Une "action" fondée uniquement sur la communication

Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Diviciac le Jeu 13 Fév - 17:22

Les blablas … 


"En fin de matinée, le chef de l'État a prononcé à Chamonix un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui. Il a confié avoir ici ressenti "notre propre vulnérabilité, la fragilité de ce paysage qu'on pensait inamovible". "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économique parce que c'est la stratégie à laquelle je crois", a-t-il pris soin d'ajouter. Le "combat pour la biodiversité est indissociable de la lutte contre le réchauffement", a également ajouté le chef de l'État. Quelque "60 % des animaux sauvages ont disparu ces 50 dernières années, les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au taux d'extinction naturelle", a Emmanuel Macron, qui lançait aussi pour l'occasion l'Office français de la biodiversité (OFB).
Sans annonce nouvelle, il a surtout dressé le tableau d'actions qu'il a liées aux objectifs écologiques, citant la revitalisation des centres-villes pour lutter contre l'étalement urbain, la loi sur le recyclage ou encore la création, annoncée la veille, de nouveaux parcs naturels, y compris pour protéger le Mont-Blanc.


le constat:  

"Un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie", pour François Ruffin


Sur place, une manifestation contre cette pollution et la réforme des retraites a réuni 250 personnes, mais elle a été dispersée avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. "Venir pleurer devant la Mer de Glace alors que les accords des conférences climat ne sont pas respectés et que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, c'est de la parade, c'est de la com'", tançait dans le cortège Pierre Delpy, conseiller en énergie dans une association.


Sur Europe 1 jeudi, le député de La France insoumise François Ruffin a pour sa part estimé que la visite d'Emmanuel Macron dans le massif du mont Blanc était "un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie". Il a fait le lien entre la circulation des camions qui traversent le tunnel du mont Blanc et la fonte de la Mer de Glace. "Or depuis le début du mandat de Macron, il n'y a eu aucune mesure de prise en matière de ferroutage", a-t-il regretté, citant l'exemple de la Suisse dans ce domaine.

"Ce qu'on demande à Emmanuel Macron, qui est président de la République, pas président du conseil départemental de Haute-Savoie, [ce n'est] pas de légiférer sur qui va pouvoir grimper en haut du Mont-Blanc", mais des "mesures structurelles sur comment on fait pour qu'il y ait moins de gaz à effet de serre dans ce pays, et pour ça il faut ça qu'il y ait moins de camions qui le traversent", a-t-il ajouté.
Diviciac
Diviciac

Messages : 23433
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Athos13 le Jeu 13 Fév - 17:57

Là je suis d'accord avec François RUFFIN ! Qu'est-ce qu'il croit de rigolo ? Il va foutre le Mont Blanc et la mer de glace au congélo ?
Il est venu à pied à Chamonix ?
Allons, allons ! Il devrait consulter un peu les livres d'Histoire de Haute Savoie et saurait qu'au XVème siècle des éleveurs emmenaient leurs bestiaux pâturer dans des prairies recouvertes aujourd'hui de neiges "éternelles"... Au XVème siècle !
Athos13
Athos13

Messages : 1330
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par ledevois le Jeu 13 Fév - 18:02

Diviciac a écrit:Les blablas … 


"En fin de matinée, le chef de l'État a prononcé à Chamonix un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui. Il a confié avoir ici ressenti "notre propre vulnérabilité, la fragilité de ce paysage qu'on pensait inamovible". "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économique parce que c'est la stratégie à laquelle je crois", a-t-il pris soin d'ajouter. Le "combat pour la biodiversité est indissociable de la lutte contre le réchauffement", a également ajouté le chef de l'État. Quelque "60 % des animaux sauvages ont disparu ces 50 dernières années, les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au taux d'extinction naturelle", a Emmanuel Macron, qui lançait aussi pour l'occasion l'Office français de la biodiversité (OFB).
Sans annonce nouvelle, il a surtout dressé le tableau d'actions qu'il a liées aux objectifs écologiques, citant la revitalisation des centres-villes pour lutter contre l'étalement urbain, la loi sur le recyclage ou encore la création, annoncée la veille, de nouveaux parcs naturels, y compris pour protéger le Mont-Blanc.


le constat:  

"Un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie", pour François Ruffin




Sur place, une manifestation contre cette pollution et la réforme des retraites a réuni 250 personnes, mais elle a été dispersée avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. "Venir pleurer devant la Mer de Glace alors que les accords des conférences climat ne sont pas respectés et que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, c'est de la parade, c'est de la com'", tançait dans le cortège Pierre Delpy, conseiller en énergie dans une association.




Sur Europe 1 jeudi, le député de La France insoumise François Ruffin a pour sa part estimé que la visite d'Emmanuel Macron dans le massif du mont Blanc était "un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie". Il a fait le lien entre la circulation des camions qui traversent le tunnel du mont Blanc et la fonte de la Mer de Glace. "Or depuis le début du mandat de Macron, il n'y a eu aucune mesure de prise en matière de ferroutage", a-t-il regretté, citant l'exemple de la Suisse dans ce domaine.

"Ce qu'on demande à Emmanuel Macron, qui est président de la République, pas président du conseil départemental de Haute-Savoie, [ce n'est] pas de légiférer sur qui va pouvoir grimper en haut du Mont-Blanc", mais des "mesures structurelles sur comment on fait pour qu'il y ait moins de gaz à effet de serre dans ce pays, et pour ça il faut ça qu'il y ait moins de camions qui le traversent", a-t-il ajouté.

 Macron est insensé , absurde , il est tout à fait normal d'avoir des doutes de  sa brutalité des réformes sans en mesurer la complexité --
 Tiote qui est un garçon intelligent devrait le comprendre que Macron est déraisonnable --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14888
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Tiote valisse le Jeu 13 Fév - 18:22

Diviciac a écrit:Les blablas … 


"En fin de matinée, le chef de l'État a prononcé à Chamonix un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui. Il a confié avoir ici ressenti "notre propre vulnérabilité, la fragilité de ce paysage qu'on pensait inamovible". "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économique parce que c'est la stratégie à laquelle je crois", a-t-il pris soin d'ajouter. Le "combat pour la biodiversité est indissociable de la lutte contre le réchauffement", a également ajouté le chef de l'État. Quelque "60 % des animaux sauvages ont disparu ces 50 dernières années, les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au taux d'extinction naturelle", a Emmanuel Macron, qui lançait aussi pour l'occasion l'Office français de la biodiversité (OFB).
Sans annonce nouvelle, il a surtout dressé le tableau d'actions qu'il a liées aux objectifs écologiques, citant la revitalisation des centres-villes pour lutter contre l'étalement urbain, la loi sur le recyclage ou encore la création, annoncée la veille, de nouveaux parcs naturels, y compris pour protéger le Mont-Blanc.


le constat:  

"Un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie", pour François Ruffin




Sur place, une manifestation contre cette pollution et la réforme des retraites a réuni 250 personnes, mais elle a été dispersée avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. "Venir pleurer devant la Mer de Glace alors que les accords des conférences climat ne sont pas respectés et que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, c'est de la parade, c'est de la com'", tançait dans le cortège Pierre Delpy, conseiller en énergie dans une association.




Sur Europe 1 jeudi, le député de La France insoumise François Ruffin a pour sa part estimé que la visite d'Emmanuel Macron dans le massif du mont Blanc était "un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie". Il a fait le lien entre la circulation des camions qui traversent le tunnel du mont Blanc et la fonte de la Mer de Glace. "Or depuis le début du mandat de Macron, il n'y a eu aucune mesure de prise en matière de ferroutage", a-t-il regretté, citant l'exemple de la Suisse dans ce domaine.

"Ce qu'on demande à Emmanuel Macron, qui est président de la République, pas président du conseil départemental de Haute-Savoie, [ce n'est] pas de légiférer sur qui va pouvoir grimper en haut du Mont-Blanc", mais des "mesures structurelles sur comment on fait pour qu'il y ait moins de gaz à effet de serre dans ce pays, et pour ça il faut ça qu'il y ait moins de camions qui le traversent", a-t-il ajouté.
Est-ce que quelqu'un(e) sur ce forum et ailleurs s'imaginait naïvement que la réaction de Ruffin, de LFI et de toute l'opposition pouvait être autre que NÉGATIVE Question

Non, bien sûr !  Tout est dit .


Une "action" fondée uniquement sur la communication Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3591
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par ledevois le Jeu 13 Fév - 18:56

Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:Les blablas … 


"En fin de matinée, le chef de l'État a prononcé à Chamonix un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui. Il a confié avoir ici ressenti "notre propre vulnérabilité, la fragilité de ce paysage qu'on pensait inamovible". "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économique parce que c'est la stratégie à laquelle je crois", a-t-il pris soin d'ajouter. Le "combat pour la biodiversité est indissociable de la lutte contre le réchauffement", a également ajouté le chef de l'État. Quelque "60 % des animaux sauvages ont disparu ces 50 dernières années, les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au taux d'extinction naturelle", a Emmanuel Macron, qui lançait aussi pour l'occasion l'Office français de la biodiversité (OFB).
Sans annonce nouvelle, il a surtout dressé le tableau d'actions qu'il a liées aux objectifs écologiques, citant la revitalisation des centres-villes pour lutter contre l'étalement urbain, la loi sur le recyclage ou encore la création, annoncée la veille, de nouveaux parcs naturels, y compris pour protéger le Mont-Blanc.


le constat:  

"Un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie", pour François Ruffin






Sur place, une manifestation contre cette pollution et la réforme des retraites a réuni 250 personnes, mais elle a été dispersée avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. "Venir pleurer devant la Mer de Glace alors que les accords des conférences climat ne sont pas respectés et que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, c'est de la parade, c'est de la com'", tançait dans le cortège Pierre Delpy, conseiller en énergie dans une association.






Sur Europe 1 jeudi, le député de La France insoumise François Ruffin a pour sa part estimé que la visite d'Emmanuel Macron dans le massif du mont Blanc était "un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie". Il a fait le lien entre la circulation des camions qui traversent le tunnel du mont Blanc et la fonte de la Mer de Glace. "Or depuis le début du mandat de Macron, il n'y a eu aucune mesure de prise en matière de ferroutage", a-t-il regretté, citant l'exemple de la Suisse dans ce domaine.

"Ce qu'on demande à Emmanuel Macron, qui est président de la République, pas président du conseil départemental de Haute-Savoie, [ce n'est] pas de légiférer sur qui va pouvoir grimper en haut du Mont-Blanc", mais des "mesures structurelles sur comment on fait pour qu'il y ait moins de gaz à effet de serre dans ce pays, et pour ça il faut ça qu'il y ait moins de camions qui le traversent", a-t-il ajouté.
Est-ce que quelqu'un(e) sur ce forum et ailleurs s'imaginait naïvement que la réaction de Ruffin, de LFI et de toute l'opposition pouvait être autre que NÉGATIVE Question

Non, bien sûr !  Tout est dit .

 BoFF ? Quand nous tous savons que les limousines de Macron et de ses ministres roulent au diésel il n'y a pas de quoi donner des leçons aux Français --
 Essaye de retenir l'enseignement que nous te donnons  qu'Emmanuel c'est de la pipe -- Very Happy


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14888
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Diviciac le Jeu 13 Fév - 19:14

Tiote valisse a écrit:
Diviciac a écrit:Les blablas … 


"En fin de matinée, le chef de l'État a prononcé à Chamonix un discours ardent sur "l'urgence" climatique, "le combat du siècle" selon lui. Il a confié avoir ici ressenti "notre propre vulnérabilité, la fragilité de ce paysage qu'on pensait inamovible". "Il faut démontrer que cette stratégie est compatible avec les progrès économique parce que c'est la stratégie à laquelle je crois", a-t-il pris soin d'ajouter. Le "combat pour la biodiversité est indissociable de la lutte contre le réchauffement", a également ajouté le chef de l'État. Quelque "60 % des animaux sauvages ont disparu ces 50 dernières années, les espèces disparaissent à un rythme 1000 fois supérieur au taux d'extinction naturelle", a Emmanuel Macron, qui lançait aussi pour l'occasion l'Office français de la biodiversité (OFB).
Sans annonce nouvelle, il a surtout dressé le tableau d'actions qu'il a liées aux objectifs écologiques, citant la revitalisation des centres-villes pour lutter contre l'étalement urbain, la loi sur le recyclage ou encore la création, annoncée la veille, de nouveaux parcs naturels, y compris pour protéger le Mont-Blanc.


le constat:  

"Un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie", pour François Ruffin






Sur place, une manifestation contre cette pollution et la réforme des retraites a réuni 250 personnes, mais elle a été dispersée avant l'arrivée d'Emmanuel Macron. "Venir pleurer devant la Mer de Glace alors que les accords des conférences climat ne sont pas respectés et que les émissions de gaz à effet de serre augmentent, c'est de la parade, c'est de la com'", tançait dans le cortège Pierre Delpy, conseiller en énergie dans une association.






Sur Europe 1 jeudi, le député de La France insoumise François Ruffin a pour sa part estimé que la visite d'Emmanuel Macron dans le massif du mont Blanc était "un sommet de la foutaise et de l'hypocrisie". Il a fait le lien entre la circulation des camions qui traversent le tunnel du mont Blanc et la fonte de la Mer de Glace. "Or depuis le début du mandat de Macron, il n'y a eu aucune mesure de prise en matière de ferroutage", a-t-il regretté, citant l'exemple de la Suisse dans ce domaine.

"Ce qu'on demande à Emmanuel Macron, qui est président de la République, pas président du conseil départemental de Haute-Savoie, [ce n'est] pas de légiférer sur qui va pouvoir grimper en haut du Mont-Blanc", mais des "mesures structurelles sur comment on fait pour qu'il y ait moins de gaz à effet de serre dans ce pays, et pour ça il faut ça qu'il y ait moins de camions qui le traversent", a-t-il ajouté.
Est-ce que quelqu'un(e) sur ce forum et ailleurs s'imaginait naïvement que la réaction de Ruffin, de LFI et de toute l'opposition pouvait être autre que NÉGATIVE Question

Non, bien sûr !  Tout est dit .
 
Et, entre nous, est-ce que tu t'imagines vraiment que pour Manu l'écologie est "le combat du siècle" et qu'il va sauver le Mont Blanc

Je crois qu'il a, au poste qu'il occupe, la possibilité de s'occuper vraiment d'écologie seulement les accords commerciaux stupides qu'il soutient et qui vont mettre des centaines  de cargos et des milliers de camions sur les routes, ça va dans le sens inverse de ce qu'il raconte avec ce coup de pub.
 Le moyen le plus polluant de produire de l'électricité, par exemple ce sont  les centrales au charbon . Hollande en avait fait fermer quatorze unités et Manu, combien ? 
Hollande avait pris des engagements lors de la COP 21, Manu, qui faisait pourtant partie de son gouvernement  ne les tiendra pas.  Tout le monde le sait sauf toi .
Diviciac
Diviciac

Messages : 23433
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par ledevois le Jeu 13 Fév - 20:04

Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
Est-ce que quelqu'un(e) sur ce forum et ailleurs s'imaginait naïvement que la réaction de Ruffin, de LFI et de toute l'opposition pouvait être autre que NÉGATIVE Question

Non, bien sûr !  Tout est dit .
 
Et, entre nous, est-ce que tu t'imagines vraiment que pour Manu l'écologie est "le combat du siècle" et qu'il va sauver le Mont Blanc

Je crois qu'il a, au poste qu'il occupe, la possibilité de s'occuper vraiment d'écologie seulement les accords commerciaux stupides qu'il soutient et qui vont mettre des centaines  de cargos et des milliers de camions sur les routes, ça va dans le sens inverse de ce qu'il raconte avec ce coup de pub.
 Le moyen le plus polluant de produire de l'électricité, par exemple ce sont  les centrales au charbon . Hollande en avait fait fermer quatorze unités et Manu, combien ? 
Hollande avait pris des engagements lors de la COP 21, Manu, qui faisait pourtant partie de son gouvernement  ne les tiendra pas.  Tout le monde le sait sauf toi .

 C'est la poudre perlimpinpin tout ça --  lol10


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14888
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Invité le Jeu 13 Fév - 20:42

"Le Mont Blanc est un grand symbole. Protéger un symbole est quelque chose de très important"(E.Macron 13/02/2020)

Une "action" fondée uniquement sur la communication 85088217_10222093760918926_4451238027502551040_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_ohc=jsVgmhIOp_4AX_x6bFS&_nc_ht=scontent-frt3-2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par ledevois le Ven 14 Fév - 9:45

plume06 a écrit:"Le Mont Blanc est un grand symbole. Protéger un symbole est quelque chose de très important"(E.Macron 13/02/2020)

Une "action" fondée uniquement sur la communication 85088217_10222093760918926_4451238027502551040_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_ohc=jsVgmhIOp_4AX_x6bFS&_nc_ht=scontent-frt3-2

 C'est sur qu'en ne fonctionnant qu'avec des symboles il ne peut pas se tromper --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14888
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Une "action" fondée uniquement sur la communication Empty Re: Une "action" fondée uniquement sur la communication

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum