REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par frenchy35F le Mer 27 Mar - 16:45

TOUT " LE MONDE " NE VA PAS ÊTRE OK /////
"""extrait :
"""
"POLITIQUE

27/03/2019 04:01 CET  | Actualisé il y a 12 heures  

Réforme de la fonction publique: ce que prévoit la loi sur les fonctionnaires

Le projet de loi sur la réforme de la fonction publique est présenté ce mercredi 27 mars en Conseil des ministres.


REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE 5c9b2f962300004f01ea0ace
Charles Platiau / ReutersEdouard Philippe, Gérald Darmanin et Olivier Dussopt à l'Assemblée nationale en janvier 2018 (illustration)


POLITIQUE - Recours aux contractuels et aux contrats tous azimuts, fusion et restriction des instances de dialogue social, "détachement d'office"... Le projet de loi sur la fonction publique est présenté mercredi 27 mars en Conseil des ministres.
Défendu par le gouvernement comme une nécessité pour rendre la fonction publique "plus attractive et plus réactive" face aux "nouvelles attentes" des citoyens, ce projet de loi s'inscrit dans un objectif de suppression de 120.000 postes d'ici à 2022.
Il est rejeté unanimement par les syndicats qui accusent le gouvernement de vouloir une fonction publique alignée sur les règles du secteur privé, au détriment du statut de fonctionnaire et de l'indépendance des agents à l'égard du pouvoir.
En voici les principales dispositions:


Recours aux contractuels et "contrat de projet"



Afin de "diversifier les viviers de recrutement", la future fonction publique pourra embaucher davantage de contractuels, qui n'ont pas le statut de fonctionnaires et représentent déjà environ 20% des effectifs (1,3 million par an qui "passent" en CDD et 900.000 présents quotidiennement sur 5,5 millions d'agents publics).





Pour "s'adjoindre de nouvelles compétences issues du privé", ces contractuels auront notamment accès aux "emplois de direction de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements de la fonction publique hospitalière" sur des postes à "hautes responsabilités", directeurs ou directeurs adjoints, aux fonctions régaliennes, majoritairement réservés aux énarques.
Ce recours sera élargi à toutes les catégories dans les trois versants.
Par ailleurs, sur le modèle du secteur privé, un "nouveau type de contrat à durée déterminée", "le contrat de projet", est créé pour des "missions spécifiques". Il est valable pour toutes les catégories, d'une durée maximale de six ans et minimale d'un an, et n'ouvre droit ni à un CDI, ni à une titularisation. Une indemnité est prévue en cas de rupture anticipée.
Les syndicats s'y opposent, réclamant un nouveau plan de titularisations et des mesures coercitives pour éviter le recours aux contrats, afin d'éviter la pérennisation de situations précaires.
Certains d'entre eux craignent également un recrutement "discrétionnaire" pouvant favoriser l'inégalité de l'accès à l'emploi public contrairement aux concours, anonymes, et de possibles pressions liées au renouvellement ou non d'un tel contrat.


Une instance unique de dialogue social



Comme il l'a fait pour le secteur privé, le gouvernement prévoit de doter la fonction publique d'une instance unique de dialogue social "pour débattre des sujets d'intérêt collectif": le comité social d'administration (CSA), issu de la fusion des comités technique (CT) et d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) actuels. Ce CSA vise, selon Bercy, à gagner en efficacité en regroupant "des instances trop nombreuses".
Le projet prévoit également un "recentrage" des compétences des commissions paritaires administratives (CAP): leur avis préalable sur les questions liées aux mutations et aux mobilités, à l'avancement et aux promotions est "supprimé". Elles seront désormais réservées aux situations exceptionnelles (procédures disciplinaires, recours...). Seule contrepartie: un "recours administratif préalable obligatoire" en cas de décision défavorable pour l'agent. Un accompagnement par un représentant syndical est également prévu pour les agents qui demanderaient un recours, selon le texte amendé.


Détachement d'office



Le projet entend favoriser la mobilité au sein de l'administration ou vers le privé. Il prévoit des incitations allant de "l'accompagnement personnalisé", en cas de suppression de l'emploi, au "reclassement adapté". Des mesures d'accompagnement sont prévues sur le compte personnel de formation, garantissant la portabilité des droits entre public et privé.
Il instaure un "détachement d'office" vers le privé ou un organisme de droit public gérant un service public industriel et commercial. Pour les syndicats, sans le consentement de l'agent, ce détachement devient une mesure contraignante, qu'ils dénoncent.


Rupture conventionnelle



Le texte s'inspire également du secteur privé pour instaurer "un mécanisme de rupture conventionnelle, aligné sur le code du travail" pour les contractuels. Il prévoit cependant "une expérimentation s'agissant des fonctionnaires de l'Etat et hospitaliers" sur 5 ans à compter du 1er janvier 2020, une disposition élargie dans le texte amendé aux fonctionnaires territoriaux.
Les syndicats y voient "un outil de plus" pour réaliser les "restructurations" prévues par le gouvernement, misant sur une baisse des crédits publics et des fonctionnaires.
La CFDT relève que "contre toute attente", la rupture conventionnelle a été réclamée par certains agents eux-mêmes, ce qui "devrait être compris comme un signal fort de leur malaise (...) et interroger leurs employeurs".

----------------------------------------------

Voilà encore pas mal de grain à moudre


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...ils justifient ainsi leur paresse pour faire un effort d' adaptation...
frenchy35F
frenchy35F

Messages : 4242
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par Zerbinette le Mer 27 Mar - 17:06

Depuis 1958 que les fonctionnaires ont tous les avantages exigés au fur et à mesure des années,il est bien évident qu'ils ne vont pas accepter d'en perdre le moindre d'entr'eux!
et encore,on se sait que l'essentiel,pas les multiples avantages accordés en fonction de l'administration ou ils travaillent!
J'ai une parente qui travaille à la CDC,elle n'en revient tjrs pas des primes qui tombent,des 13é et 14 e mois,vacances prolongées et plus!
Si les 5 millions de fonctios étaient fidèles au poste,on aurait une réponse ,ou à nos courriers,ou par téléphone!
Là,c'est silence partout!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 5841
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par frenchy35F le Mer 27 Mar - 17:41

Ils ont attrapés une forme de jaunisse paralysante ?


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...ils justifient ainsi leur paresse pour faire un effort d' adaptation...
frenchy35F
frenchy35F

Messages : 4242
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par Zerbinette le Mer 27 Mar - 19:21

Vont arr^ter le travail pour protester! Ca changera quoi........
On ne remet pas en cause ceux qui ont le respect de tous les citoyens: police,infirmiers(e) et autres en sce de santé,enseignement......
Mais tous ces fonctios planqués ds des emplois de bureaux ,qui pour la plupart savent qu'ils attendent l'heure de la sortie,et dont les ministères ignorent le nombre.........
C'est une population,5 millions,or aucun sce public ne donne plus satisfaction,c'est tjrs "en RTT, en maladie,en vacances,en formation.........bientôt "en grève"!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 5841
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par frenchy35F le Mer 27 Mar - 19:32

Extrait:
"""C'est une population,5 millions,or aucun sce public ne donne plus satisfaction,c'est tjrs "en RTT, en maladie,en vacances,en formation........."""


Nous pourrions leur suggérer de partir en mission humanitaire ( payée par les pays riches ) dans les pays qui ont besoin de savoir lire écrire compter, se gérer, cultiver, utiliser les rayons du soleil, etc....


ils seraient à l' abri, assis sans fauteuil ...bref ILS DEVIENDRAIENT REELLEMENT UTILES, en plus ils pourraient apprendre aux illettrés comment devenir riches en ne travaillant qu' un minimun pour pouvoir se nourrir sur le compte des autres....
Ey surtout plus besoin de grèves ...car là-bas connaissent-ils leurs utilités ??


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...ils justifient ainsi leur paresse pour faire un effort d' adaptation...
frenchy35F
frenchy35F

Messages : 4242
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par Zerbinette le Mer 27 Mar - 19:44

Mais après,vous savez bien que ça se retourne contre nous!

Ou on nous déteste,pour l'emprise que ça nous a donné sur les populations.....

Ou on nous aime tant qu'on ne peut plus se passer de nous, et on débarque en France!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 5841
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE Empty Re: REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum