Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Bracelet connecté et étance Xiaomi Mi Bande 5 à -60%
19.99 € 49.99 €
Voir le deal

Zemmour à la baisse

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Diviciac Sam 13 Nov - 18:07

Romane a écrit:C'est une pseudo droite qui accueille les gens du monde entier en distribuant des aides sociales.
La droite ce n'est pas cela.
 
La gauche non plus ... 
C'est un homme de gauche qui disait que la France ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde et un droitos qui qualifiait l'immigration de "Chance pour la France".   

Diviciac

Messages : 32661
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Le K Keltys Sam 13 Nov - 18:12

moins on parle de Zemmour, plus il baisse.
mais on peut compter sur Télé Macron pour relancer la machine
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 1428
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Diviciac Sam 13 Nov - 18:20

Le K Keltys a écrit:moins on parle de Zemmour, plus il baisse.
mais on peut compter sur Télé Macron pour relancer la machine
 
Un duel Zemmour VS Manu au second tour, c'est le rêve de la macronie: la meilleure chance pour le sortant d'être réélu. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 32661
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Invité Sam 13 Nov - 18:27

le rêve de Manu, c'est le  débat avec Marine
Le cauchemar de Manu
Une alliance entre Marine et Zemmour.... on est à moins  6 mois des  élections ,tout est possible

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Fontsestian Sam 13 Nov - 20:06

Le K Keltys a écrit:moins on parle de Zemmour, plus il baisse.
mais on peut compter sur Télé Macron pour relancer la machine
Zemmour est le produit de la télé, de Ruquier à CNEWS il existe grâce à elle, c'est aussi un produit de marketing je ne crois donc pas qu'elle l'abandonnera.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5458
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Fontsestian Sam 13 Nov - 20:10

Francelibre a écrit:le rêve de Manu, c'est le  débat avec Marine
Le cauchemar de Manu
Une alliance entre Marine et Zemmour.... on est à moins  6 mois des  élections ,tout est possible
Le président sortant est toujours défavorisé dans un débat car il est exposé aux critiques sur son action alors que son adversaire peut continuer à mouliner son discours sans ce risque.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5458
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Fontsestian Sam 13 Nov - 20:22

Forcheville a écrit:
DFontsestian a écrit:
L'autorisation administrative de licenciement a été instituée par Chirac et supprimée par lui ensuite. Son objectif premier n'était pas d'empêcher les licenciements mais de vérifier la réalité de leur nature économique. Rappelons qu'à l'époque le licenciement économique permettait au chômeur de recevoir une indemnité équivalant à 90% de son salaire brut soit plus que le net. Cette reglemention favorable s'accompagnait du versement d'une année d'allocation de formation à 110% du salaire brut et se poursuivait au delà de 60 ans par la Garantie de ressources permettant d'attendre paisiblement la liquidation de sa retraite. De nombreuses entreprises ont abusé de ces dispositions avec l'accord enthousiaste de salariés ravis de partir en "retraite anticipée" à 58 ans dans des conditions matérielles confortables.
C’est bien ce que je dis, Chirac était un bourrin, il a fait prendre en charge le système de préretraite par la société en soulageant les entreprises qui se débarrassaient ainsi à bon compte de leurs employés âgés, au lieu de les inciter à les garder. Système contre productif qui ne devait exister dans aucun pays au monde. Et on s’etonne ensuite qu’on ait tant de mal à réformer aujourd’hui le système de retraite.
Concernant le chômage l'erreur fondamentale a été, selon moi, la décisions de lui appliquer prioritairement un traitement social au lieu de soutenir efficacement les structures de production et de commercialisation. Cela a abouti à fabriquer des générations de gens qui considèrent le chômage indemnisé comme un droit sans contrepartie dont la principale est la recherche permanente d'un reclassement.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5458
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Lili-Rose Sam 13 Nov - 20:55

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:


M'enfin, Manu n'est pas de gauche....
Sa politique est bien plus à droite que ne l'ont été celle de Chirac ou celle de Sarko.

Il faut savoir de quoi on parle.
Sur le plan économique on peut la classer à droite, encore que le "quoi qu'il en coûte" ne sonne pas vraiment libéral.
Mais sur le plan sociétal il est clairement et nettement à gauche sans aucune restriction.
Chirac est hors concours: c'est l'inventeur de "l'autorisation administrative de licenciement"  ce qui ne viendrait même pas à l'idée de Mélenchon aujourd'hui.
Ben ce que je disais pour Chirac, il était bien plus à gauche.
Je ne vois pas de quoi tu veux parler au sujet du "quoi qu'il en coûte" sauf peut-être pour la gestion covid.
Concernant la social, il veut quand même toucher à l'allocation chômage.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 9435
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Forcheville Sam 13 Nov - 22:42

Lili-Rose a écrit:
Forcheville a écrit:

Il faut savoir de quoi on parle.
Sur le plan économique on peut la classer à droite, encore que le "quoi qu'il en coûte" ne sonne pas vraiment libéral.
Mais sur le plan sociétal il est clairement et nettement à gauche sans aucune restriction.
Chirac est hors concours: c'est l'inventeur de "l'autorisation administrative de licenciement"  ce qui ne viendrait même pas à l'idée de Mélenchon aujourd'hui.
Ben ce que je disais pour Chirac, il était bien plus à gauche.
Je ne vois pas de quoi tu veux parler au sujet du "quoi qu'il en coûte" sauf peut-être pour la gestion covid.
Concernant la social, il veut quand même toucher à l'allocation chômage.

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.


 Je jure de soutenir, de défendre nos institutions et au besoin de les combattre.
Forcheville
Forcheville

Messages : 990
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Diviciac Dim 14 Nov - 10:17

Forcheville a écrit:


Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux)  /.../ ,
 
Quelle vile attaque personnelle vous lancez là,  Monsieur de Forcheville !

Si je suis un libéral philosophique je n'ai pas la moindre  intention de rejoindre "le camp des libéraux " Le "libéralisme économique" n'étant que l'autre nom du capitalisme 
Pour la bonne raison qu'il repose sur un postulat complètement faux édicté jadis par son pape Adam Smith cité de mémoire donc approximatif " C'est en cherchant son intérêt personnel que l'Homme contribue le plus efficacement au bien commun" 
Il suffit de l'appliquer aux dealers, aux délinquants  et aux requins de l'industrie fossoyeurs de l'éco système pour comprendre qu'il est inepte et suicidaire. 


Votre Zemmour qui commence à clarifier un peu son programme en racontant les mêmes inepties que les liblaireaux sur la nécessité de "libérer les énergies " en déréglementant l'industrie et l'agriculture, en diminuant "la pression fiscale" et en laissant pisser le mérinos de la cupidité personnelle et spéculative est bien plus libéral que moi dans le domaine économique . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 32661
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Invité Dim 14 Nov - 10:22

Il y a 2 systèmes Le communisme et le capitalisme
Tout les autres sont des rôles de compositions
On est chacun l'artisan de sa propre vie....mais il faut savoir choisir son camp.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Diviciac Dim 14 Nov - 10:49

Francelibre a écrit:Il y a 2 systèmes Le communisme et le capitalisme
Tout les autres sont des rôles de compositions
On est chacun l'artisan de sa propre vie....mais il faut savoir choisir son camp.

Je crois que vous énoncez deux postulats  binaires, manichéens et complètement faux.
Diviciac
Diviciac

Messages : 32661
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Fontsestian Dim 14 Nov - 11:04

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Ben ce que je disais pour Chirac, il était bien plus à gauche.
Je ne vois pas de quoi tu veux parler au sujet du "quoi qu'il en coûte" sauf peut-être pour la gestion covid.
Concernant la social, il veut quand même toucher à l'allocation chômage.

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.
Le covid a certes accéléré le recours à l'emprunt pour faire face à nos colossales dépenses publiques mais cette pratique existe depuis des lustres. Le "quoi qu'il en coûte" aura au moins permis de préserver le tissu économique français ce qui nous coutera cher mais infiniment moins que la ruine du pays. Macron n'aura pas réformé mais 18 mois d'agression des gilets jaunes et 2 ans et demi de covid peuvent l'expliquer. L'assurance chômage elle même très endettée ne sera pas réformée profondément parce qu'il faudrait auparavant lessiver les cerveaux de millions de gens pour les débarrasser de leurs idées fausses sur le statut de chômeur. Nous sommes engagés dans un processus jusqu'au boutiste qui ne se résoudra que dans la disparition du système par la faillite ou la mise au pas européenne.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5458
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par crachetonvenin4 Dim 14 Nov - 11:08

Et si Cyril Hanouna prenait le relais ?
 Zemmour à la baisse - Page 2 1f600  Wink
Cyril Hanouna: bouffon devenu roi - Challenges

Le protégé de Bolloré Cyril Hanouna est bien plus qu'un animateur-producteur. Le voici qui s'apprête à lancer une émission politique. Son credo? Toujours le même: offrir une tribune à toutes les opinions, créer le buzz, et en récolter les fruits.
Zemmour à la baisse - Page 2 Arton15463-604x339

Certes "un métier" de "journaliste" ou "d'animateur" mais surtout un charisme !
Bien sûr le devoir quotidien "d'informer" en France ou la France avec un employeur au-dessus en se situant dans un "groupe" français aussi mais pourquoi pas le grand saut ?

Eric Zemmour "en baisse" et donc une opportunité pour Cyril Hanouna de viser autre chose qu'un rendez-vous télévisé de grande écoute ou non.

En étant pareillement impliqué dans le politique en France, cette personne si populaire ne doit-elle pas s'engager enfin à titre personnel de manière à rester crédible ?
A force de côtoyer les politiques ou ce monde politique, Cyril Hanouna doit se poser la question de son honnêteté personnelle en France.
Si Cyril Hanouna a des choses à reprocher au monde politique français, sa seule solution possible pour rester crédible est-elle de se proclamer candidat à l'élection présidentielle future ?
Si Cyril Hanouna ne se présente pas à la prochaine élection présidentielle française, alors pour lui tout ce monde politique français qu'il connait si bien dans le fond est parfait.

Zemmour à la baisse - Page 2 ?url=http%3A%2F%2Fl-opinion-brightspot.s3.amazonaws.com%2F08%2F81%2Fccda0d75326bb1389c8db3752c19%2Fyannick-bollore-et-cyril-hanouna-sipa

Dans le cas d'une candidature de Cyril Hanouna à l'élection présidentielle française, quels seraient ses amis qui pourraient le soutenir en toute bonne conscience ?
crachetonvenin4
crachetonvenin4

Messages : 1567
Date d'inscription : 09/03/2021
Localisation : Autour de 1000 m d'altitude

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Lili-Rose Dim 14 Nov - 11:22

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Ben ce que je disais pour Chirac, il était bien plus à gauche.
Je ne vois pas de quoi tu veux parler au sujet du "quoi qu'il en coûte" sauf peut-être pour la gestion covid.
Concernant la social, il veut quand même toucher à l'allocation chômage.

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 9435
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Invité Dim 14 Nov - 11:24

Diviciac a écrit:
Francelibre a écrit:Il y a 2 systèmes Le communisme et le capitalisme
Tout les autres sont des rôles de compositions
On est chacun l'artisan de sa propre vie....mais il faut savoir choisir son camp.

Je crois que vous énoncez deux postulats  binaires, manichéens et complètement faux.
Possible , je suis pas la science infuse....
En tout cas ,si j'ai sorti mes aiguilles du foin, je le dois à personne, partant aussi du principe, que dans la vie, ce n'est pas tant ce que l'on veut qui compte , mais vouloir ce que l'on fait...rassurez vous, je ne vais pas vous raconter ma vie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Lili-Rose Dim 14 Nov - 11:25

Fontsestian a écrit:
Forcheville a écrit:

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.
Le covid a certes accéléré le recours à l'emprunt pour faire face à nos colossales dépenses publiques mais cette pratique existe depuis des lustres. Le "quoi qu'il en coûte" aura au moins permis de préserver le tissu économique français ce qui nous coutera cher mais infiniment moins que la ruine du pays. Macron n'aura pas réformé mais 18 mois d'agression des gilets jaunes et 2 ans et demi de covid peuvent l'expliquer. L'assurance chômage elle même très endettée ne sera pas réformée profondément parce qu'il faudrait auparavant lessiver les cerveaux de millions de gens pour les débarrasser de leurs idées fausses sur le statut de chômeur. Nous sommes engagés dans un processus jusqu'au boutiste qui ne se résoudra que dans la disparition du système par la faillite ou la mise au pas européenne.


Je crois bien mon bon Font, que le montant total de la facture covid n'est pas encore réglé.
L'échelonnement du prêt initialement à taux zéro est loin d'être remboursé par beaucoup d'entreprises, er risque malheureusement de se traduire par de nouvelles fermetures d'entreprises.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 9435
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Fontsestian Dim 14 Nov - 11:29

Lili-Rose a écrit:
Forcheville a écrit:

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.
Les emplois non pourvus existent la question est de savoir pourquoi. Inadéquation de compétences, difficultés de transport, mauvaise volonté des chômeurs sont des réponses. Faire 600 démarches pour trouver un poste ça ne veut rien dire si l'on ne sait pas quel poste était visé, à quel niveau de salaire, dans quelle région, quel potentiel d'offre,  quelle est la disponibilité du demandeur, sa capacité de déplacement. En tous cas ça montre que pour avoir un travail il faut s'en donner la peine.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5458
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 76
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Invité Dim 14 Nov - 11:31

emplois non pourvus
Bien sur on peut toujours demander à un licencié de 59 ans de trouver un poste à la plonge dans un restaurant ....ou à  un jeune d'aller larbiner et se faire exploiter chez Uber eats.......
enfin il suffit de traverser la rue ,dit on...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Forcheville Dim 14 Nov - 11:37

Lili-Rose a écrit:
Forcheville a écrit:

Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux) , il est passé dans un système d'injection continuelle d'argent qu'il n'a pas, dans un système keynésien-donc de gauche- ce qu'il n'avait pas annoncé au départ avec son programme "Révolution".
La réduction des dépenses publiques ne sont plus dans son agenda-sauf en ce qui concerne la réforme de l'assurance chômage( encore que demander 6 mois de travail au lieu de 4 pour pouvoir toucher des indemnités ça n'est pas vraiment une "révolution", comparé à ce qui se pas en Angleterre où l'ANPE du coin vous envoie un conseiller qui vous réclame 3 preuves de recherche d'emploi par semaine et ne vous lâche pas le boule)
La réduction du nombre de fonctionnaires par ex ne semble pas être à l'ordre du jour.
Donc son programme sociétal 100% de gauche restant stable et même se développant, son programme "libéral" se réduisant, la moyenne globale penche nettement à gauche contrairement à ce que tu penses-du moins à mon avis.


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.

On ne doit pas avoir la même vision des choses, parce-que des gens qui "recherchent" du travail, j'en ai observé ici qui attendent que celui-ci les rattrape en faisant pisser leur chien 4 fois par jour et comme on dit un salaire leur suffirait.
Bon la région n'est pas un exemple, et peut-être qu'en Alsace la mentalité est différente.


 Je jure de soutenir, de défendre nos institutions et au besoin de les combattre.
Forcheville
Forcheville

Messages : 990
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Le K Keltys Dim 14 Nov - 11:45

Fontsestian a écrit:
Lili-Rose a écrit:


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.
Les emplois non pourvus existent la question est de savoir pourquoi. Inadéquation de compétences, difficultés de transport, mauvaise volonté des chômeurs sont des réponses. Faire 600 démarches pour trouver un poste ça ne veut rien dire si l'on ne sait pas quel poste était visé, à quel niveau de salaire, dans quelle région, quel potentiel d'offre,  quelle est la disponibilité du demandeur, sa capacité de déplacement. En tous cas ça montre que pour avoir un travail il faut s'en donner la peine.
donc un coiffeur au chômage qui refuse un poste de plombier ou de soudeur sous marins (secteurs qui recrutent) est une sale feignasse .


Mais au fait, pourquoi se prend on la t^te avec le chômage puisque d'après les chiffres dont vous ne cessez vos gausser, il baisse .
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 1428
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Forcheville Dim 14 Nov - 11:47

Diviciac a écrit:
Forcheville a écrit:


Le "quoi qu'il en coûte" signifie que Macron ne s'occupe plus des déficits et de la dette(au grand désespoir de Diviciac qui n'arrête pas de le dénoncer ici et qui s'il était logique avec lui-même devrait rejoindre le camp des libéraux)  /.../ ,
 
Quelle vile attaque personnelle vous lancez là,  Monsieur de Forcheville !

Si je suis un libéral philosophique je n'ai pas la moindre  intention de rejoindre "le camp des libéraux " Le "libéralisme économique" n'étant que l'autre nom du capitalisme 
Pour la bonne raison qu'il repose sur un postulat complètement faux édicté jadis par son pape Adam Smith cité de mémoire donc approximatif " C'est en cherchant son intérêt personnel que l'Homme contribue le plus efficacement au bien commun" 
Il suffit de l'appliquer aux dealers, aux délinquants  et aux requins de l'industrie fossoyeurs de l'éco système pour comprendre qu'il est inepte et suicidaire. 


Votre Zemmour qui commence à clarifier un peu son programme en racontant les mêmes inepties que les liblaireaux sur la nécessité de "libérer les énergies " en déréglementant l'industrie et l'agriculture, en diminuant "la pression fiscale" et en laissant pisser le mérinos de la cupidité personnelle et spéculative est bien plus libéral que moi dans le domaine économique . 

Ce n'était pas une attaque, mais au contraire un encouragement  dans la démarche socratique du "connais toi toi-même" ou nietzschienne "deviens ce que tu es": le fait que vous dénonciez le niveau d'endettement du pays de façon récurrente est une première étape de ce chemin , la plus importante peut-être.  Very Happy


 Je jure de soutenir, de défendre nos institutions et au besoin de les combattre.
Forcheville
Forcheville

Messages : 990
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Invité Dim 14 Nov - 11:47

On sait très bien que certains cherchent du travail en priant le bon dieu de ne pas en trouver..et puis les assédics, un peu de black pour arrondir ,ça peut être le vie de château, surtout s'il y a une 2ème salaire ....mais on constate aussi que les offres d'emplois sont ciblés dans la Restauration ,chez les saisonniers...les contrats précaires etc...
Demander à un électronicien licencié à 59 ans  d'accepter un emploi dans un Restaurant ça fait tache ,pour autant qu'il sache faire du reste  ....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Diviciac Dim 14 Nov - 12:08

Forcheville a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Quelle vile attaque personnelle vous lancez là,  Monsieur de Forcheville !

Si je suis un libéral philosophique je n'ai pas la moindre  intention de rejoindre "le camp des libéraux " Le "libéralisme économique" n'étant que l'autre nom du capitalisme 
Pour la bonne raison qu'il repose sur un postulat complètement faux édicté jadis par son pape Adam Smith cité de mémoire donc approximatif " C'est en cherchant son intérêt personnel que l'Homme contribue le plus efficacement au bien commun" 
Il suffit de l'appliquer aux dealers, aux délinquants  et aux requins de l'industrie fossoyeurs de l'éco système pour comprendre qu'il est inepte et suicidaire. 


Votre Zemmour qui commence à clarifier un peu son programme en racontant les mêmes inepties que les liblaireaux sur la nécessité de "libérer les énergies " en déréglementant l'industrie et l'agriculture, en diminuant "la pression fiscale" et en laissant pisser le mérinos de la cupidité personnelle et spéculative est bien plus libéral que moi dans le domaine économique . 

Ce n'était pas une attaque, mais au contraire un encouragement  dans la démarche socratique du "connais toi toi-même" ou nietzschienne "deviens ce que tu es": le fait que vous dénonciez le niveau d'endettement du pays de façon récurrente est une première étape de ce chemin , la plus importante peut-être.  Very Happy

Vous vous fourvoyez, ma "dénonciation" est surtout celle de l'incohérence des macronistes qui pleuraient comme des madeleines sur les 75 milliards de trou de Hollande (3,5% du Pib ) et approuvent le gouffre de 212 milliards (9,2% du Pib) de Manu . 
Ma position sur la dette française est claire depuis longtemps : le doigt d'honneur aux créanciers dont plus de la moitié sont des "investisseurs" étrangers . 
 Quand on spécule , parfois on gagne et parfois on perd.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 32661
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Lili-Rose Dim 14 Nov - 12:52

Fontsestian a écrit:
Lili-Rose a écrit:


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.
Les emplois non pourvus existent la question est de savoir pourquoi. Inadéquation de compétences, difficultés de transport, mauvaise volonté des chômeurs sont des réponses. Faire 600 démarches pour trouver un poste ça ne veut rien dire si l'on ne sait pas quel poste était visé, à quel niveau de salaire, dans quelle région, quel potentiel d'offre,  quelle est la disponibilité du demandeur, sa capacité de déplacement. En tous cas ça montre que pour avoir un travail il faut s'en donner la peine.
Par rapport à ma nièce je n'ai pas trop de précision, je crois qu'elle dispose d'une minimum universitaire pas trop vilain, elle habite Paris, elle a fait un stage chez un député, pour le reste, je ne sais pas.
Maintenant je vais te donner l'exemple d'un emploi non pourvu. Alors je connais très bien l'entreprise, je suis client, c'est une boucherie de famille, la boite est parfaitement correcte. Le job: temps partiel, 24 heures par semaine, soit 3 jours de 6h00 à 14h00. Salaire net avant mutuelle, 822 euros par mois. Alors ça peut convenir à certaines personne mais pas à tous le monde. Je peine à croire que tu puisses vivre avec ça.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 9435
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Lili-Rose Dim 14 Nov - 13:09

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:


C'est que Keynes, pas encore froid, était déjà dépassé.
Pour les déficits, je ne vois pas comment, avec les politiques successives que nous subissons depuis des décennies, il serait envisageable de les réduire, voire de faire de l'excédant. 
J'ai rigolé cette semaine en lisant que l'Allemagne n'allait pas avoir autant d'excédant que prévu, quelle catastrophe, il devait manquer quelques poignées de cerises pour arriver à quelque chose comme 130 milliards, alors que la France s'inscrit systématiquement dans le rouge en la matière.
Le pays, a au fil du temps signé des contrats. Un contrat engendre une obligation de faire, et celle de payer est un exemple. Le souci est qu'il n'y a pas vraiment d'anticipation. Au sujet des fonctionnaires, comme dès lors que la personne le devient, elle sera à la charge de l'état jusqu'à sa mort. Il n'y a quand même plus autant de fonctionnaire qu'à une période, l'état passe bien souvent par le CDD de droit public, puis éventuellement par un CDI de droit public, qui n'est pas fonctionnaire.
Il y a également eu des privatisations qui ont donné naissance à des EPA, à des EPIC, à des SEM, ce qui permettait de proposer un autre statut aux nouveau arrivants.
En contre partie, il y a tout la magma des collectivités territoriales qui a engendré des fonctionnaires, on peut d'ailleurs remercier Hollande pour y avoir rajouté une couche au mille-feuille.
Concernant le chômage et les fameux emplois non pourvus. Je vais parler aussi de ma propre expérience. Vu que j'ai quitté mon ancien employeur en mai, j'ai bien entendu fait des recherches en amont. Il est curieux de retrouver bien souvent les mêmes entreprises qui ne trouvent personne, étrange hein, mais c'est un constat statistique. Comme je reçois encore des offres d'emplois, je constate que certaines boites recherche toujours une personne depuis bientôt 2 ans, c'est vraiment vraiment curieux. J'affirme également qu'il existe des fausses offres d'emplois, à savoir que c'est aussi une manière de se faire de la pub (il y a un super U à 5 KM d'ici qui met même une banderole sur la route pour recruter), ainsi qu'un manière pour les agence d'intérim de faire du sourcing.
Pour donner un autre exemple, ma nièce qui vient de trouver un CDI après......600 demandes.
Donc les emplois non pourvus, j'ai un peu de mal à le prendre pour argent comptant.

On ne doit pas avoir la même vision des choses, parce-que des gens qui "recherchent" du travail, j'en ai observé ici qui attendent que celui-ci les rattrape en faisant pisser leur chien 4 fois par jour et comme on dit un salaire leur suffirait.
Bon la région n'est pas un exemple, et peut-être qu'en Alsace la mentalité est différente.
Il y en a bien sur aussi des comme ça ici, on dirait même que c'est leur métier. Very Happy
Alors pour comparer l'Alsace à Marseille, va être assez compliqué, car je ne connais pas assez Marseille, tout en ayant un stagiaire qui vient de Martigues avec qui je discute un peu de choses et d'autres.
Ce que je peux dire de Mulhouse, on dit que c'est la ville française qui dispose du plus de nationalités différentes. Il y a certes les maghrébins, on pourrait presque dire que c'est le nouveau phénotype du mulhousien. Il y a une très forte immigration de l'est, et là même un chat y perdrait ses petits. Ils ont des codes entre eux, qu'on ne connait pas. Mis à part pour l'un ou l'autre quartier, le mulhousien de base est globalement du quart monde.
J'habite juste à côté, dans ce qu'on appelait un petit village, mais qui est en train de se faire rattraper par le tout-béton, grâce à une mairie mégalomane et avide de taxes. J'ai la chance d'habiter dans un quartier dans lequel la verdure existe encore. Lorsque j'étais gamin, j'allais me balader à vélo pour observer tout ce qui peut vivre dans une retenue d'eau, un cours d'eau, aujourd'hui, tout cela a bel et bien disparu.
Le secteur subit une urbanisation notamment en ZAC qui devient véritablement outrancière, puis on vient nous casser les oreilles avec l'écologie.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 9435
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Zemmour à la baisse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum