Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
Voir le deal
39.99 €

Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

rigolo Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Ven 16 Avr - 21:17

 A mon avis Divi va être très très malheureux, faut se préparer à le soutenir en 2022.


La gauche parle dans le vide


LA LETTRE DU PALAIS. Même si les préoccupations écologiques et sociales s’installent dans le paysage politique, le bloc de gauche continue de s’effondrer. Analyse.



C'est une scène sans doute oubliée des nouveaux sherpas de la gauche. À quelque quarante jours du premier tour de l'élection présidentielle de 2002, en ce mois de février, Lionel Jospin passe un dernier grand oral – informel – devant les éléphants socialistes. Autour de l'immense table, on croise François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Pierre Moscovici, Martine Aubry, Henri Emmanuelli, Jack Lang, etc. Chacun est là pour dire ce qu'il pense du projet présidentiel du candidat socialiste. Derrière ses immenses lunettes rectangulaires, Pierre Mauroy, figure tutélaire, met en garde l'aspirant président aux cheveux blancs sur le ton donné à la campagne qu'il juge trop « médiatique ». L'ancien Premier ministre de François Mitterrand torpille : « Lionel ! Je cherche l'ouvrier, le travailleur ! » On l'écoute à peine. Les trompes tendent vers les fiches des uns et des autres. Un ange passe.
Vingt ans plus tard, qu'est-ce que le bloc de gauche a retenu de cette drôle de campagne où Jean-Marie Le Pen coiffa au poteau Lionel Jospin ? De l'avertissement de Pierre Mauroy ? À en lire le dernier sondage Ifop-Fiducial publiée dans Le Journal du dimanche, la réponse tient en quatre lettres : rien. Ou si peu. En se plongeant dans ses dédales, l'étude de l'institut livre une riche analyse sur l'état de santé de la gauche et confirme que la marche de la conquête du pouvoir apparaît haute, très haute, trop haute.


Dichotomie

La photographie de l'Ifop est aussi sombre que dichotomique. Si la crise environnementale a installé l'écologie comme l'une des préoccupations principales des Français et que la pandémie a remis le social, la santé et l'emploi au centre du jeu politique, il n'en existe aucune traduction électorale. Le bloc de gauche – socialistes, Insoumis, écologistes et communistes additionnés – ne dépasse jamais les 28 % d'intentions de vote. Une gifle alors que le bloc des droites, lui, en englobe quelque 50 % – sans Emmanuel Macron. En d'autres mots : au moment où les thèmes dits « de gauche » s'imposent dans la société, la gauche, elle, s'effondre politiquement.
Depuis de longues années, elle a actionné un mécanisme autodestructeur que le quinquennat de François Hollande et ses frondeurs ont cristallisé, laissant dès lors des traces indélébiles que Manuel Valls théorisa en deux mots : « gauches irréconciliables ». Les sujets de frictions qui abîment électoralement la gauche sont multiples : le rapport à la République et à la laïcité plus particulièrement, à la dette économique, sa vision de l'Europe, son ambition écologique, à la souveraineté de la France, etc. À l'époque du programme commun, les communistes ne voyaient aucun mal – ou presque – à cohabiter avec les sociaux-démocrates dans une stratégie de conquête du pouvoir. Aujourd'hui, les socialistes et les Insoumis échangent plus de quolibets que de luttes communes. La désunion et la radicalité d'une nouvelle gauche, c'est d'abord cela que l'électorat social-démocrate condamne, préférant le vote Macron ou l'abstention. C'est la leçon de la campagne de Benoît Hamon en 2017.


« Sans-dents »

Il est un avertissement bien plus sévère pour la gauche. Le « peuple de gauche » l'a renié, lui préférant notamment le Rassemblement national et, parfois, Emmanuel Macron. Le RN fait son miel dans les catégories populaires où Marine Le Pen récolte 43 % des intentions de vote. La bascule la plus marquante est le vote ouvrier : 45 % disent voter pour la fille de Jean-Marie Le Pen. La sortie de François Hollande sur les « sans-dents » en fut le paroxysme. Plus qu'un déclin, c'est la déliquescence du logiciel d'une gauche qui ne s'alimente désormais que de sujets sociétaux qui rebutent les classes populaires : l'écriture inclusive, les réunions non genrées, la décroissance, etc. Un autre chiffre, ô combien sévère pour le Parti socialiste : chez les Français qui gagnent moins de 900 euros, Anne Hidalgo – que beaucoup au PS espère candidate en 2022 – n'est créditée que de 3 %. Chez les ouvriers, elle ne récolte que 1 %. Même Jean-Luc Mélenchon, qui s'imagine en Cicéron du prolétariat, ne recueille que 12 % d'intentions de vote dans cette catégorie. C'est 7 points de moins qu'un Emmanuel Macron que les caciques de la gauche n'ont eu de cesse de taxer de « président des riches ».


La gauche française a renoncé à son socle. Le phénomène s'observe dans bien des pays occidentaux. La carte électorale américaine en est l'exemple le plus récent : en une trentaine d'années, les démocrates américains ont déserté le Rust Belt, cette ceinture ouvrière du nord des États-Unis longtemps acquise au Parti démocrate. En 2020, ce fut la clef de la conquête du pouvoir de Joe Biden face à Donald Trump. À plus d'un égard, l'exemple américain avertit la gauche française. La dernière difficulté du bloc de gauche pourrait se résumer ainsi : le président sortant Emmanuel Macron ne suscite pas suffisamment la répulsion au sein de l'électorat de gauche à l'inverse d'un Trump ou d'un Nicolas Sarkozy en 2012, dont l'aversion a rendu possible la victoire de François Hollande. Or, ni lui ni Joe Biden n'ont un jour été les candidats naturels de leur électorat.


Le chant du loup

C'est avec cet implacable constat électoral qu'Anne Hidalgo, Julien Bayou, Olivier Faure, les lieutenants Insoumis de Jean-Luc Mélenchon mais aussi les communistes se réuniront samedi matin dans un hôtel du 19e arrondissement de Paris à l'initiative de Yannick Jadot. Une première depuis tant d'années. Une réunion sans doute pas pour s'unir, mais déjà pour évoquer ce sur quoi ils peuvent s'entendre. Jeudi soir, sur le plateau de l'émission politique de France 2 Vous avez la parole, l'écologiste martelait la nécessité pour la gauche de s'unir. Mais laquelle de ces figures le peuple de gauche écoute-t-il encore ? Au même moment, M6 diffusait le thriller d'Antonin Baudry Le Chant du loup. L'expression des sous-mariniers pour décrire un danger de mort imminent. Le genre de coïncidence si bavarde en politique.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Le K Keltys Ven 16 Avr - 23:28

Il me semble que Mélenchon a dit qu'il y allait, il faudra donc que l'union de la gauche se fasse autour de son nom ce que je souhaite de tout mon coeur Twisted Evil
Le K Keltys
Le K Keltys

Messages : 841
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Ven 16 Avr - 23:38

Le K Keltys a écrit:Il me semble que Mélenchon a dit qu'il y allait, il faudra donc que l'union de la gauche se fasse autour de son nom ce que je souhaite de tout mon coeur Twisted Evil
Moi aussi, j'ai tellement envie de le voir se prendre la déculottée de sa vie Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Sapeur Lipopète Sam 17 Avr - 7:24

NON !
Sapeur Lipopète
Sapeur Lipopète

Messages : 2535
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 7:58

Y a-t-il encore une droite au passage?
Pour la petite note, j'ai toujours trouvé que ce qu'on appelait droite en France, était de la gauche maquillée.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Sam 17 Avr - 8:01

Lili-Rose a écrit:Y a-t-il encore une droite au passage?
Pour la petite note, j'ai toujours trouvé que ce qu'on appelait droite en France, était de la gauche maquillée.
Et d'après toi, ce serait qui la vraie droite naturelle?
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Sapeur Lipopète Sam 17 Avr - 8:04

MACRON !
Sapeur Lipopète
Sapeur Lipopète

Messages : 2535
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 8:10

N'Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:Y a-t-il encore une droite au passage?
Pour la petite note, j'ai toujours trouvé que ce qu'on appelait droite en France, était de la gauche maquillée.
Et d'après toi, ce serait qui la vraie droite naturelle?


Ben une droite à l'anglo-saxonne, qui ne dit pas qu'un chat est un chien par démagogie.
Quelques coupes franches dans le social, dans la lourdeur administrative, dans la quantité de fonctionnaires aussi.
T'as pas remarqué qu'on est premier en tout en commençant par la fin?
Hier encore je lisais Keltys critiquer Pfizer pour ses profits. Où en est le vaccin français, probablement en élaboration par des bénévoles?
Tu vois, juste un peu de dynamisme, et quelques coups de pompe dans le cul.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Horiel Sam 17 Avr - 9:04

Non, je n'y crois pas.

Je ne comprends pas, d'ailleurs, quelle en serait la vertu.
La gauche compte des républicains et des dingos, elle a ses extrêmes (même plus très fraîches).

Je trouve dommage qu'il n'y ait pas quelque chose de fort et structuré à gauche, parce-qu'il me semble que les socialistes ont quelque chose à dire et à porter.
Enfin, je parle de ceux qui n'ont pas adopté de posture parisienne, militants pour exister à tout prix, hein, mais des convaincus.

Si Emmanuel Macron a récupéré tant de votes dans ce parti, c'est bien que la gauche traditionnelle et républicaine n'inspirait plus confiance.
Les plus fanatiques sont allés vers les extrêmes, les modérés ont cherché un programme à défaut d'un chef -ça fonctionne pareil en cas de crise, dans les religions...

Je suis assez fascinée par Méluche fuyant courageusement la conférence des évêques de Gôche, avec ses petits % sous le bras, et les écologistes se prenant pour une grenouille ascendant boeuf à chaque fois qu'un papier les crédite de plus de 1,5% d'intentions de vote.
C'est dire si je n'y crois pas.
Horiel
Horiel

Messages : 792
Date d'inscription : 06/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Sam 17 Avr - 12:28

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Et d'après toi, ce serait qui la vraie droite naturelle?


Ben une droite à l'anglo-saxonne, qui ne dit pas qu'un chat est un chien par démagogie.
Quelques coupes franches dans le social, dans la lourdeur administrative, dans la quantité de fonctionnaires aussi.
T'as pas remarqué qu'on est premier en tout en commençant par la fin?
Hier encore je lisais Keltys critiquer Pfizer pour ses profits. Où en est le vaccin français, probablement en élaboration par des bénévoles?
Tu vois, juste un peu de dynamisme, et quelques coups de pompe dans le cul.
Oui bien sûr, la bonne droite, c'est le droite libérale, responsable, européenne, ouverte sur le monde, bref tout le contraire de Divi Very Happy
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Forcheville Sam 17 Avr - 13:13

A l'anglo-saxonne en ce moment ce serait plutôt repliée sur elle-même(Brexit) , protectionniste( taxes sur les produits chinois de Trump prolongées sous la gauche Biden).
Il ne faudrait pas que l'Europe applique le libre échange inconsidéré que lui ont enseigné les anglo-saxons au moment même où ceux-ci s'en détournent.
"ouverte sur le monde" oui , mais pas seule, de manière à ce qu'elle ne s'apparente pas à une fille facile.
Copier par ex le libéralisme allemand qui ne vise qu'à pouvoir vendre ses véhicules outre atlantique et être à sa remorque.
Plutôt qu'une "droite libérale", je préférerais une droite conservatrice, un parti conservateur terme qui n'existe pas sur le continent. ça serait une nouveauté.
Le mot "conservateur" évoque mieux le souci de ses intérêts que celui de "libéral" qui est un peu l'auberge espagnole.
Et il lève l'ambigüité de croire pour acquis que quand on est "libéral" sur le plan économique, on l'est aussi sur le plan sociétal. Beaucoup entretiennent volontairement ou non cette confusion.
Forcheville
Forcheville

Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 13:47

N'Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Ben une droite à l'anglo-saxonne, qui ne dit pas qu'un chat est un chien par démagogie.
Quelques coupes franches dans le social, dans la lourdeur administrative, dans la quantité de fonctionnaires aussi.
T'as pas remarqué qu'on est premier en tout en commençant par la fin?
Hier encore je lisais Keltys critiquer Pfizer pour ses profits. Où en est le vaccin français, probablement en élaboration par des bénévoles?
Tu vois, juste un peu de dynamisme, et quelques coups de pompe dans le cul.
Oui bien sûr, la bonne droite, c'est le droite libérale, responsable, européenne, ouverte sur le monde, bref tout le contraire de Divi Very Happy


Quelques bons coups de karcher dans le millefeuille politique, administratif, comme je l'écrivais ce matin dans l'usine du système social, etc.....ma position a quand même toujours été très à droite.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 13:49

Forcheville a écrit:A l'anglo-saxonne en ce moment ce serait plutôt repliée sur elle-même(Brexit) , protectionniste( taxes sur les produits chinois de Trump prolongées sous la gauche Biden).
Il ne faudrait pas que l'Europe applique le libre échange inconsidéré que lui ont enseigné les anglo-saxons au moment même où ceux-ci s'en détournent.
"ouverte sur le monde" oui , mais pas seule, de manière à ce qu'elle ne s'apparente pas à une fille facile.
Copier par ex le libéralisme allemand qui ne vise qu'à pouvoir vendre ses véhicules outre atlantique et être à sa remorque.
Plutôt qu'une "droite libérale", je préférerais une droite conservatrice, un parti conservateur terme qui n'existe pas sur le continent. ça serait une nouveauté.
Le mot "conservateur" évoque mieux le souci de ses intérêts que celui de "libéral" qui est un peu l'auberge espagnole.
Et il lève l'ambigüité de croire pour acquis que quand on est "libéral" sur le plan économique, on l'est aussi sur le plan sociétal. Beaucoup entretiennent volontairement ou non cette confusion.
C'est Magic l'ultra-libéral. Very Happy
Concernant les taxes, curieusement ce sont les USA qui ont poussé le monde entier à justement en enlever un max.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Sam 17 Avr - 19:50

Forcheville a écrit:A l'anglo-saxonne en ce moment ce serait plutôt repliée sur elle-même(Brexit) , protectionniste( taxes sur les produits chinois de Trump prolongées sous la gauche Biden).
Il ne faudrait pas que l'Europe applique le libre échange inconsidéré que lui ont enseigné les anglo-saxons au moment même où ceux-ci s'en détournent.
"ouverte sur le monde" oui , mais pas seule, de manière à ce qu'elle ne s'apparente pas à une fille facile.
Copier par ex le libéralisme allemand qui ne vise qu'à pouvoir vendre ses véhicules outre atlantique et être à sa remorque.
Plutôt qu'une "droite libérale", je préférerais une droite conservatrice, un parti conservateur terme qui n'existe pas sur le continent. ça serait une nouveauté.
Le mot "conservateur" évoque mieux le souci de ses intérêts que celui de "libéral" qui est un peu l'auberge espagnole.
Et il lève l'ambigüité de croire pour acquis que quand on est "libéral" sur le plan économique, on l'est aussi sur le plan sociétal. Beaucoup entretiennent volontairement ou non cette confusion.
Libéral n'est pas antinomique de social. 
Je suis un libéral modéré. Il ne faudrait pas oublier que c'est le libéralisme qui a boosté les technologies et donc amélioré la vie sociale à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Les pays conservateurs sont restés à la remorque. C'est le libéralisme qui a fait les Etats Unis d'aujourd'hui.

Je suis libéral, parce que je pense que l'Etat doit rester dans le régalien, en y ajoutant l'enseignement et la santé; tout le reste doit aller au privé, sauf, je vais peut-être t'étonner, (je l'ai souvent expliqué ici et sur d'autres forums) parce que l'Etat doit rester maître des équipements et infrastructures stratégiques, je pense qu'on devrait nationaliser toutes les infrastructures réseaux: Routes et autoroutes, voies ferrées, lignes électriques, réseaux de télécommunications, réseaux d'eau, voies navigables, réseaux de gaz, ports et aéroports. L'Etat les gère et il les loue à des entreprises exploitantes privées, il passe des marchés de maintenance à des entreprises privées, tout cela sur appel d'offre suivant cahier des charges parfaitement défini? Après, à sa charge de veiller que ce cahier des charges est respecté. La durée du contrat d'exploitation est limitée dans le temps, à l'issue duquel est lancé un nouvel appel d'offre. Note que l'Etat loue au prix coutant de l'entretient et de la maintenance des réseaux; il ne doit jamais être de sa poche.
Avec moi plus de fonctionnaires jardiniers, éboueurs, électriciens, etc
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 20:50

N'Magicfly a écrit:
Forcheville a écrit:A l'anglo-saxonne en ce moment ce serait plutôt repliée sur elle-même(Brexit) , protectionniste( taxes sur les produits chinois de Trump prolongées sous la gauche Biden).
Il ne faudrait pas que l'Europe applique le libre échange inconsidéré que lui ont enseigné les anglo-saxons au moment même où ceux-ci s'en détournent.
"ouverte sur le monde" oui , mais pas seule, de manière à ce qu'elle ne s'apparente pas à une fille facile.
Copier par ex le libéralisme allemand qui ne vise qu'à pouvoir vendre ses véhicules outre atlantique et être à sa remorque.
Plutôt qu'une "droite libérale", je préférerais une droite conservatrice, un parti conservateur terme qui n'existe pas sur le continent. ça serait une nouveauté.
Le mot "conservateur" évoque mieux le souci de ses intérêts que celui de "libéral" qui est un peu l'auberge espagnole.
Et il lève l'ambigüité de croire pour acquis que quand on est "libéral" sur le plan économique, on l'est aussi sur le plan sociétal. Beaucoup entretiennent volontairement ou non cette confusion.
Libéral n'est pas antinomique de social. 
Je suis un libéral modéré. Il ne faudrait pas oublier que c'est le libéralisme qui a boosté les technologies et donc amélioré la vie sociale à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Les pays conservateurs sont restés à la remorque. C'est le libéralisme qui a fait les Etats Unis d'aujourd'hui.

Je suis libéral, parce que je pense que l'Etat doit rester dans le régalien, en y ajoutant l'enseignement et la santé; tout le reste doit aller au privé, sauf, je vais peut-être t'étonner, (je l'ai souvent expliqué ici et sur d'autres forums) parce que l'Etat doit rester maître des équipements et infrastructures stratégiques, je pense qu'on devrait nationaliser toutes les infrastructures réseaux: Routes et autoroutes, voies ferrées, lignes électriques, réseaux de télécommunications, réseaux d'eau, voies navigables, réseaux de gaz, ports et aéroports. L'Etat les gère et il les loue à des entreprises exploitantes privées, il passe des marchés de maintenance à des entreprises privées, tout cela sur appel d'offre suivant cahier des charges parfaitement défini? Après, à sa charge de veiller que ce cahier des charges est respecté. La durée du contrat d'exploitation est limitée dans le temps, à l'issue duquel est lancé un nouvel appel d'offre. Note que l'Etat loue au prix coutant de l'entretient et de la maintenance des réseaux; il ne doit jamais être de sa poche.
Avec moi plus de fonctionnaires jardiniers, éboueurs, électriciens, etc
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Sam 17 Avr - 21:05

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Libéral n'est pas antinomique de social. 
Je suis un libéral modéré. Il ne faudrait pas oublier que c'est le libéralisme qui a boosté les technologies et donc amélioré la vie sociale à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Les pays conservateurs sont restés à la remorque. C'est le libéralisme qui a fait les Etats Unis d'aujourd'hui.

Je suis libéral, parce que je pense que l'Etat doit rester dans le régalien, en y ajoutant l'enseignement et la santé; tout le reste doit aller au privé, sauf, je vais peut-être t'étonner, (je l'ai souvent expliqué ici et sur d'autres forums) parce que l'Etat doit rester maître des équipements et infrastructures stratégiques, je pense qu'on devrait nationaliser toutes les infrastructures réseaux: Routes et autoroutes, voies ferrées, lignes électriques, réseaux de télécommunications, réseaux d'eau, voies navigables, réseaux de gaz, ports et aéroports. L'Etat les gère et il les loue à des entreprises exploitantes privées, il passe des marchés de maintenance à des entreprises privées, tout cela sur appel d'offre suivant cahier des charges parfaitement défini? Après, à sa charge de veiller que ce cahier des charges est respecté. La durée du contrat d'exploitation est limitée dans le temps, à l'issue duquel est lancé un nouvel appel d'offre. Note que l'Etat loue au prix coutant de l'entretient et de la maintenance des réseaux; il ne doit jamais être de sa poche.
Avec moi plus de fonctionnaires jardiniers, éboueurs, électriciens, etc
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy
Je crois tu n'as rien compris: ce n'est pas le privé qui décide  d'ouvrir une autoroute ou un voie ferrée mais l'Etat, l'entreprise privée la loue pour l'exploiter. 
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Forcheville Sam 17 Avr - 21:09

Lili-Rose a écrit:
N'Magicfly a écrit:
Libéral n'est pas antinomique de social. 
Je suis un libéral modéré. Il ne faudrait pas oublier que c'est le libéralisme qui a boosté les technologies et donc amélioré la vie sociale à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Les pays conservateurs sont restés à la remorque. C'est le libéralisme qui a fait les Etats Unis d'aujourd'hui.

Je suis libéral, parce que je pense que l'Etat doit rester dans le régalien, en y ajoutant l'enseignement et la santé; tout le reste doit aller au privé, sauf, je vais peut-être t'étonner, (je l'ai souvent expliqué ici et sur d'autres forums) parce que l'Etat doit rester maître des équipements et infrastructures stratégiques, je pense qu'on devrait nationaliser toutes les infrastructures réseaux: Routes et autoroutes, voies ferrées, lignes électriques, réseaux de télécommunications, réseaux d'eau, voies navigables, réseaux de gaz, ports et aéroports. L'Etat les gère et il les loue à des entreprises exploitantes privées, il passe des marchés de maintenance à des entreprises privées, tout cela sur appel d'offre suivant cahier des charges parfaitement défini? Après, à sa charge de veiller que ce cahier des charges est respecté. La durée du contrat d'exploitation est limitée dans le temps, à l'issue duquel est lancé un nouvel appel d'offre. Note que l'Etat loue au prix coutant de l'entretient et de la maintenance des réseaux; il ne doit jamais être de sa poche.
Avec moi plus de fonctionnaires jardiniers, éboueurs, électriciens, etc
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy

Actuellement ce "libéralisme" est gros pourvoyeur de taxes de toutes sortes, ça été profitable aux entreprises américaines qui ont pu freiner la délocalisation d'emplois: la classe moyenne américaine des "petits blancs" en a été très reconnaissante à Trump qui aurait été réélu sans coup férir s'il n'y avait pas eu le Covid, car son bilan économique était incontestablement bon, mais ne résultant en aucun cas d'une politique libérale.

Je trouve également que l'extra-territorialité du droit américain  qui permet unilatéralement aux USA sous prétexte de contrat rédigé en dollars, d'appliquer dans le monde entier des sanctions aux entreprises étrangères avec les amendes qu'ils décrètent eux-mêmes et dont ils fixent à loisir le montant sans procès contradictoire est le contraire de la "concurrence libre et non faussée".
D'accord pour le "libéralisme", pas d'accord pour la vocation de "pigeon"(cf. l'exemple d'Alstom)


 Je jure de soutenir, de défendre nos institutions et au besoin de les combattre.
Forcheville
Forcheville

Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 21:22

N'Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy
Je crois tu n'as rien compris: ce n'est pas le privé qui décide  d'ouvrir une autoroute ou un voie ferrée mais l'Etat, l'entreprise privée la loue pour l'exploiter. 
C'est ce que tu penses.
Concernant, le chemin de fer, au départ il y avait plusieurs sociétés privées sur le coup, et c'était tellement le bordel que ça a été nationalisé. 
Pourquoi serait-ce à l'état d'assurer les investissements, alors qu'il y a des banques? Je crois que l'état est déjà pas mal endetté. 
Pour Edf par exemple, quelle entreprise privée aurait voulu financer une centrale nucléaire et mettre une place une structure de distribution au niveau national? Seul un état peut se payer ce "luxe". Puis ça a été privatisé, mais l'actionnaire très largement majoritaire est l'état ( 86% si je ne me trompe pas). Ce n'est pas pareil pour le gaz.
Je change de registre, du crois que pour Pfizer biontech, moderna, Astra, Johnson, ce ne sont les états qui ont avancé le pognon. Non ce sont de véritables groupes privés, et il n'est pas injuste qu'ils soient rémunérés. C'est ça le libéralisme!
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par cousin-hubert Sam 17 Avr - 21:28

Le K Keltys a écrit:Il me semble que Mélenchon a dit qu'il y allait, il faudra donc que l'union de la gauche se fasse autour de son nom ce que je souhaite de tout mon coeur Twisted Evil

Mélenchon a peu de chances d'y être, il est en vacances chez ses amis rouges d'Amérique du sud alors que tout le monde en France est confiné à 10 km maxi de son domicile. i
Il doit être en Bolivie le 20 avril à une conférence prout prout qui ne servira à rien mais qui lui permettront de belle vacances exotiques au frais des gogos de son parti !


Elle est pas belle la vie chez Merluche l'impayable islamo-gauchiste en chef ?

cousin-hubert

Messages : 82
Date d'inscription : 12/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Sam 17 Avr - 21:32

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy

Actuellement ce "libéralisme" est gros pourvoyeur de taxes de toutes sortes, ça été profitable aux entreprises américaines qui ont pu freiner la délocalisation d'emplois: la classe moyenne américaine des "petits blancs" en a été très reconnaissante à Trump qui aurait été réélu sans coup férir s'il n'y avait pas eu le Covid, car son bilan économique était incontestablement bon, mais ne résultant en aucun cas d'une politique libérale.

Je trouve également que l'extra-territorialité du droit américain  qui permet unilatéralement aux USA sous prétexte de contrat rédigé en dollars, d'appliquer dans le monde entier des sanctions aux entreprises étrangères avec les amendes qu'ils décrètent eux-mêmes et dont ils fixent à loisir le montant sans procès contradictoire est le contraire de la "concurrence libre et non faussée".
D'accord pour le "libéralisme", pas d'accord pour la vocation de "pigeon"(cf. l'exemple d'Alstom)
Ayant tout délocalisé, la seule puissance restante des USA est militaire.
Tout est rédigé en dollars, c'est certain, mais c'est aussi le signe que l'Europe n'est pas arrivée à s'imposer avec son euro.
Les USA restent maître de la planche à billets.
La Chine détient la dette américaine, et pourrait tout faire basculer.
N'oublions pas que les USA sont à l'origine de toutes les délocalisations, et de toutes les déréglementation comme par exemple dans le domaine aérien.
Alstom n'a pas été digéré par GE?
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Sam 17 Avr - 23:24

Forcheville a écrit:
Lili-Rose a écrit:
En fait, tu es autant un libéral, que divi est coco. Very Happy
Pour simple illustration, les vaccins connus à ce jour ne sont issus que de politiques libérales. Bon ok, il y a spoutnik et cinovac (je crois) dont on ne connait rien.
Concernant le libéralisme, demande donc à une entreprise privée d'ouvrir toutes le routes de France pour y mettre par exemple un câble électrique, une alimentation gaz, une fibre optique, qui sera rentable dans 50 ans, je crois que tu ne trouveras pas tellement de demandeurs.
Ce qui est dégueulasse dans notre système, c'est que c'est le citoyen qui est taxé pour la mise en place, puis une fois en place, c'est revendu à du privé qui va à nouveau taxer le même citoyen, avec dans deux cas, l'aval de l'autorité de régulation. Je me demande bien qui est l'autorité de régulation (simple exemple).
Sinon tu as des projets libéraux, comme par exemple eurotunnel avec une belle escroquerie d'état lancée avec un socialiste au pouvoir à ce moment là.
Au sujet de ton cahier des charges pour une nouvelle illustration, lors du renouvellement de l'armement de la Gendarmerie et je crois d'une partie de l'armée, ce fameux cahier était tel, qu'aucune entreprise française n'était éligible et que le marché a été remporté par les teutons. (Sig je crois).
C'est quand cool d'avoir un côté rêveur.  Very Happy

Actuellement ce "libéralisme" est gros pourvoyeur de taxes de toutes sortes, ça été profitable aux entreprises américaines qui ont pu freiner la délocalisation d'emplois: la classe moyenne américaine des "petits blancs" en a été très reconnaissante à Trump qui aurait été réélu sans coup férir s'il n'y avait pas eu le Covid, car son bilan économique était incontestablement bon, mais ne résultant en aucun cas d'une politique libérale.

Je trouve également que l'extra-territorialité du droit américain  qui permet unilatéralement aux USA sous prétexte de contrat rédigé en dollars, d'appliquer dans le monde entier des sanctions aux entreprises étrangères avec les amendes qu'ils décrètent eux-mêmes et dont ils fixent à loisir le montant sans procès contradictoire est le contraire de la "concurrence libre et non faussée".
D'accord pour le "libéralisme", pas d'accord pour la vocation de "pigeon"(cf. l'exemple d'Alstom)
Je n'apprécie pas outre mesure les US (que j'ai fréquentés) et leur dictat hégémonique, mais là je donnais juste un exemple de ce que le libéralisme a permis: l'explosion technologique qui s'est répandu après dans le monde. Nous avions et nous avons encore des têtes, des chercheurs, des ingénieurs, mais ils ont été bridés par un manque de volontarisme étatique et un mauvais conservatisme. Alors ils se barrent où le libéralisme leur permet de se révéler.
Le conservatisme c'est par définition l'immobilisme   ...et qui n'avance pas recule. C'est ce qu'on fait déjà depuis qqes décennies.
Le libéralisme a juste besoin d'être maîtrisé pas étouffé?
Le progressisme dont se argue la gauche n'est progressif que pour la part sociale de l'humain, il en oublie l'autre, le besoin de créer, de découvrir, d'inventer, de savoir. Cette part sociale qui veut à tout prix l'égalité absolue, tue le premier mot, le plus beau, de notre devise, la Liberté: c'est Rousseau vs Montesquieu.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Forcheville Dim 18 Avr - 0:34

N'Magicfly a écrit:
Forcheville a écrit:

Actuellement ce "libéralisme" est gros pourvoyeur de taxes de toutes sortes, ça été profitable aux entreprises américaines qui ont pu freiner la délocalisation d'emplois: la classe moyenne américaine des "petits blancs" en a été très reconnaissante à Trump qui aurait été réélu sans coup férir s'il n'y avait pas eu le Covid, car son bilan économique était incontestablement bon, mais ne résultant en aucun cas d'une politique libérale.

Je trouve également que l'extra-territorialité du droit américain  qui permet unilatéralement aux USA sous prétexte de contrat rédigé en dollars, d'appliquer dans le monde entier des sanctions aux entreprises étrangères avec les amendes qu'ils décrètent eux-mêmes et dont ils fixent à loisir le montant sans procès contradictoire est le contraire de la "concurrence libre et non faussée".
D'accord pour le "libéralisme", pas d'accord pour la vocation de "pigeon"(cf. l'exemple d'Alstom)
Je n'apprécie pas outre mesure les US (que j'ai fréquentés) et leur dictat hégémonique, mais là je donnais juste un exemple de ce que le libéralisme a permis: l'explosion technologique qui s'est répandu après dans le monde. Nous avions et nous avons encore des têtes, des chercheurs, des ingénieurs, mais ils ont été bridés par un manque de volontarisme étatique et un mauvais conservatisme. Alors ils se barrent où le libéralisme leur permet de se révéler.
Le conservatisme c'est par définition l'immobilisme   ...et qui n'avance pas recule. C'est ce qu'on fait déjà depuis qqes décennies.
Le libéralisme a juste besoin d'être maîtrisé pas étouffé?
Le progressisme dont se argue la gauche n'est progressif que pour la part sociale de l'humain, il en oublie l'autre, le besoin de créer, de découvrir, d'inventer, de savoir. Cette part sociale qui veut à tout prix l'égalité absolue, tue le premier mot, le plus beau, de notre devise, la Liberté: c'est Rousseau vs Montesquieu.


Pas au sens anglais du terme: c'est Margaret Thacher premier ministre du parti conservateur qui a mis en oeuvre les principales réformes économiques libérales du RU en fermant les mines de charbon pendant qu'au même moment Mitterrand nationalisait les banques en France.
ça lui a valu de ce côté ci de la Manche une réputation d'enfer avec une chanson de Renaud  "à part peut-être madame Thatcher" qui pour Mitterrand chantait "laisse pas béton"
Les principaux premiers ministres anglais du 19 ème siècle sont conservateurs.
Ceux du 18 ème siècle qui voit le début de la puissance économique anglaise sont tories, l'ancêtre du parti conservateur
Forcheville
Forcheville

Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Lili-Rose Dim 18 Avr - 9:46

Prenons un exemple mon cher Magic, un exemple dont on a parlé il n'y a pas longtemps.
Je n'ai fait aucune recherche, mais je suis sur que le projet ITER est financé à 100% par de l'argent public.
Pourtant si ça fonctionne, ça sera plutôt juteux comme business.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8671
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Dim 18 Avr - 10:23

Lili-Rose a écrit:Prenons un exemple mon cher Magic, un exemple dont on a parlé il n'y a pas longtemps.
Je n'ai fait aucune recherche, mais je suis sur que le projet ITER est financé à 100% par de l'argent public.
Pourtant si ça fonctionne, ça sera plutôt juteux comme business.
L'Europe assume la plus grande partie du coût de construction (45,6 %) de l'installation; la part restante est assumée de manière égale par la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis (9,1 % chacun).


Pour se donner une idée de ce qu'est ITER: https://www.iter.org/fr/factsfigures
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par N'Magicfly Dim 18 Avr - 10:31

J'ajouterais mon cher Alain, de façon générale je trouve normal que les Etats financent la recherche fondamentale, mais qu'en suite le privé doit prendre le relais.
Pour la production nucléaire, comme je le dis plus haut, il doit rester dans le giron de l'Etat; question de sécurité.
N'Magicfly
N'Magicfly

Messages : 1405
Date d'inscription : 11/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Vous y croyez au rassemblement d'la gôche?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum