Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage

Aller en bas

Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage Empty Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage

Message par Le K Keltys le Dim 6 Sep - 11:57

https://www.jeuneafrique.com/mag/857194/societe/tribune-emirats-arabes-unis-le-meilleur-des-mondes/

Le K Keltys

Messages : 41
Date d'inscription : 23/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage Empty Re: Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage

Message par Nadou le Dim 6 Sep - 16:54

Le K Keltys a écrit:https://www.jeuneafrique.com/mag/857194/societe/tribune-emirats-arabes-unis-le-meilleur-des-mondes/


Prenant le contre-pied de l’image de « tolérance » prônée par les Émirats arabes unis, plusieurs enquêtes récentes dénoncent les conditions de travail sur les chantiers et la prostitution organisée dans le pays.
La découverte récente de trente-neuf cadavres de migrants vietnamiens dans un camion frigorifique, à Londres, rappelle que le commerce d’êtres humains sévit toujours, jusqu’au cœur même de l’Occident. L’épisode, exceptionnel et tragique, est venu comme en écho à la dénonciation par The Guardian des conditions de travail quotidiennes des immigrés aux Émirats arabes unis.

Dans cette longue enquête, le très sérieux quotidien britannique prouve que des milliers de travailleurs sont morts et continuent de mourir à Dubaï, sur le chantier pharaonique de l’exposition universelle de 2020, à laquelle participeront pas moins de cent quatre-vingt-dix pays. Et qui aura donc lieu, dans le faste que l’on imagine, au milieu des fantômes d’âmes sacrifiées pour le seul prestige d’Abou Dhabi.

Plus de 5 000 victimes indiennes en cinq ans



Venus du Népal, d’Inde, du Bangladesh, du Pakistan, des centaines de jeunes hommes s’éteignent chaque année, victimes pour la plupart d’attaques cardiaques, car exposés à des conditions de travail inhumaines : chaleurs insupportables, pollution, poussières, et aucune protection…
S’il est difficile de recenser exactement le nombre de victimes, le gouvernement indien a, lui, mené des investigations sur ses propres ressortissants. Le décompte est macabre : de 2012 à 2017, 5 185 Indiens employés sur les chantiers des Émirats ont succombé à des arrêts cardiaques ou à des problèmes pulmonaires aigus. Faute de diagnostic précis, certains morts, en dépit de leur jeune âge, ont même été classés dans la catégorie des « décès naturels ».


Pour l'expo de 2020 ? Inutile de se précipiter !
Triste monde.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 27935
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage Empty Re: Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage

Message par ledevois le Dim 6 Sep - 18:11

Nadou a écrit:
Le K Keltys a écrit:https://www.jeuneafrique.com/mag/857194/societe/tribune-emirats-arabes-unis-le-meilleur-des-mondes/


Prenant le contre-pied de l’image de « tolérance » prônée par les Émirats arabes unis, plusieurs enquêtes récentes dénoncent les conditions de travail sur les chantiers et la prostitution organisée dans le pays.
La découverte récente de trente-neuf cadavres de migrants vietnamiens dans un camion frigorifique, à Londres, rappelle que le commerce d’êtres humains sévit toujours, jusqu’au cœur même de l’Occident. L’épisode, exceptionnel et tragique, est venu comme en écho à la dénonciation par The Guardian des conditions de travail quotidiennes des immigrés aux Émirats arabes unis.

Dans cette longue enquête, le très sérieux quotidien britannique prouve que des milliers de travailleurs sont morts et continuent de mourir à Dubaï, sur le chantier pharaonique de l’exposition universelle de 2020, à laquelle participeront pas moins de cent quatre-vingt-dix pays. Et qui aura donc lieu, dans le faste que l’on imagine, au milieu des fantômes d’âmes sacrifiées pour le seul prestige d’Abou Dhabi.

Plus de 5 000 victimes indiennes en cinq ans





Venus du Népal, d’Inde, du Bangladesh, du Pakistan, des centaines de jeunes hommes s’éteignent chaque année, victimes pour la plupart d’attaques cardiaques, car exposés à des conditions de travail inhumaines : chaleurs insupportables, pollution, poussières, et aucune protection…
S’il est difficile de recenser exactement le nombre de victimes, le gouvernement indien a, lui, mené des investigations sur ses propres ressortissants. Le décompte est macabre : de 2012 à 2017, 5 185 Indiens employés sur les chantiers des Émirats ont succombé à des arrêts cardiaques ou à des problèmes pulmonaires aigus. Faute de diagnostic précis, certains morts, en dépit de leur jeune âge, ont même été classés dans la catégorie des « décès naturels ».


Pour l'expo de 2020 ? Inutile de se précipiter !
Triste monde.

 Les Emirats N0S AMIS , ne prennent pas autant de précaution que les occidentaux , ils sont restés esclavagistes eux , et personne ne trouve à redire -- 


 En France on ne meurt pas du travail -- aux Emirats 0UI !


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17047
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage Empty Re: Mais là-bas, pas de manifestations contre l'esclavage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum