Pas d'indulgence de la part des socialistes