Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount mobile : Forfait 100 Go sans engagement pendant 12 mois à ...
8.99 €
Voir le deal

Les gavés de la fiscalité Manu n'ont pas investi .

Aller en bas

Les gavés de la fiscalité Manu n'ont pas investi . Empty Les gavés de la fiscalité Manu n'ont pas investi .

Message par Diviciac Jeu 14 Oct - 19:13

Fiscalité du capital : surprise, la réforme Macron a profité aux actionnaires (msn.com)


C’est l’une des grandes œuvres économiques du quinquennat Macron, l’une des plus contestées aussi, qui lui a valu le sobriquet de «président des riches» : à l’automne 2017, la réforme de la fiscalité du capital instaurait un prélèvement forfaitaire unique (PFU, ou «flat tax») de 30 % sur les revenus concernés et la transformation de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en un simple impôt sur la fortune immobilière (IFI). Quels ont été les effets concrets de ces décisions ? Dans son troisième rapport sur le sujet, présenté ce jeudi, France Stratégie, organisme d’évaluation et de prospective rattaché à Matignon mais dont l’indépendance et le sérieux sont reconnus, apporte plusieurs réponses et laisse planer des interrogations : la réforme a encouragé le versement de dividendes par les entreprises à leurs actionnaires-propriétaires, avec un impact sur l’économie réelle très incertain, voire nul.




24 milliards d’euros de dividendes

L’effet le plus notable de cette réforme concerne le versement des dividendes, qui a considérablement augmenté dès 2018 et se maintient à haut niveau depuis. En figeant une taxation de 30 % quel que soit le niveau des revenus concernés, le PFU a libéré une passion pour les dividendes dans les entreprises. C’est particulièrement vrai dans les sociétés non cotées, détenues par des propriétaires individuels : pourquoi un patron-actionnaire choisirait-il de se rémunérer en salaires imposables jusqu’à 45 % quand il peut se gâter en dividendes imposables à 30 % ? En 2020, cette forme très particulière de rétribution déclarée par les ménages a atteint 24 milliards d’euros. Sous la mandature de François Hollande, qui avait décidé de taxer ces revenus comme ceux du travail, elle naviguait autour de 13 ou 14 milliards d’euros selon les années.

«Aucun effet sur l’investissement»

Les défenseurs de cette réforme la justifient par un argument clé : cette manne financière serait réinvestie dans l’économie réelle, déclenchant un cercle vertueux pour l’activité. Ce que l’on a tendance à résumer par le mot «ruissellement», impropre d’un point de vue académique. France Stratégie est plus que sceptique sur ce point : dans les entreprises concernées, «il n’y a aucun effet identifié sur l’investissement ou la masse salariale», observe Fabrice Lenglart, inspecteur général à l’Insee et président du comité d’évaluation. Le cercle vertueux promis par le chef de l’Etat ressemble à un carré bien anguleux. «C’est cohérent avec ce que dit la littérature économique», constate Fabrice Lenglart. Et avec l’expérience : le relèvement de l’imposition du capital par François Hollande en 2013 n’avait pas modifié les comportements.


On s'en doutait un peu:  les "premiers de cordée", sponsors de Manu,  ont pris le pognon sans "relancer" quoi que ce soit. C'était juste un renvoi d'ascenseur  du larbin des milliardaires . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 32187
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les gavés de la fiscalité Manu n'ont pas investi . Empty Re: Les gavés de la fiscalité Manu n'ont pas investi .

Message par Diviciac Ven 15 Oct - 11:36

Ca donne a "Franc-tireur"  un nouveau fake à dénoncer: 

 "La mise en place de la flat tax en 2018 par le gouvernement d’Emmanuel Macron vise à inciter les contribuables et les épargnants à investir dans l’économie plutôt que de favoriser l’épargne pour obtenir de nombreux avantages fiscaux. " 


Ben non ...  tout faux: Il n'y a pas eu plus d'investissements supplémentaires dans l'économie nationale que de beurre en couille et l'épargne "improductive"  des Français n'a jamais été aussi haute.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 32187
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum