Et les champions sont :

Aller en bas

Et les champions sont : Empty Et les champions sont :

Message par Nadou le Mar 7 Jan - 20:41

Les jeunes filles d’origine asiatique têtes de classe en France, loin devant tout le monde

Selon une étude du Cnam menée auprès de 30.000 élèves de 2007 à 2016, elles connaissent une réussite éclatante, surpassant les jeunes Français d’origine. Depuis le primaire jusqu’aux études supérieures.


Publié le 5 janvier 2020 à 21:39, mis à jour hier à 17:43




Les enfants d’origine asiatique, et plus particulièrement les filles, se démarquent par leur surréussite, même comparés aux Français d’origine: moins de redoublements dès l’école primaire, meilleurs niveaux scolaires en sixième puis en fin de troisième, orientations plus fréquentes vers les filières sélectives, taux record de bacs généraux, notamment scientifiques.
C’est ce que démontre une étude de la sociologue du Cnam Yaël Brinbaum, parue en décembre 2019 dans la revue Éducation et formation du ministère de l’Éducation nationale, qui étudie les «trajectoires scolaires des enfants d’immigrés jusqu’au baccalauréat». Elle a suivi un panel de 30.000 élèves entre 2007 et 2016, confrontant les résultats des enfants dont les parents sont nés en France avec ceux dont les deux parents sont nés à l’étranger. En moyenne, 76,14% de ces élèves entrés en sixième en 2007 ont obtenu un baccalauréat en 2016. Une moyenne qui masque des disparités notables selon l’origine sociale, migratoire mais aussi


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26458
Date d'inscription : 02/07/2017

http://forum-plusplus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Et les champions sont : Empty Re: Et les champions sont :

Message par ledevois le Mar 7 Jan - 20:52

Nadou a écrit:
Les jeunes filles d’origine asiatique têtes de classe en France, loin devant tout le monde

Selon une étude du Cnam menée auprès de 30.000 élèves de 2007 à 2016, elles connaissent une réussite éclatante, surpassant les jeunes Français d’origine. Depuis le primaire jusqu’aux études supérieures.


Publié le 5 janvier 2020 à 21:39, mis à jour hier à 17:43




Les enfants d’origine asiatique, et plus particulièrement les filles, se démarquent par leur surréussite, même comparés aux Français d’origine: moins de redoublements dès l’école primaire, meilleurs niveaux scolaires en sixième puis en fin de troisième, orientations plus fréquentes vers les filières sélectives, taux record de bacs généraux, notamment scientifiques.
C’est ce que démontre une étude de la sociologue du Cnam Yaël Brinbaum, parue en décembre 2019 dans la revue Éducation et formation du ministère de l’Éducation nationale, qui étudie les «trajectoires scolaires des enfants d’immigrés jusqu’au baccalauréat». Elle a suivi un panel de 30.000 élèves entre 2007 et 2016, confrontant les résultats des enfants dont les parents sont nés en France avec ceux dont les deux parents sont nés à l’étranger. En moyenne, 76,14% de ces élèves entrés en sixième en 2007 ont obtenu un baccalauréat en 2016. Une moyenne qui masque des disparités notables selon l’origine sociale, migratoire mais aussi

 Pas étonnant eux qui savent ce que vaut la vie -


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14967
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum