Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-64%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming filaire Logitech G402 Hyperion Fury
25.54 € 69.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Notre monde

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Notre monde  Empty Notre monde

Message par Le K Keltys le Sam 31 Oct - 9:10


Le K Keltys

Messages : 139
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Sam 31 Oct - 10:27

Très bon et tellement vrai
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Dim 1 Nov - 11:46

Oui mais pas tout le monde.


Il y a encore des résistants, c'est aussi une histoire d'éducation.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nestor le Dim 1 Nov - 17:33

Excellent ..
Nestor
Nestor

Messages : 566
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Dim 1 Nov - 17:50

Nadou a écrit:Oui mais pas tout le monde.


Il y a encore des résistants, c'est aussi une histoire d'éducation.
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Diviciac le Lun 2 Nov - 10:51

Magicfly a écrit:
Nadou a écrit:Oui mais pas tout le monde.


Il y a encore des résistants, c'est aussi une histoire d'éducation.
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26969
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 12:35

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Nadou a écrit:Oui mais pas tout le monde.


Il y a encore des résistants, c'est aussi une histoire d'éducation.
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Lili-Rose le Lun 2 Nov - 13:05

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou


Du coup on va se coltiner ses jérémiades durant toute la durée du confinement. Razz
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 7631
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 13:20

Lili-Rose a écrit:
Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou


Du coup on va se coltiner ses jérémiades durant toute la durée du confinement. Razz
L'est grave le Divi, à bout d'argument il nous balance les prévisions budgétaires d'Haïti MDR!
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Lun 2 Nov - 13:25

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Nadou a écrit:Oui mais pas tout le monde.


Il y a encore des résistants, c'est aussi une histoire d'éducation.
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy

Rien ne t'obligeait à rentrer. Tu pouvais rester à la campagne.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Lun 2 Nov - 13:26

Une idée écolo :


https://www.recyclivre.com/?fbclid=IwAR2kPjk2lFN9twdFcsgaX5alj4o5BFTKGsf_xbttoF62W5dT93ZyHKzQgF0


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Lun 2 Nov - 14:06

Notre monde  Librai10


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Diviciac le Lun 2 Nov - 14:16

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Ouai, en ce moment, ya le gaulois morvandiau qui résiste     ....à moins que madame à force de le voir écrire des cauneries, l'ait privé d'écran  Very Happy
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou
 
Et laisser crever mes poules en IdF ?  Je voulais rentrer cette semaine mais Manu a exigé dimanche !  
Diviciac
Diviciac

Messages : 26969
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 14:31

Nadou a écrit:Une idée écolo :


https://www.recyclivre.com/?fbclid=IwAR2kPjk2lFN9twdFcsgaX5alj4o5BFTKGsf_xbttoF62W5dT93ZyHKzQgF0
Moi j'achète bcp de bouquins à Emmaüs, et quand je ne souhaite pas les conserver je les dépose dans la cabine téléphonique à 30 m de chez moi.
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 14:32

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
C'est votre Manu qui nous a obligés à rentrer hier du Morvan ...   Je n'ai pas de smartphone et je n'en veux pas. Sans les mesures à la mord-moi-le nœud de votre petit gourou je  serais encore en train de bricoler, de ramasser des châtaignes , des noix, des pommes et des champignons au lieu de lire vos conneries .   Very Happy
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou
 
Et laisser crever mes poules en IdF ?  Je voulais rentrer cette semaine mais Manu a exigé dimanche !  
Quoi! Poussin s'en occupe pas?  Very Happy
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Diviciac le Lun 2 Nov - 14:46

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou
 
Et laisser crever mes poules en IdF ?  Je voulais rentrer cette semaine mais Manu a exigé dimanche !  
Quoi! Poussin s'en occupe pas?  Very Happy
 Poussin est très parisien, pour lui, la jungle commence au-delà du périph .  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26969
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Diviciac le Lun 2 Nov - 14:49

Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Magicfly a écrit:
Personne ne t'as obligé à rentrer, t'avais qu'à rester dans trou


Du coup on va se coltiner ses jérémiades durant toute la durée du confinement. Razz
L'est grave le Divi, à bout d'argument il nous balance les prévisions budgétaires d'Haïti MDR!
 
C'est quoi encore, cette connerie ? 

Le budget dont je vous parle est là ... pas à Haïti ! 


Notre monde  Mfcp_3_1_1_0


https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2019/presentation-projet-loi-finances-2020#.X5_RSpKg_cs
Diviciac
Diviciac

Messages : 26969
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Lili-Rose le Lun 2 Nov - 14:52

Nadou a écrit:
Notre monde  Librai10
[size=34]Librairies fermées : la faute aux syndicats, pas au capitalisme ![/size]
Librairie des Abbesses by ActuaLitté(CC BY-SA 2.0) — ActuaLitté, CC-BY
Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française et non la faute du « capitalisme ».

[size=12]Vous aimez cet article ? Partagez le !

[/size]




  • Share


  • E-mail




Par Jean-Baptiste Noé.
Comme en mars dernier, les librairies doivent fermer durant le confinement tandis que les grandes surfaces et Amazon peuvent vendre des livres. Cette injustice suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux pour lesquels la cause est entendue : c’est la victoire du capitalisme et des gros contre le commerce indépendant et les petites librairies de quartier et de proximité.
Rien n’est plus faux. Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française.
En mars dernier, lors du premier confinement, le ministre de l’Économie souhaitait inscrire les librairies sur la liste des commerces de première nécessité afin de leur permettre de rester ouvertes. Le syndicat de la librairie française s’est opposé à cette dérogation :

« Le ministre de l’Économie a évoqué ce matin sur France inter, l’hypothèse d’une réouverture des librairies pour répondre à la concurrence d’Amazon. Bruno Le Maire a témoigné, là, de son attachement aux librairies et au livre.
Sur le fond, nous le rejoignons totalement pour considérer la librairie comme un commerce de première nécessité et comptons sur son soutien afin qu’aucune librairie ne soit poussée à la fermeture par cette crise majeure.
Néanmoins, la profession des libraires ne souhaite pas répondre au risque sanitaire de la poursuite des livraisons de livres par Amazon par le risque supplémentaire qu’engendrerait une réouverture des librairies avec tous les contacts inévitables qu’elle entraînerait entre libraires et clients. […]
Cette position est celle du Syndicat de la librairie française, mais également des associations de libraires, régionales ou de spécialité ».

L’argument évoqué est donc sanitaire : éviter les contaminations entre les libraires et les clients. Pourquoi pas, même si le respect des normes sanitaires pouvait prémunir de cela. Il n’était pas plus dangereux d’aller chez le boulanger que chez le libraire.
Plus tard, le syndicat s’est opposé aux libraires qui organisaient des ventes à emporter. Plusieurs librairies s’y sont également opposées, ce qui a divisé la profession. Le SLF a fini par accepter du bout des lèvres les retraits en boutique dans un communiqué du 17 avril :

« D’abord, nous nous sommes collectivement opposés, le 19 mars dernier, à l’hypothèse d’une réouverture totale des librairies telle qu’évoquée par le ministre de l’Économie, Bruno le Maire.
Je reste convaincu que notre attitude a été la bonne. Elle a fait primer l’impératif sanitaire et a reflété l’âme de nos librairies, soucieuses du bien-être collectif et pas uniquement de leurs intérêts financiers même si l’on mesure combien ceux-ci vont être durement affectés.
Depuis le début du confinement, les activités de retrait et de livraison sont autorisées par les textes publiés par le gouvernement.
Le SLF l’a rappelé à plusieurs reprises, car son rôle est également de vous apporter les informations les plus claires sur les règles juridiques qui encadrent notre métier.
Chaque libraire doit pouvoir se positionner librement en la matière. Après avoir échangé avec nombre d’entre vous, je souhaite rappeler quelques réalités.
L’épidémie circule toujours massivement et elle frappe chaque jour lourdement.
Toute décision doit donc être mesurée à l’aune de l’impératif sanitaire qui demeure, selon moi, essentiel.

Un bon nombre de libraires sont encore drapés dans leur bonne conscience morale et estiment qu’eux seuls sont légitimes pour vendre des livres. Ils méprisent les autres lieux de vente, comme les grandes surfaces et ils méprisent ceux qui achètent des livres ailleurs que chez eux.
Ils sont imbus de « l’exception culturelle française » et ce faisant ils mettent à mal l’ensemble de la chaîne du livre : les éditeurs et les auteurs notamment. Ils continuent à se penser comme des lieux d’exception, sans s’adapter à la demande, à l’inverse de nombreuses librairies à l’étranger.
Les syndicats ont voulu jouer malin et ils ont perdu. Ils pensaient que le confinement ne durerait que quinze jours, pas assez donc pour mettre à mal leur commerce, mais suffisamment pour venir ensuite quémander des aides et des subventions au gouvernement. Au nom de l’exception culturelle bien sûr.
Avant Amazon, il y avait France Loisirs et de nombreux clubs de lecture par correspondance. Amazon n’a rien inventé dans la vente de livre à distance. Ce que ne dit jamais le SFL c’est qu’Amazon est aussi une place de marché et que de nombreux libraires vendent par ce biais-là, leur permettant d’accroître leur zone de chalandise.
Amazon est aussi une chance pour de nombreux éditeurs indépendants qui peuvent ainsi trouver des débouchés quand les librairies censurent certains titres ou ne peuvent tout simplement pas présenter tous les titres existants.
Lors du second confinement, le gouvernement a repris telle quelle la liste des commerces autorisés, sans la mettre à jour. Les librairies se sont donc trouvées fermées une nouvelle fois.
Certes, le SFL demande cette fois-ci une dérogation, mais il est trop tard. Comme pour de nombreux secteurs économiques en France, les syndicats ont tué la profession pour défendre leurs intérêts. La situation actuelle n’est donc pas la faute du capitalisme ou des GAFA, mais des mésententes et des divisions au sein même de la profession et les premiers à en souffrir sont les libraires eux-mêmes.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 7631
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Lili-Rose le Lun 2 Nov - 14:54

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Et laisser crever mes poules en IdF ?  Je voulais rentrer cette semaine mais Manu a exigé dimanche !  
Quoi! Poussin s'en occupe pas?  Very Happy
 Poussin est très parisien, pour lui, la jungle commence au-delà du périph .  Very Happy


Je n'irais même pas si loin, elle commence dans le 93.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 7631
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 15:05

Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Du coup on va se coltiner ses jérémiades durant toute la durée du confinement. Razz
L'est grave le Divi, à bout d'argument il nous balance les prévisions budgétaires d'Haïti MDR!
 
C'est quoi encore, cette connerie ? 

Le budget dont je vous parle est là ... pas à Haïti ! 


Notre monde  Mfcp_3_1_1_0


https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2019/presentation-projet-loi-finances-2020#.X5_RSpKg_cs


Diviciac a écrit:
Joseph, je ne sais pas mais Le Maire, oui ... 


https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2019/presentation-projet-loi-finances-2020#.X5_RSpKg_cs

"Le PLF 2020 traduit la volonté gouvernementale de poursuivre la politique de réduction de la dépense publique, avec une dépense publique pour 2020 estimée à 53,4% du PIB, contre 55% en 2017"  *


"Budget 2020-2021, le gouvernement projette une croissance du PIB" de 2.4% 





                                                                                           Notre monde  2368792338         







C'est toi qui a écrit ça! Tu as fait semblant de zapper m'a réponse et de ne pas lire le texte de l'article qui s'y rapporte. En fait t'es tellement dans le désir de démolition que tu ne fais même plus attention à ce que tu postes. A l'inverse de tartarin la girouette, la tienne est grippée par la rouille du temps, elle est restée tournée sur le collectivisme des XIX è et XXè siècle Very Happy
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Lun 2 Nov - 15:12

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:
Notre monde  Librai10
[size=34]Librairies fermées : la faute aux syndicats, pas au capitalisme ![/size]
Librairie des Abbesses by ActuaLitté(CC BY-SA 2.0) — ActuaLitté, CC-BY
Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française et non la faute du « capitalisme ».

Vous aimez cet article ? Partagez le !






  • Share


  • E-mail




Par Jean-Baptiste Noé.
Comme en mars dernier, les librairies doivent fermer durant le confinement tandis que les grandes surfaces et Amazon peuvent vendre des livres. Cette injustice suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux pour lesquels la cause est entendue : c’est la victoire du capitalisme et des gros contre le commerce indépendant et les petites librairies de quartier et de proximité.
Rien n’est plus faux. Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française.
En mars dernier, lors du premier confinement, le ministre de l’Économie souhaitait inscrire les librairies sur la liste des commerces de première nécessité afin de leur permettre de rester ouvertes. Le syndicat de la librairie française s’est opposé à cette dérogation :
« Le ministre de l’Économie a évoqué ce matin sur France inter, l’hypothèse d’une réouverture des librairies pour répondre à la concurrence d’Amazon. Bruno Le Maire a témoigné, là, de son attachement aux librairies et au livre.
Sur le fond, nous le rejoignons totalement pour considérer la librairie comme un commerce de première nécessité et comptons sur son soutien afin qu’aucune librairie ne soit poussée à la fermeture par cette crise majeure.
Néanmoins, la profession des libraires ne souhaite pas répondre au risque sanitaire de la poursuite des livraisons de livres par Amazon par le risque supplémentaire qu’engendrerait une réouverture des librairies avec tous les contacts inévitables qu’elle entraînerait entre libraires et clients. […]
Cette position est celle du Syndicat de la librairie française, mais également des associations de libraires, régionales ou de spécialité ».

L’argument évoqué est donc sanitaire : éviter les contaminations entre les libraires et les clients. Pourquoi pas, même si le respect des normes sanitaires pouvait prémunir de cela. Il n’était pas plus dangereux d’aller chez le boulanger que chez le libraire.
Plus tard, le syndicat s’est opposé aux libraires qui organisaient des ventes à emporter. Plusieurs librairies s’y sont également opposées, ce qui a divisé la profession. Le SLF a fini par accepter du bout des lèvres les retraits en boutique dans un communiqué du 17 avril :
« D’abord, nous nous sommes collectivement opposés, le 19 mars dernier, à l’hypothèse d’une réouverture totale des librairies telle qu’évoquée par le ministre de l’Économie, Bruno le Maire.
Je reste convaincu que notre attitude a été la bonne. Elle a fait primer l’impératif sanitaire et a reflété l’âme de nos librairies, soucieuses du bien-être collectif et pas uniquement de leurs intérêts financiers même si l’on mesure combien ceux-ci vont être durement affectés.
Depuis le début du confinement, les activités de retrait et de livraison sont autorisées par les textes publiés par le gouvernement.
Le SLF l’a rappelé à plusieurs reprises, car son rôle est également de vous apporter les informations les plus claires sur les règles juridiques qui encadrent notre métier.
Chaque libraire doit pouvoir se positionner librement en la matière. Après avoir échangé avec nombre d’entre vous, je souhaite rappeler quelques réalités.
L’épidémie circule toujours massivement et elle frappe chaque jour lourdement.
Toute décision doit donc être mesurée à l’aune de l’impératif sanitaire qui demeure, selon moi, essentiel.

Un bon nombre de libraires sont encore drapés dans leur bonne conscience morale et estiment qu’eux seuls sont légitimes pour vendre des livres. Ils méprisent les autres lieux de vente, comme les grandes surfaces et ils méprisent ceux qui achètent des livres ailleurs que chez eux.
Ils sont imbus de « l’exception culturelle française » et ce faisant ils mettent à mal l’ensemble de la chaîne du livre : les éditeurs et les auteurs notamment. Ils continuent à se penser comme des lieux d’exception, sans s’adapter à la demande, à l’inverse de nombreuses librairies à l’étranger.
Les syndicats ont voulu jouer malin et ils ont perdu. Ils pensaient que le confinement ne durerait que quinze jours, pas assez donc pour mettre à mal leur commerce, mais suffisamment pour venir ensuite quémander des aides et des subventions au gouvernement. Au nom de l’exception culturelle bien sûr.
Avant Amazon, il y avait France Loisirs et de nombreux clubs de lecture par correspondance. Amazon n’a rien inventé dans la vente de livre à distance. Ce que ne dit jamais le SFL c’est qu’Amazon est aussi une place de marché et que de nombreux libraires vendent par ce biais-là, leur permettant d’accroître leur zone de chalandise.
Amazon est aussi une chance pour de nombreux éditeurs indépendants qui peuvent ainsi trouver des débouchés quand les librairies censurent certains titres ou ne peuvent tout simplement pas présenter tous les titres existants.
Lors du second confinement, le gouvernement a repris telle quelle la liste des commerces autorisés, sans la mettre à jour. Les librairies se sont donc trouvées fermées une nouvelle fois.
Certes, le SFL demande cette fois-ci une dérogation, mais il est trop tard. Comme pour de nombreux secteurs économiques en France, les syndicats ont tué la profession pour défendre leurs intérêts. La situation actuelle n’est donc pas la faute du capitalisme ou des GAFA, mais des mésententes et des divisions au sein même de la profession et les premiers à en souffrir sont les libraires eux-mêmes.

Très intéressant. 
Autrefois, j'étais abonnée à France Loisirs.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 15:14

Lili-Rose a écrit:
Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
Quoi! Poussin s'en occupe pas?  Very Happy
 Poussin est très parisien, pour lui, la jungle commence au-delà du périph .  Very Happy


Je n'irais même pas si loin, elle commence dans le 93.
Ah si, le 93 c'est au-delà du périph
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Magicfly le Lun 2 Nov - 15:17

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:
Notre monde  Librai10
[size=34]Librairies fermées : la faute aux syndicats, pas au capitalisme ![/size]
Librairie des Abbesses by ActuaLitté(CC BY-SA 2.0) — ActuaLitté, CC-BY
Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française et non la faute du « capitalisme ».

Vous aimez cet article ? Partagez le !








  • Share


  • E-mail




Par Jean-Baptiste Noé.
Comme en mars dernier, les librairies doivent fermer durant le confinement tandis que les grandes surfaces et Amazon peuvent vendre des livres. Cette injustice suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux pour lesquels la cause est entendue : c’est la victoire du capitalisme et des gros contre le commerce indépendant et les petites librairies de quartier et de proximité.
Rien n’est plus faux. Si les librairies sont fermées, c’est à la demande du syndicat de la librairie française.
En mars dernier, lors du premier confinement, le ministre de l’Économie souhaitait inscrire les librairies sur la liste des commerces de première nécessité afin de leur permettre de rester ouvertes. Le syndicat de la librairie française s’est opposé à cette dérogation :
« Le ministre de l’Économie a évoqué ce matin sur France inter, l’hypothèse d’une réouverture des librairies pour répondre à la concurrence d’Amazon. Bruno Le Maire a témoigné, là, de son attachement aux librairies et au livre.
Sur le fond, nous le rejoignons totalement pour considérer la librairie comme un commerce de première nécessité et comptons sur son soutien afin qu’aucune librairie ne soit poussée à la fermeture par cette crise majeure.
Néanmoins, la profession des libraires ne souhaite pas répondre au risque sanitaire de la poursuite des livraisons de livres par Amazon par le risque supplémentaire qu’engendrerait une réouverture des librairies avec tous les contacts inévitables qu’elle entraînerait entre libraires et clients. […]
Cette position est celle du Syndicat de la librairie française, mais également des associations de libraires, régionales ou de spécialité ».

L’argument évoqué est donc sanitaire : éviter les contaminations entre les libraires et les clients. Pourquoi pas, même si le respect des normes sanitaires pouvait prémunir de cela. Il n’était pas plus dangereux d’aller chez le boulanger que chez le libraire.
Plus tard, le syndicat s’est opposé aux libraires qui organisaient des ventes à emporter. Plusieurs librairies s’y sont également opposées, ce qui a divisé la profession. Le SLF a fini par accepter du bout des lèvres les retraits en boutique dans un communiqué du 17 avril :
« D’abord, nous nous sommes collectivement opposés, le 19 mars dernier, à l’hypothèse d’une réouverture totale des librairies telle qu’évoquée par le ministre de l’Économie, Bruno le Maire.
Je reste convaincu que notre attitude a été la bonne. Elle a fait primer l’impératif sanitaire et a reflété l’âme de nos librairies, soucieuses du bien-être collectif et pas uniquement de leurs intérêts financiers même si l’on mesure combien ceux-ci vont être durement affectés.
Depuis le début du confinement, les activités de retrait et de livraison sont autorisées par les textes publiés par le gouvernement.
Le SLF l’a rappelé à plusieurs reprises, car son rôle est également de vous apporter les informations les plus claires sur les règles juridiques qui encadrent notre métier.
Chaque libraire doit pouvoir se positionner librement en la matière. Après avoir échangé avec nombre d’entre vous, je souhaite rappeler quelques réalités.
L’épidémie circule toujours massivement et elle frappe chaque jour lourdement.
Toute décision doit donc être mesurée à l’aune de l’impératif sanitaire qui demeure, selon moi, essentiel.

Un bon nombre de libraires sont encore drapés dans leur bonne conscience morale et estiment qu’eux seuls sont légitimes pour vendre des livres. Ils méprisent les autres lieux de vente, comme les grandes surfaces et ils méprisent ceux qui achètent des livres ailleurs que chez eux.
Ils sont imbus de « l’exception culturelle française » et ce faisant ils mettent à mal l’ensemble de la chaîne du livre : les éditeurs et les auteurs notamment. Ils continuent à se penser comme des lieux d’exception, sans s’adapter à la demande, à l’inverse de nombreuses librairies à l’étranger.
Les syndicats ont voulu jouer malin et ils ont perdu. Ils pensaient que le confinement ne durerait que quinze jours, pas assez donc pour mettre à mal leur commerce, mais suffisamment pour venir ensuite quémander des aides et des subventions au gouvernement. Au nom de l’exception culturelle bien sûr.
Avant Amazon, il y avait France Loisirs et de nombreux clubs de lecture par correspondance. Amazon n’a rien inventé dans la vente de livre à distance. Ce que ne dit jamais le SFL c’est qu’Amazon est aussi une place de marché et que de nombreux libraires vendent par ce biais-là, leur permettant d’accroître leur zone de chalandise.
Amazon est aussi une chance pour de nombreux éditeurs indépendants qui peuvent ainsi trouver des débouchés quand les librairies censurent certains titres ou ne peuvent tout simplement pas présenter tous les titres existants.
Lors du second confinement, le gouvernement a repris telle quelle la liste des commerces autorisés, sans la mettre à jour. Les librairies se sont donc trouvées fermées une nouvelle fois.
Certes, le SFL demande cette fois-ci une dérogation, mais il est trop tard. Comme pour de nombreux secteurs économiques en France, les syndicats ont tué la profession pour défendre leurs intérêts. La situation actuelle n’est donc pas la faute du capitalisme ou des GAFA, mais des mésententes et des divisions au sein même de la profession et les premiers à en souffrir sont les libraires eux-mêmes.

Très intéressant. 
Autrefois, j'étais abonnée à France Loisirs.
Oui, j'avais exactement entendu cela sur France Info.
C'est exactement comme les masques, en mars il n'y avait pas de masques, tout le monde en voulait, aujourd'hui il y en a profusion, on en veut plus!
Magicfly
Magicfly

Messages : 295
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Nadou le Lun 2 Nov - 15:20

C'est à se demander comment Amazon fait autant de blé en France, sachant que tout le monde semble être contre et personne ne commande chez eux Notre monde  1f914
(du moins en commentaires publics)


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28333
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Diviciac le Lun 2 Nov - 15:27

Magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Magicfly a écrit:
L'est grave le Divi, à bout d'argument il nous balance les prévisions budgétaires d'Haïti MDR!
 
C'est quoi encore, cette connerie ? 

Le budget dont je vous parle est là ... pas à Haïti ! 


Notre monde  Mfcp_3_1_1_0


https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2019/presentation-projet-loi-finances-2020#.X5_RSpKg_cs


Diviciac a écrit:
Joseph, je ne sais pas mais Le Maire, oui ... 


https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2019/presentation-projet-loi-finances-2020#.X5_RSpKg_cs

"Le PLF 2020 traduit la volonté gouvernementale de poursuivre la politique de réduction de la dépense publique, avec une dépense publique pour 2020 estimée à 53,4% du PIB, contre 55% en 2017"  *


"Budget 2020-2021, le gouvernement projette une croissance du PIB" de 2.4% 





                                                                                           Notre monde  2368792338         







C'est toi qui a écrit ça! Tu as fait semblant de zapper m'a réponse et de ne pas lire le texte de l'article qui s'y rapporte. En fait t'es tellement dans le désir de démolition que tu ne fais même plus attention à ce que tu postes. A l'inverse de tartarin la girouette, la tienne est grippée par la rouille du temps, elle est restée tournée sur le collectivisme des XIX è et XXè siècle Very Happy
 


Ok !  Le Maire ne prévoyait "que" 1,4¨% de croissance en 2020 et pas 2,4% comme je l'ai écrit. Bon, enfin, comme ça devrait tourner autour de moins 11 ou 12% mon erreur est très petite par rapport à celle de Le Maire. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26969
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Notre monde  Empty Re: Notre monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum