La Haute autorité de santé en est même à recommander un "vaccin"  tous le trois mois. Soit 80 balles par an et par personne au bénéfice des labos: plus de cinq milliards de rente en fonds publics pour big pharma rien que pour la France.