La Justice Sociale en France

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty La Justice Sociale en France

Message par Tiote valisse le Sam 11 Jan - 18:09

Lors de la Conférence Citoyenne pour le Climat,  Emmanuel Macron s’est fait sévèrement accroché par une intervenante à propos de la Justice Sociale en France.
C'est du pipeau diront certains qui mettent en doute tout ce qui est organisé par le gouvernement Philippe  ... c'est juste pour montrer qu'une pseudo liberté d'expression régnait lors de cette réunion.
Voici la vidéo de cette intervention ...
 


Que pouvait donc répondre le Président de la République?

à suivre ...


La Justice Sociale en France Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3604
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par frenchy35F le Sam 11 Jan - 18:15

LA BONNE FOI INTERIEURE EST SUFFISANTE...
DANS SON PROGRAMME...IL N' Y A PAS DE PHRASES QUI L' OBLIGERAIT A REPONDRE AUX NEGATIFS PERMANENTS ...

CECI EST CE QUE JE PENSE COMME REPONSE A CETTE PERSONNE DE MAUVAISE FOI ET INSIDIEUSE...


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...pas d' efforts positifs = arriérés négatifs
frenchy35F
frenchy35F

Messages : 4459
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Tiote valisse le Sam 11 Jan - 18:24

 


À vous de juger !


La Justice Sociale en France Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3604
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 84
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Invité le Sam 11 Jan - 18:38

Elle a mis le doigt où ça fait mal...ça se voit...Bravo madame...



Chante beau merle, tu m'intéresses..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Nadou le Sam 11 Jan - 19:57

"Gâteau avalé n'a plus de saveur"  pouce leve


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26451
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Invité le Sam 11 Jan - 20:05

La Justice Sociale en France Levitation-picture-id168495175

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par elaine le Sam 11 Jan - 20:13

Je ne vais pas payer pour mes prédecesseurs .

Voila tout est  dit.



La Justice Sociale en France Bravo421


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 18154
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par dugenou le Sam 11 Jan - 22:09

plume06 a écrit:Elle a mis le doigt où ça fait mal...ça se voit...Bravo madame...



Chante beau merle, tu m'intéresses..
Oui, cette dame qui s’exprime dans un français audible et correct  met bien le doigt là où ça fait mal. 
Des Français qui vivent dans leur voiture (même avec leurs enfants) on en voit tous les jours, hélas
Des Français qui meurent dans la rue aussi. 
En ce qui concerne le « ruissellement » Jupiter ne s’est pas trop foulé. Il nous a déjà expliqué (depuis 2018) qu’il ne croyait pas au ruissellement mais plus dans la théorie des premiers de cordée. Il va devoir se renouveler.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4463
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par sporthos le Dim 12 Jan - 2:00

dugenou a écrit:
plume06 a écrit:Elle a mis le doigt où ça fait mal...ça se voit...Bravo madame...



Chante beau merle, tu m'intéresses..
Oui, cette dame qui s’exprime dans un français audible et correct  met bien le doigt là où ça fait mal. 
Des Français qui vivent dans leur voiture (même avec leurs enfants) on en voit tous les jours, hélas
Des Français qui meurent dans la rue aussi. 

En ce qui concerne le « ruissellement » Jupiter ne s’est pas trop foulé. Il nous a déjà expliqué (depuis 2018) qu’il ne croyait pas au ruissellement mais plus dans la théorie des premiers de cordée. Il va devoir se renouveler.


C'est nouveau depuis Macron ? 

Vous croyez qu'un jour en France , il n'y aura plus de SDF ? Auquel cas comment l'Etat s'y prendrait-il ?
sporthos
sporthos

Messages : 755
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Nadou le Dim 12 Jan - 12:40

sporthos a écrit:
dugenou a écrit:
plume06 a écrit:Elle a mis le doigt où ça fait mal...ça se voit...Bravo madame...



Chante beau merle, tu m'intéresses..
Oui, cette dame qui s’exprime dans un français audible et correct  met bien le doigt là où ça fait mal. 
Des Français qui vivent dans leur voiture (même avec leurs enfants) on en voit tous les jours, hélas
Des Français qui meurent dans la rue aussi. 

En ce qui concerne le « ruissellement » Jupiter ne s’est pas trop foulé. Il nous a déjà expliqué (depuis 2018) qu’il ne croyait pas au ruissellement mais plus dans la théorie des premiers de cordée. Il va devoir se renouveler.


C'est nouveau depuis Macron ? 

Vous croyez qu'un jour en France , il n'y aura plus de SDF ? Auquel cas comment l'Etat s'y prendrait-il ?

Hou la ! Dugenou ne propose jamais, il constate.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26451
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Dim 12 Jan - 14:55

Pour  parler que de ce que je connais assez bien: l'obligation de scolarisation à trois ans n'a rien d'une "mesure  sociale"  pour plusieurs raisons : 


 - Plus de 97% des enfants de trois ans étaient déjà scolarisés. 


-Les familles qui se dispensaient de scolariser si tôt leurs gamins étaient généralement bourgeoises, dans des milieux où le gras salaire du père suffisait à  faire vivre la famille  et rien ne démontre qu'enfermer des gamins de trois ans par paquets de trente avec un seul adulte soit plus profitable au jeune enfant que l'éducation parentale bien menée. 
- Il y a bien longtemps que les classes populaires où deux salaires sont nécessaires pour survivre  confient leurs enfants le plus vite possible à l'institution .
- Cette réforme se faisant à encadrement constant elle ne peut que surcharger des classes de maternelle comptant déjà parmi les plus pléthoriques d'Europe. 
-Même le plus suffisant des enseignants de maternelle (que vous avez la chance d'avoir sur ce forum )  ne peut se vanter de remplacer avantageusement trente mères ou six puéricultrices de crèche qualifiées  à lui tout seul. 
-Les principaux objectifs de la maternelle sont l'abord de la pensée conceptuelle et l'acquisition du langage  qui ne peuvent se faire qu'à effectifs réduits. il n'est  pas besoin d'être pédagogue ou statisticien pour comprendre qu'on doit beaucoup plus souvent  fermer sa gueule dans un groupe de trente que dans un groupe de six où la pédagogie différenciée est possible 
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Nadou le Dim 12 Jan - 19:01

Diviciac a écrit:Pour  parler que de ce que je connais assez bien: l'obligation de scolarisation à trois ans n'a rien d'une "mesure  sociale"  pour plusieurs raisons : 


 - Plus de 97% des enfants de trois ans étaient déjà scolarisés. 


-Les familles qui se dispensaient de scolariser si tôt leurs gamins étaient généralement bourgeoises, dans des milieux où le gras salaire du père suffisait à  faire vivre la famille  et rien ne démontre qu'enfermer des gamins de trois ans par paquets de trente avec un seul adulte soit plus profitable au jeune enfant que l'éducation parentale bien menée. 
- Il y a bien longtemps que les classes populaires où deux salaires sont nécessaires pour survivre  confient leurs enfants le plus vite possible à l'institution .
- Cette réforme se faisant à encadrement constant elle ne peut que surcharger des classes de maternelle comptant déjà parmi les plus pléthoriques d'Europe. 
-Même le plus suffisant des enseignants de maternelle (que vous avez la chance d'avoir sur ce forum )  ne peut se vanter de remplacer avantageusement trente mères ou six puéricultrices de crèche qualifiées  à lui tout seul. 
-Les principaux objectifs de la maternelle sont l'abord de la pensée conceptuelle et l'acquisition du langage  qui ne peuvent se faire qu'à effectifs réduits. il n'est  pas besoin d'être pédagogue ou statisticien pour comprendre qu'on doit beaucoup plus souvent  fermer sa gueule dans un groupe de trente que dans un groupe de six où la pédagogie différenciée est possible 

Consternant ...
Tu es consternant ...


En maternelle, la plupart des enfants ne venaient que le matin, ou certains jours, voire séchaient les cours un mois. Désormais, l'assiduité est obligatoire.


Et je suis d'accord avec le ministère :

"Les trois années de scolarisation à l'école maternelle favorisent l'éveil de la  personnalité des enfants, stimule leur développement langagier, sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres, et concourt à leur épanouissement affectif. L'école maternelle s'attache à développer chez chaque enfant l'envie et le plaisir d'apprendre afin de lui permettre,  progressivement, de devenir élève", précise le ministère de l'Education. 


Et même si tu es timide, si tu ne l'ouvres pas, tu baignes dans un bain de langage, tu écoutes des histoires, de la musique. Tu tiens compte des autres, tu grimpes, tu sautes, tu lances des balles, tu es contraint pas les règles du jeu, de la danse ... etc ...


Tu es consternant ... l'école maternelle ne m'a pas remplacée en tant que mère, elle a offert d'autres mondes, d'autres contacts à mes enfants.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26451
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Dim 12 Jan - 22:42

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:Pour  parler que de ce que je connais assez bien: l'obligation de scolarisation à trois ans n'a rien d'une "mesure  sociale"  pour plusieurs raisons : 


 - Plus de 97% des enfants de trois ans étaient déjà scolarisés. 


-Les familles qui se dispensaient de scolariser si tôt leurs gamins étaient généralement bourgeoises, dans des milieux où le gras salaire du père suffisait à  faire vivre la famille  et rien ne démontre qu'enfermer des gamins de trois ans par paquets de trente avec un seul adulte soit plus profitable au jeune enfant que l'éducation parentale bien menée. 
- Il y a bien longtemps que les classes populaires où deux salaires sont nécessaires pour survivre  confient leurs enfants le plus vite possible à l'institution .
- Cette réforme se faisant à encadrement constant elle ne peut que surcharger des classes de maternelle comptant déjà parmi les plus pléthoriques d'Europe. 
-Même le plus suffisant des enseignants de maternelle (que vous avez la chance d'avoir sur ce forum )  ne peut se vanter de remplacer avantageusement trente mères ou six puéricultrices de crèche qualifiées  à lui tout seul. 
-Les principaux objectifs de la maternelle sont l'abord de la pensée conceptuelle et l'acquisition du langage  qui ne peuvent se faire qu'à effectifs réduits. il n'est  pas besoin d'être pédagogue ou statisticien pour comprendre qu'on doit beaucoup plus souvent  fermer sa gueule dans un groupe de trente que dans un groupe de six où la pédagogie différenciée est possible 

Consternant ...
Tu es consternant ...


En maternelle, la plupart des enfants ne venaient que le matin, ou certains jours, voire séchaient les cours un mois. Désormais, l'assiduité est obligatoire.

Au nom de quel bénéfice pour l'enfant ? 
En petite section, l'après midi , ils pioncent. Tu ne va pas me dire qu'on dort mieux en dortoir que chez soi ?  



Et je suis d'accord avec le ministère :

"Les trois années de scolarisation à l'école maternelle favorisent l'éveil de la  personnalité des enfants, stimule leur développement langagier, sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres, et concourt à leur épanouissement affectif. L'école maternelle s'attache à développer chez chaque enfant l'envie et le plaisir d'apprendre afin de lui permettre,  progressivement, de devenir élève", précise le ministère de l'Education. 


Et même si tu es timide, si tu ne l'ouvres pas, tu baignes dans un bain de langage, tu écoutes des histoires, de la musique. Tu tiens compte des autres, tu grimpes, tu sautes, tu lances des balles, tu es contraint pas les règles du jeu, de la danse ... etc ...


Tu es consternant ... l'école maternelle ne m'a pas remplacée en tant que mère, elle a offert d'autres mondes, d'autres contacts à mes enfants.


C'est un leurre total; les enfants de milieux favorisés  ( dont mes petites filles) n'apprennent pas à parler à l'école mais chez eux: avant l'école. Dans la mienne,  ils savaient  de 500 à deux mots pas deux cents : deux ! "Maman" et "Aga" 


Même en moyenne,  voire grande section, j'ai déjà autorisé des élèves à suivre leurs  parents pour des séjours hors  vacances scolaires. Ils apprenaient "in situ" des trucs que je n'aurais jamais pu leur montrer, ça dépend exclusivement de l'attitude éducative,  ou pas, des parents  
Tu viens d'avoir une petite fille,  ça tombe bien tu pourras mesurer si elle apprend mieux à parler avec ses parents et toi qu'à 30 dans une classe et tu m'en diras des nouvelles. 
La maternelle,  c'est l'héritage des "salles d'asile"  destinées à  garder les enfants d'ouvriers dont la mère bossait , les bourges avaient des nounous,  leur mère si ça l'intéressait ,voire des précepteurs particuliers. 
Il y a même des cinglés qui préconisent l'école dès deux ans : c'est un massacre  pour les pauvres gosses, nous n'avons ni les structures ni l'encadrement pour faire ca décemment ... avec le respect qui est dû au  très jeune enfant . 
Respecter des horaires,  un emploi du temps général ,un programme débile , aller boire ou pisser seulement quand c'est l'heure, pleurer tout seul dans un coin parce que la maitresse est débordée , n'être qu'un pion parmi une trentaine, pratiquement anonyme, pas spécialement aimé. Pour beaucoup d'enfants c'est un calvaire. 
Une instit de petite section capable de se coltiner seule une trentaine  de gamins de deux à trois ans   sans les rendre trop malheureux est une héroïne,  une sainte qui fait un boulot que plus un pays européen civilisé ne demande à une enseignante : pas un !    En Italie ils sont deux pour 25 et en Allemagne sept gamins par personne.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par elaine le Dim 12 Jan - 22:55

Puisque vous comparer à l´Allemagne voila un extrait du système scolaire allemand.

Maternelle
La maternelle, Kindergarten, n’est pas obligatoire, elle est choisie par les parents qui devront la payer. Attention dans certaines zones de l’ouest de l’Allemagne, la demande est plus forte que le nombre de places. De ce fait les parents inscrivent les enfants dès leurs naissances pour qu’ils puissent avoir une place en maternelle, lorsque l’enfant aura l’age pour y rentrer.

La majorité des maternelles accueillent les enfants pendant deux ou trois heures le matin. Si les deux parents travaillent l’accueil peut aller jusqu'à huit ou neuf heures, incluant donc l’après midi, les coûts sont également plus élevés. Les enfants vont à l’école du lundi au vendredi, bien que certaines maternelles acceptent de prendre des enfants en dehors de ces horaires, notamment le week end. Dans certaines villes il y a des crèches les Kinderkrippen, pour les moins de 3 ans.

La maternelle est un excellent moyen pour s’intégrer dans mode de vie allemand. Attention, en maternelle les enfants ne sont pas séparés. Ce qui fait que tous les ages sont mélangés, quelque soit l’activité. Les petits de 3 ans sont avec les ‘grands’ de 6 ans.


https://www.justlanded.com/francais/Allemagne/Guide-Allemagne/Education/Le-systeme-educatif-allemand


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 18154
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par dugenou le Dim 12 Jan - 23:58

sporthos a écrit:
dugenou a écrit:
Oui, cette dame qui s’exprime dans un français audible et correct  met bien le doigt là où ça fait mal. 
Des Français qui vivent dans leur voiture (même avec leurs enfants) on en voit tous les jours, hélas
Des Français qui meurent dans la rue aussi. 

En ce qui concerne le « ruissellement » Jupiter ne s’est pas trop foulé. Il nous a déjà expliqué (depuis 2018) qu’il ne croyait pas au ruissellement mais plus dans la théorie des premiers de cordée. Il va devoir se renouveler.


C'est nouveau depuis Macron ? 

Vous croyez qu'un jour en France , il n'y aura plus de SDF ? Auquel cas comment l'Etat s'y prendrait-il ?
Ça faisait pourtant partie de ses vœux en 2018.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4463
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par dugenou le Lun 13 Jan - 0:10

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:

Consternant ...
Tu es consternant ...


En maternelle, la plupart des enfants ne venaient que le matin, ou certains jours, voire séchaient les cours un mois. Désormais, l'assiduité est obligatoire.

Au nom de quel bénéfice pour l'enfant ? 
En petite section, l'après midi , ils pioncent. Tu ne va pas me dire qu'on dort mieux en dortoir que chez soi ?  



Et je suis d'accord avec le ministère :

"Les trois années de scolarisation à l'école maternelle favorisent l'éveil de la  personnalité des enfants, stimule leur développement langagier, sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres, et concourt à leur épanouissement affectif. L'école maternelle s'attache à développer chez chaque enfant l'envie et le plaisir d'apprendre afin de lui permettre,  progressivement, de devenir élève", précise le ministère de l'Education. 


Et même si tu es timide, si tu ne l'ouvres pas, tu baignes dans un bain de langage, tu écoutes des histoires, de la musique. Tu tiens compte des autres, tu grimpes, tu sautes, tu lances des balles, tu es contraint pas les règles du jeu, de la danse ... etc ...


Tu es consternant ... l'école maternelle ne m'a pas remplacée en tant que mère, elle a offert d'autres mondes, d'autres contacts à mes enfants.


C'est un leurre total; les enfants de milieux favorisés  ( dont mes petites filles) n'apprennent pas à parler à l'école mais chez eux: avant l'école. Dans la mienne,  ils savaient  de 500 à deux mots pas deux cents : deux ! "Maman" et "Aga" 


Même en moyenne,  voire grande section, j'ai déjà autorisé des élèves à suivre leurs  parents pour des séjours hors  vacances scolaires. Ils apprenaient "in situ" des trucs que je n'aurais jamais pu leur montrer, ça dépend exclusivement de l'attitude éducative,  ou pas, des parents  
Tu viens d'avoir une petite fille,  ça tombe bien tu pourra mesurer si elle apprend mieux à parler avec ses parents et toi qu'à 30 dans une classe et tu m'en diras des nouvelles. 
La maternelle,  c'est l'héritage des "salles d'asile"  destinées à  garder les enfants d'ouvriers dont la mère bossait , les bourges avaient des nounous,  leur mère si ça l'intéressait ,voire des précepteurs particuliers. 
Il y a même des cinglés qui préconisent l'école dès deux ans : c'est un massacre  pour les pauvres gosses, nous n'avons ni les structures ni l'encadrement pour faire ca décemment ... avec le respect qui est dû au  très jeune enfant . 
Respecter des horaires,  un emploi du temps général ,un programme débile , aller boire ou pisser seulement quand c'est l'heure, pleurer tout seul dans un coin parce que la maitresse est débordée , n'être qu'un pion parmi une trentaine, pratiquement anonyme, pas spécialement aimé. Pour beaucoup d'enfants c'est un calvaire. 
Une instit de petite section capable de se coltiner seule une trentaine  de gamins de deux à trois ans   sans les rendre trop malheureux est une héroïne,  une sainte qui fait un boulot que plus un pays européen civilisé ne demande à une enseignante : pas un !    En Italie ils sont deux pour 25 et en Allemagne sept gamins par personne.  
Je n’y connais rien en éducation mais j’ai le témoignage de ma belle sœur qui a deux petites filles. Elle est désespérée de savoir que la seconde va devoir être scolarisée à 3 ans. 
Dans le bled où elle habite, les classes comptent minimum 25 à 30 gamins. La maîtresse est débordée et on peut affirmer qu’elle ne fait que de la garderie. Une seule Atsem pour l’aider. 
Ma première nièce est allée en délitante à 3 ans dans cette école. Elle évoluait bien moins que dans la famille ou avec sa nounou (une femme exceptionnelle, je reconnais).
Ma dernière petite nièce dort encore l’après-midi et ma belle sœur ne voit pas l’intérêt de l’envoyer à l’école pour faire la sieste. Son lit est un peu plus confortable que les pauvres matelas de l’école. 
Bref, encore une »idée fantaisiste » de nos gouvernants


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4463
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par dugenou le Lun 13 Jan - 0:18

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:Pour  parler que de ce que je connais assez bien: l'obligation de scolarisation à trois ans n'a rien d'une "mesure  sociale"  pour plusieurs raisons : 


 - Plus de 97% des enfants de trois ans étaient déjà scolarisés. 


-Les familles qui se dispensaient de scolariser si tôt leurs gamins étaient généralement bourgeoises, dans des milieux où le gras salaire du père suffisait à  faire vivre la famille  et rien ne démontre qu'enfermer des gamins de trois ans par paquets de trente avec un seul adulte soit plus profitable au jeune enfant que l'éducation parentale bien menée. 
- Il y a bien longtemps que les classes populaires où deux salaires sont nécessaires pour survivre  confient leurs enfants le plus vite possible à l'institution .
- Cette réforme se faisant à encadrement constant elle ne peut que surcharger des classes de maternelle comptant déjà parmi les plus pléthoriques d'Europe. 
-Même le plus suffisant des enseignants de maternelle (que vous avez la chance d'avoir sur ce forum )  ne peut se vanter de remplacer avantageusement trente mères ou six puéricultrices de crèche qualifiées  à lui tout seul. 
-Les principaux objectifs de la maternelle sont l'abord de la pensée conceptuelle et l'acquisition du langage  qui ne peuvent se faire qu'à effectifs réduits. il n'est  pas besoin d'être pédagogue ou statisticien pour comprendre qu'on doit beaucoup plus souvent  fermer sa gueule dans un groupe de trente que dans un groupe de six où la pédagogie différenciée est possible 

Consternant ...
Tu es consternant ...


En maternelle, la plupart des enfants ne venaient que le matin, ou certains jours, voire séchaient les cours un mois. Désormais, l'assiduité est obligatoire. Non, ça c’était avant. Aujourd’hui de plus en plus de mamans sont obligées de travailler donc elles collent leurs gamins toute la journée pour éviter les frais de nourrice.


Et je suis d'accord avec le ministère :

"Les trois années de scolarisation à l'école maternelle favorisent l'éveil de la  personnalité des enfants, stimule leur développement langagier, sensoriel, moteur, cognitif et social, développe l'estime de soi et des autres, et concourt à leur épanouissement affectif. L'école maternelle s'attache à développer chez chaque enfant l'envie et le plaisir d'apprendre afin de lui permettre,  progressivement, de devenir élève", précise le ministère de l'Education. 


Et même si tu es timide, si tu ne l'ouvres pas, tu baignes dans un bain de langage, tu écoutes des histoires, de la musique. Tu tiens compte des autres, tu grimpes, tu sautes, tu lances des balles, tu es contraint pas les règles du jeu, de la danse ... etc ... Mais bien sûr, et les instits  leur donnent des cours de piano, de danse classique, etc (30 gamins par classe quand même). 


Tu es consternant ... l'école maternelle ne m'a pas remplacée en tant que mère, elle a offert d'autres mondes, d'autres contacts à mes enfants. Maintenant, elle remplace la nounou (c’est moins cher).
quand on sait ce qu’on demande aux assistantes maternelles pour obtenir un agrément, c’est proprement scandaleux. Je me demande d’ailleurs pourquoi une nounou ne peut pas garder plus de 2 ou 3 enfants si une instit peut en garder 25.



"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4463
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Lun 13 Jan - 1:23

dugenou a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est un leurre total; les enfants de milieux favorisés  ( dont mes petites filles) n'apprennent pas à parler à l'école mais chez eux: avant l'école. Dans la mienne,  ils savaient  de 500 à deux mots pas deux cents : deux ! "Maman" et "Aga" 


Même en moyenne,  voire grande section, j'ai déjà autorisé des élèves à suivre leurs  parents pour des séjours hors  vacances scolaires. Ils apprenaient "in situ" des trucs que je n'aurais jamais pu leur montrer, ça dépend exclusivement de l'attitude éducative,  ou pas, des parents  
Tu viens d'avoir une petite fille,  ça tombe bien tu pourra mesurer si elle apprend mieux à parler avec ses parents et toi qu'à 30 dans une classe et tu m'en diras des nouvelles. 
La maternelle,  c'est l'héritage des "salles d'asile"  destinées à  garder les enfants d'ouvriers dont la mère bossait , les bourges avaient des nounous,  leur mère si ça l'intéressait ,voire des précepteurs particuliers. 
Il y a même des cinglés qui préconisent l'école dès deux ans : c'est un massacre  pour les pauvres gosses, nous n'avons ni les structures ni l'encadrement pour faire ca décemment ... avec le respect qui est dû au  très jeune enfant . 
Respecter des horaires,  un emploi du temps général ,un programme débile , aller boire ou pisser seulement quand c'est l'heure, pleurer tout seul dans un coin parce que la maitresse est débordée , n'être qu'un pion parmi une trentaine, pratiquement anonyme, pas spécialement aimé. Pour beaucoup d'enfants c'est un calvaire. 
Une instit de petite section capable de se coltiner seule une trentaine  de gamins de deux à trois ans   sans les rendre trop malheureux est une héroïne,  une sainte qui fait un boulot que plus un pays européen civilisé ne demande à une enseignante : pas un !    En Italie ils sont deux pour 25 et en Allemagne sept gamins par personne.  
Je n’y connais rien en éducation mais j’ai le témoignage de ma belle sœur qui a deux petites filles. Elle est désespérée de savoir que la seconde va devoir être scolarisée à 3 ans. 
Dans le bled où elle habite, les classes comptent minimum 25 à 30 gamins. La maîtresse est débordée et on peut affirmer qu’elle ne fait que de la garderie. Une seule Atsem pour l’aider. 
Ma première nièce est allée en délitante à 3 ans dans cette école. Elle évoluait bien moins que dans la famille ou avec sa nounou (une femme exceptionnelle, je reconnais).
Ma dernière petite nièce dort encore l’après-midi et ma belle sœur ne voit pas l’intérêt de l’envoyer à l’école pour faire la sieste. Son lit est un peu plus confortable que les pauvres matelas de l’école. 
Bref, encore une »idée fantaisiste » de nos gouvernants
 
Mon épouse a été pendant vingt ans instit en maternelle , j'ai été le huitième homme de France à choisir ce niveau d'enseignement .. On peut donc penser que nous y connaissons quelque que chose . 
Comment avons-nous scolarisé nos enfants ?    Le plus tard possible: l'entrée en maternelle peut être un traumatisme qu'il faut être assez grand pour supporter, une décompensation psychique,  un désinvestissement de l'adulte  et une baisse de son taux d'encadrement (passant de un pour un ou six a un pour 30) que le gamin ne connaîtra plus jamais dans sa scolarité, sauf en amphi bien plus tard . 
Il n'y a pas si longtemps des élèves ne mettaient même pas les pieds en maternelle.  Vous pourrez demander, s'il vous plaît à votre copine Pat, je crois que c'est le cas de Poly: la plus diplômée des forums.
 
Comme son nom l'indique la maternelle est un substitut à l'éducation parentale, un substitut seulement pas une obligation quand c'est mieux à la maison .  Soumettre des gamins de trois ans à la pointeuse, exiger un certificat médical quand ils ne viennent pas, faire chier les parents pour une journée d'absence "injustifiée" chez de grands-parents aimants et attentifs , c'est de l'abus de pouvoir. 
Pour avoir, par exemple, récité et fait aimer de nombreuses fables de la Fontaine en classe et en tête à tête avec une ou deux de mes petites filles  d'âge maternel j'ai pu faire la différence,  c'est de la vraie pédagogie différenciée… Un haussement de sourcil de la gamine et on s'interrompt on explique le mot pas compris, on fait des digressions , on autorise les questions , en classe ce n'est absolument pas possible.
 Certains élèves n'ont strictement rien bité ?    Pas grave d'autres ont compris on n'a pas le temps de s'éterniser pour deux ou trois alors on continue et on les habitue à ne rien biter de ce qu'on raconte, ils décrochent.   
Certains instits, peu formés à la prime enfance,   ne s'en rendent même pas compte et d'autres, de plus en plus nombreux,   ceux qui ont traversé la rue pour trouver un boulot,  n'en ont même rien à foutre: Leur boulot c'est de raconter à la rigueur de faire réciter,  pas de vérifier que c'est compris.
 Et puis il y a ce putain d'emploi du temps: une séance prévue pour vingt minutes doit durer vingt minutes. Pas moins même si les gamins ne sont absolument pas intéressés et pas plus si on doit expliquer.  
Je ne travaillais évidemment pas comme ça. Dans ma classe une activité pouvait durer cinq minutes ou toute la matinée selon l'intérêt qu'elle présentait. J'ai été formé comme ça, par le dernier enseignement spécifique à la maternelle "que le monde entier nous enviait" et qui n'est plus devenue que l'antichambre de l'élémentaire ...   un embrigadement ..  hélas ! Le côté obligatoire ne peut qu'amplifier ce phénomène ô combien néfaste …    
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Invité le Lun 13 Jan - 10:23

Diviciac a écrit:
dugenou a écrit:
Je n’y connais rien en éducation mais j’ai le témoignage de ma belle sœur qui a deux petites filles. Elle est désespérée de savoir que la seconde va devoir être scolarisée à 3 ans. 
Dans le bled où elle habite, les classes comptent minimum 25 à 30 gamins. La maîtresse est débordée et on peut affirmer qu’elle ne fait que de la garderie. Une seule Atsem pour l’aider. 
Ma première nièce est allée en délitante à 3 ans dans cette école. Elle évoluait bien moins que dans la famille ou avec sa nounou (une femme exceptionnelle, je reconnais).
Ma dernière petite nièce dort encore l’après-midi et ma belle sœur ne voit pas l’intérêt de l’envoyer à l’école pour faire la sieste. Son lit est un peu plus confortable que les pauvres matelas de l’école. 
Bref, encore une »idée fantaisiste » de nos gouvernants
 
Mon épouse a été pendant vingt ans instit en maternelle , j'ai été le huitième homme de France à choisir ce niveau d'enseignement .. On peut donc penser que nous y connaissons quelque que chose . 
Comment avons-nous scolarisé nos enfants ?    Le plus tard possible: l'entrée en maternelle peut être un traumatisme qu'il faut être assez grand pour supporter, une décompensation psychique,  un désinvestissement de l'adulte  et une baisse de son taux d'encadrement (passant de un pour un ou six a un pour 30) que le gamin ne connaîtra plus jamais dans sa scolarité, sauf en amphi bien plus tard . 
Il n'y a pas si longtemps des élèves ne mettaient même pas les pieds en maternelle.  Vous pourrez demander, s'il vous plaît à votre copine Pat, je crois que c'est le cas de Poly: la plus diplômée des forums.
 
Comme son nom l'indique la maternelle est un substitut à l'éducation parentale, un substitut seulement pas une obligation quand c'est mieux à la maison .  Soumettre des gamins de trois ans à la pointeuse, exiger un certificat médical quand ils ne viennent pas, faire chier les parents pour une journée d'absence "injustifiée" chez de grands-parents aimants et attentifs , c'est de l'abus de pouvoir. 
Pour avoir, par exemple, récité et fait aimer de nombreuses fables de la Fontaine en classe et en tête à tête avec une ou deux de mes petites filles  d'âge maternel j'ai pu faire la différence,  c'est de la vraie pédagogie différenciée… Un haussement de sourcil de la gamine et on s'interrompt on explique le mot pas compris, on fait des digressions , on autorise les questions , en classe ce n'est absolument pas possible.
 Certains élèves n'ont strictement rien bité ?    Pas grave d'autres ont compris on n'a pas le temps de s'éterniser pour deux ou trois alors on continue et on les habitue à ne rien biter de ce qu'on raconte, ils décrochent.   
Certains instits, peu formés à la prime enfance,   ne s'en rendent même pas compte et d'autres, de plus en plus nombreux,   ceux qui ont traversé la rue pour trouver un boulot,  n'en ont même rien à foutre: Leur boulot c'est de raconter à la rigueur de faire réciter,  pas de vérifier que c'est compris.
 Et puis il y a ce putain d'emploi du temps: une séance prévue pour vingt minutes doit durer vingt minutes. Pas moins même si les gamins ne sont absolument pas intéressés et pas plus si on doit expliquer.  
Je ne travaillais évidemment pas comme ça. Dans ma classe une activité pouvait durer cinq minutes ou toute la matinée selon l'intérêt qu'elle présentait. J'ai été formé comme ça, par le dernier enseignement spécifique à la maternelle "que le monde entier nous enviait" et qui n'est plus devenue que l'antichambre de l'élémentaire ...   un embrigadement ..  hélas ! Le côté obligatoire ne peut qu'amplifier ce phénomène ô combien néfaste …    
content29

3 ans ! des bébés encore ! Si des mamans qui le peuvent choisissent de les garder plus longtemps à la maison, c'est l'idéal, bon sang, les bambins auront bien le temps d'être malmenés, bousculés par cette cadence infernale que nous impose la vie.



Dans ma petite école de campagne, une classe unique menée par un instituteur extraordinaire , les enfants faisaient leur rentrée scolaire à 5 ans...après s'être épanouis, sans contraintes et profité de la douceur de vivre et grandir au milieu d'une nature très instructive . L'instituteur m'avait fait remarquer que mes trois mômes avaient un vocabulaire très étoffé pour leur âge , ça l'avait impressionné et moi flattée.



Imposer une obligation à 3 ans ...il faut faire de la résistance. Ils nous appartiennent ou pas nos enfants ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Lun 13 Jan - 11:53

plume06 a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Mon épouse a été pendant vingt ans instit en maternelle , j'ai été le huitième homme de France à choisir ce niveau d'enseignement .. On peut donc penser que nous y connaissons quelque que chose . 
Comment avons-nous scolarisé nos enfants ?    Le plus tard possible: l'entrée en maternelle peut être un traumatisme qu'il faut être assez grand pour supporter, une décompensation psychique,  un désinvestissement de l'adulte  et une baisse de son taux d'encadrement (passant de un pour un ou six a un pour 30) que le gamin ne connaîtra plus jamais dans sa scolarité, sauf en amphi bien plus tard . 
Il n'y a pas si longtemps des élèves ne mettaient même pas les pieds en maternelle.  Vous pourrez demander, s'il vous plaît à votre copine Pat, je crois que c'est le cas de Poly: la plus diplômée des forums.
 
Comme son nom l'indique la maternelle est un substitut à l'éducation parentale, un substitut seulement pas une obligation quand c'est mieux à la maison .  Soumettre des gamins de trois ans à la pointeuse, exiger un certificat médical quand ils ne viennent pas, faire chier les parents pour une journée d'absence "injustifiée" chez de grands-parents aimants et attentifs , c'est de l'abus de pouvoir. 
Pour avoir, par exemple, récité et fait aimer de nombreuses fables de la Fontaine en classe et en tête à tête avec une ou deux de mes petites filles  d'âge maternel j'ai pu faire la différence,  c'est de la vraie pédagogie différenciée… Un haussement de sourcil de la gamine et on s'interrompt on explique le mot pas compris, on fait des digressions , on autorise les questions , en classe ce n'est absolument pas possible.
 Certains élèves n'ont strictement rien bité ?    Pas grave d'autres ont compris on n'a pas le temps de s'éterniser pour deux ou trois alors on continue et on les habitue à ne rien biter de ce qu'on raconte, ils décrochent.   
Certains instits, peu formés à la prime enfance,   ne s'en rendent même pas compte et d'autres, de plus en plus nombreux,   ceux qui ont traversé la rue pour trouver un boulot,  n'en ont même rien à foutre: Leur boulot c'est de raconter à la rigueur de faire réciter,  pas de vérifier que c'est compris.
 Et puis il y a ce putain d'emploi du temps: une séance prévue pour vingt minutes doit durer vingt minutes. Pas moins même si les gamins ne sont absolument pas intéressés et pas plus si on doit expliquer.  
Je ne travaillais évidemment pas comme ça. Dans ma classe une activité pouvait durer cinq minutes ou toute la matinée selon l'intérêt qu'elle présentait. J'ai été formé comme ça, par le dernier enseignement spécifique à la maternelle "que le monde entier nous enviait" et qui n'est plus devenue que l'antichambre de l'élémentaire ...   un embrigadement ..  hélas ! Le côté obligatoire ne peut qu'amplifier ce phénomène ô combien néfaste …    
  

3 ans ! des bébés encore ! Si des mamans qui le peuvent choisissent de les garder plus longtemps à la maison, c'est l'idéal, bon sang, les bambins auront bien le temps d'être malmenés, bousculés par cette cadence infernale que nous impose la vie.



Dans ma petite école de campagne, une classe unique menée par un instituteur extraordinaire , les enfants faisaient leur rentrée scolaire à 5 ans...après s'être épanouis, sans contraintes et profité de la douceur de vivre et grandir au milieu d'une nature très instructive . L'instituteur m'avait fait remarquer que mes trois mômes avaient un vocabulaire très étoffé pour leur âge , ça l'avait impressionné et moi flattée.



Imposer une obligation à 3 ans ...il faut faire de la résistance. Ils nous appartiennent ou pas nos enfants ?
 
Nadou voit ça de son bled de campagne mais il faut voir ce qui nous arrive dans les cités sensibles ,de pauvres mômes qu'on dirait capturés au filet  dans la brousse pour les enfermer dans des tours de 20 étages 
Tout leur fout la trouille, les bagnoles,  les escaliers, les ascenseurs,  ma "peau de poulet" sic  ma tronche de toubab avec mes  "yeux de mort" (re sic). Quand au "bain de langage" bien heureux on peut être s'ils baragouinent un sabir qui est à l'arabe ou au diola ce que le patois morvandiau est à la langue de Malherbe. 
 Ah ça pour obéir , il n'y avait pas de problème ! Le négrillon filait doux et pour cause: ils m'ont expliqué après qu'ils me prenaient pour un zombie qui allait les bouffer si ils n'étaient pas sages, un esprit de la brousse, une créature  pas humaine.  
 Le "choc culturel" est rude: la semaine d'avant ils jouaient à poil peinards, pissaient où ils voulaient quand ils voulaient,  n'avaient jamais entendu parler d'une fourchette et commençaient à aider à garder les chèvres, et, pratiquement du jour au lendemain ils se retrouvent enfermés dans une grande boite avec un zombie et on leur demande de se mettre en rang comme des prisonniers qu'ils ont.   Il  est surement très dangereux, le zombie à la peau de poulet  mais il ne comprennent pas ce qu'il veut.  
Le plus terrible c'est quand ils débarquent en hiver. On  nous les livre en chemisette, pieds nus dans des tongs (la mère à fait un effort). Rien que pour expliquer ce qu'est une chaussette on passe un moment .
Ajoutons à ça que le phénomène "tourista"  est réciproque, les Africains nouvellement débarqués ont le même problème que nous pour s'adapter aux bactéries locales.  La chiasse du diable dont sont victimes les pauvres "primo arrivants"  est la cerise sur le gâteau. 
Parfois,  on a la chance d'avoir un arabisant ou un black qui parle une langue africaine parmi les animateurs alors on le met à contribution pour essayer de savoir ce que dit le gamin qui ne rêve que de s'échapper de cet enfer en escaladant les clôtures de la cour de récré avec une surprenante agilité.. Invariablement, le "traducteur" répond  "Je ne sais pas, j'comprends rien , ça doit être un dialecte parlé seulement  dans une haute vallée de l'Atlas"  un truc très vernaculaire comme on dit .  

Ces gamins sont souvent les plus attachants, ceux qui viennent nous faire la bise des années après avoir quitté la maternelle et nous racontent comment ils ont vécu leurs premières années de "scolarisation". ils ont l'avantage de nous faire constater que nous pouvons vraiment leur être utiles, surtout si on ne nous les confie pas par hordes d'une trentaine. 
Je crois que ce sont ceux qui me manquent le plus depuis ma retraite.


 La  maternelle  devrait  faire sienne une devise qui fut longtemps celle de la médecine.  (J'espère qu'elle l'est encore)   
"Primum non nocere"  
Avant tout,  ne pas nuire. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Nadou le Lun 13 Jan - 12:16

dugenou a écrit:[quote defaultattr=""]

Et même si tu es timide, si tu ne l'ouvres pas, tu baignes dans un bain de langage, tu écoutes des histoires, de la musique. Tu tiens compte des autres, tu grimpes, tu sautes, tu lances des balles, tu es contraint pas les règles du jeu, de la danse ... etc ... Mais bien sûr, et les instits  leur donnent des cours de piano, de danse classique, etc (30 gamins par classe quand même). 


Tu es consternant ... l'école maternelle ne m'a pas remplacée en tant que mère, elle a offert d'autres mondes, d'autres contacts à mes enfants. Maintenant, elle remplace la nounou (c’est moins cher).
quand on sait ce qu’on demande aux assistantes maternelles pour obtenir un agrément, c’est proprement scandaleux. Je me demande d’ailleurs pourquoi une nounou ne peut pas garder plus de 2 ou 3 enfants si une instit peut en garder 25.

[/quote]


Trop drôle !
Diviciac a réussi à cautionner le dénigrement dont est victime ici-même l'école maternelle française !


Vous partez du principe que tous les enfants bénéficient à la maison de lecture d'histoires, de motricité fine, de rencontres avec des musiciens, de bibliothèques enfantines étoffées, de sorties au théâtre ! On n'a vraiment pas évolué dans le même monde !


Ma dernière année en activité, tous les élèves de 3 ans à 11 ans ont bénéficié de nombreuses heures d'initiation au cirque et produit un spectacle de fin d'année. D'autres années, c'étaient percussion, chorale, danse ou théâtre avec des professionnels. 
Oui, c'est gratuit ! Et ça vous choque ! Mais ce sont les citoyens de demain !


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26451
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Nadou le Lun 13 Jan - 12:21


 
Nadou voit ça de son bled de campagne


Comme toujours, j'ai droit à une leçon de pédagogie ... 


La Justice Sociale en France Divi17




Je sens que ça va enchaîner avec " 15 élèves par classe au CP, c'est une hérésie ..."


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26451
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Lun 13 Jan - 12:25

elaine a écrit:Puisque vous comparer à l´Allemagne voila un extrait du système scolaire allemand.

Maternelle
La maternelle, Kindergarten, n’est pas obligatoire, elle est choisie par les parents qui devront la payer. Attention dans certaines zones de l’ouest de l’Allemagne, la demande est plus forte que le nombre de places. De ce fait les parents inscrivent les enfants dès leurs naissances pour qu’ils puissent avoir une place en maternelle, lorsque l’enfant aura l’age pour y rentrer.

La majorité des maternelles accueillent les enfants pendant deux ou trois heures le matin. Si les deux parents travaillent l’accueil peut aller jusqu'à huit ou neuf heures, incluant donc l’après midi, les coûts sont également plus élevés. Les enfants vont à l’école du lundi au vendredi, bien que certaines maternelles acceptent de prendre des enfants en dehors de ces horaires, notamment le week end. Dans certaines villes il y a des crèches les Kinderkrippen, pour les moins de 3 ans.

La maternelle est un excellent moyen pour s’intégrer dans mode de vie allemand. Attention, en maternelle les enfants ne sont pas séparés. Ce qui fait que tous les ages sont mélangés, quelque soit l’activité. Les petits de 3 ans sont avec les ‘grands’ de 6 ans.


https://www.justlanded.com/francais/Allemagne/Guide-Allemagne/Education/Le-systeme-educatif-allemand

Merci mais une donnée essentielle manque: le taux d'encadrement dans ces jardins d'enfants.
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Lun 13 Jan - 12:31

Nadou a écrit:

 
Nadou voit ça de son bled de campagne


Comme toujours, j'ai droit à une leçon de pédagogie ... 


La Justice Sociale en France Divi17




Je sens que ça va enchaîner avec " 15 élèves par classe au CP, c'est une hérésie ..."
 
Tu dérailles : j'ai toujours approuvé cette mesure . Le hic c'est qu'à encadrement constant par école, sans créer de  postes supplémentaires,  ça ne peut que surcharger  les autres classes. 
Mais bon , toi,  la rien, tu n'as jamais été première de cordée en charge d'une école.    Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Diviciac le Lun 13 Jan - 12:36

Nadou a écrit:
dugenou a écrit:


Trop drôle !
Diviciac a réussi à cautionner le dénigrement dont est victime ici-même l'école maternelle française !


Vous partez du principe que tous les enfants bénéficient à la maison de lecture d'histoires, de motricité fine, de rencontres avec des musiciens, de bibliothèques enfantines étoffées, de sorties au théâtre ! On n'a vraiment pas évolué dans le même monde !


Ma dernière année en activité, tous les élèves de 3 ans à 11 ans ont bénéficié de nombreuses heures d'initiation au cirque et produit un spectacle de fin d'année. D'autres années, c'étaient percussion, chorale, danse ou théâtre avec des professionnels. 
Oui, c'est gratuit ! Et ça vous choque ! Mais ce sont les citoyens de demain !
 
Tu as très mal lu: dugenou part du principe que certains enfants (pas tous) bénéficient…  etc .. 
Diviciac
Diviciac

Messages : 23527
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La Justice Sociale en France Empty Re: La Justice Sociale en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum