Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Nadou le Lun 29 Juil - 13:59

Brexit : l’Irlande multiplie les mises en garde dans la perspective d’un « no deal »


Le pays, doté d’une frontière terrestre avec le Royaume-Uni et sa province d’Irlande du Nord, veut conserver la libre circulation après le Brexit.


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/28/brexit-l-irlande-multiplie-les-mises-en-garde-dans-la-perspective-d-un-no-deal_5494363_3210.html




Le Brexit n'a pas fini d'occasionner des dégâts collatéraux.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Diviciac le Lun 29 Juil - 15:30

Nadou a écrit:Brexit : l’Irlande multiplie les mises en garde dans la perspective d’un « no deal »


Le pays, doté d’une frontière terrestre avec le Royaume-Uni et sa province d’Irlande du Nord, veut conserver la libre circulation après le Brexit.


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/28/brexit-l-irlande-multiplie-les-mises-en-garde-dans-la-perspective-d-un-no-deal_5494363_3210.html




Le Brexit n'a pas fini d'occasionner des dégâts collatéraux.

Ca n'a rien de nouveau : en 2014, quand je suis allé participer au référendum en Ecosse: l'indépendance de l'Irlande du nord et de l'Ecosse était déjà évoquée: ce deux nations étaient majoritairement opposées au Brexit.

Depuis le Brexit une majorité d'Ecossais,  dont  la première ministre Nicola Sturgeon, souhaite quitter le Royaume Uni pour revenir dans l'UE …  En Irlande  du nord,  c'est peut-être pareil.
Diviciac
Diviciac

Messages : 20856
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Nadou le Lun 29 Juil - 16:21

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:Brexit : l’Irlande multiplie les mises en garde dans la perspective d’un « no deal »


Le pays, doté d’une frontière terrestre avec le Royaume-Uni et sa province d’Irlande du Nord, veut conserver la libre circulation après le Brexit.


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/07/28/brexit-l-irlande-multiplie-les-mises-en-garde-dans-la-perspective-d-un-no-deal_5494363_3210.html




Le Brexit n'a pas fini d'occasionner des dégâts collatéraux.

Ca n'a rien de nouveau : en 2014, quand je suis allé participer au référendum en Ecosse: l'indépendance de l'Irlande du nord et de l'Ecosse était déjà évoquée: ce deux nations étaient majoritairement opposées au Brexit.

Depuis le Brexit une majorité d'Ecossais,  dont  la première ministre Nicola Sturgeon, souhaite quitter le Royaume Uni pour revenir dans l'UE …  En Irlande  du nord,  c'est peut-être pareil.
Very Happy  Bon rien n'a bougé depuis que tu es allé gérer le problème en 2014 ... sauf que depuis, il y a eu un vote pour sortir de l'UE, une longue, très longue négociation qui s'est achevée par un rejet des Britanniques, parlement qui vient de choisir un no-dealer comme premier ministre.
 L'Ecosse a continué de tourner depuis ton illustre et immémorable passage. 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Diviciac le Lun 29 Juil - 17:06

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

Ca n'a rien de nouveau : en 2014, quand je suis allé participer au référendum en Ecosse: l'indépendance de l'Irlande du nord et de l'Ecosse était déjà évoquée: ce deux nations étaient majoritairement opposées au Brexit.

Depuis le Brexit une majorité d'Ecossais,  dont  la première ministre Nicola Sturgeon, souhaite quitter le Royaume Uni pour revenir dans l'UE …  En Irlande  du nord,  c'est peut-être pareil.
Very Happy  Bon rien n'a bougé depuis que tu es allé gérer le problème en 2014 ... sauf que depuis, il y a eu un vote pour sortir de l'UE, une longue, très longue négociation qui s'est achevée par un rejet des Britanniques, parlement qui vient de choisir un no-dealer comme premier ministre.
 L'Ecosse a continué de tourner depuis ton illustre et immémorable passage. 

Pas si bien que j'aurais pu  l'espérer: aux européennes , le parti de Nicola Sturgeon  a fait 3,5% sur l'ensemble du RU , c'est pas gagné.
T'as raison , il va encore falloir que je m'en occupe Very Happy

Faut que j'adapte les paroles "her" ça serait la perfide Albion que l'Ecosse devrait " leave "




Pour la politique , dans les pubs, je suis très fort Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 20856
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Nadou le Lun 29 Juil - 18:16

Boris Johnson devrait annoncer de nouveaux fonds pour des communautés locales et déclarer que le Royaume-Uni est «une marque mondiale et qu'ensemble nous sommes plus en sécurité, plus forts et plus prospères», selon un communiqué de ses services.
L'Écosse sera la première étape d'une tournée dans les différentes nations composant le Royaume-Uni, pendant laquelle le premier ministre tentera d'obtenir des soutiens pour son plan de Brexit et faire cesser les déclarations sur une possible dissolution de l'union.
Pour la première ministre écossaise Nicola Sturgeon, l'Écosse, qui a voté pour rester dans l'Union européenne au référendum de 2016, a besoin d'une «option alternative» à la stratégie de Brexit de Boris Johnson. Ce dernier a promis que le Royaume-Uni allait quitter l'UE le 31 octobre, avec ou sans accord avec Bruxelles.
Nicola Sturgeon, qui dirige le parti séparatiste SNP, a déclaré que le Parlement écossais pourrait légiférer dans les prochains mois sur un vote pour quitter le Royaume-Uni. Le premier ministre irlandais Leo Varadkar a lui aussi prévenu qu'un Brexit sans accord pousserait plus de citoyens d'Irlande du Nord à «remettre en question l'union» avec le Royaume-Uni.


http://www.lefigaro.fr/international/brexit-premier-deplacement-de-johnson-en-ecosse-pour-promouvoir-l-union-20190729


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Diviciac le Lun 29 Juil - 18:23

Nadou a écrit:Boris Johnson devrait annoncer de nouveaux fonds pour des communautés locales et déclarer que le Royaume-Uni est «une marque mondiale et qu'ensemble nous sommes plus en sécurité, plus forts et plus prospères», selon un communiqué de ses services.
L'Écosse sera la première étape d'une tournée dans les différentes nations composant le Royaume-Uni, pendant laquelle le premier ministre tentera d'obtenir des soutiens pour son plan de Brexit et faire cesser les déclarations sur une possible dissolution de l'union.
Pour la première ministre écossaise Nicola Sturgeon, l'Écosse, qui a voté pour rester dans l'Union européenne au référendum de 2016, a besoin d'une «option alternative» à la stratégie de Brexit de Boris Johnson. Ce dernier a promis que le Royaume-Uni allait quitter l'UE le 31 octobre, avec ou sans accord avec Bruxelles.
Nicola Sturgeon, qui dirige le parti séparatiste SNP, a déclaré que le Parlement écossais pourrait légiférer dans les prochains mois sur un vote pour quitter le Royaume-Uni. Le premier ministre irlandais Leo Varadkar a lui aussi prévenu qu'un Brexit sans accord pousserait plus de citoyens d'Irlande du Nord à «remettre en question l'union» avec le Royaume-Uni.


http://www.lefigaro.fr/international/brexit-premier-deplacement-de-johnson-en-ecosse-pour-promouvoir-l-union-20190729

Et tu comptes faire quoi pour montrer aux Ecossais et aux Irlandais du nord qu'on est solidaires de leur cause ?
Diviciac
Diviciac

Messages : 20856
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Zerbinette le Lun 29 Juil - 20:07

Affairiste et vengeur, le gouvernement de Boris Johnson est pire que prévu

Ils sont pour la peine de mort, contre l'avortement ou le mariage gay. Avec ce triste gouvernement, Johnson veut à tout prix obtenir un Brexit sans accord.









Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? 5d3ef6043b00004d00dadbeb
Reuters

Si on s’attendait au pire avec Boris Johnson, le pire est bien arrivé mais plus encore.
Boris Johnson a composé l’un des plus mauvais gouvernements depuis la seconde guerre mondiale. Outre le fait que le nouveau premier ministre a limogé tous les partisans d’un retrait ordonné de l’Union européenne, son gouvernement est un gouvernement de privilégiés, d’affairistes, de réactionnaires, de libéraux admiratifs de Margaret Thatcher, enfin de frustrés renvoyés par Theresa May qui ne songeaient qu’à une chose: se venger et revenir.

Pour la peine de mort, contre l’avortement et le mariage gay

Parmi ces personnes, on peut citer Priti Patel, la nouvelle ministre de l’intérieur qui s’était, en 2011, prononcée en faveur de la peine de mort. Cette ancienne ministre chargée du développement international avait été renvoyée par Theresa May pour avoir mené une diplomatie parallèle en secret avec un pays étranger sans en avoir parlé au gouvernement ni au ministre des affaires étrangères. Elle est de retour pour avoir évidemment soutenu Boris Johnson.
La plupart des membres du gouvernement ont aussi voté à la chambre des communes contre le mariage pour les personnes de même sexe et plusieurs sont hostiles à l’avortement. Gavin Williamson fait partie de cette “clique”, lui qui, alors ministre de la défense, fut aussi renvoyé en cinq minutes par Theresa May, soupçonné d’avoir laissé filtrer des informations liées à des secrets d’Etat en parlant avec des journalistes. Il revient comme ministre de l’éducation, secteur marqué par des remous liés à la sensibilisation dans les écoles à la tolérance sur l’homosexualité.
On pourrait citer Michael Gove, viré puis revenu au gouvernement de Theresa May qui s’est accroché pour revenir comme ministre du… Duché de Lancaster, soit un ministre sans portefeuille chargé de missions ponctuelles de confiance par le premier ministre. Sa mission sera de préparer le Brexit sans accord, ce qu’il a qualifié de “priorité” dans un article au Sunday Times dimanche matin.

Affairisme, népotisme et extrême-droite

La ministre de l’intérieur est elle-même accusée d’avoir enfreint les règles déontologiques en exerçant, sans en avoir demandé l’autorisation, des fonctions de conseil auprès d’une entreprise américaine travaillant directement avec le ministère de la défense. Le mois dernier, elle était encore payée mille livres sterling de l’heure pour cinq heures par mois. Le premier ministre lui-même est menacé de plusieurs risques de conflits d’intérêts, au sujet d'abord de son QG de campagne lui ayant été procuré par un ami homme d’affaires, à propos ensuite de rémunérations lui ayant été versées par plusieurs entreprises ces dernières années. Sans craindre de risquer l’accusation de népotisme, il a nommé son frère Jo secrétaire d’Etat.
Le gouvernement est aussi composé de figures très proches de l’extrême-droite. Ainsi, sa conseillère au 10 Downing street chargée des médias sociaux, Chloé Westley, est connue pour avoir qualifié de "héros" Anne-Marie Waters, militante d’extrême droite anti-islam. Cette conseillère a publié le lendemain de sa nomination un tweet incendiaire sur le Brexit: “nous n’enverrons plus de milliards à Bruxelles. Imaginez”. Enfin, Boris Johnson a recruté aussi à son cabinet un homme dangereux, Dominic Cummings, qui déteste les hauts fonctionnaires de Whitehall et veut tous les remplacer, celui-là même qui fut écarté pour cause de salubrité publique par David Cameron qui l’appelait le “psychopathe de carrière” alors qu’il travaillait déjà avec Michael Gove. En raison de son refus de témoigner devant le parlement sur les infox répandues pendant la campagne sur le Brexit, sa démission est réclamée par le parlement qui menace de ne pas lui payer son salaire. Voilà donc le triste profil de ce gouvernement qui, à n’en pas douter, est un gouvernement de guerre et de campagne et qui n’a pas pour effet de rassembler la Nation comme il l’avait promis, mais de la diviser encore plus.

Un gouvernement de guerre, Boris Johnson en campagne

Car si Boris Johnson, lors d’une de ses premières visites sur le terrain, a juré qu’il ne voulait pas de nouvelles élections législatives, il se conduit exactement comme si cela devait arriver. En défendant une ligne dure et inacceptable sur le Brexit, en exigeant de l’Union européenne qu’elle retire de l’accord de retrait la clause destinée à empêcher le retour de la frontière entre les Irlande (le fameux “backstop”), il sait qu’il s’agit d’une provocation qui n’a aucune chance de prospérer. Il le fait à dessein pour dire aux électeurs britanniques que ni l’Europe, ni la Chambre des communes ne veulent la sortie de l’Union européenne le 31 octobre et que la seule solution pour y parvenir est de lui donner une majorité incontestable lui permettant de réaliser cet objectif.
Ses premiers déplacements en région ont montré sa stratégie: en proposant lors de sa visite à la police de Birmingham la création de 20.000 postes de policiers supplémentaires pour lutter contre la criminalité dans les villes, la création d’une cagnotte budgétaire de plus de 4 milliards d’euros pour la politique de la ville à Manchester, une ligne de train grande vitesse entre Leeds et Manchester, il se place sur le terrain intérieur. Mais il n’est crédible sur aucun de ces chantiers qui, soit ont échoué par le passé, soit ne verront pas le jour par manque d’argent avant plusieurs années.
Mais il est clair que le premier ministre est en campagne quoi qu’il en dise car il sait qu’il ne tiendra pas dans un parlement où il ne dispose plus la majorité, notamment sur le Brexit, les parlementaires étant bien décidés à ne lui faire aucun cadeau et à l’empêcher de faire un Brexit sans accord. Il est vrai qu’un sondage réalisé seulement quelques jours après sa prise de fonction lui donne 32% des voix contre 28% au parti travailliste. De quoi le conforter dans sa stratégie.


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6844
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par le.k le Lun 29 Juil - 22:39

les anglais s'en sortiront toujours mieux que moi et les différntes menaces des grands groupes capitalistes européens auront un effet inverse et les anglais vont être de plus en plus nombreux à être pour le Brexit
Ce qui fait peur à nos dirigeants, c'est que les anglais s'en sortent et que d'autres décident de les suivre
le.k
le.k

Messages : 735
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Diviciac le Lun 29 Juil - 22:59

le.k a écrit:les anglais s'en sortiront toujours mieux que moi et les différntes menaces des grands groupes capitalistes européens auront un effet inverse et les anglais vont être de plus en plus nombreux à être pour le Brexit
Ce qui fait peur à nos dirigeants, c'est que les anglais s'en sortent et que d'autres décident de les suivre

Je le crois aussi … Mais sur les marchés boursiers,  depuis le brexit,  le FTSE 100 de Londres se porte mieux que l'Eurofirst  80... preuve que les capitalistes,  eux, ne prévoient pas un effondrement de la GB.
Diviciac
Diviciac

Messages : 20856
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Zerbinette le Lun 29 Juil - 23:21

Je suppose que le sort des anglais qui se sont pas capitalistes est le dernier de vos soucis!
Et Johnson vous convient tout à fait....


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6844
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Lili-Rose le Lun 29 Juil - 23:32

La GB a touours été insulaire et pro Atlantique.
Elle a toujours foutu des bâtons dans les roues de l'Europe.
Elle n'a pas participé, bien au contraire à ce qui aurait pu être une chance pour nous.
Et bien qu'elle patisse des conséquences de son choix.
Elle ferait mieux de signer le CETA à notre place.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 5357
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Diviciac le Mar 30 Juil - 0:18

Zerbinette a écrit:Je suppose que le sort des anglais qui se sont pas capitalistes est le dernier de vos soucis!
Et Johnson vous convient tout à fait....

La GB se porte beaucoup moins mal que les médias vous le chantent et pas seulement le FTSE 100


"Le rejet de l’Euro
En effet, le Royaume-Uni devrait s’effondrer dès 2000 avec le vote sur le rejet de la monnaie unique européenne. En fait, le Royaume connaît la croissance depuis lors.
Le crise financière de 2008
En 2008, les mêmes économistes avaient prédit la perte d’influence de la place de Londres au lendemain de la fermeture de la banque Lehman Brothers.
Le vote sur le Brexit en 2016
Au lendemain du vote du 23 juin 2016, le Royaume-Uni devait s’attendre à la perte de 500.000 à 820.000 emplois.
De plus, toutes les banques et grandes entreprises étaient censées quitter le Royaume-Uni pour le continent. On appelle cela le Brexodus. On attend toujours.
Même que le chômage devait monter et passer la barre des 7% selon le Ministre des Finances. Résultat des courses, on attend toujours que le ciel nous tombe sur la tête."
Diviciac
Diviciac

Messages : 20856
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ? Empty Re: Et si l'Irlande du Nord quittait le RU ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum