Marion avance ses pions!

Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Marion avance ses pions!

Message par Zerbinette le Dim 2 Juin - 20:50

02/06/2019 19:26:29 -          Paris (AFP) -          © 2019 AFP




À droite, Laurent s'en va, Marion arrive

VIDÉO. La nièce de Marine Le Pen a lancé un appel aux électeurs de droite… à peine deux heures avant la démission de Laurent Wauquiez. La droite nouvelle est-elle arrivée ?

Par Hugo Domenach


L'une pointe le bout de son nez, l'autre tire sa révérence. À 18 heures, Marion Maréchal était interviewée sur LCI pendant près d'une heure pour raviver la flamme d'une droite en lambeaux après les européennes. À 20 heures, Laurent Wauquiez annonçait sa démission des Républicains dans le journal de TF1. La nièce de Marine Le Pen surgit au parfait moment pour incarner la relève d'une nouvelle droite, ou plutôt un rassemblement des droites, après le score catastrophique des Républicains aux européennes et le clivage renforcé entre Emmanuel Macron et le Rassemblement national.

« J'ai regretté que la Manif pour tous ne soit pas aux côtés de Gilets jaunes »

Marion Maréchal rêve d'une alliance entre une droite populaire incarnée par le RN et une droite plus bourgeoise pour remporter la mise en 2022 face à Emmanuel Macron, auteur d'une « fusion acquisition » sur la droite modérée, selon l'expression consacrée par Érik Tegner, l'un de ses soutiens. « J'ai regretté que la Manif pour tous ne soit pas aux côtés de Gilets jaunes », a-t-elle synthétisé. La directrice de l'Issep, son école de sciences politiques à Lyon, a fait la leçon à sa tante Marine qui avait refusé de défiler contre le mariage homosexuel, expliquant d'entrée de jeu que « le RN n'arriverait pas à gagner seul ». « Le RN est indispensable à la vie politique, mais il n'est pas suffisant, il faut le dépasser. Il faut permettre que d'autres voix s'expriment pour aboutir à une coalition gouvernementale et à des alliances de circonstance », a-t-elle expliqué.



« C'est détestable d'utiliser Bellamy comme bouc émissaire »

Marion Maréchal, qui a refusé d'appeler à voter pour Jordan Bardella aux européennes, malgré l'insistance de sa tante, n'a pas voulu dire quel bulletin elle avait glissé dans l'urne. Mais en l'entendant parler, on comprend aisément que son choix s'est porté sur François-Xavier Bellamy, dont elle n'a cessé de prendre la défense. « C'est détestable d'utiliser Bellamy comme bouc émissaire. » Pour la petite-fille de Jean-Marie Le Pen, Bellamy a été victime « des votes de son groupe », le PPE, au Parlement européen, ainsi que de la « disqualification des grands partis traditionnels ». C'est plutôt Laurent Wauquiez la cible de son courroux. Elle l'a accusé d'avoir tenté « d'évincer Bellamy de la tête du groupe au Parlement européen pour mettre Geoffroy Didier ». Une manière de prouver que ce n'est pas son positionnement, assez proche de celui du philosophe qui pose problème, mais le parti derrière lui et son ancien chef poussé dans les orties.

« Larcher est un géant institutionnel, mais un nain électoral »



Quelle serait la future droite de Marion Maréchal ? Pas celle de Gérard Larcher qui se pose en sauveur des Républicains. Pour elle, l'initiative du matois président du Sénat qui veut ramener son parti vers le centre va droit dans le mur : « Larcher est un géant institutionnel, mais un nain électoral », a-t-elle lancé. Sur le fond, Marion Maréchal a donné sa définition d'une droite beaucoup plus semblable à celle d'Éric Zemmour, qu'elle consulte régulièrement et qui avait songé à partager une liste aux européennes avec elle. Une droite « nationale, souverainiste, populaire, conservatiste ». Une droite qui « défend la civilisation et l'identité nationale ». Et qui se bat contre le grand basculement démographique, selon l'expression de l'analyste Jérôme Fourquet. Si Marion Maréchal assure qu'elle est encore loin d'un retour et qu'elle n'affrontera pas sa tante, elle cherche tout de même à entretenir l'espoir d'une droite désormais orpheline. Et se pose en recours. Elle n'a pas été dégagée, elle.





." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6276
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par le.k le Dim 2 Juin - 22:22

quel est le rapport avec le point et Marion

le.k

Messages : 385
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par elaine le Dim 2 Juin - 22:31

le.k a écrit:quel est le rapport avec le point et Marion
Aucun. Zerbinette a du mal a maitriser le copié/collé.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 15642
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par dugenou le Dim 2 Juin - 23:13

Elle a raison la gamine, le RN a le vent en poupe en ce moment. Elle a une chance aux prochaines élections. 

On dit merci qui ?


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 3659
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Fontsestian le Lun 3 Juin - 7:53

le.k a écrit:quel est le rapport avec le point et Marion
 
Le Point est un magazine d'information, Marion lance sa campagne de conquête du FN par l'intermédiaire des médias, logique.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5082
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Fontsestian le Lun 3 Juin - 8:00

dugenou a écrit:Elle a raison la gamine, le RN a le vent en poupe en ce moment. Elle a une chance aux prochaines élections. 

On dit merci qui ?
Merci Mitterrand, merci à un PS qui a sans vergogne exploité le pion FN, merci à Wauqiez et  Sens commun.


Le FN n'a pas attendu Macron pour devenir le premier parti de France en terme d'électeurs il l'est depuis 2014.


C'est vrai aussi que Macron joue avec le feu en faisant de lui son unique "partenaire" politique, nous ne saurons qu'avec le temps si c'est une faute

stratégique ou le bon moyen de rassembler les français de tous bords qui ne veulent pas du populisme.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5082
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Lili-Rose le Lun 3 Juin - 8:40

Fontsestian a écrit:
dugenou a écrit:Elle a raison la gamine, le RN a le vent en poupe en ce moment. Elle a une chance aux prochaines élections. 

On dit merci qui ?
Merci Mitterrand, merci à un PS qui a sans vergogne exploité le pion FN, merci à Wauqiez et  Sens commun.


Le FN n'a pas attendu Macron pour devenir le premier parti de France en terme d'électeurs il l'est depuis 2014.


C'est vrai aussi que Macron joue avec le feu en faisant de lui son unique "partenaire" politique, nous ne saurons qu'avec le temps si c'est une faute

stratégique ou le bon moyen de rassembler les français de tous bords qui ne veulent pas du populisme.


Et mon bon Font, qui attaque de bon matin son blablabla... Very Happy 
L'absence actuelle de droite officielle (manu étant au minium un libéral) fait tout simplement parti du cycle de vie normal.
En ce qui concerne la montée en puissance de l'extrème droite, ce n'est qu'un éternel recommencement de l'histoire.
Inutile de remercier Wauqiuez, le décomposition de cette droite là a commencé sous Sarko.
A noter quand même que les choses changent, à l'époque c'était RPR vs PS.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 5004
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 10:04

MACRON s'intéresse surtout à lui avec une vision très autocratique -- il n'a rien d'un libéral --
Plutôt que d'essayer de détruire les oppositions , -- il serait temps qu'il se mette au boulot pour gérer la France et surtout dépenser moins --
Les relations entre l'Etat et les collectivités deviennent de plus en plus catastrophique alors qu'il y a tant à faire --les Français qui en ont ras le bol du matraquage fiscal descendent dans la rue ---
Jamais la France a été aussi mal gouverné -- !
A force de désirer gouverner seul , -- il finira par mettre au pouvoir les Lepen ce qui serait une catastrophe pour notre pays --
Le L R E M  est une substance ectoplasme --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Zerbinette le Lun 3 Juin - 10:05

Le Figaro aussi........pour ceux que "le Point"dérange..........




Après la débâcle de LR, Marion Maréchal en appelle à une union des droites



L’ancienne députée Front national du Vaucluse dit vouloir aller «au-delà du Rassemblement national» pour construire une alternative politique à Emmanuel Macron.
S’il est trop tôt pour parler d’un retour, Marion Maréchal en aura sans conteste livré la bande annonce, hier soir, sur le plateau de LCI. En retrait de la vie politique depuis deux ans, la nièce de Marine le Pen a décidé de sortir de son relatif silence médiatique en accordant une heure d’interview au journaliste Adrien Gindre. L’ancienne députée du Vaucluse a beau se dire «heureuse de continuer cette aventure entrepreneuriale» à la tête de son jeune institut d’études politiques, l’ISSEP, le moment choisi pour cette prise de parole n’avait rien d’innocent.
Une semaine après les européennes, et la violente débâcle essuyé par Les Républicains, la directrice a voulu se rappeler au bon souvenir des Français. Particulièrement à ceux issus de la droite: «J’espère que ce courant de droite (LR) qui a été un peu malmené, trahi à certains égards, qui a subi une certaine forme de terrorisme intellectuel de la gauche et qui a été victime de sa stratégie au centre va se faire entendre», a lancé l’ancienne élue frontiste, notamment à l’attention des électeurs de François Fillon réfugiés dans l’abstention dimanche dernier.
Alors que les appels d’élus LR se sont multipliés, cette semaine, pour un rapprochement idéologique - quand ce n’est pas politique - de leur formation avec La République En Marche, l’ancienne parlementaire a voulu tracer l’exact chemin opposé. Enfourchant, une fois de plus, l’un de ses chevaux de bataille favori: une union à droite. «Ce que je crois indispensable, c’est que puisse émerger de cette débâcle de LR, un courant de droite qui se structure et qui puisse accepter le principe d’une grande coalition avec le Rassemblement national.» Un attelage qui aurait pour liant une pensée «conservatrice», que la trentenaire résume comme l’union de la «liberté d’entreprendre et de la France éternelle». Une proposition faisant fi des analyses voulant que les 8,5% recueillis par François-Xavier Bellamy démontrent l’absence de tout débouché électoral pour un programme conservateur.

Le RN, «nécessaire mais pas suffisant»


Plus que son catholicisme, son opposition au mariage pour tous ou son hostilité à l’extension de la PMA, la tête de liste LR aurait été victime selon Marion Maréchal «des votes indéfendables de son groupe au parlement européen, de l’hétérogénéité et de l’incohérence de sa liste comprenant des européistes forcenés comme d’un phénomène européen de disqualification des grands partis traditionnels.» Moquant les plus centristes des leaders de droite, tel Gérard Larcher «géant institutionnel mais nain électoral», la jeune femme n’a pas plus épargné son ancien parti, le Rassemblement national. Dont elle n’a pas soutenu les candidats le 26 mai.
«Le RN est nécessaire. Mais il n’est pas suffisant, a-t-elle cinglé. Je cherche à réfléchir comment, demain, aller au delà du RN. Pour permettre ces fameuses alliances qui nous permettrons de sauver la France.» A la question de savoir si c’est derrière sa personne que pourrait se souder cette potentielle coalition en vue de construire une alternance à Emmanuel Macron, la jeune retraitée préfère, pour l’instant, botter en touche. «Nous sommes dans une course de fond. Vous me demandez qui va passer la ligne d’arrivée, alors qu’on a même pas constitué les équipes.» Façon de reconnaître qu’elle sera bien, d’une façon ou d’une autre, sur la ligne de départ.


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6276
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 10:14

Zerbinette a écrit:Le Figaro aussi........pour ceux que "le Point"dérange..........
Après la débâcle de LR, Marion Maréchal en appelle à une union des droites

  • Par  Marion avance ses pions! Svg+xml;base64,PD94bWwgdmVyc2lvbj0iMS4wIiBlbmNvZGluZz0iVVRGLTgiIHN0YW5kYWxvbmU9Im5vIj8+Cjxzdmcgd2lkdGg9IjE0cHgiIGhlaWdodD0iMTRweCIgdmlld0JveD0iMCAwIDE0IDE0IiB2ZXJzaW9uPSIxLjEiIHhtbG5zPSJodHRwOi8vd3d3LnczLm9yZy8yMDAwL3N2ZyIgeG1sbnM6eGxpbms9Imh0dHA6Ly93d3cudzMub3JnLzE5OTkveGxpbmsiPgogICAgPCEtLSBHZW5lcmF0b3I6IHNrZXRjaHRvb2wgMy44LjEgKDI5Njg3KSAtIGh0dHA6Ly93d3cuYm9oZW1pYW5jb2RpbmcuY29tL3NrZXRjaCAtLT4KICAgIDx0aXRsZT45QkEzMjREQi0yN0EyLTQ4QTctQTAxNi1BQUM4RDQ2OTMyNUE8L3RpdGxlPgogICAgPGRlc2M+Q3JlYXRlZCB3aXRoIHNrZXRjaHRvb2wuPC9kZXNjPgogICAgPGRlZnM+PC9kZWZzPgogICAgPGcgaWQ9IkFydGljbGUiIHN0cm9rZT0ibm9uZSIgc3Ryb2tlLXdpZHRoPSIxIiBmaWxsPSJub25lIiBmaWxsLXJ1bGU9ImV2ZW5vZGQiPgogICAgICAgIDxnIGlkPSJBUlRJQ0xFIiB0cmFuc2Zvcm09InRyYW5zbGF0ZSgtMjMwLjAwMDAwMCwgLTQ5MC4wMDAwMDApIj4KICAgICAgICAgICAgPGcgaWQ9ImF1dGV1ciIgdHJhbnNmb3JtPSJ0cmFuc2xhdGUoMjMwLjAwMDAwMCwgNDg4LjAwMDAwMCkiPgogICAgICAgICAgICAgICAgPGcgaWQ9Imljb24tbWluaS1maWdhcm8iIHRyYW5zZm9ybT0idHJhbnNsYXRlKDAuMDAwMDAwLCAyLjAwMDAwMCkiPgogICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxnIGlkPSJmcGx1bWUiPgogICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8cGF0aCBkPSJNMTQsMTEuODk5NiBDMTQsMTMuMDU5NTcyNSAxMy4wNTkyOTY4LDE0IDExLjg5OTU3NiwxNCBMMi4wOTk5NDQwMSwxNCBDMC45NDA1NDMyNTgsMTQgMCwxMy4wNTk1NzI1IDAsMTEuODk5NiBMMCwwIEwxMS44OTk1NzYsMCBDMTMuMDU5Mjk2OCwwIDE0LDAuOTQwMjY3NDU5IDE0LDIuMTAwMjQwMDMgTDE0LDExLjg5OTYiIGlkPSJGaWxsLTEiIGZpbGw9IiMzNzc1Q0EiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTguOTgyMzUyOTQsOSBMOC45NjY5ODI5Miw4Ljk5MTkyOTU3IEM4Ljk2Mzc1NzEyLDguOTg4MjYxMTkgOC42NTQwNzk3LDguNjMzNDA2NyA4LjAwOTEwODE2LDguMDU5MTgzMTcgTDgsOC4wMjU2Nzg2NSBMOC4wMjE0NDIxMyw4LjAwNDQwMjA1IEw4LjEyMTI1MjM3LDggTDguMTM1Mjk0MTIsOC4wMDUzODAyOSBDOC40ODIzNTI5NCw4LjMxNTQ4MDU2IDguNjQ1MTYxMjksOC41MTUwNDAzNSA4Ljg3MDAxODk4LDguNzkxMzkxNTQgQzguOTEwODE1OTQsOC44NDAzMDMyNSA4Ljk1Mjk0MTE4LDguODkyMTQ5NjcgOC45OTg2NzE3Myw4Ljk0NzQxOTkxIEw5LDguOTg5NzI4NTQgTDguOTgyMzUyOTQsOSBNOC42MjU5MDk3NSw4IEw4LDggTDgsOC4yOTY5ODczNCBDOC40MDEwMTg5Miw4LjQ3MzY0NjY4IDguNTk1MDUwOTUsOC42MTg1NzUwOCA4LjU5Njc5NzY3LDguNjIwMDAxMTkgQzguNjAyMzI4OTcsOC42MjM3NDQ3MyA5LjI0OTQ5MDU0LDkuMDQyNDg2MTggOS43ODAyMDM3OCw5LjYzODA2NTI0IEM5Ljk3MDE2MDEyLDkuODUwNzMzODUgMTAuMTA1Mzg1Nyw5Ljk4MzM2MjA1IDEwLjIyNDc0NTMsMTAuMTAwNDgxMyBDMTAuNDMzNDc4OSwxMC4zMDUxMjgxIDEwLjYxNDg0NzIsMTAuNDgyNjc4NyAxMSwxMSBDMTAuNjgxMjIyNywxMC40Nzc1MDkxIDEwLjIzNTUxNjcsOS45MTEzNDM1MSA5LjU2ODcwNDUxLDkuMTc1NDcwOTEgQzkuMjYyMDA4NzMsOC44MzY1OTE2IDguOTE5Nzk2MjIsOC40MTAzNjMwNiA4LjYyNTkwOTc1LDgiIGlkPSJGaWxsLTIiIGZpbGw9IiM5OTk5OTkiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTEwLjY4NDMzMjgsOS41NTUxODA0MSBDMTAuMTE2MTQ5LDkuMDgzMzUwMTMgOS40MDQxMTI1NCw4LjQ4MTA1MjIxIDguOTM1NTU4ODEsOC4wMDY1MDA3MSBMOC45MTkzODM5OCw4IEw4Ljc3ODI4NDQ0LDggTDguNzU5MTg0MzgsOC4wMTEwMzYwOCBMOC43NjI0NTM3Niw4LjAzMDk5MTc0IEM5LjExNjQwNzEyLDguMzg3Nzc0NjQgOS41MzMxNjcsOC43NjEzMzg0NCA5LjkwNTcwNDIxLDkuMDU2NTkxNDEgQzEwLjY5Mzk2ODksOS42ODA2NTkxNCAxMS4yMjA4NTUyLDEwLjE2MDgwNDMgMTEuNTk3Njk0MiwxMC42MDM5MTA1IEMxMS4xNDIzOTAxLDEwLjE2NTE4ODUgMTAuOTI3OTg3NiwxMC4wMTQ2MTQgMTAuNjgxMjM1NSw5Ljg0MTA2MDI3IEMxMC41NDAxMzU5LDkuNzQxNzM1NTQgMTAuMzgwMjgwNSw5LjYyOTI1ODIxIDEwLjE1NTcyNTcsOS40NDg5MDE0MyBDOS41MjgzNDg5Niw4Ljk0MzgxMTczIDguNzYzMzE0MTIsOC41ODg2OTE4IDguNzU2Nzc1MzYsOC41ODU1MTcwMyBDOC43NTQ1Mzg0Miw4LjU4NDMwNzYgOC41MTc5Mzg1Nyw4LjQ1NzQ2ODI1IDguMDI4MzkxOTgsOC4zMDQzMjM3MyBMOC4wMDg3NzU3LDguMzA2ODkzNzcgTDgsOC4zMjIxNjI4NyBMOCw4LjUyMTI2NTg3IEw4LjAxMzc2NTgxLDguNTM4OTUzODQgQzguNjYyOTk1NzgsOC43NDQ4NTk5MSA4Ljk2MjQwMjEzLDguODkzNzcxNDIgOC45NjUzMjczNyw4Ljg5NTI4MzIxIEM4Ljk3NDc5MTM2LDguODk5ODE4NTggOS45MzY1MDUyMSw5LjM3OTk2MzcyIDEwLjYzNzM1Nyw5Ljk3MTY3OTEgQzExLjIyODQyNjQsMTAuNDcxNjI4NyAxMS4zNzM0ODM2LDEwLjYwOTIwMTggMTEuNTMxMjc0MiwxMC43NjQzMTE2IEMxMS41NDMxNDcyLDEwLjc3MTU2ODIgMTEuODI5MTMxOSwxMC45NDY3ODQ5IDExLjk3MjI5NjMsMTAuOTk4NjM5NCBMMTEuOTgwMzgzNywxMSBMMTEuOTk1MzU0LDEwLjk5NDcwODcgTDEyLDEwLjk3NDI5OTUgQzExLjk5NzU5MSwxMC45NjkzMTA2IDExLjczOTEzNzksMTAuNDI5OTAzMiAxMC42ODQzMzI4LDkuNTU1MTgwNDEiIGlkPSJGaWxsLTMiIGZpbGw9IiM5OTk5OTkiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTguMTIxMjUyMzcsOCBMOC4wMjE0NDIxMyw4LjAwNDQwMjA1IEw4LDguMDI1Njc4NjUgTDguMDA5MTA4MTYsOC4wNTkxODMxNyBDOC42NTQwNzk3LDguNjMzNDA2NyA4Ljk2Mzc1NzEyLDguOTg4MjYxMTkgOC45NjY5ODI5Miw4Ljk5MTkyOTU3IEw4Ljk4MjM1Mjk0LDkgTDksOC45ODk3Mjg1NCBMOC45OTg2NzE3Myw4Ljk0NzQxOTkxIEM4Ljk1Mjk0MTE4LDguODkyMTQ5NjcgOC45MTA4MTU5NCw4Ljg0MDMwMzI1IDguODcwMDE4OTgsOC43OTEzOTE1NCBDOC42NDUxNjEyOSw4LjUxNTA0MDM1IDguNDgyMzUyOTQsOC4zMTU0ODA1NiA4LjEzNTI5NDEyLDguMDA1MzgwMjkgTDguMTIxMjUyMzcsOCIgaWQ9IkZpbGwtNCIgZmlsbD0iIzk5OTk5OSI+PC9wYXRoPgogICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8cGF0aCBkPSJNNCw0IEwxMiw0IEwxMiw2LjI0OTAyOTQyIEwxMC4wNDMzNTMxLDYuMjQ5MDI5NDIgTDEwLjA0MzM1MzEsNS44NjY4MzQyMyBDMTAuMDQzMzUzMSw1LjY2MzI0ODEzIDkuOTA4NzIxNDIsNS40OTA2MDgzOCA5LjYwODQ2NzQsNS40OTA2MDgzOCBMNy44MzY1NzkxNyw1LjQ5MDYwODM4IEw3LjgzNjU3OTE3LDYuNzUzMTI0OTMgTDkuNDc3MDUzMzQsNi43NTMxMjQ5MyBMOS40NzcwNTMzNCw4LjExMDUyMjY1IEw3LjgzNjU3OTE3LDguMTEwNTIyNjUgTDcuODM2NTc5MTcsOS4xMjI0ODM3OSBDNy44MzY1NzkxNyw5LjQwMTAwMDg4IDcuOTY2Mjk5NzUsOS41MTU2NzUxNCA4LjM1ODAwMTY5LDkuNTE1Njc1MTQgTDguOTc5MzM5NTQsOS41MTU2NzUxNCBMOC45NzkzMzk1NCwxMSBMNCwxMSBMNCw5LjUxNTY3NTE0IEw0LjY1ODQyNTA2LDkuNTE1Njc1MTQgQzQuODQ4NDMzNTMsOS41MTU2NzUxNCA0Ljk4MTU0MTA3LDkuMzk2NDQ1MzIgNC45ODE1NDEwNyw5LjIyMDE5MjU1IEw0Ljk4MTU0MTA3LDUuODU2NzgwNTkgQzQuOTgxNTQxMDcsNS42NDUzNDAxIDQuOTQzNjA3MTEsNS40OTA2MDgzOCA0LjYyOTgwNTI1LDUuNDkwNjA4MzggTDQsNS40OTA2MDgzOCBMNCw0IiBpZD0iRmlsbC01IiBmaWxsPSIjRkZGRkZGIj48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwYXRoIGQ9Ik0yLjAyNzk0ODg0LDMgQzIuMDUxNzkyMiwzLjY2OTg1NDIxIDIuMjYyNzUwNjcsNC4zOTk3NDkxOCAyLjI2Mjc1MDY3LDQuMzk5NzQ5MTggQzIuMjYwMjI0MjIsNC4zOTg0OTUwNiAyLjI1Nzg1NTY4LDQuMzk3MjQwOTUgMi4yNTU0ODcxMyw0LjM5NTk4NjgzIEMyLjI1OTExODksNC40MDk2MjUzMyAyLjI2Mjc1MDY3LDQuNDIzNDIwNiAyLjI2NjM4MjQ0LDQuNDM3MjE1ODYgTDIuMjYwNTQwMDMsNC40NTYzNDExMiBMMi4yNDEyNzU4Niw0LjQ2MDQxNjk5IEMyLjIzNjY5NjY3LDQuNDU4ODQ5MzUgMi4xNDIyNzA2NSw0LjQyNTc3MjA2IDIsNC4yOTczODIwMyBDMi4wMTI3OTAxNSw0LjM0MjY4Njk0IDIuMDI1ODk2MSw0LjM4NzA1MTI2IDIuMDM5NjMzNjYsNC40MzA2MzE3NiBDMi4yMzIxMTc0OCw0LjkxNjc1ODExIDIuNzQ5ODgxNTcsNi4wNDQ5OTEzOCAzLjUzNzUwMTk3LDYuNDM1ODA0OTkgTDMuNTQ3NzY1NjcsNi40NTc1OTUyMyBMMy41Mjg2NTk0LDYuNDcyMzMxMDkgQzMuNTE0NzYzOTMsNi40NzIzMzEwOSAzLjIyMjE2OTU5LDYuNDY5NTA5MzMgMi45NDE1NzU4Nyw2LjM1NzEwOTI2IEMzLjEyOTE2NDY5LDYuNTM1ODIwNjYgMy4zOTgwNzM1OCw2LjczMDk5MjMyIDMuNjcyNTA5MDgsNi45MTE4OTg0MiBDMy45NjYyMDg3NSw3LjA5OTg1ODkxIDQuMzYwODA4NDYsNy4zMjk1MTg3MyA0Ljg4NzU3MzAzLDcuNTk5NjIzNzcgTDQuODk3OTk0NjMsNy42MTc2NTE2NyBMNC44ODU2NzgxOSw3LjYzNDczODk5IEM0Ljg4MzMwOTY1LDcuNjM1ODM2MzQgNC44MjIyMDExNyw3LjY1OTgyMTI5IDQuNjg4Mjk5MzgsNy42NTk4MjEyOSBDNC41OTIyOTQzMyw3LjY1OTgyMTI5IDQuNDg0Mjg4NjUsNy42NDc3NTA0MyA0LjM2NjE3NzE3LDcuNjIzOTIyMjQgQzQuNDUwMTgxNTksNy42Nzg0NzYyNSA0LjUzMjkyMjc5LDcuNzMwNTIyMDMgNC42MTQwODQ5NSw3Ljc3OTkwMjgxIEM0LjcyNDYxNzA5LDcuODQ1NDMwMzIgNC44NTU4MzQ1Miw3LjkyMDk5MDc1IDUsOCBMNSw2LjUwOTMyNzQ4IEM1LDYuMjk4MzIyNjIgNC45NjQ2Mjk3Miw2LjE0MzkwOTcgNC42NzIwMzUzNyw2LjE0MzkwOTcgTDQuMDg0NzkzOTQsNi4xNDM5MDk3IEw0LjA4NDc5Mzk0LDUuNzE3OTgwODcgQzMuMjAwODUyNjgsNS4wODgyNTgzNSAyLjUzMTE4NTg1LDMuODU3NjU3OTQgMi4zMzE1OTY0LDMuMzExMzM0MDYgQzIuMTkyOTU3NTIsMy4xODA0MzU4IDIuMDkwNjM2MzUsMy4wNzI1ODE5MSAyLjAyNzk0ODg0LDMiIGlkPSJGaWxsLTYiIGZpbGw9IiM5OTk5OTkiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTQsNSBMNCw1LjQzMzgxNzY2IEw0LjY5MDU3OTM1LDUuNDMzODE3NjYgQzUuMDM0NjYyMDUsNS40MzM4MTc2NiA1LjA3NjI1NjUsNS41OTEwOTA1MyA1LjA3NjI1NjUsNS44MDYwMDM1MSBMNS4wNzYyNTY1LDcuMzI0Mjg1NDkgQzUuMjI5MjY0NjcsNy4zOTY5MzQzOCA1LjM5NDcxNDA0LDcuNDcyMjk3NjIgNS41NjYyOTExNiw3LjU0NTU4NTE4IEM2LjA0Nzk2OTc5LDcuNzQ2NjA3MDYgNi40MzY4MDM2Niw3Ljg2ODkxMjY2IDYuNjg3NDg0NTMsNy45Mzc3Mjk1MiBDNi43OTU1NTU4Myw3Ljk2NDIzNDM5IDYuOTAwMjg0NzIsNy45ODU0NzAyMiA3LDggTDYuOTk0NDI5MzEsNS43NzE5OTQyNSBDNi45OTQ0MjkzMSw1Ljc3MTk5NDI1IDYuOTQzNTUwMzgsNS42NjU0OTU3NyA2LjgzNDczNjMyLDUuNDk5OTIwMTcgTDYuODM3NTIxNjYsNS41MzM2MTAwOSBMNi44NDc5MjAyOCw1LjUzMjgxMTc1IEw2Ljk3MTIxODEyLDYuNzY1MTI4NTMgTDYuOTc4Mjc0MzMsNi43NzI5NTIyNiBMNi45ODI1NDUxOCw2Ljc4MzMzMDY3IEw2Ljk5MDM0NDE0LDYuODg3Mjc0NDcgTDYuOTc0NTYwNTMsNi45MDc1NTIyOSBMNi45Njc2OTAwMiw2LjkwODUxMDMgTDYuOTQ4MDA2OTMsNi44OTg5MzAyMyBDNi44OTMyMjg1Miw2LjgyMTQ5MTMgNi4zNTQzNTc1MSw2LjExNTEyMDU1IDQuMzI0OTU2NjcsNS4xNzU0NzUwMSBDNC4yMTQxMDAwMiw1LjEyNDIyMTYyIDQuMTA1ODQzMDMsNS4wNjUzMDQxNyA0LDUiIGlkPSJGaWxsLTciIGZpbGw9IiNGRkZGRkYiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTQsNCBMNC4wNTUxMTE2LDQuNDYzNjU2OTMgQzQuMTE3NjYzMjcsNC41MjA2MDU4OCA0LjE4NDc2MTY0LDQuNTc3NTU0ODMgNC4yNTU1ODAwNSw0LjYzMzcxNjkzIEw0LjE5MzU3OTUsNC4xMjMyNDE4NiBMNC4yMjc0NzMxMyw0LjEyMTA3OCBMNC4yOTMxOTM3Miw0LjY2MzcxNTk0IEM0LjM1NTQ2OTgzLDQuNzExNzE0MzcgNC40MjA5MTQ4NSw0Ljc1ODkyNTk0IDQuNDg5MjUzMjQsNC44MDQ5NTcyMSBMNC40MjAyMjU5Niw0LjI0MDM4NTU2IEw0LjQ1Mzk4MTgxLDQuMjM4MjIxNyBMNC41MjY0NTM1Nyw0LjgyOTQ0ODIxIEM0LjU4NzIxNDExLDQuODY5MTg0NjIgNC42NTAwNDEzMyw0LjkwNzY0MjM3IDQuNzE1MzQ4NTgsNC45NDQ3MjMxMiBMNC42NDQyNTQ2Miw0LjMzNDUxMzYyIEw0LjY3ODE0ODI1LDQuMzMyMzQ5NzYgTDQuNzUxOTk3OCw0Ljk2NTc3MTYxIEM0Ljc3Mjk0MDIsNC45NzczNzc3OSA0Ljc5NDE1ODE3LDQuOTg4Nzg3MjUgNC44MTU1MTM5Miw1IEw0LjgxNTUxMzkyLDQuNDE4ODA1OTQgTDUsNC40MTg4MDU5NCBDNC43OTE5NTM3MSw0LjM1NDY3NjkgNC41MjY3MjkxMyw0LjI2MDk0MjI2IDQuMjY2NDY0NTksNC4xMzU2MzQ5IEM0LjE3MjQ5OTMxLDQuMDg5NzAxOTggNC4wODQwNDUxOSw0LjA0NDU1NTkyIDQsNCBNNCwzIEwzLjk4MzI5NTQ1LDMuNjMzMjk3NjQgQzMuOTU3OTU0NTUsMy43NTMyMTE5OSAzLjkzMDE3MDQ1LDMuODc2MzM4MzMgMy45LDQgTDMuOTIxNDIwNDUsMy4yMDg2MDEgTDMuOTE0MDkwOTEsMy4yMDY4MTY1NiBDMy45NDQxNDc3MywzLjEzNjUwOTY0IDMuOTczMTI1LDMuMDY3MjczMzggNCwzIE0zLDMgTDIuOTkyMzA3NjksMy40MzkxODkxOSBDMi45NjYwMDQ5NiwzLjYxMTkzNjk0IDIuOTM1MjM1NzMsMy44MDE4MDE4IDIuOSw0IEwyLjkxNzA1OTU1LDMuMjQ4ODczODcgQzIuOTQ2NDY0MDIsMy4xNjI4Mzc4NCAyLjk3NDE5MzU1LDMuMDc5OTU0OTUgMywzIE0zLDMgQzIuOTgwNTIyMzksMi45NzgxMTkzNSAyLjk0NzM4ODA2LDIuOTQzMDc0MTQgMi45LDIuOSBMMi45MDc4MzU4MiwyLjk2MDA3MjMzIEMyLjk0MTQxNzkxLDIuOTc0MTc3MjIgMi45NzE5NDAzLDIuOTg3NDE0MSAzLDMiIGlkPSJGaWxsLTgiIGZpbGw9IiM5OTk5OTkiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTcsNSBMNi45Njc0Nzg1MSw2LjY2NDg0ODk5IEM2Ljk0MTU5NTAzLDYuNzgwNDExMDcgNi45MTkwNTQ0NCw2Ljg5MjgyNzE4IDYuOSw3IEw2LjkyOTY1NjE2LDUuNDg4MDQ1MyBMNi45MzE5MDA2Nyw1LjQ4NDA2MDQgQzYuOTQzMTIzMjEsNS4zOTMyNDY2NCA2Ljk2NjY2NjY3LDUuMjEzMDg3MjUgNyw1IE02LDUgTDUuOTY0NTc0NjIsNi43Mzk0NTUxIEM1Ljk0MTQ2OTA4LDYuODI3MjQ1MjEgNS45MTk5NDQyMSw2LjkxNDAyNjI0IDUuOSw3IEw1LjkzMjIxNzU3LDUuMzcyMTQ5MzQgQzUuOTUxNzg5ODcsNS4yNTI0NzIyNSA1Ljk3NDQ3Njk5LDUuMTI3MTQ0MyA2LDUgTTQuMjE2MzE2NjQsNCBMNCw0IEw0LDQuODQwNDgwNzYgQzQuMDQ4NjI2ODIsNC44NzE5MTUyMyA0LjA5ODU0NjA0LDQuOTAyMzU0MDMgNC4xNDkyNzMwMiw0LjkzMTkzOTQxIEw0LjA2MjE5NzA5LDQuMDA2Njg1MTYgTDQuMTAxNzc3MDYsNC4wMDM5ODI2NSBMNC4xOTE1OTkzNSw0Ljk1NzM5OTkgQzQuMjYyNjgxNzQsNC45OTczNjg2MSA0LjMzNTcwMjc1LDUuMDM0OTE5MjggNC40MTA1MDA4MSw1LjA3MDYyMDg3IEw0LjMyMTY0NzgyLDQuMTI3MzAyNDcgTDQuMzYxNTUwODksNC4xMjQ0NTc3MiBMNC40NTI2NjU1OSw1LjA5MTEwMzA1IEw0LjQ2OTQ2Njg4LDUuMDk5MDY4MzUgQzQuNTM2ODMzNiw1LjEyOTc5MTYyIDQuNjA0MDM4NzcsNS4xNjE3OTUwNCA0LjY3MTA4MjM5LDUuMTk0NTA5NjQgTDQuNTc1NzY3MzcsNC4yMTI2NDQ5IEw0LjYxNTUwODg5LDQuMjA5NTE1NjggTDQuNzEzMDg1NjIsNS4yMTU0MTg1MyBDNC43ODgyMDY3OSw1LjI1MjQwMDI2IDQuODYyODQzMyw1LjI5MDk0NjU5IDQuOTM2ODMzNiw1LjMyOTc3NzQgTDQuODIwODQwMDYsNC4xNDAxMDM4MyBMNC44NjA1ODE1OCw0LjEzNzExNjg1IEw0Ljk3ODk5ODM4LDUuMzUyMjUwOTEgQzUuMDUzOTU4LDUuMzkyNjQ2MzMgNS4xMjc2MjUyLDUuNDM0MTc5NjUgNS4yMDA0ODQ2NSw1LjQ3NTcxMjk2IEw1LjA4MTkwNjMsNC4yNTg4NzIwNiBMNS4xMjE2NDc4Miw0LjI1NTg4NTA3IEw1LjI0Mjk3MjU0LDUuNTAwMzIwMDMgQzUuMzE3OTMyMTUsNS41NDQxMjkxNSA1LjM5MTQzNzgsNS41ODgyMjI3NCA1LjQ2MzAwNDg1LDUuNjMyODg1MjkgTDUuMzQ0NTg4MDUsNC40MDI4MTYzIEw1LjM4NDQ5MTExLDQuMzk5Njg3MDggTDUuNTA1ODE1ODMsNS42NjAwNTI2MyBDNS41ODEyNjAxLDUuNzA3NzAyMTUgNS42NTU0MTE5NSw1Ljc1NTc3ODM5IDUuNzI2NjU1OSw1LjgwNDQyMzU4IEw1LjYwNzc1NDQ0LDQuNTcyMDc4OCBMNS42NDc4MTkwNiw0LjU2OTM3NjI5IEw1Ljc2OTYyODQzLDUuODM0MTUxMiBDNS44NDk0MzQ1Nyw1Ljg4OTQ4MTU0IDUuOTI2OTc5LDUuOTQ0ODExODkgNiw2IEw1Ljg4MDI5MDc5LDQuODA2MDU5MzEgTDUuOTE2MzE2NjQsNC44MDMzNTY4IEM1Ljc4NzU2MDU4LDQuNjczNjM2MyA1LjY0MDcxMDgyLDQuNTQ1NDgwNDEgNS40NzQ5NTk2MSw0LjQzODM3NTY1IEM0Ljk1MTIxMTYzLDQuMTAxNTU3NSA0Ljc0ODYyNjgyLDQuMDIyMTg5MDMgNC42ODQzMjk1Niw0LjAwMzk4MjY1IEw0LjcwNzEwODI0LDQuMTM1Njk0NDcgTDQuNzAwMTYxNTUsNC4xNTEzNDA1OSBMNC42ODE3NDQ3NSw0LjE1NTAzODc2IEM0LjY3ODE5MDYzLDQuMTU0MDQzMSA0LjQ4OTAxNDU0LDQuMTAzNjkxMDYgNC4yMTYzMTY2NCw0IiBpZD0iRmlsbC05IiBmaWxsPSIjRkZGRkZGIj48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwYXRoIGQ9Ik00Ljk5NDI2Nzk4LDQgTDQuOTk5MjMzMywzLjk5NzQ1NDI2IEw1LDMuOTg2NDc1NzQgTDQuOTgwMDY1NzIsMy45IEw0Ljk2MDIwNDQ1LDMuOSBDNC45NjExMTcyLDMuOTEzNDQ0NzEgNC45NjEyNjMyMywzLjkyMzk0NTkgNC45NTg3MDc1NiwzLjkyMzk0NTkgQzQuOTU4NDg4NSwzLjkyMzk0NTkgNC45NTgyMzI5MywzLjkyMzg2NjM1IDQuOTU3OTc3MzYsMy45MjM3MDcyNCBDNC45NDk1NDM2MywzLjkxNjA3MDAxIDQuOTQxMjU1OTMsMy45MDgxMTQ1NiA0LjkzMzExNDI4LDMuOSBMNC45LDMuOSBDNC45NTY1OSwzLjk2NjkwNTMzIDQuOTkzNjQ3MzIsMy45OTkzNjM1NiA0Ljk5NDI2Nzk4LDQgTTIuMTAzODQ5NiwyIEwyLjA5MTkxMjg2LDIuMDE1OTA2NjggQzIuMDUxOTI0OCwyLjQ5ODI2MjA1IDIuMjMyMDIwMjksMy4xOTgxNTYgMi4yODE1NTc3NCwzLjM3OTQ2MjcxIEMyLjE3NzExMTMxLDMuMzA0OTM2OTYgMi4wMzQxNjg5LDMuMTE5NjUzNTkgMi4wMzI1Mjc2LDMuMTE3NTkxNjEgTDIuMDA5OTk3MDIsMy4xMTI0MzY2NyBMMiwzLjEzMjkwOTE2IEMyLjMyMzYzNDc0LDQuNDcxMjc5NiAzLjA2MDEzMTMsNS4xMjg2MDg0NiAzLjI5MDM2MTA5LDUuMzA2MzgwMzUgQzMuMTcyMTg3NDEsNS4yNzQyNzI0MiAyLjk1NjI4MTcxLDUuMjAyODM5NjQgMi44MDUyODIwMSw1LjE1MDcwMTA3IEwyLjc4NDM5MjcyLDUuMTU3MTgxNTcgTDIuNzg0MzkyNzIsNS4xNzg1Mzc3NiBDMy4yMDE3MzA4Myw1Ljc1NzIxNjkyIDQuMjYxMjY1MjksNi4yODUyMzAzNSA0LjU4MDEyNTM0LDYuNDM1MTY1NTUgQzQuMzg2NjAxMDEsNi40MTIxODkyMyA0LjA2Njg0NTcyLDYuMzQ1MTc0OTcgNC4wNjI5NjYyOCw2LjM0NDI5MTI3IEw0LjA0MjY3MzgzLDYuMzU0NjAxMTUgTDQuMDQ3ODk2MTUsNi4zNzYzOTkyIEM0LjM3MDMzNzIxLDYuNjI3MDc2NzEgNC42OTUxNjU2Miw2LjgzMjY4NTI4IDUsNyBMNSw2Ljg2OTk0ODE2IEM0Ljg4Mjg3MDc4LDYuODA2MTc0MTUgNC43NjExMTYwOCw2LjczNjUwODc4IDQuNjM1MzMyNzQsNi42NjAzNjI5MSBDNC41MzE3ODE1Niw2LjU5OTM4NzMgNC40NDc0NzgzNiw2LjU0NzY5MDU5IDQuMzg5Mjg2NzgsNi41MTE0NTg3IEM0LjM5MzE2NjIyLDYuNTEyMTk1MTIgNC4zOTcxOTQ4Nyw2LjUxMzA3ODgzIDQuNDAxMDc0MzEsNi41MTM4MTUyNSBDNC4zNDA3OTM3OSw2LjQ3NDkzMjI1IDQuMjc5OTE2NDQsNi40MzQ1NzY0MSA0LjIxODI5MzA1LDYuMzkyODk1MDIgQzQuMjE4MjkzMDUsNi4zOTI4OTUwMiA0LjY1MDcwMTI4LDYuNDY2Njg0MzQgNC43OTg4NjYwMSw2LjQ2NjY4NDM0IEM0Ljc5ODg2NjAxLDYuNDY2Njg0MzQgNC4yNjE0MTQ1LDYuMTgyNTczMzUgMy43NDU1OTgzMyw1Ljg0NDg1MDk1IEMzLjMzNDA3OTM4LDUuNTgyODMyNTcgMy4xMzI2NDY5Nyw1LjQwNjgyODA5IDMuMDQ0NjEzNTUsNS4zMTk0ODg2MyBDMy4wNDgwNDUzNiw1LjMyMDk2MTQ3IDMuMDUxNDc3MTcsNS4zMjIyODcwMyAzLjA1NDkwODk4LDUuMzIzNjEyNTggQzMuMDEzODc2NDUsNS4yODQ4NzY4NyAyLjk3NzAyMTc4LDUuMjQ3MDI0ODYgMi45NDUwOTEwMiw1LjIxMDM1MTEzIEMyLjk0NTA5MTAyLDUuMjEwMzUxMTMgMy4yMjg0MzkyNyw1LjMzMTEyNDA3IDMuNTUxNjI2MzgsNS4zNzA0NDg5MiBDMy41NTE2MjYzOCw1LjM3MDQ0ODkyIDIuNjMwNDA4ODMsNC44Njg2NTIwNiAyLjIwMjYyNjA4LDMuNTEzNjM4NTEgQzIuMTgwMDk1NDksMy40NTY5MzQxMyAyLjE2MjE5MDM5LDMuNDA5NTA4NjYgMi4xNDkyMDkxOSwzLjM3Mzg2NTkxIEMyLjE1NDU4MDcyLDMuMzc4ODczNTcgMi4xNTk5NTIyNSwzLjM4MzczMzk1IDIuMTY1MTc0NTcsMy4zODg0NDcwNCBDMi4xNTA3MDEyOCwzLjMzNzA0NDg5IDIuMTM2OTc0MDQsMy4yODQxNjk5MSAyLjEyMzg0MzYzLDMuMjMwNDExMjIgQzIuMTIzODQzNjMsMy4yMzA0MTEyMiAyLjE2NjIxOTA0LDMuMzUyMzYyNDQgMi40MDY1OTUwNSwzLjQ4MTA4ODcyIEMyLjIxODc0MDY3LDIuNzU5OTg1ODYgMi4xNzE3Mzk3OCwyLjI5Mjk0ODA0IDIuMTYwMzk5ODgsMi4xMzI0MDgzOSBDMi4xNjkzNTI0MywyLjE0MzQ1NDcgMi4xNzk2NDc4NywyLjE1NTgyNjU2IDIuMTkxNTg0NiwyLjE2OTUyMzk4IEMyLjE5MDY4OTM1LDIuMTQ1NjYzOTYgMi4xOTAwOTI1MSwyLjEyMTY1NjY1IDIuMTg5Nzk0MDksMi4wOTc5NDM5MSBDMi4xODk3OTQwOSwyLjA5Nzk0MzkxIDMuMTc1MzIwOCwzLjIzMDExNjY1IDQuNDMzMzAzNDksMy43MjU3Mjc1OCBMNC42MjI3OTkxNiwzLjcyNTcyNzU4IEM0LjM4OTczNDQxLDMuNjM0NDExNDUgMy43Njk2MjEwMSwzLjM4MTk2NjU0IDMuNDc1MDgyMDcsMy4xNzE3OTIxNSBDMi45MjAwMjM4NywyLjc3NTQ1MDY5IDIuMTMxMTU0ODgsMi4wMTE3ODI3MyAyLjEyMzI0Njc5LDIuMDA0MTIzOTUgTDIuMTAzODQ5NiwyIiBpZD0iRmlsbC0xMCIgZmlsbD0iIzk5OTk5OSI+PC9wYXRoPgogICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICA8cGF0aCBkPSJNNiw3IEw2LDcuMTY4MTU4NDUgQzYuNTQwMTQzMjcsNy43ODMwODg5NCA2Ljk3ODIzMDUzLDcuOTk2MTkxMiA2Ljk4NDE4NDU4LDcuOTk4ODU3MzYgTDYuOTg2Nzg5NDcsOCBMNi45OTM3NjY4Niw3Ljk5NTA0ODU2IEw2Ljk5ODMyNTQzLDcuOTc2OTU2NzcgTDcsNy44MzQ1MDc3MSBMNi45OTAyMzE2NSw3LjgxMDg5MzE2IEM2Ljk4MTQ4NjY1LDcuODA4MjI3IDYuOTcyNzQxNjUsNy44MDUzNzA0MSA2Ljk2MzgxMDU5LDcuODAyMzIzMzcgTDYuOTYzODEwNTksNy44MTg4OTE2NCBDNi45NjM4MTA1OSw3LjgxODg5MTY0IDYuOTA3NzEyMzUsNy43OTM5NDQwMSA2LjgwNzIzNzg4LDcuNzI4MDUxOCBDNi42Mjc1MDAyMyw3LjYyMjkyODk3IDYuNDI5NjIxMzYsNy40NDc1MzM4IDYuMjQ1NTExMjEsNy4yNjAzMzEzNyBDNi4xNjgyMDE2OSw3LjE4MzU4NDA4IDYuMDg2MDU0NTIsNy4wOTY5MzM5MiA2LDcgTTQuOTA0MDMxNTUsNCBMNC45MjkzMjU1Niw0IEw0LjkyNjQ0Mjc4LDMuOTg3NyBDNC45MzA0ODc5NywzLjk5MTEgNC45MzUzNzAwOCwzLjk5NTIgNC45NDA5NDk2NCw0IEw1LDQgQzQuOTY4NDc1NDgsMy45NzI5IDQuOTM2MzkzLDMuOTQ4NyA0LjkwMzg5MjA2LDMuOTI3OCBDNC45MDM1MjAwOSwzLjkyNzYgNC45MDMxOTQ2MSwzLjkyNzUgNC45MDI4NjkxNCwzLjkyNzUgQzQuODk4MTI2NTEsMy45Mjc1IDQuOTAwMjE4ODUsMy45NTMxIDQuOTAyMzU3NjgsMy45Nzg4IEM0LjkwMjk2MjEzLDMuOTg2IDQuOTAzNTY2NTgsMy45OTMzIDQuOTA0MDMxNTUsNCBNNS4wODY2OTQ3LDQgTDUsNCBDNS41NDgzNjU1MSw0LjI2NjA4MDk5IDUuODYzMzE0ODUsNC43NDQzMTk5IDYsNSBMNS45OTU4ODk4OSw0Ljk0MDUyMzA3IEw1Ljk5NDM2MDU0LDQuOTM1MjcyMTQgQzUuOTMxMjc1MDksNC44MTk3NTE1OSA1LjcwNTAyNzcyLDQuNDI3NTQ3MjEgNS40NDU4MDM4Niw0LjIzNDk3OTMgQzUuMzExNzk1MDcsNC4xMzU4MTc0MyA1LjE4NzQ0MDI2LDQuMDU3NzYwMjcgNS4wODY2OTQ3LDQiIGlkPSJGaWxsLTExIiBmaWxsPSIjOTk5OTk5Ij48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwYXRoIGQ9Ik00Ljk5NDI0NzA2LDUgQzUuMDAxMjQ3MDYsNSA1LjAwMDg0NzA2LDQuOTg2OCA0Ljk5ODM0NzA2LDQuOTY5OSBMNC45MjQxNDcwNiw0Ljk2OTkgQzQuOTQ2NDQ3MDYsNC45ODAxIDQuOTY5MTQ3MDYsNC45OTAxIDQuOTkyMjQ3MDYsNC45OTk3IEM0Ljk5Mjk0NzA2LDQuOTk5OSA0Ljk5MzY0NzA2LDUgNC45OTQyNDcwNiw1IE0yLjksNSBDMi45MzAxNzA0NSw0Ljg3NjMzODMzIDIuOTU3OTU0NTUsNC43NTMyMTE5OSAyLjk4MzI5NTQ1LDQuNjMzMjk3NjQgTDMsNCBDMi45NzMxMjUsNC4wNjcyNzMzOCAyLjk0NDE0NzczLDQuMTM2NTA5NjQgMi45MTQwOTA5MSw0LjIwNjgxNjU2IEwyLjkyMTQyMDQ1LDQuMjA4NjAxIEwyLjksNSBNMi45LDUgQzIuOTM1MjM1NzMsNC44MDE4MDE4IDIuOTY2MDA0OTYsNC42MTE5MzY5NCAyLjk5MjMwNzY5LDQuNDM5MTg5MTkgTDMsNCBDMi45NzQxOTM1NSw0LjA3OTk1NDk1IDIuOTQ2NDY0MDIsNC4xNjI4Mzc4NCAyLjkxNzA1OTU1LDQuMjQ4ODczODcgTDIuOSw1IE0xLjksMi45IEMxLjk0NzM4ODA2LDIuOTQzMDc0MTQgMS45ODA1MjIzOSwyLjk3ODExOTM1IDIsMyBDMS45NzE5NDAzLDIuOTg3NDE0MSAxLjk0MTQxNzkxLDIuOTc0MTc3MjIgMS45MDc4MzU4MiwyLjk2MDA3MjMzIEwxLjksMi45IE0yLDMgQzIuMDAwMzk5MDQsMy4wMjcwOTgyOSAyLjAwMTE5NzEzLDMuMDU0NTMzMjEgMi4wMDIzOTQyNSwzLjA4MTc5OTgyIEMyLjA4MTYwNDE1LDMuMTU5NzI4NDYgMi4yMTA4OTM4NSwzLjI3NTUyNzM4IDIuMzg2MDczNDIsMy40MTYwNjgyMiBDMi42MzgyNjgxNiw0LjAwMjYzNjg5IDMuNDg0NDM3MzUsNS4zMjM4ODkxNCA0LjYwMTM1Njc0LDYgTDQuNjAxMzU2NzQsNS44NTQ3NDY0MSBDNC41NzA0MzA5Nyw1LjgzNTU1ODggNC41Mzk3MDQ3MSw1LjgxNjAzNDU2IDQuNTA5Mzc3NDksNS43OTYxNzM3IEw0LjQwMjQzNDE2LDQuNzEyMjQxOTIgTDQuMzUzMzUxOTYsNC43MTU5NDQ3OSBMNC40NTYzMDQ4Nyw1Ljc2MDE1NDg1IEM0LjM2MTczMTg0LDUuNjk2NzAxMDggNC4yNzA3NTAyLDUuNjMwODkwOTMgNC4xODI3NjEzNyw1LjU2Mjg5MjczIEw0LjA3NzgxMzI1LDQuNTUxMTY2OTcgTDQuMDI4OTMwNTcsNC41NTQ4Njk4NCBMNC4xMjg4OTA2Niw1LjUyMDk4Mjk0IEM0LjAyOTkyODE3LDUuNDQyMjEyNzUgMy45MzUxNTU2Myw1LjM2MTQyMjggMy44NDQ5NzIwNyw1LjI3OTI4NjM2IEwzLjc0OTgwMDQ4LDQuMzUwNzA2OTEgTDMuNzAwNzE4MjgsNC4zNTQ0MDk3OCBMMy43OTA1MDI3OSw1LjIyNzk1MTA4IEMzLjY4Nzk0ODkyLDUuMTMxODQ0NyAzLjU5MDc4MjEyLDUuMDM0MzkxODMgMy41MDAxOTk1Miw0LjkzNjkzODk2IEwzLjQyMDM5MTA2LDQuMTQzNTE0MzYgQzMuNTQyMDk4OTYsNC4yMTk3NTk4NyAzLjY3MDE5MTU0LDQuMjk3MDE1MjYgMy44MDYyNjQ5Niw0LjM3NTYxNzE1IEM0LjE4MzE2MDQyLDQuNTkwMDQ3MTMgNC41NjcyMzg2Myw0Ljc1MDQ0ODgzIDQuODY4NTE1NTYsNC44NjAxODg1MSBMNSw0Ljg2MDE4ODUxIEMzLjMxNzgzNzE5LDQuMjkzODE3MzIgMiwzIDIsMyIgaWQ9IkZpbGwtMTIiIGZpbGw9IiM5OTk5OTkiPjwvcGF0aD4KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHBhdGggZD0iTTYuOSw3IEM2LjkxOTA1NDQ0LDYuODkyODI3MTggNi45NDE1OTUwMyw2Ljc4MDQxMTA3IDYuOTY3NDc4NTEsNi42NjQ4NDg5OSBMNyw1IEM2Ljk2NjY2NjY3LDUuMjEzMDg3MjUgNi45NDMxMjMyMSw1LjM5MzI0NjY0IDYuOTMxOTAwNjcsNS40ODQwNjA0IEw2LjkyOTY1NjE2LDUuNDg4MDQ1MyBMNi45LDcgTTUuOSw3IEM1LjkxOTk0NDIxLDYuOTE0MDI2MjQgNS45NDE0NjkwOCw2LjgyNzI0NTIxIDUuOTY0NTc0NjIsNi43Mzk0NTUxIEw2LDUgQzUuOTc0NDc2OTksNS4xMjcxNDQzIDUuOTUxNzg5ODcsNS4yNTI0NzIyNSA1LjkzMjIxNzU3LDUuMzcyMTQ5MzQgTDUuOSw3IE00Ljg5NDkzMjk0LDQgTDQuNzU2NzA2NDEsNCBDNC43NTg1NjkzLDQuMDEwNzM0MzEgNC43NjA5OTEwNiw0LjAyMjQyOTkxIDQuNzYzNDEyODIsNC4wMzM5NjUyOSBDNC43NzE5ODIxMiw0LjA3NTE0MDE5IDQuNzgwMzY1MTMsNC4xMTYxNTQ4NyA0Ljc2MTM2MzY0LDQuMTE2MTU0ODcgQzQuNzYwMDU5NjEsNC4xMTYxNTQ4NyA0Ljc1ODc1NTU5LDQuMTE1OTk0NjYgNC43NTcyNjUyOCw0LjExNTY3NDIzIEM0LjYyNzA0OTE4LDQuMDgyMTg5NTkgNC40OTg1MDk2OSw0LjA0MzQxNzg5IDQuMzcyMjA1NjYsNCBMNC4yNDk0NDExMyw0IEM0LjU2Mzg5NzE3LDQuMTE2Nzk1NzMgNC43ODIwNDE3Myw0LjE3MzUxMTM1IDQuNzg2MTQwMDksNC4xNzQ2MzI4NCBMNC44MDczNzcwNSw0LjE3MDQ2NzI5IEw0LjgxNTM4NzQ4LDQuMTUyODQzNzkgTDQuNzg5MTIwNzIsNC4wMDQ0ODU5OCBDNC44NjMyNjM3OSw0LjAyNDk5MzMyIDUuMDk2ODcwMzQsNC4xMTQzOTI1MiA1LjcwMDgxOTY3LDQuNDkzNzc4MzcgQzUuODkxOTUyMzEsNC42MTQ0MTkyMyA2LjA2MTI4OTEyLDQuNzU4NzcxNyA2LjIwOTc2MTU1LDQuOTA0ODg2NTIgTDYuMTY4MjE5MDgsNC45MDc5MzA1NyBMNi4zMDYyNTkzMSw2LjI1Mjc2MzY4IEM2LjIyMjA1NjYzLDYuMTkwNjAwOCA2LjEzMjYzNzg1LDYuMTI4Mjc3NyA2LjA0MDYxMTAzLDYuMDY1OTU0NjEgTDUuOTAwMTQ5MDMsNC42NDEzMzUxMSBMNS44NTM5NDkzMyw0LjY0NDM3OTE3IEw1Ljk5MTA1ODEyLDYuMDMyNDY5OTYgQzUuOTA4OTA0NjIsNS45Nzc2NzY5IDUuODIzMzk3OTEsNS45MjM1MjQ3IDUuNzM2NDAwODksNS44Njk4NTMxNCBMNS41OTY0OTc3Niw0LjQ1MDIwMDI3IEw1LjU1MDQ4NDM1LDQuNDUzNzI0OTcgTDUuNjg3MDM0MjgsNS44MzkyNTIzNCBDNS42MDQ1MDgyLDUuNzg4OTQ1MjYgNS41MTk3NDY2NSw1LjczOTI3OTA0IDUuNDMzMzA4NDksNS42ODk5MzMyNCBMNS4yOTM0MDUzNyw0LjI4ODIyNDMgTDUuMjQ3NTc4MjQsNC4yOTE1ODg3OSBMNS4zODQzMTQ0Niw1LjY2MjIxNjI5IEM1LjMwMDI5ODA2LDUuNjE1NDMzOTEgNS4yMTUzNTAyMiw1LjU2ODY1MTU0IDUuMTI4OTEyMDcsNS41MjMxNTA4NyBMNC45OTIzNjIxNSw0LjE1NDQ0NTkzIEw0Ljk0NjUzNTAyLDQuMTU3ODEwNDEgTDUuMDgwMjkwNjEsNS40OTc4MzcxMiBDNC45OTQ5NzAxOSw1LjQ1NDA5ODggNC45MDg5MDQ2Miw1LjQxMDY4MDkxIDQuODIyMjgwMTgsNS4zNjkwMjUzNyBMNC43MDk3NjE1NSw0LjIzNTk5NDY2IEw0LjY2MzkzNDQzLDQuMjM5NTE5MzYgTDQuNzczODQ1MDEsNS4zNDU0NzM5NyBDNC42OTY1MzUwMiw1LjMwODYyNDgzIDQuNjE5MDM4NzUsNS4yNzI1NzY3NyA0LjU0MTM1NjE4LDUuMjM3OTcwNjMgTDQuNTIxOTgyMTIsNS4yMjg5OTg2NiBMNC40MTY5MTUwNSw0LjE0MDE4NjkyIEw0LjM3MDkwMTY0LDQuMTQzMzkxMTkgTDQuNDczMzYwNjYsNS4yMDU5Mjc5IEM0LjM4NzEwODc5LDUuMTY1NzE0MjkgNC4zMDI5MDYxMSw1LjEyMzQxNzg5IDQuMjIwOTM4OSw1LjA3ODM5Nzg2IEw0LjExNzM2MjE1LDQuMDA0NDg1OTggTDQuMDcxNzIxMzEsNC4wMDc1MzAwNCBMNC4xNzIxMzExNSw1LjA0OTcxOTYzIEM0LjExMzYzNjM2LDUuMDE2Mzk1MTkgNC4wNTYwNzMwMyw0Ljk4MjEwOTQ4IDQsNC45NDY3MDIyNyBMNCw1LjA4NDk2NjYyIEM0LjEwNjE4NDgsNS4xNTA0OTM5OSA0LjIxNDc5MTM2LDUuMjA5NjEyODIgNC4zMjYwMDU5Niw1LjI2MTA0MTM5IEM2LjM2MTk1OTc2LDYuMjAzODk4NTMgNi45MDI1NzA3OSw2LjkxMjY4MzU4IDYuOTU3NTI2MDgsNi45OTAzODcxOCBMNi45NzcyNzI3Myw3IEw2Ljk4NDE2NTQyLDYuOTk5MDM4NzIgTDcsNi45Nzg2OTE1OSBMNi45OTIxNzU4Niw2Ljg3NDM5MjUyIEw2Ljk4Nzg5MTIxLDYuODYzOTc4NjQgTDYuOTgwODEyMjIsNi44NTYxMjgxNyBMNi44NTcxMTYyNCw1LjYxOTU5OTQ3IEw2Ljg0NjY4NDA1LDUuNjIwNDAwNTMgTDYuODQzODg5NzIsNS41ODY1OTU0NiBDNi41Nzc0OTYyNyw1LjE4MDkzNDU4IDUuOTYzNjczNjIsNC40MjIxNjI4OCA0Ljg5NDkzMjk0LDQiIGlkPSJGaWxsLTEzIiBmaWxsPSIjOTk5OTk5Ij48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwYXRoIGQ9Ik01LDggQzQuOTY1NTA3MzYsNy45NjM2NjgzMSA0LjkzMjExOTQ4LDcuOTMwNDI4NjcgNC45LDcuOSBMNC45LDcuOTAxMzM1MjEgQzQuOTM3MzU2NzksNy45MzY3NTMzNCA0Ljk3MTM1ODQzLDcuOTcwNjI1NDQgNSw4IE00LDcgQzQuNDQ1NDMyMjksNy40ODA2MTIwMyA0LjkwOTU0Nzc0LDcuODg0OTI5NzggNC45MDk1NDc3NCw3Ljg4NDkyOTc4IEM0Ljc4MTYwMDMxLDcuODg0OTI5NzggNC40MDgxOTQ4Miw3Ljc3OTkyMDM1IDQuNDA4MTk0ODIsNy43Nzk5MjAzNSBDNC40NjE0MDk2MSw3LjgzOTIzNzA2IDQuNTEzOTgwMTYsNy44OTY2NjczNyA0LjU2NjAzNTMsNy45NTIwMDE2OCBDNC42NjI0MTQ2NCw3Ljk4Mzg2MDgzIDQuNzUwNTQ3NjEsOCA0LjgyODg4ODAzLDggQzQuOTM4MTUyMyw4IDQuOTg4MDE3MDEsNy45Njc5MzEyNSA0Ljk4OTk0OTc1LDcuOTY2NDY0MDUgTDUsNy45NDM2MTc2OSBMNC45OTE0OTU5NCw3LjkxOTUxMzczIEM0LjU2MTY1NDQzLDcuNTU4MzczNTEgNC4yMzk2NTk4NCw3LjI1MTMxIDQsNyBNMiw0IEMyLjMwMDE3Nzk5LDUuNDEyNzc2NDEgMi45NDY2MDI0NSw1LjkzNTk2NDM3IDIuOTQ2NjAyNDUsNS45MzU5NjQzNyBDMi43MTk4MTk5MSw1Ljg5NDk2MzE0IDIuNTIwOTkyNTcsNS43NjkwNDE3NyAyLjUyMDk5MjU3LDUuNzY5MDQxNzcgQzIuNTQzMzk4Niw1LjgwNzI3ODg3IDIuNTY5MjU5NzYsNS44NDY3NDQ0NyAyLjU5ODA1MjU2LDUuODg3MTMxNDUgQzIuNzg0MTA2MzgsNS45OTcyMzU4NyAyLjk3ODExNzQ3LDYgMi45ODczMzExNyw2IEwzLDUuOTg1NTY1MTEgTDIuOTkzMTk0NDMsNS45NjQyMTk5IEMyLjQ3MDk0NTQ1LDUuNTgxMzg4MjEgMi4xMjc2MzA2MSw0LjQ3NjE5Nzc5IDIsNCBNMiw0IEMxLjk5NTUxOTM1LDMuOTgyNzI1OTggMS45OTA4MzUwMywzLjk2NTczNTkyIDEuOTg1ODk2MTMsMy45NDkyMTkxMiBDMS45NDAwMjAzNywzLjkxMDQ1OTA2IDEuOTA5NTcyMywzLjkwMDQ3MzI2IDEuOTA4MDk1NzIsMy45IEwxLjkwMTg4MzkxLDMuOTAxMjMwNDggTDEuOSwzLjkwNzAwNDI2IEMxLjkwMTE3MTA4LDMuOTExMTY4OTUgMS45MDIzNDIxNiwzLjkxNTMzMzY1IDEuOTAzNTEzMjQsMy45MTk0NTEwMiBDMS45ODU1Mzk3MSwzLjk2MDgxNDAxIDIsNCAyLDQiIGlkPSJGaWxsLTE0IiBmaWxsPSIjOTk5OTk5Ij48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwYXRoIGQ9Ik03LDkgQzYuOTM1ODI4ODgsOC45NjU0IDYuOSw4Ljk1MjMgNi45LDguOTUyMyBMNi45LDguOTYxIEM2LjkzMTkwNzMxLDguOTcwMSA2Ljk2NTQxODg5LDguOTgzNCA3LDkgTTUsOCBMNSw3Ljk5ODYyOTE1IEM1LjM1MDUxMTU2LDcuOTYxOTA0NzYgNS42ODUxMDgsNy45MjkwNzY0OCA2LDcuOSBDNS42NDk4NjczNyw3LjkzMzExNjg4IDUuMzEyMjM5NDgsNy45NjcxNzE3MiA1LDgiIGlkPSJGaWxsLTE1IiBmaWxsPSIjOTk5OTk5Ij48L3BhdGg+CiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPC9nPgogICAgICAgICAgICAgICAgPC9nPgogICAgICAgICAgICA8L2c+CiAgICAgICAgPC9nPgogICAgPC9nPgo8L3N2Zz4= Charles Sapin
  • Mis à jour le 03/06/2019 à 06:55
  • Publié  le 02/06/2019 à 20:39  





Current Time 0:03
/
Duration 0:15
 




L’ancienne députée Front national du Vaucluse dit vouloir aller «au-delà du Rassemblement national» pour construire une alternative politique à Emmanuel Macron.
S’il est trop tôt pour parler d’un retour, Marion Maréchal en aura sans conteste livré la bande annonce, hier soir, sur le plateau de LCI. En retrait de la vie politique depuis deux ans, la nièce de Marine le Pen a décidé de sortir de son relatif silence médiatique en accordant une heure d’interview au journaliste Adrien Gindre. L’ancienne députée du Vaucluse a beau se dire «heureuse de continuer cette aventure entrepreneuriale» à la tête de son jeune institut d’études politiques, l’ISSEP, le moment choisi pour cette prise de parole n’avait rien d’innocent.
Une semaine après les européennes, et la violente débâcle essuyé par Les Républicains, la directrice a voulu se rappeler au bon souvenir des Français. Particulièrement à ceux issus de la droite: «J’espère que ce courant de droite (LR) qui a été un peu malmené, trahi à certains égards, qui a subi une certaine forme de terrorisme intellectuel de la gauche et qui a été victime de sa stratégie au centre va se faire entendre», a lancé l’ancienne élue frontiste, notamment à l’attention des électeurs de François Fillon réfugiés dans l’abstention dimanche dernier.
Alors que les appels d’élus LR se sont multipliés, cette semaine, pour un rapprochement idéologique - quand ce n’est pas politique - de leur formation avec La République En Marche, l’ancienne parlementaire a voulu tracer l’exact chemin opposé. Enfourchant, une fois de plus, l’un de ses chevaux de bataille favori: une union à droite. «Ce que je crois indispensable, c’est que puisse émerger de cette débâcle de LR, un courant de droite qui se structure et qui puisse accepter le principe d’une grande coalition avec le Rassemblement national.» Un attelage qui aurait pour liant une pensée «conservatrice», que la trentenaire résume comme l’union de la «liberté d’entreprendre et de la France éternelle». Une proposition faisant fi des analyses voulant que les 8,5% recueillis par François-Xavier Bellamy démontrent l’absence de tout débouché électoral pour un programme conservateur.

Le RN, «nécessaire mais pas suffisant»



Plus que son catholicisme, son opposition au mariage pour tous ou son hostilité à l’extension de la PMA, la tête de liste LR aurait été victime selon Marion Maréchal «des votes indéfendables de son groupe au parlement européen, de l’hétérogénéité et de l’incohérence de sa liste comprenant des européistes forcenés comme d’un phénomène européen de disqualification des grands partis traditionnels.» Moquant les plus centristes des leaders de droite, tel Gérard Larcher «géant institutionnel mais nain électoral», la jeune femme n’a pas plus épargné son ancien parti, le Rassemblement national. Dont elle n’a pas soutenu les candidats le 26 mai.
«Le RN est nécessaire. Mais il n’est pas suffisant, a-t-elle cinglé. Je cherche à réfléchir comment, demain, aller au delà du RN. Pour permettre ces fameuses alliances qui nous permettrons de sauver la France.» A la question de savoir si c’est derrière sa personne que pourrait se souder cette potentielle coalition en vue de construire une alternance à Emmanuel Macron, la jeune retraitée préfère, pour l’instant, botter en touche. «Nous sommes dans une course de fond. Vous me demandez qui va passer la ligne d’arrivée, alors qu’on a même pas constitué les équipes.» Façon de reconnaître qu’elle sera bien, d’une façon ou d’une autre, sur la ligne de départ.


Dans ce foutoir que nous vivons en France , un peu de morale - , de jeunesse , de beauté ne nous fait pas de mal ---
Quoi quelle fasse elle ne  dessert pas la France -- bien au contraire -- son heure viendra certainement --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par magicfly le Lun 3 Juin - 11:09



Dans ce foutoir que nous vivons en France , un peu de morale - , de jeunesse , de beauté ne nous fait pas de mal ---
Quoi quelle fasse elle ne  dessert pas la France -- bien au contraire -- son heure viendra certainement --



...et deux poste plus haut tu écris ça: "il finira par mettre au pouvoir les Lepen ce qui serait une catastrophe pour notre pays "


T'es vraiment un tartignole


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8099
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par jeanpil le Lun 3 Juin - 11:21

Qu'elle avance donc son CV professionnel. Pas grand chose de constructif, comme les autres d'ailleurs ! Plutôt des revenus sur le dos des contribuables et peu de rendement.

Combien de chômeurs, SDF, invalides à 700 € par mois etc déjà ?!!!  Rolling Eyes


"Cette histoire se passait il y a bien longtemps. Ses protagonistes ne sont que poussière à présent".
jeanpil
jeanpil

Messages : 331
Date d'inscription : 13/03/2019
Age : 59
Localisation : Bretagne Occidentale

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 11:37

Marion Maréchal est pour elle et avance ses pions --- ce qui veut dire quelle n'est pas spécialement feneux ---
Tu en as qui ont la critique dans la grande  gueule et qui ne suivent pas l'actualité -- Si tu es pas pour Macron tu es feneux te diront certains --
--je me mare --!  Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Nadou le Lun 3 Juin - 11:39

ledevois a écrit: Marion Maréchal est pour elle et avance ses pions --- ce qui veut dire quelle n'est pas spécialement feneux ---
Tu en as qui ont la critique dans la grande  gueule et qui ne suivent pas l'actualité -- Si tu es pas pour Macron tu es feneux te diront certains --
--je me mare --!  Very Happy

Marion Maréchal est très trumpiste. Libérale, nationale-conservatrice.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24910
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 11:42

Nadou a écrit:
ledevois a écrit: Marion Maréchal est pour elle et avance ses pions --- ce qui veut dire quelle n'est pas spécialement feneux ---
Tu en as qui ont la critique dans la grande  gueule et qui ne suivent pas l'actualité -- Si tu es pas pour Macron tu es feneux te diront certains --
--je me mare --!  Very Happy

Marion Maréchal est très trumpiste. Libérale, nationale-conservatrice.



Genre Macron pour la définition -- Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Nadou le Lun 3 Juin - 11:50

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:
ledevois a écrit: Marion Maréchal est pour elle et avance ses pions --- ce qui veut dire quelle n'est pas spécialement feneux ---
Tu en as qui ont la critique dans la grande  gueule et qui ne suivent pas l'actualité -- Si tu es pas pour Macron tu es feneux te diront certains --
--je me mare --!  Very Happy

Marion Maréchal est très trumpiste. Libérale, nationale-conservatrice.



Genre Macron pour la définition -- Very Happy

Non Macron est libéral, progressiste et social.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24910
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 11:53

Nadou a écrit:
ledevois a écrit:



Genre Macron pour la définition -- Very Happy

Non Macron est libéral, progressiste et social.

Je ne vois rien de tout ça -- mais si vous le dites -- Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par magicfly le Lun 3 Juin - 12:50

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:

Non Macron est libéral, progressiste et social.

Je ne vois rien de tout ça -- mais si vous le dites -- Very Happy
Il y a tellement longtemps que t'es atteint de cécité!


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8099
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 14:27

magicfly a écrit:
ledevois a écrit:

Je ne vois rien de tout ça -- mais si vous le dites -- Very Happy
Il y a tellement longtemps que t'es atteint de cécité!


Et toi de conneries accusatrices --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Fontsestian le Lun 3 Juin - 16:36

Lili-Rose a écrit:
Fontsestian a écrit:
Merci Mitterrand, merci à un PS qui a sans vergogne exploité le pion FN, merci à Wauqiez et  Sens commun.


Le FN n'a pas attendu Macron pour devenir le premier parti de France en terme d'électeurs il l'est depuis 2014.


C'est vrai aussi que Macron joue avec le feu en faisant de lui son unique "partenaire" politique, nous ne saurons qu'avec le temps si c'est une faute

stratégique ou le bon moyen de rassembler les français de tous bords qui ne veulent pas du populisme.


Et mon bon Font, qui attaque de bon matin son blablabla... Very Happy 
L'absence actuelle de droite officielle (manu étant au minium un libéral) fait tout simplement parti du cycle de vie normal.
En ce qui concerne la montée en puissance de l'extrème droite, ce n'est qu'un éternel recommencement de l'histoire.
Inutile de remercier Wauqiuez, le décomposition de cette droite là a commencé sous Sarko.
A noter quand même que les choses changent, à l'époque c'était RPR vs PS.
Il n'est jamais trop tôt pour éduquer les ignares et je vois avec satisfaction que tu me lis, c'est un premier pas, ensuite il faut essayer de comprendre mais là, avec toi, je suis beaucoup plus réservé.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5082
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Fontsestian le Lun 3 Juin - 16:39

ledevois a écrit:MACRON s'intéresse surtout à lui avec une vision très autocratique -- il n'a rien d'un libéral --
Plutôt que d'essayer de détruire les oppositions , -- il serait temps qu'il se mette au boulot pour gérer la France et surtout dépenser moins --
Les relations entre l'Etat et les collectivités deviennent de plus en plus catastrophique alors qu'il y a tant à faire --les Français qui en ont ras le bol du matraquage fiscal descendent dans la rue ---
Jamais la France a été aussi mal gouverné -- !
A force de désirer gouverner seul , -- il finira par mettre au pouvoir les Lepen ce qui serait une catastrophe pour notre pays --
Le L R E M  est une substance ectoplasme --
Une substance ectoplasme? Tu veux dire quoi exactement?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5082
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Fontsestian le Lun 3 Juin - 16:58

ledevois a écrit: Marion Maréchal est pour elle et avance ses pions --- ce qui veut dire quelle n'est pas spécialement feneux ---
Tu en as qui ont la critique dans la grande  gueule et qui ne suivent pas l'actualité -- Si tu es pas pour Macron tu es feneux te diront certains --
--je me mare --!  Very Happy
Selon moi, Marion est une FN subtile, bien plus que son grand-père éternel provocateur ou que sa grande gueule de tante.


Il y a longtemps qu'elle a compris que l'amateurisme de  Marine peut se dissimuler derrières des vociférations populistes mais se révèle crument aussitôt qu'on en vient aux choses sérieuses.


A mon avis, elle a abandonné son mandat de députée alors qu'elle savait pouvoir être réélue triomphalement pour deux raisons: en un ne pas se poser en rivale de Marine au sein du FN et éviter ainsi le sort de Philippot débarqué par les proches de la patronne, en deux par démagogie en donnant à croire qu'elle au moins ne voulait pas faire carrière dans la politique.



Depuis elle n'a jamais cessé de préparer son retour en maitrisant la diffusion des informations la concernant, en lançant une école pour ses futurs cadres, en maintenant des liens étroits avec les intégristes chrétiens et les financiers et la droite Trocadéro.


La réélection de Macron en 2022 arrangerait ses affaires car il ne pourra pas solliciter un troisième mandat et un nouvel échec de Marine lui ouvrira toutes grandes les portes de la direction du FN.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 5082
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par ledevois le Lun 3 Juin - 17:27


Que Marion est subtile elle la prouvé plusieurs fois ; quelle désire la plus haute fonction il va de soi que c'est évident ---
De toute façon rien ne sert de vociférer et dégueuler les pires insanités ---
L'avenir nous le dira --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 11267
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Marion avance ses pions! Empty Re: Marion avance ses pions!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum