-33%
Le deal à ne pas rater :
Box de 14 places de cinéma chez CGR Cinémas
79.90 € 118.60 €
Voir le deal

Les "petits soirs" des séditieux

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Les "petits soirs" des séditieux

Message par Nadou le Sam 18 Jan - 16:52

Macron chahuté aux Bouffes du Nord : les « petits soirs » des séditieux


PARTI PRIS. Les exactions d'une poignée de militants, complaisamment relayées sur les écrans, donnent à croire que la République est en danger. Esbroufe.






 Par Jérôme Cordelier
Modifié le 18/01/2020 à 15:15 - Publié le 18/01/2020 à 14:00 | Le Point.fr

Les "petits soirs" des séditieux 19947874lpw-19947984-article-jpg_6841828_660x281

Une trentaine de militants ont manifesté vendredi soir devant le théâtre des Bouffes du Nord, où le couple Macron se trouvait pour assister à la pièce "La Mouche".
© LUCAS BARIOULET / AFP




La Mouche est une pièce librement inspirée d'une nouvelle de Georges Langelaan qui est jouée actuellement au théâtre des Bouffes du Nord, près de la porte de la Chapelle à Paris. Cette pièce raconte, drôlement paraît-il, la déshumanisation d'un personnage qui se transforme peu à peu en bête, dans un processus qui rappelle La Métamorphose, de Kafka, à en croire la présentation qu'en donnent sur le site internet du théâtre les metteurs en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. Voici la représentation théâtrale, dans ce quartier populaire, à laquelle Emmanuel et Brigitte Macron ont assisté vendredi soir, couple qui, comme tout un chacun, a le droit de sortir le soir comme bon lui semble sans être épié et livré en pâture aux foules anonymes des réseaux sociaux par un spectateur voisin.


Or, ce soir-là, c'est ce qui s'est passé : un activiste notoire s'autoproclamant « journaliste des luttes », Taha Bouhafs, envoie sur Twitter une vidéo montrant le président discutant parmi les spectateurs, et menace même de lui flanquer l'une de ses baskets dans le dos. Des militants rappliquent à l'entrée du théâtre, ils sont trente, ils ne sont que trente, mais évidemment, ils donnent de la voix, ils crient « Macron démission ! », « Ma-cron démission ! » devant un cordon de CRS protégeant le théâtre. Et des journalistes – judicieusement prévenus – captent sons et images, des caméras GoPro, des smartphones filment… Les militants ne sont que trente, répétons-le, mais leur « agit-prop » est instantanément diffusée et amplifiée sur les réseaux sociaux.



Le président et son épouse ne cèdent pas, ils n'annulent pas leur soirée, ils ne sont pas « exfiltrés » comme l'on a pu le lire dans des dépêches, simplement mis à l'abri quelques minutes, puis ils reviennent à leur place et restent jusqu'à la fin du spectacle – comme le montrent d'autres images d'Emmanuel Macron applaudissant les comédiens. Mais leur sortie en voiture, accompagnée des sifflets d'une poignée d'individus, prend, dans la mayonnaise médiatique, une allure de fuite à Varenne… On en sourirait si tant de postures militantes, si complaisamment relayées, ne reflétaient de tragiques impostures des temps.





Mirages sociaux


L'activiste Taha Bouhafs, en encourageant des violences à l'encontre du président, est – logiquement – arrêté et placé en garde de vue. Mais voilà les députés médiatiques d'un parti au chef affaibli et défié par l'entrée en campagne présidentielle de Marine Le Pen, les porte-voix de La France insoumise donc, Éric Coquerel et Alexis Corbière qui s'époumonent contre cette injustice, exigeant sa libération immédiate, et les GoPro des « street reporters » qui se mettent à tourner… Et c'est ainsi que, par l'action d'une poignée de militants d'extrême gauche, professionnels de « l'agit-prop », on donne à penser que la République vacille…


La séquence est propice. Où l'on voit des grévistes radicaux s'introduisant dans les locaux de la CFDT, d'autres entravant les vœux du ministre de la Culture, Franck Riester, ou de la députée LREM de Gironde Catherine Fabre : à chaque fois, ils ne sont que quelques-uns, mais leurs intimidations ciblées ont des répercussions disproportionnées. 



Que d'esbroufe ! 


Ce ne sont que des mirages sociaux qui se reflètent dans nos écrans médiatiques.
 Pour preuve, on ne le répètera jamais assez, mais le taux de grévistes chez les conducteurs de la SNCF est tombé à moins de 5 % cette semaine. Moins de 5 % pour entraver la vie quotidienne de dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses… Ceux qui rêvent du « Grand soir » ne peuvent se contenter que de « petits soirs » crapoteux. On a les révolutions qu'on mérite.


                                                                         bravo2


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 17:32

Nadou a écrit:Macron chahuté aux Bouffes du Nord : les « petits soirs » des séditieux


PARTI PRIS. Les exactions d'une poignée de militants, complaisamment relayées sur les écrans, donnent à croire que la République est en danger. Esbroufe.








 Par Jérôme Cordelier
Modifié le 18/01/2020 à 15:15 - Publié le 18/01/2020 à 14:00 | Le Point.fr

Les "petits soirs" des séditieux 19947874lpw-19947984-article-jpg_6841828_660x281

Une trentaine de militants ont manifesté vendredi soir devant le théâtre des Bouffes du Nord, où le couple Macron se trouvait pour assister à la pièce "La Mouche".
© LUCAS BARIOULET / AFP




La Mouche est une pièce librement inspirée d'une nouvelle de Georges Langelaan qui est jouée actuellement au théâtre des Bouffes du Nord, près de la porte de la Chapelle à Paris. Cette pièce raconte, drôlement paraît-il, la déshumanisation d'un personnage qui se transforme peu à peu en bête, dans un processus qui rappelle La Métamorphose, de Kafka, à en croire la présentation qu'en donnent sur le site internet du théâtre les metteurs en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. Voici la représentation théâtrale, dans ce quartier populaire, à laquelle Emmanuel et Brigitte Macron ont assisté vendredi soir, couple qui, comme tout un chacun, a le droit de sortir le soir comme bon lui semble sans être épié et livré en pâture aux foules anonymes des réseaux sociaux par un spectateur voisin.


Or, ce soir-là, c'est ce qui s'est passé : un activiste notoire s'autoproclamant « journaliste des luttes », Taha Bouhafs, envoie sur Twitter une vidéo montrant le président discutant parmi les spectateurs, et menace même de lui flanquer l'une de ses baskets dans le dos. Des militants rappliquent à l'entrée du théâtre, ils sont trente, ils ne sont que trente, mais évidemment, ils donnent de la voix, ils crient « Macron démission ! », « Ma-cron démission ! » devant un cordon de CRS protégeant le théâtre. Et des journalistes – judicieusement prévenus – captent sons et images, des caméras GoPro, des smartphones filment… Les militants ne sont que trente, répétons-le, mais leur « agit-prop » est instantanément diffusée et amplifiée sur les réseaux sociaux.



Le président et son épouse ne cèdent pas, ils n'annulent pas leur soirée, ils ne sont pas « exfiltrés » comme l'on a pu le lire dans des dépêches, simplement mis à l'abri quelques minutes, puis ils reviennent à leur place et restent jusqu'à la fin du spectacle – comme le montrent d'autres images d'Emmanuel Macron applaudissant les comédiens. Mais leur sortie en voiture, accompagnée des sifflets d'une poignée d'individus, prend, dans la mayonnaise médiatique, une allure de fuite à Varenne… On en sourirait si tant de postures militantes, si complaisamment relayées, ne reflétaient de tragiques impostures des temps.





Mirages sociaux




L'activiste Taha Bouhafs, en encourageant des violences à l'encontre du président, est – logiquement – arrêté et placé en garde de vue. Mais voilà les députés médiatiques d'un parti au chef affaibli et défié par l'entrée en campagne présidentielle de Marine Le Pen, les porte-voix de La France insoumise donc, Éric Coquerel et Alexis Corbière qui s'époumonent contre cette injustice, exigeant sa libération immédiate, et les GoPro des « street reporters » qui se mettent à tourner… Et c'est ainsi que, par l'action d'une poignée de militants d'extrême gauche, professionnels de « l'agit-prop », on donne à penser que la République vacille…


La séquence est propice. Où l'on voit des grévistes radicaux s'introduisant dans les locaux de la CFDT, d'autres entravant les vœux du ministre de la Culture, Franck Riester, ou de la députée LREM de Gironde Catherine Fabre : à chaque fois, ils ne sont que quelques-uns, mais leurs intimidations ciblées ont des répercussions disproportionnées. 



Que d'esbroufe ! 


Ce ne sont que des mirages sociaux qui se reflètent dans nos écrans médiatiques.
 Pour preuve, on ne le répètera jamais assez, mais le taux de grévistes chez les conducteurs de la SNCF est tombé à moins de 5 % cette semaine. Moins de 5 % pour entraver la vie quotidienne de dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses… Ceux qui rêvent du « Grand soir » ne peuvent se contenter que de « petits soirs » crapoteux. On a les révolutions qu'on mérite.


                                                                         bravo2

 Il ne peut plus se déplacer sans attirer une révolte Macron -- pas de quoi applaudir -- la France n'a jamais été aussi mal -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Nadou le Sam 18 Jan - 17:43

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:Macron chahuté aux Bouffes du Nord : les « petits soirs » des séditieux


PARTI PRIS. Les exactions d'une poignée de militants, complaisamment relayées sur les écrans, donnent à croire que la République est en danger. Esbroufe.










 Par Jérôme Cordelier
Modifié le 18/01/2020 à 15:15 - Publié le 18/01/2020 à 14:00 | Le Point.fr

Les "petits soirs" des séditieux 19947874lpw-19947984-article-jpg_6841828_660x281

Une trentaine de militants ont manifesté vendredi soir devant le théâtre des Bouffes du Nord, où le couple Macron se trouvait pour assister à la pièce "La Mouche".
© LUCAS BARIOULET / AFP




La Mouche est une pièce librement inspirée d'une nouvelle de Georges Langelaan qui est jouée actuellement au théâtre des Bouffes du Nord, près de la porte de la Chapelle à Paris. Cette pièce raconte, drôlement paraît-il, la déshumanisation d'un personnage qui se transforme peu à peu en bête, dans un processus qui rappelle La Métamorphose, de Kafka, à en croire la présentation qu'en donnent sur le site internet du théâtre les metteurs en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. Voici la représentation théâtrale, dans ce quartier populaire, à laquelle Emmanuel et Brigitte Macron ont assisté vendredi soir, couple qui, comme tout un chacun, a le droit de sortir le soir comme bon lui semble sans être épié et livré en pâture aux foules anonymes des réseaux sociaux par un spectateur voisin.


Or, ce soir-là, c'est ce qui s'est passé : un activiste notoire s'autoproclamant « journaliste des luttes », Taha Bouhafs, envoie sur Twitter une vidéo montrant le président discutant parmi les spectateurs, et menace même de lui flanquer l'une de ses baskets dans le dos. Des militants rappliquent à l'entrée du théâtre, ils sont trente, ils ne sont que trente, mais évidemment, ils donnent de la voix, ils crient « Macron démission ! », « Ma-cron démission ! » devant un cordon de CRS protégeant le théâtre. Et des journalistes – judicieusement prévenus – captent sons et images, des caméras GoPro, des smartphones filment… Les militants ne sont que trente, répétons-le, mais leur « agit-prop » est instantanément diffusée et amplifiée sur les réseaux sociaux.



Le président et son épouse ne cèdent pas, ils n'annulent pas leur soirée, ils ne sont pas « exfiltrés » comme l'on a pu le lire dans des dépêches, simplement mis à l'abri quelques minutes, puis ils reviennent à leur place et restent jusqu'à la fin du spectacle – comme le montrent d'autres images d'Emmanuel Macron applaudissant les comédiens. Mais leur sortie en voiture, accompagnée des sifflets d'une poignée d'individus, prend, dans la mayonnaise médiatique, une allure de fuite à Varenne… On en sourirait si tant de postures militantes, si complaisamment relayées, ne reflétaient de tragiques impostures des temps.





Mirages sociaux






L'activiste Taha Bouhafs, en encourageant des violences à l'encontre du président, est – logiquement – arrêté et placé en garde de vue. Mais voilà les députés médiatiques d'un parti au chef affaibli et défié par l'entrée en campagne présidentielle de Marine Le Pen, les porte-voix de La France insoumise donc, Éric Coquerel et Alexis Corbière qui s'époumonent contre cette injustice, exigeant sa libération immédiate, et les GoPro des « street reporters » qui se mettent à tourner… Et c'est ainsi que, par l'action d'une poignée de militants d'extrême gauche, professionnels de « l'agit-prop », on donne à penser que la République vacille…


La séquence est propice. Où l'on voit des grévistes radicaux s'introduisant dans les locaux de la CFDT, d'autres entravant les vœux du ministre de la Culture, Franck Riester, ou de la députée LREM de Gironde Catherine Fabre : à chaque fois, ils ne sont que quelques-uns, mais leurs intimidations ciblées ont des répercussions disproportionnées. 



Que d'esbroufe ! 


Ce ne sont que des mirages sociaux qui se reflètent dans nos écrans médiatiques.
 Pour preuve, on ne le répètera jamais assez, mais le taux de grévistes chez les conducteurs de la SNCF est tombé à moins de 5 % cette semaine. Moins de 5 % pour entraver la vie quotidienne de dizaines de milliers de travailleurs et travailleuses… Ceux qui rêvent du « Grand soir » ne peuvent se contenter que de « petits soirs » crapoteux. On a les révolutions qu'on mérite.


                                                                         bravo2

 Il ne peut plus se déplacer sans attirer une révolte Macron -- pas de quoi applaudir -- la France n'a jamais été aussi mal -



Une trentaine d'ultra-gauchiste appelés à la rescousse par un militant et on en fait un sujet médiatique ! Vous êtes manipulable Ledevois à l'insu de votre plein gré.
Vous pensez que ces ultra-gauchistes auront disparu que Le Pen sera présidente ? 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Antichrist le Sam 18 Jan - 17:47

veritable scandale que d'essayer de s'attaquer physiquement à la personne physique qui represente la france...

petits sovietiques infames et aigris...
l'abjection
Antichrist
Antichrist

Messages : 226
Date d'inscription : 28/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 17:50

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Il ne peut plus se déplacer sans attirer une révolte Macron -- pas de quoi applaudir -- la France n'a jamais été aussi mal -



Une trentaine d'ultra-gauchiste appelés à la rescousse par un militant et on en fait un sujet médiatique ! Vous êtes manipulable Ledevois à l'insu de votre plein gré.
Vous pensez que ces ultra-gauchistes auront disparu que Le Pen sera présidente ? 

Il n'y a aucune manipulation de voir que Macron ne peut plus se dépacer sans déplacer des foules cobtestaires -- je n'ai pas l'idée que ce soit Lepen qui prenne le pouvoir -- j'espère mieux pour mon pays -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Sam 18 Jan - 18:01

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Il ne peut plus se déplacer sans attirer une révolte Macron -- pas de quoi applaudir -- la France n'a jamais été aussi mal -



Une trentaine d'ultra-gauchiste appelés à la rescousse par un militant et on en fait un sujet médiatique ! Vous êtes manipulable Ledevois à l'insu de votre plein gré.
Vous pensez que ces ultra-gauchistes auront disparu que Le Pen sera présidente ? 
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 18:25

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:



Une trentaine d'ultra-gauchiste appelés à la rescousse par un militant et on en fait un sujet médiatique ! Vous êtes manipulable Ledevois à l'insu de votre plein gré.
Vous pensez que ces ultra-gauchistes auront disparu que Le Pen sera présidente ? 
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 

 Le point c'est centre droit --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Nadou le Sam 18 Jan - 18:41

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Il ne peut plus se déplacer sans attirer une révolte Macron -- pas de quoi applaudir -- la France n'a jamais été aussi mal -



Une trentaine d'ultra-gauchiste appelés à la rescousse par un militant et on en fait un sujet médiatique ! Vous êtes manipulable Ledevois à l'insu de votre plein gré.
Vous pensez que ces ultra-gauchistes auront disparu que Le Pen sera présidente ? 
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 

L'analyse est d'où elle vient, je la partage.


Une trentaine d'ultra-gauchistes ont tenté d'envahir un théâtre où le couple Macron assistait à une pièce de théâtre.
Ils sont restés jusqu'à la fin de la pièce.


Que représentent 30 personnes ? Quel écho donner à cette information ?


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 19:06

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 

L'analyse est d'où elle vient, je la partage.


Une trentaine d'ultra-gauchistes ont tenté d'envahir un théâtre où le couple Macron assistait à une pièce de théâtre.
Ils sont restés jusqu'à la fin de la pièce.


Que représentent 30 personnes ? Quel écho donner à cette information ?

 Que ce soit 30 ou 300 c'est une situation grave de révolution -- manolo a des qualités , mais pas celle de gouverner la France -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Nadou le Sam 18 Jan - 20:55

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 

L'analyse est d'où elle vient, je la partage.


Une trentaine d'ultra-gauchistes ont tenté d'envahir un théâtre où le couple Macron assistait à une pièce de théâtre.
Ils sont restés jusqu'à la fin de la pièce.


Que représentent 30 personnes ? Quel écho donner à cette information ?

 Que ce soit 30 ou 300 c'est une situation grave de révolution -- manolo a des qualités , mais pas celle de gouverner la France -- 

En attendant, il a réussi à faire passer sa réforme, c'est pas Barouin qui aurait réussi !  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 21:07

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Que ce soit 30 ou 300 c'est une situation grave de révolution -- manolo a des qualités , mais pas celle de gouverner la France -- 

En attendant, il a réussi à faire passer sa réforme, c'est pas Barouin qui aurait réussi !  Very Happy

 Vous allez vite à la manoeuvre -- rien n'est passé pour l'instant , et certainement pas celle du départ -- faire une réforme qui prend en compte tous les avantages des professions du passé avec des améliorations  et qui coute 350 milliards d'euros il n'y a pas de quoi crier hourra !-- 
 que ce soit Baroin ou Ségo ce que l'on demande c'est de la sérénité dans la gouvernance et le retour au travail -- 
 2 ans et demi de galère de contestations , un pays dévasté économiquement parce qu'un abruti joue au petit dictateur -- 
faut vraiment en tenir une couche pour suivre un abruti pareil , un idiot qui se prend pour Dieu -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Nadou le Sam 18 Jan - 21:09

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Que ce soit 30 ou 300 c'est une situation grave de révolution -- manolo a des qualités , mais pas celle de gouverner la France -- 

En attendant, il a réussi à faire passer sa réforme, c'est pas Barouin qui aurait réussi !  Very Happy

 Vous allez vite à la manoeuvre -- rien n'est passé pour l'instant , et certainement pas celle du départ -- faire une réforme qui prend en compte tous les avantages des professions du passé avec des améliorations  et qui coute 350 milliards d'euros il n'y a pas de quoi crier hourra !-- 
 que ce soit Baroin ou Ségo ce que l'on demande c'est de la sérénité dans la gouvernance et le retour au travail -- 
 2 ans et demi de galère de contestations , un pays dévasté économiquement parce qu'un abruti joue au petit dictateur -- 
faut vraiment en tenir une couche pour suivre un abruti pareil , un idiot qui se prend pour Dieu -

Vous verrez, dans 6 mois, il aura remonté dans les sondages et la France se remettra peu à peu des dégâts laissés par les grévistes, bloqueurs, casseurs qui voulaient ruiner la France.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Sam 18 Jan - 21:15

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Vous allez vite à la manoeuvre -- rien n'est passé pour l'instant , et certainement pas celle du départ -- faire une réforme qui prend en compte tous les avantages des professions du passé avec des améliorations  et qui coute 350 milliards d'euros il n'y a pas de quoi crier hourra !-- 
 que ce soit Baroin ou Ségo ce que l'on demande c'est de la sérénité dans la gouvernance et le retour au travail -- 
 2 ans et demi de galère de contestations , un pays dévasté économiquement parce qu'un abruti joue au petit dictateur -- 
faut vraiment en tenir une couche pour suivre un abruti pareil , un idiot qui se prend pour Dieu -

Vous verrez, dans 6 mois, il aura remonté dans les sondages et la France se remettra peu à peu des dégâts laissés par les grévistes, bloqueurs, casseurs qui voulaient ruiner la France.

 Vous n'avez pas l'air de comprendre a quel point la France est malade et la haine qui y règne -- se remettre des dégats avec quel fric -? la dette -
 Il a rien réussi Macron et la meilleure chose qui puisse nous arriver c'est qu'il démissionne -ça fait cher la dette macronienne pour un pays comme la France -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Sam 18 Jan - 22:24

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:

 Vous allez vite à la manoeuvre -- rien n'est passé pour l'instant , et certainement pas celle du départ -- faire une réforme qui prend en compte tous les avantages des professions du passé avec des améliorations  et qui coute 350 milliards d'euros il n'y a pas de quoi crier hourra !-- 
 que ce soit Baroin ou Ségo ce que l'on demande c'est de la sérénité dans la gouvernance et le retour au travail -- 
 2 ans et demi de galère de contestations , un pays dévasté économiquement parce qu'un abruti joue au petit dictateur -- 
faut vraiment en tenir une couche pour suivre un abruti pareil , un idiot qui se prend pour Dieu -

Vous verrez, dans 6 mois, il aura remonté dans les sondages et la France se remettra peu à peu des dégâts laissés par les grévistes, bloqueurs, casseurs qui voulaient ruiner la France.


Les "petits soirs" des séditieux Voyante-marseille-1024x791
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Tiote valisse le Dim 19 Jan - 10:44

Les "petits soirs" des séditieux French10
 


Les "petits soirs" des séditieux Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3606
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Dim 19 Jan - 11:48

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Le Point est un journal de centre droit … tu n'aurais  pas une info de gauche, pour une fois? 

L'analyse est d'où elle vient, je la partage.


Une trentaine d'ultra-gauchistes ont tenté d'envahir un théâtre où le couple Macron assistait à une pièce de théâtre.
Ils sont restés jusqu'à la fin de la pièce.


Que représentent 30 personnes ? Quel écho donner à cette information ?
 
Vous êtes marrants, Tiote et toi : vous partagez des analyses de droite , vous applaudissez des discours de droite, vous approuvez des mesures de droite, vous vous indignez comme la droite , vous défendez des valeurs de droite, vous avez voté pour un candidat de droite, vous êtes  en phase avec un Premier Ministre  de droite et vous vous dites de gauche.
 On dirait une pub pour Canada Dry.  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Tiote valisse le Dim 19 Jan - 11:49

Les "petits soirs" des séditieux Noesis10


Les "petits soirs" des séditieux Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3606
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Invité le Dim 19 Jan - 11:49

C'est pas avec Ben' qu'ça serait arrivé ça tiens Rolling Eyes militaire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Dim 19 Jan - 11:56

plume06 a écrit:C'est pas avec Ben' qu'ça serait arrivé ça tiens Rolling Eyes militaire

 Il est pas certain que Macron même s'il n'est pas réélu  soit en sécurité dans l'avenir -- 
 La haine , la radicalisation n'a jamais exité avant l'arrivé de Macron au pouvoir --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Dim 19 Jan - 12:08

Tiote valisse a écrit:
Les "petits soirs" des séditieux Noesis10


Bon ben ça va, alors, si Manu est serein c'est que ce n'était qu'un banal incident qui pourra se reproduire .  
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Dim 19 Jan - 12:11

Diviciac a écrit:
Tiote valisse a écrit:
Les "petits soirs" des séditieux Noesis10


Bon ben ça va, alors, si Manu est serein c'est que ce n'était qu'un banal incident qui pourra se reproduire .  

 Il n'y a que Macron qui doit savoir s'il est serein -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Dim 19 Jan - 22:47

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:


Bon ben ça va, alors, si Manu est serein c'est que ce n'était qu'un banal incident qui pourra se reproduire .  

 Il n'y a que Macron qui doit savoir s'il est serein -- 

C'est un garçon d'une grande sérénité : Au plus fort du mouvement de gilets jaunes, quand il a visité le blockhaus de l'Elysée afin de vérifier qu'il pourrait s'y réfugier confortablement, sûr de l'affection indéfectible  du peuple,   il était parfaitement serein. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par dugenou le Dim 19 Jan - 23:36

Ce qui se passe en France est grave, on ne peut cautionner ces mouvements mais quelque part on peut essayer de comprendre. Voilà plus d’un an que la rue manifeste son désarroi et l’attitude de Jupiter peut surprendre. Le pourrissement n’est pas une réponse à ce désarroi. 
Je n’aime pas Macron mais loin de moi l’idée d’aller pourrir une représentation théâtrale parce qu’il est présent. Les acteurs, le public ne sont pas responsables. 
Que dire aussi de l’incendie volontaire de la Rotonde ? C’est de la folie furieuse.
Lorsqu’on arrive à ce degré de détestation, c’est inquiétant. Son service de com devrait se poser des questions et revoir sa prestation.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4463
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Diviciac le Lun 20 Jan - 0:43

dugenou a écrit:Ce qui se passe en France est grave, on ne peut cautionner ces mouvements mais quelque part on peut essayer de comprendre. Voilà plus d’un an que la rue manifeste son désarroi et l’attitude de Jupiter peut surprendre. Le pourrissement n’est pas une réponse à ce désarroi. 
Je n’aime pas Macron mais loin de moi l’idée d’aller pourrir une représentation théâtrale parce qu’il est présent. Les acteurs, le public ne sont pas responsables. 
Que dire aussi de l’incendie volontaire de la Rotonde ? C’est de la folie furieuse.
Lorsqu’on arrive à ce degré de détestation, c’est inquiétant. Son service de com devrait se poser des questions et revoir sa prestation.
 
ll faut dire qu'il est un peu capricieux, ce garçon "Qu'ils viennent  me chercher" qu'il disait. 
 Eh ben,  il y en a qui essaient et il n'est pas content .
Diviciac
Diviciac

Messages : 23551
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par ledevois le Lun 20 Jan - 10:05

Diviciac a écrit:
dugenou a écrit:Ce qui se passe en France est grave, on ne peut cautionner ces mouvements mais quelque part on peut essayer de comprendre. Voilà plus d’un an que la rue manifeste son désarroi et l’attitude de Jupiter peut surprendre. Le pourrissement n’est pas une réponse à ce désarroi. 
Je n’aime pas Macron mais loin de moi l’idée d’aller pourrir une représentation théâtrale parce qu’il est présent. Les acteurs, le public ne sont pas responsables. 
Que dire aussi de l’incendie volontaire de la Rotonde ? C’est de la folie furieuse.
Lorsqu’on arrive à ce degré de détestation, c’est inquiétant. Son service de com devrait se poser des questions et revoir sa prestation.
 
ll faut dire qu'il est un peu capricieux, ce garçon "Qu'ils viennent  me chercher" qu'il disait. 
 Eh ben,  il y en a qui essaient et il n'est pas content .

 Si un jour ils le trouve le petit , il sera à plaindre -il joue avec le feu --


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14975
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Les "petits soirs" des séditieux Empty Re: Les "petits soirs" des séditieux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum