Forum + +
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -49%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
195 €

Manu, l'ami des travailleurs du privé

Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par Diviciac le Mer 11 Déc - 15:25

Tout d’abord, ayons une pensée émue pour le terme de « pénibilité » qui passe à la trappe.
Si le C3P s’entendait par « compte personnel de prévention de la pénibilité », le tout nouveau-né C2P correspond à « compte professionnel de prévention ».
Il va falloir vous y faire la « pénibilité » et le « personnel » ont fait long feu…

Si le C2P permet toujours aux salariés exposés d’acquérir des droits, le nombre de facteurs de risques professionnels pris en compte a subi une réduction conséquente puisqu’il passe de 10 à 6.

Pour rappel, les facteurs de risques étaient :

1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. la manutention manuelle de charges
6. les postures pénibles
7. les vibrations mécaniques
8. les agents chimiques dangereux
9. les températures extrêmes
10. le bruit


Depuis le 1er octobre 2017, ils sont réduits à :
1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. les températures extrêmes
6. le bruit


Sont passés à la trappe :
-La manutention de charges lourdes (ce n'est plus pénible )
-Les vibrations mécaniques (le marteau piqueur n'est plus pénible)
- Les agents chimiques dangereux (ce n'est pas si mauvais pour la santé)
- Les posture pénibles (faut croire qu'il n'y en a plus  )

Les gars du bâtiment  peuvent sabrer le champagne.  Dans sa grande mansuétude Philippe leur offre deux ans de retraite "anticipée" Ils pourront partir à 62 ans , comme avant qu'il repousse l'âge légal à 64

On dit merci qui ?
On  note que réduire les facteurs de pénibilité  pris en compte pour faire suer le burnous aux ouvriers fut une urgence:  En moins de six mois, c'était torché
Diviciac
Diviciac

Messages : 25865
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par ledevois le Mer 11 Déc - 15:29

Diviciac a écrit:Tout d’abord, ayons une pensée émue pour le terme de « pénibilité » qui passe à la trappe.
Si le C3P s’entendait par « compte personnel de prévention de la pénibilité », le tout nouveau-né C2P correspond à « compte professionnel de prévention ».
Il va falloir vous y faire la « pénibilité » et le « personnel » ont fait long feu…

Si le C2P permet toujours aux salariés exposés d’acquérir des droits, le nombre de facteurs de risques professionnels pris en compte a subi une réduction conséquente puisqu’il passe de 10 à 6.

Pour rappel, les facteurs de risques étaient :

1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. la manutention manuelle de charges
6. les postures pénibles
7. les vibrations mécaniques
8. les agents chimiques dangereux
9. les températures extrêmes
10. le bruit


Depuis le 1er octobre 2017, ils sont réduits à :
1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. les températures extrêmes
6. le bruit


Sont passés à la trappe :
-La manutention de charges lourdes (ce n'est plus pénible )
-Les vibrations mécaniques (le marteau piqueur n'est plus pénible)
- Les agents chimiques dangereux (ce n'est pas si mauvais pour la santé)
- Les posture pénibles (faut croire qu'il n'y en a plus  )

Les gars du bâtiment  peuvent sabrer le champagne.  Dans sa grande mansuétude Philippe leur offre deux ans de retraite "anticipée" Ils pourront partir à 62 ans , comme avant qu'il repousse l'âge légal à 64

On dit merci qui ?
On  note que réduire les facteurs de pénibilité  pris en compte pour faire suer le burnous aux ouvriers fut une urgence:  En moins de six mois, c'était torché

 Le privé ne se défendra pas -- ça ralera et ça votera Macron -- 


Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 16719
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 80
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par Diviciac le Mer 11 Déc - 15:44

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:Tout d’abord, ayons une pensée émue pour le terme de « pénibilité » qui passe à la trappe.
Si le C3P s’entendait par « compte personnel de prévention de la pénibilité », le tout nouveau-né C2P correspond à « compte professionnel de prévention ».
Il va falloir vous y faire la « pénibilité » et le « personnel » ont fait long feu…

Si le C2P permet toujours aux salariés exposés d’acquérir des droits, le nombre de facteurs de risques professionnels pris en compte a subi une réduction conséquente puisqu’il passe de 10 à 6.

Pour rappel, les facteurs de risques étaient :

1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. la manutention manuelle de charges
6. les postures pénibles
7. les vibrations mécaniques
8. les agents chimiques dangereux
9. les températures extrêmes
10. le bruit


Depuis le 1er octobre 2017, ils sont réduits à :
1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. les températures extrêmes
6. le bruit


Sont passés à la trappe :
-La manutention de charges lourdes (ce n'est plus pénible )
-Les vibrations mécaniques (le marteau piqueur n'est plus pénible)
- Les agents chimiques dangereux (ce n'est pas si mauvais pour la santé)
- Les posture pénibles (faut croire qu'il n'y en a plus  )

Les gars du bâtiment  peuvent sabrer le champagne.  Dans sa grande mansuétude Philippe leur offre deux ans de retraite "anticipée" Ils pourront partir à 62 ans , comme avant qu'il repousse l'âge légal à 64

On dit merci qui ?
On  note que réduire les facteurs de pénibilité  pris en compte pour faire suer le burnous aux ouvriers fut une urgence:  En moins de six mois, c'était torché

 Le privé ne se défendra pas -- ça ralera et ça votera Macron -- 
 

Et pourtant, avec les nouveaux critères, il y en a un paquet d'ouvriers du privé qui ont été virés des métiers pénibles. Tous ceux qui viennent de prendre deux ans de mieux à bosser sur les chantiers.

Ils n'ont pas fait attention , pendant qu'ils se baissaient pour soulever  des charges lourdes devenues légères par la magie de Manu, ils étaient en bonne position pour se faire sodomiser sans vaseline.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 25865
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par Invité le Mer 11 Déc - 17:28

Manu,  l'ami des travailleurs du privé 79173639_2624636287620837_2092074094525677568_o.jpg?_nc_cat=102&_nc_ohc=q2qxHzWQy5EAQkL8OSb7eI9IzU4KMjILzYgrs5c91ZcH22i6VSbgHhlGg&_nc_ht=scontent-mrs2-1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par dugenou le Jeu 12 Déc - 0:10

Diviciac a écrit:Tout d’abord, ayons une pensée émue pour le terme de « pénibilité » qui passe à la trappe.
Si le C3P s’entendait par « compte personnel de prévention de la pénibilité », le tout nouveau-né C2P correspond à « compte professionnel de prévention ».
Il va falloir vous y faire la « pénibilité » et le « personnel » ont fait long feu…

Si le C2P permet toujours aux salariés exposés d’acquérir des droits, le nombre de facteurs de risques professionnels pris en compte a subi une réduction conséquente puisqu’il passe de 10 à 6.

Pour rappel, les facteurs de risques étaient :

1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. la manutention manuelle de charges
6. les postures pénibles
7. les vibrations mécaniques
8. les agents chimiques dangereux
9. les températures extrêmes
10. le bruit


Depuis le 1er octobre 2017, ils sont réduits à :
1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. les températures extrêmes
6. le bruit


Sont passés à la trappe :
-La manutention de charges lourdes (ce n'est plus pénible )
-Les vibrations mécaniques (le marteau piqueur n'est plus pénible)
- Les agents chimiques dangereux (ce n'est pas si mauvais pour la santé)
- Les posture pénibles (faut croire qu'il n'y en a plus  )

Les gars du bâtiment  peuvent sabrer le champagne.  Dans sa grande mansuétude Philippe leur offre deux ans de retraite "anticipée" Ils pourront partir à 62 ans , comme avant qu'il repousse l'âge légal à 64

On dit merci qui ?
On  note que réduire les facteurs de pénibilité  pris en compte pour faire suer le burnous aux ouvriers fut une urgence:  En moins de six mois, c'était torché
Dans le privé le travail de nuit ne compte pas dans la pénibilité, c’est pas un scoop


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 4861
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par Diviciac le Jeu 12 Déc - 0:16

dugenou a écrit:
Diviciac a écrit:Tout d’abord, ayons une pensée émue pour le terme de « pénibilité » qui passe à la trappe.
Si le C3P s’entendait par « compte personnel de prévention de la pénibilité », le tout nouveau-né C2P correspond à « compte professionnel de prévention ».
Il va falloir vous y faire la « pénibilité » et le « personnel » ont fait long feu…

Si le C2P permet toujours aux salariés exposés d’acquérir des droits, le nombre de facteurs de risques professionnels pris en compte a subi une réduction conséquente puisqu’il passe de 10 à 6.

Pour rappel, les facteurs de risques étaient :

1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. la manutention manuelle de charges
6. les postures pénibles
7. les vibrations mécaniques
8. les agents chimiques dangereux
9. les températures extrêmes
10. le bruit


Depuis le 1er octobre 2017, ils sont réduits à :
1. le travail en milieu hyperbare
2. le travail de nuit
3. le travail en équipes successives alternantes
4. le travail répétitif
5. les températures extrêmes
6. le bruit


Sont passés à la trappe :
-La manutention de charges lourdes (ce n'est plus pénible )
-Les vibrations mécaniques (le marteau piqueur n'est plus pénible)
- Les agents chimiques dangereux (ce n'est pas si mauvais pour la santé)
- Les posture pénibles (faut croire qu'il n'y en a plus  )

Les gars du bâtiment  peuvent sabrer le champagne.  Dans sa grande mansuétude Philippe leur offre deux ans de retraite "anticipée" Ils pourront partir à 62 ans , comme avant qu'il repousse l'âge légal à 64

On dit merci qui ?
On  note que réduire les facteurs de pénibilité  pris en compte pour faire suer le burnous aux ouvriers fut une urgence:  En moins de six mois, c'était torché
Dans le privé le travail de nuit ne compte pas dans la pénibilité, c’est pas un scoop


Grâce à Manu, depuis  octobre 2017,  il n'y a même plus de pénibilité, seulement de la "prévention".    
Diviciac
Diviciac

Messages : 25865
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Manu,  l'ami des travailleurs du privé Empty Re: Manu, l'ami des travailleurs du privé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum