre d’un contrat d’entreprise, concernera les employés comme les nouveaux embauchés, et s’appliquera durant tout le quinquennat.
Les salariés français considèrent à juste titre que leur travail et leur engagement dans l’entreprise ne sont pas valorisés à leur juste valeur. Cette mesure n’est ni un cadeau fiscal au patronat, ni une mise en péril des emplois que constitueraient des hausses de salaires décidées par des bureaucrates indifférents aux réalités que doivent affronter nos TPE et PME. C’est une mesure incitative à l’embauche, de justice sociale, fondée sur un principe simple : en cette période de nécessaire relance économique, l’Etat doit savoir renoncer à des recettes sociales supplémentaires pour laisser les Français et les entreprises respirer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Invité Sam 29 Jan - 19:17

Zemmour :




Pour faire "renaître" le monde rural, Éric Zemmour propose de verser 10.000 euros aux familles à chaque naissance. Une mesure qu'il estime à 2 milliards de dollars.

Éric Zemmour a proposé de verser 10.000 euros pour chaque nouvelle naissance dans une famille "de la France rurale", vendredi soir lors d'un nouveau meeting sur le thème de la ruralité, à Chaumont-sur-Tharonne (Loir-et-Cher). 
"Pour chaque nouvel enfant né dans une famille de la France rurale, nous mettrons en place une bourse de naissance de 10.000 euros! Pour prendre en charge les frais de nounou, les frais de transport, l'aménagement du logement ou des activités extra-scolaires", a annoncé le candidat d'extrême droite
Grâce à cette mesure, annoncée dans un petit village solognot d'environ 1000 habitants, l'ancien journaliste entend mener "une vraie politique de natalité" et de "reconquête des campagnes". Selon l'entourage de l'ancien polémiste, cette mesure s'appliquera dans les zones rurales selon la définition de l'Insee: soit pour un tiers de la population française.

Une mesure à 2 milliards d'euros

"Pour que renaisse le monde rural, il faut d'abord que les naissances soient de retour. (...) Avec ma mesure en faveur de la natalité, il y aura davantage d'enfants dans vos communes, alors nous ne fermerons plus de classe! Nos campagnes reprendront vie!, a-t-il lancé devant environ un millier de participants.
"Cette mesure a un coût de deux milliards d'euros", a-t-il estimé. "C'est dix fois moins que le coût des aides sociales aux étrangers, c'est vingt fois moins que le coût des fraudes sociales en France, c'est plus de trente fois moins que le coût des plans banlieues des quarante dernières années", a-t-il insisté devant une forêt de drapeaux tricolores.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par ledevois Sam 29 Jan - 19:55

Plume a écrit:
N'Magicfly a écrit:
D'abord tu pourrais te fendre d'un nettoyage pour rendre plus lisible ce que tu postes.


C'est notre Joseph qui ne va pas être content, parce que si on baisse les cotisations retraite des entreprises, ce sont à terme, les retraités qui en feront les frais. Joseph tu vas voter pour elle alors que tu râles pour 100 balle. Very Happy
D'autre part, augmenter les salaires aura comme conséquence immédiate d'augmenter les prix donc l'inflation. Il y a des tas d'entreprises qui ne pourront pas suivre et feront faillites donc des licenciements en masse. Conséquence il faudra augmenter les cotises chômage; l'Etat viendra en aide, donc augmentation du déficit public et augmentation de la dette.
Voilà quand on fait de la démago!
LE TRAVAIL DOIT PAYER ! AUGMENTER LES SALAIRES SANS PÉNALISER LES ENTREPRISES : Marine Le Pen s’engage à proposer aux entreprises, pour toute hausse de salaire de 10% accordée à l’ensemble des salariés gagnant jusqu’à trois fois le SMIC, une exonération de cotisations patronales sur cette augmentation. Cette mesure sera mise en œuvre dans le cadre d’un contrat d’entreprise, concernera les employés comme les nouveaux embauchés, et s’appliquera durant tout le quinquennat.
Les salariés français considèrent à juste titre que leur travail et leur engagement dans l’entreprise ne sont pas valorisés à leur juste valeur. Cette mesure n’est ni un cadeau fiscal au patronat, ni une mise en péril des emplois que constitueraient des hausses de salaires décidées par des bureaucrates indifférents aux réalités que doivent affronter nos TPE et PME. C’est une mesure incitative à l’embauche, de justice sociale, fondée sur un principe simple : en cette période de nécessaire relance économique, l’Etat doit savoir renoncer à des recettes sociales supplémentaires pour laisser les Français et les entreprises respirer.

 Adorable Pécresse qui a compris que trop de taxes ne fait pas l'affaire des entreprises -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par N'Magicfly Sam 29 Jan - 22:14

Plume a écrit:

LE TRAVAIL DOIT PAYER ! AUGMENTER LES SALAIRES SANS PÉNALISER LES ENTREPRISES : Marine Le Pen s’engage à proposer aux entreprises, pour toute hausse de salaire de 10% accordée à l’ensemble des salariés gagnant jusqu’à trois fois le SMIC, une exonération de cotisations patronales sur cette augmentation. Cette mesure sera mise en œuvre dans le cadre d’un contrat d’entreprise, concernera les employés comme les nouveaux embauchés, et s’appliquera durant tout le quinquennat.
Les salariés français considèrent à juste titre que leur travail et leur engagement dans l’entreprise ne sont pas valorisés à leur juste valeur. Cette mesure n’est ni un cadeau fiscal au patronat, ni une mise en péril des emplois que constitueraient des hausses de salaires décidées par des bureaucrates indifférents aux réalités que doivent affronter nos TPE et PME. C’est une mesure incitative à l’embauche, de justice sociale, fondée sur un principe simple : en cette période de nécessaire relance économique, l’Etat doit savoir renoncer à des recettes sociales supplémentaires pour laisser les Français et les entreprises respirer.
C'est d'la marinade! A bâbord toute; putaing elle va piquer les électeurs de merluchon: tu m'étonnes qu'ils se barrent tous chez zorglub! Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Diviciac Sam 29 Jan - 22:54

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:



 C'est curieux,  quand Sarkoy et Fillon ont défiscalisé les heures supplémentaires, vous  trouviez ça formidable et quand Castex racontait "Le président de la République est le président du pouvoir d'achat",  vous  trouviez ça formidable aussi .
 Vous ne trouviez pas ça "démago" du tout.  
Oui rigolo, parce que défiscaliser les heures sup préserve les entreprises au lieu de les assassiner. De plus ça favorisait le travail que les 35 h avaient cassé!
Eh ben c'est justement ce que propose Pécresse : 

"Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.


Pourquoi ça deviendrait "démago" quand ce n'est pas votre gourou du moment qui le propose ?
Diviciac
Diviciac

Messages : 37288
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Diviciac Sam 29 Jan - 23:00

N'Magicfly a écrit:
Plume a écrit:

LE TRAVAIL DOIT PAYER ! AUGMENTER LES SALAIRES SANS PÉNALISER LES ENTREPRISES : Marine Le Pen s’engage à proposer aux entreprises, pour toute hausse de salaire de 10% accordée à l’ensemble des salariés gagnant jusqu’à trois fois le SMIC, une exonération de cotisations patronales sur cette augmentation. Cette mesure sera mise en œuvre dans le cadre d’un contrat d’entreprise, concernera les employés comme les nouveaux embauchés, et s’appliquera durant tout le quinquennat.
Les salariés français considèrent à juste titre que leur travail et leur engagement dans l’entreprise ne sont pas valorisés à leur juste valeur. Cette mesure n’est ni un cadeau fiscal au patronat, ni une mise en péril des emplois que constitueraient des hausses de salaires décidées par des bureaucrates indifférents aux réalités que doivent affronter nos TPE et PME. C’est une mesure incitative à l’embauche, de justice sociale, fondée sur un principe simple : en cette période de nécessaire relance économique, l’Etat doit savoir renoncer à des recettes sociales supplémentaires pour laisser les Français et les entreprises respirer.
C'est d'la marinade! A bâbord toute; putaing elle va piquer les électeurs de merluchon: tu m'étonnes qu'ils se barrent tous chez zorglub! Very Happy


Tss,  tss , elle propose juste 10% d'augmentation du SMIC  alors que de Gaulle en avait craché 35%  en 1968. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 37288
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par N'Magicfly Dim 30 Jan - 16:28

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Oui rigolo, parce que défiscaliser les heures sup préserve les entreprises au lieu de les assassiner. De plus ça favorisait le travail que les 35 h avaient cassé!
Eh ben c'est justement ce que propose Pécresse : 

"Valérie Pécresse, qui promet un « choc de pouvoir d’achat », avait assuré le 18 janvier sur BFMTV qu’« aujourd’hui, la priorité c’est les salaires ». Elle compte aussi défiscaliser les heures supplémentaires et permettre de convertir les RTT en salaire.


Pourquoi ça deviendrait "démago" quand ce n'est pas votre gourou du moment qui le propose ?
J'ai dit que c'était démago?
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par N'Magicfly Dim 30 Jan - 16:42

Diviciac a écrit:
N'Magicfly a écrit:
C'est d'la marinade! A bâbord toute; putaing elle va piquer les électeurs de merluchon: tu m'étonnes qu'ils se barrent tous chez zorglub! Very Happy


Tss,  tss , elle propose juste 10% d'augmentation du SMIC  alors que de Gaulle en avait craché 35%  en 1968. 
Et on s'est payé une inflation galopante pendant toute les décennies 70/80:  de 3% en 69, dépasse les 16% à la fin de la décennie 70. 14.5 fin des années 80.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 4155
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par crachetonvenin4 Lun 31 Jan - 16:27

Présidentielle. Comme en 2012 et 2017, l'heure des ralliements entre candidats est-elle venue ?

 Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 1f600 
Présidentielle. Comme en 2012 et 2017, l’heure des ralliements entre candidats est-elle venue ? (msn.com)

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 5c93158e2300003300ae1b8d
Laughing

Une élection en France !

Avant cette présidentielle, le paysage politique plutôt que les hommes et les femmes politiques honnêtes !

Donc ... la "diversité" des "mouvements politiques" en France avant la si fameuse élection présidentielle française aussi et post-mitterrandienne ...! Very Happy
Des années de parcours individuels pour des pointures nationales et politiques françaises de façon à occuper tout le terrain y compris médiatique au profit d'une caste à gay pride parisienne puis l'approche de l'attribution de l'Elysée au "leader" de la clique bourrée aux as française. Une clique décatie avec fonds de teints divers et accessoires pour garder une sorte de "décontraction" à la française malgré un manque d'intelligence flagrant masqué par des reportages complétement bidouillés.
Néanmoins une sorte de "dialogue" sur un "programme" pour permettre un "mieux" ... en France !!! Donc des espèces de négociations entre amies pour une certitude absolument nécessaire : la conservation de l'Elysée et de son Palais.

Où se trouve le premier homme politique hors marécage "politique" français qui n'est pas dans cette espèce de marais occupant l'espace entre les deux élections présidentielles françaises et qui ne se prêtera pas à ce si lucratif jeu des ralliements pseudo-intellectuels et "démocratiques" ... "pour l'avenir de la France" ?
crachetonvenin4
crachetonvenin4

Messages : 2321
Date d'inscription : 09/03/2021
Localisation : Vers 1000 m d'altitude

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Snub 36 Lun 31 Jan - 17:50



Les temps difficiles créent des hommes forts. Les hommes forts créent les périodes de paix. Les périodes de paix créent les hommes faibles. Les hommes faibles créent les temps difficiles.»

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 17127111
Snub 36
Snub 36

Messages : 1428
Date d'inscription : 09/03/2021
Age : 62
Localisation : Strasbourg Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Diviciac Lun 31 Jan - 18:07

N'Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:


Tss,  tss , elle propose juste 10% d'augmentation du SMIC  alors que de Gaulle en avait craché 35%  en 1968. 
Et on s'est payé une inflation galopante pendant toute les décennies 70/80:  de 3% en 69, dépasse les 16% à la fin de la décennie 70. 14.5 fin des années 80.


 Pour info les Allemands viennent de décréter une augmentation du salaire minimum de 20% ...  ça  doit être reposant, un pays où on n'est pas obligé de tout casser pour obtenir un peu de redistribution .
Diviciac
Diviciac

Messages : 37288
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par crachetonvenin4 Jeu 3 Fév - 16:53

Les dîners mondains du couple Macron auraient couté 120 000 euros d'argent public
 Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 1f4b0 
Les dîners mondains du couple Macron auraient couté 120 000 euros d'argent public (msn.com)
L'Obs, qui a eu accès au reportage, révèle qu'une séquence porte sur des dîners organisés par le couple Macron en 2016, à l'époque où le ministre de l'Economie préparait sa campagne présidentielle. Les dîners mondains se tenaient dans l'appartement de fonction d'Emmanuel Macron, un duplex surplombant la Seine. 


Vif échange entre Emmanuel Macron et Xavier Bertrand : “Il est temps que cette hypocrisie cesse”
Vif échange entre Emmanuel Macron et Xavier Bertrand : “Il est temps que cette hypocrisie cesse” (msn.com)

Avec son assurance habituelle, Emmanuel Macron n'a alors pas hésité à rabrouer son adversaire, assis au premier rang par ces mots : "Ne faites pas de mauvaise polémique aujourd'hui. C'est parce que vous n'aviez jamais eu le gouvernement ni l'État qui n'avait été là. Et nous avons été là et nous le serons dans la durée. Il n'y a rien qui se fait sans cet esprit coopératif. Rien. Et je m'en porte garant", sans convaincre…

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 000_6_D28_Y_0f44b7ba48
 Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 1f601 

La France ...!

Pour "son avenir". Entre gens qui se connaissent pour cela ...!  Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 1f601 

Donc un volume! Le volume pour gérer la France. Avant, maintenant et donc plus tard encore une fois. Avec - aussi - le reste en France qui n'est pas sur le même carrousel si français depuis bien longtemps.

Un looser politique qui reste un contradicteur de "taille" qui "mérite une réponse d'homme à homme" pour le président Macron Emmanuel engagé comme jamais face aux "problèmes français" et "à la nouveauté".

Des soutiens "démocratiques" pour cette future candidature mais seulement entre des murs hyper sécurisés et qui protègent des réalités françaises de moins de valeur que ces agapes très partouzardes et parisiennes dans le fond.
Les "personnalités étrangères" volontiers preneuses aussi de tout cela de façon à faire international plus tard ...!

La résistance acharnée des "membres de l'opposition" qui se battront "jusqu'à la mort" contre ces adversaires félons dignes de "Brutus" avant et ailleurs.

Avec Eric Zemmour  Very Happy.
crachetonvenin4
crachetonvenin4

Messages : 2321
Date d'inscription : 09/03/2021
Localisation : Vers 1000 m d'altitude

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par ledevois Ven 4 Fév - 11:25

Les dîners mondains du couple Macron auraient couté 120 000 euros d'argent public


 Tu ne voudrais pas qu'un président de la République Française s'alimente  dans une cantine -- 
 N'exagère  pas le venin qui crache -- Very Happy Very Happy Very Happy


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 21310
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 82
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Nadou Ven 4 Fév - 14:35

Plume a écrit:Zemmour :




Pour faire "renaître" le monde rural, Éric Zemmour propose de verser 10.000 euros aux familles à chaque naissance. Une mesure qu'il estime à 2 milliards de dollars.

Éric Zemmour a proposé de verser 10.000 euros pour chaque nouvelle naissance dans une famille "de la France rurale", vendredi soir lors d'un nouveau meeting sur le thème de la ruralité, à Chaumont-sur-Tharonne (Loir-et-Cher). 
"Pour chaque nouvel enfant né dans une famille de la France rurale, nous mettrons en place une bourse de naissance de 10.000 euros! Pour prendre en charge les frais de nounou, les frais de transport, l'aménagement du logement ou des activités extra-scolaires", a annoncé le candidat d'extrême droite
Grâce à cette mesure, annoncée dans un petit village solognot d'environ 1000 habitants, l'ancien journaliste entend mener "une vraie politique de natalité" et de "reconquête des campagnes". Selon l'entourage de l'ancien polémiste, cette mesure s'appliquera dans les zones rurales selon la définition de l'Insee: soit pour un tiers de la population française.

Une mesure à 2 milliards d'euros

"Pour que renaisse le monde rural, il faut d'abord que les naissances soient de retour. (...) Avec ma mesure en faveur de la natalité, il y aura davantage d'enfants dans vos communes, alors nous ne fermerons plus de classe! Nos campagnes reprendront vie!, a-t-il lancé devant environ un millier de participants.
"Cette mesure a un coût de deux milliards d'euros", a-t-il estimé. "C'est dix fois moins que le coût des aides sociales aux étrangers, c'est vingt fois moins que le coût des fraudes sociales en France, c'est plus de trente fois moins que le coût des plans banlieues des quarante dernières années", a-t-il insisté devant une forêt de drapeaux tricolores.

J'imagine nos cas sociaux ruraux pondre des gamins en pagaille pour s'acheter des écrans plats ...  Rolling Eyes


Donner une grosse somme d'un coup n'est JAMAIS la solution. Je vous confirme qu'il y a des familles qui ne savent pas gérer, il vaut mieux leur donner 100€ de plus pas mois que 10 000€ en une fois ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 32276
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle ! - Page 5 Empty Re: Portraits des clowns qui se présentent à la présidentielle !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum