Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Aller en bas

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires" Empty l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Message par Magicfly le Lun 26 Oct - 19:03

Discours d'Erdogan : l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Le président turc a demandé à ses concitoyens de ne plus acheter les marques françaises et a comparé le traitement des musulmans d'Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Les réactions indignées et de soutien à la France se multiplient.

La tension entre la Turquie et la France monte d'un cran.
Dans un discours prononcé ce lundi 26 octobre à Ankara, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a notamment lancé un appel au boycott des produits français. Ce nouveau pas dans les rapports conflictuels entre la Turquie et la France intervient sur fond de dispute entre Paris et Ankara au sujet des traitements des musulmans de France.

"Tout comme en France certains disent 'n'achetez pas les marques turques', je m'adresse d'ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas", a clamé Recep Tayyip Erdogan. Avant lui, plusieurs pays, comme le Qatar et le Koweït, avaient déjà lancé des appels au boycott en réaction aux propos d'Emmanuel Macron sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet. 

Des propos  "diffamatoires" et inacceptables"

Dans ce même discours, le président turc a également fait un parallèle entre le traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale, dénonçant, au passage, le "fascisme" et le "nazisme" de certains dirigeants européens. Le porte-parole d'Angela Merkel a immédiatement qualifié ces propos "d'inacceptables" et de "diffamatoires", d'après RFI.

Ces derniers jours, Recep Tayyip Erdogan a multiplié les attaques contre Emmanuel Macron, allant même jusqu'à remettre en cause la santé mentale du président français. "Je condamne les insultes du président Erdogan contre le président Emmanuel Macron. Cela montre à nouveau que la Turquie s'éloigne de l'Union européenne et de nos valeurs communes", a commenté Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, sur Twitter ce lundi matin. "Les insultes personnelles contre le président Macron et les discours de haine contre la France par les dirigeants turcs sont inacceptables, alimentent la haine religieuse et sapent la coexistence pacifique", a, de son côté, estimé le Premier ministre grec sur les réseaux sociaux.



Nous n'aurions rien à perdre en boycottant les importations venant de Turquie et le gouvernement devrait inciter les entreprises françaises à rapatrier leurs fabrications: Notre balance commerciale est déficitaire:


"Le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 14,676 milliards € en 2019, son plus haut historique, est en hausse de +4,6% par rapport à 2018. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie reculent légèrement (-0,7%) alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent (+9,0%). Pour la 4ème année consécutive, le solde de la balance commerciale entre les deux pays est bénéficiaire pour la Turquie et est en forte augmentation : +56,1 millions € en 2016, +800,6 millions € en 2017, +2,026 milliards € en 2018 et +2,788 milliards € en 2019 (cf. Tab.1)"
Magicfly
Magicfly

Messages : 276
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires" Empty Re: l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Message par ledevois le Mar 27 Oct - 19:17

Magicfly a écrit:Discours d'Erdogan : l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Le président turc a demandé à ses concitoyens de ne plus acheter les marques françaises et a comparé le traitement des musulmans d'Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Les réactions indignées et de soutien à la France se multiplient.

La tension entre la Turquie et la France monte d'un cran.
Dans un discours prononcé ce lundi 26 octobre à Ankara, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a notamment lancé un appel au boycott des produits français. Ce nouveau pas dans les rapports conflictuels entre la Turquie et la France intervient sur fond de dispute entre Paris et Ankara au sujet des traitements des musulmans de France.

"Tout comme en France certains disent 'n'achetez pas les marques turques', je m'adresse d'ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas", a clamé Recep Tayyip Erdogan. Avant lui, plusieurs pays, comme le Qatar et le Koweït, avaient déjà lancé des appels au boycott en réaction aux propos d'Emmanuel Macron sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet. 

Des propos  "diffamatoires" et inacceptables"

Dans ce même discours, le président turc a également fait un parallèle entre le traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale, dénonçant, au passage, le "fascisme" et le "nazisme" de certains dirigeants européens. Le porte-parole d'Angela Merkel a immédiatement qualifié ces propos "d'inacceptables" et de "diffamatoires", d'après RFI.

Ces derniers jours, Recep Tayyip Erdogan a multiplié les attaques contre Emmanuel Macron, allant même jusqu'à remettre en cause la santé mentale du président français. "Je condamne les insultes du président Erdogan contre le président Emmanuel Macron. Cela montre à nouveau que la Turquie s'éloigne de l'Union européenne et de nos valeurs communes", a commenté Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, sur Twitter ce lundi matin. "Les insultes personnelles contre le président Macron et les discours de haine contre la France par les dirigeants turcs sont inacceptables, alimentent la haine religieuse et sapent la coexistence pacifique", a, de son côté, estimé le Premier ministre grec sur les réseaux sociaux.



Nous n'aurions rien à perdre en boycottant les importations venant de Turquie et le gouvernement devrait inciter les entreprises françaises à rapatrier leurs fabrications: Notre balance commerciale est déficitaire:


"Le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 14,676 milliards € en 2019, son plus haut historique, est en hausse de +4,6% par rapport à 2018. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie reculent légèrement (-0,7%) alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent (+9,0%). Pour la 4ème année consécutive, le solde de la balance commerciale entre les deux pays est bénéficiaire pour la Turquie et est en forte augmentation : +56,1 millions € en 2016, +800,6 millions € en 2017, +2,026 milliards € en 2018 et +2,788 milliards € en 2019 (cf. Tab.1)"


 Ce n'est pas Erdogan qui est responsable de la mauvaise gestion économique de la France __ ah!ah!ah!ahhahhhh-! connerie tout ça --


 Ce dont j'ai à dire c'est que Macron,"c'est pas croyable "- ferait mieux de se taire le plus souvent sur la politique extérieure de la France -- 
         
 la France est mal placé pour donner des leçons à des pays étranger --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17509
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires" Empty Re: l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Message par Magicfly le Mar 27 Oct - 21:01

ledevois a écrit:
Magicfly a écrit:Discours d'Erdogan : l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Le président turc a demandé à ses concitoyens de ne plus acheter les marques françaises et a comparé le traitement des musulmans d'Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Les réactions indignées et de soutien à la France se multiplient.

La tension entre la Turquie et la France monte d'un cran.
Dans un discours prononcé ce lundi 26 octobre à Ankara, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a notamment lancé un appel au boycott des produits français. Ce nouveau pas dans les rapports conflictuels entre la Turquie et la France intervient sur fond de dispute entre Paris et Ankara au sujet des traitements des musulmans de France.

"Tout comme en France certains disent 'n'achetez pas les marques turques', je m'adresse d'ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas", a clamé Recep Tayyip Erdogan. Avant lui, plusieurs pays, comme le Qatar et le Koweït, avaient déjà lancé des appels au boycott en réaction aux propos d'Emmanuel Macron sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet. 

Des propos  "diffamatoires" et inacceptables"

Dans ce même discours, le président turc a également fait un parallèle entre le traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale, dénonçant, au passage, le "fascisme" et le "nazisme" de certains dirigeants européens. Le porte-parole d'Angela Merkel a immédiatement qualifié ces propos "d'inacceptables" et de "diffamatoires", d'après RFI.

Ces derniers jours, Recep Tayyip Erdogan a multiplié les attaques contre Emmanuel Macron, allant même jusqu'à remettre en cause la santé mentale du président français. "Je condamne les insultes du président Erdogan contre le président Emmanuel Macron. Cela montre à nouveau que la Turquie s'éloigne de l'Union européenne et de nos valeurs communes", a commenté Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, sur Twitter ce lundi matin. "Les insultes personnelles contre le président Macron et les discours de haine contre la France par les dirigeants turcs sont inacceptables, alimentent la haine religieuse et sapent la coexistence pacifique", a, de son côté, estimé le Premier ministre grec sur les réseaux sociaux.



Nous n'aurions rien à perdre en boycottant les importations venant de Turquie et le gouvernement devrait inciter les entreprises françaises à rapatrier leurs fabrications: Notre balance commerciale est déficitaire:


"Le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 14,676 milliards € en 2019, son plus haut historique, est en hausse de +4,6% par rapport à 2018. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie reculent légèrement (-0,7%) alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent (+9,0%). Pour la 4ème année consécutive, le solde de la balance commerciale entre les deux pays est bénéficiaire pour la Turquie et est en forte augmentation : +56,1 millions € en 2016, +800,6 millions € en 2017, +2,026 milliards € en 2018 et +2,788 milliards € en 2019 (cf. Tab.1)"


 Ce n'est pas Erdogan qui est responsable de la mauvaise gestion économique de la France __ ah!ah!ah!ahhahhhh-! connerie tout ça --


 Ce dont j'ai à dire c'est que Macron,"c'est pas croyable "- ferait mieux de se taire le plus souvent sur la politique extérieure de la France -- 
         
 la France est mal placé pour donner des leçons à des pays étranger --
T'es pas obligé de polluer mon fil avec des couneries méconconistes. Les traitres au pays n'ont rien à y faire! Vas lécher le cul à poutine. Grrrrrrrr
Magicfly
Magicfly

Messages : 276
Date d'inscription : 13/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires" Empty Re: l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Message par ledevois le Mer 28 Oct - 11:07

Magicfly a écrit:
ledevois a écrit:
Magicfly a écrit:Discours d'Erdogan : l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Le président turc a demandé à ses concitoyens de ne plus acheter les marques françaises et a comparé le traitement des musulmans d'Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Les réactions indignées et de soutien à la France se multiplient.

La tension entre la Turquie et la France monte d'un cran.
Dans un discours prononcé ce lundi 26 octobre à Ankara, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a notamment lancé un appel au boycott des produits français. Ce nouveau pas dans les rapports conflictuels entre la Turquie et la France intervient sur fond de dispute entre Paris et Ankara au sujet des traitements des musulmans de France.

"Tout comme en France certains disent 'n'achetez pas les marques turques', je m'adresse d'ici à ma nation : surtout ne prêtez pas attention aux marques françaises, ne les achetez pas", a clamé Recep Tayyip Erdogan. Avant lui, plusieurs pays, comme le Qatar et le Koweït, avaient déjà lancé des appels au boycott en réaction aux propos d'Emmanuel Macron sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet. 

Des propos  "diffamatoires" et inacceptables"

Dans ce même discours, le président turc a également fait un parallèle entre le traitement des musulmans en Europe à celui des juifs avant la Seconde Guerre mondiale, dénonçant, au passage, le "fascisme" et le "nazisme" de certains dirigeants européens. Le porte-parole d'Angela Merkel a immédiatement qualifié ces propos "d'inacceptables" et de "diffamatoires", d'après RFI.

Ces derniers jours, Recep Tayyip Erdogan a multiplié les attaques contre Emmanuel Macron, allant même jusqu'à remettre en cause la santé mentale du président français. "Je condamne les insultes du président Erdogan contre le président Emmanuel Macron. Cela montre à nouveau que la Turquie s'éloigne de l'Union européenne et de nos valeurs communes", a commenté Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, sur Twitter ce lundi matin. "Les insultes personnelles contre le président Macron et les discours de haine contre la France par les dirigeants turcs sont inacceptables, alimentent la haine religieuse et sapent la coexistence pacifique", a, de son côté, estimé le Premier ministre grec sur les réseaux sociaux.



Nous n'aurions rien à perdre en boycottant les importations venant de Turquie et le gouvernement devrait inciter les entreprises françaises à rapatrier leurs fabrications: Notre balance commerciale est déficitaire:


"Le volume des échanges commerciaux franco-turcs, avec un montant total de 14,676 milliards € en 2019, son plus haut historique, est en hausse de +4,6% par rapport à 2018. Les exportations des entreprises françaises vers la Turquie reculent légèrement (-0,7%) alors que celles des entreprises turques vers la France augmentent (+9,0%). Pour la 4ème année consécutive, le solde de la balance commerciale entre les deux pays est bénéficiaire pour la Turquie et est en forte augmentation : +56,1 millions € en 2016, +800,6 millions € en 2017, +2,026 milliards € en 2018 et +2,788 milliards € en 2019 (cf. Tab.1)"


 Ce n'est pas Erdogan qui est responsable de la mauvaise gestion économique de la France __ ah!ah!ah!ahhahhhh-! connerie tout ça --


 Ce dont j'ai à dire c'est que Macron,"c'est pas croyable "- ferait mieux de se taire le plus souvent sur la politique extérieure de la France -- 
         
 la France est mal placé pour donner des leçons à des pays étranger --
T'es pas obligé de polluer mon fil avec des couneries méconconistes. Les traitres au pays n'ont rien à y faire! Vas lécher le cul à poutine. Grrrrrrrr

 Dit le gonfleur d'hélices -- ah!ah!ah! -- Poutine lui est patriote chez lui et on aimerait que Macron en fasse autant -- 


 Il n'y a que la stupidité qui est stupide --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17509
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires" Empty Re: l'Allemagne condamne des propos "inacceptables" et "diffamatoires"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum