Elise Lucet révèle les liens secrets

Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:16

Liens troubles: Des parlementaires demandent une commission d’enquête sur les liens entre le RN et Bannon
https://www.20minutes.fr/politique/2516111-20190512-liens-troubles-parlementaires-demandent-commission-enquete-liens-entre-rn-bannon





PARTI POLITIQUE Cela fait suite au dossier d’« Envoyé spécial » sur les liens entre le Rassemblement national et Steve Bannon




Plusieurs députés et sénateurs demandent une commission d’enquête parlementaire sur le Rassemblement national, après un reportage de France 2 sur les liens entre ce parti etSteve Bannon, l'ex-stratège de Donald Trump.
Les sénateurs Rachid Temal (PS) et Nathalie Goulet (UDI), ainsi que les députés Jean-Michel Mis (LREM), Vincent Ledoux (Agir) et Bertrand Pancher (Libertés et Territoires), contactés par l’AFP, ont confirmé vouloir répondre à l’appel de l’ancien député et ministre sarkozyste Frédéric Lefebvre, vice-président du parti de centre-droit Agir, allié à la majorité présidentielle.

« Envoyé spécial » met le feu aux poudres



Tous demandent la constitution d’une commission d’enquête sur les liens entre le RN et Steve Bannon après la diffusion, jeudi, d'un reportage d'Envoyé spécial dans lequel on voit, notamment, les dirigeants RN Louis Aliot et Jérôme Rivière proposer à Steve Bannon d’assister à des réunions régulières entre Marine Le Pen, la présidente du parti, et des hauts fonctionnaires français.
La séquence obtenue par France 2 est tirée de rushs non utilisés par la documentariste américaine Alison Klayman, auteure d’un film sur Steve Bannon.


« Une pauvre petite manœuvre politicienne » pour Marine Le Pen





Marine Le Pen, contactée, a dénoncé « une pauvre petite manœuvre politicienne et électoraliste d’un mouvement qui est en train de perdre la première place dans les sondages », désignant ainsi LREM, avec qui le RN est au coude-à-coude en tête des intentions de vote aux élections européennes du 26 mai.
« Il n’y a strictement rien à nous reprocher », a-t-elle fustigé, expliquant que le groupe évoqué dans le reportage est celui des Horaces, un collectif de hauts fonctionnaires, chefs d’entreprise et anciens membres de cabinets ministériels qui conseillent anonymement le RN. Confirmant l’invitation à les rencontrer lancée à Steve Bannon, elle a indiqué que cette rencontre n’avait pas eu lieu.


Les besoins financiers du RN en cause ?



Une autre séquence tirée d’une réunion à Londres entre Steve Bannon et Louis Aliot et Rivière montre le polémiste américain évoquer les besoins financiers du RN.
Selon Marine Le Pen, « Bannon a proposé ses services pour tenter de trouver une banque européenne pour trouver un prêt (…) ce qu’il n’a d’ailleurs pas réussi à faire (…). Point barre. C’est juste un truc où il n’y a rien à dire ».


Une conjuration internationale contre les intérêts de la France ?



« Il n’y a aucun financement américain organisé par Steve Bannon pour le rassemblement national », a ensuite précisé Marine Le Pen sur BFMTV, en rappelant que les financements de partis politiques issus de banques extérieures à l’UE étaient interdits par la loi : « En revanche, Steve Bannon est de très bon conseil pour faire des levées de fonds, qui sont nécessaires auprès des Français ».
Selon Jean-Michel Mis, une commission d’enquête devrait « faire toute la lumière sur cette affaire, dont l’objet s’apparente à une conjuration internationale contre les intérêts de la France ». Rachid Temal veut, pour sa part, vérifier la possible existence d’une, « intelligence avec une puissance étrangère » réprimée par le Code pénal.
Lefebvre a précisé avoir lancé son appel au nom de l’observatoire international des nationalismes WNW (World Nationalism Watch), qu’il préside.


Une enquête parlementaire. C'est tout de même la moindre des choses alors qu'on fait des enquêtes, pour des broutilles en France, de se pencher sur une éventuelle conjuration internationale contre les intérêts français.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:19

Ce sont des séquences qui ne passent pas. Jeudi soir, France 2 diffusait un reportage sur Steve Bannonl’ancien conseiller stratégique de Donald Trump qui souhaite aujourd’hui fédérer les nationalistes. Lors des trentes minutes d’enquête, on retrouve deux cadres du Rassemblement national: Louis Aliot et Jérôme Rivière. Les deux proposent à Steve Bannon d’assister à des réunions régulières entre Marine Le Pen et des hauts fonctionnaires français. La séquence, obtenue par la chaîne, a été tirée de rushes non utilisés par la documentaire américaine Alison Klayman, auteur d’un film sur Steve Bannon. On voit ensuite les deux hommes du RN évoquer avec l’américain les besoins financiers du Rassemblement national.

«Le RN se comporte en “parti de l’étranger”»

Dans une «lettre ouverte» postée samedi sur Facebook, Frédéric Lefebvre, vice-président du parti de centre-droit Agir, allié à La République en marche, a réclamé une «commission d’enquête sur le Rassemblement national pour intelligence avec une puissance étrangère avec la complicité de hauts fonctionnaires tenus au droit de réserve». Selon lui, «le RN se comporte en “parti de l’étranger” qui joue contre l’intérêt national, en mêlant des hauts fonctionnaires à ces actes anti-patriotiques, contraire aux intérêts de la France». Frédéric Lefebvre estime que cela peut constituer «selon (l’) ampleur, une haute trahison». Contactés par l’AFP, les sénateurs Rachid Temal (PS) et Nathalie Goulet (UDI), ainsi que les députés Jean-Michel Mis (LREM), Vincent Ledoux (Agir) et Bertrand Plancher (Libertés et Territoires) ont confirmé vouloir répondre à l’appel de l’ancien député et ministre.
«Je suis très frappé par ces tentatives de déstabilisation de l’UE orchestrée par le biais de Bannon, financées par les mêmes soutiens que ceux de Trump, avec la complicité du RN», a déploré Bertrand Pancher. Jean-Michel Mis a lui souhaité que la commission d’enquête puisse «faire toute la lumière sur cette affaire, dont l’objet s’apparante à une conjuration internationale contre les intérêts de la France». Pour Rachid Temal, ce recours parlementaire permettrait de vérifier l’existence d’une «intelligence avec une puissance étrangère», réprimée par le Code pénal.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:23

Elise Lucet révèle les liens secrets Bannon10

On dirait 2 frangins. Echangez les perruques et vous verrez !


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:31

Si on reste logique ...


Des nationalistes, censés ne penser qu'à leur pays, peuvent-ils lier des liens avec d'autres nationalistes ( qui sont censés ne penser qu'à leur pays ) en oeuvrant pour le bien commun ?


MLP quand elle va voir Salvini qui ne pense qu'aux Italiens, pense-t-elle obtenir qqe chose pour les Français ?
MLP quand elle rencontre Bannon, l'Américain ultraprotectioniste américain, pense-t-elle obtenir qqe chose pour la France ? De même Poutine.


Chacun ne pense qu'à son pays, il ne peut pas échanger avec un autre pays en lui disant, on va s'entendre dans un projet commun, supprimer les pesticides pour notre santé commune, nous allons nous partager cette zone de pêche.
Quand MLP prétend défendre notre agriculture contre des produits US, comment peut-elle convaincre Bannon, qui, lui est là dans le seul but d'entuber les Européens ? 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:33

Le Pen se fait aider (elle le reconnaît elle-même) par des nationalistes étrangers qui, par définition, ne veulent aucun bien à la France.
Un jour ils exigeront un renvoi d’ascenseur et elle devra les rembourser ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:36

Et si on est patriote, on défend les intérêts français, pas russes ou américains ... logique, non ?


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:39

Ce film révèle notamment, via le travail de la réalisatrice Alison Klayman qui suit l’ancien conseiller de Donald Trump Steeve Bannon, l’existence de réunions ultra-discrètes dans un hôtel de luxe londonien entre le stratège de l’ultra droite américaine et plusieurs responsables du Rassemblement national dont Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen et numéro deux du parti. 

Rencontres secrètes avec Bannon et soupçons de financement

La jeune femme décrit notamment une rencontre “vraiment importante” pendant laquelle, rideaux tirés, “Jérôme Rivière (responsable des questions internationales (NDLR) et Louis Aliot lui ont parlé argent.” ”Je crois que c’est vraiment pour ça qu’ils venaient le voir”, estime-t-elle. De quoi alimenter les soupçons de financement du parti français d’extrême droite par des puissances étrangères. 

Dans une autre scène du documentaire, Rivière propose à Bannon de participer à des réunions secrètes qui se tiennent tous les mardis avec de hauts fonctionnaires français. Et le responsable du RN de préciser: “C’est une réunion avec Marine. Ce sont des gens qui veulent rester anonymes, des ambassadeurs, des préfets, des gens vraiment au cœur du gouvernement qui nous soutiennent, mais ne veulent pas être reconnus publiquement.”


https://www.huffingtonpost.fr/entry/apres-envoye-special-des-deputes-reclament-une-commission-denquete-contre-le-rn_fr_5cd6db52e4b0796a95dcba20


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Tiote valisse le Lun 13 Mai - 17:47



Elise Lucet révèle les liens secrets Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3105
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 83
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:54

Marine Le Pen soutient la francophobie des nostalgiques flamands du Reich.




Elise Lucet révèle les liens secrets Capture-d_c3a9cran-2015-06-16-c3a0-14-20-39

À gauche, le portrait de Staf De Clerck, le führer flamand, à côté de deux portraits de collabos. Dans l’assistance, le collègue de Marine Le Pen.





Le 15 septembre 2015, Marine Le Pen se rendra au Colloque Souveraineté organisé par le parti national-fasciste flamand Vlaams Belang. Dans l’introduction au colloque, son président, Tom Van Grieken, indique « Un avenir prospère pour la Flandre n’est possible qu’en dehors des carcans Belges (sic) et de l’UE ». Une déclaration d’indépendance flamande à laquelle le Front national souscrit donc. Or, dans ses plans, le Vlaams Belang a prévu d’emporter Bruxelles, ville à 85% francophone (au sens électoral). Son objectif, affirmé au début de ce siècle, est d’éradiquer le français dans l’administration de la ville et à convertir les Francophones en néerlandophones. Pour une nationaliste française, soutenir un tel projet est évidemment un comble. Les fanatiques du rattachement de Bruxelles à la France seront ainsi fixés sur la solidarité de la droite radicale française. Cette proximité désormais officielle avec le Vlaams Belang met aussi en lumière la facilité avec laquelle le Front national s’associe à un parti néonazi dont les célébrations nostaliques du Reich ont fait les beaux jours de ce blog.
Mise à jour du 9 septembre 2015 avec des informations de RésistanceS et du Soir.
Mais il n’a plus rien d’étonnant depuis la formation, en juin de cette année, du Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés, le groupe que Marine Le Pen a constitué au Parlement européen. Pour y parvenir, elle s’est aussi associée au PVV néerlandais de Geert Wilders. Islamophobe, nationaliste, et xénophobe. Ce monsieur a en effet lancé en 2012 un site Internet où les Hollandais étaient invités à dénoncer tout Polonais, Hongrois, Bulgares qui « volait le travail d’un Néerlandais ». Le premier jour, il a reçu 14.000 plaintes. Dès le lendemain, le site se prenait en revanche de sévères critiques, notamment de l’ambassadeur de Pologne et du Parlement européen. Le premier ministre libéral des Pays-Bas n’a pas moufté. Le site est resté jusqu’à ce que le PVV le remplace par un autre « centre de délation ».
Les Français sont des rats.
Mais c’est bien l’assimilation du Vlaams Belang belge dans son groupe parlementaire européen qui pose le plus problème pour Marine Le Pen. D’abord, parce que ce parti est ouvertement nostalgique de « héros » nazis. Ensuite, parce qu’il est francophobe. Et pas qu’un peu. Les troupes de choc qui constituent son service d’ordre, le Voorpost, exigent le départ de tout locuteur du français sur « les terres flamandes ». Aux cris de « Franse ratten, rol uw matten ». Traduction littérale : « Rats français, roulez vos matelas (voir la video ci-dessous) ». Autrement dit, un appel à ces immondes « rats » qui parlent la langue de Molière à plier bagage et à dégager vite fait de la Flandre.

Au Vlaams Belang, on chante : « Rats français, dégagez » !


Un autre de leurs cris de ralliement prône l’utilisation de cyanure pour « éradiquer » le FDF, parti qui défend la présence française (historique) dans certaines communes flamandes. Il y a une grosse dizaine d’années, le Vlaams Belang prônait même la néerlandisation des Francophones de Bruxelles (au moins 85 % des Bruxellois, électoralement parlant). De quoi faire fuir les évadés fiscaux parisiens.
Mais bon, si Marine Le Pen n’est plus aussi francophile dès qu’il est question d’Europe, c’est tant pis pour elle. Au moins qu’elle sache que pour le Vlaams Belang, elle est génétiquement inférieure aux Flamands : dans l’un de ses magazines de formation à la gloire des Germains, on découvre qu’un Flamand est « génétiquement plus proche d’un Allemand que, par exemple, d’un Français ». Et dans une émission de la VRT (télévision publique flamande), Gerolf Annemans, le député européen qui vient donc de rejoindre Marine Le Pen, a déclaré que « seul un scientifique » pouvait définir ce qu’était un Flamand. Un généticien, peut-être ? Bref, sachant que pour un Vlaams Belang, un Germain est forcément supérieur à un Français, Marine pourrait être un peu gênée de n’être que française.

Marine se blanchit en France, se brunit ailleurs.

Si elle a pris soin de se tenir éloignée du Jobbik et d’Aube Dorée, trop évidemment « néo »-nazis, Marine Le Pen a mis les mains dans un cambouis solidement brun, en s’associant au Vlaams Belang au Parlement européen. L’ancêtre de ce parti était le Vlaams Blok (bloc flamand). Il fut dissous en 2004 après avoir été interdit pour racisme. Il s’est reformé à l’identique sous le nouveau nom Vlaams Belang, qui signifie « intérêt flamand ». Et avec le même président, Karel Dillen.
C’est un peu le Jean-Marie Le Pen du parti, mais en plus sulfureux. Dillen n’a en effet jamais caché son admiration pour le nazisme. Et pour cause, en 1951, il participait à Malmö au Congrès pour la refondation du nazisme, organisé par l’ex-officier SS Karl-Heinz Priester, qui avait dirigé la propagande des Jeunesses hitlériennes — les vraies de vraies — et par Per Engdahl qui, selon Stieg Larson, fut aussi l’un des organisateurs de la filière d’évasion des criminels nazis vers l’Amérique latine. Le congrès réunit une cinquantaine d’organisations venues de 15 pays, dont le Sozial-Reich Partei allemand, au nom évocateur.

Le FN désormais partenaire d’un parti où le négationnisme ne pose aucun problème.


Il y avait aussi Oswald Mosley, le célèbre nazi britannique et le premier négationniste, Maurice Bardèche, beau-frère et ami de Robert Brasillach. C’est le leader du Vlaams Blok lui-même qui traduisit Bardèche en néerlandais. Son ouvrage Nuremberg ou La Terre promise fut interdit en France et Bardèche écopa d’un an de prison. Et pour cause, il y blanchissait l’Allemagne qui n’avait donc rien fait de mal. En revanche, sa version néerlandaise n’a jamais posé problème en Belgique… La même année, Karel Dillen tendait gentiment le bras lors de la Fête du Chant national flamand. Un simple geste de rébellion, selon lui.

Le confrère de Marine commémore des nazis.

Vous me direz, c’était en 1951. Le problème, c’est que derrière un vernis « fréquentable », le Vlaams Belang est toujours au cœur d’une galaxie nostalgique. L’un de ses anciens députés, Roeland Raes, est un négationniste condamné pour avoir publiquement nié l’existence des chambres à gaz. Il n’a jamais été éjecté du parti. En 2008, alors qu’il était rédacteur en chef de la revue du Voorpost, le service d’ordre du Vlaams Belang, il publiait un ouvrage sur 60 figures du nationalisme flamand, dans lequel il n’oublia pas les nazis August Borms et Cyriel Verschaeve. Ce dernier correspondait avec Himmler, qu’il admirait, et tenta de le convaincre de renoncer au paganisme pour faire de lui le pape du nazisme. Gloups.
L’ouvrage fut publié aux Éditions Egmont, étroitement liées au Vlaams Belang. C’est là, d’ailleurs, que le député européen du parti, Gerolf Annemans, aujourd’hui partenaire direct de Marine Le Pen, publie aussi ses propres ouvrages. Il y côtoie donc son confrère ouvertement négationniste.

Le nouveau compère de Marine Le Pen est un habitué des commémorations de nazis.


Elise Lucet révèle les liens secrets Capture-d_c3a9cran-2015-06-16-c3a0-13-49-11

« ressourcer le nationalisme flamand à la source », écrit Gerolf Annemans en publiant fièrement sa photo devant la tombe d’August Borms. La source ? Un nazi condamné.

Mais il ne faut même pas chercher aussi loin pour relier le nouveau collègue de Marine Le Pen au nazisme. Gerolf Annemans est un habitué des commémorations de nazis. Comme en 1988, quand il tenta, avec plusieurs membres de son parti, mais aussi du Voorpost et du VMO (dont le leader Bert Eriksson regrettait qu’Hitler n’ait pu finir son travail d’éradication des Juifs), d’aller fleurir les tombes de 38 Waffen-SS flamands tombés en Russie.
Une vieille histoire, me direz-vous ? Eh bien non. Parce qu’il y a quelques mois, le même Annemans se félicitait d’avoir participé à la commémoration de la mort d’August Borms, collaborateur nazi condamné et exécuté par la Belgique après-guerre. Pour expliquer ce führieux engouement pour Borms, le Vlaams Belang explique qu’il fut avant tout un grand nationaliste flamand, qui tenta, dès 1917, de séparer la Flandre du reste de la Belgique avec l’aide de l’Occupant allemand. Mais cela permet aussi de célébrer l’air de rien le même August Borms version IIIe Reich, qui encouragea les jeunes Flamands à s’engager dans la SS, qui fut cordialement invité par les SS allemands à visiter les installations IG Farben d’Auschwitz-Birkenau, chaînes industrielles où les Juifs et autres prisonniers qui n’étaient pas gazés directement périssaient par l’esclavage. Un tel honneur requérait un engagement prohitlérien total.

Notre ami le touriste de la Shoah.
Elise Lucet révèle les liens secrets Capture-d_c3a9cran-2015-06-16-c3a0-15-57-52

August Borms tel qu’en lui-même. Un gentil nationaliste flamand.

« Rapatrié » en Allemagne à la fin de la guerre, ce touriste de la Shoah fit encore partie du gouvernement flamand nazi en exil. Le twit ci-devant montre donc bien le nouveau confrère de Marine Le Pen, devant la tombe d’un nazi. Ach, le brun, c’est comme le sparadrap, ça colle aux doigts.
Mais ce genre de commémos n’a rien d’étonnant dans le Partei : de nombreux membres du Vlaams Belang se retrouvent dans l’organisation d’un… musée érigé à Anvers en mémoire de Herr Borms. Ainsi, le négationniste Roeland Raes s’occupa de la revue Broederband, éditée par le musée, et destinée aux anciens Waffen-SS. Il fut aussi membre de Were-Di, une organisation (néo)-nazie regroupant les mêmes anciens combattants, fondée par Karel Dillen lui-même. Bref, quel que soit le sens dans lequel on le prend, impossible de décrotter le Vlaams Belang du mot nazi.

La collaboration, c’était le bon temps !

August Borms n’est qu’une des stars sulführeuses du parti. Ainsi, en 2004, c’est tout le « Belang » qui a rendu hommage au Führer flamand de l’Occupation, Staf De Clerck, président du parti nazi VNV. Plus de 3.000 personnes se sont pressées pour commémorer cet homme qui avait recommandé l’expulsion des Juifs : en 1941, lors d’un congrès où il s’exprimait sous un immense portrait d’Hitler, il finissait une diatribe épouvantablement antisémite par les mots « Le Juif doit partir [disparaître], c’est une question de salubrité publique ». Je vous épargne le reste du discours.
De Clerck fût aussi mêlé à la « nuit de Cristal anversoise », où des membres de son parti et de la SS flamande ont brisé une grosse centaine de vitrines de magasin juifs et mis le feu à deux synagogues après la projection du Juif éternel. L’un des députés VNV élus en 1939, Ward Hermans, était même co-fondateur de la Algemene-SS Vlaanderen (SS flamande générale), une copie conforme de la SS d’Himmler, mais en pire : la Sipo-SD de Gand recommandait par exemple à ses troupes de ne pas trop les fréquenter, ils étaient trop violents.

Un hommage qui rend les commémos à Pétain franchement petit zizi.


Elise Lucet révèle les liens secrets Staf02

Staf De Clerck en plein discours.

Staf De Clerck se réclamait « totalement » d’Adolf Hitler. Il avait renommé son parti collaborateur, le VNV, en VNV National-Socialiste dès l’arrivée des nazis. Du reste, il recevait des fonds du régime hitlérien depuis 1938. Ce traître, antisémite d’une virulence absolue, nazi convaincu, fut donc commémoré en 2004 à la Veillée de l’Yser, un pèlerinage « radical » « proche du Vlaams Belang », comme on dit, dont Gerolf Annemans avait signé le manifeste fondateur. Mais pour lui, ce n’était évidemment pas un hommage : « À ma grande surprise, on a posé là les portraits des disparus du mouvement [flamand]. Des personnages historiques. Il n’y a rien de [problématique] pour moi. » Des personnages historiques, donc. Comme Pétain. Laval. Heydrich. Ou le nazi wallon Léon Degrelle, avec qui le fils de Karel Dillen, Vlaams Belang lui aussi, a posé complaisamment lors d’une visite en Espagne. Mais c’était parce qu’il était sympa, ce vieux pépé. Pas parce qu’il était resté un gros nazi purulent, hein ! Pas de ça chez nous !
Elise Lucet révèle les liens secrets Capture-d_c3a9cran-2015-06-16-c3a0-14-32-09

Les commémos du Voorpost, désormais amis de Marine Le Pen : les Waffen-SS, August Borms, Tollenaere, et le Führer des Flandres.

Les gars de la Marine commémorent des SS.


Au Vlaams Belang, on a une explication pour tout. Y compris pour le fait que leVoorpost, sa « police privée » accumule les commémorations aux anciens nazis. Borms, les Waffen-SS (« Oostfonters »), Raymond Tollenaere, l’un des antisémites les plus virulents du clan, et bien sûr, Staf De Clerck. Une belle brochette de fieffés na zis. Et de mon point de vue, celui qui célèbre des nazis est plus que probablement un nazi. Heil !
Ou plutôt Houzee, l’équivalent flamand du Sieg Heil, que Staf De Clerck lançait à la fin de chaque discours, et qui est toujours le cri de ralliement du chef spirituel du Vlaams Belang, Filip Dewinter, collaborateur (j’insiste) direct de Gerolf Annemans.
Elise Lucet révèle les liens secrets Dewinter-serment-nazi

Filip Dewinter, l’un des pontes du Vlaams Belang, prête serment à la Chambre un jour de tendinite du coude.

Ah, c’est triste, la vie d’une nationaliste au Parlement européen : alors qu’en France, Marine Le Pen était presque parvenue à faire passer son parti pour respectable, il aura suffi qu’elle s’associe à un seul député belge pour que la merde brune lui retombe dessus. Bizarrement, l’odeur n’est pas fécale. Elle serait plutôt rance ! Comme un vomi qu’on ne digère jamais.



---------------------------------------------

Et bien électeurs du FN, vous savez avec qui MLP s'alliera au parlement européen !

Marine Le Pen appelle les francophones à voter Vlaams Belang


La présidente du Rassemblement National (RN), Marine Le Pen, était présente dimanche à Bruxelles pour soutenir le Vlaams Belang. Elle a appelé les francophones de Belgique à voter en faveur du parti d'extrême-droite... qui pourtant réclame la fin du pays.



Le RN est allié au VB et à une série d'autres formations d'extrême-droite au parlement européen où ils constituent le groupe "Europe des nations et des libertés" (ENL). Il n'a pas de parti correspondant en Belgique francophone, y compris le Parti Populaire de Mischaël Modrikamen. "Je n'ai pas de contact avec M. Modrikamen et je ne souhaite pas non plus en avoir", a commenté Mme Le Pen.
La présidente du RN a par ailleurs tendu la main au Fidesz du dirigeant populiste hongrois Viktor Orban et au gouvernement conservateur polonais du Pis, trois semaines avant les européennes. Elle espère rallier les deux partis au sein du groupe ENL.




MLP appelle donc à voter pour un parti qui traite de "rats" les Français ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 17:56

Tiote valisse a écrit:

content29


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Lun 13 Mai - 23:45

Orban se tient à distance de Le Pen: «Wauquiez m’a prévenu que c’était une ligne rouge»





Interrogé par Bernard-Henri Lévy pour le magazine The Atlantic, le premier ministre hongrois se présente comme un «ami» du patron de LR, ainsi que des ex-présidents Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing.
L’alliance des populistes sera-t-elle aussi large qu’espéré? À moins de quinze jours des élections européennes, prévues le dimanche 26 mai prochain, Marine Le Pen ambitionne plus que jamais de voir son parti arriver en tête du scrutin. Son objectif est clair: il s’agit de finir devant la liste LREM de Nathalie Loiseau, pour que le Rassemblement national débarque à Strasbourg avec un maximum d’élus, et qu’il puisse ainsi avoir du poids dans le futur groupe où il siégera au Parlement.
Parmi ses différents partenaires, le RN compte le mouvement italien la «Lega», emmené par ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. A contrario, le «Fidesz-MPSZ» hongris de Viktor Orban a toujours veillé à garder ses distances, notamment à cause de la réputation sulfureuse dont l’ancienne finaliste de la présidentielle pâtit en Europe. Interrogé par Bernard-Henri Lévy pour le magazine américain The Atlantic , le premier ministre hongrois a d’ailleurs tenu à s’en démarquer une nouvelle fois.

Hou la ! la Marine est même à la droite d'Orban qui la trouve trop extrême !  Shocked



Orban dit avoir «de bonnes relations personnelles» avec Macron


«Je n’ai rien à voir avec Marine Le Pen. Rien», a-t-il d’abord martelé. Interrogé sur les raisons d’une telle défiance, Viktor Orban a ensuite répondu: «Parce que Laurent Wauquiez m’a prévenu que c’était une ligne rouge. (...) C’est mon ami. J’ai beaucoup d’amis en France, vous savez». Et de lister les ex-présidents de droite: «Nicolas Sarkozy, bien sûr. Jacques Chirac, qui m’a toujours très bien reçu. Et Valéry Giscard d’Estaing, une référence que j’essaie de voir chaque fois que je suis à Paris».


Enfin, le premier ministre hongrois assure qu’il ne déteste «pas du tout» Emmanuel Macron, qui s’est pourtant posé en «opposant principal» du courant qu’il incarne. «J’ai de bonnes relations personnelles avec lui. Je pense juste qu’il est trop intellectuel pour faire le métier que nous faisons», glisse-t-il.
Shocked Shocked Shocked Shocked

 Refusant de se laisser enfermer dans un «match» entre le président français et lui, il assure qu’il «aimerai(t) bien qu’un autre reprenne le flambeau» à sa place. Comme Matteo Salvini, par exemple.

En septembre, Wauquiez avait soutenu Orban


Cette sortie de Viktor Orban, qui date visiblement du 3 mai dernier, intervient dans un contexte particulier pour le leader hongrois. Le 21 mars dernier, Parti populaire européen (PPE) - qui regroupe les différents partis de la droite traditionnelle sur la scène européenne -, a en effet décidé de suspendre le «Fidesz-MPSZ» jusqu’à nouvel ordre, à cause de ses entorses supposées aux principes de l’État de droit. Une décision finale est prévue pour «l’automne» prochain, après une période de surveillance.
Au mois de septembre dernier, Laurent Wauquiez avait d’ailleurs profité d’un sommet du PPE pour afficher son soutien au nationaliste. «Il a été élu démocratiquement. Tous nos braves censeurs devraient s’en souvenir», avait-il confié au Figaro , estimant que l’intéressé avait «toute sa place au sein du PPE». «Je ne suis pas gêné par son discours sur la question migratoire», avait poursuivi le patron de LR, faisant toutefois de «l’État de droit» et de «la liberté de la justice» des «lignes rouges à ne pas franchir».


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Mer 15 Mai - 10:36

Marine Le Pen fait un selfie controversé avec un militant radical estonien «suprémaciste»
LE SCAN POLITIQUE - En visite en Estonie, la présidente du Rassemblement national a pris un selfie avec un militant du parti d’extrême droite local reprenant un signe familier des suprémacistes blancs. Marine Le Pen a indiqué ne pas connaître la signification de ce geste.
Marine Le Pen s’est fait prendre en photo ce mardi en Estonie avec un militant radical du parti d’extrême droite local Ekre, cliché sur lequel les deux responsables font un signe familier des suprémacistes blancs, dont la présidente du RN a dit ignorer la signification.
Elise Lucet révèle les liens secrets Mlp_su10



«J’ai fait un selfie à sa demande avec un signe, pour moi, de “ok”. J’ai été informée que ce signe pouvait avoir une autre signification. Dès que j’en ai eu connaissance j’ai immédiatement exigé que (la photo) soit supprimée» du compte Facebook du militant, a expliqué Marine Le Pen. La responsable du RN a ajouté: «Je n’avais jamais entendu parler d’une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin». Sur le cliché, les deux responsables forment un cercle avec le pouce et l’index, les trois autres doigts levés.


Figure bien connue des plongeurs sous-marins pour signifier «ok», cette position de la main a depuis été reprise par les partisans de la supériorité de la race blanche aux États-Unis. Le tueur de Christchurch (Nouvelle-Zélande), Brenton Tarrant, avait également fait ce signe lors de son inculpation après avoir assassiné 51 fidèles dans des mosquées.
Elise Lucet révèle les liens secrets Mlp_su11


Elle est ou vraiment idiote et c'est dangereux pour la France, ou consciente de gestes ouvertement islamophobes et c'est encore plus inquiétant !  Shocked


Elle cherche donc des alliances pour les députés FN français ... on dirait qu'elle en trouve dans le purin européen.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Mer 15 Mai - 10:37

La photo, effacée depuis, est apparue sur le compte Facebook du militant, Ruuben Kaalep, qui se présente sur son compte Twitter comme un suprémaciste finno-ougrien. Le déplacement de Marine Le Pen en Estonie fait partie d’une tournée européenne pour soutenir les alliés du RN en Europe en vue de constituer un grand groupe avec son allié italien Matteo Salvini, à l’issue des élections européennes du 26 mai.
Le parti Ekre, qui a défrayé la chronique pour compter dans ses rangs des personnes condamnées pour des actes de violences et des sympathisants néo-nazis, a fait une percée aux législatives du 3 mars. Il siège depuis le 24 avril dans le gouvernement dirigé par le centriste Juri Ratas, mais ne dispose d’aucun eurodéputé.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Nadou le Mer 15 Mai - 10:38

Nadou a écrit:La photo, effacée depuis, est apparue sur le compte Facebook du militant, Ruuben Kaalep, qui se présente sur son compte Twitter comme un suprémaciste finno-ougrien. Le déplacement de Marine Le Pen en Estonie fait partie d’une tournée européenne pour soutenir les alliés du RN en Europe en vue de constituer un grand groupe avec son allié italien Matteo Salvini, à l’issue des élections européennes du 26 mai.
Le parti Ekre, qui a défrayé la chronique pour compter dans ses rangs des personnes condamnées pour des actes de violences et des sympathisants néo-nazis, a fait une percée aux législatives du 3 mars. Il siège depuis le 24 avril dans le gouvernement dirigé par le centriste Juri Ratas, mais ne dispose d’aucun eurodéputé.



pascapple
Il faut dire que mémène fait à peu près tout ce qu'on lui demande , et sans rien comprendre : il y a deux ans, on revenait au franc, maintenant, on reste dans l'euro.... et s'il lui faut se mettre des plumes d'autruche, elle le fera, tout est bon pour sauver la PME...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 24460
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Fontsestian le Mer 15 Mai - 15:56

Nadou a écrit:
Nadou a écrit:La photo, effacée depuis, est apparue sur le compte Facebook du militant, Ruuben Kaalep, qui se présente sur son compte Twitter comme un suprémaciste finno-ougrien. Le déplacement de Marine Le Pen en Estonie fait partie d’une tournée européenne pour soutenir les alliés du RN en Europe en vue de constituer un grand groupe avec son allié italien Matteo Salvini, à l’issue des élections européennes du 26 mai.
Le parti Ekre, qui a défrayé la chronique pour compter dans ses rangs des personnes condamnées pour des actes de violences et des sympathisants néo-nazis, a fait une percée aux législatives du 3 mars. Il siège depuis le 24 avril dans le gouvernement dirigé par le centriste Juri Ratas, mais ne dispose d’aucun eurodéputé.



pascapple
Il faut dire que mémène fait à peu près tout ce qu'on lui demande , et sans rien comprendre : il y a deux ans, on revenait au franc, maintenant, on reste dans l'euro.... et s'il lui faut se mettre des plumes d'autruche, elle le fera, tout est bon pour sauver la PME...
La Le Pen joue sur du velours, elle est dans l'opposition,elle peut donc raconter n'importe quelle connerie bien populiste sachant qu'elle ne sera pas chargée de la mettre en oeuvre. Comme tous ses pareils elle joue sur l'insatisfaction justifiée ou non de gens qui considèrent qu'il n'est pas fait suffisamment en leur faveur et tricote ses positions selon les récriminations du moment quitte à en changer lorsque le vent tourne.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 4887
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Tiote valisse le Mer 15 Mai - 16:58



Elise Lucet révèle les liens secrets Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3105
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 83
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Fontsestian le Mer 15 Mai - 17:11

Tiote valisse a écrit:
Comme elle se désolidarise chaque fois qu'elle est prise la main dans la quenelle, pour mieux recommencer ensuite.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 4887
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Tiote valisse le Jeu 16 Mai - 10:14

Elise Lucet révèle les liens secrets Rensab10


Elise Lucet révèle les liens secrets Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3105
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 83
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Tiote valisse le Ven 17 Mai - 9:15

Elise Lucet révèle les liens secrets Enaull10


Elise Lucet révèle les liens secrets Coluch10
Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 3105
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 83
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Elise Lucet révèle les liens secrets Empty Re: Elise Lucet révèle les liens secrets

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum