Et Macron engrange

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Zerbinette le Dim 9 Juin - 14:27

Macron prend les girouettes qui arrivent!
20 maires d'un coup ce matin,ça fait réfléchir à ceux pour qui on vote!

Zerbinette

Messages : 6650
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Nadou le Dim 9 Juin - 14:55

ledevois a écrit:
Fontsestian a écrit:
dugenou a écrit:
Ah ? Sarko a dézingué les corps intermédiaires, les partis politiques ? Il a mené une politique uniquement axée sur la peur du FN ?
D'abord Macron mène une politique opposée au populisme dans lequel le FN se vautre, c'est défendu?


Quels corps intermédiaires a-t-il dézingués?


Que les vieux partis ne soient plus capables de s'adapter aux nouvelles manière de faire de la politique c'est de leur responsabilité.


Que ceux qui veulent dégager du L R s'en aille , et arrête de jouer un double jeu de putes --



Voici la tribune des 72 maires et élus locaux de droite et du centre qui annoncent leur soutien à Macron
 19h00 , le 8 juin 2019





Leur texte s'intitule : "La République des maires et des élus locaux". 72 maires et élus locaux, issus de 34 département et de 12 régions, venant tous de la droite et du centre-droit (voir la liste en bas de cet article), annoncent dans cette tribune leur soutien à Emmanuel Macron. Plusieurs d'entre eux s'étaient déjà rapprochés de la République en Marche, mais tous n'avaient pas encore franchi la ligne. Deux semaines après la déroute des Républicains aux élections européennes, c'est chose faite : "Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", écrivent-ils. Voici leur appel :
"Le grand débat voulu par le président de la République a révélé les aspirations légitimes de Français qui se sentent délaissés, éloignés, relégués. Il a également souligné le rôle pivot des maires et des élus locaux dans notre République.
Avec un taux de participation meilleur qu’attendu, les dernières élections européennes témoignent que les Français ont retrouvé goût à la chose publique, aux débats, aux élections, bien que l’on ne puisse pas se satisfaire qu’un électeur sur deux soit resté chez lui.
Au-delà de la participation, les Français semblent coupés en deux, entre une Europe des solutions et une Europe des problèmes, entre un avenir prometteur et des lendemains incertains.
Il n’est pas trop tard pour redonner au plus grand nombre confiance en l’avenir et en l’action politique. Le succès rencontré par le grand débat et le regain d’intérêt marqué pour les européennes nous obligent.

Nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement

En tant que maires, en tant qu’élus de proximité en prise directe avec les réalités des Français, nous devons prendre notre part à ce travail de reconstruction nécessaire et largement attendu.
Notre pays doit s’appuyer sur des bases solides pour bâtir son avenir. L’essentiel des réformes se construit au local dans l’écoute, la co-construction et la réponse concrète aux attentes de nos concitoyens. Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.
Nous sommes la République des maires et des élus locaux. La République des propositions. La République des solutions.
Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote, à un appareil partisan. Notre parti, ce sont d’abord nos habitants, c’est la République.
Nous souhaitons valoriser et transmettre ce qui a fonctionné dans nos villes, sur nos territoires, ce que nos concitoyens ont adopté et qui bénéficie au plus grand nombre. Pas à un camp, mais à tous. Le temps n’est plus aux querelles de chapelles ou aux écuries présidentielles. Le temps ne peut pas être à l’opposition systématique qui in fine ne fait que desservir nos concitoyens.
Les défis qui sont face à nous ne connaissent pas de frontières partisanes :


  • Le défi environnemental et la nécessaire transition écologique de nos territoires.
  • Le défi de la citoyenneté et la place des services publics.
  • Le défi du développement harmonieux de nos territoires et des infrastructures qui les dessinent.
  • Le défi de l’éducation et de la transmission des valeurs.
  • Le défi des nouvelles solidarités, des politiques sociales et de la définition du vivre ensemble.


Un grand nombre de solutions se trouvent et se prennent au local. Elles existent, elles sont parfois déjà expérimentées sur nos territoires. Elles ne demandent qu’à se propager.
C’est ce défi majeur que nous souhaitons collectivement relever. C’est ce projet que nous invitons les maires et des élus locaux à construire en nous rejoignant."
Les signataires :

[list="box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 10px; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; counter-reset: nb 0;"]
[*]Christophe Béchu, Maire d’Angers (49)
[*]Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement (75)
[*]Philippe Augier Maire de Deauville (14),
[*]Frédéric Augis Maire de Joué les Tours (37),
[*]Dominique Baert Maire de Wattrelos (59),
[*]Jérôme Baloge Maire de Niort (79),
[*]Daniel Benquet Maire de Marmande (47),
[*]Éric Berdoati Maire de Saint-Cloud (92),
[*]Pascal Blanc Maire de Bourges (18),
[*]Jean-Luc Bléher Maire de Guer (56),
[*]Yves Bleuven Maire de Grand-Champ (56),
[*]Luc Bouard Maire de la Roche-sur-Yon (85),
[*]Christophe Bouchet Maire de Tours (37),
[*]Pierre Breteau Maire de Saint-Grégoire (35),
[*]Laurent Brosse Maire de Conflans-Saint-Honorine (78),
[*]Olivier Carré Maire d’Orléans (45),
[*]Pierre-Marie Charvoz Maire de Saint-Jean-de-Maurienne (73),
[*]Gwendoline Chaudoir Maire de Portiragnes (34),
[*]Alain Chrétien Maire de Vesoul (70),
[*]François Commeinhes Maire de Sète (34),
[*]Nicolas Criaud Maire de Guérande (44),
[*]Gérard Daniélou Maire de Cléder (29),
[*]Grégoire de Lasteyrie Maire de Palaiseau (91),
[*]Guillaume Delbar Maire de Roubaix (59),
[*]Grégoire de la Roncière Maire de Sèvres (92),
[*]François Decoster Maire de Saint-Omer (62),
[*]Laurent Degallaix Maire de Valenciennes (59),
[*]Rodrigue Desmet Maire de Roncq,
[*]Chantal Eyméoud Maire d’Embrun (05),
[*]Anne-Marie Forgeoux Maire de Monêtier-les-Bains (05),
[*]Brigitte Fouré Maire d’Amiens (80),
[*]François Gernigon Maire de Verrières-en-Anjou (49),
[*]Marie-Cécile Gessant Maire de Sautron (44),
[*]François Goulard Président du Conseil départemental du Morbihan (56),
[*]Jean-Jacques Guillet Maire de Chaville (92),
[*]Stéphanie Guiraud-Chaumeil Maire d’Albi (81),
[*]Laurent Hénart Maire de Nancy (54),
[*]Hubert Honoré Maire de Courménil (61),
[*]Ludovic Jolivet Maire de Quimper (29),
[*]Fabian Jordan Président de Mulhouse Alsace agglomération (68),
[*]Yvan Lachaud Président de Nîmes Métropole (30),
[*]Marc Laffineur Maire d’Avrillé (49),
[*]Gérard Lebas Premier adjoint au Maire de Châlons-en-Champagne (51),
[*]Franck Le Bohellec Maire de Villejuif (94),
[*]Gwenn Le Nay Maire de Plouay (56),
[*]Olivier Lepick Maire de Carnac (56),
[*]Franck Leroy Maire d’Epernay (51),
[*]Frédéric Leturque Maire d’Arras (62),
[*]Ronan Loas Maire de Ploemeur (56),
[*]Nicolas Meary Maire de Brétigny-sur-Orge (91),
[*]Yves Métaireau Maire de la Baule (44),
[*]Jean-Paul Michel Maire de Lagny-sur-Marne (77),
[*]Philippe Nolland Maire de Pithiviers (45),
[*]Karl Olive Maire de Poissy (78),
[*]Joseph Parpaillon Maire d’Orvault (44),
[*]Arnaud Péricard Maire de Saint-Germain-en-Laye (78),
[*]Teddy Regnier Maire de Chateaubourg (35),
[*]Claude Renoult Maire de Saint-Malo (35),
[*]Franck Reynal Maire de Pessac (33),
[*]Franck Reynier Maire de Montélimar (26),
[*]Christian Robache Maire de Montévrain (77),
[*]David Robo Maire de Vannes (56),
[*]Jean-Louis Roger Maire de Sucé-sur-Erdre (44),
[*]Marie-Hélène Thoraval Maire de Romans-sur-Isère (26),
[*]Jean-Michel Tobie Maire d’Ancenis (44),
[*]Frédéric Valletoux Maire de Fontainebleau (77),
[*]Francisque Vigouroux Maire d’Igny (91),
[*]Louis Vogel Maire de Melun (77),
[*]Alain Vogel-Singer Maire de Pezenas (34),
[*]Jean-Marie Vuylsteker Maire de Tourcoing (59),
[*]Stéphanie Yon-Courtin Maire de Saint-Contest (14),
[*]Pierre Yvroud Maire de La Rochette (77)
[/list]


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25291
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par ledevois le Dim 9 Juin - 16:30

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:


Que ceux qui veulent dégager du L R s'en aille , et arrête de jouer un double jeu de putes --



Voici la tribune des 72 maires et élus locaux de droite et du centre qui annoncent leur soutien à Macron
 19h00 , le 8 juin 2019





Leur texte s'intitule : "La République des maires et des élus locaux". 72 maires et élus locaux, issus de 34 département et de 12 régions, venant tous de la droite et du centre-droit (voir la liste en bas de cet article), annoncent dans cette tribune leur soutien à Emmanuel Macron. Plusieurs d'entre eux s'étaient déjà rapprochés de la République en Marche, mais tous n'avaient pas encore franchi la ligne. Deux semaines après la déroute des Républicains aux élections européennes, c'est chose faite : "Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", écrivent-ils. Voici leur appel :
"Le grand débat voulu par le président de la République a révélé les aspirations légitimes de Français qui se sentent délaissés, éloignés, relégués. Il a également souligné le rôle pivot des maires et des élus locaux dans notre République.
Avec un taux de participation meilleur qu’attendu, les dernières élections européennes témoignent que les Français ont retrouvé goût à la chose publique, aux débats, aux élections, bien que l’on ne puisse pas se satisfaire qu’un électeur sur deux soit resté chez lui.
Au-delà de la participation, les Français semblent coupés en deux, entre une Europe des solutions et une Europe des problèmes, entre un avenir prometteur et des lendemains incertains.
Il n’est pas trop tard pour redonner au plus grand nombre confiance en l’avenir et en l’action politique. Le succès rencontré par le grand débat et le regain d’intérêt marqué pour les européennes nous obligent.

Nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement

En tant que maires, en tant qu’élus de proximité en prise directe avec les réalités des Français, nous devons prendre notre part à ce travail de reconstruction nécessaire et largement attendu.
Notre pays doit s’appuyer sur des bases solides pour bâtir son avenir. L’essentiel des réformes se construit au local dans l’écoute, la co-construction et la réponse concrète aux attentes de nos concitoyens. Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.
Nous sommes la République des maires et des élus locaux. La République des propositions. La République des solutions.
Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote, à un appareil partisan. Notre parti, ce sont d’abord nos habitants, c’est la République.
Nous souhaitons valoriser et transmettre ce qui a fonctionné dans nos villes, sur nos territoires, ce que nos concitoyens ont adopté et qui bénéficie au plus grand nombre. Pas à un camp, mais à tous. Le temps n’est plus aux querelles de chapelles ou aux écuries présidentielles. Le temps ne peut pas être à l’opposition systématique qui in fine ne fait que desservir nos concitoyens.
Les défis qui sont face à nous ne connaissent pas de frontières partisanes :


  • Le défi environnemental et la nécessaire transition écologique de nos territoires.
  • Le défi de la citoyenneté et la place des services publics.
  • Le défi du développement harmonieux de nos territoires et des infrastructures qui les dessinent.
  • Le défi de l’éducation et de la transmission des valeurs.
  • Le défi des nouvelles solidarités, des politiques sociales et de la définition du vivre ensemble.


Un grand nombre de solutions se trouvent et se prennent au local. Elles existent, elles sont parfois déjà expérimentées sur nos territoires. Elles ne demandent qu’à se propager.
C’est ce défi majeur que nous souhaitons collectivement relever. C’est ce projet que nous invitons les maires et des élus locaux à construire en nous rejoignant."
Les signataires :

[list="box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 10px; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; counter-reset: nb 0;"]
[*]Christophe Béchu, Maire d’Angers (49)
[*]Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement (75)
[*]Philippe Augier Maire de Deauville (14),
[*]Frédéric Augis Maire de Joué les Tours (37),
[*]Dominique Baert Maire de Wattrelos (59),
[*]Jérôme Baloge Maire de Niort (79),
[*]Daniel Benquet Maire de Marmande (47),
[*]Éric Berdoati Maire de Saint-Cloud (92),
[*]Pascal Blanc Maire de Bourges (18),
[*]Jean-Luc Bléher Maire de Guer (56),
[*]Yves Bleuven Maire de Grand-Champ (56),
[*]Luc Bouard Maire de la Roche-sur-Yon (85),
[*]Christophe Bouchet Maire de Tours (37),
[*]Pierre Breteau Maire de Saint-Grégoire (35),
[*]Laurent Brosse Maire de Conflans-Saint-Honorine (78),
[*]Olivier Carré Maire d’Orléans (45),
[*]Pierre-Marie Charvoz Maire de Saint-Jean-de-Maurienne (73),
[*]Gwendoline Chaudoir Maire de Portiragnes (34),
[*]Alain Chrétien Maire de Vesoul (70),
[*]François Commeinhes Maire de Sète (34),
[*]Nicolas Criaud Maire de Guérande (44),
[*]Gérard Daniélou Maire de Cléder (29),
[*]Grégoire de Lasteyrie Maire de Palaiseau (91),
[*]Guillaume Delbar Maire de Roubaix (59),
[*]Grégoire de la Roncière Maire de Sèvres (92),
[*]François Decoster Maire de Saint-Omer (62),
[*]Laurent Degallaix Maire de Valenciennes (59),
[*]Rodrigue Desmet Maire de Roncq,
[*]Chantal Eyméoud Maire d’Embrun (05),
[*]Anne-Marie Forgeoux Maire de Monêtier-les-Bains (05),
[*]Brigitte Fouré Maire d’Amiens (80),
[*]François Gernigon Maire de Verrières-en-Anjou (49),
[*]Marie-Cécile Gessant Maire de Sautron (44),
[*]François Goulard Président du Conseil départemental du Morbihan (56),
[*]Jean-Jacques Guillet Maire de Chaville (92),
[*]Stéphanie Guiraud-Chaumeil Maire d’Albi (81),
[*]Laurent Hénart Maire de Nancy (54),
[*]Hubert Honoré Maire de Courménil (61),
[*]Ludovic Jolivet Maire de Quimper (29),
[*]Fabian Jordan Président de Mulhouse Alsace agglomération (68),
[*]Yvan Lachaud Président de Nîmes Métropole (30),
[*]Marc Laffineur Maire d’Avrillé (49),
[*]Gérard Lebas Premier adjoint au Maire de Châlons-en-Champagne (51),
[*]Franck Le Bohellec Maire de Villejuif (94),
[*]Gwenn Le Nay Maire de Plouay (56),
[*]Olivier Lepick Maire de Carnac (56),
[*]Franck Leroy Maire d’Epernay (51),
[*]Frédéric Leturque Maire d’Arras (62),
[*]Ronan Loas Maire de Ploemeur (56),
[*]Nicolas Meary Maire de Brétigny-sur-Orge (91),
[*]Yves Métaireau Maire de la Baule (44),
[*]Jean-Paul Michel Maire de Lagny-sur-Marne (77),
[*]Philippe Nolland Maire de Pithiviers (45),
[*]Karl Olive Maire de Poissy (78),
[*]Joseph Parpaillon Maire d’Orvault (44),
[*]Arnaud Péricard Maire de Saint-Germain-en-Laye (78),
[*]Teddy Regnier Maire de Chateaubourg (35),
[*]Claude Renoult Maire de Saint-Malo (35),
[*]Franck Reynal Maire de Pessac (33),
[*]Franck Reynier Maire de Montélimar (26),
[*]Christian Robache Maire de Montévrain (77),
[*]David Robo Maire de Vannes (56),
[*]Jean-Louis Roger Maire de Sucé-sur-Erdre (44),
[*]Marie-Hélène Thoraval Maire de Romans-sur-Isère (26),
[*]Jean-Michel Tobie Maire d’Ancenis (44),
[*]Frédéric Valletoux Maire de Fontainebleau (77),
[*]Francisque Vigouroux Maire d’Igny (91),
[*]Louis Vogel Maire de Melun (77),
[*]Alain Vogel-Singer Maire de Pezenas (34),
[*]Jean-Marie Vuylsteker Maire de Tourcoing (59),
[*]Stéphanie Yon-Courtin Maire de Saint-Contest (14),
[*]Pierre Yvroud Maire de La Rochette (77)
[/list]


Ils cherchent la facilité pour un nouveau mandat -- et ce qui risque de se passer c'est tout le contraire avec la politique que mène Macron sur les services public --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12293
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par dugenou le Dim 9 Juin - 23:53

Extraordinaire ce nombre de maires qui, d’un seul coup, s’inquiètent de l’écologie et se rallient à Micron. Je serais curieux de voir ce qu’ils ont pu faire en matière d’urbanisme, entre autres dans leur commune ?

Je vois que le maire de Pessac rejoint LREM... je me gausse.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 3946
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Fontsestian le Lun 10 Juin - 7:27

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:



Voici la tribune des 72 maires et élus locaux de droite et du centre qui annoncent leur soutien à Macron
 19h00 , le 8 juin 2019





Leur texte s'intitule : "La République des maires et des élus locaux". 72 maires et élus locaux, issus de 34 département et de 12 régions, venant tous de la droite et du centre-droit (voir la liste en bas de cet article), annoncent dans cette tribune leur soutien à Emmanuel Macron. Plusieurs d'entre eux s'étaient déjà rapprochés de la République en Marche, mais tous n'avaient pas encore franchi la ligne. Deux semaines après la déroute des Républicains aux élections européennes, c'est chose faite : "Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", écrivent-ils. Voici leur appel :
"Le grand débat voulu par le président de la République a révélé les aspirations légitimes de Français qui se sentent délaissés, éloignés, relégués. Il a également souligné le rôle pivot des maires et des élus locaux dans notre République.
Avec un taux de participation meilleur qu’attendu, les dernières élections européennes témoignent que les Français ont retrouvé goût à la chose publique, aux débats, aux élections, bien que l’on ne puisse pas se satisfaire qu’un électeur sur deux soit resté chez lui.
Au-delà de la participation, les Français semblent coupés en deux, entre une Europe des solutions et une Europe des problèmes, entre un avenir prometteur et des lendemains incertains.
Il n’est pas trop tard pour redonner au plus grand nombre confiance en l’avenir et en l’action politique. Le succès rencontré par le grand débat et le regain d’intérêt marqué pour les européennes nous obligent.



En tant que maires, en tant qu’élus de proximité en prise directe avec les réalités des Français, nous devons prendre notre part à ce travail de reconstruction nécessaire et largement attendu.
Notre pays doit s’appuyer sur des bases solides pour bâtir son avenir. L’essentiel des réformes se construit au local dans l’écoute, la co-construction et la réponse concrète aux attentes de nos concitoyens. Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec.
Nous sommes la République des maires et des élus locaux. La République des propositions. La République des solutions.
Nous refusons de nous laisser réduire à une étiquette, à une consigne de vote, à un appareil partisan. Notre parti, ce sont d’abord nos habitants, c’est la République.
Nous souhaitons valoriser et transmettre ce qui a fonctionné dans nos villes, sur nos territoires, ce que nos concitoyens ont adopté et qui bénéficie au plus grand nombre. Pas à un camp, mais à tous. Le temps n’est plus aux querelles de chapelles ou aux écuries présidentielles. Le temps ne peut pas être à l’opposition systématique qui in fine ne fait que desservir nos concitoyens.
Les défis qui sont face à nous ne connaissent pas de frontières partisanes :


  • Le défi environnemental et la nécessaire transition écologique de nos territoires.
  • Le défi de la citoyenneté et la place des services publics.
  • Le défi du développement harmonieux de nos territoires et des infrastructures qui les dessinent.
  • Le défi de l’éducation et de la transmission des valeurs.
  • Le défi des nouvelles solidarités, des politiques sociales et de la définition du vivre ensemble.


Un grand nombre de solutions se trouvent et se prennent au local. Elles existent, elles sont parfois déjà expérimentées sur nos territoires. Elles ne demandent qu’à se propager.
C’est ce défi majeur que nous souhaitons collectivement relever. C’est ce projet que nous invitons les maires et des élus locaux à construire en nous rejoignant."
Les signataires :

[list="box-sizing: border-box; margin-right: 0px; margin-bottom: 10px; margin-left: 0px; padding-right: 0px; padding-left: 0px; counter-reset: nb 0;"]
[*]Christophe Béchu, Maire d’Angers (49)
[*]Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement (75)
[*]Philippe Augier Maire de Deauville (14),
[*]Frédéric Augis Maire de Joué les Tours (37),
[*]Dominique Baert Maire de Wattrelos (59),
[*]Jérôme Baloge Maire de Niort (79),
[*]Daniel Benquet Maire de Marmande (47),
[*]Éric Berdoati Maire de Saint-Cloud (92),
[*]Pascal Blanc Maire de Bourges (18),
[*]Jean-Luc Bléher Maire de Guer (56),
[*]Yves Bleuven Maire de Grand-Champ (56),
[*]Luc Bouard Maire de la Roche-sur-Yon (85),
[*]Christophe Bouchet Maire de Tours (37),
[*]Pierre Breteau Maire de Saint-Grégoire (35),
[*]Laurent Brosse Maire de Conflans-Saint-Honorine (78),
[*]Olivier Carré Maire d’Orléans (45),
[*]Pierre-Marie Charvoz Maire de Saint-Jean-de-Maurienne (73),
[*]Gwendoline Chaudoir Maire de Portiragnes (34),
[*]Alain Chrétien Maire de Vesoul (70),
[*]François Commeinhes Maire de Sète (34),
[*]Nicolas Criaud Maire de Guérande (44),
[*]Gérard Daniélou Maire de Cléder (29),
[*]Grégoire de Lasteyrie Maire de Palaiseau (91),
[*]Guillaume Delbar Maire de Roubaix (59),
[*]Grégoire de la Roncière Maire de Sèvres (92),
[*]François Decoster Maire de Saint-Omer (62),
[*]Laurent Degallaix Maire de Valenciennes (59),
[*]Rodrigue Desmet Maire de Roncq,
[*]Chantal Eyméoud Maire d’Embrun (05),
[*]Anne-Marie Forgeoux Maire de Monêtier-les-Bains (05),
[*]Brigitte Fouré Maire d’Amiens (80),
[*]François Gernigon Maire de Verrières-en-Anjou (49),
[*]Marie-Cécile Gessant Maire de Sautron (44),
[*]François Goulard Président du Conseil départemental du Morbihan (56),
[*]Jean-Jacques Guillet Maire de Chaville (92),
[*]Stéphanie Guiraud-Chaumeil Maire d’Albi (81),
[*]Laurent Hénart Maire de Nancy (54),
[*]Hubert Honoré Maire de Courménil (61),
[*]Ludovic Jolivet Maire de Quimper (29),
[*]Fabian Jordan Président de Mulhouse Alsace agglomération (68),
[*]Yvan Lachaud Président de Nîmes Métropole (30),
[*]Marc Laffineur Maire d’Avrillé (49),
[*]Gérard Lebas Premier adjoint au Maire de Châlons-en-Champagne (51),
[*]Franck Le Bohellec Maire de Villejuif (94),
[*]Gwenn Le Nay Maire de Plouay (56),
[*]Olivier Lepick Maire de Carnac (56),
[*]Franck Leroy Maire d’Epernay (51),
[*]Frédéric Leturque Maire d’Arras (62),
[*]Ronan Loas Maire de Ploemeur (56),
[*]Nicolas Meary Maire de Brétigny-sur-Orge (91),
[*]Yves Métaireau Maire de la Baule (44),
[*]Jean-Paul Michel Maire de Lagny-sur-Marne (77),
[*]Philippe Nolland Maire de Pithiviers (45),
[*]Karl Olive Maire de Poissy (78),
[*]Joseph Parpaillon Maire d’Orvault (44),
[*]Arnaud Péricard Maire de Saint-Germain-en-Laye (78),
[*]Teddy Regnier Maire de Chateaubourg (35),
[*]Claude Renoult Maire de Saint-Malo (35),
[*]Franck Reynal Maire de Pessac (33),
[*]Franck Reynier Maire de Montélimar (26),
[*]Christian Robache Maire de Montévrain (77),
[*]David Robo Maire de Vannes (56),
[*]Jean-Louis Roger Maire de Sucé-sur-Erdre (44),
[*]Marie-Hélène Thoraval Maire de Romans-sur-Isère (26),
[*]Jean-Michel Tobie Maire d’Ancenis (44),
[*]Frédéric Valletoux Maire de Fontainebleau (77),
[*]Francisque Vigouroux Maire d’Igny (91),
[*]Louis Vogel Maire de Melun (77),
[*]Alain Vogel-Singer Maire de Pezenas (34),
[*]Jean-Marie Vuylsteker Maire de Tourcoing (59),
[*]Stéphanie Yon-Courtin Maire de Saint-Contest (14),
[*]Pierre Yvroud Maire de La Rochette (77)
[/list]


Ils cherchent la facilité pour un nouveau mandat -- et ce qui risque de se passer c'est tout le contraire avec la politique que mène Macron sur les services public --
Evidemment toi tu préférerais que le FN gagne toutes ces mairies, pas moi.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par le.k le Lun 10 Juin - 8:38

Fontsestian a écrit:
ledevois a écrit:


Ils cherchent la facilité pour un nouveau mandat -- et ce qui risque de se passer c'est tout le contraire avec la politique que mène Macron sur les services public --
Evidemment toi tu préférerais que le FN gagne toutes ces mairies, pas moi.
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut
le.k
le.k

Messages : 672
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Fontsestian le Lun 10 Juin - 9:23

le.k a écrit:
Fontsestian a écrit:
Evidemment toi tu préférerais que le FN gagne toutes ces mairies, pas moi.
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut
Qu'est ce que vous appelez une politique sociale cohérente? Et croyez vous vraiment que le FN qui s'est construit sur le racisme, l'opposition à l'Europe et le populisme cesserait d'exister si cette supposée cohérence sociale était appliquée?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Zerbinette le Lun 10 Juin - 9:51

Et Macron engrange - Page 2 62088464_10157140189017936_3417833273626198016_n.jpg?_nc_cat=103&_nc_ht=scontent-cdg2-1


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6650
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par le.k le Lun 10 Juin - 10:40

Fontsestian a écrit:
le.k a écrit:
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut
Qu'est ce que vous appelez une politique sociale cohérente? Et croyez vous vraiment que le FN qui s'est construit sur le racisme, l'opposition à l'Europe et le populisme cesserait d'exister si cette supposée cohérence sociale était appliquée?
je n'en suis pas sûr car on ne peut avoir aucune certitude en politique mais une chose est sûre, c'est que si tout le monde vivait de manière décente, que des familles ne s'entassent pas à 10 dans un 30 m insalubre, que le dealer soit vraiment inquiété, que la voiture de l'ouvrier ne soit pas cramé par les racailles du coin, enfin tout ce qui fait le terreau du FN , ce parti xénophobe baisserait, il ne disparaitrait pas mais retomberait à son niveau d'avant Mitterrand 
Aujourd'hui, si les gens votent FN, c'est parcqu'on a eu des partis au pouvoir qui n'ont rien fait pour aider les plus démunis et que le nouveau parti au pouvoir n'en fait pas plus
le.k
le.k

Messages : 672
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Zerbinette le Lun 10 Juin - 11:27

Les aides sociales à tout va ont ce côté pervers qui laisse penser qu'à chaque difficulté,"On a des droits" et qu'il faut exiger d'être aidé assisté,puisque d'autres le sont!
Par contre c'est un scandale qu'on puisse demander à ceux qui les touchent de participer a quelques travaux d’intérêt public!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6650
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Fontsestian le Lun 10 Juin - 15:39

le.k a écrit:
Fontsestian a écrit:
Qu'est ce que vous appelez une politique sociale cohérente? Et croyez vous vraiment que le FN qui s'est construit sur le racisme, l'opposition à l'Europe et le populisme cesserait d'exister si cette supposée cohérence sociale était appliquée?
je n'en suis pas sûr car on ne peut avoir aucune certitude en politique mais une chose est sûre, c'est que si tout le monde vivait de manière décente, que des familles ne s'entassent pas à 10 dans un 30 m insalubre, que le dealer soit vraiment inquiété, que la voiture de l'ouvrier ne soit pas cramé par les racailles du coin, enfin tout ce qui fait le terreau du FN , ce parti xénophobe baisserait, il ne disparaitrait pas mais retomberait à son niveau d'avant Mitterrand 
Aujourd'hui, si les gens votent FN, c'est parcqu'on a eu des partis au pouvoir qui n'ont rien fait pour aider les plus démunis et que le nouveau parti au pouvoir n'en fait pas plus
Nous sommes parmi les pays qui dépensent le plus en aides sociales de toutes sortes d'une part et l'électorat FN est loin d'être majoritairement constitué de pauvres ou soi disant tels d'autre part.


Aujourd'hui si beaucoup de français votent FN c'est parce que ce parti,qui n'a jamais rien foutu de concret, leur raconte qu'il suffit d'un peu de poudre de perlimpinpin et de quelques barbelés aux frontières pour régler tous leurs problèmes.



Comme jadis le PC avec sa clientèle, le FN d'aujourd'hui entretient un climat permanent de peurs et d'insatisfactions mais ne fait aucune proposition crédible et dans les quelques municipalités qu'il dirige n'a réglé aucun problème important.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Nadou le Lun 10 Juin - 16:59

le.k a écrit:
Fontsestian a écrit:
ledevois a écrit:


Ils cherchent la facilité pour un nouveau mandat -- et ce qui risque de se passer c'est tout le contraire avec la politique que mène Macron sur les services public --
Evidemment toi tu préférerais que le FN gagne toutes ces mairies, pas moi.
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut

En France, on ne distribue pas plus aux "riches" qu'aux pauvres.
Je pense que toutes les aides sociales, scolaires, au logement, les exonérations d'impôts ... sont tournées vers les plus pauvres. C'est de la mauvaise foi de prétendre le contraire.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25291
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par le.k le Lun 10 Juin - 17:13

Nadou a écrit:
le.k a écrit:
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut

En France, on ne distribue pas plus aux "riches" qu'aux pauvres.
Je pense que toutes les aides sociales, scolaires, au logement, les exonérations d'impôts ... sont tournées vers les plus pauvres. C'est de la mauvaise foi de prétendre le contraire.
c'est ce qui se dit mais vu que le nombre pauvre ne baisse pas et que le nombre de riches augmente et que leur fortune augmente, on peut être amené à se poser des questions
le.k
le.k

Messages : 672
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Nadou le Lun 10 Juin - 17:21

le.k a écrit:
Nadou a écrit:
le.k a écrit:
arrêtez de brandir le FN à chaque élection, si le gouvernement fait une politique sociale cohérente, le FN n'existera plus mais bien sûr tant qu'il donnera plus aux riches qu'aux pauvres et que le président continuera a insulter les français, le FN aura de beaux jours devant lui. Parfois je me demande si ce n'est pas fait exprès de garder un FN aussi haut

En France, on ne distribue pas plus aux "riches" qu'aux pauvres.
Je pense que toutes les aides sociales, scolaires, au logement, les exonérations d'impôts ... sont tournées vers les plus pauvres. C'est de la mauvaise foi de prétendre le contraire.
c'est ce qui se dit mais vu que le nombre pauvre ne baisse pas et que le nombre de riches augmente et que leur fortune augmente, on peut être amené à se poser des questions

Mais qui est "riches" ? D'après le gouvernement, si tu touches plus de 2000€ par mois, tu n'as droit à rien. 


Je pense que les salaires entre 1500 et 2000€ net, sont peu aidés par le système. Ce sont vraiment les très pauvres qui bénéficient des aides, ils en ont besoin mais ça énerve les autres qui votent FN en réaction.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25291
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Zerbinette le Lun 10 Juin - 18:02

Y aura tjrs qq qui aura plus que le voisin!
Sinon,hier,j'ai vu un "pauvre" chômeur pq viré de sa boite,pq accro au crack,donc viré de chez lui,SDF,mais qui a besoin de ses dix "cailloux" par jour ,à 20 euros pièces.........Faut lui dire ou demander!
La porte de la Chapelle,c'est en France,là ou il y a la "colline du crack"..........les dealers sont à votre service 24/24.....Les drogués dorment sur place ,pq tant qu'à être SDF,autant l'être à côté du fournisseur..........


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6650
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Invité le Lun 10 Juin - 20:55

Cette tribune des 72 élus locaux n'est pas vraiment nouveau. Plus de la moitié, 38 pour être précis avaient déjà leurs distances avec la droite classique, ou avaient annoncé depuis longtemps leur soutien à Macron. La démarche est simplement pour faire un peu de bruit et donner le change. Car qu'on le veuille ou non, quand un chef tape du pied pour dire son exigence, et que finalement, elle n'est pas exécutée (11.2% de l'électorat donc 87.9% des inscrits n'ont pas suivi les vœux macroniens), il fallait faire croire à un tremblement de terre. Donc, tous les petits messieurs, et certaines petites dames déjà affiliés à l'extrême-centre n'ont fait que répéter ce qu'ils avaient déjà acté.
Les municipales vont nettoyer la caisse du chat et nous y verrons plus clair.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Invité le Lun 10 Juin - 20:58


  • Ceux et celles qui ont quitté Les Républicains à l'élection de Laurent Wauquiez : Marc Laffineur (Avrillé), François Commeinhes (Sète), David Robo (Vannes), Stéphanie Yon-Courtin (Saint-Contest), Guillaume Delbar (Roubaix), Karl Olive (Poissy), Olivier Carré (Orléans), etc.

  • Ceux et celles qui ont rejoint le mouvement "Agir, la droite constructive" : Louis Vogel (Melun), Jean-Paul Michel (Lagny-sur-Marne), Ludovic Jolivet (Quimper), Alain Chrétien (Vesoul), Christian Robache (Montévrain).

  • Ceux et celles qui ont affirmé leur soutien à Emmanuel Macron en 2017 : Alain Vogel-Singer (Pézenas, pressenti même pour être candidat LREM aux législatives de 2017), Joseph Parpaillon (Orvault), Pierre-Marie Chavroz (Saint-Jean de Maurienne), Laurent Brosse (Conflans-Saint-Honorine, s'est félicité de la nomination de Bruno Le Maire comme ministre), Grégoire de Lasteyrie (Palaiseau), Gérard Lebas (premier adjoint de Châlons-en-Champagne), etc.  (SOURCE)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par le.k le Lun 10 Juin - 22:55

finaud le MACRON, je viens de comprendre pourquoi il ne faisait rien contre le sénat vu que parti comme c'est parti, lors du prochain renouvellement du 1/3 des sénateurs qui aura lieu après les municipales, il aura la majorité ou presque au sénat et il pourra vraiment faire ce qu'il veut
comprend mieux aussi pourquoi les sénateurs, beaucoup plus intelligents que moi, n'arrêtent pas de faire des commissions d'enquête contre le gouvernement
finalement, le seul changement avec MACRON, c'est qu'il n'y a pas de changement, tous pourris
le.k
le.k

Messages : 672
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Invité le Lun 10 Juin - 23:01

Avant que son mandat se termine, je pense qu'il y aura une cession dans son parti. La politique n'aime pas les grosses formations, et l'être humain est définitivement un prédateur. Lorsque des têtes émergeront, il y aura des contestations du leadership.
Çà commencera par des "courant de pensée", et ça finira par la création d'un nouveau parti à droite, ou à gauche de macron. Et puis, il ne faut pas oublier que Bayrou voudra un morceau de steak aux prochaines présidentielles, Macron lui chiera dans la main, et il Bayrou lui tournera le dos. Çà va être drôle ça aussi tiens !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par magicfly le Lun 10 Juin - 23:26

Grain de sable a écrit:Avant que son mandat se termine, je pense qu'il y aura une cession dans son parti. La politique n'aime pas les grosses formations, et l'être humain est définitivement un prédateur. Lorsque des têtes émergeront, il y aura des contestations du leadership.
Çà commencera par des "courant de pensée", et ça finira par la création d'un nouveau parti à droite, ou à gauche de macron. Et puis, il ne faut pas oublier que Bayrou voudra un morceau de steak aux prochaines présidentielles, Macron lui chiera dans la main, et il Bayrou lui tournera le dos. Çà va être drôle ça aussi tiens !
Merci madame soleil 
Et Macron engrange - Page 2 Work-your-magic-man-foretells-predicts-the-future-conceptual-of-a-vector-id691806948?s=170667a&w=1007


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8278
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Invité le Mar 11 Juin - 0:29

Tu ne crois pas si bien dire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par dugenou le Mar 11 Juin - 0:36

Fontsestian a écrit:
dugenou a écrit:
Ah ? Sarko a dézingué les corps intermédiaires, les partis politiques ? Il a mené une politique uniquement axée sur la peur du FN ?
D'abord Macron mène une politique opposée au populisme dans lequel le FN se vautre, c'est défendu?


Quels corps intermédiaires a-t-il dézingués?


Que les vieux partis ne soient plus capables de s'adapter aux nouvelles manière de faire de la politique c'est de leur responsabilité.
Oh, pas grand chose, les syndicats et les maires. Il semblerait qu’il se soit rendu compte de sa bourde et qu’il tente de siphonner les voix des maires ex-LR. Mais ne vous y trompez pas, leur nouvelle adhésion (72 je crois) c’est un grain de sable qui porté par le vent peut repartir dès demain.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 3946
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Fontsestian le Mar 11 Juin - 9:25

le.k a écrit:finaud le MACRON, je viens de comprendre pourquoi il ne faisait rien contre le sénat vu que parti comme c'est parti, lors du prochain renouvellement du 1/3 des sénateurs qui aura lieu après les municipales, il aura la majorité ou presque au sénat et il pourra vraiment faire ce qu'il veut
comprend mieux aussi pourquoi les sénateurs, beaucoup plus intelligents que moi, n'arrêtent pas de faire des commissions d'enquête contre le gouvernement
finalement, le seul changement avec MACRON, c'est qu'il n'y a pas de changement, tous pourris
Pour être majoritaire au Sénat il faudrait que LaRem gagne beaucoup de sièges municipaux et c'est loin d'être fait.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Fontsestian le Mar 11 Juin - 9:26

dugenou a écrit:
Fontsestian a écrit:
D'abord Macron mène une politique opposée au populisme dans lequel le FN se vautre, c'est défendu?


Quels corps intermédiaires a-t-il dézingués?


Que les vieux partis ne soient plus capables de s'adapter aux nouvelles manière de faire de la politique c'est de leur responsabilité.
Oh, pas grand chose, les syndicats et les maires. Il semblerait qu’il se soit rendu compte de sa bourde et qu’il tente de siphonner les voix des maires ex-LR. Mais ne vous y trompez pas, leur nouvelle adhésion (72 je crois) c’est un grain de sable qui porté par le vent peut repartir dès demain.
Macron a dézingué les syndicats et les maires? Où ça? Quand? Comment?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5181
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Invité le Mar 11 Juin - 11:26

Au hasard, la stigmatisation du peuple corse lors du "grand débat" quand il leur reproche de ne pas exprimer de regrets suffisamment clairs en parlant des élus nationalistes et qu'il impose une fouille à corps à chaque "invité", chose qu'il n'a pas fait ailleurs. Mais ce n'est juste qu'un exemple.
Sinon, concernant les syndicats, que ce soit le medef ou les syndicats de travailleurs, il refuse de les recevoir, ni plus ni moins. Ne les considérant pas comme des acteurs de la société française, mais comme des emmerdeurs. Son modèle, c'est la start-up et ne souhaite pas voir de grain de sable dans les rouages. Faut dire qu'il a fait HEC, qu'il a frayé avec les banques d'affaires dans le privé et se croit supérieur pensant tout savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par magicfly le Mar 11 Juin - 11:42

Grain de sable a écrit:Au hasard, la stigmatisation du peuple corse lors du "grand débat" quand il leur reproche de ne pas exprimer de regrets suffisamment clairs en parlant des élus nationalistes et qu'il impose une fouille à corps à chaque "invité", chose qu'il n'a pas fait ailleurs. Mais ce n'est juste qu'un exemple.
Sinon, concernant les syndicats, que ce soit le medef ou les syndicats de travailleurs, il refuse de les recevoir, ni plus ni moins. Ne les considérant pas comme des acteurs de la société française, mais comme des emmerdeurs. Son modèle, c'est la start-up et ne souhaite pas voir de grain de sable dans les rouages. Faut dire qu'il a fait HEC, qu'il a frayé avec les banques d'affaires dans le privé et se croit supérieur pensant tout savoir.
Oui, seulement c'est le seul département qui a vu un préfet de la République assassiné par un terroriste indépendantiste. Il est donc normal que des précautions soient prises.
Pour le reste c'est comme dirait l'autre du blabla de grincheux. De plus ce n'est pas au PR de recevoir les syndicats mais aux ministres de son gouvernement qui sont payés pour ça. Je n'ai pas souvenir qu'un PR de la 5ème République ait reçu les syndicats; De Gaulle en mai 68 ne les a pas reçus .


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8278
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

rigolo Re: Et Macron engrange

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum