Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -17%
Manette Xbox Series sans fil nouvelle ...
Voir le deal
49.99 €

Sarko heureux!

Aller en bas

rigolo Sarko heureux!

Message par Magicfly le Mer 11 Nov - 21:32

Mais est-ce que le parquet va croire Takieddine?

"Monsieur Sarkozy n'a pas eu de financement libyen" : l'ancien président dédouané par Ziad Takieddine

L'homme d'affaires Ziad Takieddine, l'un des principaux témoins à charge de Nicolas Sarkozy dans l'affaire du financement libyen, a retiré ses accusations dans une vidéos publiées par BFMTV et Paris Match ce mercredi 11 novembre.

"Monsieur Sarkozy n'a pas eu un financement libyen pour la campagne présidentielle." Dans une vidéo publiée par BFMTV et Paris Match ce mercredi 11 novembre, le sulfureux homme d'affaires Ziad Takieddine dédouane finalement, face caméra, l'ancien président de la République, mis en examen dans l'affaire du financement libyen. L'homme d'affaires était l'un des principaux témoins à charge contre Nicolas Sarkozy.


L'affaire, instruite depuis 8 ans, porte sur les soupçons de financement par Mouammar Kadhafi et la Lybie de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007.
Ziad Takieddine avait déclaré avoir servi d'intermédiaire au financement libyen. Il change désormais sa version.

"Je l'ai dit haut et fort. Or, ce juge Tournaire (l'ancien juge d'instruction en charge du dossier) a bien voulu tourner ça à sa manière et me faire dire des propos qui sont totalement contraire aux propos que j'ai dits, que j'ai toujours dits : il n'y a pas eu de financement de la campagne présidentielle de monsieur Sarkozy. Jamais", a-t-il martelé. Ziad Takieddine est en fuite à Beyrouth alors qu'il a été condamné en juin en France dans le volet financier de l'affaire Karachi.

Pour Nicolas Sarkozy, "la vérité éclate enfin"

Nicolas Sarkozy n'a pas tardé à réagir. "La vérité éclate enfin", a-t-il posté sur Facebook. "Depuis sept ans et demi, l'instruction n'a pas découvert la moindre preuve d'un quelconque financement illicite. L'information judiciaire ouverte sur les seules déclarations mensongères de Ziad Takieddine se trouve aujourd'hui dans une impasse complète. Le principal accusateur reconnaît ses mensonges. Jamais il ne m'a remis d'argent, jamais il n'y a eu de financement illégal de ma campagne de 2007", a écrit l'ancien président.

"Je demande à mon avocat Thierry Herzog de déposer une requête en démise en examen et d'engager une procédure pour dénonciation calomnieuse contre Ziad Takieddine dont les précédentes allégations m'ont causé un préjudice considérable", a ajouté Nicolas Sarkozy.
Magicfly
Magicfly

Messages : 280
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Nestor le Jeu 12 Nov - 0:06

Plouffff     tongue
Nestor
Nestor

Messages : 558
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Diviciac le Jeu 12 Nov - 0:12

Magicfly a écrit:

"Je demande à mon avocat Thierry Herzog de déposer une requête en démise en examen et d'engager une procédure pour dénonciation calomnieuse contre Ziad Takieddine dont les précédentes allégations m'ont causé un préjudice considérable", a ajouté Nicolas Sarkozy.



??? ça existe, une "démise en examen" ? 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26922
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Nestor le Jeu 12 Nov - 0:26

Top News
[size=30]Financement libyen: Sarkozy demande sa "démise en examen" après les rétractations de Takieddine[/size]


Et toc  !! geek
Nestor
Nestor

Messages : 558
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Nadou le Jeu 12 Nov - 10:15

Le Takleddine doit avoir un contrat libyien sur sa tête ! on comprend qu'il ait le trouillomètre à zéro !  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28312
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Diviciac le Jeu 12 Nov - 10:17

Nestor a écrit:Top News
[size=30]Financement libyen: Sarkozy demande sa "démise en examen" après les rétractations de Takieddine[/size]


Et toc  !! geek

Certes, mon petit Nénesse, mais en dehors de la citation de Sarko, le terme juridique existe t-il ?  
Sans entamer une querelle d'experts, on peut penser que le contraire du substantif "une mise" n'est pas toujours  "une démise" . 
Le préfixe "dé" qui signifie  la négation , le contraire, étant plus fréquemment employé pour des verbes antagonistes: poser/déposer , mettre/ démettre, ployer /déployer , etc.  que pour des substantifs.  
Une débâcle n'est pas le contraire d'une "bâcle", une déroute, le contraire d'une route et une déception, le contraire d'une "ception" 


 On ne dit pas une "démise en bouteilles" , une "démise en bière", une "démise en place" , une "démise à mort" ...     


Vous me rétorquerez que ces considérations métalinguistiques sont futiles en ces temps d'incertitude mais elles concernent un des rares liens qui nous restent : notre belle langue française. Il ne serait pas souhaitable qu'elle sombre corps et biens comme la solidarité, le civisme et les valeurs de la République bien souvent bafouées.
Diviciac
Diviciac

Messages : 26922
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Magicfly le Jeu 12 Nov - 11:57

J'ai tjrs pensé que cette affaire était bidon, par contre l'affaire Bygmalion elle, est bien réelle. Qu'en est-il aujourd'hui? plus personne n'en parle.


Sarkozy, Kadhafi, Takieddine… Tout ça pour ça ?


CHRONIQUE. Coup de tonnerre, le principal accusateur de l'« affaire Sarkozy-Kadhafi » se rétracte. La justice va devoir s'interroger puis rendre des comptes.

Par quelque bout qu'on prenne cette affaire, elle est ahurissante, invraisemblable, et la preuve en tout cas que quelque chose ne va pas, mais alors pas du tout, dans la justice française. Un ancien président de la République mis en examen pour la deuxième fois, au bout de sept ans, pour association de malfaiteurs, ce n'est pas rien. Encore plus lorsqu'on mesure que cette accusation, basée sur le fait d'avoir fait financer sa campagne de 2007 par le président libyen lui-même, Mouammar Kadhafi, pour la bagatelle de plusieurs millions, bouleverse et mine littéralement depuis des années la vie, publique et personnelle, de Nicolas Sarkozy.
Ajoutons qu'aucune preuve matérielle de quelque corruption que ce soit au niveau présidentiel n'a été trouvée pendant toutes ces années. Que la mise en examen datant d'octobre dernier, basée sur un procès-verbal de 136 pages versées au dossier d'instruction au bout de mois et de mois de procédure, repose essentiellement sur une première attaque de Mediapart (élément soupçonné d'être un faux, depuis retiré du dossier) et sur quelques témoignages de personnalités douteuses, dont ceux d'anciens proches du dictateur libyen et surtout sur celui d'un homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine. Et qu'enfin l'affaire n'a jamais rebondi qu'à des occasions bien précises : entre les deux tours de l'élection présidentielle de 2012, au moment précis où elle pouvait lui nuire le plus. Ou à l'occasion de la primaire républicaine de 2016, au moment où l'ancien chef de l'État est confronté aux siens pour obtenir l'investiture de son parti à l'élection de 2017. On ne peut pas soutenir mordicus que cette accusation lui a porté, les deux fois, un coup fatal en l'excluant de la victoire ou de la candidature, mais le moins que l'on puisse dire est que cela, à coup sûr, ne l'a pas aidé.
Lire aussi Nicolas Sarkozy et l'affaire libyenne : « Je trouve ça dégueulasse »
C'est à travers ce prisme, celui de l'énorme préjudice causé, depuis des années, à un ancien président de la République française, qu'on soit ou non de ses partisans, qu'il faut mesurer le coup de tonnerre d'hier. Voici que le principal accusateur dans cette affaire qu'on a tous fini par appeler l'affaire Sarkozy-Kadhafi, Ziad Takieddine, se rétracte. Cela fait des années qu'il fournit argument sur argument à la justice française pour étayer son accusation de corruption contre Nicolas Sarkozy, des années qu'il s'expose devant les caméras de télévision ou qu'il les recherche. Eh bien, figurez-vous qu'il n'a jamais dit ce qu'on lui a fait dire et que chacun a pourtant entendu. Il va plus loin en accusant le juge Tournaire, celui qui, dans les premiers temps, instruisait le dossier avec le juge Van Ruymbeke, de lui avoir fait dire des propos contraires à ceux qu'il avait tenus. Bref, Takieddine s'était fait mal comprendre ou on l'avait mal compris. Hier, en tout cas, dans une vidéo datée du 11 novembre, il a été formel : « il n'y a pas eu de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy », liquidant d'une phrase les investigations judiciaires qui reposaient essentiellement sur son témoignage qu'il juge lui-même aujourd'hui comme faux.

Plus une affaire de magistrats qu'une affaire d'État

La référence au juge Tournaire, et à lui seul, n'est pas indifférente : à l'issue des premières auditions de Nicolas Sarkozy dans l'enquête sur le financement libyen de sa campagne, un seul juge avait signé sa première mise en examen, le juge Tournaire. Renaud Van Ruymbeke, qui ne compte pourtant pas parmi les juges les plus complaisants avec le pouvoir, quel qu'il soit, n'a pas apposé sa signature au renvoi de l'ancien président devant le tribunal correctionnel.
Plus qu'une affaire d'État – puisque jusqu'à nouvel ordre, que l'on sache, l'État, depuis 2012, a laissé les juges agir et ne les a pas commandités –, il s'agit du problème de la justice, et plus précisément des magistrats. Que Nicolas Sarkozy, un jour où il aurait mieux fait de se taire, quelques mois après son arrivée à l'Élysée, ait dénoncé, en des termes jugés inacceptables dans le milieu de la magistrature, « tout le monde qui se ressemble, aligné comme des petits-pois, la même couleur, même gabarit, même absence de saveur », c'est un compte. Qu'alors qu'une joggeuse s'était fait assassiner en 2005 par un récidiviste, il ait avancé, alors ministre de l'Intérieur de Jacques Chirac, qu'un juge devait payer quand il avait fait une faute, c'est une question, en effet, qu'on peut se poser, et que d'ailleurs les Français se posent régulièrement. En tout cas, la justice ne pourra pas, dans les temps où la transparence est attendue de tous, s'abriter toujours derrière l'indépendance de son pouvoir pour ne pas rendre de comptes. Elle ne pourra pas être la seule à bénéficier d'une immunité totale. La France n'est pas prête pour un gouvernement des juges. C'est à ceux-ci d'en prendre conscience. Bonne chance à Éric Dupond-Moretti.
Magicfly
Magicfly

Messages : 280
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Nadou le Jeu 12 Nov - 14:02

Takieddine s'est fait la belle pour échapper à la taule. Impossible de ne pas s'interroger sur son retournement de déclarations. De plus il assure que Kadhafi n'a jamais filé de fric à personne ...  lolmdr


Enfin, c'est un vrai panier de crabes, tous ces protagonistes !


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28312
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Nestor le Jeu 12 Nov - 18:37

Le Takieddine , voilà un zig à qui j'confierais même pas mon port'monnaie pour aller faire des commissions   Very Happy
Nestor
Nestor

Messages : 558
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Forcheville le Jeu 12 Nov - 19:20

Diviciac a écrit:
Nestor a écrit:Top News
[size=30]Financement libyen: Sarkozy demande sa "démise en examen" après les rétractations de Takieddine[/size]


Et toc  !! geek

Certes, mon petit Nénesse, mais en dehors de la citation de Sarko, le terme juridique existe t-il ?  
Sans entamer une querelle d'experts, on peut penser que le contraire du substantif "une mise" n'est pas toujours  "une démise" . 
Le préfixe "dé" qui signifie  la négation , le contraire, étant plus fréquemment employé pour des verbes antagonistes: poser/déposer , mettre/ démettre, ployer /déployer , etc.  que pour des substantifs.  
Une débâcle n'est pas le contraire d'une "bâcle", une déroute, le contraire d'une route et une déception, le contraire d'une "ception" 


 On ne dit pas une "démise en bouteilles" , une "démise en bière", une "démise en place" , une "démise à mort" ...     


Vous me rétorquerez que ces considérations métalinguistiques sont futiles en ces temps d'incertitude mais elles concernent un des rares liens qui nous restent : notre belle langue française. Il ne serait pas souhaitable qu'elle sombre corps et biens comme la solidarité, le civisme et les valeurs de la République bien souvent bafouées.

ça n'existe pas en français, ni en principe en droit.
Mais qui a prononcé ce mot, Sarko ou son avocat ?

Si  c'est Sarko, il suffit de regarder Canteloup dans les prochains jours, il va pas le rater.

Forcheville

Messages : 266
Date d'inscription : 16/03/2020
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Diviciac le Jeu 12 Nov - 21:50

Forcheville a écrit:
Diviciac a écrit:

Certes, mon petit Nénesse, mais en dehors de la citation de Sarko, le terme juridique existe t-il ?  
Sans entamer une querelle d'experts, on peut penser que le contraire du substantif "une mise" n'est pas toujours  "une démise" . 
Le préfixe "dé" qui signifie  la négation , le contraire, étant plus fréquemment employé pour des verbes antagonistes: poser/déposer , mettre/ démettre, ployer /déployer , etc.  que pour des substantifs.  
Une débâcle n'est pas le contraire d'une "bâcle", une déroute, le contraire d'une route et une déception, le contraire d'une "ception" 


 On ne dit pas une "démise en bouteilles" , une "démise en bière", une "démise en place" , une "démise à mort" ...     


Vous me rétorquerez que ces considérations métalinguistiques sont futiles en ces temps d'incertitude mais elles concernent un des rares liens qui nous restent : notre belle langue française. Il ne serait pas souhaitable qu'elle sombre corps et biens comme la solidarité, le civisme et les valeurs de la République bien souvent bafouées.

ça n'existe pas en français, ni en principe en droit.
Mais qui a prononcé ce mot, Sarko ou son avocat ?

Si  c'est Sarko, il suffit de regarder Canteloup dans les prochains jours, il va pas le rater.
 
Pas sûr ... j'ai déjà entendu Sarko, dont c'est la spécialité, parler d'emplois "pérains" (probablement le masculin de pérenne  Very Happy ) et ça n'a pas été relevé. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26922
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par ledevois le Ven 13 Nov - 16:57

Diviciac a écrit:
Forcheville a écrit:

ça n'existe pas en français, ni en principe en droit.
Mais qui a prononcé ce mot, Sarko ou son avocat ?

Si  c'est Sarko, il suffit de regarder Canteloup dans les prochains jours, il va pas le rater.
 
Pas sûr ... j'ai déjà entendu Sarko, dont c'est la spécialité, parler d'emplois "pérains" (probablement le masculin de pérenne  Very Happy ) et ça n'a pas été relevé. 

 Il est pas sorti de ses problèmes Sarko -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17537
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Sarko heureux!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum