Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Répression en Biélorussie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Dim 13 Sep - 20:46

A Minsk, en Biélorussie,  des manifestations hostiles au gouvernement de Loukachenko ont donné lieu à 250 arrestations de manifestants.. à peu près autant qu'à Paris samedi dernier . 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 10:03

Diviciac a écrit:A Minsk, en Biélorussie,  des manifestations hostiles au gouvernement de Loukachenko ont donné lieu à 250 arrestations de manifestants.. à peu près autant qu'à Paris samedi dernier . 

 J'ai un copain qui en revient de la Biélorussie et qui y a passé 3 semaines -- 
 
 Pour lui , il ne comprend pas les manifestations --- le pays est bien géré et il y a du travail grace aux aides et la collobaration économique de la Russie -- 
 
Je vois des  gens qui ont une voiture , des téléphones portables dernier cri -- bien habillés , même mieux qu'en France 


--- je ne comprends pas ce qu'ils veulent avec une opposition qui ne comprend rien à la politique employée par LoUKACHENKo -qui est pro-Russe et qui nous apporte richesse -


 Devons nous copier l'Ukraine crève la faim pour être heureux -- les gens sont vraiment cons-




 En fait c'est un peu comme en France -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Tiote valisse le Lun 14 Sep - 10:18

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:A Minsk, en Biélorussie,  des manifestations hostiles au gouvernement de Loukachenko ont donné lieu à 250 arrestations de manifestants.. à peu près autant qu'à Paris samedi dernier . 

 J'ai un copain qui en revient de la Biélorussie et qui y a passé 3 semaines -- 
 
 Pour lui , il ne comprend pas les manifestations --- le pays est bien géré et il y a du travail grace aux aides et la collobaration économique de la Russie -- 
 
Je vois des  gens qui ont une voiture , des téléphones portables dernier cri -- bien habillés , même mieux qu'en France 


--- je ne comprends pas ce qu'ils veulent avec une opposition qui ne comprend rien à la politique employée par LoUKACHENKo -qui est pro-Russe et qui nous apporte richesse -


 Devons nous copier l'Ukraine crève la faim pour être heureux -- les gens sont vraiment cons-




 En fait c'est un peu comme en France -
clap pour l'orthographe 10/10 


Répression en Biélorussie Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 4130
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 10:40

Tiote valisse a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:A Minsk, en Biélorussie,  des manifestations hostiles au gouvernement de Loukachenko ont donné lieu à 250 arrestations de manifestants.. à peu près autant qu'à Paris samedi dernier . 

 J'ai un copain qui en revient de la Biélorussie et qui y a passé 3 semaines -- 
 
 Pour lui , il ne comprend pas les manifestations --- le pays est bien géré et il y a du travail grace aux aides et la collobaration économique de la Russie -- 
 
Je vois des  gens qui ont une voiture , des téléphones portables dernier cri -- bien habillés , même mieux qu'en France 


--- je ne comprends pas ce qu'ils veulent avec une opposition qui ne comprend rien à la politique employée par LoUKACHENKo -qui est pro-Russe et qui nous apporte richesse -


 Devons nous copier l'Ukraine crève la faim pour être heureux -- les gens sont vraiment cons-




 En fait c'est un peu comme en France -
clap pour l'orthographe 10/10 

 Merci -j'ai donc droit à une image - Very Happy


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Nadou le Lun 14 Sep - 11:48

Trois responsables de l'opposition à Alexandre Loukachenko ont été conduits de force en pleine nuit à la frontière ukrainienne. Si deux ont accepté de quitter leur pays, Maria Kolesnikova a refusé. Elle est détenue par les autorités biélorusses.



En plein jour et en plein centre de Minsk, lundi, une camionnette s’arrête, des types en civil en sortent, forcent Maria Kolesnikova, l’une des figures de la contestation contre Alexandre Loukachenko, à monter à l’intérieur, la camionnette repart. Peu de témoins, pas de photos. De la disparition de deux autres membres du Conseil de coordination de l’opposition, Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov, on en sait encore moins : en apprenant l’enlèvement de Kolesnikova, ils sont partis à sa recherche, passés à son appartement, en sont ressortis. Puis se sont volatilisés à leur tour. Toute la journée de lundi, les autorités biélorusses ont démenti toute implication. 
Après vingt-quatre heures sans nouvelles, le scénario de la «disparition» des trois opposants s’est précisé mardi matin. Ils ont été conduits de force en voiture jusqu’à la frontière ukrainienne, où ils sont arrivés vers 4 heures du matin. Selon l’agence de presse Interfax-Ukraine, Maria Kolesnikova, refusant de traverser la frontière, aurait délibérément déchiré son passeport, avant d’être officiellement arrêtée côté biélorusse. «Kolesnikova est actuellement détenue», a confirmé à l’AFP le porte-parole des gardes-frontières, Anton Bytchkovski.

Le vice-ministre ukrainien de l’Intérieur, Anton Gerashchenko, a confirmé de son côté que l’opposante de 38 ans, la seule du trio de figures féminines de l’opposition lors de la campagne présidentielle à être encore en Biélorussie, avait résisté, refusant d’être exilée : «Ils étaient chassés de force de leur patrie. Ils n’ont pu expulser Maria Kolesnikova du Biélorussie car cette femme courageuse les en a empêchés par son action», écrit-il sur sa page Facebook. Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov auraient quant à eux franchi la frontière vers l’Ukraine.



Depuis la réélection frauduleuse d’Alexandre Loukachenko, le 9 août, et la contestation sans précédent qui a suivi, plusieurs dizaines de manifestants et d’opposants ont disparu. «Mais je ne pense pas que c’est ce qui arrivera à Maria Kolesnikova, Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov, parce que ce sont des personnages publics, ils sont en quelque sorte protégés des pires scénarios», prédisait lundi Ryhor Astapenia, de New Belarus, un cercle de réflexion sur le futur du pays, dont font également partie Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov.

Mise au vert

Moins connus que Maria Kolesnikova, ils sont pourtant toujours dans le sillage de l’opposante, et à l’arrière-plan de nombreuses photos publiées dans la presse ces derniers mois. L’appartement d’Ivan Kravtsov, 30 ans, secrétaire exécutif du Conseil, a été fouillé par le puissant Département d’enquêtes financières, selon l’une de ses amies. Une institution qui a conduit Viktor Babaryko, candidat à la présidentielle, dans la prison du KGB, où il se trouve depuis le mois de juin. Anton Rodenkov , 29 ans, le porte-parole du Conseil, s’était engagé dans sa campagne.

Alternative possible à l’emprisonnement : le départ forcé. C’est ce qui s’est produit pour Svetlana Tikhanovskaïa, escortée jusqu’à la frontière lituanienne au lendemain de la présidentielle, et, il y a quelques jours, pour Olga Kovalkova, contrainte de s’exiler en Pologne. Membre du présidium du Conseil de coordination, elle avait été arrêtée alors qu’elle discutait avec des ouvriers de l’usine de tracteurs (et d’Etat) MTZ. En même temps que Sergeï Dylevski, membre du présidium du Conseil et leader de la grève à MTZ, toujours détenu. Le 31 août, c’était au tour de la juriste Lilia Vlassova de se faire arrêter. Quant à Pavel Latushka, l’ex-ministre de la Culture de Loukachenko, la tournée des capitales européennes qu’il a entrepris au nom du Conseil ressemble à une mise au vert.



Ainsi, des sept membres du présidium, deux seulement sont encore en Biélorussie et en liberté : Maxim Znak, l’avocat de Svetlana Tikhanovskaïa, et Svetlana Alexievitch (Prix Nobel de littérature 2015). En les neutralisant, Alexandre Loukachenko raye méthodiquement leur nom de la liste des interlocuteurs possibles et crédibles pour négocier la transition démocratique, autant avec lui, ce qu’il refuse catégoriquement, qu’avec Bruxelles ou Moscou.

La contestation ne faiblit pas

Après avoir reçu jeudi le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, pour discuter de coopération économique (le ciment de l’amour entre les deux nations), Loukachenko est attendu par Vladimir Poutine à Moscou dans une dizaine de jours. Une visite qui inquiète le ministre lituanien des Affaires étrangères, Linas Linkevicius, qui estime que la Russie «va maintenant finir ce qu’elle n’a pas été capable de finir depuis vingt ans», à savoir une intégration économique plus poussée, voire une intégration tout court de la Biélorussie à la Fédération de Russie. Ou comment Loukachenko pourrait échanger la souveraineté de son peuple contre son maintien au pouvoir.




Côté européen, on «attend» des autorités biélorusses «qu’elles veillent à la libération immédiate de toutes les personnes détenues pour des motifs politiques avant et après les élections présidentielles falsifiées.» Ce week-end, plus de 600 manifestants ont été embarqués par la police, qui a brisé des vitrines. Dans la semaine, des lycéens et des étudiants ont été arrêtés. «Il semblerait qu’Alexandre Loukachenko cherche à accélérer le rythme des répressions et à les rendre encore plus terrifiantes pour dissuader les manifestants», estime Ryhor Astapenia. Mais la contestation ne semble pas faiblir : dimanche à Minsk, 100 000 personnes ont défilé contre Loukachenko. Comme tous les dimanches depuis un mois.




En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ? 


https://www.liberation.fr/planete/2020/09/08/bielorussie-la-repression-s-abat-sur-les-figures-de-l-opposition_1798851


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28097
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Nadou le Lun 14 Sep - 11:59

Biélorussie : la Haute-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU exige une enquête sur les allégations de torture


Diplomatie.
La Haute-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a accru la pression lundi sur le Bélarus en demandant qu'une enquête soit menée sur les allégations de torture par les forces de sécurité dans le pays. «Compte tenu de leur ampleur et de leur nombre, toutes les allégations de torture et d'autres formes de mauvais traitements par les forces de sécurité devraient être documentées et faire l'objet d'une enquête, afin de traduire les auteurs en justice», a déclaré l'ancienne présidente du Chili Michele Bachelet, à l'ouverture de la 45e session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève.


https://www.liberation.fr/direct/element/bielorussie-la-haute-commissaire-aux-droits-de-lhomme-de-lonu-exige-une-enquete-sur-les-allegations-_118866/


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28097
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Lun 14 Sep - 12:32

Tiote valisse a écrit:
ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:A Minsk, en Biélorussie,  des manifestations hostiles au gouvernement de Loukachenko ont donné lieu à 250 arrestations de manifestants.. à peu près autant qu'à Paris samedi dernier . 

 J'ai un copain qui en revient de la Biélorussie et qui y a passé 3 semaines -- 
 
 Pour lui , il ne comprend pas les manifestations --- le pays est bien géré et il y a du travail grace aux aides et la collobaration économique de la Russie -- 
 
Je vois des  gens qui ont une voiture , des téléphones portables dernier cri -- bien habillés , même mieux qu'en France 


--- je ne comprends pas ce qu'ils veulent avec une opposition qui ne comprend rien à la politique employée par LoUKACHENKo -qui est pro-Russe et qui nous apporte richesse -


 Devons nous copier l'Ukraine crève la faim pour être heureux -- les gens sont vraiment cons-




 En fait c'est un peu comme en France -
clap pour l'orthographe 10/10 
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 13:40

Nadou a écrit:

Trois responsables de l'opposition à Alexandre Loukachenko ont été conduits de force en pleine nuit à la frontière ukrainienne. Si deux ont accepté de quitter leur pays, Maria Kolesnikova a refusé. Elle est détenue par les autorités biélorusses.





En plein jour et en plein centre de Minsk, lundi, une camionnette s’arrête, des types en civil en sortent, forcent Maria Kolesnikova, l’une des figures de la contestation contre Alexandre Loukachenko, à monter à l’intérieur, la camionnette repart. Peu de témoins, pas de photos. De la disparition de deux autres membres du Conseil de coordination de l’opposition, Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov, on en sait encore moins : en apprenant l’enlèvement de Kolesnikova, ils sont partis à sa recherche, passés à son appartement, en sont ressortis. Puis se sont volatilisés à leur tour. Toute la journée de lundi, les autorités biélorusses ont démenti toute implication. 
Après vingt-quatre heures sans nouvelles, le scénario de la «disparition» des trois opposants s’est précisé mardi matin. Ils ont été conduits de force en voiture jusqu’à la frontière ukrainienne, où ils sont arrivés vers 4 heures du matin. Selon l’agence de presse Interfax-Ukraine, Maria Kolesnikova, refusant de traverser la frontière, aurait délibérément déchiré son passeport, avant d’être officiellement arrêtée côté biélorusse. «Kolesnikova est actuellement détenue», a confirmé à l’AFP le porte-parole des gardes-frontières, Anton Bytchkovski.

Le vice-ministre ukrainien de l’Intérieur, Anton Gerashchenko, a confirmé de son côté que l’opposante de 38 ans, la seule du trio de figures féminines de l’opposition lors de la campagne présidentielle à être encore en Biélorussie, avait résisté, refusant d’être exilée : «Ils étaient chassés de force de leur patrie. Ils n’ont pu expulser Maria Kolesnikova du Biélorussie car cette femme courageuse les en a empêchés par son action», écrit-il sur sa page Facebook. Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov auraient quant à eux franchi la frontière vers l’Ukraine.



Depuis la réélection frauduleuse d’Alexandre Loukachenko, le 9 août, et la contestation sans précédent qui a suivi, plusieurs dizaines de manifestants et d’opposants ont disparu. «Mais je ne pense pas que c’est ce qui arrivera à Maria Kolesnikova, Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov, parce que ce sont des personnages publics, ils sont en quelque sorte protégés des pires scénarios», prédisait lundi Ryhor Astapenia, de New Belarus, un cercle de réflexion sur le futur du pays, dont font également partie Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov.

Mise au vert



Moins connus que Maria Kolesnikova, ils sont pourtant toujours dans le sillage de l’opposante, et à l’arrière-plan de nombreuses photos publiées dans la presse ces derniers mois. L’appartement d’Ivan Kravtsov, 30 ans, secrétaire exécutif du Conseil, a été fouillé par le puissant Département d’enquêtes financières, selon l’une de ses amies. Une institution qui a conduit Viktor Babaryko, candidat à la présidentielle, dans la prison du KGB, où il se trouve depuis le mois de juin. Anton Rodenkov , 29 ans, le porte-parole du Conseil, s’était engagé dans sa campagne.

Alternative possible à l’emprisonnement : le départ forcé. C’est ce qui s’est produit pour Svetlana Tikhanovskaïa, escortée jusqu’à la frontière lituanienne au lendemain de la présidentielle, et, il y a quelques jours, pour Olga Kovalkova, contrainte de s’exiler en Pologne. Membre du présidium du Conseil de coordination, elle avait été arrêtée alors qu’elle discutait avec des ouvriers de l’usine de tracteurs (et d’Etat) MTZ. En même temps que Sergeï Dylevski, membre du présidium du Conseil et leader de la grève à MTZ, toujours détenu. Le 31 août, c’était au tour de la juriste Lilia Vlassova de se faire arrêter. Quant à Pavel Latushka, l’ex-ministre de la Culture de Loukachenko, la tournée des capitales européennes qu’il a entrepris au nom du Conseil ressemble à une mise au vert.



Ainsi, des sept membres du présidium, deux seulement sont encore en Biélorussie et en liberté : Maxim Znak, l’avocat de Svetlana Tikhanovskaïa, et Svetlana Alexievitch (Prix Nobel de littérature 2015). En les neutralisant, Alexandre Loukachenko raye méthodiquement leur nom de la liste des interlocuteurs possibles et crédibles pour négocier la transition démocratique, autant avec lui, ce qu’il refuse catégoriquement, qu’avec Bruxelles ou Moscou.

La contestation ne faiblit pas



Après avoir reçu jeudi le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, pour discuter de coopération économique (le ciment de l’amour entre les deux nations), Loukachenko est attendu par Vladimir Poutine à Moscou dans une dizaine de jours. Une visite qui inquiète le ministre lituanien des Affaires étrangères, Linas Linkevicius, qui estime que la Russie «va maintenant finir ce qu’elle n’a pas été capable de finir depuis vingt ans», à savoir une intégration économique plus poussée, voire une intégration tout court de la Biélorussie à la Fédération de Russie. Ou comment Loukachenko pourrait échanger la souveraineté de son peuple contre son maintien au pouvoir.




Côté européen, on «attend» des autorités biélorusses «qu’elles veillent à la libération immédiate de toutes les personnes détenues pour des motifs politiques avant et après les élections présidentielles falsifiées.» Ce week-end, plus de 600 manifestants ont été embarqués par la police, qui a brisé des vitrines. Dans la semaine, des lycéens et des étudiants ont été arrêtés. «Il semblerait qu’Alexandre Loukachenko cherche à accélérer le rythme des répressions et à les rendre encore plus terrifiantes pour dissuader les manifestants», estime Ryhor Astapenia. Mais la contestation ne semble pas faiblir : dimanche à Minsk, 100 000 personnes ont défilé contre Loukachenko. Comme tous les dimanches depuis un mois.




En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ? 


https://www.liberation.fr/planete/2020/09/08/bielorussie-la-repression-s-abat-sur-les-figures-de-l-opposition_1798851


pour ce qui est disparition il n'y a pas que la Biélorussie --


https://www.arpd.fr/643+10-000-disparitions-inquietantes-par-an-en-france.html


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Lun 14 Sep - 15:28

"En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ?" 


En constatant par exemple que sur ton forum, un intervenant que tu approuves appelle un mutilé non-violent des manifs "Nenoeil" Ce n'est pas faire preuve de respect pour un handicapé à vie contre lequel aucun délit n'a été retenu. 
Si les méthodes de répression violentes ont été revues en France sous la pression internationale c'est probablement qu'elles étaient trop inhumaines pour un pays développé qui se dit celui des Droits de l'Homme.  
A ma connaissance, suivant les consignes des gourous de ta secte, tu as toujours nié les violences policières en France. 
Je ne vois pas pourquoi tu t'intéresserais à ce qui se passe à plus de 2000 kilomètres en ignorant pudiquement ce qui s'est passé dans ton propre pays.  
Ni ce qu'il y aurait de "ridicule" à constater qu'il y a eu autant d'arrestations de manifestants à Paris qu'à Minsk ... comme tu dis,  c'est factuel.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 16:54

Diviciac a écrit:"En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ?" 


En constatant par exemple que sur ton forum, un intervenant que tu approuves appelle un mutilé non-violent des manifs "Nenoeil" Ce n'est pas faire preuve de respect pour un handicapé à vie contre lequel aucun délit n'a été retenu. 
Si les méthodes de répression violentes ont été revues en France sous la pression internationale c'est probablement qu'elles étaient trop inhumaines pour un pays développé qui se dit celui des Droits de l'Homme.  
A ma connaissance, suivant les consignes des gourous de ta secte, tu as toujours nié les violences policières en France. 
Je ne vois pas pourquoi tu t'intéresserais à ce qui se passe à plus de 2000 kilomètres en ignorant pudiquement ce qui s'est passé dans ton propre pays.  
Ni ce qu'il y aurait de "ridicule" à constater qu'il y a eu autant d'arrestations de manifestants à Paris qu'à Minsk ... comme tu dis,  c'est factuel.  

 Si tout ce qui se dit sur Poutine était prouvé il y a belle lurette qu'il aurait sauté --
 Il est vrai qu'en Russie comme partout ailleurs il y a des gens nationalistes capablent de tout , - 
 Et il est vrai que la répression d'après les vidéos que nous avons chez eux ne sont pas plus pire qu'en France -- 


 Mutiler des gens c'est quand même dégueulasse -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Nadou le Lun 14 Sep - 18:15

Diviciac a écrit:"En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ?" 


En constatant par exemple que sur ton forum, un intervenant que tu approuves appelle un mutilé non-violent des manifs "Nenoeil" Ce n'est pas faire preuve de respect pour un handicapé à vie contre lequel aucun délit n'a été retenu. 
Si les méthodes de répression violentes ont été revues en France sous la pression internationale c'est probablement qu'elles étaient trop inhumaines pour un pays développé qui se dit celui des Droits de l'Homme.  
A ma connaissance, suivant les consignes des gourous de ta secte, tu as toujours nié les violences policières en France. 
Je ne vois pas pourquoi tu t'intéresserais à ce qui se passe à plus de 2000 kilomètres


Heu ... c'est toi qui a initié ce sujet. C'est donc pour qu'on y réponde.


en ignorant pudiquement ce qui s'est passé dans ton propre pays.  

Ni ce qu'il y aurait de "ridicule" à constater qu'il y a eu autant d'arrestations de manifestants à Paris qu'à Minsk ... comme tu dis,  c'est factuel.  


Les manifestants ARMES à Paris sont vite libérés, à Minsk comme dans les dictatures, ils disparaissent. Si tu ne vois pas la différence ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28097
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 18:34

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:"En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ?" 


En constatant par exemple que sur ton forum, un intervenant que tu approuves appelle un mutilé non-violent des manifs "Nenoeil" Ce n'est pas faire preuve de respect pour un handicapé à vie contre lequel aucun délit n'a été retenu. 
Si les méthodes de répression violentes ont été revues en France sous la pression internationale c'est probablement qu'elles étaient trop inhumaines pour un pays développé qui se dit celui des Droits de l'Homme.  
A ma connaissance, suivant les consignes des gourous de ta secte, tu as toujours nié les violences policières en France. 
Je ne vois pas pourquoi tu t'intéresserais à ce qui se passe à plus de 2000 kilomètres


Heu ... c'est toi qui a initié ce sujet. C'est donc pour qu'on y réponde.


en ignorant pudiquement ce qui s'est passé dans ton propre pays.  

Ni ce qu'il y aurait de "ridicule" à constater qu'il y a eu autant d'arrestations de manifestants à Paris qu'à Minsk ... comme tu dis,  c'est factuel.  


Les manifestants ARMES à Paris sont vite libérés, à Minsk comme dans les dictatures, ils disparaissent. Si tu ne vois pas la différence ...

Qui à disparu en Biélorussie -?  


  Ce qui n'est pas naturel dans n'importe quel pays qui soit de relacher un homme en arme ; - un terroriste -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Nadou le Lun 14 Sep - 18:46

Raphaël Glucksmann
 







Loukachenko est allé à Sotchi faire allégeance à Poutine (la photo des deux vend vraiment du rêve).
Les sanctions européennes, promises il y a des semaines, par contre, elles sont allées où? Dans quel bureau, dans quel corridor se sont-elles égarées?
Les manifestations continuent à Minsk, toujours aussi impressionnantes, la répression s’accroît, toujours aussi répugnante, le soutien russe s’affirme, toujours aussi déterminant, et l’Europe, elle, reste spectatrice. Toujours aussi impuissante.
Cette impuissance, notre impuissance, sur tous les sujets ou presque, n’est pas une fatalité divine, c’est un choix politique. Le choix de la faiblesse et de la quiétude. De la faiblesse pour garantir la quiétude. Quitte à saborder nos supposés principes. Et à crever lentement - et sans quiétude aucune - de n’en plus avoir.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28097
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Lun 14 Sep - 19:24

Nadou a écrit:

Raphaël Glucksmann
 









Loukachenko est allé à Sotchi faire allégeance à Poutine (la photo des deux vend vraiment du rêve).
Les sanctions européennes, promises il y a des semaines, par contre, elles sont allées où? Dans quel bureau, dans quel corridor se sont-elles égarées?
Les manifestations continuent à Minsk, toujours aussi impressionnantes, la répression s’accroît, toujours aussi répugnante, le soutien russe s’affirme, toujours aussi déterminant, et l’Europe, elle, reste spectatrice. Toujours aussi impuissante.
Cette impuissance, notre impuissance, sur tous les sujets ou presque, n’est pas une fatalité divine, c’est un choix politique. Le choix de la faiblesse et de la quiétude. De la faiblesse pour garantir la quiétude. Quitte à saborder nos supposés principes. Et à crever lentement - et sans quiétude aucune - de n’en plus avoir.

 Que Loukachenko fasse allégeance à Poutine ou plutot la Russie c'est l'intelligence même , car la Biélorussie n'a aucune richesse --AUCUNE -- sans la Russie c'est un pays crève la faim -- 10 millions d'habitants -


 Faut pas compter sur l'Europe il n'y a qu'a voir ce qui se passe en Ukraine -- plus de morts dans le Dombass depuis que les casques blancs s'en occupent -- une vrai turie , un génocide -- 
 
Dans le Dombass si il n'y avait pas les aides des Russes , les gens crèveraient de faim et de maladie -- 
 Votre journaliste  est un con , est à une méconnaissance des pays de l'Est -- 


 J'en parle parce que j'ai toujours des contacts de Donetsk , c'est grave ce qui se passe là-bas -- des milliers de morts -


https://www.euractiv.fr/section/politique/news/donbass-la-guerre-oubliee-en-europe/


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Mar 15 Sep - 9:05

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:"En Biélorussie, des manifestants disparaissent. Comment peux-tu te couvrir ainsi de ridicule et manquer de respect à leur famille  ?" 


En constatant par exemple que sur ton forum, un intervenant que tu approuves appelle un mutilé non-violent des manifs "Nenoeil" Ce n'est pas faire preuve de respect pour un handicapé à vie contre lequel aucun délit n'a été retenu. 
Si les méthodes de répression violentes ont été revues en France sous la pression internationale c'est probablement qu'elles étaient trop inhumaines pour un pays développé qui se dit celui des Droits de l'Homme.  
A ma connaissance, suivant les consignes des gourous de ta secte, tu as toujours nié les violences policières en France. 
Je ne vois pas pourquoi tu t'intéresserais à ce qui se passe à plus de 2000 kilomètres


Heu ... c'est toi qui a initié ce sujet. C'est donc pour qu'on y réponde.


en ignorant pudiquement ce qui s'est passé dans ton propre pays.  

Ni ce qu'il y aurait de "ridicule" à constater qu'il y a eu autant d'arrestations de manifestants à Paris qu'à Minsk ... comme tu dis,  c'est factuel.  


Les manifestants ARMES à Paris sont vite libérés, à Minsk comme dans les dictatures, ils disparaissent. Si tu ne vois pas la différence ...


Qu'en sais-tu ?  Sais-tu si les manifestants de Minsk n'avaient pas aussi des "armes par destination" ? 
Je trouve hallucinant et particulièrement manichéen cette propension à croire qu'en France, pays aux trente éborgnés et où la justice a essayé de discréditer un opposant en tentant d'inventer des violences conjugales , tout se passe à merveille et en toute transparence alors qu'ailleurs qu'en Occident tout ne serait que tyrannie et magouilles.  Je crois plutôt que tu subis un bourrage de crâne assez semblable à celui des Russes ou des Biélorusses, comme eux, tu ne t'en rends pas compte.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Mar 15 Sep - 9:10

Nadou a écrit:

Raphaël Glucksmann
 









Loukachenko est allé à Sotchi faire allégeance à Poutine (la photo des deux vend vraiment du rêve).
Les sanctions européennes, promises il y a des semaines, par contre, elles sont allées où? Dans quel bureau, dans quel corridor se sont-elles égarées?
Les manifestations continuent à Minsk, toujours aussi impressionnantes, la répression s’accroît, toujours aussi répugnante, le soutien russe s’affirme, toujours aussi déterminant, et l’Europe, elle, reste spectatrice. Toujours aussi impuissante.
Cette impuissance, notre impuissance, sur tous les sujets ou presque, n’est pas une fatalité divine, c’est un choix politique. Le choix de la faiblesse et de la quiétude. De la faiblesse pour garantir la quiétude. Quitte à saborder nos supposés principes. Et à crever lentement - et sans quiétude aucune - de n’en plus avoir.




Glucksmann aurait mieux fait de s'insurger quand la "répression répugnante" à base de mutilations, d'yeux crevés et de grenades au TNT se passait dans son propre pays. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Tiote valisse le Mar 15 Sep - 9:20

Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
ledevois a écrit:

 J'ai un copain qui en revient de la Biélorussie et qui y a passé 3 semaines -- 
 
 Pour lui , il ne comprend pas les manifestations --- le pays est bien géré et il y a du travail grace aux aides et la collobaration économique de la Russie -- 
 
Je vois des  gens qui ont une voiture , des téléphones portables dernier cri -- bien habillés , même mieux qu'en France 


--- je ne comprends pas ce qu'ils veulent avec une opposition qui ne comprend rien à la politique employée par LoUKACHENKo -qui est pro-Russe et qui nous apporte richesse -


 Devons nous copier l'Ukraine crève la faim pour être heureux -- les gens sont vraiment cons-




 En fait c'est un peu comme en France -
clap pour l'orthographe 10/10 
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Bonjour Divi !
Je ne pense pas du tout "avoir perdu la main" ce qui serait sans doute normal vu mon âge. J'ai simplement voulu encourager Ledevois en lui accordant un 10/10 malgré quelques fautes mineures ... et comme il me réclame une image, j'accède bien volontiers à sa requête en lui offrant celle-ci ...
Répression en Biélorussie Lemeil10
Smile


Répression en Biélorussie Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 4130
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Mar 15 Sep - 9:35

Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
clap pour l'orthographe 10/10 
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Bonjour Divi !
Je ne pense pas du tout "avoir perdu la main" ce qui serait sans doute normal vu mon âge. J'ai simplement voulu encourager Ledevois en lui accordant un 10/10 malgré quelques fautes mineures ... et comme il me réclame une image, j'accède bien volontiers à sa requête en lui offrant celle-ci ...
Répression en Biélorussie Lemeil10
Smile



Tu ne devrais pas me montrer la tête à claques au sourire forcé de ton Manu si tôt le matin, tu vas me pourrir la journée.  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Invité le Mar 15 Sep - 10:04

Bonjour à tous

J'avais cru comprendre que l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa se trouvait en Lituanie en compagnie de ses enfants, qu'elle se portait très bien .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Mar 15 Sep - 10:57

Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Bonjour Divi !
Je ne pense pas du tout "avoir perdu la main" ce qui serait sans doute normal vu mon âge. J'ai simplement voulu encourager Ledevois en lui accordant un 10/10 malgré quelques fautes mineures ... et comme il me réclame une image, j'accède bien volontiers à sa requête en lui offrant celle-ci ...
Répression en Biélorussie Lemeil10
Smile



Tu ne devrais pas me montrer la tête à claques au sourire forcé de ton Manu si tôt le matin, tu vas me pourrir la journée.  Very Happy

En effet j'avais remarqué ma faute d'accent circonflexe et je n'avais pas compris la mansuétude de notre ami Tiote -- 
 Toutefois j'avais à dire que nous avons là  une pure merveille de l'enseignement d'autrefois , -Tiote est un grand pédagogue de l'enseignent primaire comme je l'ai vécu dans mon temps -
 Je le remercie de cette belle image qu'il ma envoyé , et il est vrai que c'est un beau couple , j'espère pour eux qu'ils concrétisent au plumard sinon ça serait triste -- 


 J'avais à dire aussi qu'il n'y a pas de futur client à la présidentiable , et que certainement si Macron ne fait pas de conneries il sera réélu -- 


Excusez moi Française  -- il est vrai que tout se passe bien pour Svetlana Tikhanovskaïaut--


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Mar 15 Sep - 11:04

Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
clap pour l'orthographe 10/10 
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Bonjour Divi !
Je ne pense pas du tout "avoir perdu la main" ce qui serait sans doute normal vu mon âge. J'ai simplement voulu encourager Ledevois en lui accordant un 10/10 malgré quelques fautes mineures ... et comme il me réclame une image, j'accède bien volontiers à sa requête en lui offrant celle-ci ...


Smile
 
Si tu tiens vraiment à dispenser des cours d'orthographe à base d'évaluation formative sur ce forum, tu disposes d'un intervenant qui s'essaie à l'écriture de notre langue sans grand succès depuis une trentaine d'années. La tâche est immense mais « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. »

Sois aussi téméraire que Charles et lance-toi.... bon courage.  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Mar 15 Sep - 11:39

Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Salut Tiote 

Tu as perdu la main, camarade, tu as oublié l'accent circonflexe sur "grâce" , "collobaration" et les traits d'union à "devons-nous" ainsi qu'à "crève-la-faim" . 
Je n'aurais pas été aussi généreux que toi . 


Very Happy
Bonjour Divi !
Je ne pense pas du tout "avoir perdu la main" ce qui serait sans doute normal vu mon âge. J'ai simplement voulu encourager Ledevois en lui accordant un 10/10 malgré quelques fautes mineures ... et comme il me réclame une image, j'accède bien volontiers à sa requête en lui offrant celle-ci ...


Smile
 
Si tu tiens vraiment à dispenser des cours d'orthographe à base d'évaluation formative sur ce forum, tu disposes d'un intervenant qui s'essaie à l'écriture de notre langue sans grand succès depuis une trentaine d'année. La tâche est immense mais « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. »

Sois aussi téméraire que Charles et lance-toi.... bon courage.  Very Happy

 Je le trouve très bien à sa place  dans ce forum monsieur Tiote -- les cours d'orthographe de Tiote ne me gêne pas --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Diviciac le Mar 15 Sep - 12:03

Nadou a écrit:Biélorussie : la Haute-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU exige une enquête sur les allégations de torture


Diplomatie.
La Haute-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a accru la pression lundi sur le Bélarus en demandant qu'une enquête soit menée sur les allégations de torture par les forces de sécurité dans le pays. «Compte tenu de leur ampleur et de leur nombre, toutes les allégations de torture et d'autres formes de mauvais traitements par les forces de sécurité devraient être documentées et faire l'objet d'une enquête, afin de traduire les auteurs en justice», a déclaré l'ancienne présidente du Chili Michele Bachelet, à l'ouverture de la 45e session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève.


https://www.liberation.fr/direct/element/bielorussie-la-haute-commissaire-aux-droits-de-lhomme-de-lonu-exige-une-enquete-sur-les-allegations-_118866/



Oui, oui mais souviens-toi: 


 

LBD L’ONU réclame à Paris une enquête sur «l’usage ...

https://www.lavoixdunord.fr/547535/article/2019-03-06/l-onu-reclame...
La Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU a réclamé mercredi à la France une «enquête approfondie» sur les violences policières qui se seraient produites pendant les ..



Tu as beau dire , comparer n'est pas si "ridicule" que tu l'affirmes. Il y a des similitudes.
Diviciac
Diviciac

Messages : 26326
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Nadou le Mar 15 Sep - 12:15

Certains Français ne savent plus où ils habitent, ils demandent un chef autoritaire et traite Macron de dictateur !  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 28097
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par ledevois le Mar 15 Sep - 12:20

Nadou a écrit:Certains Français ne savent plus où ils habitent, ils demandent un chef autoritaire et traite Macron de dictateur !  Very Happy

 Faire respecter la loi est tout à fait normal --il se doit d'être autoritaire Macron --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17298
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Répression en Biélorussie Empty Re: Répression en Biélorussie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum