Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests

Aller en bas

Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests  Empty Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests

Message par Diviciac le Lun 4 Mai - 10:25

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/coronavirus/la-france-pourra-t-elle-produire-700000-tests-par-semaine-après-le-11-mai/ar-BB13yWB7?ocid=spartanntp

La France pourra-t-elle produire 700.000 tests par semaine après le 11 mai? 

 AFP
Il y a 1 heure



Le gouvernement estime que la France peut produire 700.000 tests par semaine. Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.

Dernière ligne droite avant "l'après". La France entame ce lundi sa dernière semaine de confinement complet, les yeux rivés sur la date du lundi 11 mai, choisie par Emmanuel Macron pour marquer le début du desserrement.

Parmi les mesures d'accompagnement de cette première étape de déconfinement, une campagne massive de tests, avec un objectif ambitieux de 700.000 unités par semaine.


"Tout doit être fait pour rendre la réalisation du test facile et rapide", avait en tout cas affirmé le Premier ministre Edouard Philippe au perchoir mardi dernier.


Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.


250.000 tests faits par semaine



Actuellement, environ "250.000 tests sont faits par semaine par les secteurs public et privé", précise à l’AFP François Blanchecotte, le président du Syndicat des biologistes. Pour casser les chaînes de transmission du coronavirus et réussir le déconfinement, le gouvernement veut donc systématiser le recours aux tests après le 11 mai, comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).


“On a toujours conseillé de tester les gens qui sont suspectés d'avoir la maladie, pour pouvoir isoler les patients et pouvoir faire la liste des contacts”, rappelle à BFMTV Sylvie Briand, directrice du département préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS.



"Il confond nos capacités maximum et la réalité"



Pour atteindre les 700.000 tests hebdomadaires, l’Etat a promis de les financer à 100%. Les capacités des hôpitaux ont été renforcées, avec 20 plateformes haut débit capables de réaliser sur le papier 2000 tests par jour. Sur le papier seulement, s’inquiète à notre antenne Philippe Frogel, médecin et directeur de recherche au CNRS:


“Je crois avoir compris pourquoi Olivier Véran se trompe. Il confond nos capacités maximum et la réalité. La réalité c’est que personne de sérieux dans notre milieu, dans le public ou le privé, ne croit que dans environ une semaine on sera capable de faire 700.000 tests.”


Les biologistes invoquent plusieurs raisons pour expliquer les difficultés rencontrées. "On a perdu du temps au début", considère François Blanchecotte, notant que l'examen n'a obtenu le remboursement de l'assurance maladie que début mars. Il évoque également des lourdeurs réglementaires:


"Sur les 900 plateformes techniques d'analyse en France, 130 plateformes sont habilitées à réaliser ce test."
Diviciac
Diviciac

Messages : 26055
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests  Empty Re: Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests

Message par ledevois le Lun 4 Mai - 10:30

Diviciac a écrit:https://www.msn.com/fr-fr/actualite/coronavirus/la-france-pourra-t-elle-produire-700000-tests-par-semaine-après-le-11-mai/ar-BB13yWB7?ocid=spartanntp

La France pourra-t-elle produire 700.000 tests par semaine après le 11 mai? 

 AFP
Il y a 1 heure



Le gouvernement estime que la France peut produire 700.000 tests par semaine. Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.

Dernière ligne droite avant "l'après". La France entame ce lundi sa dernière semaine de confinement complet, les yeux rivés sur la date du lundi 11 mai, choisie par Emmanuel Macron pour marquer le début du desserrement.

Parmi les mesures d'accompagnement de cette première étape de déconfinement, une campagne massive de tests, avec un objectif ambitieux de 700.000 unités par semaine.


"Tout doit être fait pour rendre la réalisation du test facile et rapide", avait en tout cas affirmé le Premier ministre Edouard Philippe au perchoir mardi dernier.


Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.


250.000 tests faits par semaine





Actuellement, environ "250.000 tests sont faits par semaine par les secteurs public et privé", précise à l’AFP François Blanchecotte, le président du Syndicat des biologistes. Pour casser les chaînes de transmission du coronavirus et réussir le déconfinement, le gouvernement veut donc systématiser le recours aux tests après le 11 mai, comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).


“On a toujours conseillé de tester les gens qui sont suspectés d'avoir la maladie, pour pouvoir isoler les patients et pouvoir faire la liste des contacts”, rappelle à BFMTV Sylvie Briand, directrice du département préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS.



"Il confond nos capacités maximum et la réalité"





Pour atteindre les 700.000 tests hebdomadaires, l’Etat a promis de les financer à 100%. Les capacités des hôpitaux ont été renforcées, avec 20 plateformes haut débit capables de réaliser sur le papier 2000 tests par jour. Sur le papier seulement, s’inquiète à notre antenne Philippe Frogel, médecin et directeur de recherche au CNRS:


“Je crois avoir compris pourquoi Olivier Véran se trompe. Il confond nos capacités maximum et la réalité. La réalité c’est que personne de sérieux dans notre milieu, dans le public ou le privé, ne croit que dans environ une semaine on sera capable de faire 700.000 tests.”


Les biologistes invoquent plusieurs raisons pour expliquer les difficultés rencontrées. "On a perdu du temps au début", considère François Blanchecotte, notant que l'examen n'a obtenu le remboursement de l'assurance maladie que début mars. Il évoque également des lourdeurs réglementaires:


"Sur les 900 plateformes techniques d'analyse en France, 130 plateformes sont habilitées à réaliser ce test."

 Les gens qui font les tests en France se plaignent qu'ils n'ont pas été formés---; 
  ce qui bien sur se traduit par la moitié d'inefficacité , 
 comme à son habitude ça fonctionne comme une roue carré -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17047
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests  Empty Re: Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests

Message par ledevois le Lun 4 Mai - 10:30

Diviciac a écrit:https://www.msn.com/fr-fr/actualite/coronavirus/la-france-pourra-t-elle-produire-700000-tests-par-semaine-après-le-11-mai/ar-BB13yWB7?ocid=spartanntp

La France pourra-t-elle produire 700.000 tests par semaine après le 11 mai? 

 AFP
Il y a 1 heure



Le gouvernement estime que la France peut produire 700.000 tests par semaine. Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.

Dernière ligne droite avant "l'après". La France entame ce lundi sa dernière semaine de confinement complet, les yeux rivés sur la date du lundi 11 mai, choisie par Emmanuel Macron pour marquer le début du desserrement.

Parmi les mesures d'accompagnement de cette première étape de déconfinement, une campagne massive de tests, avec un objectif ambitieux de 700.000 unités par semaine.


"Tout doit être fait pour rendre la réalisation du test facile et rapide", avait en tout cas affirmé le Premier ministre Edouard Philippe au perchoir mardi dernier.


Mais pour certains spécialistes, le cap fixé semble inatteignable et loin des réalités du terrain.


250.000 tests faits par semaine





Actuellement, environ "250.000 tests sont faits par semaine par les secteurs public et privé", précise à l’AFP François Blanchecotte, le président du Syndicat des biologistes. Pour casser les chaînes de transmission du coronavirus et réussir le déconfinement, le gouvernement veut donc systématiser le recours aux tests après le 11 mai, comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).


“On a toujours conseillé de tester les gens qui sont suspectés d'avoir la maladie, pour pouvoir isoler les patients et pouvoir faire la liste des contacts”, rappelle à BFMTV Sylvie Briand, directrice du département préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS.



"Il confond nos capacités maximum et la réalité"





Pour atteindre les 700.000 tests hebdomadaires, l’Etat a promis de les financer à 100%. Les capacités des hôpitaux ont été renforcées, avec 20 plateformes haut débit capables de réaliser sur le papier 2000 tests par jour. Sur le papier seulement, s’inquiète à notre antenne Philippe Frogel, médecin et directeur de recherche au CNRS:


“Je crois avoir compris pourquoi Olivier Véran se trompe. Il confond nos capacités maximum et la réalité. La réalité c’est que personne de sérieux dans notre milieu, dans le public ou le privé, ne croit que dans environ une semaine on sera capable de faire 700.000 tests.”


Les biologistes invoquent plusieurs raisons pour expliquer les difficultés rencontrées. "On a perdu du temps au début", considère François Blanchecotte, notant que l'examen n'a obtenu le remboursement de l'assurance maladie que début mars. Il évoque également des lourdeurs réglementaires:


"Sur les 900 plateformes techniques d'analyse en France, 130 plateformes sont habilitées à réaliser ce test."

 Les gens qui font les tests en France se plaignent qu'ils n'ont pas été formés---; 
  ce qui bien sur se traduit par la moitié d'inefficacité , 
 comme à son habitude ça fonctionne comme une roue carré -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 17047
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests  Empty Re: Après les bobards sur les masques, les bobards sur les tests

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum