Le pasteur de Mittersheim en 1841

Aller en bas

Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Mer 4 Oct - 16:40

Pour les 500 ans de la Réforme , il est un peu normal que nous parlions protestantisme .
Que Haroun me pardonne d'avance mon mauvais esprit , bien qu'étant le chrétien le plus œcuménique qui soit  je ne puis résisté à la tentation de m'amuser , les occasions étant  si rares . Mais c'est surtout l'occasion de parler religion et Haroun devrait nous éclairer sur sa propre religion .


Si je vous demande  le nom du pasteur de l'Eglise protestante réformée de Mittersheim ( Alsace ) en 1840 ou 1841 , vous seriez très forts de le dire... mais peut-être que vous le savez , et mieux que moi .

J'ai appris son nom dans une lettre d'époque que je possède dans mes archives personnelles .
C'est une lettre du Directoire du Consistoire général de la Confession d'Augsbourg des Départements du Haut-Rhin , Bas Rhin et autres , adressée à Monsieur Schmidt , président du Consistoire de l'Eglise réformée , comme vous pouvez le voir ci dessous , qui m'a appris le nom de ce pasteur .

C'est assez amusant . Suite au prochain message




avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Mer 4 Oct - 17:02

C'est donc une lettre qui fait état des quelques problèmes que Mr Hüter pose  , Pasteur de l'église réformée à Helleringen . Je passe sur les différents  problèmes pour m'arrêter que sur un seul . Voilà ce qui écrit :

"
Enfin on nous rapporte que Mr Hüter aurait , vers la fin de Février , excité la commune , précédemment si tranquille , de Mittersheim , contre un maître d'école et que , dans la pétition qu'il a fait signer à cet effet , il a pris la qualité de Pasteur de Mittersheim quoique ce village ne compte que deux âmes appartenant au culte réformé .
"

Malheureusement je n'en sais pas plus , je n'ai pas la réponse du pasteur Schmidt . Voilà une querelle de clochers si je puis dire comme il en existe beaucoup .

Peut-on se prévaloir prêtre ou pasteur d'un lieu où seulement vivent deux âmes affiliées ? Je suis tenté de dire oui . Après tout , le pape Jean-Paul II a bien nommé Mgr Gaillot évêque de Partenia . C'est même pire  car si Partenia est bel et bien un diocèse sur la carte , il ne compte aucun chrétien !
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Mer 4 Oct - 18:17

Haroun , quand vous serez de retour , vous seriez aimable de nous expliquer la différence entre l'Eglise réformée et l'Eglise de la Confession d'Augsbourg ...
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Mer 4 Oct - 22:22

Pour que les choses soient peut-être plus claires , je retranscris la lettre dans son intégralité .

Strasbourg , le 3 Mai 1841



Le Directoire du Consistoire général de la Confession d'Augsbourg des Départements du Haut Rhin , Bas Rhin et autres ,

à Monsieur Schmidt , Président du Consistoire de l'église réformée à Nancy .



Monsieur ,



D'après le rapport qui vient de nous être adressé par M. Reichardt , Inspecteur ecclésiastique de la Confession d'Augsbourg à Bouxwiller , il paraîtrait que M. Hüter , Pasteur de l'église réformée à Helleringen , a cherché , dans plusieurs occasions , à empiéter sur les droits des Pasteurs de notre église et qu'il en est résulté des évènements propres à détruire l'esprit d'union , d'ordre et de tranquillité qui a régné , jusqu'à présent , dans ces communes . On nous cite divers faits à l'appui de ce rapport .

C'est ainsi que M. Hüter doit avoir , le 28 Mars dernier, fonctionné à l'enterrement d'un habitant de Fénétranges, nommé Jérémie Hauer de la Confession d'Augsbourg , donnant ainsi l'exclusion à Mr le Pasteur Beyer à Fénétranges , malgré l'opposition du Conseil presbytéral de l'église et portant par là ce dernier à la fâcheuse extrémité d'interdire l'entrée du temple au convoi funèbre .

Un fait pareil se serait passé déjà à l'occasion de l'enterrement d'une dame Kauffmann à Fénétranges , également de la Confession d'Augsbourg .

On nous signale ensuite une bénédiction de mariage que M. Hutër doit avoir prononcé , le 2 Mars , dans une maison particulière, quoique les deux familles appartiennent à notre Confession .

Enfin on nous rapporte que M. Hüter aurait, vers la fin de Février , excité la commune , précédemment si tranquille , de Mittersheim, contre son maitre d'école et que , dans la pétition qu'il a fait signer à cet effet , il a pris la qualité de Pasteur de Mitterrsheim , quoique ce village ne compte que deux âmes appartenant au culte réformé .

En même temps que ces faits reprochés à M. Hüter , Pasteur réformé à Helleringen ,  [nous sont ] signalés  par M. Reichardt , Inspecteur ecclésiastique du ressort , nous avons dû saisir Mr Velten , Inspecteur du ressort de Wissembourg , de l'examen de la plainte formée par Mr Guerre , Pasteur réformé à Rauviller , contre M. Hüter , Pasteur luthérien à Phalsbourg , pour des faits analogues .

Ainsi dans l'une et l'autre communion il y a quelquefois oubli de cet esprit de tolérance et d'union qui anime les deux églises . Nous faisons examiner la plainte contre M. Hüter , Pasteur luthérien ; veuillez faire examiner celle contre M. Hüter , Pasteur réformé , et nous aider à prévenir le retour de pareils empiétements .

Ces rivalités qui n'ont pas leur origine dans les intérêts de l'église , sont d'autant plus fâcheuses qu'elles sont observées et commentées par la population catholique qui nous entoure .

Recevez , Monsieur , l'assurance de notre considération très distinguées .

Le Président du Consistoire général et du Directoire ,

  "de Turvilheim "
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Ven 6 Oct - 21:43

Même si la spiritualité ne semble plus intéresser grand monde , à ce que je vois , j'en profite quand même pour dire que dans mon département , la faculté de théologie protestante en relation avec les archives départementales , a décidé de conserver tous les documents en rapport avec le protestantisme . Les documents sont dans un premier temps , archivés puis numérisés . Toutes les personnes qui retrouveraient des lettres , même celles qui paraissent les plus anodines , sont priées de les amener à la faculté . Un document faisant l'inventaire les lettres ainsi données leur sera remis .
La Ville de Montpellier en fait de même avec tous les documents anciens relatifs à Montpellier .
Je suppose que dans vos départements respectifs , il en est de même où que cela viendra . Regardez bien vos papiers avant de les jeter , ils seront peut-être susceptibles d'intéresser un jour les historiens .
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Ven 6 Oct - 21:47

avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par Invité le Sam 7 Oct - 14:50

sporthos a écrit:Même si la spiritualité ne semble plus intéresser grand monde , à ce que je vois , j'en profite quand même pour dire que dans mon département , la faculté de théologie protestante en relation avec les archives départementales , a décidé de conserver tous les documents en rapport avec le protestantisme . Les documents sont dans un premier temps , archivés puis numérisés . Toutes les personnes qui retrouveraient des lettres , même celles qui paraissent les plus anodines , sont priées de les amener à la faculté . Un document faisant l'inventaire les lettres ainsi données leur sera remis .
La Ville de Montpellier en fait de même avec tous les documents anciens relatifs à Montpellier .
Je suppose que dans vos départements respectifs , il en est de même où que cela viendra . Regardez bien vos papiers avant de les jeter , ils seront peut-être susceptibles d'intéresser un jour les historiens .

Je réponds sur un autre fil

Edit : une réponse, toutefois : il existerait actuellement quelque chose comme 33 000 ( trente trois mille ! ) dénominations chrétiennes dans le monde. Je vois, sur Wiki, que les catholiques n'en comptent " que" 25 000 , ce qui est déjà beaucoup  :-)  
Il faut savoir que, lorsque des protestants ne sont pas d'accord sur telle ou telle interprétation des Ecritures, tel ou tel point des dogmes, ...les "dissidents" créent une autre Eglise :-)
Mais n'oublions pas que LE christianisme est la religion, les " protestantismes", anglicanisme, coptes, catholiques romains ou d'Orient, nestoriens, etc , ne sont que des divisions de la MêMe religion .
Mais, malheureusement, c'est vrai, jadis.....et encore quelque peu aujourd'hui, ces divisions, trahissant l'esprit et le texte du Nouveau Testament, ont donné souvent lieu à des conflits musclés et même sanglants. Pourtant " Tu aimeras ton prochain comme toi-même", " Qui tient l'épée périra par l'épée", " mon royaume n'est pas de ce monde"......c'est le Christ qui l'a dit :-)


Statistiques sur l’état de l’Eglise
par Doug Perry (homme d’affaires à Kansas city, Etats-Unis)

Seigneur, pardonne-nous! Les Etats-Unis (et le reste des églises d’Occident! NDLR) ont un gouvernement puissant, une économie puissante, du pétrole abondant, un commerce de tabac florissant, une EGLISE FORTE. Mais l’Eglise est devenue une partie du problème. Nous ne vivons pas comme Christ. Bien sûr que le monde pense que nous sommes hypocrites – car nous le sommes! Seigneur, Pardonne-nous.
DES STATISTIQUES EFFRAYANTES
Il est possible que ce que nous allons dire vous rende furieux, mais considérez que notre seul désir ici est de souligner les faits qui montrent que la situation va en empirant.
Ceci est une compilation des statistiques les plus effrayantes, les plus embarrassantes et les plus choquantes qui aient jamais été publiées sur l’Eglise et ses « affaires ». Quelqu’un devra se lever devant Jésus un jour et expliquer son rôle dans tout ceci. Nous n’aimerions pas être celui-là – ni vous, ni moi ! Nous ne citons rien sans en avoir vérifié les sources et sans nous être véritablement documenté.
EVANGÉLISATION ET PEUPLES NON ATTEINTS
- 38 pays ne sont pas évangélisés du tout (soit un total de 1.6 milliards d’âmes)
- En dépit du commandement du Christ d’évangéliser le monde, 67% de tous les humains de l’année 30 après J.C. jusqu’à aujourd’hui n’ont jamais entendu parler de son nom.
- Tous les endroits de la terre peuvent maintenant être atteints avec seulement 3 des 45 différents ministères d’évangélisation des peuples non atteints.
- 818 groupes ethnolinguistiques non évangélisés n’ont jamais été ciblés par une quelconque agence chrétienne.
- Des 648 millions de croyants conscients de leur devoir d’évangéliser, 70% n’ont jamais entendu parler des 1.6 milliards d’individus non évangélisés.
- Les trois pays les moins efficaces en termes de coûts, sur une population d’1 million, pour porter le message chrétien, sont: le Japon, la Suisse et le Danemark.
- Les trois pays les plus efficaces en termes de coûts, sur une population d’1 million, pour porter l’Evangile sont : le Mozambique, l’Ethiopie et la Tanzanie.

L’EGLISE ET LA BOURSE
- Les chrétiens des USA contrôlent des trilliards de dollars en valeurs boursières tandis qu’à chaque instant, 200 millions de frères et sœurs meurent de faim.
CHRÉTIENS MILLIARDAIRES
- 78 pays ont des croyants dont le revenu personnel excède 1 milliard de dollars par an.
FRAUDE FINANCIÈRE DANS L’EGLISE
- Chaque année, les détournements des fonds de l’Eglise par des responsables dépassent le coût global de toutes les missions existant de par le monde. Enhardis par une justice laxiste, des personnes de confiance détournent des églises 5.5 millions de dollars par jour, c’est-à-dire 16 milliards de dollars par an ! (Pour info, le montant total dépensé par les missions étrangères est seulement de 15 milliards de dollars. Seigneur, pardonne-nous!)
ABUS SEXUELS
- Les pénalités criminelles contre le clergé dans les cas d’abus sexuels excèdent actuellement 1 milliard de dollars, mettant ainsi nombre d’églises, de diocèses et de dénominations en banqueroute.
DÉPENSES INUTILES DE L’EGLISE
- 95% des budgets de toutes les églises d’Amérique sont dépensés pour notre propre confort et nos propres programmes. Moins de 1% sont dépensés pour l’évangélisation des plus démunis.
- 40% des ressources de la totalité des missions étrangères de l’église sont déployées vers seulement 10 pays déjà saturés qui possèdent eux-mêmes d’importants ministères dirigés par les citoyens natifs de ces pays.

- Plus de 90% de toute la littérature chrétienne est en Anglais, mais seulement 8% de la population mondiale parle Anglais.

- Si l’on prend ce que coûtent les missions chrétiennes et qu’on le divise par le nombre de baptêmes par an: 1) coût par baptême en Inde – 9 803 dollars par personne. 2) Coût par baptême aux Etats-Unis – 1 550 000 dollars par personne.
- Chaque année, les églises organisent un gigantesque recensement qui coûte 1.1 milliard de dollars, en envoyant 10 millions de questionnaires en 3 000 langues différentes, qui couvrent 180 sujets religieux majeurs.

- 91% de l’évangélisation chrétienne ne cible pas les non chrétiens, mais d’autres chrétiens ou groupes de personnes de pays déjà évangélisés.

- Chaque année, 180 millions de Bibles et de Nouveaux Testaments sont gaspillés – perdus, détruits ou désintégrés – à cause de l’incompétence, de l’hostilité, de mauvais plannings ou de fabrication inadéquate.

LES MISSIONS ET L’EGLISE
- Il est possible de démontrer qu’environ 250 des 300 organisations chrétiennes internationales les plus importantes trompent régulièrement le public chrétien en publiant des statistiques incorrectes ou falsifiées.
- Le triomphalisme chrétien – pas la joie du travail accompli, mais l’auto-félicitation par voie de presse – sévit dans la plupart des églises, missions et ministères.
- Baptiser les convertis dans les pays riches (comme la Suisse) coûte 700 fois plus d’argent aux chrétiens que dans les pays pauvres (comme au Népal).

DISPARITÉS ABYSSALES
- Pourcentage des ressources chrétiennes dans des pays qui ont déjà plus de 60% de chrétiens: 99.9%
- Pourcentage dépensé dans des pays où moins de la moitié des personnes ont déjà entendu parler de Jésus: 0.01%
- On estime que dans le monde entier, les chrétiens dépensent 8 milliards de dollars par an pour se rendre à plus de 500 conférences pour PARLER des missions. C’est plus du double de la dépense faite pour AGIR dans les missions.

DÉNOMINATIONS DANS L’EGLISE
- Actuellement, il y a plus de 33 000 dénominations chrétiennes rien qu’aux Etats-Unis.
- Un immense nouveau méga bloc non confessionnel chrétien, les Indépendants, ou « postdénominationalistes », croît rapidement et représente 19% de la totalité des chrétiens. Ces 386 millions d’Indépendants répartis dans 220 pays ne voient aucun intérêt ou aucune utilité dans les dénominations du Christianisme historique.
RÉVEIL CHARISMATIQUE
- De moins d’un million en 1900, les Pentecôtistes / Charismatiques / Néocharismatiques sont passés à 524 millions de membres actifs (602 millions en comptant les irréguliers).
CROISSANCE DE L’EGLISE
- Le pays avec la plus forte croissance de chrétiens au monde est la Chine, avec actuellement 10 000 conversions chaque jour.
PERSÉCUTION DE L’EGLISE
- Plus de 70% des chrétiens vivent dans des pays où sévit la persécution. Dans certains cas, ils subissent une persécution extrême.
QUESTIONS DÉMOGRAPHIQUES
- 124 millions de nouvelles âmes commencent leur vie sur terre chaque année, mais les 4 000 agences missionnaires chrétiennes ne baptisent que 4 millions de personnes par an.
MARTYRE
- Au long des vingt siècles passés et dans la totalité des 238 pays, plus de 70 millions de chrétiens ont été martyrisés – tués, exécutés, assassinés – pour Christ.
- Plus de chrétiens ont été martyrisés dans les 100 dernières années que dans toutes les années combinées depuis l’année 30 après J.C.

Vous en avez suffisamment? Pourtant, les choses empirent jour après jour: nous gavons des obèses et dépossédons des affamés!
Ceci n’est qu’un rapport simple et direct sur la façon dont nous avons misérablement, horriblement et irrésistiblement – nous, chrétiens occidentaux – mal administré les dons abondants que Dieu nous avait confiés.


( Note personnelle : cet article me rappelle les propos pessimistes tenus par le Christ, dans l'Evangile selon Luc : " Le Fils de l'Homme, lorsqu'il reviendra sur la Terre, y trouvera-t-il la foi ? "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Sam 7 Oct - 16:05

Haroun
Edit : une réponse, toutefois : il existerait actuellement quelque chose comme 33 000 ( trente trois mille ! ) dénominations chrétiennes dans le monde. Je vois, sur Wiki, que les catholiques n'en comptent " que" 25 000 , ce qui est déjà beaucoup  :-)  


Content de vous relire Haroun . .
25 000 dénominations pour les catholiques ... Si Wikipédia tient compte de toutes les congrégations religieuses catholiques à travers le monde , c'est fort possible . Toutefois , les différences sont de l'ordre de la spiritualité et de la mission , et non du dogme. Toutes reconnaissent le pape comme Chef de l'Eglise .
Mais il existe aussi des catholiques , plus ou moins relevant des sectes , qui se sont détachés du tronc commun , c'est à dire Rome . J'ai découvert il y a peu , l'existence d'une "église catholique dissidente " en Espagne qui a son propre pape . L'avant dernier pape de cette église a quitté son trône pour se marier ...
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par Diviciac le Lun 9 Oct - 14:00

sporthos a écrit:Même si la spiritualité ne semble plus intéresser grand monde , à ce que je vois , j'en profite quand même pour dire que dans mon département , la faculté de théologie protestante en relation avec les archives départementales , a décidé de conserver tous les documents en rapport avec le protestantisme . Les documents sont dans un premier temps , archivés puis numérisés . Toutes les personnes qui retrouveraient des lettres , même celles qui paraissent les plus anodines , sont priées de les amener à la faculté . Un document faisant l'inventaire les lettres ainsi données leur sera remis .
La Ville de Montpellier en fait de même avec tous les documents anciens relatifs à Montpellier .
Je suppose que dans vos départements respectifs , il en est de même où que cela viendra . Regardez bien vos papiers avant de les jeter , ils seront peut-être susceptibles d'intéresser un jour les historiens .


C'est vous qui définissez tout ça comme une "spiritualité",  pour d'autres ce sont des croyances dont la glose,  pour instructive qu'elle puisse être d'un point de vue historique est quelque peu byzantine.
Dans une République qui ne reconnait aucun culte  elle n'a pas plus de dimension "spirituelle"  que la querelle entre Voltaire et Rousseau  où les divergences de Thiers et Tocqueville sur le suffrage universel, même si les conséquences  mortifères en furent d'une toute autre dimension .
avatar
Diviciac

Messages : 10904
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par Invité le Lun 9 Oct - 14:47

Diviciac a écrit:
sporthos a écrit:Même si la spiritualité ne semble plus intéresser grand monde , à ce que je vois , j'en profite quand même pour dire que dans mon département , la faculté de théologie protestante en relation avec les archives départementales , a décidé de conserver tous les documents en rapport avec le protestantisme . Les documents sont dans un premier temps , archivés puis numérisés . Toutes les personnes qui retrouveraient des lettres , même celles qui paraissent les plus anodines , sont priées de les amener à la faculté . Un document faisant l'inventaire les lettres ainsi données leur sera remis .
La Ville de Montpellier en fait de même avec tous les documents anciens relatifs à Montpellier .
Je suppose que dans vos départements respectifs , il en est de même où que cela viendra . Regardez bien vos papiers avant de les jeter , ils seront peut-être susceptibles d'intéresser un jour les historiens .


C'est vous qui définissez tout ça comme une "spiritualité",  pour d'autres ce sont des croyances dont la glose,  pour instructive qu'elle puisse être d'un point de vue historique est quelque peu byzantine.
Dans une République qui ne reconnait aucun culte  elle n'a pas plus de dimension "spirituelle"  que la querelle entre Voltaire et Rousseau  où les divergences de Thiers et Tocqueville sur le suffrage universel, même si les conséquences  mortifères en furent d'une toute autre dimension .
"Connaître", "reconnaître" sont, me semble-t-il, des termes de Droit qui signifient " ne pas être compétent".

Exemple : "le tribunal d'instance connaît des litiges nés de l'application de ....la loi Scrivener "( concernant les droits et devoirs des différents intervenants en matière de crédit à la consommation )

La République n'est pas compétente en matière de religion, c'est tout ce que ça veut dire....et ça ne veut pas dire qu'elle ignore ces religions, spiritualités et croyances. D'ailleurs, me semble-t-il également, le ministre de l'Intérieur est également ministre des Cultes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par Diviciac le Lun 9 Oct - 15:09

Haroun 6259 a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est vous qui définissez tout ça comme une "spiritualité",  pour d'autres ce sont des croyances dont la glose,  pour instructive qu'elle puisse être d'un point de vue historique est quelque peu byzantine.
Dans une République qui ne reconnait aucun culte  elle n'a pas plus de dimension "spirituelle"  que la querelle entre Voltaire et Rousseau  où les divergences de Thiers et Tocqueville sur le suffrage universel, même si les conséquences  mortifères en furent d'une toute autre dimension .
"Connaître", "reconnaître" sont, me semble-t-il, des termes de Droit qui signifient " ne pas être compétent".

Exemple : "le tribunal d'instance connaît des litiges nés de l'application de ....la loi Scrivener "( concernant les droits et devoirs des différents intervenants en matière de crédit à la consommation )

La République n'est pas compétente en matière de religion, c'est tout ce que ça veut dire....et ça ne veut pas dire qu'elle ignore ces religions, spiritualités et croyances. D'ailleurs, me semble-t-il également, le ministre de l'Intérieur est également ministre des Cultes.


Bien sûr,  la République ne les ignore pas.  Comment le pourrait-elle ? C'est leur dimension de légitimation cultuelle fondée sur un spirituel qui serait d'autre origine qu'humaine qu'elle ignore. La religion , en droit républicain français n'est qu'une opinion .
La séparation entre opinion (politique par exemple) et religion ne fut introduite dans la déclaration des droits de l'Homme qu'en 1948 sous l'influence des USA. 
avatar
Diviciac

Messages : 10904
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Jeu 12 Oct - 23:19

Haroun 6259 a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est vous qui définissez tout ça comme une "spiritualité",  pour d'autres ce sont des croyances dont la glose,  pour instructive qu'elle puisse être d'un point de vue historique est quelque peu byzantine.
Dans une République qui ne reconnait aucun culte  elle n'a pas plus de dimension "spirituelle"  que la querelle entre Voltaire et Rousseau  où les divergences de Thiers et Tocqueville sur le suffrage universel, même si les conséquences  mortifères en furent d'une toute autre dimension .
"Connaître", "reconnaître" sont, me semble-t-il, des termes de Droit qui signifient " ne pas être compétent".

Exemple : "le tribunal d'instance connaît des litiges nés de l'application de ....la loi Scrivener "( concernant les droits et devoirs des différents intervenants en matière de crédit à la consommation )

La République n'est pas compétente en matière de religion, c'est tout ce que ça veut dire....et ça ne veut pas dire qu'elle ignore ces religions, spiritualités et croyances. D'ailleurs, me semble-t-il également, le ministre de l'Intérieur est également ministre des Cultes.
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Jeu 12 Oct - 23:32

Diviciac a écrit:
sporthos a écrit:Même si la spiritualité ne semble plus intéresser grand monde , à ce que je vois , j'en profite quand même pour dire que dans mon département , la faculté de théologie protestante en relation avec les archives départementales , a décidé de conserver tous les documents en rapport avec le protestantisme . Les documents sont dans un premier temps , archivés puis numérisés . Toutes les personnes qui retrouveraient des lettres , même celles qui paraissent les plus anodines , sont priées de les amener à la faculté . Un document faisant l'inventaire les lettres ainsi données leur sera remis .
La Ville de Montpellier en fait de même avec tous les documents anciens relatifs à Montpellier .
Je suppose que dans vos départements respectifs , il en est de même où que cela viendra . Regardez bien vos papiers avant de les jeter , ils seront peut-être susceptibles d'intéresser un jour les historiens .


C'est vous qui définissez tout ça comme une "spiritualité",  pour d'autres ce sont des croyances dont la glose,  pour instructive qu'elle puisse être d'un point de vue historique est quelque peu byzantine.
Dans une République qui ne reconnait aucun culte  elle n'a pas plus de dimension "spirituelle"  que la querelle entre Voltaire et Rousseau  où les divergences de Thiers et Tocqueville sur le suffrage universel, même si les conséquences  mortifères en furent d'une toute autre dimension .


Nous sommes censés discuter spiritualité , religion ,  spirituel ,  laïcité ,  philosophie , occultisme , de ce qui relève de l'esprit  ,  dans cette rubrique .  Que la République reconnaisse ou non la spiritualité  Laughing  . Elle reconnaît à chacun la liberté de penser et de croire , c'est ce qui importe le plus .

Je rappelle ce que signifie en gros le terme spiritualité :

La notion de spiritualité (du latin ecclésiastique spiritualitas[1]) comporte aujourd'hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage [2],[3]. Elle se rattache conventionnellement, en Occident, à la religion dans la perspective de l'être humain en relation avec des êtres supérieurs (dieux, démons) et le salut de l'âme. Elle se rapporte, d'un point de vue philosophique, à l'opposition de la matière et de l'esprit (voir problème corps-esprit) ou encore de l'intériorité et de l'extériorité [4].
Elle désigne également la quête de sens, d'espoir ou de libération et les démarches qui s'y rattachent (initiations, rituels, développement personnel, Nouvel Âge) [5]. Elle peut également, et plus récemment, se comprendre comme dissociée de la religion ou de la foi en un Dieu, jusqu'à évoquer une « spiritualité sans religion » ou une « spiritualité sans dieu » [6],[7],[8].
Elle désigne parfois des aspects esthétiques dans la littérature[9].
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par sporthos le Jeu 12 Oct - 23:58

Pour en revenir à l'Eglise protestante de la Confession d'Augsbourg dont j'ai montré une lettre écrite par un de ses pasteurs , elle est tout simplement l'une des deux Eglises du culte protestant en Alsace et Lorraine .
avatar
sporthos

Messages : 553
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pasteur de Mittersheim en 1841

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum