Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -35%
Baskets Nike Air Max Excee à moins de 80€
Voir le deal
71.47 €
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur les baskets Nike Court Royale (du 38,5 au 49,5)
32.97 € 54.99 €
Voir le deal

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Ven 25 Déc - 16:30

Nicola Sturgeon uses Brexit trade deal to push case for Scottish independence
First Minister also claimed UK opting out of Erasmus student exchange scheme is an act of 'cultural vandalism'
Nicola Sturgeon said it was time for Scotland to become “an independent, European nation” after a trade deal was sealed with Brussels, and accused Boris Johnson of "cultural vandalism" for pulling out of the Erasmus student programme....


Nicola Sturgeon uses Brexit trade deal to push case for Scottish independence (telegraph.co.uk)
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par ledevois Ven 25 Déc - 19:39

Diviciac a écrit:Nicola Sturgeon uses Brexit trade deal to push case for Scottish independence
First Minister also claimed UK opting out of Erasmus student exchange scheme is an act of 'cultural vandalism'
Nicola Sturgeon said it was time for Scotland to become “an independent, European nation” after a trade deal was sealed with Brussels, and accused Boris Johnson of "cultural vandalism" for pulling out of the Erasmus student programme....


Nicola Sturgeon uses Brexit trade deal to push case for Scottish independence (telegraph.co.uk)

 Espérons que pour les Catalans ce sera un exemple ,et pour ce qui est de l'Occitanie je le souhaite -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19325
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Ven 25 Déc - 20:11

Si seulement l'île pouvait être complètement coupé du monde pour le moment avec sa "nouvelle souche".
Sinon, j'aime bien le nom du gars " sturgeon", et on découvre un nouvel extémiste. 
Je me demande bien ce que l'Ecosse apporte à l'Europe.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par ledevois Ven 25 Déc - 20:24

Lili-Rose a écrit:Si seulement l'île pouvait être complètement coupé du monde pour le moment avec sa "nouvelle souche".
Sinon, j'aime bien le nom du gars " sturgeon", et on découvre un nouvel extémiste. 
Je me demande bien ce que l'Ecosse apporte à l'Europe.

 L'Angleterre est gagnante puisque elle à  plus de taxes à payer à l'Europe -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19325
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Ven 25 Déc - 20:26

Lili-Rose a écrit:Si seulement l'île pouvait être complètement coupé du monde pour le moment avec sa "nouvelle souche".
Sinon, j'aime bien le nom du gars " sturgeon", et on découvre un nouvel extémiste. 
Je me demande bien ce que l'Ecosse apporte à l'Europe.



Ce n'est pas un "gars" c'est une femme. 

"L’Auld Alliance est une alliance entre le royaume de France et le royaume d’Écosse, aux dépens du royaume d’Angleterre. S'il est possible d'en faire remonter l'origine à 1165, lorsque Guillaume le Lion adresse une ambassade à Louis VII le Jeune, sa première trace écrite est le traité signé à Paris le 23 octobre 1295 entre les représentants de Jean Baliol et Philippe le Bel. Ratifié le 23 février 1296 par le parlement écossais1, ce traité prévoit que si l’une des parties subissait une attaque de l’Angleterre, l’autre envahirait le territoire de cette dernière.
En avril 1326, Robert Bruce renouvelle l’alliance par le traité de Corbeil2. Aux xive et xve siècles, le traité sera invoqué à six reprises3.
.

En 1336, au début de la guerre de Cent Ans, le roi de France Philippe de Valois fournit une aide militaire au roi d’Écosse David II, exilé en France après avoir été déposé par Édouard III4.
En 1346, l’Écosse envahit l’Angleterre pour défendre les intérêts de la France. L’armée écossaise est cependant vaincue et David II fait prisonnier à la bataille de Neville’s Cross 


Si l'Angleterre est notre ennemie héréditaire, l'Ecosse est notre alliée héréditaire.
 Ce qu'elle peut apporter ? : un gouvernement moins libéral que l'Angleterre qui tient à ses services publics et éventuellement du pétrole : les puits off shore de la GB sont très principalement dans les eaux territoriales écossaises.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Invité Ven 25 Déc - 20:33

Lili-Rose a écrit:Si seulement l'île pouvait être complètement coupé du monde pour le moment avec sa "nouvelle souche".
Sinon, j'aime bien le nom du gars " sturgeon", et on découvre un nouvel extémiste. 
Je me demande bien ce que l'Ecosse apporte à l'Europe.

Le Whisky Very Happy
Euh, Nicola Sturgeon n'est pas un gars mais une femme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Ven 25 Déc - 20:50

Et la traduction de "sturgeon" est esturgeon Very Happy
Habituellement, "Nicola" est plutôt masculin, je vous prie de bien vouloir pardonner mon erreur.
L'Ecosse, même en tant qu'ami, n'apporte pas grand chose à l'Europe.
Les anglais ont voulu foutre le camp, ce n'est toujours pas réglé.
On va encore attendre 10 pour l'Ecosse Razz
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Ven 25 Déc - 21:09

Lili-Rose a écrit:Et la traduction de "sturgeon" est esturgeon Very Happy
Habituellement, "Nicola" est plutôt masculin, je vous prie de bien vouloir pardonner mon erreur.
L'Ecosse, même en tant qu'ami, n'apporte pas grand chose à l'Europe.
Les anglais ont voulu foutre le camp, ce n'est toujours pas réglé.
On va encore attendre 10 pour l'Ecosse Razz
 
Si, si, l'Ecosse, en rejoignant l'UE,  apporterait aussi des zones de pêche dont la GB vient de priver les pêcheurs français.  


Vous vous sentez plus proche d'un Slovène, d'un Bulgare ou d'un Estonien que d'un Ecossais , vous ? 
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Ven 25 Déc - 21:18

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:Et la traduction de "sturgeon" est esturgeon Very Happy
Habituellement, "Nicola" est plutôt masculin, je vous prie de bien vouloir pardonner mon erreur.
L'Ecosse, même en tant qu'ami, n'apporte pas grand chose à l'Europe.
Les anglais ont voulu foutre le camp, ce n'est toujours pas réglé.
On va encore attendre 10 pour l'Ecosse Razz
 
Si, si, l'Ecosse, en rejoignant l'UE,  apporterait aussi des zones de pêche dont la GB vient de priver les pêcheurs français.  


Vous vous sentez plus proche d'un Slovène, d'un Bulgare ou d'un Estonien que d'un Ecossais , vous ? 
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Ven 25 Déc - 21:31

Lili-Rose a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Si, si, l'Ecosse, en rejoignant l'UE,  apporterait aussi des zones de pêche dont la GB vient de priver les pêcheurs français.  


Vous vous sentez plus proche d'un Slovène, d'un Bulgare ou d'un Estonien que d'un Ecossais , vous ? 
Pour être franc, je ne me suis jamais vraiment senti proche d'un pays d'Europe de l'est (sauf exception), mais ça pourrait sembler raciste.
J'imagine que l'UE a voulu l'Europe de l'est dans les seuls buts, et d'une d'augmenter son nombre de "consommateurs" en sa surface économique, et de deux ainsi que d'avoir le bénéfice au dépend de l'Asie de MO à bas coût à proximité.
Les Teutons sont champions pour ça, le "made in Germany" est fabriqué et République Tchèque ou en Pologne au mieux.
Pour en revenir à l'Ecosse, je n'ai rien contre ce pays, mais je ne vois pas ce qu'il apporte à l'UE mis à part du saumon.
Qu'ils veulent quitter, qu'ils le fassent.
Au fait, savez vous ce que devient le brexit?
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Ven 25 Déc - 22:22

Lili-Rose a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Pour être franc, je ne me suis jamais vraiment senti proche d'un pays d'Europe de l'est (sauf exception), mais ça pourrait sembler raciste.
J'imagine que l'UE a voulu l'Europe de l'est dans les seuls buts, et d'une d'augmenter son nombre de "consommateurs" en sa surface économique, et de deux ainsi que d'avoir le bénéfice au dépend de l'Asie de MO à bas coût à proximité.
Les Teutons sont champions pour ça, le "made in Germany" est fabriqué et République Tchèque ou en Pologne au mieux.
Pour en revenir à l'Ecosse, je n'ai rien contre ce pays, mais je ne vois pas ce qu'il apporte à l'UE mis à part du saumon.
Qu'ils veulent quitter, qu'ils le fassent.
Au fait, savez vous ce que devient le brexit?


C'est quand même le Comte de Montgomery qui a, par un tragique accident de tournoi, dézingué Henri II de France en 1559. Montgomery était le capitaine de la garde écossaise du roi , ça créé une histoire commune , des liens.
Le brexit ? A première vue ils auraient enfin trouvé un accord. Quatre ans et demi pour accoucher , il y a de quoi dissuader les candidats à la sortie de l'UE.   
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Sam 26 Déc - 9:42

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:

Pour être franc, je ne me suis jamais vraiment senti proche d'un pays d'Europe de l'est (sauf exception), mais ça pourrait sembler raciste.
J'imagine que l'UE a voulu l'Europe de l'est dans les seuls buts, et d'une d'augmenter son nombre de "consommateurs" en sa surface économique, et de deux ainsi que d'avoir le bénéfice au dépend de l'Asie de MO à bas coût à proximité.
Les Teutons sont champions pour ça, le "made in Germany" est fabriqué et République Tchèque ou en Pologne au mieux.
Pour en revenir à l'Ecosse, je n'ai rien contre ce pays, mais je ne vois pas ce qu'il apporte à l'UE mis à part du saumon.
Qu'ils veulent quitter, qu'ils le fassent.
Au fait, savez vous ce que devient le brexit?


C'est quand même le Comte de Montgomery qui a, par un tragique accident de tournoi, dézingué Henri II de France en 1559. Montgomery était le capitaine de la garde écossaise du roi , ça créé une histoire commune , des liens.
Le brexit ? A première vue ils auraient enfin trouvé un accord. Quatre ans et demi pour accoucher , il y a de quoi dissuader les candidats à la sortie de l'UE.   
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par ledevois Sam 26 Déc - 11:13

Lili-Rose a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est quand même le Comte de Montgomery qui a, par un tragique accident de tournoi, dézingué Henri II de France en 1559. Montgomery était le capitaine de la garde écossaise du roi , ça créé une histoire commune , des liens.
Le brexit ? A première vue ils auraient enfin trouvé un accord. Quatre ans et demi pour accoucher , il y a de quoi dissuader les candidats à la sortie de l'UE.   
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.

 Que les décisions soint prises par une seule administration et un seul  homme est tout a fait anormal dans notre pays -- 


 Je suis pour que la France soit fédéralisé --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19325
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Sam 26 Déc - 12:29

Lili-Rose a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est quand même le Comte de Montgomery qui a, par un tragique accident de tournoi, dézingué Henri II de France en 1559. Montgomery était le capitaine de la garde écossaise du roi , ça créé une histoire commune , des liens.
Le brexit ? A première vue ils auraient enfin trouvé un accord. Quatre ans et demi pour accoucher , il y a de quoi dissuader les candidats à la sortie de l'UE.   
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.



 Euh ... c'est seulement l'Irlande du nord (Ulster) qui pourrait quitter la GB dans la foulée de l'Ecosse pas l'Eire qui restera un paradis fiscal .
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Sam 26 Déc - 12:38

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.



 Euh ... c'est seulement l'Irlande du nord (Ulster) qui pourrait quitter la GB dans la foulée de l'Ecosse pas l'Eire qui restera un paradis fiscal .
Donc l'EIRE deviendrait une enclave européenne sur l'île?  Very Happy
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par ledevois Sam 26 Déc - 13:39

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.



 Euh ... c'est seulement l'Irlande du nord (Ulster) qui pourrait quitter la GB dans la foulée de l'Ecosse pas l'Eire qui restera un paradis fiscal .

 Malgré que je sois pas un Européiste convaincu je trouve triste que la G B nous quitte , eux qui ont été nos alliés pendant la guerre de 40 -- -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 19325
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 81
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Lili-Rose Sam 26 Déc - 13:43

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:



 Euh ... c'est seulement l'Irlande du nord (Ulster) qui pourrait quitter la GB dans la foulée de l'Ecosse pas l'Eire qui restera un paradis fiscal .

 Malgré que je sois pas un Européiste convaincu je trouve triste que la G B nous quitte , eux qui ont été nos alliés pendant la guerre de 40 -- -


L'Angleterre a toujours été insulaire et davantage proche des USA que de l'Europe.
Ce n'est pas parce qu'un vote populaire a voulu faire sortir ce pays, que nous devons forcement nous tirer la gueule.
Justement, on verra s'ils s'en sortiront mieux hors de l'UE.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 8311
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Sam 26 Déc - 16:59

Lili-Rose a écrit:
ledevois a écrit:

 Malgré que je sois pas un Européiste convaincu je trouve triste que la G B nous quitte , eux qui ont été nos alliés pendant la guerre de 40 -- -


L'Angleterre a toujours été insulaire et davantage proche des USA que de l'Europe.
Ce n'est pas parce qu'un vote populaire a voulu faire sortir ce pays, que nous devons forcement nous tirer la gueule.
Justement, on verra s'ils s'en sortiront mieux hors de l'UE.



Bon, on ne vous demandera pas de nous accompagner dans les pubs écossais pour soutenir l'indépendance. Voilà ce que vous devriez chanter, comme nous,  pour expliquer que ce que Johnny doit quitter ( to leave) c'est la perfide Albion.



Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Invité Dim 27 Déc - 10:45

Lili-Rose a écrit:
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.
Pour ton info
Après le Brexit, la tentation de l’indépendance en Ecosse

Dans la foulée de l’accord conclu entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, la Première ministre indépendantiste écossaise relance le débat. Les sondages montrent qu’elle a le soutien de sa population qui avait voté contre le divorce avec l’Europe en 2016.




Par Leila Lamnaouer, correspondante à Londres (Royaume-Uni) 
Le 26 décembre 2020 à 16h52


« Il est temps de tracer notre propre avenir en tant que nation européenne indépendante. » C'était attendu. Dès l'annonce d'un accord trouvé sur le Brexit, Nicola Sturgeon, la Première ministre écossaise, s'est empressée de remettre sur la table la question de l'indépendance de son pays, qui avait voté en juin 2016 à 62 % pour rester au sein de l'Union européenne.

La dirigeante écossaise a déjà pour elle une partie de l'opinion publique. En quelques semaines, une douzaine de sondages ont été publiés montrant une large victoire du « oui » en cas de référendum sur l'indépendance. « Le dernier, réalisé avant la fin des négociations du Brexit, montrait que 58 % des électeurs y étaient favorables », confirme Sir Tom Devine, historien et spécialiste du mouvement nationaliste écossais.

La tendance s'est donc inversée depuis 2014, lors du premier vote, où 55 % de la population s'était prononcée contre. « Globalement, ce Brexit montre un gouffre idéologique grandissant entre une Ecosse modérément à gauche et une Angleterre de plus en plus droite », poursuit l'historien. Un fossé dont veut profiter Nicola Sturgeon pour prouver que cette sortie de l'UE est désavantageuse, voire économiquement catastrophique, pour l'Ecosse. Elle a déjà accusé le gouvernement britannique d'avoir délaissé les agriculteurs écossais, dont les producteurs de pommes de terre, exclus dans l'accord commercial post-Brexit.

Quant à la pandémie de Covid, elle a joué un rôle d'« accélérateur » de cette volonté indépendantiste, selon le docteur Gerry Hassan, chercheur sur l'histoire contemporaine écossaise à l'Université de Dundee. La Première ministre écossaise a été applaudie pour sa gestion de la crise tandis que Boris Johnson a été fortement critiqué pour son manque de stratégie.


Les prochaines élections auront valeur de test



En cas d'organisation d'un second référendum, Nicola Sturgeon sait par ailleurs qu'elle pourra compter sur des voix supplémentaires, puisque depuis près d'un an, les étrangers, dont les ressortissants européens, et les réfugiés ont en effet obtenu le droit de vote à toutes les élections écossaises. Les prochaines, pour élire le parlement écossais, se tiendront en mai 2021 et auront valeur de test. Si son parti, le SPN — le Parti national écossais —, au pouvoir depuis 2007, accroît son assise, cela lui donnera un nouveau poids politique pour faire pression sur Westminster.

Car c'est Londres qui a le dernier mot sur la tenue d'un tel référendum. Or, Boris Johnson a déjà dit non. Sauf que si le SNP rafle la mise dans six mois, le Premier ministre britannique aura un choix difficile à faire : à nouveau refuser et ainsi attiser le mécontentement écossais ou permettre un référendum qui pourrait entraîner à terme la disparition du Royaume-Uni.


En pleine bataille contre le Covid-19



« Nous sommes à la fin de l'union. L'indépendance va arriver, prédit Gerry Hassan. Quand ? Peut-être d'ici 10 ans. Mais il faut que le SNP fasse des propositions concrètes en incluant tous les partis et en créant un consensus. En 2014, le vote s'est fait sur une page blanche, sur une idée. Là, il faudra aller plus loin. »

Reste qu'en pleine bataille contre le Covid-19, le moment choisi pour relancer le débat n'est sans doute pas le plus opportun. « Il est franchement étonnant qu'au milieu de cette pandémie, qui fait des milliers de morts en Ecosse, le gouvernement envisage même une telle démarche », s'agace le député conservateur écossais Jamie Greene, accusant la Première ministre écossaise d'utiliser le Brexit à des fins politiques.

« Il n'y a pas de temps pour un référendum, pas de volonté, pas d'intérêt. Il est plutôt temps d'unir notre pays que de le diviser », martèle-t-il. Quant à la possibilité qu'un jour l'Ecosse, si tant est qu'elle obtienne l'indépendance, puisse rejoindre l'UE, Greene n'est guère optimiste : « Il n'y a aucune garantie. A l'heure actuelle, il n'y a même aucune chance qu'elle remplisse les critères de base pour candidater. »



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Diviciac Dim 27 Déc - 12:18

Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Les anglais ont quand même eu la bonté avant de partir de nous larguer une nouvelle souche de covid. Very Happy
A voir comment cette sortie se fera.
Si l'Ecosse veut sortir, qu'elle en donne aussi l'idée à l'Irlande, après tout pourquoi pas, ça nous fera un paradis fiscal de moins dans l'UE.
Pour ton info
Après le Brexit, la tentation de l’indépendance en Ecosse

Dans la foulée de l’accord conclu entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, la Première ministre indépendantiste écossaise relance le débat. Les sondages montrent qu’elle a le soutien de sa population qui avait voté contre le divorce avec l’Europe en 2016.










Par Leila Lamnaouer, correspondante à Londres (Royaume-Uni) 
Le 26 décembre 2020 à 16h52


« Il est temps de tracer notre propre avenir en tant que nation européenne indépendante. » C'était attendu. Dès l'annonce d'un accord trouvé sur le Brexit, Nicola Sturgeon, la Première ministre écossaise, s'est empressée de remettre sur la table la question de l'indépendance de son pays, qui avait voté en juin 2016 à 62 % pour rester au sein de l'Union européenne.

La dirigeante écossaise a déjà pour elle une partie de l'opinion publique. En quelques semaines, une douzaine de sondages ont été publiés montrant une large victoire du « oui » en cas de référendum sur l'indépendance. « Le dernier, réalisé avant la fin des négociations du Brexit, montrait que 58 % des électeurs y étaient favorables », confirme Sir Tom Devine, historien et spécialiste du mouvement nationaliste écossais.

La tendance s'est donc inversée depuis 2014, lors du premier vote, où 55 % de la population s'était prononcée contre. « Globalement, ce Brexit montre un gouffre idéologique grandissant entre une Ecosse modérément à gauche et une Angleterre de plus en plus droite », poursuit l'historien. Un fossé dont veut profiter Nicola Sturgeon pour prouver que cette sortie de l'UE est désavantageuse, voire économiquement catastrophique, pour l'Ecosse. Elle a déjà accusé le gouvernement britannique d'avoir délaissé les agriculteurs écossais, dont les producteurs de pommes de terre, exclus dans l'accord commercial post-Brexit.

Quant à la pandémie de Covid, elle a joué un rôle d'« accélérateur » de cette volonté indépendantiste, selon le docteur Gerry Hassan, chercheur sur l'histoire contemporaine écossaise à l'Université de Dundee. La Première ministre écossaise a été applaudie pour sa gestion de la crise tandis que Boris Johnson a été fortement critiqué pour son manque de stratégie.


Les prochaines élections auront valeur de test









En cas d'organisation d'un second référendum, Nicola Sturgeon sait par ailleurs qu'elle pourra compter sur des voix supplémentaires, puisque depuis près d'un an, les étrangers, dont les ressortissants européens, et les réfugiés ont en effet obtenu le droit de vote à toutes les élections écossaises. Les prochaines, pour élire le parlement écossais, se tiendront en mai 2021 et auront valeur de test. Si son parti, le SPN — le Parti national écossais —, au pouvoir depuis 2007, accroît son assise, cela lui donnera un nouveau poids politique pour faire pression sur Westminster.

Car c'est Londres qui a le dernier mot sur la tenue d'un tel référendum. Or, Boris Johnson a déjà dit non. Sauf que si le SNP rafle la mise dans six mois, le Premier ministre britannique aura un choix difficile à faire : à nouveau refuser et ainsi attiser le mécontentement écossais ou permettre un référendum qui pourrait entraîner à terme la disparition du Royaume-Uni.


En pleine bataille contre le Covid-19









« Nous sommes à la fin de l'union. L'indépendance va arriver, prédit Gerry Hassan. Quand ? Peut-être d'ici 10 ans. Mais il faut que le SNP fasse des propositions concrètes en incluant tous les partis et en créant un consensus. En 2014, le vote s'est fait sur une page blanche, sur une idée. Là, il faudra aller plus loin. »

Reste qu'en pleine bataille contre le Covid-19, le moment choisi pour relancer le débat n'est sans doute pas le plus opportun. « Il est franchement étonnant qu'au milieu de cette pandémie, qui fait des milliers de morts en Ecosse, le gouvernement envisage même une telle démarche », s'agace le député conservateur écossais Jamie Greene, accusant la Première ministre écossaise d'utiliser le Brexit à des fins politiques.

« Il n'y a pas de temps pour un référendum, pas de volonté, pas d'intérêt. Il est plutôt temps d'unir notre pays que de le diviser », martèle-t-il. Quant à la possibilité qu'un jour l'Ecosse, si tant est qu'elle obtienne l'indépendance, puisse rejoindre l'UE, Greene n'est guère optimiste : « Il n'y a aucune garantie. A l'heure actuelle, il n'y a même aucune chance qu'elle remplisse les critères de base pour candidater. »




Je suis beaucoup moins pessimiste que votre pote réac de droite Jamie Greene : les indépendantises du SNP sont nettement majoritaires au Parlement Ecossais. Avec 63 députés ils n'ont même pas besoin des 24 du "labour" leur allié traditionnel pour  détenir la majorité absolue. 




https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Scottish_Parliament_elected_members,_2016.svg?uselang=fr
Diviciac
Diviciac

Messages : 29959
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse  Empty Re: Un grand pas vers l'indépendance de l'Ecosse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum