Que valent les regrets d'un menteur ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par ledevois le Jeu 9 Mai - 15:21

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:

On parlait Ledevois et moi, des médecins.
Comment obliger des soignants à s'installer à la campagne ? Compliqué.
D'où mon idée de leur payer leurs études pour qu'ils s'installent quelques années dans un cabinet. Quelques petites villes le font.

D'après ton pote Magic , la médecine ne fait pas partie des fonctions "régaliennes ". Il faudrait donc que l'Etat et les collectivités ne s'en mêlent pas et laissent pisser le mérinos.

Mettre des services publics à la brousse ce n'est pas rentable, c'est pour ça que des hopitaux, des postes, des gendarmeries, des gares et des maternités ferment à tour de bras.    
Il vaut mieux créer des sortes de mégapoles avec des missions confiées aux privés , c'est la logique libérale.


 Chez nous la poste s’appelle "agence postale communale " -- s'il faut en arriver là , --l'Etat devra moins pomper les Français ,et donner plus de pouvoir aux régions et départements et aux communes -
 - si l'Etat n'à pas les capacités de gérer la France , ils ont qu'a décentraliser les pouvoirs -- la au moins avec la proximité nous saurons à qui nous adresser -- 
 J'ai  dit à mon maire ton agence postale communale , " ça fait bizarre "-- il ma répondu ça me fait bizarre aussi , mais on ne peut pas laisser tout tomber -- 

ledevois

Messages : 11753
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par Nadou le Jeu 9 Mai - 16:59

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

Ben voilà: pour faire des réformes dans une démocratie , le caprice du prince ne suffit pas . Comme tu dis, il faut convaincre ...   et Manu, même en monopolisant la parole dans des débats bidons, n'y parvient pas.

On parlait Ledevois et moi, des médecins.
Comment obliger des soignants à s'installer à la campagne ? Compliqué.
D'où mon idée de leur payer leurs études pour qu'ils s'installent quelques années dans un cabinet. Quelques petites villes le font.

D'après ton pote Magic , la médecine ne fait pas partie des fonctions "régaliennes ". Il faudrait donc que l'Etat et les collectivités ne s'en mêlent pas et laissent pisser le mérinos.

Mettre des services publics à la brousse ce n'est pas rentable, c'est pour ça que des hopitaux, des postes, des gendarmeries, des gares et des maternités ferment à tour de bras.    
Il vaut mieux créer des sortes de mégapoles avec des missions confiées aux privés , c'est la logique libérale.


On voit que tu ne vis pas à l'année à la campagne.
Ce n'est pas une question d'argent, les généralistes, les ophtalmos, les gynécos, les dermatos ne veulent plus vivre ni à la campagne, ni dans une petite ville. Ils ne s'y plaisent pas !


L'idée des maisons médicales est excellente mais comment feront-ils pour tenter des toubibs ? on leur offre le cabinet, le logement, la clientèle.
Quand aux petits hôpitaux, nous sommes tous habitués DEPUIS TOUJOURS à faire 100km pour subir des rayons ou faire de la chimio, 70 km pour une scintigraphie.
Et pour les opérations importantes, on se rend TOUS dans de grands centres.  C'est là que sont les plateaux et SURTOUT, les meilleurs chirurgiens.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25175
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par Diviciac le Jeu 9 Mai - 18:59

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

D'après ton pote Magic , la médecine ne fait pas partie des fonctions "régaliennes ". Il faudrait donc que l'Etat et les collectivités ne s'en mêlent pas et laissent pisser le mérinos.

Mettre des services publics à la brousse ce n'est pas rentable, c'est pour ça que des hopitaux, des postes, des gendarmeries, des gares et des maternités ferment à tour de bras.    
Il vaut mieux créer des sortes de mégapoles avec des missions confiées aux privés , c'est la logique libérale.



On voit que tu ne vis pas à l'année à la campagne.
Ce n'est pas une question d'argent, les généralistes, les ophtalmos, les gynécos, les dermatos ne veulent plus vivre ni à la campagne, ni dans une petite ville. Ils ne s'y plaisent pas !


L'idée des maisons médicales est excellente mais comment feront-ils pour tenter des toubibs ? on leur offre le cabinet, le logement, la clientèle.
Quand aux petits hôpitaux, nous sommes tous habitués DEPUIS TOUJOURS à faire 100km pour subir des rayons ou faire de la chimio, 70 km pour une scintigraphie.
Et pour les opérations importantes, on se rend TOUS dans de grands centres.  C'est là que sont les plateaux et SURTOUT, les meilleurs chirurgiens.


Faut les comprendre les médecins . Que viendraient-ils foutre dans un bled où il n'y a plus d'école , plus de gare , plus de poste , plus de crèche , plus d'école .. même plus de bistrot.

Dans le bled voisin du Morvan ils ont fait un cinéma : 65 places à 7 euros deux séances par semaine.... nous étions douze à la séance ... Comment veux-tu qu'un privé investisse là dedans ?

Et c'est pour tout pareil: culture , services , commerces, santé, transports etc. soit ce sont les collectivités qui s'en occupent soit il n'y a plus que dalle.
C'est ce qu'il veut, ton pote ultralibéral: que la brousse devienne un désert.


« Ce qui a créé la colère sincère d’une partie de la population n’est pas derrière nous »

Manu
Diviciac
Diviciac

Messages : 19692
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par Nadou le Jeu 9 Mai - 19:21

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

D'après ton pote Magic , la médecine ne fait pas partie des fonctions "régaliennes ". Il faudrait donc que l'Etat et les collectivités ne s'en mêlent pas et laissent pisser le mérinos.

Mettre des services publics à la brousse ce n'est pas rentable, c'est pour ça que des hopitaux, des postes, des gendarmeries, des gares et des maternités ferment à tour de bras.    
Il vaut mieux créer des sortes de mégapoles avec des missions confiées aux privés , c'est la logique libérale.



On voit que tu ne vis pas à l'année à la campagne.
Ce n'est pas une question d'argent, les généralistes, les ophtalmos, les gynécos, les dermatos ne veulent plus vivre ni à la campagne, ni dans une petite ville. Ils ne s'y plaisent pas !


L'idée des maisons médicales est excellente mais comment feront-ils pour tenter des toubibs ? on leur offre le cabinet, le logement, la clientèle.
Quand aux petits hôpitaux, nous sommes tous habitués DEPUIS TOUJOURS à faire 100km pour subir des rayons ou faire de la chimio, 70 km pour une scintigraphie.
Et pour les opérations importantes, on se rend TOUS dans de grands centres.  C'est là que sont les plateaux et SURTOUT, les meilleurs chirurgiens.


Faut les comprendre les médecins . Que viendraient-ils foutre dans un bled où il n'y a plus d'école , plus de gare , plus de poste , plus de crèche , plus d'école .. même plus de bistrot.

Dans le bled voisin du Morvan ils ont fait un cinéma : 65 places à 7 euros deux séances par semaine.... nous étions douze à la séance ...    Comment veux-tu qu'un privé investisse là dedans ?

Et c'est pour tout pareil: culture , services , commerces,  santé, transports etc. soit ce sont les collectivités qui s'en occupent soit il n'y a plus que dalle.  
C'est ce qu'il veut, ton pote ultralibéral: que la brousse devienne un désert.  

Je n'ai connu dans mon village qu'une école disparue heureusement en 1996. Il ne restait qu'une dizaine de gamins à 3 niveaux, privés de gymnase, de sortie piscine et culturelles. Et le curé, disparu aussi.


Tout se passe à 5km dans le bourg voisin ( 500h) , comme ça s'est TOUJOURS fait. Dentiste, kiné, poste, infirmière, épicerie, bistrot/tabac, 2 restos, une pharmacie, un coiffeur et quelques artisans, groupe scolaire, bibliothèque, gymnase ...le seul souci, ce sont les 2 toubibs bientôt en retraite. Il y a bien une maison médicale en construction mais il ne trouve pas de toubib tenté par l'expérience et c'est la même chose partout autour.
Pour le transport, autrefois, pas de liaisons bus avec la ville, là, il y a un trajet par jour.


Le docteur s'en fout du bistrot ou du kiné ! il veut un lycée tout près, voire les études supérieures, des magasins, des spécialistes, le cinéma est à 30km et le théâtre et l'hosto aussi. Les toubibs veulent leur WE, pas de garde la nuit et des commodités. Pourquoi les kinés, ostéos, dentistes, enseignants et autres se contentent de cette vie de campagne et pas eux ? C'est leur droit. Mais comment soigner les campagnards ? il n'y aura jamais de grandes écoles près d'ici.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25175
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par dugenou le Ven 10 Mai - 0:42

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


On voit que tu ne vis pas à l'année à la campagne.
Ce n'est pas une question d'argent, les généralistes, les ophtalmos, les gynécos, les dermatos ne veulent plus vivre ni à la campagne, ni dans une petite ville. Ils ne s'y plaisent pas !


L'idée des maisons médicales est excellente mais comment feront-ils pour tenter des toubibs ? on leur offre le cabinet, le logement, la clientèle.
Quand aux petits hôpitaux, nous sommes tous habitués DEPUIS TOUJOURS à faire 100km pour subir des rayons ou faire de la chimio, 70 km pour une scintigraphie.
Et pour les opérations importantes, on se rend TOUS dans de grands centres.  C'est là que sont les plateaux et SURTOUT, les meilleurs chirurgiens.


Faut les comprendre les médecins . Que viendraient-ils foutre dans un bled où il n'y a plus d'école , plus de gare , plus de poste , plus de crèche , plus d'école .. même plus de bistrot.

Dans le bled voisin du Morvan ils ont fait un cinéma : 65 places à 7 euros deux séances par semaine.... nous étions douze à la séance ...    Comment veux-tu qu'un privé investisse là dedans ?

Et c'est pour tout pareil: culture , services , commerces,  santé, transports etc. soit ce sont les collectivités qui s'en occupent soit il n'y a plus que dalle.  
C'est ce qu'il veut, ton pote ultralibéral: que la brousse devienne un désert.  
C’est là que le bât blesse, le nombre de fonctionnaires ne baisse pas de manière significative, par contre les services publics si. Y a comme un problème


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 3833
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par magicfly le Ven 10 Mai - 8:48

dugenou a écrit:
Diviciac a écrit:


Faut les comprendre les médecins . Que viendraient-ils foutre dans un bled où il n'y a plus d'école , plus de gare , plus de poste , plus de crèche , plus d'école .. même plus de bistrot.

Dans le bled voisin du Morvan ils ont fait un cinéma : 65 places à 7 euros deux séances par semaine.... nous étions douze à la séance ...    Comment veux-tu qu'un privé investisse là dedans ?

Et c'est pour tout pareil: culture , services , commerces,  santé, transports etc. soit ce sont les collectivités qui s'en occupent soit il n'y a plus que dalle.  
C'est ce qu'il veut, ton pote ultralibéral: que la brousse devienne un désert.  
C’est là que le bât blesse, le nombre de fonctionnaires ne baisse pas de manière significative, par contre les services publics si. Y a comme un problème
Conclusion un nbre important de fonctionnaires à l'abri de toutes sanctions n'en branle pas une!


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8239
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par Nestor le Ven 10 Mai - 13:14

magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
C’est là que le bât blesse, le nombre de fonctionnaires ne baisse pas de manière significative, par contre les services publics si. Y a comme un problème
Conclusion un nbre important de fonctionnaires à l'abri de toutes sanctions n'en branle pas une!

CQFD
Nestor
Nestor

Messages : 316
Date d'inscription : 30/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

    Que valent  les regrets d'un menteur ? - Page 3 Empty Re: Que valent les regrets d'un menteur ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum