L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne

Aller en bas

L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne Empty L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne

Message par ledevois le Lun 1 Juil - 20:27


C'est presque rien ; , -- chez Poutine c'est pire qu'ils disent -- reflechit1




Alors qu'une partie de la classe politique se dit choquée par la dispersion à grand renfort de spray lacrymogène de militants écologistes par les CRS lors d'un sit-in à Paris, l'enquête sur cette évacuation va être confiée à l'IGPN.

Le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert ce 1er juillet une enquête confiée à l'IGPN, la «police des polices», après l'intervention controversée le 28 juin des forces de l'ordre, sur le pont de Sully à Paris, pour déloger des militants écologistes qui participaient pacifiquement à un sit-in.

Le parquet a indiqué avoir ouvert une enquête préliminaire pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique», confiée à l'inspection générale de la police nationale (IGPN).

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait demandé la veille un rapport au préfet de police de Paris sur «les modalités» de cette évacuation très critiquée. Selon la préfecture de police, les forces de l'ordre sont intervenues pour faire «cesser l'entrave à la circulation générée par cette action».

Réactions indignées à gauche
Les images de la dispersion de la manifestation ont choqué dans les rangs de la gauche. Le député européen (Europe écologie - Les Verts) Yannick Jadot et le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) Olivier Faure ont crié au «scandale» le 1er juillet. «C'est indigne d'avoir des jeunes qui se battent pour notre climat, qui se battent pour notre avenir... et la seule réaction du gouvernement ce n'est pas d'agir, c'est de leur balancer des gaz lacrymogènes. Ça, c'est scandaleux», a dénoncé Yannick Jadot sur BFM TV et RMC, rappelant que les «jeunes ont fait de l'écologie la première force politique pour les européennes».

Vidéo intégrée

Yannick Jadot
✔
@yjadot
En réponse à @yjadot
Gazer au lacrymogène les jeunes qui se battent pour le climat et notre avenir est indigne

74
11:27 - 1 juil. 2019
45 personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
La députée France insoumise Mathilde Panot y voit quant à elle le symbole de «l'autoritarisme fort contre les militants écologistes» pratiqué, selon elle, par le gouvernement. «Je pense que des gens assis sur un pont ce n'est pas une atteinte à la sécurité nationale. Surtout quand ils ne font qu’alerter sur la manière dont l'humanité va devoir survivre», a-t-elle ajouté sur Twitter.


Mathilde Panot
✔
@MathildePanot
En réponse à @MathildePanot
« Je pense que des gens assis sur un pont ce n’est pas une atteinte à la sécurité nationale. Surtout quand ils ne font qu’alerter sur la manière dont l’humanité va pouvoir survivre » @XtinctionRebel #SudRadioMatin @SudRadio

10
08:16 - 1 juil. 2019
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Voir les autres Tweets de Mathilde Panot
La député de la majorité présidentielle Barbara Pompili s'est aussi dite «assez choquée» ce 1er juillet, par les images d'aspersion de gaz. Elle souhaite que l'enquête permette de «faire la lumière sur ce qui s'est passé».

Malgré ces vagues d'indignation, le ministre de l'Ecologie François de Rugy a estimé ce 30 juin qu'«on n'[était] plus au temps des manifestations» mais dans celui de «l'action» pour le climat, tout en justifiant l'utilisation des gaz qui avaient selon lui «pour but que les gens s'en aillent». Un autre ministre, Marc Fesneau, responsable des Relations avec le parlement, a appelé ce 1er juillet sur Cnews à attendre de «voir ce que dira[it] l'enquête». «Ce n'est pas une violence physique directe, c'est une violence, pour certains [commentateurs], exercée au travers de l'emploi de gaz lacrymogènes», a-t-il noté.

Le blocage et l'évacuation des manifestants ont eu lieu le 28 juin sur le pont de Sully. Les images montrent des policiers aspergeant abondamment de gaz lacrymogène ces militants participant pacifiquement à un sit-in de l'organisation écologiste Extinction Rebellion sur ce pont du centre de Paris. Extinction Rebellion est un mouvement mondial de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le réchauffement climatique, qui mène des actions non-violentes dans plusieurs pays du globe.

Lire aussi : Une députée LREM se dit «assez choquée» par la dispersion d'écologistes au spray lacrymogène

France

Raconter l'actualité

Populaire dans la communauté



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 10720
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne Empty Re: L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne

Message par Diviciac le Mar 2 Juil - 8:29

L'IGPN ne prend aucune mesure contre le meurtre de Zineb ou des yeux crevés, ce n'est pas pour quelques gazages qu'elle va se bouger . La macronie attendra juste que l'indignation s'estompe.
Diviciac
Diviciac

Messages : 18306
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne Empty Re: L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne

Message par ledevois le Mar 2 Juil - 8:55

Diviciac a écrit:L'IGPN ne prend aucune mesure contre le meurtre de Zineb ou des yeux crevés, ce n'est pas pour quelques gazages qu'elle va se bouger . La macronie attendra juste que l'indignation s'estompe.


Comme d'habitude concernant le droit à la manifestation -- je pense aussi que tout ça est pour calmer les gens -- il ne se passera rien --
Ca serait la Russie -- alors là ; ! qu'entendrions nous pas -- mais c'est un autre sujet -la France n'a pas à donner de leçon -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 10720
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne Empty Re: L'IGPN va enquêter sur l'évacuation musclée de la manifestation écologiste parisienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum