Bobologues en grève

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Lili-Rose le Mer 12 Juin - 18:37

Sapeur Lipopète a écrit:
Fontsestian a écrit:
Au fort de Bélonzio qui domine la plaine?


Tu crois qu'il y a un toubib sur chaque navire de commerce ? En mer, ce rôle est dévolu au 1er lieutenant aidé d'un bouquin appelé "Médecin de papier" ou tout est à peu près décrit ainsi que le traitement. L'infirmerie est très bien achalandée. Dans les cas les plus graves, le radio pouvait consulter un médecin ... EN MORSE... !


T'aurais pas croisé docteur quoikicause sur un pont par hasard? Razz

Lili-Rose

Messages : 5234
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Lili-Rose le Mer 12 Juin - 18:39

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:


A ce moment là, pourquoi ne pourrrait-on pas "forcer" les fonctionnaires à faires des stages dans le privé?

Parce que les forces de l'ordre, les enseignants, les soignants doivent un service indispensable à tous les Français.


Sécurité, santé, éducation sont les premiers besoins essentiels que l'Etat doit assurer. Il ne s'agit pas de former ces personnels ou de les punir mais de servir les citoyens.


En tout cas, en ce qui concerne les enseignants, des stages dans le privé ne leur ferait vraiment pas de mal, afin qu'ils puissent se rendre compte de certaines réalités.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 5234
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Diviciac le Ven 14 Juin - 0:20

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:

Parce que les forces de l'ordre, les enseignants, les soignants doivent un service indispensable à tous les Français.


Sécurité, santé, éducation sont les premiers besoins essentiels que l'Etat doit assurer. Il ne s'agit pas de former ces personnels ou de les punir mais de servir les citoyens.


En tout cas, en ce qui concerne les enseignants, des stages dans le privé ne leur ferait vraiment pas de mal, afin qu'ils puissent se rendre compte de certaines réalités.

Ce ne serait pas une mauvaise idée: il y a l'EN des gens qui sont entrés dans une école à trois ans pour en sortir à soixante-deux et qui n'ont jamais rien connu d'autre.

Mais ce serait valable aussi pour ceux du privé : depuis votre stage dans l'enseignement, on dirait que vous ne pesnsez plus tout-à-fait que c'est la planque que vous imaginiez.


« Ce qui a créé la colère sincère d’une partie de la population n’est pas derrière nous »

Manu
Diviciac
Diviciac

Messages : 20417
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Fontsestian le Ven 14 Juin - 4:50

Sapeur Lipopète a écrit:
Fontsestian a écrit:
Au fort de Bélonzio qui domine la plaine?


Tu crois qu'il y a un toubib sur chaque navire de commerce ? En mer, ce rôle est dévolu au 1er lieutenant aidé d'un bouquin appelé "Médecin de papier" ou tout est à peu près décrit ainsi que le traitement. L'infirmerie est très bien achalandée. Dans les cas les plus graves, le radio pouvait consulter un médecin ... EN MORSE... !
Je sais pas moi, à part en croisière je n'ai jamais navigué sur un navire de commerce. Et puis j'aime beaucoup Brel.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Lili-Rose le Sam 15 Juin - 8:44

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:


En tout cas, en ce qui concerne les enseignants, des stages dans le privé ne leur ferait vraiment pas de mal, afin qu'ils puissent se rendre compte de certaines réalités.

Ce ne serait pas une mauvaise idée: il y a l'EN des gens qui sont entrés dans une école à trois ans pour en sortir à soixante-deux et qui n'ont jamais rien connu d'autre.

Mais ce serait valable aussi pour ceux du privé : depuis votre stage dans l'enseignement,  on dirait que vous ne pesnsez plus tout-à-fait que c'est la planque que vous imaginiez.  
Mais j'ai beaucoup apprécié mon passage dans l'enseignement. J'ai été apprécié par la majorité de mes élèves ( encore un me parlait de ses histoires d'amour hier Very Happy ), et je suis bien passé auprès de mes collègues visiblement.
L'administration centrale n'a pas vu ça du même oeil, le cadavre n'est pas encore froid que mon poste est déjà pris, hasard.
Je ne pense rien vous apprendre en vous disant que tant que vous n'êtes pas titulaire, vous êtes un joujou pour l'administration centrale.
L'administration centrale, et je ne vous apprendrai encore rien, est tellement habile que la section va se retrouver privée de ses deux profs de "technique" l'année prochaine.
Je ne suis pas reconduit, mais l'écho du milieu pro est que la filière du lycée où je suis a à ce jour une très bonne image, c'est quand même une satisfaction.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 5234
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Bobologues en grève - Page 2 Empty Re: Bobologues en grève

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum