Malgré les Gilets jaunes et les grèves, la France se classe en pole position des investissements internationaux pour l’année 2019. Et les révisions dues au Covid-19 ne remettent pas en cause cette place.