Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Platine vinyle HOUSE OF MARLEY SIMMER DOWN BLUETOOTH
Voir le deal
199.99 €

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Le K Keltys Lun 7 Juin - 20:18

Et c'est le journal préféré de Magic qui le dit Very Happy


https://www.lepoint.fr/economie/kervasdoue-l-eolien-terrestre-vu-par-le-gouvernement-mieux-vaut-en-rire-05-06-2021-2429669_28.php
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 840
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Diviciac Lun 7 Juin - 20:52

Le K Keltys a écrit:Et c'est le journal préféré de Magic qui le dit Very Happy


https://www.lepoint.fr/economie/kervasdoue-l-eolien-terrestre-vu-par-le-gouvernement-mieux-vaut-en-rire-05-06-2021-2429669_28.php

"Cet article est réservé aux abonnés" 




Dommage ! 
Diviciac
Diviciac

Messages : 30803
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Le K Keltys Lun 7 Juin - 21:02

Diviciac a écrit:
Le K Keltys a écrit:Et c'est le journal préféré de Magic qui le dit Very Happy


https://www.lepoint.fr/economie/kervasdoue-l-eolien-terrestre-vu-par-le-gouvernement-mieux-vaut-en-rire-05-06-2021-2429669_28.php

"Cet article est réservé aux abonnés" 




Dommage ! 
Et je n'arrive pas à le copier/coller, peut être que Magic y arrivera
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 840
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par N'Magicfly Lun 7 Juin - 23:02

Il me semblait l'avoir copié sur fil des éoliennes: Peut être que j'y ai juste pensé. Enfin ça valide ce que j'ai dit sur le sujet: l'éolien c'est de l'enfumage, du vent que nous vend les écolos!


Kervasdoué – L’éolien terrestre vu par le gouvernement, mieux vaut en rire


CHRONIQUE. Le « vrai/faux sur l’éolien terrestre », publié le 28 mai par le ministère de l’Écologie, accumule mensonges, banalités et… arguments risibles.



Publié le 05/06/2021 à 07h30 - Modifié le 05/06/2021 à 11h43


La lecture des documents administratifs donne rarement l'occasion de se distraire. Certes, jadis, deux ou trois fois dans l'année, la rubrique des changements de noms publiée au Journal officiel par le Conseil d'État donnait parfois des occasions de sourire de façon peu charitable, mais il est rare qu'un document officiel contribue autant à la bonne humeur. Il convient donc de remercier Mme Pompili et ses services du ministère de l'Écologie d'avoir publié il y a quelques jours « Pour y voir plus clair : vrai/faux sur l'éolien terrestre ». En effet, si les mensonges grossiers, les pompeuses banalités, les raisonnements sophistiques et les pléonasmes vous font rire, vous allez, en le parcourant, profiter de quelques instants de franche hilarité. Vous pourrez aussi – et c'est plus probable – enrager, car ce sujet est sérieux et il n'est jamais agréable d'être pris pour un imbécile. Jugez-en.
Avant de commenter la lecture de ce texte, il faut rappeler qu'EDF est contraint par la loi d'acheter à tout moment, jour et nuit donc, 365 jours par an, qu'il en ait besoin ou non, la production de ces « moulins à vent » au prix moyen actuel de 0,0924 €/kWh les dix premières années (1), puis de 0,028 € à 0,082 €/kWh de la dixième à la quinzième année. Le tarif est plus élevé pour l'éolien en mer (de 0,110 €/kWh, à 0,120 €/kWh aujourd'hui). De surcroît, au cours de la dernière décennie, certains contrats pour l'éolien terrestre – toujours en cours – furent signés avec une garantie de rachat supérieure à 0,20 €/kWh, bien entendu payée par nos factures d'électricité et les taxes qui les alourdissent.

À LIRE AUSSI« L'éolien est une énergie nocive »


Où l'on enfile des perles 


Les investisseurs sont donc, situation rarissime, certains de vendre leur production à prix fixe pendant une longue période. Et comme les recettes sont garanties, ils n'ont pas besoin de mettre souvent la main à la poche et empruntent souvent sur le marché 95 % du coût de l'investissement. Rappelons aussi que l'électricité ne se stocke pas, que c'est un flux d'électrons, un courant, et qu'à tout moment donc la production doit parfaitement s'adapter à la consommation qui varie au cours des heures, des jours, des mois et des saisons.
Dès la première question posée par ce document produit par le ministère de l'Écologie, il est rappelé que « les énergies renouvelables en général, et l'éolien en particulier ont montré leur résilience durant la crise sanitaire ». « Leur production n'a été que faiblement impactée, participant ainsi à la sécurité d'approvisionnement en électricité », précise même le texte. Il était déjà connu, me semble-t-il, qu'en cas de pandémie, les consultations médicales et les admissions à l'hôpital avaient peu d'influence sur le vent. La « résilience » de ces sources d'énergie ne mérite donc pas plus d'être signalée que l'impact du virus sur les chutes de neige dans les Alpes. En outre, la gestion du réseau électrique n'est pas spécifique à ces sources d'énergie, même s'il faut nettoyer régulièrement, voire déneiger, les panneaux solaires qui sont donc moins « résilients » en cas d'épidémie que d'autres sources, du fait de ce besoin de main-d'œuvre.




L'éolien devra faire appel à d'autres sources d'énergie


Selon le même texte, il ne serait « pas si simple, voire faux » de déclarer qu'après tout, l'éolien n'est pas différent des autres sources d'énergie et qu'aucune « production intermittente (…) ne peut suffire aux besoins des consommateurs  » parce que, notamment, « les installations nucléaires et thermiques (ainsi que les éoliennes, les installations solaires et les barrages hydroélectriques) doivent être arrêtées régulièrement pour des opérations de maintenance qui peuvent durer jusqu'à plusieurs mois.  ». Il ne faut pas manquer d'air pour comparer la maintenance programmée d'une usine et les sautes de vent ! Même si les prévisions météorologiques font des progrès, quand le vent tombe, il faut trouver d'autres sources d'électricité pour répondre à la demande des usagers. Le plus souvent, comme en Bretagne, il s'agira de centrales thermiques au gaz. C'est la raison pour laquelle, les gaziers comme Engie adorent l'éolien et dissimulent, à l'instar des Allemands, leur marché florissant, derrière la défense de cette énergie dite « renouvelable ».
Madame Pompili déclare également qu'il est faux de dire que « l'éolien, variable, implique un recours accru aux énergies fossiles pilotables » arguant que « le développement de l'éolien et du photovoltaïque prévu dans les dix prochaines années en France dans le cadre de la PPE pourra s'appuyer sur la flexibilité du système électrique français ». Le lecteur attentif constatera que le texte officiel est passé subrepticement du présent au futur de l'indicatif. Nous ne sommes donc plus en 2021, mais en 2035. Or, même en 2035, cette affirmation reste plus que douteuse, car, dans 14 ans, les lois de la physique n'auront pas changé et la météorologie non plus. En conclusion, demain comme aujourd'hui, l'éolien devra faire appel à d'autres sources d'énergie.



Des affirmations éminemment discutables


Sur une année, pour une production théorique de puissance installée de 100, une éolienne ne fournira qu'environ 30 % de sa capacité (estimation généreuse), 70 % viendront donc d'autres sources. Ainsi, en l'absence de soleil et de barrages hydroélectriques, on brûle systématiquement des énergies fossiles, notamment du gaz prétendument « propre ». Toutefois, ce raisonnement à la moyenne induit en erreur : quand un anticyclone s'installe sur l'Europe, la production des éoliennes chute à moins de 10 % de leur capacité et certains jours à moins de 1 % ! Si bien qu'il n'y a pas de substitution et que l'on est obligé de garder toutes les capacités de production des moyens pilotables pour répondre à la demande qui ne diminue pas parce qu'il fait beau. Une fois encore, on se tourne alors vers les centrales thermiques au gaz, quand on diminue le nucléaire.
Faut-il rappeler que l'Allemagne, malgré ses investissements considérables, baisse à peine la « carbonisation » de son électricité et se bat à Bruxelles pour faire admettre que le gaz devienne une énergie « verte » ? Il est vrai que le gazoduc russe va bientôt arriver chez eux, qu'ils vont ainsi contrôler le robinet européen. Rappelons qu'ils ont empêché les Français de construire un approvisionnement en gaz venant du Sud, notamment de l'Algérie, torpillant efficacement ce projet.
Il est amusant de constater également que ce texte arrive à se contredire lui-même, sans même faire appel à des raisonnements tirés par les cheveux. Ainsi, le texte assure qu'il est faux de prétendre que « lorsqu'elles ne produisent pas, les éoliennes soutirent sur le réseau ». Et pour argumenter dans ce sens, il est précisé que « les éoliennes disposent de batteries nécessaires pour assurer en permanence l'alimentation des équipements et la sécurité des installations… » Soit. Mais les quelques lignes suivantes rappellent tout de même qu' « en temps normal, ces batteries sont alimentées par l'éolienne elle-même, mais peuvent occasionnellement se recharger grâce au réseau ». Donc, elles soutirent bien sur le réseau, pas beaucoup, certes, mais cela vaut-il un mensonge patent ?
Je passe sur les affirmations éminemment discutables du texte sur la prétendue absence de nuisances esthétiques (destruction des paysages), écologiques (consommations d'espace, utilisation de terres rares, enfouissement des pales, biodiversité) et sociales (nuisance sonore et baisse de la valeur foncière des propriétés voisines). Il faudrait les reprendre une par une, car elles sont toutes aussi fausses les unes que les autres.




Des folies payées à la fois par le consommateur d'électricité et par l'automobiliste


Enfin, par essence, comme toute activité économique sur un territoire, les éoliennes créent des emplois : 22 000, nous dit le texte. Toutefois, cette énergie se substituant partiellement au nucléaire, elle en détruit donc dans le secteur qu'elle remplace de manière intermittente. Il se trouve que le solde global de cette substitution est négatif. Tout simplement parce que pour le nucléaire, la seule importation est celle de l'uranium (moins de 3 % du coût global) alors que dans le secteur de l'éolien, les machines sont importées (ce qui équivaut à entre 10 et 20 % du coût global). Les éoliennes sont allemandes (Siemens) ou américaines (General Electric), voire danoises (2).
Quant aux investisseurs, ils sont pour l'essentiel étrangers (les Français restent largement minoritaires). Résultat : le moment venu, à la suite de montages juridiques complexes, les collectivités qui ont accueilli ces machines ne pourront pas se retourner contre les promoteurs, le détenteur de l'autorisation étant une filiale d'une société étrangère qui sera mise en faillite.
Toutes ces folies sont payées à la fois par le consommateur d'électricité et par l'automobiliste à travers la taxe sur l'essence et le gasoil. Elles pèsent donc davantage sur les ménages les plus modestes. Il y a une alliance objective entre les partis politiques qui défendent ces énergies renouvelables, à commencer par Europe Écologie-Les Verts, les industriels du gaz, l'Allemagne et des financiers internationaux qui ne font que prendre de l'argent avant de se tirer, pour traduire ici le titre d'un film célèbre de Woody Allen (Take the Money and Run).
Un jour, proche maintenant, on ne trouvera plus cela drôle. Le scandale éclatera et chacun constatera que la politique énergétique de la France n'aura été que du vent. Nul doute que cela provoquera une tempête !
(1) EDF vend à ses concurrents l'électricité nucléaire à 0,042€/kWh (https://www.cre.fr/Actualites/les-demandes-arenh-pour-2021)
(2) Dans ce pays qui a la plus longue expérience en la matière, le vent a tourné. Les subsides pour l'éolien vont être supprimés.
Pour ceux qui souhaitent en savoir davantage, découvrez gratuitement le documentaire : https://eoliennes-lefilm.com/
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1404
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Nadou Mar 8 Juin - 10:53

Lutter contre tout ce qui nous rend autonome c'est un leitmotiv de droite ... et moi je suis de gauche !  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 30255
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Diviciac Mar 8 Juin - 11:23

Nadou a écrit:Lutter contre tout ce qui nous rend autonome c'est un leitmotiv de droite ... et moi je suis de gauche !  Very Happy
lol!


Le droitos en général veut "La" solution . il te répondra : 
-l'éolien, ce n'est pas la solution 
-le solaire, ce n'est pas la solution
- la géothermie, ce n'est pas la solution 
- la biomasse ce n'est pas la solution
- les mini-turbines pour l'hydraulique ce n'est pas la solution 
- l'énergie marémotrice , ce n'est pas la solution
- l'hydrogène,  ce n'est pas la solution  etc. 


Il te répondra: "L'énergie marémotrice , ça ne fonctionne pas à Clermont- Ferrand" ou "On ne peut pas se chauffer au bois dans un studio de 23ème étage de la Défense"  
En fait, le droitos a du mal à envisager une solution un peu multiple et à percevoir qu'il faut plutôt combiner tout ça en fonction des possibilités locales.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 30803
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Nadou Mar 8 Juin - 11:48

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:Lutter contre tout ce qui nous rend autonome c'est un leitmotiv de droite ... et moi je suis de gauche !  Very Happy
lol!


Le droitos en général veut "La" solution . il te répondra : 
-l'éolien, ce n'est pas la solution 
-le solaire, ce n'est pas la solution
- la géothermie, ce n'est pas la solution 
- la biomasse ce n'est pas la solution
- les mini-turbines pour l'hydraulique ce n'est pas la solution 
- l'énergie marémotrice , ce n'est pas la solution
- l'hydrogène,  ce n'est pas la solution  etc. 


Il te répondra: "L'énergie marémotrice , ça ne fonctionne pas à Clermont- Ferrand" ou "On ne peut pas se chauffer au bois dans un studio de 23ème étage de la Défense"  
En fait, le droitos a du mal à envisager une solution un peu multiple et à percevoir qu'il faut plutôt combiner tout ça en fonction des possibilités locales.  

Je suis d'accord avec toi.  Very Happy T'es content ?  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 30255
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Diviciac Mar 8 Juin - 12:38

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
lol!


Le droitos en général veut "La" solution . il te répondra : 
-l'éolien, ce n'est pas la solution 
-le solaire, ce n'est pas la solution
- la géothermie, ce n'est pas la solution 
- la biomasse ce n'est pas la solution
- les mini-turbines pour l'hydraulique ce n'est pas la solution 
- l'énergie marémotrice , ce n'est pas la solution
- l'hydrogène,  ce n'est pas la solution  etc. 


Il te répondra: "L'énergie marémotrice , ça ne fonctionne pas à Clermont- Ferrand" ou "On ne peut pas se chauffer au bois dans un studio de 23ème étage de la Défense"  
En fait, le droitos a du mal à envisager une solution un peu multiple et à percevoir qu'il faut plutôt combiner tout ça en fonction des possibilités locales.  

Je suis d'accord avec toi.  Very Happy T'es content ?  Very Happy



Non, je ne suis pas content : Manu se foutant de l'écologie comme de sa première chemise,  je n'ai pas envie qu'une macroniste soit d'accord avec moiTwisted Evil
Diviciac
Diviciac

Messages : 30803
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Horiel Mar 8 Juin - 13:48

Je me tague plutôt à droite et j'aime bien les éoliennes.
C'est joli  Embarassed
Horiel
Horiel

Messages : 787
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Diviciac Mar 8 Juin - 14:05

Horiel a écrit:Je me tague plutôt à droite et j'aime bien les éoliennes.
C'est joli  Embarassed



De l'A 6, j'en vois grandir tout un troupeau à la hauteur d'Auxerre . Ils ont eu l'intelligence de les construire loin des habitations sur la morne plaine céréalière de l'Auxerrois qui ne présente pas d'autre d'intérêt visuel. 



J'avoue les préférer dans le "plat pays" que sur mes collines fleuries du Morvan ou à Vézelay. Mais le Morvan a d'autres ressources énergétiques encore peu exploitées : le bois, la biomasse ou l'hydraulique du "Vert pays des eaux vives "(la Nièvre).   
Diviciac
Diviciac

Messages : 30803
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire Empty Re: Eolien gouvernemental: vaut mieux en rire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum